3 Dans les années 50, Théodor W. Adorno montrait comment, dans une société où les individus sont plus « libres », la « mainmise » opérée sur eux ne cessait d’augmenter. Une analyse approfondie de la rubrique astrologique du « Los Angeles Times » l’avait conduit à considérer l’astrologie comme une idéologie de la dépendance, une tentative de renforcer et de justifier des conditions d’existence pénible et comme une manipulation de l’idée que se font les lecteurs de leurs problèmes afin de les orienter dans une certaine direction [2]. Dans la continuité de cette approche, nous faisons l’hypothèse que les ouvrages « psy » modèlent certaines façons de penser de leurs lectrices, alors que, pour « vendre », ils font mine de s’adapter aux besoins, aux souhaits et aux questionnements de ces mêmes lectrices. Le mythe de l’amour épanouissant, sain, transparent et les nouvelles normes qui dictent l’obligation en matière de sentiments, de communication et de sexualité véhiculés par ces « experts » exigent implicitement un investissement spécifiquement « féminin ». C’est du bien-être masculin que dépend le statut social de bonne santé du couple et un nouveau travail de « care », invisible de la femme, se trouve au cœur de ce processus attendu par les différents partenaires.
On m’a présenté un homme il y a deux semaines au cours d’un repas chez des amis. Cet homme avait l’air bien intéressé de part son attitude et des dire de mon amie. Il m’a donné son numéro de téléphone lui ai envoyé un SMS le lendemain matin rien de bien concret à part à bientôt. Suis partie une semaine en vacances pas de nouvelles de lui ai pensé qu’il ne voulait pas m’ennuyer, à mon retour lui ai envoyé un SMS pour qu’il sache que je suis rentrée c’était une simple conversation. Que dois je penser et faire?
c’est parce qu’Il ne veut pas recommencer la même histoire, pour se protéger mais aussi vous protéger, pour éviter un nouveau drame : la rupture.  Car si on recommence, est-ce que cela risque de bien se passer ? Tout le problème est là. Est-ce que cette fois-ci le couple va tenir dans le temps ? En fait, le doute s’est installé dans la tête de votre ex ; Il n’est plus confiant et ne veut donc plus s’engager, c’est tout à fait normal. Il ou elle ne veut plus du tout faire la même erreur.
On ne peut pas en vouloir aux hommes d'avoir envie de faire l'amour. On dit la chair est faible, mais je regrette, l'attirance sexuelle, le désir sexuel, sont des choses inscrites profondément dans nos instincts. Que l'homme soit attiré par la femme, c'est ainsi, et ce n'est pas parce qu'un homme a envie de jouir dans le bras d'une femme que pour autant il s'envisage père. Et je ne vois pas pourquoi on devrait trouver à y redire. Pourquoi les gens ont-ils des fantasmes, se masturbent, regardent des pornos ( ou s'en abstiennent au nom de je ne sais quels principes, ça, c'est leur problème ), délirent-il sur leur voisine de palier, sur leur chef de bureau, sur leur secrétaire ? C'est la libido, ça ne date pas d'hier, ça existe et existera tant qu'il y aura des hommes et des femmes. Et les femmes aussi ont une libido, elles aussi aiment s'envoyer en l'air, et elles auraient bien tort de se gêner. Partant de là, s'agit simplement que ce qui se passe le soit en toute connaissance de cause, entre personnes adultes et responsables, d'accord sur ce qu'elles veulent faire, et non pas l'un manipulant l'autre. Qu'un homme manipule une femme juste pour se l'envoyer, c'est pas très joli. Qu'une femme manipule un type pour se servir de lui comme machine à inséminer, c'est pas très jojo non plus mais ça l'engage à vie à être père et ça porte à conséquences. Une femme a tous les droits de s'envoyer tous les types qu'elle veut, du moment que chacun d'eux le sait et l'accepte. Celui qui n'aime pas ça, en trouve une autre qui est fidèle et basta. Pour moi les choses sont simples du moment qu'on est entre personnes qui disent clairement leurs désirs, leurs envies, et tiennent intelligemment compte de ce que l'autre dit, soit en trouvant un consensus, soit en reprenant leurs billes.
