Enfin, ne jamais oublier la force du bonheur quotidien. Etre toujours positive et légère, ne pas penser à l’engagement mais juste au bonheur du moment : c’est ainsi que l’homme s’attachera peu à peu. Et dans cette légèreté, il faut bien se rappeler de ne pas placer l’homme sur un piédestal ainsi que de toujours garder le contrôle de ses émotions. Il ne faut pas avoir peur de perdre l’autre, car l’homme doit absolument se dire « il me la faut ». C’est pourquoi pour être stratège au départ de la relation, il ne faut pas trop donner : plus la femme est « gentille », moins l’homme s’engage profondément. Il faut donc essayer de se rappeler d’une règle : un couple fait 100% ; si je donne 90, l’autre donnera 10 ; si je donne 40, il donnera 60.
En couple depuis presque 6 ans nous avons eu un enfant qui a 15 mois maintenant . Bcp de disputes et d’éloignement depuis la naissance de notre petit , donc plus vraiment de relations …Depuis nous nous sommes dits nos 4 vérités et ça va mieux sauf que j’ai l’impression que nous sommes juste amis … je prends soin de moi et je vais bcp vers lui mais il ne semble pas réceptif à mes efforts … je me sens terriblement seule , seule avec de mauvaises pensées du coup …merci de votre point de vue
Il n’est pas évident de faire réagir un homme fier. D’apparence sûr de lui, cet homme a du mal à dévoiler ses sentiments. Souvent, l’homme fier est un sanguin, sa fierté peut aussi cacher une grande sensibilité. Vous pouvez donc le faire réagir en lui faisant une déclaration d’amour ou en vous montrant particulièrement attentionnée. L’homme fier est le plus souvent un homme qui a besoin d’être rassuré et de se sentir aimé. Plus vous le caresserez dans le sens du poil, plus vous obtiendrez des résultats probants !
Bonjour anashka, hier dans la matinée je lui avais adresser un message ou je lui demandais si l’on pouvais se parler sur skype le soir, et dans l’apres midi il m’a répondu, SALUT JE SERAI ABSENT CE SOIR AVEC DES COLLEGUES, NOUS POUVONS PARLEZ PLUS TARD…. ET JE LUI EST REPONDUS ….. OK PAS DE PROBLEME BONNE SOIREE… ET DANS LA SOIREE VOICI CE QU’IL M’A ENVOYER COMME MESSAGE A 23H…. je tenais à vous faire lire ce message que j’ai reçus de cet homme hier soir : le voici : vous êtes dans mes pensées chaque jour, même si je n’ai pas de sms de vous tout les jours. S’il vous plait garder cela à l’esprit. Vous êtes spécial pour moi, mais je ne sais pas comment gérer mes sentiments……. Je ne l’est toujours pas répondue, car je ne sais pas quoi lui répondre à cela, je suis completement bloquer, et je ne sais meme pas s’il y a lieu de répondre, et si oui quoi dire sans le faire fuir à nouveau?? Aidez moi..svp…. Merci…..
Bsr k jai un pb qui me met dans la confusion et j’aimerai stp avoir des conseils….voici j sors avec un homme de 24 ans et moi jai 18 ans ‘j lai rencontre a un groupe de répétition lan dernier et on sest mi ensemble l pb c’est q depuis notre rencontre il ya des rumeurs qui courent sur lui et l qualifie de coureur de jupon plusieurs de mes amies sont venu m’en parler mais lui il ma demande d’avoir confiance chose q jai faite mais jai pas pu continuer a cause de son comportement ( il n veut pas q j touche a son tel lorsqu’il veut texter il prend de la distance il n veut pas q j poste une photo de lui ou de nous sous prétexte quil naim pas exposes ca vie privée pourtant il a l’habitude d mettre des tof de sa famille et quand j’arrive chez lui sans prévenir il m ignore totalement jusqu’à a c q j rentre) l soucis est q malgres tt ca il n fait pas d’effort depuis un an de relation on est jamais sorti en couple genre au parc pas d’attention et pour les rendez vous cest toujours moi qui propose qu on se voit quand il demande c’est parce quil a envie de sex suite a tt cela jai décidé d’arrêter mais il ma vraiment suplier ma dit quil allais changer quil m aimait vraiment et tt j’ai accepte et on s’est Rémi tt allait parfaitement bien mais ca recommence et puisk j sent q la situation m file entre les doigts j fais de mon mieux pour arranger les choses mais il n fais rien il n m encourage pas il na pas lair d’être gêne il met des distances les rumeurs on repris quand j m fache il se met en colère et j m excuse de ma jalousie mais j sens bien qu’il ya quelq chose qui n va pas et l plus dure cest quil avait une situation financière compliqué il l prenais comm prétexte pour son manque d’attention les choses se sont arrange et cest par des rumeurs q jai appris jss pas matérialiste mais j’estime quil aurait du au moins m en parler c m fais mal mon entourage m demande de l quitter quil n aime pas et quiil a une auttr qui occupe son coeur mais j l’aime vraiment j aimerai donc savoir si cest moi qui précipite les choses ou alors si vraiment il on raison? quand on se voit on pass de bon moment jai l’impression quil m aim vraiment mais juste quand on se voit et ces rendez vs sont toujours créé par moi…. Jss confuse si vous avez des conseils a m donner allez y svp j en ai besoin ca fait 3 jours quil n ma pas écrit et les 3 jours d’avant cest moi q faisait la conversation jai décidé d’arrêter pour vraiment m fixer
Dans le contexte de la Genèse, comme dans le reste de l’Ancien Testament, les conclusions précédemment citées de J.-L. Ska peuvent être appliquées : 1) l’aide apparaît dans un contexte poétique, 2) elle est personnelle et non matérielle, 3) elle intervient dans une situation menaçante, voire mortelle, 4) la vie de l’aidé est grandement menacée. En effet, en l’absence de la femme-aide, et de la contribution de sa personne, il s’avère impossible pour l’homme de remplir son mandat de perpétuité de la race humaine. En l’absence de la femme-aide, l’existence même de l’humanité se voit menacée, vouée à l’extermination.
En plus, ou à côté de cela, vous pouvez ne pas arriver à trouver votre rythme en tant que couple, ne pas arriver à trouver un équilibre entre vos envies et besoin personnels et les besoin de votre couple. Trop habitués à vivre seuls, trop peu d’amis en commun ou différents… il suffit parfois de peu de choses pour qu’un couple n’arrive pas à se trouver et que la passion s’en aille.

