J’ai rencontré un homme capricorne il y a deux mois sur un site. 1ère rencontre super, 2ème, 3ème…5eme: géniales. Textos et coups de fil réguliers. Il est papa d’une petite fille de 5 ans. Séparé. Pb: son ex vit tjs chez lui avec 2 enfants qui ne sont pas les siens. Son divorce est début septembre. Son ex lui pourrit la vie, il doit vendre sa maison pour l’obliger à partir! Elle le denigre car il a de l’argent, son humeur à changé, elle va lui réclamer bc d’argent. Bref: il a décidé de stopper d’un coup notre super relation car il doute des femmes. N’a plus confiance et préfère uniquement se consacrer à sa fille et à la garde et à la recherche de sa nouvelle maison.. C’est un homme anéanti. Il a des sentiments pour moi mais me dit ne pas pouvoir gérer deux situations. Il ne veut plus de relation n’a plus la pêche. Je sais et je sens que c’est lui. J’ai 46 ans et je n’ai jamais senti qqch d’aussi fort entre nous. Il a 44 ans. Il refuse mon amour et mon aide. Depuis nous nous somme vus, il craque et est tendre avec moi. Comment l’aider a croire en moi. Je suis très douce et attentionnée, positive, enthousiaste, souriante.
Bonne question. Perso, j’écris des articles, je parle à mes amis hommes, je reprend sur beaucoup de choses mon compagnon : « non, ce n’est pas parce que toi = homme, moi = femme », je laisse de la place et valorise la « non-virilité »/ »le sentiment » / « la rencontre de l’autre », j’essaie de ne pas tomber dans le sacrifice, j’invite à ce que les femmes cessent l’amour sacrifice…

La différence d’âge « idéale » dans un couple est de onze ans, d’après une étude menée pendant 4 ans sur 3000 couples. Si l’on a longtemps pu observer une certaine appétence des hommes pour les femmes plus jeunes (non ?), l’étude est cependant valable dans les deux sens. Des tabloïds à la « vraie vie », on le voit bien : les hommes aiment aussi les femmes plus âgées qu’eux. Et on vous explique pourquoi. 

Les raisons de l’aide accordée par Dieu sont diverses et variées. Il s’agit très souvent d’aide face à des ennemis, comme en Ex 18,4 : « […] c’est le Dieu de mon père qui est venu à mon secours et m’a délivré de l’épée du Pharaon » ou en 2 Ch 18,31 : « […] ils firent cercle autour de lui pour l’attaquer. Mais Josaphat se mit à crier. Le Seigneur le secourut, et Dieu les détourna de lui ». Dieu vient également en aide à l’individu se trouvant dans une condition misérable, à l’image de « l’orphelin » (Ps 10,14) ou de « l’homme sans force » (Jb 26,2 ; 2 Ch 14,10) ou à celui qui a besoin d’être soutenu pour une tâche spécifique, tel David dans sa fonction royale (Ps 89,20) ou les porteurs de l’arche de l’alliance (1 Ch 15,26). L’aide de Dieu intervient donc dans la situation concrète dans laquelle se trouve l’aidé7. Ajoutons encore que pour un tiers de ces occurrences, la modalité de l’aide n’est pas définie, il s’agit d’une présence protectrice et bienveillante de Dieu qui accompagne l’individu quelle que soit sa situation de vie. Ainsi, par exemple, Jacob invoque-t-il l’aide de Dieu dans sa prière de bénédiction en faveur de son fils Joseph : « par Él, ton père, qu’Il te vienne en aide, par le Dieu Puissant, qu’Il te bénisse ! […] » (Gn 49,25)8.


Et malheureusement il se peut aussi que malgré vos efforts et votre sincérité à tous les deux, ce soit votre relation de couple qui ne fonctionne pas. On peut croire que l’amour vient à bout de tout, mais si vous n’arrivez pas à vous entendre sur vos valeurs communes, sur une organisation de vie, sur des moments à partager tous les deux, il se peut que la passion retombe très vite. Et cela peut vous blesser tous les deux, aussi bien vous que l’homme avec lequel vous étiez. Cela n’est pas toujours facile à percevoir, il faut parfois du temps pour l’admettre, mais c’est une réalité à laquelle vous devez penser.
Salut.je me nomme Nancy,je suis de la cote d’Ivoire .je voudrais partagé mon histoire avec vous afin d’avoir quelques conseils.j’ai 25 pareil que mon homme. Voilà mtn 4ans que nous somme en couple.je l’aime bien et je pense que lui aussi.au début je n’avais aucun doute sur lui .jusqu’au jour ou il me fassent assoir avec son frère pour m’annoncer qu’il a engrossé une fille.j’ai vraiment été toucher et je n’avais plis confiance en lui .mais plusque je l’aime j’ai essayer de lui pardonner et de lui accorder une seconde chance. Nous ne vivons pas ensemble.il m’avais dis que c’etais juste un accident qu’il n’avait vraiment pas voulut de cette grossesse et ke plusieurs foi ils on essayé d’enlever mais se n’étais pas passer.donc il a a décider de garder .il m’avais aussi dit qu’il n’est plus avec la fille et ke ces l’enfant seulement qui était en eux.je les cru.la fille a accoucher l’enfant a mtn 1ans.a ma grande surprise je constate qu’il es toujours avec la fille et même ke souvent elle par chez lui le vol tout sa.j’ai tout faire j’ai mener mon enquête et j’ai causer avec la fille qui ma tout expliquer. Il refuse de m’en parler,quan je lui parle de sa il s’énerve et me dis de ne pas écouter la fille comme si comme ça.il s’en fiche de cke je peu ressentir. Je souffre énormément je l’aime a mourir mais je suis fatiguer de tout sa.que doije faire?la fille m’as di qu’elle ne l’aime plus mais lui il lui dire kil nous aime tout les 2et qu’il va nous marié tout les 2.pourtant a moi il me dit qu’il nés plus avec ces dernière. J’ai profondément mal ,pourtant je l’aime. Elle es très loin de lui et moi je suis dans la mem commune que lui et on se voir pratiquement tous les jours .j’ai sévèrement mal d’apprendre kil cou toujours après cette fi.aidez moi
Mais quant il ya un soucis je préfère le régler et en finir. Pour lui ya pa s problème tout doit aller dans son sens comment lui faire comprendcomprendre que dans un couple ce n’est pas que dans un seul sens que sa soit aller. Il m’aime je l’aime mais j’ai juste mar de me sentir coupable de ses mauvais comportements envers moi et de toujours trouver un moyen de les justifiés.
Salut… J’ai rencontré ce gars hyper sexy que je connais très très peu. On ne se verra jamais « par hasard » parce qu’il n’est pas dans la même école ou quoi que ce soit. Le seul moyen que j’ai pour le revoir est de lui proposer. J’aimerais vraiment que ça fonctionne cette fois, je ne veux pas tout gâcher. Seulement, je pars bientôt en vacances et j’aimerais le séduire rapidement… Des conseils? S’il vous plaît…
Bonjour, voilà 8 mois que je suis avec quelqu’un, j’ai eu carrément un coup de foudre quand je l’ai vu la première fois et donc il n’a pas fallu longue pour que je tombe amoureuse. Nous ne nous connaissions pas avant de se mettre ensemble donc les débuts ont été plutôt difficile et ça l’est encore parfois. On se disputait plus souvent les 4 premiers mois et nous avons eu une rupture très courte à ce moment là ce qui nous à rapprocher. Aujourd’hui il nous arrive de nous prendre là mais à chaque fois très fort. Comme je l’ai dis au début moi j’en suis tomber amoureuse, je ferais tous pour lui, je ressens le besoin de l’avoir dans ma vie, je pense que justement que j’en ai trop fais pour lui puisque hier quand je lui ai demander si il était amoureux, il m’a répondu que non mais qu’il m’aimait et qu’il voulait continuer avec moi et qu’il espérait tomber amoureux un jour. Alors ma question est, ne le serait-il pas déjà si tout ce passait bien entre nous comme il me l’a affirmé pour me rassurer ? Il m’a dit doucement, il y a quelques mois qu’il m’aimait plus que tout et il y a quelques jours il m’a dit avant un rapport qu’il me ferait peut-être un jour un enfant, je n’ai absolument pas répondu à ça parce que je n’y croyais pas de sa part parce qu’il a toujours été du genre à ne rien montrer ou rien dire par rapport au futur mais en attendant ça m’a fait espéré qu’il soit peut-être bien amoureux mais sans le montrer et maintenant tout s’est effondrer. Je sais que je dois mettre distance mais le problème c’est qu’il est du genre à s’éloigné aussi pour rester fière de lui même, donc je ne sais plus comment agir face à son comportement qui parfois est contradictoire. Que dois-je faire? le quitté ou faire un effort sur moi même et ne plus le prendre pour mon ami, mon amour, mon amant? Merci de votre réponse
C’est une situation particulière pour lui pas sur le point sentimental mais personnel. J’ai peur que tu t’attaches à lui uniquement pour avoir un enfant et lui doit ressentir cette pression. Il a déjà 2 enfants avec 2 femmes différentes et avoir la garde de son fils l’agace, il y a donc de fortes chances qu’il ne souhaite pas forcément fonder une famille cela n’empêche pas le fait qu’il soit attachée mais il faudrait accepter le fait que ses attentes ne correspondent pas aux tiennes pour le moment.

