Je fréquente un homme depuis trois mois rencontré sur le net. Depuis deux semaines il est très distant et n’envoie quasiment plus de messages. J’ai tenu une semaine avant de recevoir un message un peu froid il s’excuse d’avoir la tête ailleurs. Je l’ai eu au tel il y a 3 jours et il m’a dit que ça allait entre nous mais je n’ai pas d’explication et depuis plus de nouvelles. J’essaie de continuer le silence radio mais c’est dur car je me demande ce qu’il a et je crois que ça sent la rupture. Dois je continuer à la jouer distante au risque de ne plus le voir où dois je lui demander des explications.
Fais l'effort de t'entendre avec sa famille. Tu devrais lui montrer que tu as de la sympathie pour la famille de ton petit ami, même si elle est très différente de la tienne, si tu veux qu'il t'aime vraiment. Efforce-toi d'être aimable, de bavarder avec eux et d'être une invitée attentionnée chez ses parents. Tu devrais faire preuve de patience et faire de ton mieux si le courant ne passe pas, au lieu de dire du mal d'eux auprès de ton petit ami et de les snober. Souviens-toi qu'il recherche en fin de compte une fille qui peut s'adapter facilement à sa vie et c'est très mauvais signe si tu ne peux pas passer plus de trente secondes avec sa mère sans te disputer avec elle.
La traduction grecque la plus commune du mot ʿēzer, comme vu précédemment, se fait par l’usage des mots boêth-. Il est donc intéressant de prolonger notre étude de ce vocable dans le Nouveau Testament, pour percevoir quel sens il revêt alors. Cette racine, notons-le, n’apparaît que peu fréquemment dans le Nouveau Testament (11 occurrences). Dans une majorité des cas (7/11), les auteurs de l’aide sont Jésus ou Dieu, qui interviennent en faveur d’hommes et de femmes dans des circonstances de possession démoniaque (Mt 15,25 ; Mc 9,22), d’incrédulité (Mc 9,24), de tentation (He 2,18 ; 4,16), de danger face aux ennemis (He 13,6) et même de besoin de salut (2 Co 6,2). Là encore, la dimension d’une aide qui délivre, voire qui sauve, se confirme.
L’homme distant en début de relation ou qui vous ignore une fois sur deux a tendance à jouer avec les nerfs des femmes ! Ne vous laissez pas avoir : ce séducteur sait exactement ce qu’il fait, c’est sa manière de charmer et de rendre accro. Cette technique du suis-moi je te fuis fonctionne malheureusement à tous les coups car elle engendre un fort sentiment de frustration. Vous commencez une histoire, votre cœur s’emballe, vous en parlez aux copines et « pfiouuu », votre idylle redescend immédiatement comme un soufflet… vous vous sentez humiliée.
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.
J’ai bientôt 32 ans, lui bientôt 34. Il a un très bon poste, est bien rémunéré, respecté. Je n’ai pas de travail mais un bon bagage. Il m’a déjà parlé de mon inactivité, ça n’a pas joué dans sa “projection”, il est ok avec ça. Je ne sais pas quoi dire pour apporter plus d’éléments, à part qu’il n’a pas toujours des erections de qualité. Il n’est pas traité pour ça et avant moi il occultait le problème. On en a parlé et ça semble aller beaucoup beaucoup beaucoup mieux mais il y a quelques ratés parfois. Il refuse d’en parler à un psy ou autre médecin car il n’y croit pas.
Par exemple, soyez beaucoup plus séduisante que d’habitude, achetez des dessous attrayants pour qu’il ait envie de revenir de plus en plus. Si vous êtes un homme, venez la voir avec un bouquet de fleur de temps en temps  ou surprenez là au quotidien, par exemple, vous prenez des billets pour un concert, ou un parc d’attraction. … bref une sortie qu’elle adore, et vous lui en faites la surprise.
Le lendemain on a decide de nous revoir, après qq textos échangé, on s’est donné RDV. J’y suis allée pile à l’heure comme d’hab mai sil n’est pas venu. Il m’a appelé alors qu’on avait déjà le rdv pour me dire qu’il n’avait pas vu l’heure et qu’il n’était pas prêt et qu’il pouvait venir dans 30-40 min…J’ai très mal réagi, je lui ai mal parlé et je ne l’ai pas attendu, je me suis emportée.
Pourtant, je sais que c’est un pari. Ce n’est plus une croyance de fait. C’est un choix de croyance. Je pense que mon compagnon aura peut-être plus de deuil à faire que moi sur le sujet, j’ai le sentiment qu’il vit « les papillons » avec une telle force pour la première fois. Mon combat, c’est d’en prendre soin, c’est de permettre un atterrissage en douceur.
Quelques temps apres, par un soir ou on se parlait par FB, je lui avoue indirectement que j’éprouvais des sentiments naissants, a la suite de quoi il me demande de nous mettre ensemble… je fus merveilleusement surprise… on a alors établi un contrat moral CDI (j’avais proposé en CDD renouvelable, il a préféré CDI): pas d’engagement, franchise, pas de jalousie excessive, honneteté…
Tu indiques avoir l’impression de ne pas être aimable. Il y a peut être quelque chose à creuser de ce côté. En tant qu’homme, on a généralement envie de poursuivre une histoire avec quelqu’un qui nous donne envie de passer du temps avec elle, qui s’accorde avec nous, et que l’on sent un minimum intéressée. On n’a pas envie d’être avec quelqu’un qui ne nous semble pas aimable 😉 Tout dépend de ce que tu mets derrière ce mot. Mais qu’en pensent tes amis proches, qui te connaissent bien et qui te côtoient en soirée quand tu parles à des inconnus ?
Le bon moment de le faire est primordial quand il est question de parler sérieusement. N'aborde pas quelque chose qui te tracasse depuis des semaines un quart d'heure avant le début de la fête d'anniversaire de ton petit ami ou avant un entretien d'embauche. Tu ne vas évidemment pas attendre indéfiniment la période idéale pour t'exprimer, mais tu devrais essayer de trouver le moment favorable pour parler si tu veux être prise au sérieux.

Sbrianne… je crois qu’on est d’accord, sur la question du risque. Mais si j’ai bien compris ton point de vue, tu dis qu’il est impossible de tout contrôler, et donc on ne peut pas garantir la durée d’un engagement sur simple décision. D’autre part, on ne peut pas décider de s’engager sans connaître l’autre personne, donc il serait impératif de suivre un certain nombre d’étapes avant de le faire.
Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
Vous êtes au milieu d'une relation fantastique et vous voulez aller plus loin. Que vous souhaitiez faire d'un homme votre petit-ami officiel, votre fiancé, ou que vous souhaitiez emménager avec lui, il y a certaines petites choses à réaliser avant de pouvoir obtenir de votre homme de s'engager. Si vous souhaitez faire avancer votre relation, suivez ces étapes faciles.
×