Bonjour, excusez-moi du dérangement, voilà ça fait un mois que j’ai rencontré un garçon, j’étais en couple mais ça n’allait plus trop m. Au début je ne voulais rien savoir de lui puis petit à petit j’ai commencé a l’apprécier on s’ai vu deux à trois fois tout allait pour le mieux mais a un certain moment il était fort distant je l’harcelais être pas de réponse et quand je passais à autre choses il revenait vers moi puis rebelote plus de nouvelles ou fort distant je voulais des explications finalement j’ai jusqu’à ce qu’il m’avoue qu’il s’était remis avec son ex mais que c’était compliquer… Je me suis emporté, lui ai demandé de supprimer mon numéro de ne plus me parler et mtn je regrette comment faire pour qu’il revienne seul et me cours après

Il se peut aussi que cela soit du à un problème de confiance. Vous avez toujours vos raisons. Que ce soit lui ou toi, la confiance est dur à obtenir dans votre couple. Tu ne fais simplement pas confiance aux hommes, par apport à ton passé ou les histoires que tu as entendu, et cela est très compréhensible. En revanche, ton partenaire ne doit pas le subir constamment. Même si tu attends qu’il te prouve des choses tout le temps, il arrivera à bout de sa patience. Et inversement. Si il ne te fait pas confiance, cela va créer un froid dans votre couple et la jalousie deviendra dure à gérer.
Je pense que pour être respecter, il faut aussi mettre dans sa conscience ce qu’on entend par le mot « respect », avoir le désir d’être respecté et enfin travailler pour obtenir le respect durable en combunant les cinq élements suivant: 1. Se rendre respectable par le soin du corps. 2. Etre lent à parler mais prompt à écouter. 3. Etre une personne modèle et compétant dans un seul domaine qu’on mettrise bien. 4. Etre un homme/femme d’actes et non des paroles. 5. Avoir une chose ou une expérience à partager avec les autres.
Il y a quelques je fais la connaissance d un papa à l école de mon fils. Je le trouve très charmant. Les semaines passent et je me rends compte que je le croise souvent notamment au sport ou je ne le voyais pas auparavant. On discute de plus en plus. J organise la journée d anniversaire de mon fils il se propose de m aider et il est très attentionné.la semaine d après je lui raconte que l on va passer la journée au parc d attraction et là aussi il me propose sa compagnie. Je commence à me rendre compte que je pense à lui je l envie à boire un verre mais il refuse. Je me dis qu’il n ai pas intéressé mais le week-end d après il me propose de venir voir un match chez lui avec son fils alors que le mien est chez son père. super moment ! En me raccompagant il me fait un bisou. Le week-end d après c est moi qui lui propose d aller voir un spectacle avec les garçons.il à l’air ravie et moi aussi, et me propose un resto le lendemain. La il m embrasse passionnement. Chaque soir un ou deux sms pour se demander si la journée a été bonne. La relation me convient car on apprend à se connaître et on passe de bons moments. Mais il reste très distants il ne se dévoile pas. Je suis intimider.cela fait des semaines que l on est attiré et j aimerais passer à la vitesse supérieure. Comment faire ? Comme savoir s’il veut aller plus loin ou s il veut juste que je sois à ses pieds ? J’ai peu de me laisser aller et d être déçue ou qu il me repousse. Il me plaît beaucoup et je ne veux pas tout gâcher. Merci de votre aide.
La différence d’âge « idéale » dans un couple est de onze ans, d’après une étude menée pendant 4 ans sur 3000 couples. Si l’on a longtemps pu observer une certaine appétence des hommes pour les femmes plus jeunes (non ?), l’étude est cependant valable dans les deux sens. Des tabloïds à la « vraie vie », on le voit bien : les hommes aiment aussi les femmes plus âgées qu’eux. Et on vous explique pourquoi. 

Après une rupture brutale par téléphone, il a refusé de me voir mais a finalement accepté de me parler par téléphone. La, moi je pleure en le suppliant de me reprendre (je sais que c’était une bêtise) et lui, en pleurant à moitié, il m’a dit qu’il tenait toujours à moi, et qu’il voulait qu’on soit amis et qu’on se parle encore par téléphone (ce qu’on faisait souvent vu qu’on était en longue distance – sauf ces deux derniers mois car je n’avais plus vraiment le temps).


