Vous estimez que par le passé vous avez été suffisamment blessé(e) et que vous ne devriez plus faire confiance à l’amour ? Pour autant, ce n’est pas en montrant une fausse image et en vous empêchant de vivre la séduction que vous arriverez à stabiliser vos histoires. Au contraire, vous allez devoir changer d’attitude et ne plis laisser le passer guider vos choix actuels.

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée
Effectivement, votre histoire a commencé très rapidement et le fait de parler d’engagement, de projets n’était pas la meilleure solution. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il faut du temps et surtout ne pas le précipiter. C’est maintenant à toi prendre ta décision si tu veux revenir vers lui ou pas. Si tu souhaites le retrouver il ne faudra pas être celle qui parle immédiatement de projets mais prendre le temps de vous connaitre.
Il a longtemps été d'usage d'attribuer les hommes au sexe fort. Ils ont reçu une attitude similaire uniquement à cause d'un avantage physique sur les dames, mais mentalement, ils ne sont pas aussi forts que la belle moitié. Souvent, le sexe féminin ne comprend pas que ses élus, les accompagnant tout au long de la vie, peuvent aussi être vulnérables et vulnérables, ayant besoin de soins et d'affection.

Bonsoir, je me pose des questions Alexandre. Voilà je travaille depuis des années dans la même boîte et depuis 3 ans j ai l impression que mon patron se rapproche de moi. Il est marié et moi en couple. Il me regarde droit ds les yeux sans cligner et sans détourner son regard et semble assez nerveux en ma présence. je le surprends régulièrement entrain de me regarder des que je lève la tête. Ça lui arrive de m effleurer bras bas du dos .il me souris tout le temps. Me parle de plus en plus perso ou boulot et ce confié au niveau de la boîte. Passe souvent près de moi et par période fait tout pour ne pas me toucher. Voilà je sais pas à quoi il joue. Je le trouve très séduisant.
Bonjour, mon mari et moi nous nous sommes mariés il y a 7ans de ca, notre situation est pas si simple j’était mère célibataire de 2 enfants quand on s’est connus… maintenant on en a 4. J’ai suivi mon mari à l’autre bout du monde par amour.Aujourd’hui sa seule préoccupation c’est les petits, sa famille et quand je dit sa famille j’entends par la ses parents. Je suis dépassée j’ai tellement pas de soutien de sa part que je baisse les bras. Quand je dit en pleurant que je souffre il est insensible. Je dois prendre une décision et j’aimerai votre aide s’il vous plait. Meme si je l’aime toujours.Merci
Si quelqu’un se montre très présent au tout début ou qu’il me déclare sa flamme alors qu’il me connait très peu, ça peut me faire bizarre. Tout dépend aussi de l’attraction qu’on a pour l’autre. Si quelqu’un me dit qu’il a un coup de coeur pour moi, tout en ayant un comportement « normal », non envahissant et qu’il me plait, je trouve ça rassurant.
Il a des pensées pour moi (par exemple en voyant quelque chose à la TV il s’empresse de m’envoyer un message pour me le dire), il dit m’apprécier beaucoup et ne pas voir le temps passé lorsqu’on se voit. Je précise qu’il m’invitait tous les jours et que je refuse en moyenne 3 fois sur 4. Nous avons des conversations variées ou tous les sujets peuvent être abordés facilement. Et lorsqu’il me regarde il y a de la tendresse.
C’est ce qui est le plus douloureux dans cette « histoire » : pas la « perte » de l’autre, je ne m’accroche jamais à un homme. J’ai assez de vécu pour savoir que le monde est plein d’autres garçons charmants, j’en ai rencontré un par la suite avec qui je suis toujours. Mais j’ai perdu mes dernières illusions. J’ai enterré beaucoup trop de rêves et d’espoirs.

