Comment pourrait-on revenir à une conception du couple (et de l’amour) similaire pour les deux genres (j’allais dire « sexes »; mais non, genres) ? L’éducation, les potes, la société, les sites et les magazines poussent les hommes à croire en la princesse charmante, et nexter immédiatement si la fille trouvée ne correspondait pas complètement à ce qu’ils imaginaient. Mais tu crois que ce problème sentimental est aussi fréquent dans les pays scandinaves, par exemple ?

Sur Facebook un mec m’a ajouter en me disans « par erreur » et puis bon j’le trouvais plutôt sympa donc on a garder contacte, on papottais un peut tout le temps ensemble surtout la nuit toujours très gentil. Puis il m’a envoyer un message par facebook en me disans qu’il devais rencontrer ma grande soeur pour m’offrir un cadeau pour mon anniversaire, nous nous sommes vus ‘il ne savais pas que je viendrais) toujours très gentil et un peut timide il était content de me rencontrer. Quelque jours plus tard sur facebook il m’a envoyer un message en me disans qu’il était à Berlin chez sa cousine, et il me disait que les allemande etaient plutôt jolie et je lui ai dit dans profiter lui ma répondu qu’il s’intéressais a une fille mais que ce n’étais pas réciproque, alors je lui ai est proposer de lui parler et il à finis par me dire que c’étais moi la fille au débùt je le croyais pas mais plus tard je lui ai dit qu’il me plaisais aussi et nous avons échangé nos numéros. Puis nous nous sommes revue à son retour nous faisions connaissances, un homme très sincère, doux, attachant. Quelques jours plus tard il m’a envoyer un texto en me disant qu’il avais été accepter pour étudier à montpellier le soir je suis sortie en cachette de chez moi vers 00h00 pour le voir et il ma dit qu’il ne fallais pas que je m’attache à lui car j’en souffrirais mais pas lui, nous nous sommes embrassé, on a parler, et je suis rentrée vers 3h00 du matin, lendemain il ne me répondais presque plus il voulais qu’on diminue les contacte et s’en voulais de m’avoir embrassé. Puis j’ai beaucoup insister pour qu’on puisse ce revoir lui m’a avoué qu’il avais des relations uniquement basé sur le sexe et qu’il ne veux pas de sa avec moi (car j’ai été violer par moi ex copain il y a 2 ans) et qu’il ne veux pas que je regrette, et qu’il veux me protéger. J’ai réussi à le convaicre pour deux choses qu’on ce voit et que je n’est plus peur de faire l’amour et en échange pour qu’il accepte vraiment il m’a demander d’arrêter de fumer ce que je fais, et je me rend conpte que je tombe amoureuse de lui j’arrête de fumer ce qui ma toujours aider à tenir psychologiquement pour lui et j’aimerais pour le faire changer d’avis qu’il n’est pas peur d’une relation sèrieuse avec moi et qu’il tombe amoureux de moi ce qui était en train de ce faire avans qu’il ais sa réponse pour Montpellier mais comment faire ?
La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.
Bonsoir ‘je suis une jeune algerienne j’ai 26 ans alors j’ai roncontré quelqu’un ya environ deux moi .il me plaisait avant alors maitenant on est ensemble mais j’ai un petit problème avec lui il est tellement doux quand je suis avec lui il me fais des cadeaux des gestes tendres mais le seul probleme il est matcho il aime une femme soumise qui montre ses sentiments il n’aime pas le fuos moi je te suis et le suis moi je te fuis franchement alexandre il me plait trop je le veut comment dois-je me comporter avec lui sachant qu’il dit qu’il m’aime et me le prouve à chaque fois mais hier il ma dis moi pour le moment si tu attend quelque chose de moi je suis pas pret pour le moment j’ai pas envie de m’engager minimun 6 ans
Souvent, chaque individu pèche en interprétant l'autre à travers son objectif. En d'autres termes, chaque sujet à un autre attribue des traits de caractère qui lui sont inhérents, ou un type de comportement noté dans certaines conditions. Et quand un partenaire dans une relation se comporte différemment, la personne pense qu'ils ne sont pas valorisés. Et en fait, le partenaire n’exprime d’une autre manière que son désaccord, sa sympathie ou son accord.