J’ai attendue un an avant de me mettre en ménage avec mon compagnon et nous avons trouvée un super appartement. Depuis que nous avons emménagé il est froid distant et ne m’en touche pas, je lui en parle je trouve son comportement bizarre, il tourne dans l’appart sans mot regarde vite fait ce que je fait et ne me parle pas plus que ça, je lui fait à manger m’occupe de l’appartement ménage course ect je suis présente pour tout et lui j’ai l’impression qu’il y a un truc qui cloche et qu’il ne veux pas me dire ? Je vais faire la fameuse règle de merde que je déteste faire le suis moi je te fuis fuis moi je te suis. Je vais être distante exprès pour qu’il comprenne que je ne suis pas acquise. Pourquoi est ce si complexe ? Difficile ? Je suis une femme sexy je prend soin de moi je fait du sport ect je m’occupe bien de notre appartement et j’ai l’impression que je ne le rend pas heureux
Je suis avec mon copain depuis 4 mois (c’est ma 1ere relation), et comme j’ai 18 ans, j’ai dû partir pour mes études (depuis 4 semaines maintenant). Lui est encore au lycée, en 1ère, et j’ai la chance de ne pas être partie trop loin ce qui fait que je peux rentrer tous les week ends, et le voir à ce moment là (c’est une petite distance qui peut paraître insignifiante mais c’est quand même une distance). Jusqu’à maintenant je n’avais pas trop de problèmes avec ça, même si à des moments il me manque et j’aimerais l’avoir vers moi, je sais que je le vois les week ends, et les semaines passent assez vite je trouve. Du côté de mon copain, c’est un peu différent, il a plus de mal avec cette distance (sachant que sa dernière relation était aussi à distance) , il a un vrai manque niveau affection (câlins, bisous etc..) et ça lui pèse énormément. Il n’envisage pas de me quitter, car il ne veut pas me perdre (ce qui est également mon cas), mais la distance lui fait peur, et il ne veut pas que cette distance le bouffe. Malheureusement, il n’y a pas de solution immédiate, et il faudrait attendre quelques années avant qu’on puisse se poser tous les deux, à cause des études. Le fait qu’il me parle de ça m’a fait prendre conscience du risque que la distance soit trop dure, malgré le fait qu’on s’aime vraiment et qu’on ne veut pas se perdre, et qu’elle ne soit pas “compatible” avec notre couple, qu’elle crée un manque trop important qui ne permettrait pas à notre relation de durer sur le long terme. C’est aussi le fait que ce manque pèse déjà au début de la séparation qui me fait réfléchir. On parle tous les jours, assez régulièrement au cours de la journée, mais c’est vrai que parfois on manque de sujets de conversation. Je me dis que trouver de bons sujets de conversations, qui changent des traditionnels “ça va?” ou “tu fais quoi?” pourraient aider à un peu mieux gérer la distance, mais c’est pas toujours évident d’en trouver.
L’aide peut également être apportée par un ou quelques homme(s), en faveur soit d’un autre individu, soit d’un peuple (29/128). Là encore, l’aide est souvent attendue face à des situations de menace ennemie : « Mais Avishaï, fils de Cerouya, lui vint en aide et frappa le Philistin à mort […] » (2 S 21,17), « En effet, chaque jour des gens venaient vers David pour l’aider, de telle sorte que le camp devint grand comme un camp de Dieu » (1 Ch 12,23). Tout comme l’aide de Dieu, celle de l’homme peut également être destinée à celui qui traverse une condition misérable tel Israël en « humiliation très amère » (2 R 14,26) ou « le pauvre » et « l’orphelin » (Jb 29,12), à celui qui a besoin de soutien pour une tâche tel Ozias alors qu’il assied sa puissance (2 Ch 26,15), ou encore à celui qui se trouve sous la menace du jugement divin (Ps 107,12). Bien souvent, et dans ce dernier cas en particulier, lorsque l’homme est auteur de l’aide, il n’est pas exclu qu’elle fasse défaut. Enfin, le mot ʿēzer évoque parfois un soutien davantage moral que physique, en désignant le rattachement à un parti ou à un avis (1 R 1,7 ; Jb 31,21 ; 2 Ch 32,39).
