Je suis avec un homme depuis 6 mois. On vit chacun chez soi. Au début ça été très fusionnel. On se voyait tous les jours, on passait quasiment toutes les nuits ensemble. Il a pris un peu de distance environ 2 mois après que l’on se soit mis ensemble mais on se voyait quand même assez régulièrement.Il a perdu une personne très chère dans sa famille il y a 1 mois1/2. Suite au décès de cette personne, on se voyait quand même assez souvent et depuis environ 3 semaines, on ne se voit quasiment plus, il répond pas non plus à mes messages et mes appels. Il dit qu’il m’aime mais qu’il a bcp de choses à faire point de vu paperasse suite au décès de cette personne. Il me dit qu’il ne me délaisse pas mais moi je lui ai dit que si je me sentais délaisser. Là j’arrive à bout car pour moi il va disparaître tout doucement et me quitter sans me le dire. Ça me fait très mal car je suis très amoureuse de lui. Je ne vois pas ma vie sans lui. Il me dit de le comprendre ce que je conçois mais il y a un juste milieu entre se voir tous les jours et se voir une fois de temps en temps quand il en a envie. Qu’est ce que je dois faire ? Je lui ai dit qu’il me manquait mais je suis de moins en moins convaicue qusecsoit réciproque. J’aimerais tellement que tout redevient
L’homme distant en début de relation ou qui vous ignore une fois sur deux a tendance à jouer avec les nerfs des femmes ! Ne vous laissez pas avoir : ce séducteur sait exactement ce qu’il fait, c’est sa manière de charmer et de rendre accro. Cette technique du suis-moi je te fuis fonctionne malheureusement à tous les coups car elle engendre un fort sentiment de frustration. Vous commencez une histoire, votre cœur s’emballe, vous en parlez aux copines et « pfiouuu », votre idylle redescend immédiatement comme un soufflet… vous vous sentez humiliée.
En définitive, il ne sert à rien de jouer un rôle et de vouloir dévoiler une autre personnalité que la vôtre. N’essayez pas de coller à un idéal qu’il évoquera car vous vous heurterez à des critiques continues et régulières puisqu’en réalité ça ne vous ressemblera pas ! Pour qu’un homme s’engage dans une relation, restez vous-même en toutes circonstances.
Je ne me perd pas de vue, garde ma vie, mes activité et accepte de le voir/ lui parler que lorsque je me sens en phase et tout cela sans cette maudite peur de voir un homme partir si je ne réponds pas à ses appels/SMS, et le comble c’est qu’il semble s’accrocher et me reproche de mettre trop de temps pour le revoir alors que c’est lui qui était parti sur un silence radio au début malgré une attirance évidente lol (c’est à ce moment que je suis tombé sur ce site ce qui m’as permis de comprendre un grand nombre de choses !)
Que ce soit à travers le sourire, le physique et une personnalité intéressante il faut justement lui montrer qu’on le comprend et que l’on ne veut pas lui mettre de pression. C’est en apportant du positif, en partageant des moments forts que l’on va justement le pousser à s’engager petit à petit. Mais attention vous ne devez pas vous attendre à quelque chose que vous aurez vu dans un film Hollywoodien, la réalité est bien loin de ce cliché !
Des le début de votre relation, votre rôle est de montrer à votre homme qu’avec vous il ne s’ennuiera pas. Attention cependant, les disputes, mélodrames et crises de larmes sont autant d’événements qui contribuent à briser l’ennui, cependant ce ne sont pas vraiment les attitudes que l’on a à l’esprit lorsqu’on pense aux différents stratagèmes et méthodes pour rendre un homme amoureux.