Parmi toutes les occurrences recensées de boêth-, la répartition de la source de l’aide est relativement paritaire, avec une priorité cependant à la source divine. En effet, l’aide provient à 85 reprises de Dieu et à 55 reprises d’hommes ou de femmes37. Ainsi, tout comme dans le texte massorétique, E. Bons a raison de relever que « les humains βοηθοί [boêthoi] sont de loin en minorité par rapport à Dieu »38. Au fil du temps, le nom boêthos est même devenu un attribut divin, plaçant donc l’aidant à un statut de supériorité, voire de divinité39, bien que ce ne soit pas son usage exclusif.
Le plus efficace est d’amener sa propre réflexion par le biais d’une autre question. Par exemple, demandez-lui si le fait de vous exprimer son amour maintenant et selon vos attentes (on verra cette notion d’attente un peu plus bas) l’engagerait à vie ? Est-ce que cela le condamnerait à vivre jusqu’à sa mort une vie ennuyeuse avec une femme dont il pourrait ne plus être amoureux ? Rassurez-le en lui faisant prendre conscience que de votre point de vue également, il est impossible de se projeter avec certitude dans le futur, même avec la plus performante de boules de cristal.
Pour manquer à un homme, vous devez partager des moments inoubliables à deux. Non seulement pour passer un bon moment avec lui et profiter de votre temps libre ensemble, mais en plus c’est en créant des souvenirs communs forts que vous allez pouvoir construire votre relation progressivement et faire en sorte qu’il puisse penser à vous, même lorsque vous êtes loin l’un de l’autre.
avec le temps l’homme veut laisser sa partenaire toujours à sa merci , lui il fait tout ce qu’il veut et il s’impose sur elle , il oublie ce qui peut faire plaisir à sa femme , il n’essaie pas de réaliser un de ses rêves tant qu’il a les moyens financiers, même si il n’a rien il peut très bien l’encourager à avancer dans ce qu’elle se sent alaise .bref la femme est traitée comme une machine qu’on l’épuise aux cours des années, bon courage les filles
C’est une histoire très navrante, Natasha. C’est désolant… j’aimerais juste dire aux personnes qui se désengagent comme ça, la prochaine fois que vous voudrez briser un cœur, essayez de trouver une meilleure excuse que « je t’aime », ou encore « j’ai peur ». Encore que cette dernière a l’avantage d’être vraie : ça s’appelle la lâcheté. Voilà, vous m’obligez à être méchante maintenant…
J’applique tes méthodes et cela me fait être centrée sur moi de faire la méthode fuis moi, je te suis. Je vois clairement la différence du avant d’avoir tes méthodes et le après. Je me sens plus détaché et je sens cela plus sain pour un début de relation, je réalise que l’homme en ayant pas de pression est plus enclin à faire des approches. Merci 😉
Pour les femmes, en revanche, nous trouverons des milliers de conseils sur le sujet. Voir trop. Et trop normatif. « Comment lui plaire pour casser la routine, qu’il faut pimenter, communiquer, faire des attentions, mettre de la lingerie, nouvelles positions en lui laissant sa liberté, parce que sinon ton couple, ben, il meurt et tu seras responsable.. ? »
J AI CONNU UN HOMME IL Y A UN AN, AU DEBUT ON ETAIT K DES AMIS MAIS APRES ON A COMMENCE A SORTIR ENSEMBLE. AU DEBUT TOUT ALLER BIEN, LE PROBLEME IL M A DIT QU’IL ETAIT DIVORCE, MAIS IL EST TOUJOURS MARIE. IL VIT PAS AVEC ELLE, MAIS IL ME L A CACHE. ON SORTAIT SOUVENT EN PUBLIQUE, MAIS MAINTENANT IL VEUT PLUS K ON S VOIT EN PUBLIQUE. IL DIT K IL M AIME, MAIS NE VEUT PAS ASSUMER UNE RELATION SERIEUSE AVEC MOI POUR L INSTANT. IL VEUT K PERSONNE SACHE K ON AILLE DE CONTACT. IL M ECRIT TRES SYMPA POUR VENIR CHEZ MOI, MAIS K ON IL EST CHEZ MOI LE SOIR IL VEUT COUCHER AVANT MOI. IL RESTE MEME PAS 30 MINUTES. QUELQUES JOURS APRES IL M ENVOYER CHIER. APRES IL EST DE NOUVEAU QUELQUES JOURS SANS PARLER AVEC MOI. APRES IL REVIENT EN ME DISANT J T AIME TU SAIS BIEN. MOI J CROIS K IL M UTILISE SEULEMENT. EN PLUS J AI DECOUVERT K IL EST BIPOLAIRE. QUELQU UN PEUT M AIDER. CA FAIT 1 SEMAINE K J LUI PARLE PLUS, LA DERNIERE FOIS IL M A DIT K IL AVAIT UNE AUTRE, MAIS CA IL M A FAIT DEJA PLUSIEURS FOIS ET J SAIS K C EST PAS VRAI. C EST PAS NORMAL CA.
2 La fragilisation des liens conjugaux, comme d’autres problèmes de société, est un sujet dont se sont emparés psychologues et spécialistes en communication ou en développement personnel. Cette place laissée au « psy », concernant les problèmes de couple, n’est pas anodine, elle s’inscrit en effet dans un vaste mouvement de « psychologisation » des problèmes de société [1]qui tend à saisir les faits sociaux comme relevant de façon dominante du psychologique et à ne plus voir conflits et tensions que sous un jour relationnel et affectif. Alors que n’existent plus d’impératifs sociaux, religieux ou économiques tels qu’ils avaient cours, et qu’il est devenu courant de considérer que nulle norme ne vient aujourd’hui interférer dans la construction du couple et ses règles de vie, ces « experts » prétendent viser l’amélioration des relations entre les sexes. Ils ont pour objectif d’aider les couples à parvenir à une construction durable et vivante du lien conjugal. Qu’ils s’appellent « psy », « coach », ou « spécialistes en développement personnel », ces nouvelles figures rassurantes, détenteurs de l’information et des savoirs spécifiques qu’il faut maîtriser pour élaborer une construction affective « saine », ne cessent, depuis une vingtaine d’années, d’inonder le marché de leur production.
J’ai vécu une histoire similaire, l’impression que le cosmos m’avait guidé vers un mec (pour le moins perdu). J’ai donné patience et pardon. Je me suis usée, beaucoup. L’avantage, c’est que je crois aujourd’hui en la force de MON amour. Et que je respecte ce que j’ai fait pour cet homme : c’était MES choix. Dans mon cas, ce n’était pas un gars qui me convenait. Mais, de tout coeur, j’espère que ce sera différent pour toi.
Relation très bien commencé, en douceur. Homme très gentil, tendre, respectueux mais très très occupé qui bosse énormément même le week end donc il faut beaucoup faire par rapport à lui pour se voir, ca c’est difficile pour moi. On ne s’est encore pas disputé. Là on est donc à 2 mois et j’ai beaucoup d’angoisses en ce moment, je me sens très très attaché et j’ai peur de le perdre, peur qu’il me laisse tomber etc… Lui il me rassure pas trop trop car je pense qu’il vit la relation au jour le jour ou alors il fait des plans mais dans sa tête c’est quelqu’un de très très réservé, qui est aussi assez pudique je pense. J’ai oublié de dire qu’avant qu’on soit ensemble il me lançait des petites perches par moment, peut être pour voir ma réaction, en me disant « on se prendra un appartement ». J’aimerais sentir plus d’engagement de sa part pour être rassuré car j’ai un caractère il est vrai qui a besoin de ça. Mais peut être s’engage t’il naturellement de son côté et ne le dit pas nécessairement ? Faut il en parler ? Je ne veux pas trop mettre la pression non plus! Cette article m’a quand même fait du bien à le lire. Il faudrait que j’arrive à vivre ma relation au jour le jour sans prise de tête car depuis quelques semaines je vis dans une angoisse permanente et ce n’est pas bon du tout!