Peut-être que si nous mettons un point d’honneur à entretenir la passion, la communication, le dialogue, la recherche d’intérêts similaires, l’intimité, la complicité dans notre vie à deux, et le partage du temps de loisirs, nous pourrions éviter bien des discussions et des séparations au bénéfice d’une stabilité émotionnelle qui varie en intensité de façon naturelle au cours de notre vie.
En plus d’être la femme de ses rêves de par vos attributs physiques, votre conversation et votre sens de l’humour, sachez emprunter aux autres femmes de sa vie leurs qualités, au lieu d’être jalouse d’elles et d’angoisser parce que vous ne pourrez jamais les remplacer dans son cœur. Elles pensent probablement la même chose. La différence est que contrairement à elles, vous pouvez emprunter leurs qualités, ce qui n’est pas réciproque !
Mais dès qu’on en vient aux sentiments, je suis un peu mitigée : il n’est pas démonstratif, ni dans ses paroles, ni dans ses gestes. Quand je lui en ai parlé, il s’est excusé et m’a dit que c’était un de ses défauts, mais qu’il ne voulait pas que j’en souffre et que si j’avais des doutes je pouvais lui en parler. Parce que bien sûr, j’ai précisé que si il n’y avait quasiment jamais de signes affectueux de sa part, comment est-ce que je pourrais savoir qu’il est bien avec moi ??? Ok, il traverse la France pour moi, je vois bien qu’il est bien avec moi, mais au quotidien, ça peut vite laisser place aux doutes (est-ce qu’il « continue » pour voir ce que ça va donner ou est-ce qu’il est réellement heureux ?).
Je souligne que j’ai mauvaises gérance financier je dépense comme un malade et la fille me donnait des conseil, elle m’apprenait a géré l’argent, et aussi elle aimait pas mes amis parce-que ils profitaient de mon argent, elle parlait a chaque fois moi je continuais de sorti avec eux lorsque j’avais de l’argent et je dilapidait tous mon argent, jusqu’au point d’oublier ces besoins ce que je lui avait promît je ne lui est pas donner. je remettait toujours c’est besoins en dernière position, elle évitait que je dépense afin que puis épargné. Mais mettais pas ces conseils en pratique et y’a une semaine qu’elle ma dire merde or je l’aime fort.
J’imagine que j’ai fait la plus grande erreur parce que la journée avant, je lui avais répondu, après avoir eu réponse à mes questions, que je voulais qu’on cesse de se voir. Cela avait semblé le rapprocher de moi. Après avoir fait ma forte quand je l’ai revu pour me convaincre qu’il n’était pas fait pour moi, je lui ai dit qu’on pouvait très bien juste être des amants sans attaches, ce qui semble l’avoir éloigné.
“A moins que le couple n’ait l’occasion de retrouver une connexion émotionnelle (le plus souvent grâce à une thérapie de couple), le mari se met à penser qu’il n’y a aucun espoir de sauver son mariage”, précise-t-elle. “Le désespoir est très douloureux et surtout toxique dans un mariage. Cela augmente le risque de divorce. Le plus important, c’est que chaque partenaire ait l’impression que ce qu’il pense et ressent compte aux yeux de l’autre.”

Si vous êtes jalouse, pas avenante, manipulatrice il est normal et même logique qu’il n’ait pas envie de continuer cette histoire du moins de manière plus sérieuse et d’établir des projets qui vont vous plaire. Pour savoir comment le faire s’engager dans un couple, il ne faut pas que ce dernier soit voué à l’échec. Certaines femmes me disent  » je ne comprends pas même si je suis très jalouse et que je l’étouffe souvent je l’aime mais il ne vient pas vers moi alors que je m’excuse ».
je suis attirée par un garcon depuis plus de 7 mois il dit qu’il m’aime mais je le sens distant j’ai suivie tes conseilles j’ai mit de la distance et il est venu me parler cela veut-il dire qu’il pense à moi?(nous ne sommes pas en couple car nous sommes a distance) il me dit qu’il me veux avec lui qu’il veux me prendre dans ses bras etc… j ‘aimerai savoir se qu’il pense vraiment de moi…???