Bonjour Alexandre, je m’appelle rose, j’ai 23 ans, je suis une très belle femme et pourtant j’enchaîne les échecs et les déceptions. Ca fait maintenant un ans que je suis seule. Et a chaque relation c’est toujours moi qui souffre et c’est toujours moi qu’on quitte. Je sais que mon problème est que j’ai trop besoin de quelqu’un, trop besoin d’amour, et je suis sans cesse en recherche. Je rentre dans le cadre de la dépendance affective. Je rencontre des hommes, je leurs plait et du jour au lendemain plus de nouvelles, disparition. J’ai perdue ma mère et je sais que le manque affectif vient de la. Je ne sais pas comment faire pour changer les choses et je souffre vraiment de la situation. Pouvez vous m’aider?
Je revois mon ex (mon premier amour) qui est en couple depuis 1 an. Le probleme que je rencontre c’est qu’il voulait au début me voir comme “sex friends” ce qu’on a fait, ensuite il m’a mis 2 plans alors qu’on devait se voir , il m’a s’est excusé et m’a dit que désormais on se verrait pour se voir..c’est là que je ne suis plus ! Il se comporte avec moi comme un copain ce qui est très dur pour moi car je suis amoureuse de lui …il m’a dit que cela lui avait manquer de me voir, que lorsque j’avais choisi d’arrêter le sex friends il pensait à moi..quand je vais en soirée il ne veut pas que je fasse “de bêtises” tout cela en étant avec sa copine.
…7Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; 8mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu. 9Quoique nous parlions ainsi, bien-aimés, nous attendons, pour ce qui vous concerne, des choses meilleures et favorables au salut.…
<
Les hommes essaient de garder une distance de sécurité et de cacher leurs sentiments aux femmes, car ils ont peur d'être entraînés dans leurs relations. La plupart des représentants du sexe fort distanciés au début de la relation agissent en tant que persécuteurs, essayant de séduire la femme. Le refus des femmes ne fait qu’exacerber la propension à engager des poursuites. Mais étant donné que la femme franchit cette étape par crainte de la destruction des relations et non délibérément, cela ne fait que pousser l'homme plus loin.

9 Aux origines de la « crise du couple », ces ouvrages dégagent trois grandes causes. Tout d’abord les méfaits d’un féminisme qui, jugé d’arrière-garde, entretiendrait la persistance d’un combat contre les hommes jusque dans « la chambre à coucher » [10]. Ensuite, l’affirmation que les profits de la nouvelle conjugalité sont nets pour les femmes mais déstabilisent les hommes. Et enfin, le fait que les femmes sont responsables de leur sort de « mal-aimées », notamment du fait de leur ambivalence. Certes, reconnaissent du bout des lèvres ces ouvrages, la condition de la femme n’est pas encore idyllique, mais les premières victimes des nouvelles libertés des femmes sont d’abord les hommes. Que ce soit pour cause de féminisme exacerbé, de revendications égalitaires inappropriées au domaine de l’intime, de comportements qui fragilisent l’homme et mettent ainsi le couple en péril ou par méconnaissance des différences « naturelles » entre les hommes et les femmes, celles-ci obtiendraient l’inverse de ce qu’elles attendent d’une relation. Toujours selon ces ouvrages, la principale attente d’une femme dans le couple serait de se sentir entourée et choyée par son partenaire. Parce qu’elles seraient ambivalentes dans leurs demandes, parce qu’elles interprèteraient « négativement » des comportements qui ne sont finalement que banalement « masculin » et en aucune façon dirigés contre elles, parce qu’elles en souffrent et qu’elles partent, il s’agit bien de leur offrir des éléments de compréhension sur la façon dont elles sont les artisans de leur propre malheur.
Salut a tous , j’aime trop vos articles ! Bref j’aimerais bien que tu repondes a ma question ( chui nulle en francais vu que chui pas francaise ) : Mon ex apres un SR qui a duré sept mois il m’a souhaité mon anniversaire (trois jours apres le jour exacte et je ne sais toujours pas pourquoi :/ ) il m’a dit un simple : joyeux anniveraire ! Jai repondu par un how sweet merci mec , il a repondu c la moindre des choses Fin de conversation et maintenant c mon tour à lui souhaiter son anniversaire . Que dois-je dire au juste ? Dois-je le lui sougaiter trois jous apres comme il m’a fait ? Et ya t-il une fačon de lui sougaiter son annif avec laqyelke je peux le reconquerir ou gagner ke contact permanent avec lui ? Repondez moi sVP je ne pas quoi faire. Merci à vous .
