"Je profite de ces vacances pour me ressourcer, voir de beaux paysages et méditer aussi. Mes rêveries me renvoient à l'époque où nous passions du bon temps ensemble. J'en ai vraiment la nostalgie et je réalise à quel point tu me manques. J'espère que nous allons remédier bientôt à cela et nous organiser pour passer des moments de qualité ensemble."
Quels sont les petits signes que la relation va bien ? Au quotidien, quelles sont les preuves que votre relation vous apporte ce dont vous avez besoin, vos besoins sont-ils comblés ? Regardez du côté des petits engagements au quotidien. Certes il ne souhaite pas emménager avec vous, mais c’est lui qui propose des escapades en amoureux, c’est lui aussi qui vous surprend régulièrement, qui prend soin de vous et qui vous rend heureuse. Essayez de voir le verre à moitié plein et non plus à moitié vide…
« J’aime les femmes qui sont sensibles… Mais également drôle… Mais aussi un peu chiante… Mais pas trop… ». Bref, oubliez ses envies car de toute façon il ne sait pas trop ce qu’il veut ! Alors au lieu de ça concentrez-vous sur une question précise « Est-ce que l’image que je lui montre de moi est la bonne ? ». Il s’agit de combattre la peur de l’enjeu parce que la perfection que l’autre souhaite n’est jamais possible à atteindre, et je constate même que la séduction nécessite un moyen d’expression fort de sa propre personnalité pour plaire et représenter une forme de défi.
Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.

Je trouve que cet article explique le point de vue d’un homme pour le confort d’un homme… en somme: attendre, ne pas le brusquer, attendre qu’il se sente prêt, ne pas provoquer de frustrations chez lui, être patiente…, le laisser se décider…. balblabla… => grand confort pour ces messieurs et la possibilité pour eux de nous laisser poireauter devant le miroir aux alouettes durant des plombes !!! 2,5 ans que j’en suis là et maintenant ça suffit : je n’en peux plus. Maintenant j’ai compris : plus tu es tolérante avec un homme, plus il en abuse.
Au terme de cette étude, deux options de lecture de notre passage de Gn 2,18.20 semblent se dessiner. D’une part celle qui, sans hésiter, relègue Ève (et donc toute femme) à une position d’aide domestique subordonnée. D’autre part celle qui, s’appuyant sur les mentions d’un Dieu-ʿēzer, place la femme sur un piédestal. Ni l’une ni l’autre de ces options ne sont convaincantes. En effet, bien que l’étude des champs sémantiques d’ʿēzer et de boêthos permette de tirer plusieurs conclusions pertinentes, il convient de souligner que le sens d’un mot dépend toujours de son contexte. Ainsi, le fait que le mot ʿēzer apparaisse en Gn 2,18.20 dans un contexte de création pourrait lui attribuer un tout autre sens que lorsqu’il apparaît dans un contexte militaire par exemple. De plus, nulle femme de l’Ancien ou du Nouveau Testaments n’est jamais qualifiée d’ʿēzer ou de boêthos. Il convient donc de rester prudent quant au sens qu’on lui attribue pour Ève. Une esquisse peut toutefois être tentée.
J’ai quitté mon mari il y a 3 1/2 mois, après 20 ans de mariage, 25 ans de vie commune, faute de communication en pensant que les sentiments n’étaient plus là ! Or, après quelques semaines, je me rendais déjà compte de mon erreur … j’ai quitté l’homme de ma vie et je suis convaincue qu’on pourrait prendre un nouveau départ, nous reconstruire ! De con côté, il est en colère, blessé, et dit que pour le moment il n’a plus de sentiments pour moi … Qu’en pensez-vous ? Est-ce que le temps peut atténuer la colère ? Quelle méthode adopter ? Merci de votre réponse