Cependant, ça fait maintenant deux semaines à peu près qu’il a déménagé et il ne me contacte quasiment plus (il m’a appelée une fois et réponds à mes messages mais prends rarement l’initiative de me contacter, à croire que d’un pays à l’autre, il m’a oubliée ou s’est détaché…). Que penser de tout ça ? Est-il vraiment intéressé ? Le fait qu’il se soit éloigné la première fois fait-il qu’il a peur d’être à nouveau comme il l’a été avec moi ou est-ce simplement le temps qu’il prenne un nouveau rythme ? Ses sentiments ont-ils changé ou est-ce seulement sa manière d’être qui a changé ? Le silence radio fonctionnerait-il dans cette situation ?
Bjr!voici mon histoire j ai vécu 3annees avec mon petit ami sur le même et ns avons un petit garçon de 2ans aujourd hui mais cela fai deja 1annee il m a quitté lorsque j ai été mi au courant qu’ il entretenait une relation dans notre voisinage et c etai serieu j n existai plus pr lui il fessai tou avc cet femme et aujourd’hui la mauvaise nouvelle est qu’ il vit deja avc elle et ils ont eu une petite fille c compliqué pr moi parcek j l aime tjr j ai vraiment ete manipulée lorsqu’ il vient ns voir j voi dans ces yeux de l amr j me dit que c par orgeuil qu’ il s est engagé avc elle et qu il m aime tjr que faire
Et je m'appuierai sur une citation de Philippe MEIRIEU (non présent au colloque) (Université Lumière - Lyon 2). " L'éducation ne peut se réduire à l'administration d'une " pédagogie bancaire ", comme disait Paulo Freire, où les élèves doivent simplement rendre le jour de l'examen les savoirs qui leur ont été donnés pendant les cours… " Elle ne peut se réduire à une pédagogie bancaire politico - administrative qui, par exemple, miserait principalement sur l'équipement en ordinateurs de classes complètes. C'est ici, me semble-t-il, qu'il faut poser la question des enjeux des compétences, et surtout des compétences psychosociales et relationnelles. Ne pas les réduire, dans les actes et au quotidien de la relation professionnelle, à des savoirs, dans un contexte d'évaluation forcée. Ne pas les réduire, c'est envisager des comportements relationnels et des attitudes relationnelles en assurant un mouvement bilatéral constructif entre ces compétences, ces comportements et ces attitudes. " Cela ne peut être qu'expérientiel ", selon Jacques FORTIN (Université de Lille). Sans reprendre son exclusive, cela nécessite en effet d'être expérientiel, à tous les échelons de la structure. " Former les enfants à la médiation et à la gestion des conflits… " induit la prévention des conflits par le repérage ou la détection de signes précurseurs. Cette prévention ou cette détection peuvent s'organiser en s'appuyant sur certains comportements relationnels qu'évoque le point 3 de l'article intitulé : " Quelques outils " relationnels " pour mieux communiquer " coécrit par Maryse LEGRAND et Jacques SALOME. Et je cite à nouveau Jacques FORTIN : " Repousser les conflits, c'est faire de l'autoritarisme. En refusant la verbalisation des émotions, on favorise la " cocotte minute ". Comment aider les enfants à verbaliser les émotions, comment apporter du vocabulaire dans le champ des émotions des enfants : cela fait partie des missions de l'école. " Ainsi la technique de visualisation, dont vous parlez au point 3 de l'article précité, va-t-elle dans ce sens et permet-elle une " médiation ". Elle ouvre aussi de nouvelles perspectives sur l'accueil et la gestion d'émotions (comme la colère), l'expression de violences (comme le ressentiment) des adultes. Elle peut faciliter le dialogue, dans le cadre d'une formation continue, autour des " jugements de valeur " derrière lesquels on peut découvrir un matériau d'analyse : des croyances, l'expression symbolique de blessures, de messages paradoxaux, le " biberon éducationnel ". Le décodage cadré de ces " produits de la pensée ", de ces jugements sur les personnes ou les messages, permet parfois de désamorcer, réduire ces " ferments de la discorde ". Il engage un travail sur soi qui ne relève pas d'une thérapie mais d'un accompagnement relationnel. " La violence est un langage… Langage ultime du désespoir… Langage de l'impuissance… " C'est aussi celui des peurs que peut réveiller, chez l'autre, l'adulte plus que l'enfant, des comportements relationnels. En avoir conscience facilite une écoute centrée sur la personne, une utilisation plus efficace et une intégration plus subtile des outils. " Sensibiliser à la responsabilité affective et sexuelle " nécessite de se réinterroger sur la distinction entre relation, sentiment, ressenti, émotion. " Sensibiliser… " me semble une approche plus complexe et plus délicate sur le plan des comportements et des attitudes que sur celui des compétences et des savoirs. Voici un exemple dans le milieu scolaire. Dans la formation du futur personnel des crèches , de nombreuses pages de cours sont consacrées à la diététique et parfois, un seul paragraphe concerne la toilette intime des poupons et des tout-petits, qui ne fait l'objet d'aucun temps de parole en classe. Or nettoyer ou laver le sexe des petits me semble un acte relationnel qui mérite plus qu'un paragraphe et un commentaire éventuel de simple référence. Le contexte, le rapport au corps de l'autre, la qualité du geste, la conscience du geste posé constituent, selon mon point de vue, des éléments incontournables d'un cours destiné à de futurs professionnels. Les mêmes remarques peuvent s'appliquer au " temps des repas ". N'est-il pas important d'accepter d'entendre que ces gestes de " soin " comme d'autres, posés très tôt dans la vie de l'enfant, faciliteront peut-être chez lui le renforcement du " respect de soi, de l'estime de soi, de la confiance en soi et de l'amour de soi " grâce à l'Autre surtout si les ancrages de l'Autre, adulte ou enseignant, sont réalisés ? Axer un cours sur des compétences et des savoirs ne garantit pas des attitudes ou des comportements relationnels. Il reste donc beaucoup à faire, à construire …ensemble dans le respect mutuel des individualités tout en tenant compte du groupe. Débattre du cadre me semble primordial. Clarifier les attentes, repérer ce qui est négociable ou pas, réajuster sont des actes de responsabilisation par rapport à cet " enjeu " de respect mutuel citoyen, à distinguer, me semble-t-il, du concept " saloménien " de responsabilisation.
Lorsque votre ami vous dit que vous lui manquez, il cherche à vous montrer son attachement et sa peine de se sentir loin de vous physiquement et moralement. Si vous êtes séparée de votre partenaire ou si vous ne le voyez pas souvent, vous aurez probablement des difficultés à maintenir votre relation à un bon niveau. Dans ce cas, que pouvez-vous faire pour manquer à votre petit ami ? Les idées sont nombreuses. Par exemple, améliorer votre communication, créer des surprises et trouver des façons pour devenir plus attrayante.

