Mon ex est revenu vers moi il y à environ 1mois. Il est à l’initiative de toutes les prises de nouvelles quotidienne. Il me propose des repas, de dormir chez lui. Pour autant il ne sait toujours pas ce qu’il veux, ne veut pas se remettre en couple par peur de perdre sa liberté et d’avoir des contraintes. De plus, je sais avec certitude qu’il voit d’autres filles.
Bref, pour embellir votre présence, ne soyez pas dans la négativité. Essayez au contraire d’être drôle ou du moins souriante. Faites des efforts ! Essayez d’apporter de la valeur à l’interaction en étant cool et gentille. Pour manquer à un mec, il faut que l’homme soit moins bien quand vous n’êtes pas là que vous êtes là. C’est vraiment la base de la base ce que je dis là mais trop de gens le perdent de vue.
Mis à part ça…Purée de pois cassés, t’étais où Anashka ? On est resté là à essayer d’expliquer comment on voyait les choses… pendant que toi tu prenais du bon temps avec … cet espagnol… oui, j’en ai entendu parler… Traîtresse ! Sbirianne et P ont des visions destructrices de l’amour. J’ai tout fait pour les rendre à la raison, mais que veux-tu, ils sont décidés à vivre malheureux. J’aurais apprécié un coup de main, mais bon, toi aussi tu as le droit d’être heureuse… et égoïste !
Une relation sérieuse à deux vitesses peut être difficile à gérer, surtout s’il refuse catégoriquement l’engagement. Un couple est constitué de deux personnes avec des caractères différents, des façons d’aborder la vie différentes et un regard sur le futur qui l’est tout autant. Il serait intéressant de connaître la définition de l’engagement pour la femme et pour l’homme. Il y a fort à parier qu'elle ne sera pas du tout identique et pour cause : les attentes en matière de vie de couple sont totalement différentes. Un engagement est un accord entre deux personnes définit par une promesse ou une preuve.
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.
je l’ai laissé tranquille quelques jours et j’ai repris contact. il a confirmé son envie de rompre et j’ai commencé à le supplier, que j’ai réalisé bcp de chose et qu’il devait nous donner une chance. Ma mère l’a appelé en lui demandant de comprendre et il a dit que je lui criais dessus et je le menaçais de le foutre à la porte. j’ai aussi appelé sa maman parce qu’il me disait qu’il ne voulait pas les décevoir et qu’ils souhaitaient une fille de la même origine mais sa mère m’a dit ne pas comprendre car 2 semaines avant il leur disait qu’il était temps de venir demandé ma main et elle m’a dit qu’ils allaient lui parler… tout cela c’est produit qu’une seule fois. Ensuite lors de notre dernière discussion ou il me demandait de respecter don choix et de ne pas le forcer à faire qqch dont il n’avait pas envie, qu’il y avait qqch de cassé et qu’il ne voyait plus d’avenir entre nous pour l’instant… j’ai donc réécris 2 jours après disant que je le comprenais et que j’aurais surement réagi de la même façon voir pire. il m’a remercié de le comprendre et que lui aussi me comprenait et qu’il ne savait pas de quoi l’avenir serait fait… depuis je ne le contacte plus et j’essaye de me reconstruire… je souhaite vraiment qu’il revienne et je souhaite vous demandé de l’aide. merci de votre réponse.
J’ai attendue un an avant de me mettre en ménage avec mon compagnon et nous avons trouvée un super appartement. Depuis que nous avons emménagé il est froid distant et ne m’en touche pas, je lui en parle je trouve son comportement bizarre, il tourne dans l’appart sans mot regarde vite fait ce que je fait et ne me parle pas plus que ça, je lui fait à manger m’occupe de l’appartement ménage course ect je suis présente pour tout et lui j’ai l’impression qu’il y a un truc qui cloche et qu’il ne veux pas me dire ? Je vais faire la fameuse règle de merde que je déteste faire le suis moi je te fuis fuis moi je te suis. Je vais être distante exprès pour qu’il comprenne que je ne suis pas acquise. Pourquoi est ce si complexe ? Difficile ? Je suis une femme sexy je prend soin de moi je fait du sport ect je m’occupe bien de notre appartement et j’ai l’impression que je ne le rend pas heureux

Oui mais là ça n’est pas un problème de vie à deux ou d’engagement. C’est un problème de ne pas savoir ce qu’on veut et d’être incapable de clarifier les choses, ce qui rend la situation très difficile pour la personne en face. Pour le coup je trouve ça super malsain en effet, voire même égoïste. Quitter quelqu’un c’est difficile, mais faut justement essayer de prendre en compte ce que peut ressentir la personne en face histoire de ne pas la faire morfler encore plus.