Ce que je nuancerais en ceci : beaucoup d’hommes misent davantage sur le fait de rencontrer une personne qu’ils PENSENT leur correspondre (physique, centres d’interets, personnalité etc.) mais qui au final ne sont que des artifices comparé à une relation basée sur une véritable complicité dont l’origine ne sera pas nécessairement liée à des traits de correspondance. Or toute construction requiert au préalable des bases solides, ainsi cette prise de distance peut également être un constat de lucidité : « cette maison va se faire souffler à la première tempête ». Plus qu’un « Je recherche la seule et l’unique ». Ce cheminement est à mes yeux quelque chose de logique le véritable problème et ce qui va vous faire du mal est le temps que va prendre l’homme pour arriver à ce constat.
C’est tout à fait compréhensible évidemment mais c’est aussi l’un des éléments qui provoque le plus d’erreurs. Le fait de vouloir aller trop vite ou plutôt le fait de penser que les hommes agissent de cette manière car c’est loin d’être le cas. En effet, pour qu’un homme soit réellement dans un couple il faut lui laisser du temps et ne pas le brusquer. Vous venez de faire une merveilleuse rencontre et tout se passe bien mais le fait qu’il soit distant vous embête, vous vous dites qu’il ne tient pas à vous, que le couple ne l’intéresse pas mais ne soyez pas aussi pessimiste.
L’évolution d’une relation, ses imprévus, ne sont pas des obstacles à l’engagement. S’engager ne signifie pas tout prévoir, tout savoir. Dans ce que tu dis, il y a une contradiction : d’une part la relation est jalonnée de surprises, elle est changeante, elle évolue (là-dessus nous sommes d’accord). Mais d’autre part, si on veut s’engager, il faut être sûr de tout contrôler. Si on suit ce raisonnement, s’engager devient impossible (puisque le contrôle total est impossible). Donc, on ne s’engage pas mais on vit au jour le jour en attendant que ça tienne… ou que ça casse.
"Si tu savais comme tu me manques ! A chaque instant, j'essaie de t'imaginer, pour me sentir plus près de toi. Là en ce moment même, je suis sur la plage et j'observe les couples qui semblent heureux ensemble. Je nous vois, à leur place, main dans la main. Je me dis que ce sera bientôt notre tour de vivre ce genre choses... Je te promets que nos retrouvailles seront un véritable feu d'artifice !"
Merci pour tous tes articles. Je vis depuis près de 3 ans une relation avec un homme plus âgé que moi (j’ai 32 ans et lui 49 ans-2 enfants) et nous habitons ensemble dans sa maison depuis 2 ans. Il m’a tout d’abord dit ne pas vouloir être à nouveau père au bout de 3 mois. Finalement, après quelques mois de montagnes russes, il me dit que je porterai son enfant et que je serai son épouse. Nous tombons d’accord pour que j’arrête la pilule en août 2017, il repousse à novembre et là, miracle, je tombe enceinte. Il achète même une bague de fiançailles. Malheureusement, je fais une fausse couche. Suite à cela, il se met de nouveau à repousser à deux reprises le moment de retenter le bébé. Arrivés au mois de septembre je décide de ne pas lui mettre la pression. Finalement, il me devance : il m’annonce en pleurs qu’il a finalement tourné le problème dans tous les sens dans sa tête et qu’il ne veut vraiment plus d’enfant. Il me dit que la seule chose qui pourrait le faire changer d’avis c’est la peur de me perdre. Nous avons décidé que je retournerais vivre quelques semaines dans mon ancien appartement afin de voir ce que cette distance allait provoquer en lui. J’ai décidé de ne plus répondre à ses messages (je l’avais plus ou moins prévenu). Je dois dire que c’est dur car il me sollicite plusieurs fois par jour avec des messages d’amour mais toujours aucune allusion au bébé. Et je souffre. D’ici une semaine, si rien n’a changé, je pense lui demander quelle est sa décision. Que penses-tu de ma situation et selon toi y’a-t-il un espoir pour qu’un déclic se produise (au risque de me répéter c’est lui qui décidé que l’on soit temporairement séparé pour « avoir la rage » et revenir)?
Moi cette situation pas possible, un choix à faire mais besoin de temps, ma demandé d’être patiente! On s’est revu et là il me dit une fois que je lui ai tiré les vers du nez sinn il ne dit rien, je ne sais plus ou j’en suis, je suis perdue!!! Je lui ai prit le tête pour savoir et maintenant c’est finit, car il sait que cette situation me fait souffrir et me rend malheureuse!!!
En somme, ça ne commence pas par un sentiment quelconque de sécurité ou de confort, mais ça commence par un choix, la décision de vivre quelque chose avec l’autre, avec ou contre tous. Parce que, toute décision comporte un risque, et si l’on choisit son petit confort alors on ne vivra rien de vrai. Oui, on peut passer sa vie à fuir les attachements (je parle des personnes qui ont peur, pas celles qui le choisissent) et on peut trouver sa sécurité, loin des entraves, mais on ne trouve pas le bonheur avec cette peur dans le ventre.
