Comment pourrait-on revenir à une conception du couple (et de l’amour) similaire pour les deux genres (j’allais dire « sexes »; mais non, genres) ? L’éducation, les potes, la société, les sites et les magazines poussent les hommes à croire en la princesse charmante, et nexter immédiatement si la fille trouvée ne correspondait pas complètement à ce qu’ils imaginaient. Mais tu crois que ce problème sentimental est aussi fréquent dans les pays scandinaves, par exemple ?
Le doux monde amoureux peut devenir un véritable enfer. Je ne parle pas ici des violences conjugales, forme extrême de ce processus, mais des situations plus ordinaires, où peu à peu le couple se vide de sa substance. Les deux partenaires sentent qu’ils s’éloignent lentement, que la parole affectueuse et les gestes de tendresse se font rares, que la vie continue à les entraîner côte à côte dans le système d’habitudes qu’ils ont construit, mais que plus rien ne les relie au coeur de ce qui donne sens à cette existence.
alors je suis daccor avec toi love , je suis passée par preske la meme chose sauf ke moi mon ex ma kitté pour des raison flou , ilme disai jtadore apres deux voir 3 heures il me repon plu il me veux plus koi , g bo testé de sauver notre relation paske g tjs cru kil etaai tellement amoureux de moi mais g pa pu , il me disai kil nest pa fai pour et kil me SOUHAITE UN MEC PLUS MEIILEUR KE LUI , bref apres plusieurs tentatives g pri mes distances et g decidé de ne plus lui ecrire meme si cetaai trooo difficile mais vu kil le fallai g fai , dernirement il vien de mappeler pls fois de menvoyer des texto et il mappel en pleuran et en m’explikan kil maime et kil na pa pu moublié , bon moi g pa pri recul et je lui ai tt simplement di ke le bon dieu l’aime vraimen car il a realisé son souhai et g vraimen trouvé une personne MEILLEURE KE LUI , et cetai vraimen trop tard , la jte raccontre juste pr te dire essai de t’eloigner le max possible , d’une part ça va lui donner l’occasion de sentir ton absence et un grand vide ke tavai occupée , et d’autre part ça sera du bien pour toi à fin de te geurir loin de lui , certes ce nest pa facile mais il le faut , je ne veux pas etre mechance mais tu ne peux rester comme ça o moins pr le moment apres tu peux reprendre et je croi bien kil va reagir ;)
Ma situation, j’ai fréquenté un homme que je connaissais alors que j’étais en instance de divorce. Nous avons couché ensemble. Mon ex a réussi à nous filmer et a essayé de me faire croire que c’était mon copain qui avait filmé. Paniqué j’appelle mon copain qui a du mal à me croire. Résultat il souhaite qu’on arrête de se voir (il a eut déjà une relation houleuse avec une femme mariée et ne veut pas recommencer) et me demande ce que je veux vraiment. Je lui dis que je ne compte pas l’épouser mais que je souhaite conserver une relation avec lui, qu’il me plait et que l’on verra où on va plus tard. On s’est revu régulièrement car on a les mêmes amis, tout reste cordial. Il m’a présenté sa fille nous sommes sortis ensembles en bon copains avec nos enfants respectifs. Il est venu à la maison car j’ai quitté mon ex pour bricoler. Il aime discuter et rire avec moi et ne me propose plus rien d’intime. On vient de faire une randonnée avec les copains pendant 3 jours. Il s’arrange pour être à côté de moi, aime discuter, m’a aidé (j’ai eu un accident), me souri, me regarde dans les yeux. Je sais qu’il est très timide et un peu coincé. Moi depuis 8 mois je ne force rien, j’attends, je souris, je discute, je plaisante avec lui. Mais là je me demande si je dois continuer à attendre qu’il se déclare (je vis ma vie sans trop m’occuper de lui ) où si il ne faut pas le  » brusquer » un peu ? Je suis aussi timide mais moins que lui. Faut-il que je lui parle directement ? Pouvez-vous m’aider ?

