J’ai attendue un an avant de me mettre en ménage avec mon compagnon et nous avons trouvée un super appartement. Depuis que nous avons emménagé il est froid distant et ne m’en touche pas, je lui en parle je trouve son comportement bizarre, il tourne dans l’appart sans mot regarde vite fait ce que je fait et ne me parle pas plus que ça, je lui fait à manger m’occupe de l’appartement ménage course ect je suis présente pour tout et lui j’ai l’impression qu’il y a un truc qui cloche et qu’il ne veux pas me dire ? Je vais faire la fameuse règle de merde que je déteste faire le suis moi je te fuis fuis moi je te suis. Je vais être distante exprès pour qu’il comprenne que je ne suis pas acquise. Pourquoi est ce si complexe ? Difficile ? Je suis une femme sexy je prend soin de moi je fait du sport ect je m’occupe bien de notre appartement et j’ai l’impression que je ne le rend pas heureux
Puis au fil des jours, des semaines, on a formé quelque chose de solide dans notre couple alors que 11 000 Km nous sépare. 5 mois de relation et qui aurait cru qu’on aurait pù défier la distance ? Personne. Mais nous on a pû constater que rien ne pouvait nous échapper. On s’est rassuré, il a fallu du temps pour que la confiance à distance soit là, puis à l’heure d’aujourd’hui plus le moindre doute ! Le manque n’est pas par vague mais il est constant c’est inévitable.
Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.
8 Jusqu’à récemment, le succès du couple se mesurait à son aptitude à se conformer à un style conjugal prédéfini et le travail relationnel consistait pour beaucoup à faire l’apprentissage de cette grammaire et à se persuader que les codes étaient harmonieux et efficaces [7]. De nos jours, alors que de nouvelles formes de conjugalité sont à l’œuvre et que des marges de liberté sont prises de façon très différenciées avec le modèle fusionnel au nom du respect de l’autonomie de chacun [8], il semble que son succès s’évalue davantage par l’aptitude à créer un monde qui convienne aux deux partenaires plutôt que d’obéir à des injonctions. La valeur de l’engagement n’en continue pas moins d’être associée à sa permanence et la réussite du couple au maintien durable d’une relation « vivante » propre à apporter épanouissement personnel et conjugal [9]. Dans ce contexte où l’individu est de plus en plus livré à lui-même, cette considérable production « psy » alimente un processus de normalisation inédit au sein duquel la dimension affective est devenue une norme sociale. Elle entérine l’idée selon laquelle les conjoints doivent s’aimer, communiquer, avoir une vie sexuelle épanouie, travailler mais aussi permettre à l’autre de réaliser son épanouissement personnel.
Il a 57 ans moi 55, on se voit depuis 8 mois (avec une interruption d’un mois yl y a 5 mois) 2 fois par semaine toujours chez moi mais on ne sort pas ensemble les we, il me rejoint le samedi soir après ses soirées entre amis (ies) et jusqu’au lundi matin et là soirée du mercredi au jeudi matin..Il me dit ne vouloir rien de sérieux car il a été trop déçu par ses ex pour qui il a laisse tomber ses amis et qui l’ont laisse et après il s’est retrouvé sans ami. Il ne veut pas que je laccompagne lors de ses beuveries du we car ce ne serait pas pareil pour lui, il devrait se soucier de moi. Je trouve que cette attitude n’est pas très normale après 8 mois. Je suis amoureuse de lui et prête à m’engager. ..Le problème entre nous est également la communication : il est assez reserve, anglais ne parle pas le français et moi pas très bien l’anglais. ..mais malgré tout ça il reste avec moi… Quels sont vos conseils pour lui donner confiance ou pour savoir s’il s’amuse et passe son temps avec moi…?
Une fois convaincue de votre désir de s’engager, assurez-vous que votre homme soit aussi prêt. Quelques indices peuvent vous éclairer. S’il vous a déclaré maintes et maintes fois son amour et s’il a même clamé haut et fort que vous êtes la femme de sa vie, vous n’aurez pas du mal à le convaincre de s’engager. Si au cours de vos conversations amoureuses, il prend plaisir à parler d’avenir, de la vie que vous aurez et de vos futurs enfants, soyez certaine qu’il partage votre objectif. Il en est de même dans le cas où votre compagnon vous fait part de son désir de réaliser un projet à deux.
Faites plaisir à votre petit ami. Trouvez une occasion pour le surprendre et lui faire plaisir de temps à autre. Préparez son repas préféré, proposez-lui un massage ou laissez-lui le temps de se livrer à ses passetemps préférés. Ainsi, vous lui montrerez l'étendue de votre générosité et de votre amour. En faisant des activités qu'il aime, vous lui démontrerez plus facilement que votre relation a de la valeur. Et lorsque vous serez ailleurs, il ne manquera pas de se souvenir de vous et de l'attention dont vous l'avez entouré.
Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…
Petit rappel : tous les hommes agissent de la même manière quand il s’agit de fuir l’engagement. Richard Bandler, le co-fondateur de la PNL l’a très bien expliqué dans es ouvrages. Même lorsque tout va bien dans une relation et qu’elle semble presque « passionnelle », tout peut s’arrêter du jour au lendemain : l’homme fuit, se mure, il rentre dans a grotte et le couperet tombe : « je ne suis pas/plus amoureux » !
En revanche, fixez-vous pour règle de ne l’appelez qu’une fois tous les 2 ou 3 jours. Si vous voulez vous rendre chez lui, faites-lui une demande formelle. Il saura ainsi que vous le respectez. Vous lui manquerez justement parce que vous le traitez avec respect. En matière de distance, fixez-vous pour norme d’appeler votre homme 2 fois moins qu’il ne le fait. Par exemple, s’il appelle une fois tous les 2 jours, n’appelez qu’une fois tous les 4 jours. Cette distance subtile vous rend encore plus précieuse à ses yeux.