Tu sais, l’idée qui me vient en ce moment, c’est que la personne qui nous convient vraiment, pour vivre une relation longue durée, est celle qui donne au couple la même priorité que nous nous lui donnons. Il ne s’agit pas vraiment d’aimer ce qu’il/elle fait, ses hobbies, est-ce qu’on s’entend… c’est juste : quel est l’importance de notre couple dans sa vie ? Certains privilégient leur carrière, d’autres leurs passions, d’autres leurs familles ou leurs amis… Dans ce domaine, nous sommes très différents.
J’ai bientôt 32 ans, lui bientôt 34. Il a un très bon poste, est bien rémunéré, respecté. Je n’ai pas de travail mais un bon bagage. Il m’a déjà parlé de mon inactivité, ça n’a pas joué dans sa “projection”, il est ok avec ça. Je ne sais pas quoi dire pour apporter plus d’éléments, à part qu’il n’a pas toujours des erections de qualité. Il n’est pas traité pour ça et avant moi il occultait le problème. On en a parlé et ça semble aller beaucoup beaucoup beaucoup mieux mais il y a quelques ratés parfois. Il refuse d’en parler à un psy ou autre médecin car il n’y croit pas.

19 En prônant la pacification des couples, en valorisant le « moi relationnel » des femmes et en incitant celles-ci à renouer avec le travail de « care » orienté vers le souci du conjoint inhérent à sa féminité « naturelle », ces ouvrages la maintiennent dans son rôle de pourvoyeuse d’amour [21]et la transforment en garante de la bonne santé affective et relationnelle du couple. Si le verdict d’une nécessaire « paix au foyer » semble s’énoncer au nom de l’équilibre et du bien-être du couple et non plus par rapport à un ordre social et moral, il n’en reste pas moins que c’est d’abord la vie conjugale des hommes qui doit être harmonieuse. Il s’agit de les laisser en paix, de ne plus de les harceler et c’est aux femmes qu’il revient de le faire en travaillant sur elles-mêmes pour se comprendre et le comprendre. C’est du bien-être masculin que dépend le statut social d’excellence et de performance du couple, c’est pourquoi il exige les efforts de la femme. Ce modèle n’exclut pas une participation ponctuelle des hommes au bonheur conjugal, mais sans que ceux-ci y soient investis de responsabilités. Le travail de pacification des couples est donc avant tout un travail féminin : le nouveau travail de « care » invisible de la femme « libérée ». Ces ouvrages contribuent alors à l’élaboration d’un nouveau « système éducatif amoureux des femmes » qui par le maintien d’une dissymétrie des positions occupées par les hommes et par les femmes dans la relation amoureuse et les sentiments participerait d’une reconstruction et d’une réarticulation des rapports de domination masculine.