8 Notons que trois autres occurrences indiquent également une source divine de l’aide, mais provenant de dieux étrangers cette fois. Il s’agit de Dt 32,38 où le mot apparaît deux fois et 2 Ch 28,23. Le premier verset met ironiquement en scène les Israélites recherchant auprès d’idoles un secours contre le jugement de Dieu, en vain bien sûr. Le second évoque l’idolâtrie du roi de Syrie, sans pour autant préciser la raison de l’aide désirée.
J’ai decidé de mettre les point sur les i en l appelant . Je lui est dis me ressentiement vis a vis de ca . Que je ne suis pas un plan cul et que si je ne voulais que ça je n allais pas m en priver durant mes 5 ans avant lui et pour moi la relation doit etre faite sur un paratge : qu on puisse partager d agreable moments ( cafe . Ciné . Diner . Sortie ) pas seulement le coté intime car la relation ne se limite pas qu à ça .
J’ai déjà posté un message mais je crois qu’il n’étais pas très précis. Voilà en gros je fréquente un homme depuis un peu plus de sept mois mais nous nous connaissons depuis presque deux ans en tant que voisins. Nous avons 22 ans d’écart. Au début il venais souvent à mon appart ou je vivais avec mon ex pour discuter de tout et de rien. Puis au fur et à mesure qu’il venait je tombais amoureuse de lui et je savais qu’il n’étais pas indifférent non plus. Je l’invitais à plusieurs soirées qu’on donnais à l’appart, et il était toujours ravi de venir. Ça fesais déjà bien longtemps que je ne me sentais pas dans la relation avec mon ex. Alors un soir j’ai décidé de faire le premier pas vers lui quand min ex n’étais pas là, mais j’avais décidé de le quitter. Et ce soir là nous avons passé la nuit ensemble et j’ai quitté mon ex. OK à continuer donc à ce voir assez régulièrement avec mon voisin, à son appartement à chaque fois. Ça lui arrivais de m’appeler de temps en temps quand mon ex était absent (oui parce que je vivais avec mon ex encore le temps de trouver un logement). Quand je suis avec cet homme tout est parfait (petit déjeune qu’il prend plaisir à préparer, le dîner, massages…), mais je trouvais que l’initiative de se voir venait souvent de moi. Cependant je voyais qu’il était toujours ravi de me voir, des que je lui proposais quelque chose (boire un café à l’extérieur, boire un verre avec mes amis…) il acceptais même si c’est pas pour longtemps. Je lui ai demandé au tout début quand on a commencé à se fréquenter, au bout de même pas un mois je crois, s’il voulait une relation sérieuse ou pas. Il m’a répondu qu’il ne faut pas mettre de mots sur notre relation. Et qu’il y a plein de personne qui se commence une relation en disant qu’ils sont couple et peu de temps après tout foire. De plus, qu’il avait beaucoup de projets qui ne pouvais pas mettre de côté parce qu’il les a mis de côté justement dans ses relations antérieurs qui ont fini mal (séparation au bout de 7 ans ou plus de relation) et être en couple comme tout le monde c’est à dire s’installer avec une femme par exemple car il travaille énormément et une femme a besoin de plus d’attention (une de ses relations s’est terminée parce qu’il travaillait trop). Il a aussi rajouté que peut être un jour il pourrait modifier ses projets mais que pour le moment il pouvait pas savoir. J’ai accepté cette situation au début mais au fur à mesure c’est devenu pesant car j’avais l’impression de prendre toutes les initiatives même s’il m’appelait de temps en temps. Je lui ai repproché cela mais à chaque fois j’ai l’impression qu’il s’éloigne plus. Je l’ai donc quitté une fois, puis il m’a dit que c’est pas contre moi qu’il ne faut pas que je pense qu’il ne même pas, il m’aime bien mais qu’il n’a pas le choix de bosser parce qu’il le faut bien. OK s’est remis ensemble peu de temps après. Il est dans la rénovation d’appart et en même temps il est sur plein d’autres projets, il est responsable d’une entreprise en france dont il aimerait que je travaille pour lui plus tard et qu’il doit développer et en même temps il veut faire une formation de capitaine de bateau. Bref il n’a jamais le