La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.
"Je profite de ces vacances pour me ressourcer, voir de beaux paysages et méditer aussi. Mes rêveries me renvoient à l'époque où nous passions du bon temps ensemble. J'en ai vraiment la nostalgie et je réalise à quel point tu me manques. J'espère que nous allons remédier bientôt à cela et nous organiser pour passer des moments de qualité ensemble."
J’aurais aimée savoir comment faire pour convaincre un homme qui a l’habitude d’avoir des plans régulier avec des femmes d’arrêter sa et qu’il se dise que je suis la pour lui donner l’amour qui n’a pas l’habitude d’avoir sa et surtout pour lui donner de l’amour et lui et à sa fille.. comment faire pour qu’il ce dise que je suis la pour l’aimer et lui donner tout l’amour que je peux lui accordée ?
Je suis en couple depuis 4 ans maintenant et ont c’est installé sérieusement ensembles il y a 4 mois car je viens d’avoir un petit qui a maintenant 2 mois .Nous sommes tous les deux jeunes et nous avons beaucoup fait de connerie dans le passé seulement voila maintenant on c’est enfin posé mais je n’ai pas l’impression qu’il le réalise vraiment et je ne ressent pas cette amour que moi je lui porte . Il et toujours aussi gamin je dirai parce qu’il es toujours sur son ordi ou son portable que je n’ai d’ailleurs même pas le droit de regarder et quand je lui en parle il ‘aime pas sa et sa devient source de conflit . Il dit m’aimé et qu’on est tous pour lui mais il ne le montre jamais il me dit que je suis belle mais le dit aussi a d’autre filles sur les réseau ,se que je n’ai pas pu accepté et donc j’ai faillie le mettre dehors mai je ne l’ai pas fait. Il par a l’armée la semaine et je ne l’appelle plus le soir ni de la semaine depuis se jour.Je lui est écrit une lettre que je n’ose même pas lui donne car j’ai peur de sa réaction sil prend sa a la rigolade .Comment dois-je réagir ? et surtout que dois-je faire pour que cela change car je ne vais plus avoir la force de me battre et être la seul a le faire .Comment le faire réagir ?
Bonjour Alexandre, je vis une histoire d’amour avec un homme depuis 1 ans,cette personne est atteinte d’une maladie chronique à vie. J’ai décidé de me mettre en couple avec sachant que j’étais capable de le soutenir dans sa maladie. Cependant c’est quelqu’un de nerveux et qui n’accepte toujours pas sa maladie et qui le vit très mal. durant ces 1 ans on a vécu des bon moments comme des mauvais , je suis quelqu’une de calme posée et sensible du coup je supporte mal les cris et les énervement, donc à chaque fois qu’on senguelais je disais rien et une fois parti chez lui je le menaçait de le quitter si il changeait pas son comportement envers moi. Je lui ai tellement dis des choses blessant qu’a larrivée on se comprenait plus et la flamme a commencé à s’eteindre de son coté car trop de mot blessant de ma part. La dernière fois qu’on s’etait vu , je lui avait exprimé mes sentiments envers lui et que c’etait pas correcte, du coup il a decidé de faire une pause parceque je lui ai poussé. Mais durant cette pose il a embrassé une autre fille et me l’a dit qu’il l’a fait sans aucun regret. J’ai essayé de lui faire comprendre que je l’aimais et que c’est pas ce que je voulais car je l’aime profondément. Bien entendu il ma dit que je l’ai poussé à le faire, après c’est un peu de ma faute aussi car je lui aie pas vraiment montré que je tenai à lui durant ces 1 ans, car j’ai refusé de rencontrer sa famille et ses amis par manque de confiance en moi , j’ai meme prit du poids ce qui a encore plus détaché mon homme de moi. Hier on s’est revu pour parler il m’a dit qu’il m’aimais toujours mais plus autant qu’avant on a de ce fait décidé de se donner le temps jusqu’a fin janvier pour y voir plus clair mais j’ai peur que cette coupure l’eloigne plus qu’autre chose sachant qu’il a embrassé une autre fille. Aujourdhui je suis dans le doute car j’ai peur de la rupture definitive , j’ai meme pas pu passer la journée sans l’écrire car il me manquait trop. J’ai besoin de vos conseils, je me suis mit au régime depuis que j’ai senti que ça allait mal ,sauf qu’il persiste à me dire qu’il est trop tard. Il a aussi prit des conseils auprès de ses proches qui lui ont dit de laisser tomber lhistoire donc aujourdhui malgré lui avoir fait comprendre que jy tenais à notre relation j’ai le sentiment de le perdre. aidez moi à le recuperer svp
Sois sympa avec ses amis. Tu devrais lui montrer que tu t'entends bien avec ses copains si tu veux qu'il t'aime vraiment. Tu ne devrais pas être la fille qui lui gâche son plaisir quand tu es avec lui et tu ne devrais pas non plus être froide ou grossière avec ses amis parce que tu penses qu'ils te font perdre ton temps. Tu devrais plutôt leur poser des questions sur eux-mêmes, être sympathique quand tu les vois, même si ton petit ami n'est pas dans les parages et faire l'effort de les mettre à l'aise.