Nous nous sommes rencontrés sur un site il y a plus d’un an déjà et notre pseudo relation n’a jamais abouti qu’à des rendez-vous sexuels (chez lui ou chez moi) mais j’ai toujours voulu plus. Il y a bien eu 2 ou 3 soirées avec des amis à lui avec qui il a l’habitude de faire la fête; mais rien de plus. Pas de concret car il ne veut pas s’engager. Il veut profiter de son célibat sous-entendu se « taper » un maximum de nanas et surtout ne pas s’engager. Malgré moi, j’en suis tombée amoureuse. Et malgré moi encore je lui avoué mes sentiments etj’ai juste eu droit de sa part à un petit rire crispé, gêné voir caustique. Il sait qu’il plait aux femmes et il cherche par tous les moyens à plaire à un maximum de public féminin.
je veux juste donner une conseil j’ai déja rencontré un garçon mon premier amour et peut etre le dernier je ne sais pas car je je n’arrive pas à l’oublier j’ai lui perdu a cause de ma timidité , lui aussi était interessé par moi jusqu’à maintenant je le souvient ,je l’aime bcp mais il est marié aujourd’huit il a aussi un bébé je lui souhaite le bounheur de fond de mon coeur malgré loin de moi
cet article est intéressant et je suis tout à fait d’accord. Je me retrouve dans plusieurs des attitudes à adopter. Cela fait 2 mois que je suis avec un homme (j’ai 29 et lui 31 ans). On a tous les deux des passifs de relations sérieuses. Pour ma part, j’en suis vraiment amoureuse, je le veux pour la vie. Il est à la fois indépendant et très attentionné. M’appelle tous les soirs, me caresse, me caline beaucoup, il récclame à ce qu’on fasse une virée en montagne, en ski, moto, cheval, parachute tous les week end, on a déjà de merveilleux souvenirs ensembles. on a tous les deux des professions très prenantes, des hobbies, des potes et une famille à laquelle nous sommes attachés. Nous nous sommes présentés nos familles respectives. Mais voilà, il me lance des messages du genre « je n’arrive jamais à me projeter quelque soit le domaine », « je n’ai pas été suffisemment célibataire, je n’ai pas assez eu d’histoires courtes »; ce dimanche, j’étais chez lui et il m’a fait les yeux doux pour que je reste jusqu’au lundi matin ce qui signifie reveil à 5 h (il se lève avec moi et me prépare le petit dej et me conduit à la gare qd je n’ai pas ma voiture). Je l’ai un peu poussé à me dire qu’il voudrait que je reste et il m’a répondu  » je ne suis pas amoureux, j’en ai pas la sensation mais je suis vraiment bien avec toi ». Je suis restée stoïque, j’ai rien répondu on a continué la soirée et au petit matin il m’a remercié d’être restée. Il est en pleine reconversion professionnelle, me parle beaucoup, se confie énormément. Il m’a dit une fois que j’étais rassurante. Mais depuis qu’il m’a dit ça je suis mal… très mal! comment est ce possible d’être aussi attentionné aussi calin sans être amoureux. Il ne se projette pas, j’ai du mal à lui parler du mois qui vient. Il me dit ne pas être amoureux mais ses yeux me disent le contraire. Je ne comprend pas; vous pourriez m’éclairer? Moi je fais la morte je répond peu à ses sms, je ne fais pas cas de ce qu’il m’a dit mais je souffre. Je me dis que je vais me ramasser à la fin; qu’il va me planter… Comment faire?
Maintenant, cessons de vouloir à tout prix embarquer les autres dans nos délires. Si l'autre a la même envie que nous, alors tant mieux. Mais sinon, ça ne sert à rien de lui casser les burnes, de lui mettre la pression, vous gagnerez certes, mais il n'en sortira à terme que de la merde et du malheur, croyez-moi, on ne bâtit pas son bonheur sur la soumission d'autrui.

Je pense que ce qu’entend guismo33 par se protéger de ses sentiments, c’est la notion de perte de contrôle de soi provoquée par le sentiment amoureux, un peu comme lorsque l’on est sous l’emprise d’alcool ce sentiment nous fait faire naturellement des choses que nous ne ferions jamais en faisant appel à notre bon sens (comme se taper 6h de train) par exemple, des choses qui ne nous ressemble pas au final et pour lesquelles nous aurons une sorte de répulsion une fois retrouvé notre état normal (la fameuse gueule de bois). Ainsi le sentiment d’emballement déclencherait un signal de relation toxique à venir contre lequel nous nous protègerions via la prise de distance. Par opposition une relation qui démarre de façon plus progressive via de l’amitié serait perçue comme plus saine. (J’utilise le pronom nous mais je ne souhaite pas faire de généralité c’est juste mon interprétation masculine du propos de guismo33 mais peut être qu’il voulait dire autre chose).