temps. Il m’a repproché à plusieurs reprises de ne pas être patiente et de ne pas profiter de l’instant présent, mais c’est dure pour mois de pas savoir ses sentiments au bout de sept mois qu’on se fréquente. D’ailleurs je sais pas quelle place j’ai dans sa vie, mais quand je lui pose la question il me sort toujours le même discours qu’il est très occupé et qu’il s’entend très bien avec moi que peut être un jour il regrettera d’avoir été comme ça avec moi alors qu’on s’entend mais que pour le moment voilà il ne se dit pas que je suis la femme de sa vie. Il y a eu de plus en distance entre nous, surtout quand j’ai déménagé. Je suis toujours là première à le contacter (desfois quand je met des semaines à le faire il revient à la charge), je prose toujours les rdv… Il m’a souvent parlé d’enfants, qu’il voulait en avoir. Il y a eu un incident ou on devait se voir puis finalement ça ne s’est pas fait parce qu’il était à une soirée et qu’il n’avait pas vu passer le temps, je me suis mise en colère il m’a dit que c’était dommage pour ce contretemps et qu’il ‘e m’en voulais pas mais qu’il comprenais ma colère (est ce une façon de s’excuser ?) on a coupé le contacte pendant un mois. Je ne lui donnais plus de nouvelles et lui non plus. Je l’ai revu donc un mois après puis nous avons passé la nuit ensemble après avoir dîné, regardé un film puis le lendemain il est parti pour une formation de capitaine de bateau de 2 semaines soit disant, parce que j’ai vu une femme dans sa voiture mais il n’en sait rien, j’ai fais comme si rien était. Le matin de son départ il m’avait envoyé un documentaire dont avait parlé la veille, j’ai répondu et lui ai dit qu’on se verrait à son retour ce à quoi il a répondu avec plaisir mais1-2 jours après. Ça fait plus d’une semaine j’ai pas de ses nouvelles. J’ai décidé décrire une lettre ou je lui dis que je comprenais qu’il soit distant parce que je lui ai mis la pression et que j’ai pas été patiente mais que j’aurais aimé qu’il soit plus impliqué et que la relation actuelle ne me convenait pas mais qu’on pouvait repartir sur de nouvelles bases s’il le souhaite. Est ce une bonne idée cette lettre ? Pensez vous qu’il tienne à moi ou joue t’il avec moi ? Dois je prendre mes distances comme je le fait en le contactant rarement ? Dois je lui avouer mes sentiments histoires que les choses soient claires ? Je dois dire que je ne l’ai jamais soupçonné de voir une autre vu qu’on était voisins et que je savais presque tout le temps quand il sortait et qu’il rentrais.
L’une de ces clés est «la conciliation travail-vie personnelle », c’est-à-dire la conciliation des responsabilités familiales, sociales et professionnelles à laquelle toutes les femmes sont confrontées. La nécessité que la société se dote d’une telle politique est devenue une évidence pour laquelle nous devons lutter. La société dans son ensemble ne peut que sortir gagnante d’un processus qui mènera à une politique favorisant un meilleur équilibre dans le quotidien des femmes.

Mon problème est que je n’arrive pas à savoir ce qu’il veut vraiment. je m’explique: notre relation étant d’abord sexuelle nous avions des rapports protégés, puis un jour, il a voulu qu’on arrête le préservatif. A ma question de savoir s’il veut des enfants et une relation stable, il répond un jour peut-être, car maintenant son boulot l’empêche de se fixer quelque part. J’ai donc dû me mettre à la contraception (non pas que sa me dérange, moi aussi je ne veux pas encore d’enfant, ma carrière d’abord). Il dit que je l’attire énormément, mais face à moi il deviens distant, comme si je lui fais peur… Au lit c’est l’harmonie, mais il ne se lâche complètement qu’après quelques verres. Je dois presque toujours faire le premier pas. Il se couche toujours à l’autre bout du lit. Il me parle à peine de sa vie, en 4 ans, il ne m’a présenté qu’une seule de ses connaissances et lorsque je veux lui présenter des personnes de mon entourage, il dit ok, on arrange une sortie, mais à la dernière minute on doit tout décommander car il a un empêchement au boulot.