Une notion importante à comprendre est que chaque individu (homme ou femme) a un seuil de tolérance au niveau de l'intimité. Ici, je ne parle pas d'intimité physique, mais plutôt d'intimité émotionnelle, de capacité à se montrer vulnérable devant l'autre, à se révéler tel que nous sommes avec tous nos travers et nos faiblesses. Ce seuil de tolérance est, bien entendu, déterminé par notre vécu personnel, par le niveau de sécurité affective que nous avons acquis dans notre enfance.

Mon conjoint, ma fait tomber sous son charme par sa gentillesse, son sourire, sa politesse… Après un échec amoureux ou régnait l’hostilité mon critère principal pour un homme était devenu, la bonté ! Au début j’ai trouvé mon compte mais Au fil des ans il est devenu morose, distant, de mauvaise humeur… tout le contraire de ce que j’aimais en lui ! Je l’ai quitté car ça me rendait malheureuse, et il m’a reconquérit à coup de pétales de roses et de beaux mots. Seulement je suis tombé enceinte et c’est de pire en pire, j’assume toutes responsabilité seules, il donne plus damour au chats qu’à moi, n’a aucun intérêt pour ce que je dit, perd constamment patience après moi. Hier je me suis foulé la cheville, je narrive plus a marcher, je suis enceinte et il part travailler sans meme m’offrir quelques chose sachant que je ne pourrais me lever (je rampe) de la journée. Il ne me regarde pas et dit aurevoir au chat en les caressants … Jai limpression de ne valoir rien a ses yeux, Je suis inconsolable !!!! Je commence à regretter très fort d’être enceinte de cet homme ! Je rêvais d’une famille uni… l’enfant n est même pas arrivé que je déteste être avec mon conjoint ! C’est dans ces moments où j’ai besoin de lui que je réalise que je ne serai jamais heureuse à ses côté….. Je pleure durant des heures, rien ne me console….. J’ai l’impression que je ne vaut rien à ses yeux ! Plus je lui fais savoir que j’ai besoin davantage de sa présence… plus il est froid ! Il ne m’aime plus j’en suis sûr alors pourquoi fonder une famille avec lui ! … Je pleure parfois durant des heures et je ne trouve rien pour me consoler… rien pour me soulager… J’ai tant rêver d’une autre histoire, une histoire d’amour et de partage.. le pire c’est que j’ai beau parler en Je et m’exprimer de manière respectueuse sur ce que J aimerais améliorer au sein de notre couple…. il ne veut rien entendre… J’ai donc perdu espoir que ca change… Je met de l’essence mais lui l’appui pas sur la pédale….
Par contre j’ai remarqué que l’un comme l’autre, on a du mal à parler de l’avenir. On est étudiants, on vit au jour le jour, et puis ça ne va pas plus loin. Pourtant il y a des choses que j’aimerais bien aborder : comme prendre un appart tous les deux, l’an prochain. Ca aussi, c’est une étape importante de l’engagement, tiens… Je n’arrête pas de retarder l’échéance du moment où je lui en parlerai sans très bien avoir ce qui me fait peur. En fait ce n’est pas tant sa réaction où le fait qu’il puisse refuser qui me retient mais plutôt le fait que plus j’attends, plus j’en fais un truc important, plus je me prends là tête avec et moins je prends les choses à la légère. Du coup je me sens obligée d’attendre le bon moment (alors que, soyons honnête, « le bon moment » est la meilleure excuse de tous les temps pour retarder quelque chose ^^).
Ça fait maintenant 6 mois que je sors avec cet homme. Il m’aime,il est fidèle et tout…Mais il ne veut jamais faire l’amour. Donc c’est toujours moi qui lui demande et la soit il trouve une excuse soit il accepte. Et moi j’en ai marre que ce soit toujours moi qui demande. J’aimerai qu’il soit accro au sexe avec moi en fait. Et que ce soit moi qui lui dise “non” Sachant qu’au début de notre relation, c’est bien sûr lui qui a demandé en premier et j’ai tout de suite accepté. Mais maintenant, il préfère se masturber que de coucher avec moi. Comment faire?