Ca fait maintenant environ 2 mois que je parle sans cesse avec un homme (la vingtaine). Nous nous somme rencontrés a une fête et il a du ensuite repartir en Espagne car il y habite. Depuis cette fête, comme je l’ai dit, on « whats’app », on « facebook » et on « skype » (de temps en temps). On a établit une super relation, assez complices, on se disait toutes nos conquêtes, on se donnait des conseils…etc. Mais le destin a voulu que je m’accroche un peu beaucoup a cet homme, très gentil et très sain (oui, j’ai l’habitude des mecs malsains). Il ne fait presque aucuns doutes que lui aussi s’est attaché à moi. Mais j’aimerais savoir ou on en est? qu’est-ce que je dois faire pour que ca aille plus loin. (Il revient en suisse le 30 decembre pour nouvel ans. Nous passons nouvel ans ensemble avec des ami(e)s)
Il me jure qu’il est divorcé mais je ne suis pas allez chez lui encore .. quel interet à t’il de me mentir pendant plus d’1 an c’est un risque pour sa vie privee de m’avoir si il est marrie j’aimerai bcp un début de conseil . En tout cas le coté sexuelle ma complétement rendu accro ce type à une perfommence hors du commun à jouirr des tonnes de fois des que j’ai un orgasme etc ….. c’est un volcan et je deviens comme lui plus on fais l’maour plus c’est archi mieux et par la suite ses dialogues ses invitations m’ont fais tomber amoureuse accro à lui …. c’est un tout mais le point de départ et le sexe passionelle parfait des heures et des heures . je lui ai dis que je l’aimais recemment et que je ne voulais que du temps et que je n’etais pas prete à vvre à 2 sous le meme toit mais que son temps étais important . pas de dispute tout ce passe bien mais j’ai du mal a comprendre son coté tres mysterieux et si lui est tout comme moi tres attiree . dsl pour les fautes vraiment
Enfin, la communication est également un problème. Si vous passez votre temps à vous disputer, à vous marcher dessus et vous insultez, votre couple n’ira pas loin. La communication est un des facteurs les plus important d’un couple sain. Comment être heureux ensemble si rien n’est dis? Si les non-dits, justement, vous pèsent tous les deux? La rupture n’est pas loin et il faut vous reprendre tous les deux. ET en PARLER.
L’engagement de votre homme est peut-être très important à vos yeux, vous savez que c’est le fait de vivre ensemble et d’avoir une vie de famille qui vous permettra d’être pleinement épanouie. Mais pourquoi ne pas essayer d’apprécier la vie que vous avez en ce moment avec votre homme ? Vous vivez peut-être séparément mais au moins vous avez aussi vos moments de tranquillité et votre endroit à vous. Vous n’avez peut-être pas encore d’enfants mais au moins vous pouvez en profiter pour faire les voyages que vous avez toujours rêvé de faire, pour mener à bien les projets qui demandent du temps et de la disponibilités… Apprenez à apprécier les moments que vous offre la vie et entrez dans un cercle vertueux.
Dès lors, la question que nous empruntons aux propos de J.-L. Ska se pose : « Quel danger menace l’homme en Gn 2,18, s’il est vrai que ezer désigne toujours une aide qui permet d’échapper à de grands dangers menaçant l’existence au point que Dieu seul, en général, soit capable d’en délivrer ? »75 Dans le second récit de la création de Gn 2, Adam reçoit plusieurs tâches à accomplir, lui seul. Il est placé « dans le jardin d’Éden pour cultiver le sol et le garder » (2,15) et il doit « [désigner] par leur nom » tous les animaux (2,19s). Ces deux tâches sont les seules qui lui soient attribuées en l’absence d’Ève. Et il semble parfaitement s’en acquitter avant sa venue. Le premier récit de la création, quant à lui, nous révèle les tâches accordées au couple : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre ! » (1.28). Ce double mandat, la reproduction de l’espèce humaine et la domination de la terre, est donné tant à l’homme qu’à la femme. Le premier, nous précise à juste titre D.J.A. Clines, ne peut évidemment pas être rempli par l’homme seul, car le concours d’Ève est nécessaire tant sexuellement que pour la gestation de l’enfant76. Cependant, pour une raison inconnue, l’exégète arrête son analyse ici, comme le faisaient les Pères de l’Église et en particulier saint Augustin en reléguant Ève au seul rôle de gestatrice, considérant implicitement que l’homme peut s’acquitter du second mandat de domination de la terre. Pour D.J.A. Clines, cela s’expliquerait par le fait que la femme reçoit une malédiction portant sur la procréation, tandis que l’homme reçoit une malédiction en lien avec le travail de la terre77. Chacun se verrait ainsi puni dans son rôle de prédilection. Cette conclusion se doit cependant d’être nuancée, car la malédiction de la femme touche également son rapport de domination des animaux, par les blessures du serpent, et même son rapport à l’homme, qui devient son dominateur. Ève semble donc aider Adam tant dans le mandat de procréation que dans celui de domination de la terre. De fait, puisque les deux mandats sont donnés conjointement au couple sans distinction de tâches, alors la domination de la terre doit être tout autant impossible pour l’homme en l’absence de la femme, que la procréation.
Certains coachs vous diront que vous avez «inconsciemment dégagé de mauvaises vibrations» qu'il a «inconsciemment détectées» et que c'est cela qui l'a repoussé. Et il y en a d'autres aussi qui vous diront que vous avez été trop comme ceci ou pas assez comme cela, que vous ayez eu un comportement dépendant ou trop distant, bref, vous pouvez facilement vous rendre dingue à essayer de deviner sur quel pied danser.
Peu importe le salaire d’un homme, ou le salaire de sa femme, l’homme se dote de la responsabilité de pourvoir aux besoins de sa famille. Ce n’est pas qu’il choisit de porter ce fardeau; il s’agit d’un désir inné. Cette notion est donc toujours présente à son esprit et peut engendrer le sentiment d’être pris au piège s’il a l’impression d’être incapable d’assumer cette responsabilité. Sa femme ne peut pas le libérer de ce fardeau, mais elle peut l’alléger en exprimant sa reconnaissance, son soutien et sa confiance.

je suis marocaine et je sors avec un français depuis quelque semaines, depuis le premier jour il n arrête pas de se moquer de ma façon de parler et son humour est difficile a digérer mais malgré ça je supporte , a chaque fois quand on discute un sujet il commence a m engueuler et me dire que je je connais rien …mnt il a commencé a critiquer ma facon de m habiller !! en discutant le sujet il m as raccroché au nez deux fois !!
Cette année, nous avons le privilège de compter sur le soutien et la détermination d'Isabelle Ménard comme ambassadrice de La rue des Femmes pour le Défi caritatif de la Banque Scotia! Isabelle relèvera le défi du 21K le 28 avril au Parc Jean-Drapeau et s’est fixé comme défi de collecter 4 000 $ pour notre organisme. Soutenez-la dans son objectif et faites un don 👇👇 Merci pour Elles 💕

Malgré tout, le fait que nous n’ayons que de rares échanges par téléphone sachant que nous vivons à distance, me gêne. Nous avons besoin d’entendre nos voix pour créer de l’intimite. Je n’ai pas voulu aborder le sujet car je partais en vacances 15 jours à l’etranger et je préférais voir ça à mon retour. Je suis donc partie en vacances pendant 15 jours et toujours le même comportement quelques messages dans la journée. Souvent en réponse aux miens et la seule fois où j’ai tenté de l’appeler, il n’a pas répondu.