L’engagement ne se provoque pas. Vous devez attendre que cela vienne de votre homme. Si vous le poussez et qu’il le fait sous la contrainte, les choses dureront bien un temps, mais ensuite elles iront de plus en plus mal : ce n’est pas ce qu’il désirait pour lui et il risque bel et bien de vous quitter pour retrouver sa liberté de vivre à son rythme. La meilleure solution pour que votre homme s’engage, c’est de ne rien forcer. Arrêtez de lui parler sans cesse de mariage, d’enfants, d’emménagement… Plus vous lui en parlerez, moins il en aura envie. Bien entendu ce ne sont pas des sujets tabous : vous pouvez en parler ensemble pour que chacun puisse dire s’il est prêt ou non. Mais s’il vous dit qu’il n’est pas prêt pour le moment : n’insistez pas. Laissez les choses se faire d’elles-mêmes. Il vous faudra peut-être attendre encore un peu mais cela vous permettra de continuer votre relation sur de bonnes bases.

Comment pensez vous que je doit me comportez maintenant que j’ai peut’être une seconde chance, sans essayer de tout gacher encore? parce que j’ai vraiment l’impression et un grand ressentie agréable et positive que cet homme peut être l’homme avec je peux venir mes jours, carjeme sens prete à l’accepter tel qu’il est et à le proteger aussi et je sais que cela serai réciproque par ce qu’il est très attentionné vis à vis de moi.
Je pense que votre ex ne vous a jamais intégré dans sa vie, et il est le seul à en connaître la raison. Il faudrait donc lui demander tout simplement (sans chercher à revenir, juste pour comprendre et avancer). Je vous conseille donc de lui en parler en face à face et de ne pas le faire sous forme de reproches mais dans une approche de compréhension.
Je suis d’accord sur le fait que ça ne soit pas d’actualité de parler d’engagement, mais je pense que si la porte semble complètement fermée d’avance, et les clés jetés par la fenêtre, ça ne sert peut-être à rien d’avancer dans le couloir… Par contre, si la porte est fermée et que la clé est dans la serrure, je veux bien avancer et tenter de l’ouvrir… Super métaphore, je sais, mais tu vois où je veux en venir ?
On peut considérer qu’il s’agit de LA question que toutes les femmes se posent après avoir fait la rencontre d’un homme qui les intéresse, surtout si ce dernier reste tout de même distant au début de la relation ou qu’il ne semble pas prêt à s’investir autant que vous. Il n’est pas toujours simple de gérer ses émotions dans ce genre de moments, surtout si vos sentiments sont forts dès le départ, tout simplement parce que l’on souhaiterait que tout soit réciproque et que l’on s’imagine déjà avec vivant une histoire forte lui. Pourtant, il faut bien comprendre que chaque personne avance à son rythme ce qui peut provoquer des tensions dans la relation car ce phénomène va provoquer un déséquilibre.
La vie n’est pas statique. Tout change, tout le temps. Un homme et une femme peuvent voir leurs aspirations respectives prendre des chemins différents. Il ne s’agit pas d’être pessimiste quant à l’issue d’une relation amoureuse, mais d’accepter l’idée qu’une séparation (qui pourrait aussi être de votre fait !) puisse conclure une belle histoire, avant qu’une autre belle histoire ne commence. Bien sûr, si lui peut l’accepter, vous aussi. Enfin, vous pouvez lui dire qu’aujourd’hui et maintenant, le lien fort qui vous unit vous donne envie de prévoir des choses à deux, tout simplement.
Certains hommes pensent que la vie à deux  met fin au bonheur, car une fois casée, les femmes changent complètement. Si votre compagnon en fait partie, à vous de le convaincre du contraire. Il faut lui rassurer que vous resterez toujours cette femme passionnante et amusante qui l’a séduite. Si nécessaire, montrez-lui d’autres qualités qui pourraient lui séduire encore plus.
Tu déformes mes propos. Je n’ai jamais dit qu’il fallait renoncer sous prétexte qu’il y a un risque d’être déçu(e). Le risque d’être déçu(e), pour moi, est lié au fait de vouloir un engagement aussi bien matériel que spirituel à tout prix. Le risque est partie intégrante d’une relation amoureuse. Débuter une histoire d’amour, c’est assumer le fait que tout peut s’arrêter du jour au lendemain.
voilà mon soucis il fait des rêves érotiques avec d’autres femmes alors qu’avec moi c’est un peu complexe. il me touche à peine pour le sex je n’ai pas le temps de prendre mon pied puisqu’il est ejaculateur précoce. je sais qu’il tient à moi mais pour ma part je ne suporte plus cette situation alors que je lui donne tout. il pense m’avoir acquis mais il se trompe que dois je faire ?? merci de votre réponse
Je pense que ce qu’entend guismo33 par se protéger de ses sentiments, c’est la notion de perte de contrôle de soi provoquée par le sentiment amoureux, un peu comme lorsque l’on est sous l’emprise d’alcool ce sentiment nous fait faire naturellement des choses que nous ne ferions jamais en faisant appel à notre bon sens (comme se taper 6h de train) par exemple, des choses qui ne nous ressemble pas au final et pour lesquelles nous aurons une sorte de répulsion une fois retrouvé notre état normal (la fameuse gueule de bois). Ainsi le sentiment d’emballement déclencherait un signal de relation toxique à venir contre lequel nous nous protègerions via la prise de distance. Par opposition une relation qui démarre de façon plus progressive via de l’amitié serait perçue comme plus saine. (J’utilise le pronom nous mais je ne souhaite pas faire de généralité c’est juste mon interprétation masculine du propos de guismo33 mais peut être qu’il voulait dire autre chose).