Nous nous sommes rencontrés sur un site il y a plus d’un an déjà et notre pseudo relation n’a jamais abouti qu’à des rendez-vous sexuels (chez lui ou chez moi) mais j’ai toujours voulu plus. Il y a bien eu 2 ou 3 soirées avec des amis à lui avec qui il a l’habitude de faire la fête; mais rien de plus. Pas de concret car il ne veut pas s’engager. Il veut profiter de son célibat sous-entendu se « taper » un maximum de nanas et surtout ne pas s’engager. Malgré moi, j’en suis tombée amoureuse. Et malgré moi encore je lui avoué mes sentiments etj’ai juste eu droit de sa part à un petit rire crispé, gêné voir caustique. Il sait qu’il plait aux femmes et il cherche par tous les moyens à plaire à un maximum de public féminin.
Clément d’Alexandrie offre quant à lui une lecture beaucoup plus littérale de l’aide fournie par la femme63. Pour lui, il faut principalement comprendre ce terme dans le cadre du mariage. La femme permet d’une part à l’homme d’envisager la procréation et donc la continuité de sa lignée. D’autre part, elle offre un soutien et un réconfort à l’homme, qu’il ne trouverait pas auprès de sa famille ou d’amis. Ainsi, la femme vient en aide à l’homme sur deux plans : la procréation et la tenue paisible de la maison64. Sa compréhension du texte de la création relègue donc la femme à une position inférieure, d’assistante dépendante de l’homme. Saint Augustin rejoindra également cette lecture, de manière plus radicale encore, puisque dans certains de ses textes il affirme ne voir dans l’aide apportée par la femme qu’une seule et unique dimension possible : la procréation65. La femme, en effet, fait son apparition au moment où Dieu mandate l’humanité pour qu’elle se reproduise et assujettisse la terre (Gn 1,27s), c’est donc dans le cadre de ce mandat qu’elle se doit d’être une aide. Pour saint Augustin, cependant, seule la première partie de ce mandat se partage avec la femme. Si l’homme avait eu besoin d’aide pour travailler la terre, alors un autre homme aurait été plus utile. De même, si l’homme avait eu besoin de compagnie, celle d’un ami eut été préférable à celle d’une femme66. Seule la gestation d’un enfant ne pouvait être accomplie par un homme. La femme, de fait, est une aide gestatrice, qui se doit d’obéir à son mari, tandis que celui-ci accomplit le reste de son mandat créationnel et dirige sa femme. À un second niveau de lecture, saint Augustin propose une interprétation plus allégorique, où la femme ici encore représenterait la partie charnelle de l’être que l’individu doit tenir assujettie par sa raison, symbolisée par l’homme67.
Je suis folle amoureuse d’un homme déjà en couple, avant qu’il se mette avec sa copine nous étions très proche on s’entendait super bien, on passait notre temps ensemble des qu’on le pouvait et les premiers moi ou il était avec elle notre relation n’a pas vraiment changer, ensuite oui, on a commencer a se disputer il m’a avouer qu’il m’aimait avant de se mettre avec sa copine mais qu’il n’avait jamais oser me le dire. Ensuite les choses on fait qu’on se voyait beaucoup moins, et maintenant tout a changer on se parle plus trop, tout le monde le dit fou amoureux de sa copine, je suis obligé de faire a chaque fois le premier pas pour lui parler, on est différent quand on se voit que quand on se voyait avant, j’ai l’impression d’être devenue une psychopathe (et il l’a remarquer pour sur), j’arrive pas a l’oublier je ne sais pas quoi faire..
Je suis mariée depuis 8 ans ,j 30ans et j trois garçons, je suis femme au foyer. Et bien mon mari ne s’occupe pas de moi il s’intéresse pas a ce que je dis. J’ai tellement essayé de lui faire comprendre que son attitude me blesse mais il s’en fou,il n’essaye même pas de changer et il continue comme si de rien été. Je sais plus quoi faire. Je suis dégoûté
Le grand problème c’est qu’il est en couple il me la dit… lui et moi est juste une aventure mais j’ai l’impression que je suis attiré je veux plus je sais pas comment faire. Pour qu’il ne puisse plus m’en voir comme une simple aventure je sais qu’en cest pas facile de quitter sa petite amie pour sa maîtresse mais j’ai quand même de l’espoir je sais pas comment faire
8 Notons que trois autres occurrences indiquent également une source divine de l’aide, mais provenant de dieux étrangers cette fois. Il s’agit de Dt 32,38 où le mot apparaît deux fois et 2 Ch 28,23. Le premier verset met ironiquement en scène les Israélites recherchant auprès d’idoles un secours contre le jugement de Dieu, en vain bien sûr. Le second évoque l’idolâtrie du roi de Syrie, sans pour autant préciser la raison de l’aide désirée.
Cependant, n'oubliez pas quelque chose de très important, par exemple les clés de votre maison, votre portemonnaie ou votre permis de conduire. Ces objets sont nécessaires à la vie quotidienne, donc vous serez obligée de revenir sur vos pas pour les récupérer. À ce moment-là, vous serez encore présente dans l'esprit de votre petit ami et vous ne lui manquerez pas vraiment.

Ici, tout est une question d’habitude. Il faudra faire en sorte que cet homme chez qui tu souhaites susciter le manque ait l’habitude de prendre des initiatives. On entend ici par initiatives, l’envoi de messages, le premier appel de la journée, les propositions de rendez-vous, etc. Il aura alors l’habitude de penser à toi et le manque sera créé naturellement petit à petit. Son cerveau va imprégner cette situation.