Bonsoit.je sortais avec un garcon pendant 3ans. Un probleme est survenu et j’ai du le quitter.Notre separation a durer 4mois, et pendant Ces 4mois j’avais difficil a l’oublier et passer a autres choses, mais lui de son coté sortait deja evec d’autres filles.la surprise est qu’aujourd’hui il me recontact et me dit qu’il m’aimait Toujours mais apparament il ne pas vraimet stable et ne sait pas cequ’il veut vraimet. Que fair pour qu’il se lance a nouveau dans une relation amoureuse stable avec moi? J l’aime beaucoup

je sors avec un homme depuis 2 ans. Par moment, il est attentif, ensuite, il prend ses distances. Nous venons par exemple de passer deux jours ensemble. A mon retour, je lui envoie un petit sms amoureux, pour lui dire combien je l’aime et pense à lui. Il me répond 4h plus tard, d’un “bonne nuit chérie, bisou.” Le lendemain, il me téléphone à 8h59, sachant que je ferme mon téléphone à 9 h tous les jours. Il me laisse un message ” bonne journée, bisou”. J’ai répondu sur le même ton. Il m’a rappelée à 14h, sachant pertinemment que je ne suis pas joignable à cette heure-là. Alors que ces derniers temps il répondait à la minute à mes petits sms et de manière très amoureuse, là, il prend du temps et se montre sec. Bref, pour vous dire qu’il ya des moments où il est très proche, d’autres très distant. Mais, il n’arrête pas de me dire qu’il m’aime. Alors, tout cela me fait énormément souffrir, car, je n’y comprends rien!


Tant que la place est occupée par la mauvaise personne, la bonne ne peut pas arriver. Ne prions plus pour que Dieu change un tel et un tel, mais pour que les personnes qui ne font pas parties de notre vie partent et que le Seigneur nous envoie les bonnes. Quand Il bénit, il n’y a aucun chagrin qui suit. S’il y a des douleurs et des difficultés, c’est que la relation ne venait pas de Dieu !
"Ces femmes ont l’impression de porter le poids du couple sur leurs épaules. Elles font le plus gros du travail affectif et doivent toujours trouver de nouvelles choses à faire pour entretenir la relation. La frustration s’installe quand l’attention qu’elles reçoivent en retour n’est pas équivalente (ou presque équivalente). Après un temps, elles se disent: 'A quoi bon?'"
Vous êtes dans une relation amoureuse depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois. Vous êtes amoureuse et les choses se passent bien entre vous et lui (ou elle). Vous vous languissez des retrouvailles, pensez souvent à son rire, son sourire, et vous aimeriez lui dire qu'il ou elle vous manque, que vous tenez à sa personne, que vous avez vite envie de le ou la revoir. 
cela fait 2 ans 1/2 que je connais mon copain, nous ne vivons pas ensemble et nous sommes à la 4 ième rupture, je ne supporte plus son attitude envers moi jamais de geste d’amour, ni de tendresse ,ni d’affection, je pique des crises monumentales de colère envers lui et j’en deviens même grossière mais il ne réagit pas, je l’ai aidé financièrement lorsqu’il a perdu sont travail , il m’ a toujours remboursé mais aujourd’hui je ne veux plus l’aider vu le manque d’attention qu’il me porte, il a retrouvé du travail et part souvent en déplacement et là il a fait connaissance d’un collègue ce qui serait plutôt bien mais cette personne a mauvaise influence sur lui il l’incite à aller boire des apéros , à se moquer de leur copine respective en disant qu’elles sont jalouses. il faut savoir aussi que mon copain me cache ses appels téléphoniques et plein d’autres choses aussi quand je pique mes crises de colère , ilme dit que je suis paranoïaque, jalouse maladive et que je dois consulter. j’ai perdu toute confiance en lui et aussi en moi-même je ne sais plus comment faire, mon entourage me dit de le quitter définitivement car il est nocif mais l’idée de me retrouver encore seule me fait très peur et puis je l’aime encore . comment me sortir de cette impasse merci de l’aide que vous pourrez me porter

Rien de pire pour un mec que d’être comparé à vos ex !! Votre mec n’a pas envie de savoir que votre ex faisait des cunnilingus de ouf ou qu’il avait un corps à tomber par terre ou, pire encore, que vos parents le considéraient comme leur propre fils ! Laissez vos ex là où il doivent être, c’est-à-dire dans votre passé !!! D’ailleurs, ce serait un véritable manque de respect vis-à-vis de votre mec que de le comparer à eux ! Souvenez-vous également qu’il ne faut JAMAIS parler de vos ex de manière négative ni irrespectueuse car ça en dit long sur votre personnalité et si (malheureusement) ça tournait mal entre vous, il se dira que vous parlerez de lui de même façon et c’est franchement pas l’idéal pour qu’il soit amoureux de vous. Soyez toujours respectueuse, quelle que soit la situation et qu’importe le sujet abordé.