En réalité, le problème provient du fait que vous ne vous soyez pas revus depuis cette fameuse soirée… Pour maintenir la séduction, car vous n’étiez pas en couple, il faut aussi passer à de nouvelles étapes et pour cela il faut se voir et échanger. Maintenant pour ne pas paraitre trop collante et le séduire naturellement, je te conseille de suivre ce programme étudié spécialement pour les personnes qui vivent ce que tu vis actuellement : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/attirer-un-homme/#produit
Le manque et la frustration seront d’autant plus forts et douloureux si vous n’avez pas le sentiment de vivre votre relation à fond. Un couple vivant ensemble laisse vite entrer la routine, vous ne pouvez pas vous permettre d’en faire autant alors que votre routine, c’est l’absence. Si même ensemble, ce n’est pas intense, pas merveilleux, pas exceptionnel à chaque fois que vous vous voyez, vous en souffrirez d’autant plus.
Comment peux-tu t’engager avec quelqu’un que tu ne connais pas ? Comment peux-tu te projeter, décider de te poser avec quelqu’un dont tu sais absolument rien ? Comment peux-tu tout contrôler, t’assurer quelle ne déviera pas du cadre posé ? Désolée, mais je ne comprends pas. L’existence est jalonnée d’incertitudes. Rien n’est figé. Surtout en matière d’engagement matériel. Une relation peut évoluer, (L’engagement spirituel aussi peut varier) il peut y avoir des imprévus. Alors tu auras beau avoir programmé avec ton partenaire, donné telle ou telle direction à celle-ci, rien ne dit que cela se passera comme prévu.

Si on pouvait faire le tri des naissances vraiment voulues par des femmes vraiment capables d'élever un enfant, non pas pour avoir un bébé dans les bras, mais en toute lucidité, pour tout ce que ça comporte... Si on pouvait faire le tri entre les naissances vraiment assumées et les naissances névrotiques de femmes ayant absolument besoin d'avoir un bébé dans les bras mais inaptes affectivement à l'assumer... je pense qu'il y aurait une énorme différence entre les deux chiffres. A mon avis, mais ce n'est qu'une hypothèse, il y a très peu de couples vraiment épanouis et en mesure de vraiment faire des enfants dans un véritable projet éducatif. La plupart des couples font des enfants parce que c'est comme ça, bof. De toutes façons, la plupart des gens se marient sans vraiment se connaître, alors...
Voici ma situation. Il y a six mois je rencontre chez des amis communs un homme que je trouve charmant, nous avons un très bon contact, nous passons la soirée à nous parler, et nous échangeons nos numéros. Nous nous revoyons pour boire un verre, mais il ne se passe rien d’autre, je comprends à ses réticences qu’il n’est pas dispo. Il y a un mois il me recontacte, après plusieurs tentatives de rdv ratées, il me propose de partir 3 jours, ce que nous faisons, mais je le revois avant cela, nous nous embrassons une bonne partie de la soirée, il est tendre, à l’aise avec moi devant ses amis, etc. Nous passons ensuite un merveilleux week-end prolongé, il y a une grande compatibilité, sensuelle, intellectuelle, philosophique, en tous cas je pressens tout ca. À notre retour pas de relation vraiment, il ne demande pas à me voir, nous allons dîner un soir et je lui parle de ma situation passée, et lui demande la sienne. Il me dit qu’il s’est séparé il y a peu et qu’il ne veut pas d’une relation. Nous dînons et nous nous séparons, sans passer la nuit ensemble. 2 semaines plus tard on se revoit, il m’embrasse de nouveau, s’excuse de n’avoir pas parle de sa situation émotionnelle plus tôt. Mais se dit toujours perdu émotionnellement. Je quitte la soirée gentiment. Une semaine après, on se voit pour un concert, nous allons boire des verres avec des amis, il semble toujours intéressé. Nous nous embrassons de nouveau, nous tenons la main, mais quand je lui demande où il en est, toujours la réponse qu’il ne peut pas me proposer une relation, qu’il est blessé de son histoire passe, et meme fâché contre lui-même de ne pas arriver à passer à autre chose car ça n’était meme pas une histoire heureuse, il n’a rien à regretter avec elle (mais à beaucoup donné sans recevoir rien en retour). Je lui ai dit qu’on pouvait se voir tranquillement, apprendre à se connaître, mais pas coucher de façon “casual”. Toujours beaucoup de plaisir à se voir, mais il est clair que je ne veux pas être la roue de secours. Quelle attitude à votre avis pour l’amener doucement à moi ? J’ai compris qu’il voulait juste qu’on lui fiche la paix. Ce que je fais 🙂
en meme temps j’ai peur de me relancer, pour qu’apres il me redise qu’il ne peux pas continuer, car il m’a déjà fais le coup deux fois. Comment faire?? Est ce que le laisser me courir apres serai t il une bonne solution? Provoquer un manque chez lui de moi, l’inquiéter ect…. Qu’en penser vous? Pensez vous que cela pourrai fonctionner en ma faveur? JE tiens vraiment à lui et je ne tienspas refaire quelque chose qui pourrai le faire fuir à nouveau, maintenant que je sens qu’il commence à revenir vers moi tout doucement, sans trop vouloir ce qu’il veux et attends de moi exactement…….

donc je suis vraiment perdu je peut meme pas lui poser la question on est quoi ? car je ne veut pas qu’il s’eloigne de moi , et j’en veut non plus sortir avec lui si il n’es pas sure de ses sentiment , question de ne pas brizer notre amitié car je lé toujour consederer comme un grand frere sure qui je pouvais toujour conté bah avan que je tombe amoureuse de lui
Préparer des retrouvailles est très bon pour mettre de côté le manque. Vous ne pensez qu’au positif, à un instant qui sera plein de bonheur et qui vous redonnera toute l’énergie dont vous manquez lorsqu’il est absent. C’est également un bon moyen de se donner un objectif, un but. Vous savez qu’après vos 2 semaines intenses d’examens, loin l’un de l’autre, vous vous retrouverez, et pas n’importe comment. Même si la motivation n’est pas au rendez-vous pendant la période d’examens, vous gardez en tête l’objectif, afin de voir la lumière au bout du tunnel. Cela ne fera qu’intensifier vos retrouvailles !
L'histoire prouve qu'il ne peut subsister plus d'une langue commune à long terme dans l'espace public d'un même territoire. L'une finit par l'emporter sur toutes les autres. De deux choses l'une, oubien on impose l'unilinguisme français au Québec en coupant les services publics en anglais tels que le système scolaire, ou bien on cesse toute restriction qui freinerait l'assimilation à l'anglais telle que la loi 101.Si les québécois refusent l'indépendance, la deuxième option s'impose d'elle-même.
et donc le peu de fois où il me répond, ça ne ressemble pas un tit mots d'amour comme avant, pas de "tu me manques", pas de "je pense très fort à toi"...la chose la plus mimi qu'il dise dedans c'est "gros bisous" ou "tit friandise" (qui est mon tit nom) et en général ça fini par "je te tel ce soir" l'air de dire me renvoi pas de textos, ça me soule (ce dont je suis sure puisque kil me l'a laissé entendre de vive voix)