Je ne sais pas quoi penser de cette relation et j’ai besoin que vous m’éclairiez !!! Voilà, j’ai rencontré D dans un café, où ses copains faisaient un pari pour inviter une femme à boire un verre de champagne…C’est moi qui suit passer dans la rue ce jour-là…et j’ai accepté en compagnie de mon père de boire un verre avec eux… Sur ce, j’ai remarqué D parmi les 12 hommes qui se trouvait là…ensuite, avant de partir du café, nous nous sommes serrés la main et là un coup de foudre monumental…lui comme moi sommes restés scotché sur place. Il m’a dit qu’il était flic avant de partir devant mon père à côté…nous nous sommes dit au revoir et lui est resté un bon moment à me regarder de la rue à l’écart de ses copains, c’était très romantique…N’ayant pas son numéro de téléphone, j’ai décidé malgré le fait que j’avais peur de passer pour une fille facile, de me rendre au café (sur la recommandation d’une amie) pour donner au patron du café mon numéro de téléphone car D le connaissait très bien…au bout d’une semaine, j’ai eu un SMS de sa part en me disant qu’il souhaitait me voir…mais cela ne collait pas avec nos emplois du temps respectifs (lui étant flic et détective privé et moi dans mes études) et de fil en aiguille, nous nous vus 2 mois après…Dans son SMS il a tenu le discours suivant « « j’ai très envie de vous…voir !!! Mais peut-être êtes-vous en train de travailler ? « Pour tout vous dire, j’ai très envie de vous depuis que nous nous sommes vus »« en espérant de ne pas vous avoir choqué en étant aussi direct »… moi, j’ai répondu très évasivement car ne je m’attendais comme je lui ai dit à quelque chose d’aussi rapide et direct…
13 L’homme qui lutte pour découvrir l’intimité affective a besoin de l’aide d’une femme : la sienne. Pourquoi ce travail de « care » reviendrait-il aux conjointes ? Parce que, nous disent-ils, la tâche nourricière ancestrale des femmes les pousse à s’ouvrir, parce que leurs différences tant anatomiques que psychologiques les préparent à être accommodantes, réceptives et capables de compassion, et surtout parce qu’elles sont perçues comme étant celles qui dans le couple étudient les sentiments, comprennent les situations, et possèdent donc les qualités requises pour diriger ce sauvetage de l’homme paralysé dans le domaine émotif. Etant le seul membre du couple à posséder les qualités « naturelles » requises pour ce « traitement », ce sera à elles de conduire l’homme à l’intimité, de devenir les « thérapeutes » de leur conjoint, et par voie de conséquence du couple « malade ». Ainsi, nombre d’ouvrages d’aide au couple visent à apprendre aux femmes « leur nouveau métier de femme ». Parce que les femmes ont toutes mailles à partir avec les mêmes sempiternelles attentes, cette nouvelle mission de sauvegarde du couple leur incombe « naturellement ». Mais, peut-on se demander, au nom de quoi l’amour est identifié avec l’expression émotionnelle et le fait de parler de sentiments ? En quoi les femmes seraient-elles plus capables d’amour ? Qu’est-ce qui nous prouve que les hommes communiqueront davantage si les femmes rendent les relations plus aimantes ?
Je reprends suite à tes réponses, je sais plus ou (j’ai tellement écrit de partout je retrouve plus!) tu me disais qu’on était peut être pas sur la même longueur d’onde en gros que pour moi il sera prioritaire (c’est le cas) et que lui il serait plus dans le « je fréquente… » Dernièrement cela semble continuer à avancer il m’a proposé semaine dernière d’aller à une fête foraine dimanche soir pour retrouver 2 potes à lui (que je connais) et passer un peu la soirée là bas, moi ravie bien sûr (je lui dit quand je suis contente de ses agissements); lui 2 ou 3 fois dans la semaine il m’a envoyé des messages qu’il languissait dimanche (très bon signe non ?) et dimanche on a passé une bonne soirée malgré un temps pourri. Sur la route il me parlait « on ira 1 journée à la mer cet été si tu veux comme on a pas pu le faire l’année dernière », puis « mi aout je travaille dans tel ville on pourrait y passer la journée et ensuite on va à la fête foraine ou je bosse », bref cela fait assez plaisir quand même, je voudrais ton avis du coup cela veut bien dire qu’il se projette avec moi, est ce de l’investissement sur la relation ça ou non ? ce qui est juste difficile avec lui c’est qu’on se voit qu’1 fois/semaine à cause de son boulot donc c’est dur pour moi mais sinon la relation se passe très bien quand même!

Le fait est que la seule expérience qui ait marché pour moi, en terme d’engagement, est celle où je n’ai absolument respecté aucune de ses étapes ! Mon homme et moi, on y est allé cash : j’ai clairement dit que je cherchais à me fixer, à vivre une relation sérieuse et stable, et de son côté il m’a avoué la même chose. Franchement, s’il avait exprimé le moindre doute, je serais partie voir ailleurs (chose que je ne lui ai pas dite, mais je pense qu’il le sait parce qu’il aurait fait la même chose).
bsr kamel je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous les femme, alors voila j’ai 30ans et je connais un homme depuis une année, mais disant qu’il va et qu’il revient ,on a rompu plusieurs fois a cause du meme probleme je vous explique il aime la vie et moi je ss prude et je tiens bcp a mes principes vu que je suis musulmane la derniere fois qu’on c’etait separé il m’a plaqué par mail en disant qu’il en avait marre et comme tout homme il avait des besoins il m’a aussi dit qu’il ne voulait plus entendre parler de moi bon je lui ai repondu qu’a partir de ce moment je ne l’embeterais plus et ke pr moi aussi c’etait bel et bien fini ,en parallele j’avait connu un homme sur le net je lui avait tt raconté donc je le considerais comme ami quand il a su que j’avais rompu il a decidé de se rapprocher de moi j’ai dit que j’allais essayer mais sans grandes convictions c’etait quelqu’un de bien il avait toutes les qualités que l’autres n’avait pas malgrés ça je pensais toujours a l’autre et j’esperais toujours qu’il revienne effectivement quelque semaine plus tards il est revenu il m’a envoyé un sms il m’a dit que je lui ai gaché la vie je ne lui ai pas rependu il m’a appeler plusieurs fois et j’ai fini par succombé il m’a dit qu’il etait pret a tout l’essentiel etait que je lui revienne il m’a supplié enfin de compte je me suis remise avec lui a condition qu’il m’accepte comme je suis et qu’il ne me demande plus de satisfaire a ses besoin il etait d’accord et donc j’ai quitté l’autre et il le savait je le lui ai dit peu de temps apres il a recomensé a me faire ses avance je le rappelait tjr qu’il m’avait promis un truc et qu’il devait tenir sa promesse la derniere fois il m’a demandé d’aller le rencontrer dans un endroit isolé au travail pour qu’il puisse m’embrasser j’ai refusé je suis allé vers lui pour en parler il etait avec un collegue je lui ai demandé de se retiré il a refusé et ça m’a vraiment humilié depuis ce jour il ne me parle plus il refuse de rependre a mes appels et mes texto je ne sais plus quoi faire aidez moi svp

Aujourdhui comme prévu, il vient de repartir en NZ me laissant moi seule en Andorre sans savoir quand est ce que je le reverrai… Je suis au plus bas et lui aussi parce que c’est aussi difficile pour lui de me laisser que pour moi de rester. C’est un peu malgré nous que nous en sommes là mais je ne peux plus me permettre de le suivre, il faut que je pense à moi…mais je suis perdue, je ne vois plus la fin de ce cycle, on parle de faire des enfants mais dans cette situation tous les ans ça ne sera jamais possible…je me demande s’il ne vaidraot mieux pas arrêter là ou continuer à espérer que la stabilité est au bout su chemin. Je suis perdue et je recherche des conseils!