Le truc c’est qu’il n’a jamais tenu ce discours auparavant, et je ne pense que je sois la cause du problème parce que je ne suis pas le genre de personne a forcément besoin de quelqu’un pour exister et je ne dépend pas de lui (affecttivement). Je ne suis pas le genre de personne qui s’en cesse répète je t’aime ou demande en retour si la personne m’aime.
snifffffff hey mimine arrete tu m fais pleurer.ca m fait chaud au coeur. ca a été un plaisir de causer avec toi et de faire ta connaissance. on reste en contact si t a besoin d un conseil ou m faire un ptit coucou n hesite pas, et moi je faire pareil. mon e mail est dadabazik@hotmail.com. ca m fera plaisir de te lire. bonne continuation a toi aussi.
Si on pouvait faire le tri des naissances vraiment voulues par des femmes vraiment capables d'élever un enfant, non pas pour avoir un bébé dans les bras, mais en toute lucidité, pour tout ce que ça comporte... Si on pouvait faire le tri entre les naissances vraiment assumées et les naissances névrotiques de femmes ayant absolument besoin d'avoir un bébé dans les bras mais inaptes affectivement à l'assumer... je pense qu'il y aurait une énorme différence entre les deux chiffres. A mon avis, mais ce n'est qu'une hypothèse, il y a très peu de couples vraiment épanouis et en mesure de vraiment faire des enfants dans un véritable projet éducatif. La plupart des couples font des enfants parce que c'est comme ça, bof. De toutes façons, la plupart des gens se marient sans vraiment se connaître, alors...

Oui mais là ça n’est pas un problème de vie à deux ou d’engagement. C’est un problème de ne pas savoir ce qu’on veut et d’être incapable de clarifier les choses, ce qui rend la situation très difficile pour la personne en face. Pour le coup je trouve ça super malsain en effet, voire même égoïste. Quitter quelqu’un c’est difficile, mais faut justement essayer de prendre en compte ce que peut ressentir la personne en face histoire de ne pas la faire morfler encore plus.


Par exemple, soyez beaucoup plus séduisante que d’habitude, achetez des dessous attrayants pour qu’il ait envie de revenir de plus en plus. Si vous êtes un homme, venez la voir avec un bouquet de fleur de temps en temps  ou surprenez là au quotidien, par exemple, vous prenez des billets pour un concert, ou un parc d’attraction. … bref une sortie qu’elle adore, et vous lui en faites la surprise.
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.
c’étais un plan SEXE au départ que j’ai provoqué et au bout de 6 mois je tombe amoureuse mais grave alors que pendant 6 mois je ne ressenter rien pour lui une fois finis j’avais meme hate de partir lui me montrer bcp de tendresse de cadeau toujours dans son bureau ou à l’hotel …… Me fais de plus en plus jolie lui offre des cadeaux régulierment lui fais bcp des effort : 2 nuits passee avec visite qui dure toute la journee 1 fois par semaine en gros il me donne de plus en plus de tant et garde un contact régulier par mail et sms et pourtant c’est un PDG bcp pris
Bonjour ou bonsoir, j ai un problème, et c’est totalement le brouillard pour moi ! J’ai rencontré un garçon, on est sorti juste deux ou trois fois ensemble, il m’a dit que lui il veut juste une relation sans engagement, car il aime les femmes et que il ne peut pas se résoudre a la monogamie !moi je lui ai dit carrément que c’est le contraire que je veux. On s’est plus parle pendant 1mois. Mais il y’a une semaine il m’a appelé me disant que je lui manquais et que finalement il s’est rendu compte qu’il m’aimait, bref il m’a dit qu’il veut qu’on sorte ensemble. Pendant 3 jours c’était le paradis, mais le 4ème jour il y’a eu un désaccord et j’ai pris un peu les distances. Le dimanche suivant j’ai été chez lui, il était au téléphone avec une ex et il lui disait les mots d’amour. Exactement les mêmes qu’il me disait à moi quelques jours avant.il a commencé à m’expliquer que c’est a cause de moi qu’il l’a appelé car j’avais pris les distances. Après il m’a dit qu’il m’aimait mais qu’elle aussi elle l’aimait, puis après il a dit que la fille l’énervait avec ses messages et que pour se débarrasser d’elle, il lui a dit les mots d’amour qu’elle souhaitait entendre pour qu’elle lui laisse la paix. Finalement après j’ai pu comprendre la vérité qu’avec ce mec, tout est perdu d’avance car en plus d’être un menteur, il nage en pleine incertitude car je ne peux pas comprendre quelqu’un qui te dit qu’il t’aime et qu’il veut s’engager avec toi et la semaine d’après il te dit clairement que l’engagement n’est pas son truc. Aidez-moi à comprendre ce genre de comportement car je n’y comprends rien.