L’homme distant en début de relation ou qui vous ignore une fois sur deux a tendance à jouer avec les nerfs des femmes ! Ne vous laissez pas avoir : ce séducteur sait exactement ce qu’il fait, c’est sa manière de charmer et de rendre accro. Cette technique du suis-moi je te fuis fonctionne malheureusement à tous les coups car elle engendre un fort sentiment de frustration. Vous commencez une histoire, votre cœur s’emballe, vous en parlez aux copines et « pfiouuu », votre idylle redescend immédiatement comme un soufflet… vous vous sentez humiliée.
Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.
Le bon moment de le faire est primordial quand il est question de parler sérieusement. N'aborde pas quelque chose qui te tracasse depuis des semaines un quart d'heure avant le début de la fête d'anniversaire de ton petit ami ou avant un entretien d'embauche. Tu ne vas évidemment pas attendre indéfiniment la période idéale pour t'exprimer, mais tu devrais essayer de trouver le moment favorable pour parler si tu veux être prise au sérieux.

donc je suis vraiment perdu je peut meme pas lui poser la question on est quoi ? car je ne veut pas qu’il s’eloigne de moi , et j’en veut non plus sortir avec lui si il n’es pas sure de ses sentiment , question de ne pas brizer notre amitié car je lé toujour consederer comme un grand frere sure qui je pouvais toujour conté bah avan que je tombe amoureuse de lui
Je souhaiterais partager avec vous ma situation et si possible avoir un retour de vous. Tout d’abord je trouve votre description de l’engagement si belle que j’en pleure. De mon côté je suis en relation avec un homme turc depuis un an et 18 mois. Nous sommes amoureux l’un de l’autre nous partageons des moments inoubliables. quand je suis avec lui je me sens femme et je suis heureuse. Il y a de cela 6 mois j’ai abordé le sujet de l’engagement matériel et depuis nous sommes sous une bulle de stress et d’angoisse à en arriver à penser de se quitter. Il y a pour cela deux raisons il a en même temps peur de souffrir par la suite et donc de s’engager et le deuxième à ma grande peine il me reproche qu’il ne soit pas mon premier homme. Il est musulman, je le suis également mais pour moi la virginité n’est qu’un critère et que ma personnalité est beaucoup plus importante. Il me dit que je suis la femme parfaite pour lui mais qu’il n’arrive pas à ne pas être jaloux du fait qu’il n’a pas été le premier. Je suis un peu perdue, je n’ai pas envie de le perdre mais en même temps je ne sais pas si un jours il pourra dépasser cette idée. Comment faire, dois je le quitter ou dois je rester avec cette situation ? Merci
Je craque ! Je pensais pouvoir rester « détaché » mais depuis qu’elle m’a mis dans la case ami , elle continue à venir me parler comme s’il ne s’était rien passé , toujours super souriante , et maintenant elle se maquille un peu , elle s’habille un peu mieux (à mon gout) ; du coup je ne comprends plus rien ; je me dit que le plus plausible c’est qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre et que maintenant « elle se lâche »… mais je ne comprend pas son comportement, si elle était vraiment honnête en disant qu’elle n’a pas voulu créer la confusion alors pourquoi elle fait tout sauf m’éviter !!?