Nombreux sont les hommes qui sont toujours partant pour le coup d’un soir mais dès que la relation commence à devenir sérieuse, certains d'entre eux partent en courant vers une autre, avec laquelle le même scénario se reproduira. Je vous invite à découvrir quelques raisons qui peuvent expliquer ce genre de comportement « léger » de certains hommes.

Et savourer l’instant présent, cela ne signifie pas à mon sens ne pas penser, ne SURTOUT pas faire de projections parce que ouhlala, tu risques d’avoir une migraine. Cela ne t’empêche pas de faire des projets. Cela ne veut pas dire que tu ne donnes pas un cap à ta relation. Mais cela vient petit à petit. Tu apprends à connaître l’autre, tu t’y attaches, tu t’engages progressivement. Mais je crois qu’entamer le début d’une relation avec cet état d’esprit, permet de rester lucide. Et évite bien des déconvenues.
J’ai fais la connaissance d’un homme via les réseaux sociauX depuis quelques mois, nous avons construit une relation à distance depuis nous habitons à plusieurs kilomètres loin l’un de l’autre, nous nous ne sommes jamais rencontré vu que je suis toujours occupé avec mes enfants nés de mon premier mariage et lui avec son travail qui lui prend énormément de temps..Mais je doute souvent de ses situations pour moi, j’ai quitté mon ex mari un pervers narcissiques qui m’a énormément fait souffrir et j’ai peur de retomber dans la même situation..Cet homme s’est retrouvé en difficulté financière malgré le peu de moyens que j’ai je l’ai toujours soutenu et aidé, je devais souvent insisté parce qu’au début il refusait mon aide, il vit seul loin de ses proches et amis et j’ai toujours été moralement présente à le rassurer..Il me dit de temps à autre qu’il est reconnaissant..A la base c’est lui qui m’a séduit j’étais très réticente mais j’ai l’impression que depuis qu’il sait que j’ai beaucoup de sentiments pour lui, il se montre froid et distant..quand je réclame plus d’attention j’ai l’impression de lui demander la lune..quand je lui demande de me prouver ses sentiments il se vexe et me fait culpabiliser à me dire que je ne lui fais pas suffisamment confiance..J’ai voulu prendre mes distances il s’est mis en colère en me disant que je joue avec ses sentiments et que je l’abandonne et il avait décidé de me quitter mais il est revenu en me disant qu’il ne pouvait pas se passer de moi et qu’il m’aimait mais que je devais changer et arrêter de lui faire des reproches…mais j’ai pas l’impression de lui demander grand chose juste qu’il me soutient aussi quand je vais mal, qu’il prend de mes nouvelles parce que si moi je ne lui envoie pas de messages lui ne le fait jamais et des fois il voit mes messages et ne me répond pas..Il flirte des fois avec des filles en commentaires sur les réseaux sociaux et me dit qu’il le fait exprès pour me tester si je le surveille ou non car il déteste ça…j’ai envie de nouveau de prendre mes distances pour voir si je compte vraiment pour lui mais j’ai du mal car je suis très attaché et le voir m’ignorer lui aussi me fait trop de mal..Surtout qu’il ne se remet jamais en question c’est toujours moi la fautif et pour lui c’est à moi de faire des efforts. .Je me pose des fois la question s’il m’aime vraiment ou ne fait en réalité que profiter de moi..Je me demande si je devrais plutôt mettre fin à cetrès relation qui me détruit à petit feu..
Vous êtes au milieu d'une relation fantastique et vous voulez aller plus loin. Que vous souhaitiez faire d'un homme votre petit-ami officiel, votre fiancé, ou que vous souhaitiez emménager avec lui, il y a certaines petites choses à réaliser avant de pouvoir obtenir de votre homme de s'engager. Si vous souhaitez faire avancer votre relation, suivez ces étapes faciles.