Il est vrai que pour l’instant je suis dans le flou, mais les questions que je me pose sont : est-ce que ce que j’ai envoyé comme signaux fait que la situation ne peut plus évoluer vers une relation amoureuse ? ou est-ce que je lui plais réellement mais à cause de son passé amoureux assez difficile il préfère choisir une relation à distance en guise de protection ? Est-il indécis ou ne me dit-il pas clairement que l’amour entre nous est impossible ?
Souvent, dans la vie, les gens ne peuvent pas regarder la situation d’un point de vue différent, comme si c’était de côté. Dans les situations difficiles, les femmes ne veulent pas se mettre à la place de leur mari et ne font que suggérer ce qu’elles devraient faire. Dans ce cas, les femmes oublient l'ensemble des facteurs liés et l' individualité personnelle. Par conséquent, le mari moyen, ne possédant pas la capacité de lire les pensées des femmes, agit d'une manière complètement différente. Pour cette raison, il y a des infractions féminines contre les maris qui ne veulent pas les comprendre. Bien sûr, cette approche a un impact négatif sur les relations entre les sexes.
Mon ex avec qui je suis restée 4 ans +/- 1 an (oui, rupture difficile, on voulait vivre autre chose mais on s’aimait (était attachés ? dépendants ?) toujours, bref, cet ex n’avait pas peur de l’engagement : appartement en commun dès qu’on a pu, envie de se marier et d’avoir des enfants avec moi dès qu’on aurait une situation stable (on était étudiants)… même si je le soupçonne qu’après notre relation, il ne voit plus les choses aussi simplement (il est avec une nana depuis bientôt un an, il l’a trompée avec moi au bout de 5 mois de relation, a dit à des amis à lui que j’étais « la femme de sa vie » et « qu’il aura beau en avoir d’autres ça sera pas évident de réellement passer à autre chose »…) Bref, lui et moi, ça a mis du temps, mais c’est fini, on avait une relation fusionnelle et idéalisée, j’avais plus le rôle de la maman et lui du petit garçon qu’un équilibre de couple adulte : c’était beau, c’était fort, mais c’était, d’après moi et le travail analytique que j’ai fait de cette longue relation, pendant ma période d’abstinence ^^, immature et malsain (à la longue, ça n’aurait de toute façon pas pu marcher).
La mère : attention terrain glissant. C’est fou comme le plus éduqué des hommes, militant pour l’égalité des sexes et le partage des tâches ménagères, dès qu’il passe le seuil de la maison familiale redevient le fils parfait préféré de sa maman à qui l’on passe tous les caprices et qui ne se lèvera jamais de sa chaise pour aider à débarrasser la table du dîner que maman a mis 3 heures à préparer. Sans aller aux extrêmes et agir de la même façon qu’agit sa mère avec votre homme, rappelez-vous les qualités d’une mère et qui font qu’elle est irremplaçable, mais cependant, un modèle à suivre : elle a le sens de l’écoute, elle ne juge pas les erreurs de son fils, elle l’encourage dans tout ce qu’il fait et surtout elle en est fière. Où est le big effort pour vous ? D’autant plus qu’une femme amoureuse ressent déjà les plupart de ces sentiments pour son homme.

Mes questions: si le rendez-vous n,a pas lieu quel comportement dois-je adopter? Et est-ce que je me fais niaiser? Si je n’ai pas de nouvelle d’ici mardi, je ne le relance pas, et si il m’écrit; je ne parle de rien je fais comme si de rien n’était… Quand dit on à un homme que là le niaisage ça fera lollll Mon désir est de développer les techniques et mon objectifs me rendre au moins à se rencontrer.


Nous devions nous voir, par la suite et il n’est pas venu je suppose à cause du malaise, que j’avais créer, puis le lendemain il m’a à nouveau parlé normalement:” cc chou ” sa va ” ” tu fais quoi bb” à chaque fois j’ai répondu brièvement sans finir par les “chou” et “bb” , puis je n’ai plus répondu, mais maintenant cela va faire 2 jours qu’il ne donne plus de nouvelles. Que dois-je faire ?! Il me plaît énormément, et je pense que si il me laissait entré un peu plus dans son monde qui me plaît beaucoup, nous pourrions sans aucun doute, trouvé une complicité. J’ai bien conscience que j’ai sans doute tout gâcher ou peut-être que je me suis fait un compte de fée,d’un homme qui n’en vaut pas la peine. Please help !!!!
Bonsoir Alexandre, bah voilà mon problème j’ai rencontré un homme y’a environ 1mois le mec me plaisait avant alors ce qu’il parie lui aussi… Mais sauf qu’il me dit a chaque fois qu’on est pas ensemble commençant par se connaître d’abord et on verra ce que l’avenir nous prépare, au début j’étais d’accord parce que ça m’a déjà arrivé et on finisse par être ensemble
il y a déjà une très bonne chose, c’est que vous reconnaissez votre responsabilité, ça c’est très important. En attendant, commencez par lui dire ce que vous venez de me dire à moi. Je peux vous aider à comprendre pourquoi vous êtes comme ça et comment arrêter d’avoir ces comportements, mais je ne travaille pas par email, il faudrait que vous preniez rendez-vous. N’hésitez pas à me contacter.