En revanche, même si tu lui fait part de ton manque, n’en fais pas une habitude non plus. Si tu lui envoies à longueur de journée des SMS lui disant « Tu me manques…« , ou que tu t’attends à ce que ton copain soit constamment dispo et qu’il te réponde sous 2 minutes chrono : il va se sentir envahi et doutera de ta capacité à tenir ce type de relation. Donc, les effets ne seront que négatifs et les effets de ton manque encore plus néfastes pour vous deux.
Mais lui c’est pas la même chose maintenant si je lui demande pas de sortir il me demandera jamais et je lui dis pas qu’il me manque il me le dira jamais… J’ai essayé de faire la séduction avec lui mais ne lui faisait ni chaud ni froid …et là sa commence a me dégoûté cette situation sachant qu’il est passé par un divorce avant mais ce n’est pas le cas parce qu’il a sorti déjà avec une femme après son divorce ils ont resté 2ans et demi ensemble et après 5mois de séparation j’ai apparu moi
Et savourer l’instant présent, cela ne signifie pas à mon sens ne pas penser, ne SURTOUT pas faire de projections parce que ouhlala, tu risques d’avoir une migraine. Cela ne t’empêche pas de faire des projets. Cela ne veut pas dire que tu ne donnes pas un cap à ta relation. Mais cela vient petit à petit. Tu apprends à connaître l’autre, tu t’y attaches, tu t’engages progressivement. Mais je crois qu’entamer le début d’une relation avec cet état d’esprit, permet de rester lucide. Et évite bien des déconvenues.
Je suis en couple depuis une semaine avec un homme qui habite à 8h de vol de chez moi. On s’est rencontres il y a un an et demi au mariage d’une amie. Il ne m’avait pas plue. Lui par contre oui. Ainsi qu’a son meilleur ami. Je leur ai laisse mon facebook. J’ai repris ma vie tranquillement. Je n’ai rien vu venir. Depuis quelques mois on a commence a se parler sur facebook puis sur what’s ap. Nos échanges ont commencé à etre quotidiens. En réalité c’est lui qui prenait toujours l’initiative. Puis il y a une semaine il est venu dans mon pays. Il a quelques missions ici donc il sera la tous les 2-3 mois. La distance n’est pas vraiment un problème parce que si ça devient serieux je pourrai le suivre. Le problème c’est que j’ai peur. J’ai peur qu’il se lasse, qu’il ne tienne pas autant à moi qu’il le dit, qu’il me quitte. Si tu peux me donner quelques conseils je te remercie.
Enfin, ne jamais oublier la force du bonheur quotidien. Etre toujours positive et légère, ne pas penser à l’engagement mais juste au bonheur du moment : c’est ainsi que l’homme s’attachera peu à peu. Et dans cette légèreté, il faut bien se rappeler de ne pas placer l’homme sur un piédestal ainsi que de toujours garder le contrôle de ses émotions. Il ne faut pas avoir peur de perdre l’autre, car l’homme doit absolument se dire « il me la faut ». C’est pourquoi pour être stratège au départ de la relation, il ne faut pas trop donner : plus la femme est « gentille », moins l’homme s’engage profondément. Il faut donc essayer de se rappeler d’une règle : un couple fait 100% ; si je donne 90, l’autre donnera 10 ; si je donne 40, il donnera 60.

Lorsqu’un homme se sent désiré par sa femme, cela a un effet profond sur sa vie entière. Cela lui donne un sentiment accru de confiance et de bien-être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. Mais, lorsqu’un homme se sent rejeté physiquement par sa femme, il a aussi l’impression d’être rejeté en tant que mari, soutien de famille et homme. Voilà pourquoi il est si important de faire de la relation sexuelle une priorité!

S’il suffisait uniquement de poster des photos pour récupérer son ex je ne servirai à rien ! Malheureusement ce n’est pas de cette façon que l’on peut faire revenir une femme après une rupture. Bien sûr cela peut aider à démontrer ton évolution mais il existe encore d’autres facteurs à améliorer ou à modifier. A mon sens, tu dois donc aller encore plus loin afin de vraiment lui manquer et qu’elle se rapproche progressivement !