Oui, on ne s’engage pas avec avec un inconnu (évident, cher Watson). Je ne suis pas d’accord sur le fait qu’il faille passer un laps de temps indéfini avant d’affirmer qu’on connait quelqu’un, et que là seulement on est prêt à s’engager. La découverte de l’autre est un processus qui ne s’arrête pas, même après des dizaines d’années de vie commune. La différence dans nos points de vue est ici : tu penses qu’il faut vivre avec l’autre pour pouvoir s’engager, et moi je pense qu’il faut s’engager pour pouvoir vivre avec l’autre (j’ai bien compris cette fois, j’espère^^)
Quand on aime, surtout les premiers jours, on ne sait parfois pas comment exprimer ses sentiments. Vous lui avez peut-être déjà dit "je t'aime", mais les mots ont dû mal à sortir. C'est là qu'intervient cette invention géniale : le téléphone portable. En quelques phrases, parfois quelques émojis, vous pourrez faire plaisir à votre chéri(e) et lui manifester votre affection de la plus simple des façons. Suivez le guide et n'oubliez pas : soyez toujours sincère. En cas de manque d'inspiration, le meilleur est toujours de laisser parler votre cœur. 

Nous nous connaissons depuis 6 ans et nous nous sommes souvent perdus de vue mais tjr retrouvés. Depuis cet ete nous ne nous quittons plus, on passe tout notre temps ensemble, jai appris a connaitre ses amis, et pr la premiere fois il a prit le role d’amant. Notre relation est fusionnelle mais aucun de nous 2 n’aborde le sujet du couple ou de l’engagement. Jai l’impression qu’il ne veut pas de moi “entierement”, et je commence a en souffrir car je suis attachée. Je n’ose pas avouer mes sentiments de peur qu’ils ne soient pas reciproques, et aussi de peur de gacher notre relation actuelle… Que pourriez vous me conseiller pour que notre relation evolue ?


Cela me paraissait irréel tellement il était exactement le genre d’homme que je cherchais depuis des années de celiba jamais j’avais eu ce cas de figure, j’étais charmé…Et nous avons coucher ensemble à nouveau ce soir là, malgré nous avions convenu de ne pas aller jusque là,il a été plusqu’adorable le lendemain puis nous nous sommes revue 5 jours après chez moi, pour un repas et film, super soirée, Par la suite et je pense par peur de le perdre car je me rendais compte qu’il ne se confiait pas tant que ça a moi, ni ne me parlait pas trop dans une journée tant que je ne lui envoyais pas de message. J’ai eu peur qu’à nouveau une autre prenne sont attention me le prenne, j’ai fais toutes les erreurs, lui envoyer un message la première, être tjrs celle qui le contacte et me déclare en me mettant en demande, j’ai été même à lui dire qu’a sa question de savoir si je voulais être sa chérie qu’il m’avait posé le soir du dîner je lui répondais oui car je n’avais plus envie d’attendre de savoir si ça ira j’ai envi d’essayer d’apprendre à le connaître et partager de bons moments….

On parle de relation de couple.Il me propose de venir chez lui et de repartir le lendemain en taxi mais je refuse en lui faisant bien comprendre que si j’avais refusé le mec d’avant j’allais pas l’accepter lui. Ensuite il me raccompagne devant chez moi m’embrasse. Il m’a dit que l’on allait obligatoirement ce revoir d’ailleurs il m’a dit qu’il avait une soirée vendredi à côté de chez moi. Il me demande de lui envoyé des msgs le lendemain…. On aurait pas été l’un et l’autre totalement bourrés ça aurait été comme un rencard. Je l’avais totalement sous contrôle,il paraissait accro. Mais le lendemain nada je lui envoie un msg et il met des heures à répondre (sur Facebook) ou pas .


Au départ je voulais une histoire sans lendemain car je partais 3 mois plus tard aux USA pendant un an. Mais nous sommes sortis ensemble malgré tout car lui ne cherchait pas de “plan cul” . De plus , nous sommes “restés ensemble” après mon depart, nous avons eu une relation à distance pendant 4/5 mois . Voyant le manque d’implication de sa part, j’ai eu des crises de jalousie et il a rompu . Nous sommes restes 2 mois sans se parler et il a eu un plan cul régulier pendant cette période. Moi de mon côté , j’étais déprimée et seule à 16 000 km de chez moi . J’ai eu deux aventures et je me suis forcée. Nous reprenons contact 3 mois avant mon retour et notre complicité est revenue .
Notre relation avancait a tout petits pas, je ne voulais pas brusquer mon célibataire endurci… mon premier baiser je l’ai eu deux mois apres qu’on s’était mis ensemble, comme un cadeau pour avoir battu le record de sa plus longue relation… pour moi, c’est la que la relation de  »couple » avait réellement débuté, car avant ca, on était toujours comme des amis qui se découvrait mutuellement, meme si on se prenait la main en public, on était tres discrets envers nos connaissances communes… une chose et sure: on se sentait bien l’un avec l’autre et il m’avouait qu’il s’était attaché a moi!