Tout essayer revient à ne rien essayer car c’est en général la peur qui parle et dans cette situation on ne laisses pas le temps à nos actions de porter leurs fruits. Tu dois donc avant tout construire un plan de reconquête et t’y tenir. Si tu as besoin d’aide pour cela, n’hésite pas à réserver une séance de coaching avec un des membres de mon équipe de coach ou avec moi 😉
Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.

Et qu’on soit clair, même si tu pensais que c’était bien pour ton couple et qu’il y avait un équilibre, le fait que tu lui donnes trop pour compenser le peu qu’il te rend n’est pas bien. Ce n’est pas du tout sain, ni équilibrer. Ton partenaire a clairement le pouvoir sur toi. Et dans votre relation. Tu dois reprendre ce pouvoir, sinon tu ne seras pas heureuse dans ton couple.
Mais voilà qu’à mon tour je tombe amoureuse, et là, ça me fait peur. J’ai tendance à moins prendre soin de moi, à m’occuper plus de lui, à avoir des pensées négatives comme la peur qu’il aille voir ailleurs ou autre. Je deviens possessive. Alors j’essaie de prendre du recul et de me remettre en position séduction. Mais avec les sentiments c’est beaucoup plus difficile. Avez-vous des conseils à me donner pour ne surtout pas l’étouffer et continuer à vivre une belle histoire ?
Les raisons de l’aide accordée par Dieu sont diverses et variées. Il s’agit très souvent d’aide face à des ennemis, comme en Ex 18,4 : « […] c’est le Dieu de mon père qui est venu à mon secours et m’a délivré de l’épée du Pharaon » ou en 2 Ch 18,31 : « […] ils firent cercle autour de lui pour l’attaquer. Mais Josaphat se mit à crier. Le Seigneur le secourut, et Dieu les détourna de lui ». Dieu vient également en aide à l’individu se trouvant dans une condition misérable, à l’image de « l’orphelin » (Ps 10,14) ou de « l’homme sans force » (Jb 26,2 ; 2 Ch 14,10) ou à celui qui a besoin d’être soutenu pour une tâche spécifique, tel David dans sa fonction royale (Ps 89,20) ou les porteurs de l’arche de l’alliance (1 Ch 15,26). L’aide de Dieu intervient donc dans la situation concrète dans laquelle se trouve l’aidé7. Ajoutons encore que pour un tiers de ces occurrences, la modalité de l’aide n’est pas définie, il s’agit d’une présence protectrice et bienveillante de Dieu qui accompagne l’individu quelle que soit sa situation de vie. Ainsi, par exemple, Jacob invoque-t-il l’aide de Dieu dans sa prière de bénédiction en faveur de son fils Joseph : « par Él, ton père, qu’Il te vienne en aide, par le Dieu Puissant, qu’Il te bénisse ! […] » (Gn 49,25)8.

Pour le cas que tu évoques, je dirais qu’il y a des personnes qui ont du mal je crois à déjà être honnêtes avec elles-mêmes, qui ne sont comme perdues. C’est pour ça qu’il est important aussi d’avoir les yeux bien ouverts. Il y a des gens qui sont incapables de dire les choses, d’avouer des choses. Il ne faut parfois pas attendre que les réponses soient clairement énoncées par l’autre, certains en sont incapables.


Règle générale, les hommes trouvent la forme physique des femmes attirante. On ne parle pas ici seulement des hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus fidèle des maris ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il ne s’agit que d’un regard rapide et involontaire, de telles images sont stockées dans l’esprit masculin et resurgissent sans avertissement. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images ou de les ignorer, mais ils ne peuvent les empêcher de surgir.
J’ai rencontré un homme il y a huit mois , il a pris la décision de cesser notre relation prétextant ne pas avoir les papillons , mais reconnaît avoir passé de bons moments avec moi et réciproquement pour ma part, me disant mes qualités et mes défauts. J’étais vraiment loin de penser qu’il prendrait cette décision , je suis étonnée car je pense que ça fonctionnait bien entre nous!