12 Dans la mesure où le langage masculin est « naturellement » centré sur l’information, la vie des hommes ne comporte pas beaucoup d’introspection, affirment nos auteurs. « Il est difficile de discuter de sentiments et d’émotions dans un langage qui privilégie les faits » [13], peut-on lire. Ou encore : « La transformation de l’institution met au grand jour une évidence qu’elle contribuait probablement à masquer. Le féminin semble avoir une évidente facilité d’accès à la parole, là où le masculin – qui pourtant avait l’exclusivité officielle des mots – est souvent en difficulté pour parler de lui » [14]. Or, suggèrent ces auteurs, les hommes, pour être à même de rendre les femmes heureuses et ainsi endiguer cette épidémie de séparations, ont besoin d’arriver à s’exprimer émotionnellement et d’accéder à un épanouissement affectif dont la nature les a privés. Leur première partenaire dans ce système devrait être leur femme ou compagne. « A la différence des femmes qui, pour la plupart expriment ce qu’elles ressentent, les hommes ont en effet un mal fou à s’ouvrir aux autres » [15], énoncera Alon Gratch, psychologue clinicien « spécialisé » dans une clientèle masculine, en ajoutant que son livre s’adresse d’abord aux femmes parce que, décoder les comportements masculins afin d’améliorer leurs relations avec les hommes constitue pour elles un enjeu prioritaire. « A l’intérieur de tout homme « fermé » sommeille un homme « ouvert » et affectueux qui n’attend que sa libération » [16], écriront d’autres. Cet homme intérieur, complètent-ils, est malheureusement incapable de s’évader seul, a besoin que quelqu’un fasse le premier pas pour lui tendre la main, déverrouiller la porte des stéréotypes masculins et éloigner la crainte de la dépendance qui le tient enfermé.
J’ai vécu une histoire similaire, l’impression que le cosmos m’avait guidé vers un mec (pour le moins perdu). J’ai donné patience et pardon. Je me suis usée, beaucoup. L’avantage, c’est que je crois aujourd’hui en la force de MON amour. Et que je respecte ce que j’ai fait pour cet homme : c’était MES choix. Dans mon cas, ce n’était pas un gars qui me convenait. Mais, de tout coeur, j’espère que ce sera différent pour toi.

Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.
J ai fait une rencontre il y à un mois ..je suis attirer par cette homme qui est un homme je pense sincère..il fait des projets pour nous . je sens qu’il à des sentiments mais il est très réservé ne ma pas encore embrassé vraiment ..mais veux organisé un petit voyage pour faire plus amples connaissances..je ne sais que penser…il me présente a sa famille..a ses amis..et fait desprojets pour nous..pouvez vous m’aider..merci infiniment..Joss

Au bout de 6mois, à la fin de son contrat il est reparti chez lui et je suis restée en France avec ma peine sans savoir si nous allions nous revoir un jour. Je lui manquais aussi énormément et 3mois après son départ il m’a proposé de venirble rejoindre…sans hésiter j’ai tout quitté à 23ans pour être avec lui au bout du monde! Au bout de 3ans là bas, il a eu une offre pour jouer en Angleterre et il a du partir un peu rapidement me laissant en Nouvelle Zélande. On était déjà à un stade plus mature dans la relation alors on a convenu que je le rejoindrais un mois plus tard! J’ai profité de mon dernier mois, il me manquait mais je me faisais une joie d’aller le rejoindre pour une nouvelle aventure!

"Me retrouver en vacances me fait toujours penser à ces moments fabuleux que nous passions en famille, l'été, lorsque j'étais enfant. Tout est présent dans ma mémoire : les barbecues avec les amis, les randonnées avec papa, les parties de pétanque avec Mamie, les sorties en mer avec maman... Sans parler de ces fous rires qui nous prenaient, sans raison, juste parce que nous étions heureux d'être ensemble. Nous étions une famille unie, comme tant d'autres. Mais c'était ma famille, c'est ma famille. Vous me manquez tant !"
Quand on est avec un homme depuis mois voire même plus d’un an dans certaines situations, et qu’il ne souhaite toujours pas s’engager on se pose énormément de questions, on doute de l’avenir et on ne sait pas si c’est une bonne idée de continuer. On se demande s’il est vraiment fait pour nous mais j’aimerais plutôt que l’on analyse le couple dans lequel vous êtes et l’histoire que vous souhaitez construire.
9 Aux origines de la « crise du couple », ces ouvrages dégagent trois grandes causes. Tout d’abord les méfaits d’un féminisme qui, jugé d’arrière-garde, entretiendrait la persistance d’un combat contre les hommes jusque dans « la chambre à coucher » [10]. Ensuite, l’affirmation que les profits de la nouvelle conjugalité sont nets pour les femmes mais déstabilisent les hommes. Et enfin, le fait que les femmes sont responsables de leur sort de « mal-aimées », notamment du fait de leur ambivalence. Certes, reconnaissent du bout des lèvres ces ouvrages, la condition de la femme n’est pas encore idyllique, mais les premières victimes des nouvelles libertés des femmes sont d’abord les hommes. Que ce soit pour cause de féminisme exacerbé, de revendications égalitaires inappropriées au domaine de l’intime, de comportements qui fragilisent l’homme et mettent ainsi le couple en péril ou par méconnaissance des différences « naturelles » entre les hommes et les femmes, celles-ci obtiendraient l’inverse de ce qu’elles attendent d’une relation. Toujours selon ces ouvrages, la principale attente d’une femme dans le couple serait de se sentir entourée et choyée par son partenaire. Parce qu’elles seraient ambivalentes dans leurs demandes, parce qu’elles interprèteraient « négativement » des comportements qui ne sont finalement que banalement « masculin » et en aucune façon dirigés contre elles, parce qu’elles en souffrent et qu’elles partent, il s’agit bien de leur offrir des éléments de compréhension sur la façon dont elles sont les artisans de leur propre malheur.
Bonjour, je viens de lire ce sujet qui semble correspondre à ma situation actuelle. Mon homme est moi, sommes ensemble depuis plus de deux ans. Nous avons 11 ans de différences, il a 37 ans et j’en ai 26. Notre relation a toujours été un peu compliquée car il était barman, très fêtard et très proche de ses amis. Nous avons vécu rapidement ensemble, d’abord chez lui. Ca se passait assez bien, même si nos emplois du temps étaient décalés, en raison de nos horaires de travail, nous trouvions toujours du temps pour nous et profitez à chaque instant l’un de l’autre. Nous avons décidé de déménager dans un appartement plus grand. Mon homme m’a toujours considéré comme la femme de sa vie, la mère de ses enfants. Il disait m’aimer comme un fou et était assez jaloux (il l’ai toujours).
Bonjour Sandrino j’aime votre travail, je suis d’accord avec beaucoup de choses écrite . Pour vous expliquer je suis quelqu’un qui galère en amour depuis 3 années, lorsque je cherche des raisons, je lis souvent que j’attirerai de mauvais partenaires à cause de ma confiance en moi ou de dépendance affective, je n’arrive pas à comprendre comment cela est possible ayant l’impression de pas mettre de pression et de ne pas le montrer. Généralement j’ai la force de caractère de refuser ou ne pas rester trop longtemps dans des relations mauvaises ou je sens que c’est foireux ..soucis à force j’ai l’impression d’être une femme attirante mais pas aimable. Tu crois que tu saurais un peu m’éclairer la dessus ?