C’est donc une autre approche qu’il faut adopter pour que votre reconquête amoureuse avance et ne soit plus bloquée. Cela va consister par prendre la distance nécessaire pour ne plus commettre d’erreurs. Il faut bien avoir à l’esprit que l’impact d’une telle action ne se fait pas uniquement ressentir sur votre ex. Il faut cesser de ne voir uniquement qu’ à travers lui/elle car il faut penser à votre bonheur pour vous épanouir.
je viens vers pour une autre fois voila pour vous raconter un peu le probleme voila apres un ans de relation et avec la reprise du boulot et detudes au meme temps mon compagnon me demande de diminuer le taux de conversation partager sous pretexte durant la journée on es occuper tous les deux ; il avait dis si on sera en ligne le soir au meme temps on parle sinn je te reveil pas de temps a autre yaura des msgs des petis appeles mais pas trop genre ay debut jetais pas daccord mais jai fini par accepter par amour par tt ce on a comme projet en commun en plus je suis presenter a sa famille donc voila pour lui c’est la preuve quil est serieux et quil tien a moi mais pour cette année le rhytme va changer car on a depasser cette periode je suis comprehensive quil veux avancer et reussir cette année comme il a vecu un echec lanné passer dans ces etudes mais jai peur de craquer car il va trop me manquer meme si de mon coter je suis occuper moi aussi merci de me repondre
La raison la plus valable est votre envie d’aller plus loin et de partager plus de choses avec votre compagnon. Ainsi, s’il vous propose de débuter une vie à deux, vous êtes prête à accepter sans réfléchir pour le seul plaisir d’être avec lui et de partager sa vie et non par pour des raisons économiques ou sociales.  Pour que votre homme se décide à s’engager avec vous, faites-lui comprendre que votre vie sans lui n’est rien et que c’est avec lui que vous pouvez trouver le bonheur.
Il me dit qu’il en a envie mais j’avoue ne pas trop comprendre son raisonnement. Pour moi, lorsque l’on est amoureux , on a envie d’avancer avec l’autre de construire avec l’autre et de passer de plus en plus de temps avec l’autre , alors malgré les obstacles, on fonce . Honnêtement, cela faisant plusieurs mois que nous en parlons pourquoi a-t-il besoin d’attendre encore un mois et demi deux mois , je ne suis pas sûre que cela change grand-chose non?! Il a peur de me perdre, me supplie de lui faire confiance, me dit qu’il est fou de moi mais qu’il se met beaucoup de pression tout seul!
Petit rappel : tous les hommes agissent de la même manière quand il s’agit de fuir l’engagement. Richard Bandler, le co-fondateur de la PNL l’a très bien expliqué dans es ouvrages. Même lorsque tout va bien dans une relation et qu’elle semble presque « passionnelle », tout peut s’arrêter du jour au lendemain : l’homme fuit, se mure, il rentre dans a grotte et le couperet tombe : « je ne suis pas/plus amoureux » !
Autre point à relativiser : celui de la distance. Et aussi la durée de la relation à distance. Même si elle est récurrente et que ton copain est loin, garde en tête que ça ne durera pas… Un jour ou l’autre, les choses vont bouger et tu seras apaisée de l’avoir à tes côtés. Tu t’installeras avec lui et là tu verras d’autres problèmes arriver : la routine… 😉 Mon copain me manque, mais plus pour longtemps.