voilà, je suis un peu perdue par rapport à mon ex: on est sorti ensemble pendant 4 mois, c’était de plus en plus intense mais au moment de passer de façon implicite de la phase de « bien être » à celle d’ « attachement », monsieur a pris peur à l’idée d’être trop dépendant et a stoppé notre relation. Il en pleurait presque et m’a parallèlement déclaré que j’ étais la meilleure chose qui lui soit arrivé ces dernières années et qu’il n’était qu’un lâche… Il avait l’air vraiment perdu, lui qui voulait pourtant une relation stable (c’est ce qu’il m’a dit)… Bref ça s’est passé il y a un mois, j’ai limité les contacts ces derniers temps et j’hésite à essayer de le revoir même s’il me manque terriblement! Peut-il calmer son angoisse avec le temps? Je sais que si on se revoit on va sans doute craquer et de nouveau s’embrasser tout ça… (c’est ce qui est arrivé deux jours après notre rupture) mais est-ce une si bonne chose? Je n’ai pas envie de souffrir à nouveau dans quelques mois pour les mêmes raisons! Voilà voilà, que dois je faire, fuir, tenter ma chance? J’ai peur de blesser encore plus mon ego…


Bonjour monsieur Cormont, je suis en couple depuis 4 ans 1/2 avec un homme de 26 ans, j’en ai 39. Nous nous aimons vraiment très fort et notre couple va plutôt bien. Cependant, notre relation n’évolue plus en raison de notre différence d’âge qu’il n’assume pas. Il vient de m’annoncer qu’il souhaite faire un break pour réfléchir à la suite… selon lui soit on se marient et on fait des enfants soit on s’arrêtent là. Il est d’origine arménienne, élevé dans une famille très pieuse et a très peur du jugement de ses parents sur moi car il pense qu’ils ne m’accepteront pas ; il ne veut pas les décevoir et s’est mis tout seul sur ses épaules une pression énorme. Il ajoute également qu’il est quelques fois pris d’angoisses (notamment dans ses cauchemars) et à peur de ne plus m’aimer lorsque notre différence d’age sera plus marquée (ex : quand j’aurai 50 ans et qu’il n’en aura que 37). Je lui ai dis que le plus important c’est les sentiments d’amour que l’on a l’un pour l’autre et qu’aucune relation ne donne de garantie à 100 % avant de se lancer (même si la jeune fille à son âge et partage sa culture). Il ne sait plus où il en est et souhaite du temps pour réfléchir et prendre une décision… Je souffre beaucoup car ici ce n’est pas une histoire de manque de sentiments qui se joue. Qu’en pensez-vous ?
L’homme distant en début de relation a l’habitude qu’on lui coure après, pour conquérir son cœur, vous devez donc vous démarquer de la concurrence en agissant comme lui ! L’homme qui ne donne pas de nouvelles rêve d’une femme qui lui fiche la paix, il attend une femme mystérieuse et indépendante : soyez cette femme ! Soyez distante vous aussi, occupez vos journée et continuez votre vie de célibataire, comme s’il n’existait pas. Vous verrez, vos retrouvailles n’en seront que plus intenses et votre homme appréciera ces moments complices.
Bonjour depuis 5 mois je parle avec un homme sur internet.au début on se parlait tt le temps et il se montrait plus entreprenant en me disant que je lui plaisais qu il avt envie d être avec moi.puis nos messages se st espaces mais des qu on se parle on sent qu il y a Tjrs qqchose entre nous et me dit que je lui plais.on se parle au téléphone.par message et je m aperçois que je suis accroché à lui et que qd on ne se parle pas il me manque.on ne s’est Tjrs pas rencontré,pbs garde de ses enfants,Boulot mais continue à me dire qu on finira bien par se rencontrer.bcp d amis m ont dit de laisser tomber,que s il voulait me voir il serait déjà venu.mais moi j ai pas envie d abandonner.c Tjrs moi qui envoit message en premier et il répond Tjrs de suite.je sais qu il faudrait que je me montre distante pour voir s il revient mais j y arrive pas c trop dur .pfff ca me fait souffrir .j aurais envie de lui dire que j ai envie d être avec lui,le voir,le toucher.mais en faisant ca il risque de me fuir.et si je ne dis rien il ne se passe rien.alors que faire,je veux tt faire pour etre avec lui.
Le portage salarial est aujourd’hui de plus en plus plébiscité par les travailleurs qui souhaitent préserver leur autonomie. Non seulement il facilite de nombreux points dans l’exercice des fonctions du travailleur, mais il permet aussi d’accéder à des missions intéressantes. Pour les trouver et faire face à la concurrence, quelques conseils s’avèrent utiles. Évaluation de…
J’ai vécu une histoire où le mec m’a quitté puisque par rapport à lui je suis trop belle pour être sa meuf, il me l’a pas dit franchement mais ce q j’ai compris d’après des amis et c’était vrai la différence physique était flagrante !!! Par peur que je serais infidèle et un jour il va craquer pour moi et je serai sûrement d’après ces soucis avec qqun plus charmant donc il a préféré s’éloigner pour ne pas souffrir ultérieurement!!!!comme même il a bien fait 🙂
Je suis tombée sur cet article par pur hasard. Ou du moins c’est Dieu qui repond aux questions que je n’arrete pas de me poser. Ces gens a qui ont s’attache et qu’on aime de tout notre coeur, jusqu’au point ou on ignore les avertissements tres clairs de Dieu lorsqu’on est sur le point de pécher.. Dieu nous aime et veut nous proteger, souvent avant que quelque chose de dramatique ne nous arrive. Seigneur fais moi experimenter ton amour afin qu’aucun autre amour charnel que tu ne m’a pas envoyé ne me fasse me sentir complète sur terre. Plonge moi dans ton amour afin que je m’accepte moi même, afin que je puisse marcher dans tes pas. Apprends moi à t’aimer.