             Langage ultime du désespoir (face à des traumatismes parentaux ou sociaux). Langage de l'impuissance (à trouver une place fiable dans le monde d'aujourd'hui). Langage de la frustration (liée à la non satisfaction des besoins relationnels). Langage de la revendication (face à des manques inévitables et aux frustrations liées à la pression du consumérisme, à la culture des désirs…).
Mais en vérité, qui connaît la vérité à tous ces problèmes? Qui est en mesure de comprendre les épreuves dans lesquelles une personne passe? Qui a les réponses aux multiples pourquoi d’une telle situation? Personne! Pas plus celui qui écrit avec sa plume sur un réseau chrétien comme devant énoncer ou pensant évoquer les raisons d’un tel échec ou de victoire selon le cas dans lequel il se serait identifié que celui qui se tait et qui ne dirait rien.

C’est ce que l’on découvrira par le biais de l’exégèse de Gn 2,18.20 et d’une étude sémantique détaillée de ces deux mots en hébreu (texte massorétique) et en grec (Septante). Conscients du décalage spatiotemporel qui nous sépare de ce récit du Proche-Orient ancien, la réception de cette expression dans les premiers écrits juifs et chrétiens sera exposée et commentée. Finalement, on tentera d’esquisser quelques conclusions théologiques sur la base de l’étude exégétique déployée précédemment.
Pour autant, vous allez commettre une erreur fatale, celle de réagir en fonction de votre personnalité et de votre capacité à vous projeter avec assurance. Comme expliqué plus haut, dans certains domaines les hommes sont hésitants ! Ils ont tendance à douter et ce n’est surtout pas en essayant de provoquer les choses que vous arriverez à vos fins. Pour qu’un homme s’engage dans une relation il doit la sentir et cela doit venir de lui.

Bonjour à tous et bienvenue sur mon site internet, je suis conseiller sentimental depuis 2007. J'interviens sur des problématiques très larges pour toutes les personnes qui souhaitent trouver l'Amour, sauver leur couple ou récupérer un ex. C'est un plaisir de partager avec vous mon parcours, mes idées et mes techniques pour vous aider à mieux entrevoir votre vie amoureuse ainsi que votre bien-être personnel...


Pour vous deux, je ne sais pas exactement comment votre relation s’est passée, peut-être croyait-elle vraiment que vous n’étiez qu’amis?…Tout dépend de comment votre rencontre s’est passée, ce que vous vous êtes dit, les échanges que vous avez eus (avec ou sans séduction) etc. Si votre relation était somme toute platonique dans sa forme et dans son fond alors peut-être que pour elle tu n’étais qu’un ami…C’est toi qui doit savoir comment tu as mené le truc…

Bonjour, je viens de lire ce sujet qui semble correspondre à ma situation actuelle. Mon homme est moi, sommes ensemble depuis plus de deux ans. Nous avons 11 ans de différences, il a 37 ans et j’en ai 26. Notre relation a toujours été un peu compliquée car il était barman, très fêtard et très proche de ses amis. Nous avons vécu rapidement ensemble, d’abord chez lui. Ca se passait assez bien, même si nos emplois du temps étaient décalés, en raison de nos horaires de travail, nous trouvions toujours du temps pour nous et profitez à chaque instant l’un de l’autre. Nous avons décidé de déménager dans un appartement plus grand. Mon homme m’a toujours considéré comme la femme de sa vie, la mère de ses enfants. Il disait m’aimer comme un fou et était assez jaloux (il l’ai toujours).
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.
L’une des techniques qui fonctionne le mieux dans la reconquête amoureuse est le silence radio, si vous ne savez pas ce que c’est découvrez ici un article détaillé à ce sujet. Pourquoi je vous parle de cette méthode ? Parce qu’elle consiste justement à couper le contact avec son ex pour pouvoir l’attirer. En la réadaptant vous allez être en mesure de manquer à un homme quel qu’il soit et ainsi à le rendre fou de vous.
Faut dire que j’ai fait des interdits dont le supplier de se remettre ensemble suite à la séparation. Par la suite j’ai fait un silence radio d’environ trois semaines. On s’est revu tout à super bien été, mais je l’ai croisé accidentellement le lendemain et j’ai vraiment dérapé en lui disant que ca serait bien qu’on se remettre ensemble (et j’étais insistante).
Bonjour. Je suis en couple depuis 20 ans avec mon homme et mariés depuis bientôt 15 ans. Je suis en reconversion professionnelle ce qui me procure une perte de confiance en moi. Mais c’est très enrichissant. Ca bouscule, c’est ce que j’avais besoin de venir chercher peut etre aussi. Mon mari est très occupé par son travail. Mon changement de cap a fragilisé notre couple je pense. Notre couple était fusionnel jusqu a il y a encore un peu plus d’un an. Et aujourd’hui, Il ne me désire plus comme avant et ne me témoigne plus de son amour. J’ai peur de le perdre. Il est différent qu’avec moi, cest ce sue j’analyse mais je ne oense pas trop me tromper. Est ce moi qui en attend trop ? J’ai besoin de son réconfort au quel il m’a tant habitué mais c’est le néant. Je suis dans l’attente de quelque chose qui n’arrivera plus. Et dès que je lui en parle, il se bloque et ne dit rien de peur de me faire souffrir. On se respecte beaucoup. Il na jamais eu de parole blessantes envers moi. Je suis plus entière mais j’ai beaucoup évolué suite à ses remarques car il me disait que j’étais trop cash des fois. Alors je pense avoir évoluer. Mais j’ai peur de ne plus retrouver l’homme que je connaissais si attentionné, amoureux, bienveillant, hyper à l’écoute. Je suis perdue mais je ne veux pas le perdre. C’est l’homme de ma vie. Merci de vos conseils
Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.
Autrement dit qui est parfait? Personne. Arrêtons seulement de voir que c’est toujours l’autre qui a du tord puisque nous sommes nous aussi autant imparfait que la personne qui nous a blessé. Dit simplement, il n’y en a pas un pour racheter l’autre. Si l’un a commis une erreur ici, nous en avons fait une juste là. Jusqu’où alors allons nous chercher à avoir raison? Nous ne sommes pas capables d’aimer ni même de voir nos propres tords. Comment pourrions nous encore pointer du doigt l’autre?
Éric, 44 ans, évoque une ex-compagne qui se débrouillait toujours pour souligner leur différence de salaire. « C’était tellement subtil, bien enrobé, que je ne pouvais pas le prendre mal, en tout cas, je ne savais pas comment riposter sans paraître geignard, j’étais humilié et réduit au silence. » Ponctuelles ou régulières, ces marques d’irrespect ne sont jamais, aux yeux des thérapeutes de couple, anodines et inoffensives. Et elles peuvent prendre de multiples formes.