Petit conseil très important ! Si vous avez en face de vous un homme qui a besoin d’être rassuré en permanence, ce n’est pas en lui faisant de grandes déclarations d’amour que vous allez le faire s’engager dans une relation de couple. Au contraire, c’est en lui montrant une petite indépendance grâce à des activités nouvelles dans votre quotidien (sport, yoga, méditation, sorties, balades le weekend,…) que vous allez lui prouver qu’un équilibre de vie est possible tout en ayant des activités chacun de votre côté !
 La vie à deux est complexe, elle est perçue par certains hommes comme un véritable challenge. En ce sens, les challengers sont frileux car nombre de ceux qui s’y sont frottés, ont compris qu’il était parfois plus simple de courir un marathon. Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas leur compagne, mais bel et bien qu’ils ont justement peur de briser l’existant en permettant une évolution de leur relation. Il est essentiel de respecter ce choix de ne pas s’engager tout en apportant des petites preuves au quotidien, montrant qu’autre chose est aussi possible en partageant un peu plus.
“La plupart des mariages survivent aux courtes périodes d’insatisfaction, au manque de communication et aux conflits”, assure-t-il. “Cependant, pour beaucoup de couples, les périodes d’insatisfaction durent plus longtemps, le manque de communication est plus important et les désaccords entraînent de la colère, de la rancœur et de l’indifférence. Le tout décourage les partenaires.”
J’applique tes méthodes et cela me fait être centrée sur moi de faire la méthode fuis moi, je te suis. Je vois clairement la différence du avant d’avoir tes méthodes et le après. Je me sens plus détaché et je sens cela plus sain pour un début de relation, je réalise que l’homme en ayant pas de pression est plus enclin à faire des approches. Merci 😉
Selon la majorité des gens du beau sexe, la psychologie masculine est une chose plutôt primitive. Mais compte tenu de cela, les dames se trompent. Les représentants du sexe fort sont spécifiques, pas ordinaires. Ils n'aiment pas créer des problèmes à partir de zéro, tout en compliquant tout. Et en général, une forte moitié par rapport aux femmes se comporte de manière complètement différente. Par conséquent, seule une compréhension de toutes les subtilités du dispositif de la psychologie masculine permettra au sexe faible de construire les modèles les plus efficaces de relations avec leurs choisis.
Ici, le choix vient rapidement (je pense qu’il y a des gens sensibles au coup de foudre et que j’en suis). Pour d’autres ils viendront plus tard. D’ailleurs, il est même possible que l’on fasse des choix qui verrouillent de plus en plus notre amour pour l’autre : vient un moment où l’on choisit de faire confiance à l’autre, par exemple. Vient un moment où l’on s’engage entre soi et soi à rester avec l’autre même si ça devient compliqué, etc…
Souvent, chaque individu pèche en interprétant l'autre à travers son objectif. En d'autres termes, chaque sujet à un autre attribue des traits de caractère qui lui sont inhérents, ou un type de comportement noté dans certaines conditions. Et quand un partenaire dans une relation se comporte différemment, la personne pense qu'ils ne sont pas valorisés. Et en fait, le partenaire n’exprime d’une autre manière que son désaccord, sa sympathie ou son accord.

J’aime un homme depuis plus de 2 ans. On se fréquente depuis tout ce temps,nous voyageons et profitons ensemble, il n’y a aucun bisous ni rien on ne peut même pas appeller ça du flirt. Mais lui ne veut pas s’engager avec moi à cause de certains problèmes de son côté. Nous nous voyons tout le temps, passons de très bons moments mais je ne sais pas quels sentiments il pourrait avoir vis à vis de moi. Pour moi un homme sans sentiment ne resterai pas plus de 2 ans à fréquenter une fille. je l’aime éperdument et cette situation me fait mal car j’ai vraiment envie de m’engager avec lui et il le sait… je ne sais pas quoi faire.