Pour le choix, je vais prendre l’exemple de mon partenaire actuel. Il m’a plu à la première seconde. Plus, je lui ai tout de suite fait une confiance sans limite. Comme si je voyais pour la première fois depuis très longtemps, un visage ami dans la foule. On a finit la soirée chez moi avec des amis. On s’est regardé sans se parler. Bref. Au petit matin, quand il m’a donné son numéro, je savais que je risquais de tomber très fortement et rapidemment amoureuse si je le rappelais. Le choix, avec lui, s’est posé à ce moment-là. J’ai hésité. Beaucoup. Je n’étais pas sûre d’être prête pour retomber amoureuse.
bref mtn je lui dis que je naccepte plus ses insulte et que je naccepterai pas de me faire racrocher la ligne au nez hier elle ma insulter je lai avertis que si elle continuais jallais racrocher elle ne me croyais pas capable de le faire je lai fais elle ma appler tous la nuits texter des insultes je nai jamais repondu jusqua quelle mappel dun autre numero pr me dire que elle maime et quelle a juste moi et quel ne comprend pas pk elle agis comme ca avec moi
« Et ce n’est pas la première fois que je vois quelqu’un qui s’emballe au début, comme si tu étais The One, avec de la guimauve et des promesses, persuadé d’aimer et pouf, le soufflé retombe d’un coup. Je crois que certains ont tellement envie d’aimer, tellement envie de vivre l’Histoire, que lorsqu’ils s’aperçoivent que l’autre ne correspond pas complètement à l’image qu’ils avaient envie d’aimer, la désillusion est violente. D’où le désengagement brutal. » @Mary-Read
Non, mais attendez, quand même, quand je parle de maintenir le désir, ça ne veut pas dire que TOUTE ma relation est basée dessus. Heureusement, il y a plein d’autres facteurs qui solidifient la relations (et voire même, entraînent également un désir renforcé) : le fait d’avoir plein de choses à partager, d’avoir chacun son univers, ses passions que l’on peut échanger et faire découvrir à l’autre, la confiance qui se construit entre deux personnes, le dialogue, le respect avec lequel on traite son partenaire, l’envie de lui faire plaisir, les petites attentions. Enfin voilà. Il faut bien comprendre que lorsque je parle du désir, ça n’est pas pour moi le seul facteur.
C’est vachement vicieux. J’aime pas ! Et si une fille osait appliquer une telle méthode à mon égard (et bien que je sois un garçon pleins de ficelles et de subtilité), je crois que je l’étranglerai… à ce petit jeu hein x) ! Pour moi c’est clair : soit c’est honnête, soit ça l’est pas. Mais tenter de me manipuler ça finit par un retour des flammes parce que je le sens, et ça finit mal.