Souvent nous avons entendu émerger cette phrase dénuée de sens dans la bouche d’un proche ou d’une personne qui a compati à notre sort. En pensant faire bien pour essayer de réconforter celui qui souffre, là encore ce n’est que de la prétention ou de la supposition puisque nous sommes tous différents et que même si nous vivons plus ou moins les même épreuves, chaque situation n’est pas identique comme chaque individu est unique.
C’est vrai que ce n’est pas toujours facile car c’est un homme qui travaille tout le temps même le week end du coup on se voit en général 2 fois par semaine les soirs et en espérant qu’il ne soit pas trop fatigué … même si je suppose qu’on ne change pas les habitudes d’un homme en 3 mois de relation surtout qu’il semblait être seul depuis un petit moment mais c’est vrai que c’est pas facile car je dois faire des concessions de mon côté et j’espère qu’il en fera un jour de son côté aussi

Bonjour Mon mari ne s’intéresse plus à moi, ne vient p’us Vers moi, il s’efface, ne pose jamais de questions, il s’intéresse aux autres amis hommes et femmes de leur vie, de leur bien être Il me dit que le voir avec un autre homme le pimenterait J’ai l’impression que ce n’est pas normal Il me dit avoir besoin que je le rende jaloux maisnil’voidtait Le voir faire l’amour avec un autre C très choquant je trouve et déstabilisant car je me dis qu’il veut sûrement que je lui dise vas y toi aussi avec une autre

Les semaines passent, il m’invite à aller le voir dans les fêtes foraines ou il bosse pour un pote, là il est un peu plus dans la séduction mais cela reste assez subtile. En même temps je le sens garder une certaine distance enfin pas pressé quoi comme si il était attiré mais ne voulait pas aller vite et me connaitre d’avantage. On fait comme ca tout l’été, je vais le voir dans les fêtes foraines à toute celle ou il est il me demande de venir, une ou je n’ai pas pu aller, il me dit qu’il manquait plus que moi; desfois j’y vais 2 soirs de suite et c’est lui qui m’emmène etc… Ensuite son père tombe très malade et décéde. Gros gros coup dur il ne sera pas bien pendant 3-4 mois jusqu’a octobre-novembre. Le soir meme ou son père est décédé il était chez moi. Il garde ensuite toujours le contact mais on se voit moins quand même. En novembre -décembre de nouveau on se rapproche (je ne sais pas si on s’est attendu tout les 2 au final ? ou si lui avait des angoisses) et le réveillon du nouvel an nous voilà enfin ensemble, pfiouuu.


Je craque ! Je pensais pouvoir rester « détaché » mais depuis qu’elle m’a mis dans la case ami , elle continue à venir me parler comme s’il ne s’était rien passé , toujours super souriante , et maintenant elle se maquille un peu , elle s’habille un peu mieux (à mon gout) ; du coup je ne comprends plus rien ; je me dit que le plus plausible c’est qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre et que maintenant « elle se lâche »… mais je ne comprend pas son comportement, si elle était vraiment honnête en disant qu’elle n’a pas voulu créer la confusion alors pourquoi elle fait tout sauf m’éviter !!?

Tu en as ras le bol d’être dans cette situation. Il te met de côté pour sortir avec ses amis, vous n’avez plus aucune complicité… Et voilà que maintenant, même au  lit ça ne va plus ! Tu en as marre de cette situation et tu voudrais y remédier. Mon copain me manque, mais je veux t’entendre dire que tu vas tout faire pour arranger cette situation et reprendre le pouvoir !


Bonjour Alexandre, je m’appelle rose, j’ai 23 ans, je suis une très belle femme et pourtant j’enchaîne les échecs et les déceptions. Ca fait maintenant un ans que je suis seule. Et a chaque relation c’est toujours moi qui souffre et c’est toujours moi qu’on quitte. Je sais que mon problème est que j’ai trop besoin de quelqu’un, trop besoin d’amour, et je suis sans cesse en recherche. Je rentre dans le cadre de la dépendance affective. Je rencontre des hommes, je leurs plait et du jour au lendemain plus de nouvelles, disparition. J’ai perdue ma mère et je sais que le manque affectif vient de la. Je ne sais pas comment faire pour changer les choses et je souffre vraiment de la situation. Pouvez vous m’aider?
Je pense qu’il te considére comme acquise, le simple fait qu’il soit encore inscrit sur des sites de rencontre et que tu lui pardonnes montre bien qu’il est dans une position trop confortable. Je te conseille fortement de passer par le coaching de manière à ce que nous puissions le faire changer mais surtout faire en sorte que tu lui montres un nouveau visage.
Je vous suggère fortement de mettre le ou les protagonistes au centre de cette carte relationnelle. Et bien évidemment, on y met tous les personnages importants, peu importe s’ils composent une famille ou non.  Si vous avez beaucoup de personnages et qu’il est impossible physiquement de réaliser ce dessin, vous pouvez le faire pour vos personnages principaux uniquement ou pour ceux dont il est crucial de bien se rappeler la relation. Vous pouvez aussi épurer les informations.
Souvent, lorsque deux personnes se rencontrent, si les trois premier rendez-vous sont un succès, une relation amoureuse va avoir tendance à tranquillement se développer. Au fur et à mesure que les jours passent, l’homme se sent de plus en plus attiré par la femme parce qu’elle lui procure cette sensation de bien-être et tout ce qui vient avec, tel que décrit ci-haut.

19 En prônant la pacification des couples, en valorisant le « moi relationnel » des femmes et en incitant celles-ci à renouer avec le travail de « care » orienté vers le souci du conjoint inhérent à sa féminité « naturelle », ces ouvrages la maintiennent dans son rôle de pourvoyeuse d’amour [21]et la transforment en garante de la bonne santé affective et relationnelle du couple. Si le verdict d’une nécessaire « paix au foyer » semble s’énoncer au nom de l’équilibre et du bien-être du couple et non plus par rapport à un ordre social et moral, il n’en reste pas moins que c’est d’abord la vie conjugale des hommes qui doit être harmonieuse. Il s’agit de les laisser en paix, de ne plus de les harceler et c’est aux femmes qu’il revient de le faire en travaillant sur elles-mêmes pour se comprendre et le comprendre. C’est du bien-être masculin que dépend le statut social d’excellence et de performance du couple, c’est pourquoi il exige les efforts de la femme. Ce modèle n’exclut pas une participation ponctuelle des hommes au bonheur conjugal, mais sans que ceux-ci y soient investis de responsabilités. Le travail de pacification des couples est donc avant tout un travail féminin : le nouveau travail de « care » invisible de la femme « libérée ». Ces ouvrages contribuent alors à l’élaboration d’un nouveau « système éducatif amoureux des femmes » qui par le maintien d’une dissymétrie des positions occupées par les hommes et par les femmes dans la relation amoureuse et les sentiments participerait d’une reconstruction et d’une réarticulation des rapports de domination masculine.
Bonjour Alexandre, j’ai rencontré un homme depuis peu dont je suis totalement “accro” mais je me cache bien de le lui avouer. Je fais la fille distante et le silence radio mais cela ne marche pas… il ne m’envoie jamais de sms le premier et semble pourtant enthousiaste lorsque je commence une conversation avec lui. Je crois surprendre des regards dans ma direction de temps à autre mais rien de plus… N’est-il juste pas intéressé ? Ou fait-il le “silence radio” comme moi de peur d’être trop collant ?
Mais je vois cela avant tout comme une force plutôt qu’une faiblesse. Et pour cause, vivre une relation à distance me permet de créer quelque chose de fort avec celle que j’aime, mais aussi de me concentrer à 200% sur mes projets (dont Amour à Distance), de profiter de mes passions, de me développer personnellement et de découvrir de nouvelles choses.
Bonsoir alexandre.. J’ai un problème il ya de cela 5 jours j’ai eu des rapports sexuels avec un homme et depuis ce jour je l’appelle il répond pas je l’écris rien et quand il daigne me répondre il est froid et distant sais plus quoi faire… Je rappelle que je ne sors pas avec cet homme il me plaît seulement mais je ne sais plus quoi faire… Aidez moi svp