Je vous écris je suis dans une grosse galère… J’ai trompé et menti à la femme que j’aime.. elle veut que nous nous separions en se moment je suis à la recherche d’un appartement.. tout le monde me dit qu’il faut lui laisser du temps pour qu’elle puisse se retrouver et réellement savoir si je par la suite on pourrait reprendre ensemble.. Mais j’ai peur que si je part de chez nous .. Nous ne nous retrouvions jamais … nous avons 2 supers enfants ensemble.. nous étions ensemble depuis 14ans.. Quand je suis dans la même pièce qu’elle je tremble je ne sais comment me tenir quoi dire je me suis excusé même si je sais qu’elle n’entend pas mes excuses… Tout les jours j’espère qu’elle va me parler… qu’on pourra rire comme avant.. que je pourrai la prendre dans mes bras… que je pourrai l’embrasser… Mais rien à part la haine que je lis dans ses yeux… j’ai mal de lui avoir fait du mal… Et je suis malheureux ..
Et puis c’est vrai qu’on est très conditionné par les films, les séries, les romans où l’amour y est en général palpitant mais personnellement je m’en suis un peu lassée. Peut être un besoin de stabilité. Mais aussi le constat que ce genre de relation est souvent basée sur l’immaturité d’un des 2 (comme les instables émotionnels) et au bout d’un moment je trouve ça lourd . Après tout, les expériences palpitantes n’arrivent pas tous les jours sinon on les trouverait juste banales.
Je le prend au mot et le lendemain comme convenu je l’appelle, en faisant la fille mature et pas affectée plus que ça par la rupture. Mais là, la discussion devient bizarre, car malgré quelques blagues, à la fin, j’ai eu l’impression que s’il voulait qu’on se parle, c’était surtout pour qu’il se déculpabilise et que j’aille mieux suite à la rupture et non parce qu’il tient toujours à moi…c’était plus du genre “à la prochaine” que “on se reparle très vite”…:(
Or, il n’y a pas que des dépendants affectifs : il se peut en effet, que ton partenaire se montre lassé de toi. Ou qu’il ne te donne pas d’attention. Qu’il ne prenne pas soin de toi. Pour la plupart des garçons et hommes (surtout ceux qui appartiennent à un groupe de potes), ils ne savent mettre sur un piédestal leur compagne. Certains peuvent même mettre leurs potes toujours en avant. Et bien oui ce n’est pas nouveau, les hommes sont maladroits. Et tu en paies les conséquences…
Même si cette personne vous semble très sûre d'elle extérieurement et démontre un désir conscient de former un couple, ce qui prédomine est ce qui est dans son inconscient. Pour n'importe quel être humain, les rencontres amoureuses sont les plus grands défis au niveau affectif. S'ils se cachent de grandes insécurités derrière le masque social de l'individu, l'inconfort devient vite insoutenable et la seule issue est la sortie de secours la plus proche.
Il faudra arrêter de rentrer dans une certaine négativité au sein de votre couple. Il faut à tout prix éviter la frustration. De nombreuses femmes sont frustrées dans leur relation : elles se plaignent, crient ou bien sont au contraire sur la retenue… Or, pour manquer à son homme, il faudra créer du bonheur. Le but est de s’épanouir dans la relation, construire des souvenirs hors du commun ensemble.
En effet, il faudra lui demander directement pourquoi il ne veut pas refaire sa vie avec vous. Peut-être que tout simplement il ne s’est même pas poser la question, et que la vie qu’il mène en ce moment lui convient tout à fait. Il devra donc se remettre en question lui-même et réfléchir à la situation pour pouvoir vous donner une réponse franche et directe une fois pour toute.
_Si comme tu le dis,l homme est bien avec sa femme ,tout comme tu sembles l' être,pourquoi cette répulsion à l' engagement?Ne peux tu pas le voir comme un aboutissement de cet amour que tu vis avec elle?En quoi l engagement de l homme lui ferait perdre sa liberté;tu le dis toi même:ça ne change rien,un homme meme marié regardera les autres femmes s il en a envie,ou partira s il en a marre!.....
