BSR moi jsui dans une situation assez difficile j’ai passé environ trois semaines avec mon mec cest une relation assez fraiche et ça c’est très mal passé on arrerait de se disputer pour tout.On a aussi passé de tres bon moments mais je crain que la majore partie de notrr temps etait basé sur des disputes du coup on s’est qu’il serait mieux qu’on s’éloigne un moment pour réfléchir et voir ce quon fait i et là on se parle tjrs mais plus comme avant il ne m’appelle jamais il me dit tout le temps qu’il est occupé qu’il a bcp de boulot on s’envoie juste des sms .Qu’est ce que je peux faire svp aidez moi pour rattraper le coup et sauver ma relation étant loin de lui
…7Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; 8mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu. 9Quoique nous parlions ainsi, bien-aimés, nous attendons, pour ce qui vous concerne, des choses meilleures et favorables au salut.…
Mais lui c’est pas la même chose maintenant si je lui demande pas de sortir il me demandera jamais et je lui dis pas qu’il me manque il me le dira jamais… J’ai essayé de faire la séduction avec lui mais ne lui faisait ni chaud ni froid …et là sa commence a me dégoûté cette situation sachant qu’il est passé par un divorce avant mais ce n’est pas le cas parce qu’il a sorti déjà avec une femme après son divorce ils ont resté 2ans et demi ensemble et après 5mois de séparation j’ai apparu moi
Par contre j’ai remarqué que l’un comme l’autre, on a du mal à parler de l’avenir. On est étudiants, on vit au jour le jour, et puis ça ne va pas plus loin. Pourtant il y a des choses que j’aimerais bien aborder : comme prendre un appart tous les deux, l’an prochain. Ca aussi, c’est une étape importante de l’engagement, tiens… Je n’arrête pas de retarder l’échéance du moment où je lui en parlerai sans très bien avoir ce qui me fait peur. En fait ce n’est pas tant sa réaction où le fait qu’il puisse refuser qui me retient mais plutôt le fait que plus j’attends, plus j’en fais un truc important, plus je me prends là tête avec et moins je prends les choses à la légère. Du coup je me sens obligée d’attendre le bon moment (alors que, soyons honnête, « le bon moment » est la meilleure excuse de tous les temps pour retarder quelque chose ^^).

Il a des pensées pour moi (par exemple en voyant quelque chose à la TV il s’empresse de m’envoyer un message pour me le dire), il dit m’apprécier beaucoup et ne pas voir le temps passé lorsqu’on se voit. Je précise qu’il m’invitait tous les jours et que je refuse en moyenne 3 fois sur 4. Nous avons des conversations variées ou tous les sujets peuvent être abordés facilement. Et lorsqu’il me regarde il y a de la tendresse.


Parfois les hommes sont aussi compliqués que les femmes (ne m’en voulez pas), surtout sur le plan émotionnel. Plusieurs raisons peuvent conduire un homme à fuir après l’amour. Peu d’entre elles résident dans l’acte en lui-même. Il y a souvent des raisons bien plus profondes. Des raisons qui poussent beaucoup de femmes à se poser cette ultime question : « Pourquoi les hommes nous fuient après avoir fait l’amour ? ».

Bonjour, j’étais très proche d’un homme que j’ai rencontré à une soirée, cela fesait quelque temps que nous étions très proche, on se parlait tous les jours et on s’appelait souvent, limite en couple, mais nous ne nous étions jamais revus (nous aurions dû à plusieurs reprises mais il y avait toujours un empêchement). Depuis quelque temps il est distant, il ne m’envoie plus de messages, ne m’appelle plus… J’essaye de revenir mais je ne veux pas passer pour la fille collante. Que me conseillerez vous ?

Oui. Parce que finalement, je ne contrôle rien des sentiments de l’autre, ni de son envie d’engagement, ni de l’investissement qu’il veut mettre dans la relation. En revanche, je peux contrôler ce que je désire apporter à la relation. Donc, je fais ce que je peux… Autrement dit, j’arrose, je prends soin, je m’occupe de ma part… ça, je peux. Le reste ne regarde que l’autre, pas moi.
Florence, 42 ans, a mis des mois avant d’oser dire à son compagnon qu’elle se sentait agressée, dans leur relation sexuelle, par certains de ses gestes. « Je percevais dans sa manière de me toucher quelque chose qui était plus de l’ordre de la colère que de l’excitation. Quand je lui en ai parlé, il est devenu agressif, il n’a pas supporté d’être mis en cause dans ce qu’il estimait être ses compétences viriles. Nous avons pris la décision d’aller voir un sexothérapeute, et le dialogue a pu être possible. »
10 Dans la période actuelle, où les normes du « bon couple à produire » sont inflationnistes, il apparaît que quand le couple va mal, les femmes sont discréditées et leurs compétences mises en doute. Tout est de leur faute, elles ne savent pas s’y prendre comme il faut. Ces ouvrages, en supposant qu’une bonne communication amoureuse suffit pour s’affranchir des rapports sociaux de sexe, en sous-estimant, voire en occultant, les indices de la domination masculine sur le destin des femmes (l’égalité est déjà là), sur le contexte (la difficile articulation famille/travail), et les situations (partage inégal du travail domestique), renvoient les femmes à une psychologisation de leurs difficultés. Glissant du modèle d’une « parole » qui écoute le couple en souffrance et réconforte à une « parole » normative, nombre d’auteurs « psy » tendent à s’adresser exclusivement aux femmes en leur expliquant la façon dont fonctionnent les hommes et en leur montrant ce dont leur conjoint a besoin pour être bien avec elles et donc les rendre heureuses. Ce faisant, ils prêchent en faveur d’un nouveau travail de « care » au sein du couple.