C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
ce qui me choque le plus, ce n'est pas qu'il diminue la fréquence de ses textos (c'est normal, souvent c'est comme ça), mais plutôt qu'il ne réponde plus aux tiens... Tu sais, j'ai rompu avec mon copain il y a deux semaines, et ça faisait 5 ans 1/2... Ca n'allait plus très bien entre nous parce que lui non plus n'avait plus aucune attentions, il se laissait aller... j'avais totalement perdu confiance en moi et en ma capacité d'attirer quelqu'un jusqu'au moment où j'ai commencé à m'embêter vraiment, et on s'est séprarés... Maintenant, je me sens quand même mieux, plus en accord avec moi-même... Comme on dit, il vaut mieux être seul qu'accompagnée "bizarrement".

Merci beaucoup pour ton point de vue ! Ce serait tellement mieux si toutes les femmes pensait comme toi un peu plus simplement… Une dernière question: Quand tu n’es pas intéressée; on est d’accord que ça ne se fait pas d’accepter un rdv à la St Valentin puis dire un mois plus tard que tu n’a jamais été interressée ? Même avant ça quand un mec commence à demander si tu es en couple ; si pas intéressée vous le dites clairement non ?
Je vois les différents types de mecs qui peuvent avoir « peur » de l’engagement, je pense en particulier à une courte histoire de 3 mois avec un mec qui venait de rompre après 3 ans avec sa copine ( on avait 22 ans, autant dire que c’était sa plus grande histoire), alors que je venais aussi de me séparer de mon copain de 4 ans : il avait tellement aimé cette nana, et il avait tellement donné pour elle, qui était d’une jalousie maladive, qu’il avait une peur bleue de s’engager. Quand il a remarqué que la passion était trop forte entre nous deux, il m’a quittée. Sur le coup ça m’a fait mal, parce que nous deux c’était génial, mais dans le fond, j’aimais toujours mon ex, alors ça m’est vite passé, et c’est resté « une courte mais magnifique rencontre ».

Aujourd’hui, malgré qu’il à décider de tout arreter, je le sens revenir vers moi, la semaine derniere nous nous sommes échangé nos mails, par ce qu’il m’a annoncer qu’il partait pour une formation d’un ans en mer loin des cotes et que nous pourrions nous communiquer par mail, il à apprecier des photos de moi que je lui es envoyer il y a quelques jours, et je sais que souvent il se connecte sur le site juste pour échager avec moi, je le sens un peu perdu, il ne me montre rien de cela, mais je vois bien qu’il veux revenir avec tres certainement des questions qui le perturbe. Moi je veux absolution garder contacte avec cet homme, je suis prete à attendre le temps qu’il faut, car je sens qu’il peux se passer quelque chose de merveilleux entre si le temps veux bien nous le permettre, mais la seul question qui me fais peur est combien de temps cela prendra t il? Ai je bien raison d’attendre ou meme d’espérer dans une relation comme celle la? malgré que mon coeur me demande d’être patient et de lui laisser le temps, mais lui revient il pour me reconquérir, ou tout simplement par amitier? Je ne sais pas faire, aider moi si vous pouvez. Merci
Bonjour ça fait 2 ans que je suis avec la même personne,au début tout allait pour le mieux et après bardada ont s’est pris la tête pour des broutilles en plus rien de méchant mais bon en tout ça ca ne le lui a pas plus du tout je voulais juste qu’il devienne comme avant mais apparement ça ne lui a pas plus du tout et la il m’as envoyer un message le 28 février et après plus rien silence radio une copine m’as dit ne le harcèle pas de message, sinon il va partir définitivement donc du coup j’ai arrêter de lui envoyer des message mais ça n’as rien changer je ne comprends pas ce qu’il se passe dans sa tête sait il vraiment ce qu’il veux.
Non seulement vous ressentez le besoin de vous rassurer afin de pleinement vivre votre vie à deux et être épanouie, mais en plus vous souhaitez le garder et faire évoluer votre histoire. C’est pour cela qu’apprendre à manquer à son homme devient une vraie solution, non seulement pour être sûre de ses sentiments mais également pour les décupler. En effet, si vous manquez à votre partenaire ou à celui que vous voulez séduire cela signifie que vous comptez pour lui et vous faites donc coup double !
Un couple brisé et démembré est le fruit d’heures interminables de discussions où le respect et l’affection se sont peu à peu estompés pour laisser place à l’insatisfaction. Le simple fait de ne pas être capables d’accepter le point de vue de l’autre ou ses besoins constitue là les piliers des infidélités et des ruptures. Sans pardon il est impossible de sauver une relation.
×