Créée en 2001, la Fondation La rue des Femmes (FLrdF) a pour mission d’amasser des fonds privés pour soutenir La rue des Femmes, centre de santé relationnelle qui aide les femmes en état d’itinérance à reconstruire leur vie et à réintégrer la société. S’appuyant sur des valeurs d’intégrité, d’engagement et de partage, la Fondation se veut un allié de choix pour assurer la pérennité financière et le rayonnement de La rue des Femmes.

Dans ce cas bien précis, il sera difficile, même si cet homme éprouve des sentiments réels, de le faire adhérer à une relation officielle. Rares sont ceux prêts à tout plaquer pour une autre femme avec qui ils ne partagent finalement que les « bons moments ». Soyons honnêtes : la vie de couple, ils connaissent et la vivent au quotidien, c’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison qu’il a une relation extra-conjugale. Ce type de relation peut rapidement devenir nocif car il y a forcément plus d’investissement et de sentiments d’un côté que de l’autre. Une relation comme celle-ci, est à accepter telle quel ou à fuir pour se préserver !
Si quelqu’un se montre très présent au tout début ou qu’il me déclare sa flamme alors qu’il me connait très peu, ça peut me faire bizarre. Tout dépend aussi de l’attraction qu’on a pour l’autre. Si quelqu’un me dit qu’il a un coup de coeur pour moi, tout en ayant un comportement « normal », non envahissant et qu’il me plait, je trouve ça rassurant.
moi j’ai un problème le garçon que j’aime est un peu plus vieux que moi il est magnifique ,je sais qui il aime et malheureusement se n’ai pas moi et je le connais je sais que sais sentiments pour elle ne tiens pas la route mais moi ,je suis FOLLE amoureuse de lui depuis que je le connais il me rend timide et quand je le vois j’ai beaucoup de mal a parler et surtout je ne sais pas comment lui dire mes sentiments HELP PLISE !!!!!

La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.


Bonjour. Moi je suis marié avec un homme qui a 50 ans et moi 21 ans. Je l’aime de tout mon coeur et lui aussi. Mais c’est un homme a femme et les filles ne font que le draguer surtout ses ex. Je sais pas quoi faire pour qu’elle arrête. J’aime mon mari et je l’ai toujours soutenu dans les moments difficiles. Et ces filles me connaissant presque toutes car il me présente à elle comme sa belle et douce épouse sans savoir que je sais tout ce qui ce passe. Aidez moi