12 Dans la mesure où le langage masculin est « naturellement » centré sur l’information, la vie des hommes ne comporte pas beaucoup d’introspection, affirment nos auteurs. « Il est difficile de discuter de sentiments et d’émotions dans un langage qui privilégie les faits » [13], peut-on lire. Ou encore : « La transformation de l’institution met au grand jour une évidence qu’elle contribuait probablement à masquer. Le féminin semble avoir une évidente facilité d’accès à la parole, là où le masculin – qui pourtant avait l’exclusivité officielle des mots – est souvent en difficulté pour parler de lui » [14]. Or, suggèrent ces auteurs, les hommes, pour être à même de rendre les femmes heureuses et ainsi endiguer cette épidémie de séparations, ont besoin d’arriver à s’exprimer émotionnellement et d’accéder à un épanouissement affectif dont la nature les a privés. Leur première partenaire dans ce système devrait être leur femme ou compagne. « A la différence des femmes qui, pour la plupart expriment ce qu’elles ressentent, les hommes ont en effet un mal fou à s’ouvrir aux autres » [15], énoncera Alon Gratch, psychologue clinicien « spécialisé » dans une clientèle masculine, en ajoutant que son livre s’adresse d’abord aux femmes parce que, décoder les comportements masculins afin d’améliorer leurs relations avec les hommes constitue pour elles un enjeu prioritaire. « A l’intérieur de tout homme « fermé » sommeille un homme « ouvert » et affectueux qui n’attend que sa libération » [16], écriront d’autres. Cet homme intérieur, complètent-ils, est malheureusement incapable de s’évader seul, a besoin que quelqu’un fasse le premier pas pour lui tendre la main, déverrouiller la porte des stéréotypes masculins et éloigner la crainte de la dépendance qui le tient enfermé.
La psychologue explique l’importance de se fixer tout de même une limite, mais attention il n’est pas question de mettre la pression à son partenaire, mais de se fixer des limites pour soi. Par exemple, si l’année prochaine la situation n’a pas évoluée, que vous souffrez toujours de la situation, et que votre chéri ne souhaite toujours pas aller plus loin (pour différentes raisons évoquées précédemment), il sera peut être temps de prendre une décision…

Bonsoir Alexandre merci pour tes conseils. J’ai fai un SR de 3mois après la séparation (j’étais très dépendante) . Cetait une relation a distance mais après la séparation je l ai supprimer de facebook. Comment créer ce manque chez lui sachant que la relation n a duré que 1 mois mais nous étions amis pendant 1 ans et demi? Et est ce qui il est possible qu’ il visite mon profil de temps en temps? Il m’a pas contacter depuis la rupture et moi aussi.
j suis mariée depuis 4 ans et j’ai 2 enfants, mon mari m’aime et me respecte mais le problème c’est qu’il me demande jamais au lit! et oui c’est moi qui prend toujours l’initiative et cela me rend vraiment triste. j’ai besoin de ressentir ma féminité et d’être désirée. et lorsque j’aborde le sujet , il prend plus de distance, je sais plus quoi faire …
donc je suis vraiment perdu je peut meme pas lui poser la question on est quoi ? car je ne veut pas qu’il s’eloigne de moi , et j’en veut non plus sortir avec lui si il n’es pas sure de ses sentiment , question de ne pas brizer notre amitié car je lé toujour consederer comme un grand frere sure qui je pouvais toujour conté bah avan que je tombe amoureuse de lui
Que faire quand t’as couru après un mec en le rappelant irrégulièrement (tous les trois ou quatre mois) pour prendre des news/un café, que lui non (jamais rappelé) mais jamais envoyé promener non plus, toujours accepté le pot. On a un petit historique, gros désir mutuel, jamais couché ensemble cependant ni même de bisou parce que j’étais pas libre. Bref. Et je lui repropose un verre pour se revoir après des lustres… en fait, je m’étais fâchée la dernière fois et lui avais dit qu’on en restait là. Puis je l’ai rappelé, des mois plus tard, pour tâter le terrain :/ j’aurais pas dû mais bref, c’est fait. Et il me dit, que ça lui ferait plaisir de me revoir, que ça dépend de moi, qu’il me laisse décider… qu’il a l’impression que je passe pas à autre chose. Que s’il a des doutes il arrête la relation. Je n’ai pas compris cette tirade, dans la mesure où on se parle peu, que je sais que je lui plais beaucoup, et qu’il s’était mis en retrait à l’origine parce que, je le cite  » Tu me plais trop, ça peut te donner du pouvoir sur moi et je veux plus flirter « . Perdue je suis. Il s’est trouvé une copine, mais il n’est pas amoureux apparemment. Moi, je m’en fiche qu’il soit en couple, ce que je veux, c’est une relation spéciale avec lui, comme avant en fait…
Comment pensez vous que je doit me comportez maintenant que j’ai peut’être une seconde chance, sans essayer de tout gacher encore? parce que j’ai vraiment l’impression et un grand ressentie agréable et positive que cet homme peut être l’homme avec je peux venir mes jours, carjeme sens prete à l’accepter tel qu’il est et à le proteger aussi et je sais que cela serai réciproque par ce qu’il est très attentionné vis à vis de moi.