Que faire quand t’as couru après un mec en le rappelant irrégulièrement (tous les trois ou quatre mois) pour prendre des news/un café, que lui non (jamais rappelé) mais jamais envoyé promener non plus, toujours accepté le pot. On a un petit historique, gros désir mutuel, jamais couché ensemble cependant ni même de bisou parce que j’étais pas libre. Bref. Et je lui repropose un verre pour se revoir après des lustres… en fait, je m’étais fâchée la dernière fois et lui avais dit qu’on en restait là. Puis je l’ai rappelé, des mois plus tard, pour tâter le terrain :/ j’aurais pas dû mais bref, c’est fait. Et il me dit, que ça lui ferait plaisir de me revoir, que ça dépend de moi, qu’il me laisse décider… qu’il a l’impression que je passe pas à autre chose. Que s’il a des doutes il arrête la relation. Je n’ai pas compris cette tirade, dans la mesure où on se parle peu, que je sais que je lui plais beaucoup, et qu’il s’était mis en retrait à l’origine parce que, je le cite  » Tu me plais trop, ça peut te donner du pouvoir sur moi et je veux plus flirter « . Perdue je suis. Il s’est trouvé une copine, mais il n’est pas amoureux apparemment. Moi, je m’en fiche qu’il soit en couple, ce que je veux, c’est une relation spéciale avec lui, comme avant en fait…
Voilà, j’ai 19 ans et lors d’un de mes voyage au japon j’ai rencontré un homme dont je suis tombée amoureuse. Malheureusement je ne m’en suis rendue compte que le dernier soir lors du diner d’adieux. Sa façon de me regarder en penchant la tête dans un sourire m’a complètement chamboulée et je lisais dans son regard l’envie d’être gentil avec moi et peut être même une certaine attirance. Des mon retour de voyage, ma première réaction est de me précipiter pour l’ajouter à mes amis facebook. Nous discutons ensembles, il est vraiment adorable et me redonne confiance en moi, me fait me sentir belle. Je lui dis que j’aime parler avec lui et que d’ailleurs c’est le seule garçon japonais que je connais. C’est là que tout se gâte. Il me répond que malheureusement il n’est pas un « garçon » mais qu’il espère que je trouverais quelqu’un de mon age qui m’aimera et avec qui je serai heureuse. Il à 29 ans et se pose toujours comme un vieillard par rapport à moi qui suis si jeune. Nous continuons à parler tous les jours mais je ne sais pas si je dois prendre sa gentillesse à mon égard comme son caractère naturel ou comme une marque d’affection. Je suis vraiment tombée amoureuse et je ne sais pas quoi penser. Est-il possible qu’il se refuse à m’aimer par égard à ma « jeunesse » alors qu’il ressent quelque chose ou bien me suis-je fais des idées et il me le fait savoir gentillement?
J’ai le dons de compliquer les relations,meme quand elles peuvent rester simple et souvent je veux toujours tout, tout de suite sans prendrele temps de bien comprendre et de bien connaitre l’autre avant, mais c’est certainement par ce que je suis une eternelle amoureuse et sensible en meme temps et je m’attache beaucoup vite qu’a une personne quand elle me plait vraiment, mais je reste une personne entiere qui s’est ce qu’elle veux et qui ne saitpas faire semblant,nidans la vie, encore moins en amour.
Lui m’a clairement fait part de son envie d’y aller doucement. Il n’est pas prêt à me présenter à ses amis, même si, lorsqu’on en croise un, il ne va pas me lâcher la main pour autant… (Je pense que le dire, c’est le rendre officiel et étant encore marié, il n’arrive pas à franchire le pas dans sa tête… Ce que je comprends parfaitemement.. Après tout ça ne fait que 4 mois).

Bonjour je suis sonia et j’aimerai savoir je suis revenu vers mon ex je l’avais laisser car je l’avais trouver avec une autre fille dans notre appartements c’est lui qui voulait vraiment que l’on soit ensemble et le pire j’ai du mal a lui faire confiance car il m’a vraiment déçu. Pourtant mon coeur a mendit’que j’ai des.sentiments pour lui a chaque fois je prends des distances avec lui il n’arrête pas de m’appeler qu’il va venir me.chercher parfois je lui donne des excuse que je ne peux le rejoindre a cause de ma famille ne veut plus de lui dés qu’ils ont sus de se qu’il m’a fait mais parfois quand je suis avec lui je m’ennui mais mon coeur dit que mes sentiments pour.lui sont toujours présente j’ai peur qu’il continue a me tromper je ne sais pas que dois je faire il me dit l’écouter et de le croire.
Dès lors, la question que nous empruntons aux propos de J.-L. Ska se pose : « Quel danger menace l’homme en Gn 2,18, s’il est vrai que ezer désigne toujours une aide qui permet d’échapper à de grands dangers menaçant l’existence au point que Dieu seul, en général, soit capable d’en délivrer ? »75 Dans le second récit de la création de Gn 2, Adam reçoit plusieurs tâches à accomplir, lui seul. Il est placé « dans le jardin d’Éden pour cultiver le sol et le garder » (2,15) et il doit « [désigner] par leur nom » tous les animaux (2,19s). Ces deux tâches sont les seules qui lui soient attribuées en l’absence d’Ève. Et il semble parfaitement s’en acquitter avant sa venue. Le premier récit de la création, quant à lui, nous révèle les tâches accordées au couple : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre ! » (1.28). Ce double mandat, la reproduction de l’espèce humaine et la domination de la terre, est donné tant à l’homme qu’à la femme. Le premier, nous précise à juste titre D.J.A. Clines, ne peut évidemment pas être rempli par l’homme seul, car le concours d’Ève est nécessaire tant sexuellement que pour la gestation de l’enfant76. Cependant, pour une raison inconnue, l’exégète arrête son analyse ici, comme le faisaient les Pères de l’Église et en particulier saint Augustin en reléguant Ève au seul rôle de gestatrice, considérant implicitement que l’homme peut s’acquitter du second mandat de domination de la terre. Pour D.J.A. Clines, cela s’expliquerait par le fait que la femme reçoit une malédiction portant sur la procréation, tandis que l’homme reçoit une malédiction en lien avec le travail de la terre77. Chacun se verrait ainsi puni dans son rôle de prédilection. Cette conclusion se doit cependant d’être nuancée, car la malédiction de la femme touche également son rapport de domination des animaux, par les blessures du serpent, et même son rapport à l’homme, qui devient son dominateur. Ève semble donc aider Adam tant dans le mandat de procréation que dans celui de domination de la terre. De fait, puisque les deux mandats sont donnés conjointement au couple sans distinction de tâches, alors la domination de la terre doit être tout autant impossible pour l’homme en l’absence de la femme, que la procréation.