3 Dans les années 50, Théodor W. Adorno montrait comment, dans une société où les individus sont plus « libres », la « mainmise » opérée sur eux ne cessait d’augmenter. Une analyse approfondie de la rubrique astrologique du « Los Angeles Times » l’avait conduit à considérer l’astrologie comme une idéologie de la dépendance, une tentative de renforcer et de justifier des conditions d’existence pénible et comme une manipulation de l’idée que se font les lecteurs de leurs problèmes afin de les orienter dans une certaine direction [2]. Dans la continuité de cette approche, nous faisons l’hypothèse que les ouvrages « psy » modèlent certaines façons de penser de leurs lectrices, alors que, pour « vendre », ils font mine de s’adapter aux besoins, aux souhaits et aux questionnements de ces mêmes lectrices. Le mythe de l’amour épanouissant, sain, transparent et les nouvelles normes qui dictent l’obligation en matière de sentiments, de communication et de sexualité véhiculés par ces « experts » exigent implicitement un investissement spécifiquement « féminin ». C’est du bien-être masculin que dépend le statut social de bonne santé du couple et un nouveau travail de « care », invisible de la femme, se trouve au cœur de ce processus attendu par les différents partenaires.
C’est vachement vicieux. J’aime pas ! Et si une fille osait appliquer une telle méthode à mon égard (et bien que je sois un garçon pleins de ficelles et de subtilité), je crois que je l’étranglerai… à ce petit jeu hein x) ! Pour moi c’est clair : soit c’est honnête, soit ça l’est pas. Mais tenter de me manipuler ça finit par un retour des flammes parce que je le sens, et ça finit mal.
Je suis avec mon compagnon ca va bientot faire 6ans..deux ensemble et les quatres autres années nous l avions faire à distance.nous communiquons via les reseaux sociaux…les appels sont tres rares..mais rares sont les fois où il m ecrit en premier..je dois toujours l ecrire et il me repond ensuite avant d emtamer une discussion.souvent apres les salutations on a plis rien a se dire…je lui est fais le reproche..il dit qu il travail trop et qu il na pas trop le temps.j ai l impression de lui courir apres..
Oui, en effet, je lui en ai parlé. Il me dit qu’il n’est pas très portable, mais d’ici là à ne rien m’envoyer du tout… Pour le fait de me laisser à l’écart, il m’a dit qu’il voulait profiter de la soirée avec ses potes, alors qu’on ne se voit pas très très régulièrement (2 fois par semaine). En fait, je sens le très indépendant, plus que moi, enfin en ce qui concerne une relation amoureuse. C’est pareil, une fois, je suis partie en vacances pendant deux semaines, donc on ne s’est pas vus, et rien du tout, il a fallu que je lui envoie (quand même) quelques messages, sinon rien… J’ai besoin de quelque chose de très fusionnel, comme je le disais, on communique oui, mais que deux fois par semaine, sinon c’est vide. Il m’a dit que ce n’était pas pour ça qu’il ne pensait pas à moi, mais c’est mieux de le montrer je pense… Enfin voilà :/
45 On retrouve aussi notre expression dans un texte très fragmentaire de Qumrân, 4Q303 (4QMéditation sur la Création A), qu’E.J.-C. Tigchelaar estime appartenir au genre de la sagesse. Pour un commentaire plus poussé sur ce texte voir E.J.-C. Tigchelaar, « Eden and Paradise: The Garden Motif in Some Early Jewish Texts (1 Enoch and other Texts Found at Qumran) », in Paradise Interpreted. Representations of Biblical Paradise in Judaism and Christianity, éds Gerard P. Luttikhuizen, coll. Themes in Biblical Narrative: Jewish and Christian traditions, Leiden, Brill, 1999, p. 51. Pour une image à l’infrarouge de ce texte : http ://www.deadseascrolls.org.il/explore-the-archive/image/B-295764 (site consulté le 11/04/2016).