9 Aux origines de la « crise du couple », ces ouvrages dégagent trois grandes causes. Tout d’abord les méfaits d’un féminisme qui, jugé d’arrière-garde, entretiendrait la persistance d’un combat contre les hommes jusque dans « la chambre à coucher » [10]. Ensuite, l’affirmation que les profits de la nouvelle conjugalité sont nets pour les femmes mais déstabilisent les hommes. Et enfin, le fait que les femmes sont responsables de leur sort de « mal-aimées », notamment du fait de leur ambivalence. Certes, reconnaissent du bout des lèvres ces ouvrages, la condition de la femme n’est pas encore idyllique, mais les premières victimes des nouvelles libertés des femmes sont d’abord les hommes. Que ce soit pour cause de féminisme exacerbé, de revendications égalitaires inappropriées au domaine de l’intime, de comportements qui fragilisent l’homme et mettent ainsi le couple en péril ou par méconnaissance des différences « naturelles » entre les hommes et les femmes, celles-ci obtiendraient l’inverse de ce qu’elles attendent d’une relation. Toujours selon ces ouvrages, la principale attente d’une femme dans le couple serait de se sentir entourée et choyée par son partenaire. Parce qu’elles seraient ambivalentes dans leurs demandes, parce qu’elles interprèteraient « négativement » des comportements qui ne sont finalement que banalement « masculin » et en aucune façon dirigés contre elles, parce qu’elles en souffrent et qu’elles partent, il s’agit bien de leur offrir des éléments de compréhension sur la façon dont elles sont les artisans de leur propre malheur.
L’engagement ne se provoque pas. Vous devez attendre que cela vienne de votre homme. Si vous le poussez et qu’il le fait sous la contrainte, les choses dureront bien un temps, mais ensuite elles iront de plus en plus mal : ce n’est pas ce qu’il désirait pour lui et il risque bel et bien de vous quitter pour retrouver sa liberté de vivre à son rythme. La meilleure solution pour que votre homme s’engage, c’est de ne rien forcer. Arrêtez de lui parler sans cesse de mariage, d’enfants, d’emménagement… Plus vous lui en parlerez, moins il en aura envie. Bien entendu ce ne sont pas des sujets tabous : vous pouvez en parler ensemble pour que chacun puisse dire s’il est prêt ou non. Mais s’il vous dit qu’il n’est pas prêt pour le moment : n’insistez pas. Laissez les choses se faire d’elles-mêmes. Il vous faudra peut-être attendre encore un peu mais cela vous permettra de continuer votre relation sur de bonnes bases.
Nous vivons une relation à “petite distance” avec mon chéri depuis 9 mois, avec des hauts et des bas depuis le début et beaucoup, beaucoup d’amour! Mais nous ne fonctionnons pas de la même façon. J’ai besoin de partager au quotidien des petites choses anodines, bon pas toutes les 5 minutes car je le connais aussi. Lui est très solitaire, pourrait passer plusieurs jours sans m’ecrire, n’aime pas les discussions au téléphone (moi non plus mais avec lui c’est different). Je sais clairement que cela lui demande des efforts de m’écrire au quotidien et lorsque nous sommes chacun chez soi, nous n’avons que très rarement des discussions plus “profondes” car il n’aime pas cela.
Vous avez donc besoin des conseils d’un coach pour avancer et mieux comprendre celui avec qui vous vivez. Vous êtes sur cet article ce qui prouve bien que vous souhaitez réellement trouver des solutions. Alors avec votre détermination, vos sentiments et mes conseils vous allez pouvoir créer la vie de couple dont vous rêvez depuis toujours. Il va simplement falloir faire les efforts opportuns et au bon moment mais également se faire une nouvelle idée de la psychologie masculine.
De nombreuses femmes vivent une situation compliqué du à la distance. « Nous vivons une relation à distance et mon copain me manque comment faire ? « . Il n’est pas facile de faire face à ce manque. Lorsque les deux moitiés sont séparés par la distance, gérer ses émotions et son besoin de l’autre peut fortement poser des problèmes de comportements. Comme la jalousie excessive par exemple.
C’est vachement vicieux. J’aime pas ! Et si une fille osait appliquer une telle méthode à mon égard (et bien que je sois un garçon pleins de ficelles et de subtilité), je crois que je l’étranglerai… à ce petit jeu hein x) ! Pour moi c’est clair : soit c’est honnête, soit ça l’est pas. Mais tenter de me manipuler ça finit par un retour des flammes parce que je le sens, et ça finit mal.
×