Ma clientèle féminine explose, et parmi elles des question qui m’étaient peu (voire pas) posées auparavant. La première d’entre elles : pourquoi les hommes reviennent toujours ? Hé oui, il est facile de constater que, dans nombre de séparations, l’homme claque fièrement la porte, tout drapé d’honneur et de fierté, puis revient toujours vers l’ex qu’il a quitté, souvent à petits coups de textos veules le dimanche soir.
Cet article est un peu ancien. Mon regard a changé depuis. Je ne valorise plus la manipulation pour déclencher l’amour (la dépendance) de l’autre. Je pense ces techniques marche quand la relation est déjà sur un jeu de pouvoir. Même si je pense que dans ce cas, le mieux est de NEXTER. Certaines personnes veulent aller au bout de l’histoire et ça s’entend :)

Je le prend au mot et le lendemain comme convenu je l’appelle, en faisant la fille mature et pas affectée plus que ça par la rupture. Mais là, la discussion devient bizarre, car malgré quelques blagues, à la fin, j’ai eu l’impression que s’il voulait qu’on se parle, c’était surtout pour qu’il se déculpabilise et que j’aille mieux suite à la rupture et non parce qu’il tient toujours à moi…c’était plus du genre “à la prochaine” que “on se reparle très vite”…:(
j’ai vécu une relation avec un homme qui a duré un an et puis on a séparé car il va étudier à l’etranger et il veut pas souffre à cause de la distance . il est à l’étranger ça fait un an et il me parle de temps en temps et me dire que je lui manque trop . je suis encore amoureuse de lui malgré la distance et malgré un an de séparation. … il joue des tours et revenir s’assurer simplement que je suis toujours attaché à lui . quand il me parle il me laisse toujours espoir qu’on va revenir ensemble . je fais quoi pour le récupérer ?
Pour finir sur une note psychologique, c’est vrai qu’être confrontés à un mec qui a peur de s’engager ou qui est peu démonstratif nous renvoie à nos peurs de l’abandon (et donc parfois, de l’engagement). Moi ce qui m’a le plus dérangée dans mon ressenti face à ces doutes, c’était justement le sentiment de perdre pied sans raison valable, et la croyance profonde que « de toute façon ça va pas marcher et comme ça j’aurai eu raison », que j’ai eu du mal à balayer et à remplacer par un « je décide de me faire confiance, de lui faire confiance, et jusqu’à maintenant à chaque fois que j’ai pris cette décision, il m’a étonnée positivement. Lui ce n’est pas les autres, je dois nous donner la possibilité : à moi, de me laisser aimer de nouveau, à lui, de me montrer qu’il peut m’aimer et qu’il peut aussi se laisser aimer. »
Je suis avec mon compagnon ca va bientot faire 6ans..deux ensemble et les quatres autres années nous l avions faire à distance.nous communiquons via les reseaux sociaux…les appels sont tres rares..mais rares sont les fois où il m ecrit en premier..je dois toujours l ecrire et il me repond ensuite avant d emtamer une discussion.souvent apres les salutations on a plis rien a se dire…je lui est fais le reproche..il dit qu il travail trop et qu il na pas trop le temps.j ai l impression de lui courir apres..

Afin d’éviter, les texto du genre : « tu me manques tellement » ou « Pense à acheter une baguette avant de rentrer » il a décidé de fuir. Bien sûr, sa peur de l’engagement peut avoir pour origine un passé douloureux, une éventuelle pression trop forte venant de vous ou sa peur de souffrir. Peu importe ce qui motive la fuite de cet homme, il vous regrettera vite !