En couple depuis 12ans,avec 2 enfants 1 garçon de 6 ans et une petite fille de 3 mois.Ces derniers temps nous n arrêtions pas de nous quereller . Mon mari m a quitté une 1ère fois après une violente dispute mais il est revenu vers moi quelques jours après . Cela fait déjà 1 semaine que nous sommes séparés il me dit qu il n epprouve plus aucun amour pour moi et que si on se remet ensemble ça va recommencer et on risque de terminer mal. Il ne veut plus mais moi je veux encore car c est l homme de ma vie . Que dois je faire pour le reconquérir ? Merci
             Le mouvement pour enseigner des communications plus vivantes à l'école, mouvement amorcé il y a quelques années, semble aujourd'hui bien conscientisé. Les projets prennent de la consistance, de l'ampleur, il y a de plus en plus d'écoles qui ont su créer un programme pour favoriser chez l'enfant l'acquisition de compétences dans le domaine des relations. Compétences pour pouvoir mieux se confronter et s'intégrer à son entourage proche et moins proche..Ces programmes sont mis en œuvre dans des ateliers de parole, des groupes de partage, des " cours de vie relationnelle ", des temps de rencontres et de mise en pratique …
4 La racine ʿzr a également permis la formation de noms propres, tels que le prénom Ezer lui-même (par ex. 1 Ch 25,4), Abiezer « mon père est une aide » (par ex. Jos 17,2) ou Achiezer « mon frère est une aide » (par ex. Nb 1,12), ainsi qu’un certain nombre de noms théophores comme Eliezer « mon Dieu est une aide » (par ex. Gn 15,2) ou Yoezer « Yhwh est une aide » (par ex. 1 Ch 12,7).
Bonsoir alexandre.. J’ai un problème il ya de cela 5 jours j’ai eu des rapports sexuels avec un homme et depuis ce jour je l’appelle il répond pas je l’écris rien et quand il daigne me répondre il est froid et distant sais plus quoi faire… Je rappelle que je ne sors pas avec cet homme il me plaît seulement mais je ne sais plus quoi faire… Aidez moi svp
Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.
Merci beaucoup pour ton point de vue ! Ce serait tellement mieux si toutes les femmes pensait comme toi un peu plus simplement… Une dernière question: Quand tu n’es pas intéressée; on est d’accord que ça ne se fait pas d’accepter un rdv à la St Valentin puis dire un mois plus tard que tu n’a jamais été interressée ? Même avant ça quand un mec commence à demander si tu es en couple ; si pas intéressée vous le dites clairement non ?

Bonsoir Alexandre. Voilà je suis avec un home depuis quelques mois et j’ai comme l’impression qu’il est allergique à moi. Quand on est ensemble c’est super mais quand on est loin l’un de l’autre c’est l’horreur. Il est toujours avec ses amis 24/24 entrain de boire et je ne peux m’empêcher de croire que ce qu’il ne prend pas plaisir à faire avec moi il le fait avec une autre. Et c’est arrivé à un niveau où peu importe ce que je peux traverser dans ma vie comme difficultés, il n’est jamais au courant étant donné qu’il me montre qu’il se fiche pas mal de moi. Je pense sérieusement à le quitter mais j’aimerais essayer une dernière chose avant de partir.
Recemment, un garcon qui n est pas du tout mon style m a seduit. Je lui plais et il aime ma facon d etre (sensible…). Il aime les femme qui ont aussi du temperemment et de la douceur. Il est tres affectueux, m envoyait bcp de messages. Il voulait qu on arrete de se voir pcq j etais mal vis a vis de mon copain. Puis finalement on a trouvé une solution: on flirt ens (il m avait propose ca ou avoir une relation avec des sentiments). Et au fur et a mesure du temps je lui ai dis que je prefererait une relation avec sentimenrs. Il m a clairement dis que c etait mort. Il a donc ete distant et moi collante ce qui l a agace unpeu. Mais j y arrive pas, il me plait et j aimerais quil m aime. Il m a dit ne pas etre pret pour se poser avec qql pour le moment. Il s amuse je pense…
En plus d’être la femme de ses rêves de par vos attributs physiques, votre conversation et votre sens de l’humour, sachez emprunter aux autres femmes de sa vie leurs qualités, au lieu d’être jalouse d’elles et d’angoisser parce que vous ne pourrez jamais les remplacer dans son cœur. Elles pensent probablement la même chose. La différence est que contrairement à elles, vous pouvez emprunter leurs qualités, ce qui n’est pas réciproque !