Si vous êtes jalouse, pas avenante, manipulatrice il est normal et même logique qu’il n’ait pas envie de continuer cette histoire du moins de manière plus sérieuse et d’établir des projets qui vont vous plaire. Pour savoir comment le faire s’engager dans un couple, il ne faut pas que ce dernier soit voué à l’échec. Certaines femmes me disent  » je ne comprends pas même si je suis très jalouse et que je l’étouffe souvent je l’aime mais il ne vient pas vers moi alors que je m’excuse ».
Premièrement merci de votre conseil en coaching j’ai si longtemps chercher comment inverser les rôles quand je suis couple et rendre accro mon mec. Ce n’est pas le hasard mais il était temps lorsque suis tombée sur l’une de vos vidéo j’ai suivi votre astuce et sa à donner de bon résultat mais j’ai encore du parcours à faire et de revoir mes erreurs.
Pour ma part, mon problème est le suivant : je sors avec un garçon depuis environ 2 mois, ca se passe très bien, on s’entend bien. Je commence à développer des sentiments pour lui, ce qui m’inquiète car je ne sais pas trop ce qu’il en est de son coté.. Et ce qui m’inquiète d’autant plus c’est qu’il compte partir 2 ans travailler à l’étranger d’ici environ 6 mois.. Je n’ai pas envi de rompre avec lui maintenant car je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve et je passe vraiment de super moments avec lui ce dont je n’ai pas envi de me priver.. J’aimerais vraiment le rendre accro à moi.. Qu’en pensez vous? Pensez vous qu’un garçon puisse renoncer à un voyage pour une fille? Je m’inquiète un peu sur l’évolution de mes sentiments et j’aimerais bien savoir ce qu’il en est de son côté..
Ca fait sept semaines que nous avons rompu (précision qu’il a rompu). Depuis deux semaines, je lui envoie un/deux/trois textos par semaine pour la reprise de contact mais aussi pour créer le manque. Nous nous sommes croisé et décidé de rester amis éventuellement nous nous reverrons officiellement. J’écris parce que j’ai peur de faire des erreurs dans ma reconquete particulièrement lors de cette phase. Pour l’instant, il répond toujours à mes textos et on s’est appelé une ou deux fois pour une discussion plus efficace. J’essaie de ne jamais parler de notre ancienne relation, une seule fois ce sujet a été abordé rapidement.
Messieurs, notez bien la chose suivante : pour une femme, s’engager se veut être avant tout être une preuve de l’intensité de l’amour que vous lui portez. Elle est inquiète au même titre que vous et a tout simplement besoin d’être rassurée. Dans son inconscient, la forme d’engagement qu’elle vous demande est associée au niveau d’amour que vous avez pour elle.
Marlene Engola, résidente d’un des centres d’hébergement de La rue des Femmes, utilise la ressource depuis bientôt deux ans. «Quand la fin du mois arrive, je me creuse la tête, est-ce que je vais avoir un papier qui me dit que je peux rester? Si tu n'as pas de papier, tu quittes», a raconté Marlene Engola, qui aimerait bientôt tenter de partir en appartement.
Tu me manques. Mais je sais que ses mots ne sont que des mots tant que je ne te l’aurai pas prouvé par mes sens, par le toucher, par mes lèvres, par cette envie d’être toujours dans tes bras…d’être à toi et t’appartenir… c’est ce que le manque de toi me fait. Je me sens vide alors stp reviens moi vite et enivre moi de tes baisers, tes caresses, tes mots d’amours, rends-moi folle d’envie.