Je suis d’accord sur le fait que ça ne soit pas d’actualité de parler d’engagement, mais je pense que si la porte semble complètement fermée d’avance, et les clés jetés par la fenêtre, ça ne sert peut-être à rien d’avancer dans le couloir… Par contre, si la porte est fermée et que la clé est dans la serrure, je veux bien avancer et tenter de l’ouvrir… Super métaphore, je sais, mais tu vois où je veux en venir ?
je veux juste donner une conseil j’ai déja rencontré un garçon mon premier amour et peut etre le dernier je ne sais pas car je je n’arrive pas à l’oublier j’ai lui perdu a cause de ma timidité , lui aussi était interessé par moi jusqu’à maintenant je le souvient ,je l’aime bcp mais il est marié aujourd’huit il a aussi un bébé je lui souhaite le bounheur de fond de mon coeur malgré loin de moi
et voilà, j'ai beau lui dire que ce genre de petites attentions me manque, il ne fait rien...d'ailleurs plus je lui dit que je souffre de cette situation, plus il ne fait rien. Vous trouverez peut être un peu gros le mot "souffrir" mais c'est pourtant le mot, parce que lorsque votre copain n'a plus les attentions d'avant on se pose des questions (si au bout de 8 mois, c'est comme ça, ça sera quoi dans 2 an?), et le pire c'est que l'on a l'impression d'être ignorée lorsque il ne deigne mêm pas vous répondre (alors qu'il répond aussitôt aux autres personnes lorsqu'il reçoit un message)
10 Dans la période actuelle, où les normes du « bon couple à produire » sont inflationnistes, il apparaît que quand le couple va mal, les femmes sont discréditées et leurs compétences mises en doute. Tout est de leur faute, elles ne savent pas s’y prendre comme il faut. Ces ouvrages, en supposant qu’une bonne communication amoureuse suffit pour s’affranchir des rapports sociaux de sexe, en sous-estimant, voire en occultant, les indices de la domination masculine sur le destin des femmes (l’égalité est déjà là), sur le contexte (la difficile articulation famille/travail), et les situations (partage inégal du travail domestique), renvoient les femmes à une psychologisation de leurs difficultés. Glissant du modèle d’une « parole » qui écoute le couple en souffrance et réconforte à une « parole » normative, nombre d’auteurs « psy » tendent à s’adresser exclusivement aux femmes en leur expliquant la façon dont fonctionnent les hommes et en leur montrant ce dont leur conjoint a besoin pour être bien avec elles et donc les rendre heureuses. Ce faisant, ils prêchent en faveur d’un nouveau travail de « care » au sein du couple.

C’est donc une autre approche qu’il faut adopter pour que votre reconquête amoureuse avance et ne soit plus bloquée. Cela va consister par prendre la distance nécessaire pour ne plus commettre d’erreurs. Il faut bien avoir à l’esprit que l’impact d’une telle action ne se fait pas uniquement ressentir sur votre ex. Il faut cesser de ne voir uniquement qu’ à travers lui/elle car il faut penser à votre bonheur pour vous épanouir.
A chaque fois que Dieu fait quelque chose dans notre vie, Il nous envoie quelqu’un pour nous permettre d’arriver à la prochaine étape. Une fois cette étape franchie, Il enlève cette personne car son travail dans notre vie est terminé. Et c’est une bonne chose quand elle nous quitte car cela veut dire que nous sommes arrivés à un pallier supérieur, nous avons fait du progrès. Désormais, Dieu est sur le point de faire une nouvelle chose et pour y arriver, Il nous enverra de nouvelles personnes.
et donc le peu de fois où il me répond, ça ne ressemble pas un tit mots d'amour comme avant, pas de "tu me manques", pas de "je pense très fort à toi"...la chose la plus mimi qu'il dise dedans c'est "gros bisous" ou "tit friandise" (qui est mon tit nom) et en général ça fini par "je te tel ce soir" l'air de dire me renvoi pas de textos, ça me soule (ce dont je suis sure puisque kil me l'a laissé entendre de vive voix)
J’ai un problème avec un garçon que j’ai rencontré lors d’une soirée. Après cette soirée, on s’est parlé sur facebook et on s’est revu, après 3-4 fois, on s’est embrassé au moment où je devais repartir… Il m’a ensuite envoyé un sms pour savoir si on mettait un nom sur notre relation, je lui ai dit qu’on verrait bien ce que l’avenir nous réserve (je venais de rompre avec mon copain avec qui j’étais depuis deux ans, je précise). Ceci s’est passé le 03/05. On s’est ensuite revu plusieurs fois, on a dormi ensemble, on a regardé des films, j’ai rencontré des amis à lui, etc… tout en étant d’accord sur le fait qu’on était pas en couple (par ex. on ne se donnait pas la main en rue).
×