Bonjour Quand j’ai lu les témoignages de mes soeurs je resens leurs désarroi et je partage leurs peine et leurs souffrances sauf moi je suis un homme j’ai 11 ans de vie commune dont un ans de mariage avec ma femme avec qui j’ai deux magnifiques garçons âgé de 10 ans 4 ans. Ma souffrance ,je me sens seul et délaissé elle s’intéresse plus à son téléphone et la télévision malgré je lui ai expliqué ça me rend triste je suis en manques d’amour et d’affection elle a rien à foutre de moi et maintenant j’ai décidé de la faire la même chose je l’accorde pas trop d’importance pour qu’elle puisse ressentir ce que je récent. Ma question je voudrais savoir est ce que je suis pas de commettre l’irréparable .
Donc, ce qu’on appelle les plaisirs du couple, ces frissons qu’on nous montre à la télé, et qu’on ressent surtout dans la séduction, ne sont pas fait pour durer. Rien contre, mais il ne faut pas s’imaginer que la vie de chaque jour est faite comme ça, pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement parce qu’on « s’ennuie » ou parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux. Parce que si on va chercher ailleurs, ce sera pareil : même processus, même scénario, frisson de la séduction, rencontre et couple, ensuite on ne sait plus quoi faire. C’est juste qu’on ne sait pas vivre à deux, n’allez pas chercher plus loin.
Il se peut aussi que cela soit du à un problème de confiance. Vous avez toujours vos raisons. Que ce soit lui ou toi, la confiance est dur à obtenir dans votre couple. Tu ne fais simplement pas confiance aux hommes, par apport à ton passé ou les histoires que tu as entendu, et cela est très compréhensible. En revanche, ton partenaire ne doit pas le subir constamment. Même si tu attends qu’il te prouve des choses tout le temps, il arrivera à bout de sa patience. Et inversement. Si il ne te fait pas confiance, cela va créer un froid dans votre couple et la jalousie deviendra dure à gérer.

2 La fragilisation des liens conjugaux, comme d’autres problèmes de société, est un sujet dont se sont emparés psychologues et spécialistes en communication ou en développement personnel. Cette place laissée au « psy », concernant les problèmes de couple, n’est pas anodine, elle s’inscrit en effet dans un vaste mouvement de « psychologisation » des problèmes de société [1]qui tend à saisir les faits sociaux comme relevant de façon dominante du psychologique et à ne plus voir conflits et tensions que sous un jour relationnel et affectif. Alors que n’existent plus d’impératifs sociaux, religieux ou économiques tels qu’ils avaient cours, et qu’il est devenu courant de considérer que nulle norme ne vient aujourd’hui interférer dans la construction du couple et ses règles de vie, ces « experts » prétendent viser l’amélioration des relations entre les sexes. Ils ont pour objectif d’aider les couples à parvenir à une construction durable et vivante du lien conjugal. Qu’ils s’appellent « psy », « coach », ou « spécialistes en développement personnel », ces nouvelles figures rassurantes, détenteurs de l’information et des savoirs spécifiques qu’il faut maîtriser pour élaborer une construction affective « saine », ne cessent, depuis une vingtaine d’années, d’inonder le marché de leur production.
J’ai rencontré un homme dans une autre ville où j’avais fait mon stage, seulement ça s’est passé deux semaine avant que je rentre dans ma ville et on s’est mis ensemble une semaine avant que je parte. Tout ce passait bien entre nous, le soir de mon départ je lui ai demandé si il était vraiment prêt à se lancer dans une relation à distance (car 300km nous sépare) il m’a affirmer que oui. Depuis que je suis rentré il ne mecrit plus ou très peu, il di vouloir continuer à faire connaissance, mais ne fait rien pour vu qu’il ne mecrit plus les journée.. J’aimerai pouvoir discuter avec lui de ce changement de comportement et poursuivre notre découverte de l’un et de l’autre mais il ne répond pas à son téléphone ou il me di quil es occupé.. Il devais même venir me voir mais j’ai pas de nouvelles et l’autre jour il m’a di quil m’appelerai un soir ce qui n’a pas été le cas et le lendemain il s’est excusé mais n’a pas chercher à me rappeler malgré tt