J’ai vécu 4 ans avec mon homme mais cela fait deux mois qu’il est parti après un mois de séparation il m’a envoyé un immense mail d’amour auquel j’ai répondu négativement pour qu’il comprenne à quel point tout ça m’a anéanti mais pour toute réponse il s’est éloigné encore plus après m’avoir recontacter le premier au bout d’un mois de SR que dois-je faire maintenant c’est moi qui essaie de l’appeler mais son téléphone est tout le temp éteint je deviens dingue
Bjr alexandre. Ça fait 4 ans que je suis en relation avec un garçon. Nous nous sommes rencontres a l universite moi j etais en 2eme annee et lui 1ere annee de licence. C etait vraiment Un amour fort . Arrive a Un moment je lui avais demande qu on puisse arreter avec la vie sexuelle là c etait apres 2 ans. On a commence a vivre une relation sans sexe c etait bon et tout le monda appreciait notre couple. Et apres il s est fait que moi j ai quitte le pays mais on s est pas separe on continue toujours avec notre relation malgre la distance et cela fait deja 1an. Le probleme qui me derange est que je n ai resident plus rien pour ce garçon now je suis amoureuse d Un gars car avec lui je sense la maturite… et surtout qu il est fort sur le plan sexuel car mon autre cheri ne connaitre rien. Mais le gars en question n est pas vraiment attaché a moi par rapport a l autre malgre la distance mais moi je l aime et je n arrive pas a controler ma jalousie vis a vis de lui. Je l aime mais lui c est comme ci il ne s interesse plus a moi comme avant il montre pas l amour romantic comme l autre mais je l aime j aime son character Un peu dur mais ca va . Il m a toujours dit qu il m aime et ce n est pas important qu il me le disease a tout le temps et m a toujours dit que ce qu il n aime pas chez moi est que moi je me face facilement, je change d avis facilement, je n ai pas la cinfiance en moi meme… aide moi stp que puts je faire?
Du côté des textes communautaires45, H.-J. Fabry signale une allusion à notre expression en 4QInstruction46. Dans ce texte, il est dit que lorsqu’un homme pauvre épouse une femme, il doit tenir compte de son origine car il la prend pour lui comme « aide de [sa] chair » (ʿzr bśrkh ; עזר בשרכה) et il se doit de faire sa vie avec elle en vivant avec sa progéniture47. Dans l’exégèse qumrânienne, on substitue bśrkh à kᵉneg̱dô en harmonisation avec le verset 23 du même chapitre (« Voici cette fois […] la chair de ma chair »)48 . Ce faisant, le texte insiste volontairement sur le fait qu’Ève est avant tout issue d’Adam, elle est issue de sa chair, elle fait partie de la même humanité. En somme, on insiste davantage sur l’ego que sur l’alter. Pour autant, Ève ne demeure pas moins un « compagnon de marche » avec qui on doit faire sa vie dans les bons comme dans les mauvais jours.

Merci beaucoup pour ton point de vue ! Ce serait tellement mieux si toutes les femmes pensait comme toi un peu plus simplement… Une dernière question: Quand tu n’es pas intéressée; on est d’accord que ça ne se fait pas d’accepter un rdv à la St Valentin puis dire un mois plus tard que tu n’a jamais été interressée ? Même avant ça quand un mec commence à demander si tu es en couple ; si pas intéressée vous le dites clairement non ?


On pourrait penser que c’est une excellent chose d’avouer ses sentiments, d’exprimer son amour après la séparation, tous les hommes et toutes les femmes rêvent d’une personne qui agit de cette manière, tout le monde veut être aimé(e). Cependant, il s’agit ici d’une reconquête amoureuse et ce n’est pas grâce au romantisme, aux grandes déclarations enflammées que vous allez faire renaitre les sentiments.