Il existe bien entendu d’autres exercices pour attirer un homme que je vous propose de découvrir dans mon livre « Le Code de l’Amour », qui est un E-book d’auto-coaching qui vous permettra de comprendre les subtilités de la séduction. Vous allez être en mesure de penser comme les hommes et de déterminer ce qu’ils souhaitent en amour afin de mettre en place les actions les plus adéquates. Ce livre en téléchargement immédiat regroupe l’ensemble de mon expertise et de ma philosophie afin de répondre à toutes vos questions.
bonsoir kamal , voila maintenant 2 mois que je vois un homme dont jai toujours eprouver des sentiments pour lui , le probleme c est qui à deja une copine ! au debut on se parlais , on c est avouer qu’on se plaisait mutuellement , il m a expliquer sa situation avec sa copine il ne ma rien cacher! on a tout de meme fini par sortir ensemble et c etait super mais la j ai l impression qu il s investit moins et quand je lui pose la question il me dit que si et su on sera mieux tout les 2 quand il l’aura quitter, d etre patiente ! j arrive pas a le comprendre ,il ne me montre pas assez qu il tient a moi et j ai peur de trop lui en demander car moi je l’aime vraiment! et jaimerai vraiment qu il soit amoureux de moi ! que dois je faire?
salut kamal jai un méga gros probléme je sors avec un homme marié depuis 1 an 3 mois,les deux premiers mois étaient superbes .il mavait mém présenté a sa grande soeur mais aprés c’est devenu pénible il ne mappelai plu trop,il ma méme dit de ne plus trop lappelé,qu’il est trés occupé par son travail,on a mém fais prés de 6 mois sans se voir et j’allais toujour voir sa grande car elle maim bien,toute sa famille maim bien mais lui il ma plus trop mon temps,on se croise seulemen par occasion mais qan jessaye de lui parlé il m repond que jsui tétue;j ne veu pa fair ce qui m demande c’est a dire resté sans lappelé qand lui il a le temps il peus mappelé et pourtant jlaime de tout mon coeur aide moi a comprendre ce qui n va pas entre nous
On relèvera encore qu’aucune femme n’est jamais auteure de l’aide, si ce n’est en Gn 2,18.20. Dans la totalité des occurrences bibliques, la source de l’aide se trouve toujours auprès d’individus masculins. Le récit de la création fait donc du mot ʿēzer un usage tout à fait unique. C’est avec beaucoup de discernement et de prudence, donc, qu’il faut comprendre les observations tirées de l’analyse sémantique de ce terme.
Voilà pourquoi un homme peut soudain paraître absent. Sa femme doit cesser de se creuser la cervelle pour comprendre ce qu’elle à fait afin de mériter une telle indifférence et admettre que cela n’a rien à voir avec elle. Elle doit apprendre que lorsqu’un homme peut se rendre sans encombre dans sa caverne dès qu’il en ressent le besoin, il ne tarde pas à en ressortir. Tout rentre alors dans l’ordre. Cela est d’autant plus difficile à admettre pour une femme qu’une régle d’or féminine commande de ne jamais abandonner quelqu’un en détresse. Tourner le dos à son homme favori au moment ou il est perturbé lui semble donc la négation de l’amour. Puisqu’elle tient à lui, elle cherchera plutôt à le suivre dans sa réclusion pour tenter de l’aider à arranger les choses. Et comme l’homme ne l’entendra pas de cette oreille, c’est là que les soucis commencent.
Par conséquent, ne négligez pas La communication est une base essentielle pour former un couple solide. Même si ce n’est pas leur première qualité, je vous l’accorde, les hommes aiment les femmes qui sont à leur écoute. Soyez donc celle à qui il ne doit pas hésiter à venir se confier, afin d’augmenter votre complicité et les sentiments que vous avez l’un envers l’autre. 

Parmi toutes les occurrences recensées de boêth-, la répartition de la source de l’aide est relativement paritaire, avec une priorité cependant à la source divine. En effet, l’aide provient à 85 reprises de Dieu et à 55 reprises d’hommes ou de femmes37. Ainsi, tout comme dans le texte massorétique, E. Bons a raison de relever que « les humains βοηθοί [boêthoi] sont de loin en minorité par rapport à Dieu »38. Au fil du temps, le nom boêthos est même devenu un attribut divin, plaçant donc l’aidant à un statut de supériorité, voire de divinité39, bien que ce ne soit pas son usage exclusif.


Tu en as ras le bol d’être dans cette situation. Il te met de côté pour sortir avec ses amis, vous n’avez plus aucune complicité… Et voilà que maintenant, même au  lit ça ne va plus ! Tu en as marre de cette situation et tu voudrais y remédier. Mon copain me manque, mais je veux t’entendre dire que tu vas tout faire pour arranger cette situation et reprendre le pouvoir !
×