Bonjour Alexandre, j’ai rencontré un mec on parle chaque mais des fois j’arrive pas à trouver la discussion y’a toujours de silence entre nous je sais pas quoi faire et quoi dire par exemple qu’est que je dois dire comment montrer lui ma vie n’est pas vide et qu’est que je dois faire ainsi comment lui apporter le bonheur j’ai pas fait des relations depuis longtemps… svp aidez moi
J’applique tes méthodes et cela me fait être centrée sur moi de faire la méthode fuis moi, je te suis. Je vois clairement la différence du avant d’avoir tes méthodes et le après. Je me sens plus détaché et je sens cela plus sain pour un début de relation, je réalise que l’homme en ayant pas de pression est plus enclin à faire des approches. Merci 😉
Il y a des méthodes pour que les femmes, qui comme vous, veulent trouver l’amour commencent à séduire. Un sourire, un regard appuyé, un geste… Ce sont autant d’éléments qu’un homme va interpréter comme un signe d’intérêt. C’est en le charmant qu’il se sentira obliger de vous séduire également car il doit être à la hauteur de la femme qui lui fait face.
Côté caractère, ne lui prenez pas la tête à lui poser des questions du style, « alors, tu viens définitivement quand ? » non, il doit venir de lui-même ; Restez toujours positif (ve), et très accueillant (e) pour qu’il (elle) soit heureux (se) de venir vous voir. Changer votre attitude, votre façon d’être et aussi votre look pour l’attirer et le reconquérir. Mais ne soyez pas trop insistant(e) car il sera méfiant, rester serein(e) et ne vous prenez pas la tête, soyez patient(e) c’est petit à petit et avec le temps que le cheminement se fera naturellement de la part de votre ex. Laisser le venir à vous et au fil du temps tirez sur les mailles du filet pour le resserrer.
Se sont souvent des hommes immatures peureux voir vicieux joueurs qui se comportent ainsi ça flatte leurs égos que la femme s’interresse à eux ça montre que le jeu de séduction a fonctionné n’oubliez jamais mesdames qu’au départ c’est un jeu on connaît pas l’autre sa vraie personnalité ensuite le comportement quand on est mature et respectueux on ne laisse pas l’autre dans le silence dans l’espoir .

Bonjour, excusez-moi du dérangement, voilà ça fait un mois que j’ai rencontré un garçon, j’étais en couple mais ça n’allait plus trop m. Au début je ne voulais rien savoir de lui puis petit à petit j’ai commencé a l’apprécier on s’ai vu deux à trois fois tout allait pour le mieux mais a un certain moment il était fort distant je l’harcelais être pas de réponse et quand je passais à autre choses il revenait vers moi puis rebelote plus de nouvelles ou fort distant je voulais des explications finalement j’ai jusqu’à ce qu’il m’avoue qu’il s’était remis avec son ex mais que c’était compliquer… Je me suis emporté, lui ai demandé de supprimer mon numéro de ne plus me parler et mtn je regrette comment faire pour qu’il revienne seul et me cours après


Nous nous connaissons depuis 6 ans et nous nous sommes souvent perdus de vue mais tjr retrouvés. Depuis cet ete nous ne nous quittons plus, on passe tout notre temps ensemble, jai appris a connaitre ses amis, et pr la premiere fois il a prit le role d’amant. Notre relation est fusionnelle mais aucun de nous 2 n’aborde le sujet du couple ou de l’engagement. Jai l’impression qu’il ne veut pas de moi “entierement”, et je commence a en souffrir car je suis attachée. Je n’ose pas avouer mes sentiments de peur qu’ils ne soient pas reciproques, et aussi de peur de gacher notre relation actuelle… Que pourriez vous me conseiller pour que notre relation evolue ?
Voilà en ce moment c’esy Compliqué avec mon compagnon ( 3 ans et demi) il m’a Reprocher d’etre Jalouse ( qui lui a provoquer un blocage) donc j’ai fait le nécessaire mais quand je lui propose de se voir il refuse… il me dit qu’il attend de voir « si je lui manque »… mais si on se voit pas comment créer un manque… sauf que au bout de 2 semaines je désespère ..
Je comprends ce que tu veux dire. Tout dépend de ce que tu attends d’une relation. Si c’est le désir, la passion, le sentiment qui prime, l’engagement peut être un frein s’il intervient trop tôt, s’il ne se fait pas « naturellement ». Si c’est justement construire, fonder, l’engagement semble une clef de voûte qui dépasse les questions de désir. Finalement, après de loooongue discussion avec les lectrices, l’engagement se positionne différemment selon l’objectif que l’on veut remplir. 
×