si je comprends bien, votre compagne vous fait du chantage affectif et vous hésitez à continuer la relation à cause de votre enfant, n’est-ce pas ? C’est vrai, c’est un choix difficile. Mais il faut savoir que pour votre enfant aussi, c’est éprouvant de sentir l’hostilité entre ses parents. Ce serait mieux d’en parler en entretien, vous ne pensez pas ?
Donne-lui un coup de main quand il en a besoin, aussi longtemps qu'il le fait aussi pour toi. Tu peux lui faciliter la tâche en lui rendant de petits services, comme de lui faire un café ou de faire le plein de sa mobylette si ton petit ami est très occupé et a eu une semaine chargée. En prenant le temps de lui faciliter la vie, tu lui montreras que son bonheur a beaucoup d'importance pour toi. Assure-toi simplement qu'il fera la même chose pour toi et qu'il ne t'exploite pas.

Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…
Le problème c’est que désormais j’ai le sentiment qu’on ne partage plus rien. Il ne propose plus du tout qu’on se voit, ne m’appelle plus si je ne lui demande pas et esquive souvent quand je le fais (on ne se parle au téléphone qu’une fois par semaine environ alors qu’avant c’était plusieurs fois par jour) et ne répond plus quand je pose des questions qui nous impliquent, même un peu, à court ou moyen terme alors qu’avant il se projetait à long terme avec moi. Nous continuons à nous voir en soirée quand on va dans les mêmes sorties, il est alors toujours aussi amoureux en apparence mais ce sont nos seuls moments depuis bientôt 3 semaines.
Ne soyez pas déçue si ça ne fonctionne pas. Si vous avez tout essayé et que votre homme refuse de s'engager, alors ne soyez pas déçue. Dans la vie tout ne se passe pas toujours comme prévu. Vous devriez vous rappeler que vous avez fait tout votre possible et vous réconforter en vous disant que vous y avez mis du vôtre pour faire fonctionner la relation. Lorsque votre homme ne souhaite pas s’engager, il y a deux choses que vous pouvez faire :
Bonjour, j’aurais besoin de conseils pour une situation qui m’arrive en ce moment. Il y a un gars qui me plaît vraiment, on s’est vus et on a mangé ensemble un soir et on va se revoir ce weekend. On a passé un super moment, sauf qu’il m’a dit plusieurs jours après qu’il était en kiff sur une personne et qu’en gros, il tenterait peut-être quelque chose avec. Je pensais qu’il voulait plutôt avoir une relation avec moi, mais il est attiré par qqn d’autre et ça me rend folle. Comment je pourrais faire pour l’attirer et pour qu’il s’intéresse plus à moi, pour qu’il finisse par me trouver plus intéressante qu’elle ?
Bonjour, actuellement mon copain m’a quittée car il n’avait plus assez de sentiments amoureux pour moi, tandis que moi je suis éperdument amoureuse de lui. Il me dit qu’il se connait et qu’il sait qu’il ne retombera jamais amoureux de moi.. Mais en revanche il m’a proposée qu’on garde contact comme des meilleurs amis et j’ai accepté. Mais j’ai qu’une envie c’est de le voir et de l’embrasser alors que je ne peux pas. Et hier, il m’a proposé de devenir sa “sexfriend” donc de faire du sexe entre amis et j’ai accepté. Sauf que moi j’ai toujours des sentiments j’ai donc peur de souffrir. Et est ce que lui pourra retrouver des sentiments amoureux si on reste dans cette situation la ?