Je l’ai encore vu hier soir, et il m’a parlé de ses amis, de ce qu’il avait prévu de faire ce weekend, il se confie énormément à moi. Mais il ne m’inclue pas dans ses projets et ça me fait mal. Je lui ai tout de même dit que je trouvais drôle qu’il me parle de ses amis que je n’ai jamais vu et que je ne verrais probablement jamais. Il m’a dit texto : « je sais ».
Afin de récupérer un amour perdu, il faut savoir utiliser les bonnes méthodes et ne pas commettre les erreurs qui ont fait que bon nombre de personnes n’ont pas su raviver la flamme et sauver leur couple. Vous-même avez peut-être déjà fait quelques bourdes mais le simple fait que vous soyez sur ce site est le signe que vous vous reprenez en main et que vous recherchez, dorénavant, les meilleures solutions pour faire revenir cette personne qui compte tant à vos yeux.
La distance ne va pas faciliter les choses c’est une certitude, mais ce qui m’inquiète le plus ne se situe pas à ce niveau. C’est en effet la soudaineté de son sa décision qui me laisse perplexe et le fait qu’il revienne quelques jours après. Pour aller plus loin dans l’analyse, une séance de coaching me semble indispensable car ce n’est pas une situation fréquente.
Bonjour Quand j’ai lu les témoignages de mes soeurs je resens leurs désarroi et je partage leurs peine et leurs souffrances sauf moi je suis un homme j’ai 11 ans de vie commune dont un ans de mariage avec ma femme avec qui j’ai deux magnifiques garçons âgé de 10 ans 4 ans. Ma souffrance ,je me sens seul et délaissé elle s’intéresse plus à son téléphone et la télévision malgré je lui ai expliqué ça me rend triste je suis en manques d’amour et d’affection elle a rien à foutre de moi et maintenant j’ai décidé de la faire la même chose je l’accorde pas trop d’importance pour qu’elle puisse ressentir ce que je récent. Ma question je voudrais savoir est ce que je suis pas de commettre l’irréparable .
J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
bonjour voila mon histoire en couple depuis 21 ans mon conjoint me dit qu’il veut me quitter soit disant pas pour une autre mais je sais qu’il a repris contact avec une autre de ses ex( depuis 1 mois et depuis ce jour il a changé) avec qui il devait se marier et qui la quitter qql semaines avant le mariage et il m’a dit qu’il ressentait de l’amertume suite a cette relation passée . il ne pense ni a moi ni aux enfants ,il lui envoie des messages tout les jours quand a moi je suis follement malheureuse parce que je l’aime et tout les jours je ressasse ça je n’arrête pas de lui casser les pieds tout les soirs pour comprendre que dois je faire ma situation n’est vraiment pas facile . aider moi svp merci
Pour s’assurer que votre Jules veuille s’engager, il faut définir la qualité de votre relation. S’il y a de l’honnêteté, de la compréhension et une bonne communication, vous avez l’assurance d’avoir commencé une belle histoire d’amour qui peut perdurer. En revanche, si ce sont les disputes et les problèmes qui gagnent la cote, l’avenir est incertain et l’hésitation de votre homme à s’engager est bien légitime.
Ce n’est pas à moi de te dire si tu dois rompre ou pas mais si tu veux que ta reconquête marche tu dois reprendre confiance en toi. Uniquement en lisant ton commentaire je sens ton désespoir et ton ex doit le sentir aussi au quotidien. Pour l’attirer tu dois te reconstruire afin qu’il ait l’image d’une femme forte, qui sait ce qu’elle veut et qui n’est pas abattue !
salut kenla…first, sache que tu ne peux quitter une hutte pour aller dans une tente, c pareil! bien dit, tu es attirée par ton prof et c sentiment n dure pas…au lieu d essayer de sauver votr coupl, n cherch pas a l quitter pr un autr pck tu risqu d etr deçu et de regretter ton choix et rien n t garantie k c prof t aim…so si tu n aim plus ton gars, dites l lui mais n l quitte pas pour un autr mais par contr essaie d chercher la solution pour sauver votr coupl! tu risques de fair un mauvais choix pck tu n l connais pas!