bonjour Kamal. il ya un mois j’ai rencontre celui qui est a mes yeux l’homme ideal. mais faute de conseils, sans le savoir d’ailleurs, j’ai applique tout ce qui est ecrit dans cet article. je suis a la fois une soeur, une amie, et bien sure je reste mysterieuse. il me croyait timide jusqu’au jour ou il m’a vue en soiree, festive et tout, riant a gorge deployee. et voila qu’il me dit qu’il aime les femmes mysterieuses. le lendemain au bureau, je lui dit bonjour et je fis mon travail, calmement comme si de rien n’etait. a un moment, pendant la pause, il me laisse un mot qui dit « j’aimerais te connaitre encore plus. » alors, qu’est ce que je fais? Je n’ai pas l’intention de tout lui servir d’un coup. mais je suis un petit peu a court d’idees….Peux tu m’aider?
En plus, ou à côté de cela, vous pouvez ne pas arriver à trouver votre rythme en tant que couple, ne pas arriver à trouver un équilibre entre vos envies et besoin personnels et les besoin de votre couple. Trop habitués à vivre seuls, trop peu d’amis en commun ou différents… il suffit parfois de peu de choses pour qu’un couple n’arrive pas à se trouver et que la passion s’en aille.
On évite de penser, car comme tu dis, cela peut « entraîner une torture mentale », un peu comme ces cours de math à l’école qui donnent des migraines. Que fait-on, dans ce cas ? Eh bien on abandonne simplement les commandes à la providence, autrement dit : aux envies du moment, à l’humeur du jour, voire à la météo ou à son horoscope. C’est l’image d’un navire sans gouvernail, avec toutes voiles levées (toutes les passions du monde, et parfois des « je t’aime »), en se laissant guider par le vent, n’importe où, nord, sud, récif de pierre. Ce navire n’a pas de boussole, n’a pas de but, et pire que tout : il y a deux capitaines à bord. Qu’on me répondre simplement : comment voulez-vous voyager sur un bateau pareil ?
Ce travail de « care » demandé aux femmes dans le couple n’est pas sans rappeler le discours managérial du développement personnel en entreprise. En ce sens, il est contaminé pourrions-nous dire, par l’idéologie gestionnaire. Cette piste est développée dans Irène JONAS, « Le nouveau travail féminin dans l’entreprise-couple », Les Cahiers du genre (à paraître 2006).

Enfin, ne jamais oublier la force du bonheur quotidien. Etre toujours positive et légère, ne pas penser à l’engagement mais juste au bonheur du moment : c’est ainsi que l’homme s’attachera peu à peu. Et dans cette légèreté, il faut bien se rappeler de ne pas placer l’homme sur un piédestal ainsi que de toujours garder le contrôle de ses émotions. Il ne faut pas avoir peur de perdre l’autre, car l’homme doit absolument se dire « il me la faut ». C’est pourquoi pour être stratège au départ de la relation, il ne faut pas trop donner : plus la femme est « gentille », moins l’homme s’engage profondément. Il faut donc essayer de se rappeler d’une règle : un couple fait 100% ; si je donne 90, l’autre donnera 10 ; si je donne 40, il donnera 60.
Pour terminer, nous souscrivons aux mêmes conclusions générales que J.-L. Ska, concernant les caractéristiques du mot ʿēzer16. Premièrement, c’est un mot qui apparaît la plupart du temps dans des contextes poétiques, dans des cantiques, des Psaumes ou des prières. Deuxièmement, lorsque l’aide est accordée, il s’agit d’aide personnelle (soutien, délivrance) et rarement d’aide matérielle. Troisièmement, c’est lorsque l’aidé se trouve dans des situations menaçantes, très dangereuses, voire mortelles, qu’il cherche de l’aide. Quatrièmement et dernièrement, l’aide attendue n’est pas accessoire ou confortable, mais nécessaire et même indispensable. Sans elle, la vie de l’aidé est grandement menacée. Toute l’existence de l’individu dépend de la réponse positive ou négative de celui qui est appelé à l’aide. Dans bien des contextes, alors, l’aide devient même un synonyme de secours17 . « En résumé, le secours décrit dans ces textes suppose toujours une intervention qui se déroule non loin de la frontière qui sépare la vie de la mort. Elle est indispensable pour ramener le fidèle dans le monde de la vie. On comprend dès lors que ce soit à peu près toujours Dieu qui entre en scène »18.
×