La racine ʿzr apparaît 128 fois dans l’Ancien Testament4. La plupart du temps, c’est la forme verbale qui est attestée (81/128), mais on retrouve aussi la forme nominale féminine (26/128) et la forme nominale masculine (21/128)5. Si bien des individus peuvent être auteurs de l’aide, Dieu en est l’acteur principal, avec plus de la moitié des occurrences (66/128) qui lui sont attribuées. Le fait que Dieu lui-même puisse être auteur de l’aide, indique que le champ sémantique d’ʿēzer présente une dimension à la fois vaste (tout individu peut en être à l’origine) et puissante (l’aide peut être divine). Lorsque Dieu est auteur de l’aide, alors celle-ci est systématiquement accordée à son peuple ou plus particulièrement à des membres de celui-ci comme c’est le cas en És 50,7 : « C’est que le Seigneur Dieu me vient en aide : dès lors je ne cède pas aux outrages… »6. On constate par ailleurs que le Psautier fait un usage abondant de ce qualificatif divin (« notre aide et notre bouclier », 33,20 ; « mon aide et mon libérateur », 40,18 ; 70,6 ; « Dieu est mon aide », 54,6 ; etc.).
Bonjour, moi c’est assez compliquée mon hitoire..Je parle à un garçon de mon lycée depuis longtemps, il me parlait même quand j’étais en couple.. Bien que je ne le sois plus depuis janvier..On a commencé à se parler plus souvent et même tous les soirs depuis mars..Depuis Mai j’ai commencer à vraiment m’attacher, et à penser à lui tous les jours.. Il ne me lâche pas des yeux quand je traverse dans la cours du lycée (mes copines et ses potes ont remarqué).. Nos textos sont chous et on remarque que lui et moi on est intéressé l’un par l’autre.. Puisque les vacances approchent et que je vais passer mon Bac (donc quitté le lycée), j’ai décidé de lui avouer il y a quelques jours. Mais ce n’étais pas là réponse attendu 🙁 Il ressent disons quasi les même choses que moi, mais me dit qu’il ne se sent pas prêt à être en “Couple”.. Il a même peur que je m’éloigne suite à ce qu’il m’a dit.. La on continue à se texter comme d’habitude avec des petits coeurs et tout, sachant que c’est lui qui viens me texter.. Je dois en penser quoi? Je suis assez perdu, je ne sais pas s’il faut abandonner ou attendre. J’ai besoin de votre réponse :/ Merci d’avance !
Ici, tout est une question d’habitude. Il faudra faire en sorte que cet homme chez qui tu souhaites susciter le manque ait l’habitude de prendre des initiatives. On entend ici par initiatives, l’envoi de messages, le premier appel de la journée, les propositions de rendez-vous, etc. Il aura alors l’habitude de penser à toi et le manque sera créé naturellement petit à petit. Son cerveau va imprégner cette situation.
Je dis ça un peu moqueuse, mais sans méchanceté aucune. Je ne te connais pas en entrée en relation (ni pendant). Je ne te suis que depuis quelques temps, mais sur ce posts, il semblerait que tu me fasses part de personnes complexes. Parfois, il nous faut choisir entre la personne et la relation que nous attendons. Beaucoup de personnes, si nous les aimons ne peuvent pas nous offrir une relation attendue.

Comment expliquer cette méfiance de l’homme envers ce qui nous semble logique et normal ? La biologie permet d’apporter un premier élément de réponse : les hommes sont moins matures que les femmes, à l’image de la puberté. De cette maturité découle un besoin de construire, d’avancer, de s’engager qui est du coup moins présent (ou plus tardif) chez les hommes. Nous vous donnons quelques conseils pour aider votre homme à s’engager dans votre relation.
bonsoir je suis en relation à distance depuis un an et demi. je travaille dans un cabinet de placement du personnel et c’est pendant un recrutement que l’un des candidats m’a rappelé pour prendre des nouvelles et m’a ensuite dit que je ne l’avais pas laissé indifférent. il a commencé à m’appeler régulièrement de ces appels est né notre amour. nous avons passé plusieurs weekend ensemble et tout allait bien sauf que depuis un moment il est devenu distant je me pose des questions? n’est -il pas en relation avec une autre? la distance est elle pas un problème?
×