Bonjour, je trouve cet article remarquable, car il décrit une situation qui me semble très fréquente. Le cas le plus net que j’ai vécu dans ce sens c’était avec un Anglais, séparé de son épouse depuis une année, et qui s’est emballé emballé, alors que moi-même, je restais prudente, ayant par ailleurs demandé ma mutation et n’ayant pas envisagé de faire dans la durée dans un premier temps.
Nous sommes resté 5 mois ensemble au bout du 5ème mois nous nous sommes disputé. Les choses étaient allé un peu vite, il est rapidement venu vivre à la maison forcément les tensions sont apparu avec la routine et le reste… Nous nous sommes donc séparé il m’avait alors dit vouloir être seul. Jai respecté son choix et l’ai laissé seul deux semaines, nous avons par la suite décidé de réessayé en prenant notre temps mais je le sentais toujours distant. Il avait emménagé dans son propre appartement dc nous ne nous voyons moin. Je me posait pas mal de question parce que les moments passé était top mais des que nous n’étions plus ensemble un courant froid s’installait. Il m’a alors avoue qu’il aimait passé du temps avec moi mais ne ressentais pas de manque… Je l’ai alors laisser sans nouvelle et il est réapparu en me demandant si il pouvait passer chez moi récupérer des affaires. Il est venu et après ça m’a dit qu’il était content de m’avoir vu et que ça lui avait fait bizarre. Je lui ai demandé si il était vraiment sur de ne plus vouloir qu’on soit ensemble il m’a repondu quil pensais vouloir être seul et que s’il voulais être avec quelqu’un il viendrait vers moi

Merci beaucoup pour votre réponse ! Il n’avait jamais eu d’autre relation qu’avec sa femme (relation de 10 ans) qu’il connaît depuis qu’il était étudiant. Sa nouvelle amie, je la connais. Elle ne se cachait pas d’être très “libérée” l’année dernière, quand elle travaillait chez nous. Elle est aujourd’hui dans un autre établissement. C’est elle qui s’est vantée d’habiter chez lui depuis peu. Le bruit est parvenu sur notre lieu de travail. Il a été très surpris de savoir ce qui pouvait se raconter. Quand je lui ai posé la question, il n’a pas nié, mais n’a toujours pas eu le courage de me dire si c’était la vérité. Il m’a simplement dit avoir d’autres préoccupations (une de ses filles était gravement malade). Je me demande seulement quel rôle j’ai pu jouer dans cette histoire, à part celle de la “pauvre cruche” à qui on vient se confier… Et lui ne comprend pas ce que je puis lui reprocher : c’est très énervant ! Est-il possible qu’il ne m’ait considérée comme une simple amie depuis le départ, malgré les marques d’affections que j’ai pu percevoir ?
Ce n’est pas à moi de te dire si tu dois rompre ou pas mais si tu veux que ta reconquête marche tu dois reprendre confiance en toi. Uniquement en lisant ton commentaire je sens ton désespoir et ton ex doit le sentir aussi au quotidien. Pour l’attirer tu dois te reconstruire afin qu’il ait l’image d’une femme forte, qui sait ce qu’elle veut et qui n’est pas abattue !

Bonjour voilà 3 ans et demi que je suis avec mon compagnon, et en ce moment il est très distant car j’ai très souvent mis le mariage sur le tapis. Il est contre le mariage et moi c’est un besoin fondamentale avant de pouvoir vivre avec lui. Nous sommes issu de deux religions différentes et nous acceptons nos différence mais il se braque des que j’essaye de parler mariage je n’arrive pas à trouver le juste milieu pour qu’on puisse chacun faire des concessions et se mettre d’accord. Je ne peux pas vivre avec lui tant que nous ne sommes pas marié. Je sais que c’est risqué et que ça peut lui faire peur mais j’ai essayé depuis que nous sommes ensemble de lui montrer que j’étais facile à vivre


Il n’y a pas de règles dans une relation. Cependant, il est tout à fait « normal » d’avoir envie de rencontrer les amis de votre partenaire après un an. Je suis d’ailleurs surpris que cela n’ait pas été fait avant. Concernant la famille, c’est moins simple car cela peut troubler la relation et je pense qu’il ne faut pas être pressé de ce côté-là (en ce qui concerne mon couple, j’ai rencontré mes beaux parents après 2 ou 3 ans. Au final, nous sommes ensemble depuis 9 ans et avons eu un bébé, ce n’est donc pas négatif).
#12 Quelque chose le tracasse. Peut-être même que ça n’a aucun rapport avec vous. Peut-être s’est-il disputé avec sa mère ou son patron lui fait-il vivre un enfer. En gros, les hommes sont nuls pour communiquer. Alors ça n’a peut-être rien à voir avec vous. En revanche, il est occupé à refouler ses sentiments et il se renferme sur lui-même. Et vous voilà, paniquée à l’idée qu’il ne vous aime plus … Parlez-lui !

N'insiste pas. Il n'existe malheureusement aucune formule magique pour rendre ton petit ami amoureux de toi. L'amour prend du temps et ce garçon peut parfois le ressentir ou non. Tu peux être la petite amie la plus parfaite au monde et tu peux lui donner tout ce dont il a besoin, mais il peut ne pas éprouver la même chose pour toi. Cela peut être un terrible crève-cœur, mais il est préférable de te montrer réaliste et de savoir que cela ne donnera rien plutôt que d'espérer quelque chose qui ne se produira pas.
Bonjour kamal, je m’appelle victoire et j’ai vraiment besoin de votre aide! je sort avec un mec , bah sa fais trois moi et je lui écris par texto que pendant ces trois mois il a pue conquérir mon coeur et je suis tombé amoureuse de lui! Et il me répond: quoi? T’a pu tomber amoureuse de moi juste dans trois moi? Moi j’ai répondu  » oui » et je lui repose la question et toi tu es aussi amoureux moi? Il me répond que je peux pas tombé amoureux d’une fille juste dans trois moi et me dit qu’il m’apprécie et m’aime bien parce que je suis une fille gentille! Mais s’il s’agit de tomber amoureux! il peut pas tombé amoureux juste dans trois! Mais sa viendra avec le temps et il veut quand continue toujours à couché ensemble. Bah je sais pas quoi faire!!! Aidé moi svp!