j aurai besoin de conseil cela fais deux and bientot que je suis avec mon copain j ai 19 ans il es un peu plus ager que moi ,avant d étre avec moi il etais marier a une fille qui la bcp aimer elle l a quitter et la il est en instance de divorce cela ne me pose aucun problème il ne l aime plus et sa j en ai aucun doute je les vus pleurer et dans tout ses états pour moi cependant ces dernier j ai eu des envie de concrétiser notre union mais lui refuse de me présente ses parent peut etre par peur de reproduire une mm erreur …peu importe ces parent sourtt sa mere lui interdit de me voir je dois aussi vous l avouer au debut de notre relation j ai fais des petit erreur comme reprendre contact avec mon ex sortir en boite sans lui dire mais je n avais jamais connu une relation serieuse du coup je fesais pas forcement les bonne chose et sa il me dis que sa la freiner nous sommes heureux ensemble mais c’est parent sont enormement pratiquant du coup jme pose des question est ce que c parent finiront par accepter ou est ce que je dois m eloigner prendre du recul je l aime vrement et le perdre serai terriblement dure pr moi ou alors je devrai laisser passer le temps sans lui mettre de pression peut etre que sa lui rappelle de mauvais souvenir ???g besoin de conseil rapidement enfainte je n ai aucune garantit de finir ma vie avec lui pourtant des promesse il m en a faite
Après une longue discussion et des larmes, on décide de continuer à se voir mais je pose un cadre: je comprends qu’il n’est pas prêt et je respecte ceci. Par contre, si j’accepte cet aspect de notre relation, je n’ai pas envie de le partager donc je ne veux pas qu’il aille voir ailleurs ou qu’il me cache des choses. Il accepte ça. Les mots sont posés clairement et ça fait un certain bien.

ex: Une femme a rencontré un autre homme au travail. Elle se sent revivre avec lui, aimée et désirée. Heureuse et amoureuse, elle entretient cette relation hors mariage. Son excuse? Mon mari ne s’occupe plus de moi… y’a plus rien entre lui et moi. MAIS c’est Dieu qui a voulu que je rencontre ce collègue de travail car il prend toujours soin de moi. Il est l’homme de ma vie, celui que Dieu veut pour moi. Je me sentais tellement seule et si malheureuse. Je n’étais pas comblée, délaissée… etc. Je sais que c’est Dieu qui me l’a envoyé. C’est pour que rentre dans une étape supérieure, que je sois heureuse et épanouie. Ce que je n’étais pas avec mon ex mari…
Je le remarque depuis 2007 et le début de mon activité de coach en amour, la plupart des femmes possède un problème de confiance, que ce soit dans la vie de couple ou bien lors d’une phase de séduction. En effet, elles ne savent pas si l’homme qui leur plait est sincère, s’il est réellement attiré par elle ou s’il cherche juste à flirter… Sans oublier les nombreux clichés qui font passer les hommes pour des infidèles qui n’aident pas à vous sentir mieux et à leur accorder une totale confiance.
Lui faire part de ton manque peut vous pousser tous les deux à tout mettre en oeuvre pour vous revoir au plus vite. Même si plusieurs centaines -voir millier- de kilomètres vous séparent et que vous n’êtes pas censés vous voir avant plusieurs semaines, TANT PIS ! Vous pourriez également décider d’augmenter la fréquence de conversation, pour satisfaire pendant un temps tes besoins de contact.
Je sais ou j’ai fait l’erreur. Ma question est: comment renverser la chose? Comment le faire a nouveau s’inquieter de me plaire et m’aimer plus dans le temps? Je ne peux pas lui dire  » j’enleve ce que j ai dit , il faut que tu te plies en 4 pour avoir mon amour » ou bien  » tu sais mon amour je peux le reprendre ». c’est nul et puis il n’existe aucune tension je ne peux pas pôndre ça du jour au lendemain.

Assurez-vous également que votre homme soit bien motivé à s’engager. C’est le cas s’il vous considère comme la femme de ses rêves et qu’il n’a d’yeux que pour vous. Essayez de découvrir s’il veut réellement partager sa vie avec vous ou seulement son lit. Enfin, assurez-vous qu’il soit bien fier d’être votre petit-ami et qu’il s’épanouisse dans votre relation. Si c’est le cas, il est tout à fait prêt à aller plus loin avec vous.
J’ai été surprise de voir que dans les commentaires de l’article en question, beaucoup témoignent de la même histoire. Le mec apparaît. Il semble vivre une idylle parsemée de licornes et paillettes avec nous. Puis d’un coup d’un seul, sans aucune raison apparente, il n’est pas prêt à être avec nous. Alors, il nous quitte et on se sent conne avec les licornes qu’il a laissées dans notre garage.
Notre relation avancait a tout petits pas, je ne voulais pas brusquer mon célibataire endurci… mon premier baiser je l’ai eu deux mois apres qu’on s’était mis ensemble, comme un cadeau pour avoir battu le record de sa plus longue relation… pour moi, c’est la que la relation de  »couple » avait réellement débuté, car avant ca, on était toujours comme des amis qui se découvrait mutuellement, meme si on se prenait la main en public, on était tres discrets envers nos connaissances communes… une chose et sure: on se sentait bien l’un avec l’autre et il m’avouait qu’il s’était attaché a moi!

J’ai oublier de vous préciser qu’on avait presque décider que j’avais vivre avec lui et moi fils l’année prochaine en Norvège chez lui et de quitter la France et mon travail. Cette relation a vraiment été bien discuter et réfléchie, du moins de mon coté et je pense aussi du siens. Je Pense que cet home souffre de la fobbi de l’engagement aujourd’hui pour une relation sérieuse et cela est certainement dû aux blessures qui ne sont toujours pas guéries de son divorce, un divorce qu il a pratiquement ravagé et dont on lui a même découvert un problème de santé, le diabète, n’ayant pas d’antécédent de cette maladie dans sa famille, et étant le seul à l’avoir aujourd’hui, cela à dû être très dur, surtout quand on pense que c’est une maladie qui n’a pas encore de remède définitive. Sont divorce date de pourtant plusieurs années aujourd’hui. J’ai sentiment de vouloir le proteger et je suis encore aujourd’hui prête à l’aimer et l’accepter malgé tout, je ne sais pas si ces sentiments de moi sont normal?