L'histoire prouve qu'il ne peut subsister plus d'une langue commune à long terme dans l'espace public d'un même territoire. L'une finit par l'emporter sur toutes les autres. De deux choses l'une, oubien on impose l'unilinguisme français au Québec en coupant les services publics en anglais tels que le système scolaire, ou bien on cesse toute restriction qui freinerait l'assimilation à l'anglais telle que la loi 101.Si les québécois refusent l'indépendance, la deuxième option s'impose d'elle-même.
salut, mon histoire est un peu compliquée…j’ai rencontré un homme il y a quelques mois a notre premiere rencontre tout etait parfait on parle de moi de lui de tous de rien on blague des silences avec des longs moments ou il me fixait droit dans les yeux le grand sourire aux levres. c’etait u bon moment. deuxieme rendez vous puis plus rien pas de message ni d’appels (bon il m’avait dis qu’il detestait parler au tel ce que j’ai compris car moi aussi!!) mais il coupe tous contacts du jour au lendemain. pendant des semaines rien de chez rien puis un jour je l’ai croisé on a parlé m’a dis que je l’avais oublié (ah les hommes toujours a rejeté la faute sur l’autre tellement plus simple) moi je lui reponds heu non c’est toi je t’es demandé a plusieurs reprises des news ou u’on sorte boire un verre mais tu n’a jamais repondu » la il ne dis rien puis on decide de se revoir il passe chez moi on prend un café il me dis qu’il a des sentiments et tout, me parle de mariage et moi de lui repondre de prendre notre temps histoire de mieux nous connaitre puis plus rien pendant des semaines….Quand je l’ai revu pour demander des explications il me dis qu’il ne sait pas ou il en est dans sa vie qu’il ressent quelque chose pour moi mais ne sait pas si il veut s’engager et qu’il ne m’a jamais rien promis. Marre de son comportement je lui pose une sorte d’ultimatum s’il ne veut pas de relation avec moi alors je tourne la page et basta!! le lendemain il m’envoie un message pour savoir si je vais bien et depuis un message de temps en temps mais jamais de rendez vous rien je sais plus quoi pensez c’ets dur de faire la part des choses quand ca nous concerne. Je tiens a lui mais je ne comprends pas son comportement. je sais plus ce qu’il faut faire? notre relation est elle vouée a l’echec?
Ce fut de pire en pire et au final, je me suis tarée. Au point de ne plus sortir, à l’attendre, à m’oublier et réfléchir sans cesse à une solution. Finalement, je l’ai quitté, ne supportant plus son comportement. Il a refusé la rupture, au point de se mettre à genoux pour m’empêcher de partir mais je suis quand même partie et j’ai prit un appartement, seule. Après quelques mois de séparation. Nous nous sommes revus et avons décidé de reprendre notre relation en repartant sur de nouvelles bases et en vivant chacun de son côté. Tout se passait à merveille les premiers temps, avant que la situation ne redevienne comme avant. Lui, disait qu’il était normal de moins se voir parce qu’on habitait plus ensemble et que cela était différent. Malheureusement, je ne pouvais faire des efforts uniquement de mon côté et c’en suivit une longue discussion, où il me promit de faire plus d’effort pour  » sauver notre couple « .