Oui, les hommes ressemblent à des élastiques : lorsqu’ils se réfugient dans leur caverne, ils ne peuvent s’y enfoncer que jusqu’à un certain stade avant d’être ramenés à leur point de départ. L’élastique est donc le symbole idéal pour nous aider à comprendre le cycle de l’intimité masculine, cycle fait d’un rapprochement suivi d’un éloignement, puis d’un nouveau rapprochement plus serré.
j suis mariée depuis 4 ans et j’ai 2 enfants, mon mari m’aime et me respecte mais le problème c’est qu’il me demande jamais au lit! et oui c’est moi qui prend toujours l’initiative et cela me rend vraiment triste. j’ai besoin de ressentir ma féminité et d’être désirée. et lorsque j’aborde le sujet , il prend plus de distance, je sais plus quoi faire …
J’aimerais avoir vos conseils car je fréquente un homme depuis bientôt 4 mois. Au début de la relation, nos allions au restaurant et faisions des sorties mais depuis quelques temps il ne veut plus. De plus, il ne m’a toujours pas présenté à ses ami(e)s alors qu’ils sont au courant que j’existe, je lui ai proposé de voir les miens mais il trouve toujours une excuse. Cela me donne qu’il a honte d’être vu avec moi même s’il me dit le contraire.
Mon conseil serait de lui laisser le temps et de ne pas lui courir après, de reprendre une vie de votre côté pour qu’il comprenne aussi que vous ne pourrez pas l’attendre éternellement. Le but n’est pas de mettre de la pression, mais de se préparer à un non retour, et d’amener l’autre à prendre conscience plus rapidement de ce qui est important pour lui.

Résumé rapide de la situation : il y a 5 ans j’étais en Erasmus à Milan, il y a 2 mois une vague connaissance de l’époque me recontacte pour avoir de mes nouvelles ( perso je me souvenais pas de lui mais lui oui )…on discute sur facebook pendant 1 mois de temps en temps, et on passe au téléphone au cours du mois de juin…on décide de se voir à Paris fin juin, lui vivant à Londres et moi en Province…on passe la soirée ensembles et on couche ensembles (oui je sais)…c’était déjà très chaud au téléphone, et il m’avait demandé d’être officiellement sa copine plusieurs fois, moi je suis resté prudente et je lui disait k’il fallait attendre de se voir…le lendemain après avoir couché ensembles il m’a demandé quand est ce que j’allais le présenter à mes parents, moi étonnée je lui ai dit : »prkoi tu veux ke je te présente à mes parents? »…il a aussi dit que j’étais officiellement sa copine et il m’a fait comprendre qu’il ne voulait pas que je couche avec klk d’autre avant notre prochaine rencontre…en partant il a dit : »tu m’appelle? » et kom j’étais d’humeur tacquine j’ai dit : »je sais pas » avec un sourire ( l’ambiance était détendue et dans l’humour)…et voilà, depuis 10 jours je n’ai aucune nouvelles…il avait déjà commencé à devenir distant 1 semaine avant notre premier rdv…sachant kil est dingue de foot j’avais mis ça sur la coupe du monde, mais vu k’il ne m’a toujours pas appelé je crois ke je me suis fait roulé dans la farine par un baratineur ki voulait juste coucher avec moi…alors je fais koi? je l’appel? je fais next?je rie?je pleure? :)))…j’attends vos avis ! :)


Il disait avoir personne mais je n’arrivais pas à le croire. Du coup , pendant 3 semaines (depuis mon retour) , je lui ai pose les mêmes questions, rabâché les mêmes choses encore et encore, je devenais parano. Il prenait la peine de me répondre il restait 2 heures au téléphone pour me rassurer . Mais après une énième crise de jalousie et des pleures alors que nous sommes plus ensemble , il souhaite couper les ponts car il veut que je passe à autres choses et que ça devient invivable pour lui.
Le problème c’est que désormais j’ai le sentiment qu’on ne partage plus rien. Il ne propose plus du tout qu’on se voit, ne m’appelle plus si je ne lui demande pas et esquive souvent quand je le fais (on ne se parle au téléphone qu’une fois par semaine environ alors qu’avant c’était plusieurs fois par jour) et ne répond plus quand je pose des questions qui nous impliquent, même un peu, à court ou moyen terme alors qu’avant il se projetait à long terme avec moi. Nous continuons à nous voir en soirée quand on va dans les mêmes sorties, il est alors toujours aussi amoureux en apparence mais ce sont nos seuls moments depuis bientôt 3 semaines.

Un immense merci à Isabelle Ménard qui nous rejoint pour le Défi caritatif de la Banque Scotia en tant qu'ambassadrice de La rue des Femmes! Humoriste, animatrice et chroniqueuse de talent, elle est également une femme de cœur, prête à aider celles et ceux dans le besoin. Nous sommes chanceuses de compter sur son soutien et sa détermination 🙂 Isabelle relèvera le défi du 21K le 28 avril au Parc Jean-Drapeau 🏃‍♀️ Aidez-la à collecter 4 000 $ pour notre organisme ➡️ https://bit.ly/2O1wk4k
Attention aux « éternelles insatisfaites » prévient Elisabeth Couzon : « Ces femmes ne sont jamais satisfaites. Dans une relation amoureuse, ce qu’elles peuvent recevoir, ce n’est jamais assez. Même si tout va bien, et que vous avancez doucement mais sûrement… » Et c’est là justement que vous pouvez faire un travail sur vous. Remettez-vous en question, et ne lui mettez pas la pression, sinon il risque de s’enfuir… Et ce n’est pas ce que vous souhaitez, n’est-ce pas ?

Lui faire part de ton manque peut vous pousser tous les deux à tout mettre en oeuvre pour vous revoir au plus vite. Même si plusieurs centaines -voir millier- de kilomètres vous séparent et que vous n’êtes pas censés vous voir avant plusieurs semaines, TANT PIS ! Vous pourriez également décider d’augmenter la fréquence de conversation, pour satisfaire pendant un temps tes besoins de contact.


tu m'as bien fait rire. et tu as tout à fait raison, sauf sur un point, je peux te dire que certains père n'en ont rien à faire de leur progéniture une fois qu'ils ont rencontré quelqu'un et meme parfois avant et que certaines femmes sont obligéde courir après pour qu'il y  ait un lien entre enfant et père..certains seront ravi qu'un mère ait la garde exclusivve e meme de ne jamais revoir leur enfant, la chair est faible et certaines femmes sont pretes aussi à tout pour les détacher de leur progéniture, le sexe, l'attirance, la manipulation, on dirait que les hommes en sont friands et les femmes qui exigent un "engagement" souvent veulent "posséder" l'homme en reniant sa vie passée, c'est moins glamour que ce q'uon peut lire sur le forum defemmes soit disant aimantes...


Je l’ai rencontré (ami en commun) il est séparé depuis 1 année mais à très mal vécu cela. Il ne voit que moi, il m’apprécie, on passe de superbe moment, mais il me dit qu’il peur, qu’il veut être sur et ne veux pas se lancer et que cela ne fonctionne pas. Il donne peu de nouvelle, moi aussi du coup, mais quand on se voit on se voit. Je veux bien prendre mon temps… Mais comment faire !!! il a peur oui, mais chaque histoire est différente non !?
"Si tu savais comme tu me manques ! A chaque instant, j'essaie de t'imaginer, pour me sentir plus près de toi. Là en ce moment même, je suis sur la plage et j'observe les couples qui semblent heureux ensemble. Je nous vois, à leur place, main dans la main. Je me dis que ce sera bientôt notre tour de vivre ce genre choses... Je te promets que nos retrouvailles seront un véritable feu d'artifice !"
×