J’ai vraiment besoin de votre aide , j’ai quelqu’un que j’aime beaucoup ,nous sommes dans la meme classe , il est assis devant moi , je l’aime beaucoup , depuis son premier jour a l’ecole j’ai commence a le regarder dans ses yeux et il me regardait aussi ,durant une semaine j’avais decide de lui parler , puis un jour je l’ai demande pourquoi il me regarde comme ca et il m’a dit qu’il m’aime et j’etait vraiment exciter . apres quelque semaine je devient tellment attache avec lui que je ne pourais plus me controler , quand il parle avec moi il a l’habitude de me touchez le ventre avec ses mains , il m’a toujour dit qu’il navais pas de ptite copine , puis un jour je l’ai rencontre toute seul et j’etais seul aussi et il m’a embrasse tout pres de mes levres ,et j’etais vraiment incontrolabe pendant qu’il allait de s’enfuire je l’ai embrasse sur ses levres . et pendant la fin de la journee une amie de lui ma dit qu’il a une ptite copine au Mexico . then quand je l’ai dit je sais tout a propos de sa ptite copine , il devenait tres en colere , et apres quelque minutes il m’a tout devoiler mais il ne veux plus m’enparler ,depuis ce matin j’essaie de parler avec lui mais il refuse. je ne sais pas ce que je dois faire . pouvez vous m’aider svp Kamal ?
Mon conseil serait de lui laisser le temps et de ne pas lui courir après, de reprendre une vie de votre côté pour qu’il comprenne aussi que vous ne pourrez pas l’attendre éternellement. Le but n’est pas de mettre de la pression, mais de se préparer à un non retour, et d’amener l’autre à prendre conscience plus rapidement de ce qui est important pour lui.
En plus de ne pas vouloir (ou pouvoir je ne sais pas trop) s’installer avec moi pour le moment, il n’arrive jamais à prévoir quoi que ce soit avec moi (nouvel an, week-end, vacances), je suis toujours obligé d’insister et de le pousser. J’aimerai le faire réagir, et arrêter de le faire passer avant tout et tout le monde car de son côté ce n’est pas le cas. Je ne sais pas comment faire et ça me rend malheureuse tout ça…
De toute évidence, traduire cette expression relève d’un véritable défi pour le traducteur contemporain tant celle-ci est ambivalente. S’agit-il d’une aide « en vis-à-vis de » ou bien « semblable à » ? Il faut se refuser de trancher, car l’hébreu comporte ces deux notions, et tenter de les préserver dans notre traduction française. À ce stade de notre enquête, c’est une expression latine qui semble le mieux s’approcher de l’ambivalence du terme hébraïque : celle de l’alter ego22 . C’est celui qui m’est opposé, différent, autre (alter) mais aussi le même que moi (ego). Ici, ce qui est partagé c’est l’espèce, l’humanité, tandis que ce qui sépare Ève d’Adam c’est le sexe, le féminin. Cette notion d’alter ego se retrouve d’ailleurs exprimée dans la morphologie des noms employés pour désigner l’homme et la femme en hébreu : ʾîš (אִישׁ) « l’homme » et ʾîššāh (אִישָּׁה) « la femme ». Bien que ces deux noms soient quasiment identiques (ego), ils proviennent en réalité de deux racines sémitiques différentes (alter). Contrairement aux idées reçues ʾîššāh n’est pas le féminin de ʾîš, mais d’une autre racine23.
Merci pour ta réponse… Ce que je ne comprend pas c’est le besoin pour certain homme de tout gacher… Il m’a dit qu’il m’aimai juste avant de me plaquer alors qu’il ne l’avai jamais fait. Pour lui, son grand reve serait de ne pas se perdre de vue, de garder contact, et dans quelque temps, se rendre compte que nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre et retourner ensemble pour longtemps. Mais comment peut-on penser sa? Pourquoi dire sa a qqcn que tu plaques? Il m’aime mais il a peur de l’engagement, alors que je lui ai clairement dit que je ne voulai pas partir de chez moi et que je ne voulai pas nan plus avoir d’enfants pour le moment. Même aujourd’hui, il appel tout les jours ma meilleure amie pour avoir de mes nouvelles… Franchement après tout sa c’est difficile de ne pas être perdue….
Et lorsque ces personnes sur qui nous comptons ne sont pas à la hauteur de ce que nous attendons d’elles, nous sommes blessés ou en colère. En pensant comme ça, nous finirons toujours déçus et amers car nous demandons à des êtres humains de faire le travail de Dieu. Et ils ne pourront jamais y arriver même avec toute la bonne volonté de la terre ! Dieu seul peut combler nos besoins affectifs, Dieu seul peut guérir nos blessures, Dieu seul peut nous aider à nous débarrasser de nos insécurités, Dieu seul peut nous rendre complets.
×