je ne peux pas analyser les choses de cette façon et ta question est trop vague. Sur l’espace des commentaires je peux éclaircir des points vu dans l’article ou donner un conseil mais pas réaliser une analyse totale. Pour obtenir une réponse précise et pointue à ta problématique, je t’oriente donc vers le coaching que ce soit avec moi ou avec un des membres de mon équipe car chaque situation est spécifique.
Peu importe le salaire d’un homme, ou le salaire de sa femme, l’homme se dote de la responsabilité de pourvoir aux besoins de sa famille. Ce n’est pas qu’il choisit de porter ce fardeau; il s’agit d’un désir inné. Cette notion est donc toujours présente à son esprit et peut engendrer le sentiment d’être pris au piège s’il a l’impression d’être incapable d’assumer cette responsabilité. Sa femme ne peut pas le libérer de ce fardeau, mais elle peut l’alléger en exprimant sa reconnaissance, son soutien et sa confiance.
Essaye de voir les choses de son point de vue. Tu devrais t'efforcer de te mettre de temps à autre à la place de ton petit ami pour voir la situation de son point de vue, si tu veux être compréhensive et si tu veux lui montrer que tu tiens vraiment à lui. Le fait d'imaginer ce qui lui est passé par la tête peut t'aider à comprendre que tout n'est pas forcément noir ou blanc et qu'il peut avoir bien plus de raisons de faire ou dire quelque chose que tu ne le penses.
Ah… voilà qui pique mon petit cœur ! Tu ne trouves pas dangereux de baser une relation sur quelque chose d’aussi fragile que le désir, ou le sentiment de surprise ? Je veux dire, je comprends très bien qu’on choisisse de le vivre ainsi, mais je me demande toujours : si le désir est caractérisé par une satiété, tôt ou tard, alors baser la relation sur le désir de l’autre, l’adrénaline, la passion fusionnelle, veut dire que la relation ne durera que tant que durera le plaisir. C’est à dire qu’on condamne la relation à mourir d’une mort certaine, la question c’est qui va souffrir (celui qui sera rassasié le premier, partira le premier en disant : désolé pour toi, mais je ne me sens plus heureux dans notre relation…) et il ira voir ailleurs, plus jeune, plus belle, enfin la nouvelle source d’adrénaline.
Je souhaiterais partager avec vous ma situation et si possible avoir un retour de vous. Tout d’abord je trouve votre description de l’engagement si belle que j’en pleure. De mon côté je suis en relation avec un homme turc depuis un an et 18 mois. Nous sommes amoureux l’un de l’autre nous partageons des moments inoubliables. quand je suis avec lui je me sens femme et je suis heureuse. Il y a de cela 6 mois j’ai abordé le sujet de l’engagement matériel et depuis nous sommes sous une bulle de stress et d’angoisse à en arriver à penser de se quitter. Il y a pour cela deux raisons il a en même temps peur de souffrir par la suite et donc de s’engager et le deuxième à ma grande peine il me reproche qu’il ne soit pas mon premier homme. Il est musulman, je le suis également mais pour moi la virginité n’est qu’un critère et que ma personnalité est beaucoup plus importante. Il me dit que je suis la femme parfaite pour lui mais qu’il n’arrive pas à ne pas être jaloux du fait qu’il n’a pas été le premier. Je suis un peu perdue, je n’ai pas envie de le perdre mais en même temps je ne sais pas si un jours il pourra dépasser cette idée. Comment faire, dois je le quitter ou dois je rester avec cette situation ? Merci
Tu peux baiser avec des amis sans être une trainée, ça s’appelle des relations Fuck Friend. C’est sympa aussi. Et, c’était le contrat de départ de votre relation. Aujourd’hui, tu attends plus et il ne veut pas te l’offrir. Ca ne veut pas dire qu’il te prend pour une trainée, juste que le contrat ne te convient plus. Et, effectivement, si lui ne veut pas « plus » que votre relation de départ, tu te dois de l’oublier pour trouver ce qui te convient ailleurs.
Enfin, la communication est également un problème. Si vous passez votre temps à vous disputer, à vous marcher dessus et vous insultez, votre couple n’ira pas loin. La communication est un des facteurs les plus important d’un couple sain. Comment être heureux ensemble si rien n’est dis? Si les non-dits, justement, vous pèsent tous les deux? La rupture n’est pas loin et il faut vous reprendre tous les deux. ET en PARLER.

Je serais pour de la patience : surtout si aujourd’hui la relation te convient d’une certaine manière (c’est plutôt son avenir qui te met en doute, c’est ça ?). Aujourd’hui, factuellement, sur quoi aurais-tu besoin d’être rassurée pour avancer l’esprit plus libre ? Son envie d’être encore avec toi ? Son envie de construire peut-être dans un avenir plus lointain avec toi ? Une officialisation (repas avec des amis) ?

11 « C’est le moment où les vôtres rentrent à la maison. L’atmosphère qu’ils attendent de vous, c’est encore vous qui devez la créer : le sourire, une bonne table, l’intimité du foyer » [11]. Jusque dans les années 70, l’objectif de la maîtresse de maison, qu’elle travaille professionnellement ou non, était de bien tenir son intérieur, mais également de rendre la plus agréable possible une vie conjugale et familiale qui s’inscrivait dans la durée et la stabilité. En cette période de fragilité conjugale, la majorité des auteurs de ces nouveaux manuels de « conseils conjugaux » va s’appesantir sur la difficulté d’être un homme dans une relation avec une femme à l’ère post-féministe et sur le nécessaire travail que celle-ci doit réaliser pour renouer avec une féminité propre à répondre aux espérances masculines. Féminité certes réactualisée puisque la femme contemporaine doit démontrer à la fois son autonomie et sa capacité à nouer des relations désintéressées et amoureuses [12], mais se définissant encore et toujours par des qualités « naturelles » de sensibilité, de tact, de sollicitude, de persévérance et de patience.
×