Ça fait maintenant 6 mois que je sors avec cet homme. Il m’aime,il est fidèle et tout…Mais il ne veut jamais faire l’amour. Donc c’est toujours moi qui lui demande et la soit il trouve une excuse soit il accepte. Et moi j’en ai marre que ce soit toujours moi qui demande. J’aimerai qu’il soit accro au sexe avec moi en fait. Et que ce soit moi qui lui dise “non” Sachant qu’au début de notre relation, c’est bien sûr lui qui a demandé en premier et j’ai tout de suite accepté. Mais maintenant, il préfère se masturber que de coucher avec moi. Comment faire?
Je te suggère non pas de tomber dans un silence mais plutôt d’appliquer le fuis moi je te suis. L’idée est de prendre de la distance et de souffler le chaud et le froid afin de le déstabiliser. Pour aller plus loin et le pousser à s’engager, je t’encourage à suivre ma formation séduire un homme et le pousser à s’engager que tu trouveras ici dans ma boutique : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/attirer-un-homme/
Mon conjoint, ma fait tomber sous son charme par sa gentillesse, son sourire, sa politesse… Après un échec amoureux ou régnait l’hostilité mon critère principal pour un homme était devenu, la bonté ! Au début j’ai trouvé mon compte mais Au fil des ans il est devenu morose, distant, de mauvaise humeur… tout le contraire de ce que j’aimais en lui ! Je l’ai quitté car ça me rendait malheureuse, et il m’a reconquérit à coup de pétales de roses et de beaux mots. Seulement je suis tombé enceinte et c’est de pire en pire, j’assume toutes responsabilité seules, il donne plus damour au chats qu’à moi, n’a aucun intérêt pour ce que je dit, perd constamment patience après moi. Hier je me suis foulé la cheville, je narrive plus a marcher, je suis enceinte et il part travailler sans meme m’offrir quelques chose sachant que je ne pourrais me lever (je rampe) de la journée. Il ne me regarde pas et dit aurevoir au chat en les caressants … Jai limpression de ne valoir rien a ses yeux, Je suis inconsolable !!!! Je commence à regretter très fort d’être enceinte de cet homme ! Je rêvais d’une famille uni… l’enfant n est même pas arrivé que je déteste être avec mon conjoint ! C’est dans ces moments où j’ai besoin de lui que je réalise que je ne serai jamais heureuse à ses côté….. Je pleure durant des heures, rien ne me console….. J’ai l’impression que je ne vaut rien à ses yeux ! Plus je lui fais savoir que j’ai besoin davantage de sa présence… plus il est froid ! Il ne m’aime plus j’en suis sûr alors pourquoi fonder une famille avec lui ! … Je pleure parfois durant des heures et je ne trouve rien pour me consoler… rien pour me soulager… J’ai tant rêver d’une autre histoire, une histoire d’amour et de partage.. le pire c’est que j’ai beau parler en Je et m’exprimer de manière respectueuse sur ce que J aimerais améliorer au sein de notre couple…. il ne veut rien entendre… J’ai donc perdu espoir que ca change… Je met de l’essence mais lui l’appui pas sur la pédale….
Montrez qu'il gagnerait à s'engager à vous. Si vous voulez qu'il s'engage avec vous, vous devez lui montrer que vous êtes une personne avec laquelle il aimerait effectivement aller plus loin. Avant qu'il « fasse le plongeon », il a besoin de savoir que vous êtes une personne amusante, positive, intéressante et passionnante, qui constituerait une excellente partenaire pour lui. Voici comment procéder :

Mais je vois cela avant tout comme une force plutôt qu’une faiblesse. Et pour cause, vivre une relation à distance me permet de créer quelque chose de fort avec celle que j’aime, mais aussi de me concentrer à 200% sur mes projets (dont Amour à Distance), de profiter de mes passions, de me développer personnellement et de découvrir de nouvelles choses.

Recemment, un garcon qui n est pas du tout mon style m a seduit. Je lui plais et il aime ma facon d etre (sensible…). Il aime les femme qui ont aussi du temperemment et de la douceur. Il est tres affectueux, m envoyait bcp de messages. Il voulait qu on arrete de se voir pcq j etais mal vis a vis de mon copain. Puis finalement on a trouvé une solution: on flirt ens (il m avait propose ca ou avoir une relation avec des sentiments). Et au fur et a mesure du temps je lui ai dis que je prefererait une relation avec sentimenrs. Il m a clairement dis que c etait mort. Il a donc ete distant et moi collante ce qui l a agace unpeu. Mais j y arrive pas, il me plait et j aimerais quil m aime. Il m a dit ne pas etre pret pour se poser avec qql pour le moment. Il s amuse je pense…

Puis il en a eu marre de « s’interdire d’être heureux » et a choisi de se lancer dans les joies du couple. C’est à ce moment-là qu’on s’est rencontrés (ça faisait quelques mois qu’il était décidé à se mettre en couple pour une relation sérieuse, et moi je sortais de mon abstinence et remise en question). Il finit ses études (jusqu’à décembre) dans une autre ville, mais à commencé à organiser les week-end où il pourrait venir me voir, plus quelques week-end où je pourrai aller moi chez lui, avec une fréquence de 2 week-end sur 3 en moyenne. On a pris nos billets, on a commencé les aller-retours, j’avais peur qu’il me dise au bout d’un mois qu’il s’en était lassé (c’est quand même pas évident de traverser la France en TGV vendredi soir, dimanche soir, puis re vendredi d’après…) mais après 2 mois, malgré quelques difficultés rencontrées du fait que tout ce qui est à faire le week-end devient plus difficile à réaliser (moi je travaille la semaine), on tient.
Vous souriez dès que vous entendez son nom, vous avez des papillons dans le ventre et vous n’imaginez pas votre futur avec quelqu’un d’autre que lui. Cependant, il y a une ombre à votre bonheur : votre partenaire. Il ne vous regarde plus, ne communique plus avec vous, pire, il s’éloigne. Veut-il mettre un terme à votre relation ? Trouve-t-il que votre couple va trop vite ? Comprendre les hommes n’est jamais chose facile ! Avant de vous angoisser et de claquer la porte en larmes, voici nos conseils pour bien réagir face à un homme distant.
×