Je suis juste un peu étonnée, parce que y a vraiment des périodes de calme plat entre mon homme et moi, mais ce ne sont pas des périodes plus malheureuses ou plus heureuses que d’autres. Y a la fatigue du boulot, quelques autres soucis, et je ne compte plus les soirées qu’on passe à bouffer des chips et à regarder des documentaires. Mais je n’attends rien d’autre de mon couple, cela me convient de vivre avec quelqu’un POUR vivre avec lui, et pas pour qu’il me donne des sensations extrêmes, genre ecstasy ou cocaïne. Y a des bars pour ça, vous savez, quelques choppes et vous planez ! Mais le couple n’est pas fait pour un bonheur imaginaire, c’est fait pour le bonheur réel, et tant pis s’il va à l’encontre de l’image traditionnelle pleine de feux d’artifice et d’explosions de couleurs !
Fais l'effort de t'entendre avec sa famille. Tu devrais lui montrer que tu as de la sympathie pour la famille de ton petit ami, même si elle est très différente de la tienne, si tu veux qu'il t'aime vraiment. Efforce-toi d'être aimable, de bavarder avec eux et d'être une invitée attentionnée chez ses parents. Tu devrais faire preuve de patience et faire de ton mieux si le courant ne passe pas, au lieu de dire du mal d'eux auprès de ton petit ami et de les snober. Souviens-toi qu'il recherche en fin de compte une fille qui peut s'adapter facilement à sa vie et c'est très mauvais signe si tu ne peux pas passer plus de trente secondes avec sa mère sans te disputer avec elle.
Je suis folle amoureuse d’un homme déjà en couple, avant qu’il se mette avec sa copine nous étions très proche on s’entendait super bien, on passait notre temps ensemble des qu’on le pouvait et les premiers moi ou il était avec elle notre relation n’a pas vraiment changer, ensuite oui, on a commencer a se disputer il m’a avouer qu’il m’aimait avant de se mettre avec sa copine mais qu’il n’avait jamais oser me le dire. Ensuite les choses on fait qu’on se voyait beaucoup moins, et maintenant tout a changer on se parle plus trop, tout le monde le dit fou amoureux de sa copine, je suis obligé de faire a chaque fois le premier pas pour lui parler, on est différent quand on se voit que quand on se voyait avant, j’ai l’impression d’être devenue une psychopathe (et il l’a remarquer pour sur), j’arrive pas a l’oublier je ne sais pas quoi faire..
Clairement, il m’est impossible d’être amoureuse comme lorsque j’avais 20 ou 25 ans. Je peux aimer quelqu’un mais plus « à la vie, à la mort », plus de façon folle, totale, romantique comme avant. J’ai vieilli et j’ai senti, physiquement, que cette dernière rupture brisait quelque chose en moi, la dernière part de confiance, de rêve que je conservais.

Bonsoir alexandre.. J’ai un problème il ya de cela 5 jours j’ai eu des rapports sexuels avec un homme et depuis ce jour je l’appelle il répond pas je l’écris rien et quand il daigne me répondre il est froid et distant sais plus quoi faire… Je rappelle que je ne sors pas avec cet homme il me plaît seulement mais je ne sais plus quoi faire… Aidez moi svp
actuellement je vis avec mon compagnon, étant une grande solitaire et n’ayant pas beaucoup d’amis, je reste souvent à la maison, je ne sors pas. Avec son travail, il est pratiquement absent et quand il sort du travail, il est complètement fatigué. Ce qui me fait souffrir, c’est que je vois qu’il est distant, il est toujours fatigué quand c’est pour passer un moment que ce soit intime ou dehors mais quand ces amis l’appellent, il n’est plus fatigué. Il me dit qu’il veut décompresser. Je sais que je suis une grande dépendante affective,jalouse et souvent sur son dos et je m’en veux tellement. Je sais qu’il m’aime terriblement voir peut être plus que moi même pour toutes les actions qu’il fait mais il ne me dit pas ses sentiments, ne me fait pas beaucoup de calins, on ne communique pas beaucoup donc cela crée des incompréhensions et des disputes. (Enfin c moi qui l’engueule), il sait que je l’aime énormément mais je pense qu’il joue avec cela car il joue au mec qui s’en fout. Il me dit qu’il s’en fout pas mais moi j’en souffre terriblement de cette dépendance affective (je fais déjà une auto-thérapie) que j’étouffe dans ma relation et je pense l’étouffer aussi. Désolée pour le roman, lool!
×