J’ai le dons de compliquer les relations,meme quand elles peuvent rester simple et souvent je veux toujours tout, tout de suite sans prendrele temps de bien comprendre et de bien connaitre l’autre avant, mais c’est certainement par ce que je suis une eternelle amoureuse et sensible en meme temps et je m’attache beaucoup vite qu’a une personne quand elle me plait vraiment, mais je reste une personne entiere qui s’est ce qu’elle veux et qui ne saitpas faire semblant,nidans la vie, encore moins en amour.

bonjour j’aime cette structure ,désole pour tous mais j’ai vraiment besoin de votre aide car je travers un moment très difficile avec mon ami .il y a eu des mal entendus comme quoi il me harcelait tout le temps et même contrôlait tous mes appels et jusqu’au point copier mon répertoire .et moi ne supportant pas tous cela , je ne sais plus quoi faire face à cette situation .car je lui ai demander du temps mais il ne fessait que m’écrire ,m’appelle .et la moi je voulait pas mais sa ne m’arrange pas tous que faire ? car je veux récupéré mon homme malgré ses différent et moi aussi il est vrais que j’ai mon caractère qui parait dure mais je veux être avec lui alors s’il vous plait aide moi.merci d’avance.


En effet , mon mari boude , boude , boude ! Impossible de savoir , de discuter, de comprendre ! Et puis j’ en ai marre et je redémarre normalement . Et ca recommence ! Les problèmes ne sont jamais règlés. Il y a 6 mois, il m’avait promis de m’embaucher comme conjoint collaborateur et au moment de le faire , j’ai appris qu’il embauchait la secrétaire de son associé !!! En CDI avec ancienneté , et tout ça sans me parler! Je suis amère, je lui en veux ! Mais c’est lui qui boude! Comme si c’était moi la responsable de cette situation ! Il m’ignore pour ne pas m’expliquer ! Et ça me culpabilise ! Qu’est ce que j’ai raté ??? Merci

Quand on est immature et que finalement seul le jeu de la séduction les interressant de rêver la femme et d’eyre incapable de faire face à la réalité à l’imperfection de l’autre c’est ce qui fais son charme encore faut il apprendre à connaître l’autre ces dans ces moments que l’attachement se créer ds des moments magiques mais dans des moments simples et parfois dans des moments un peu compliqué …une relation c’est un tout du bon et parfois du un peu moins bon .
Depuis 3 semaines j’échange des messages avec un homme à date jamais rencontré. Il m’envoie un petit coucou presqu’à tout les jours, je le laisse m’écrire comme vous avez recommandé. Nous devions nous rencontrer la semaine dernière, il était en plein déménagement et les 3 rencontres ont été remis. J’applique à la lettre vos recommandation vidéo, cela me permet de me pratiquer. Les échanges sont drôles, fluides, rien de personnel à part quelques infos, je garde cela léger.
Alors peut-être que je semble capricieuse, que j’ai des exigences élevées, mais pourtant je pense que je suis capable d’aimer quelqu’un pour tous ses aspects, les bons, les moins bons. Je ne pense pas être égoïste et je ne supporterais pas de faire du mal à la personne que j’aime ou que j’ai aimée. C’est pour ça aussi que j’attends pour le « je t’aime ». C’est à mon sens un mot très fort, une sorte de promesse que je ne veux pas faire sans être sûre que je le ressens vraiment, que je ne vais pas ensuite agir en contradiction avec cette parole. Dire « je t’aime » ça peut d’une certaine façon donner l’impression que c’est bon, que l’autre a réussi à nous « conquérir », que « c’est dans la poche » (je met des guillemets car je trouve ces termes un peu tristes). Alors que finalement, ma vision des choses, c’est qu’il faut toujours se reconquérir, ne jamais penser que c’est acquis, sinon c’est là que le désir commence à s’éteindre. Alors bien sûr, il y a plein de manières de montrer à l’autre qu’on l’aime, et je ne m’en prive pas, seulement, le formuler, je trouve que ça a tendance à « figer ». A cause de toutes les images clichées qu’on a en tête, le « je t’aime » a pris un peu le sens de « je t’aime pour toute la vie », comme un état permanent, alors qu’il devrait signifier « je ressens de l’amour pour toi » comme une sensation au moment présent.
Je ne donne jamais de faux espoirs à quelqu’un et s’il m’arrive de ne pas savoir ce que je veux, ça peut arriver, je le dis aussi. C’est-à-dire qu’il m’arrive parfois d’être immédiatement séduite et parfois où je laisse le temps au temps, je ne dis pas non tout de suite et j’attends de voir si déclic il y a, parfois par contre, je sais d’emblée que je ne veux rien avec la personne et je le dis simplement aussi.
Florence, 42 ans, a mis des mois avant d’oser dire à son compagnon qu’elle se sentait agressée, dans leur relation sexuelle, par certains de ses gestes. « Je percevais dans sa manière de me toucher quelque chose qui était plus de l’ordre de la colère que de l’excitation. Quand je lui en ai parlé, il est devenu agressif, il n’a pas supporté d’être mis en cause dans ce qu’il estimait être ses compétences viriles. Nous avons pris la décision d’aller voir un sexothérapeute, et le dialogue a pu être possible. »

Pour le choix, je vais prendre l’exemple de mon partenaire actuel. Il m’a plu à la première seconde. Plus, je lui ai tout de suite fait une confiance sans limite. Comme si je voyais pour la première fois depuis très longtemps, un visage ami dans la foule. On a finit la soirée chez moi avec des amis. On s’est regardé sans se parler. Bref. Au petit matin, quand il m’a donné son numéro, je savais que je risquais de tomber très fortement et rapidemment amoureuse si je le rappelais. Le choix, avec lui, s’est posé à ce moment-là. J’ai hésité. Beaucoup. Je n’étais pas sûre d’être prête pour retomber amoureuse.
Moi je parle de l’engagement dans le sens où c’est TOTAL, c’est-à-dire que la personne donne la priorité à son couple. Je pense qu’il y aura problème, si le partenaire n’a pas les mêmes priorités. Pour sa carrière par exemple, l’un délaissera un peu sa vie à deux et l’autre peut trouver ça blessant, à moins qu’il ne fasse pareil avec sa propre vie professionnelle.
actuellement je vis avec mon compagnon, étant une grande solitaire et n’ayant pas beaucoup d’amis, je reste souvent à la maison, je ne sors pas. Avec son travail, il est pratiquement absent et quand il sort du travail, il est complètement fatigué. Ce qui me fait souffrir, c’est que je vois qu’il est distant, il est toujours fatigué quand c’est pour passer un moment que ce soit intime ou dehors mais quand ces amis l’appellent, il n’est plus fatigué. Il me dit qu’il veut décompresser. Je sais que je suis une grande dépendante affective,jalouse et souvent sur son dos et je m’en veux tellement. Je sais qu’il m’aime terriblement voir peut être plus que moi même pour toutes les actions qu’il fait mais il ne me dit pas ses sentiments, ne me fait pas beaucoup de calins, on ne communique pas beaucoup donc cela crée des incompréhensions et des disputes. (Enfin c moi qui l’engueule), il sait que je l’aime énormément mais je pense qu’il joue avec cela car il joue au mec qui s’en fout. Il me dit qu’il s’en fout pas mais moi j’en souffre terriblement de cette dépendance affective (je fais déjà une auto-thérapie) que j’étouffe dans ma relation et je pense l’étouffer aussi. Désolée pour le roman, lool!
×