Les questions réponses de l’étape 3 vous permettront de revoir vos atouts et considérer autrement ceux qu’il faut mettre en avant. Vous oserez enfin révéler votre féminité et ceci ne pourra que plaire à votre homme. Grâce à ce travail sur vous-même, vous apprendrez à maintenir l’intimité, à faire grandir la complicité dans votre couple et à trouver la bonne distance et l’indépendance nécessaire à votre épanouissement.
C’est un souci récurrent dans les familles recomposées car on doit aussi accepter le passé de l’autre. Pour cette raison il me semble délicat de tout arranger du jour au lendemain car tout n’est pas une histoire d’amour. Ton fils ne pourra pas changer du jour au lendemain, mais tu peux au moins montrer à ton ex, car c’est ainsi qu’il faut le voir aujourd’hui, que tu fais des efforts pour l’aider à mieux se comporter comme par exemple un suivi avec un pédopsychiatre ou un psychologue pour enfant.

Le mieux est d’envisager une séance de coaching afin d’adopter la meilleure stratégie. Il faut améliorer ta façon de faire et se laisser un laps de temps défini pour voir si ça évolue et si son comportement change. Mais c’est vraiment du cas par cas donc un accompagnement est indispensable et 30 minutes suffiront pour te guider que ce soit avec moi ou avec mon équipe de coachs. Pour réserver c’est ici : https://boutique.alexandrecormont.com/coaching/


Bonjour Alexandre,tres interessant l’article j’avoue avoir beaucoup aime.Cependant j’aurais une question,mon ex et moi etions en relation a distance depuis deja un ans seulement voilà maintenant un mois quasi qur nous nous sommes quitter.Etant donner que nous sommes pratiquement dans ce que vous appelez tantôt CFP et que moi deja à moi niveau j’ai tenter par mille et une façon de maintenir le contact et lui non.Que faire de plus vue que j’aimais lui il ne prends de reels initiatives,ne fais jamais signes ni quoi que ce soit.Car des fois j’ai comme l’impression d’avoir en face de moi quelqu’un qui ne souhait nullement garder le contact avec moi.Merci davance
Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
Je dis ça un peu moqueuse, mais sans méchanceté aucune. Je ne te connais pas en entrée en relation (ni pendant). Je ne te suis que depuis quelques temps, mais sur ce posts, il semblerait que tu me fasses part de personnes complexes. Parfois, il nous faut choisir entre la personne et la relation que nous attendons. Beaucoup de personnes, si nous les aimons ne peuvent pas nous offrir une relation attendue.
Ensuite cela fait presque une année que nous nous voyons régulièrement nous parlons énormément face à face mais j’ai l’impression que lui n’est plus du tout intéressé par moi et que je lui sers de bouche- trou je ne sais pas quoi faire car je suis vraiment attachée a lui et j’ai peur de le perdre que puis-je faire pour le seduire a nouveau .?! help

Au bout d un mois on s est rencontré. La c est lui qui a pris l initiative de me prendre dans ses bras et de m embrasser. Mais depuis il m à dit qu il avait passe une tres ageeable soiree mais n était pas prêt mais qu il voulait garder le contact, qu on soit amis ! Moi je lui ai répondu que ce n était pas une amitié que je cherchais et que même si on allait pas se marier demain je ne comprenais pas trop son changement d attitude. Bref j ai pris mes distances, il continu très régulièrement à m envoyer des.messages, auxquels je réponds de façon brève, polie mais agréable quand même. Cependant je lui ai propose deux fois qu on se fasse une sortie il a décliné. Et pourtant c est toujours lui qui me relance par message….à n y rien comprendre ! Que devrais je faire ?


Bonsoir je vous contacte car je parle a un homme que j’ai rencontré sur un site internet et on se parle depuis maintenant plus d’un mois mais l’on ne s’est toujours pas vu au debut il avait du mal à s’ouvrir mais petit il est devenu de plus en plus gentil et part apres il s’est meme ouvert il se comportait avec moi comme si j’etais sa compagne alors que l’on ne s’etait jamais vu , on passe notre vie a se parler par message ou telephone et il m’a avoué qu’il tombait amoureux de moi mais pour je ne sais quelle raison il a eu peur tout à coup et il a peur des sentiments développés pour moi ( il a un lourd passé avec son ex ) et il a voulu s’isoler car quand il a des soucis ils s’isole et la il m’a dit qu’il avait besoin de prendre du temps , de savoir ou il en est que ça lui faisait peur et moi je ne ne sais pas quoi faire .. Il avait l’air de tenir tellement à moi et aujourd’hui il se comporte avec comme moi si j’étais une amie comme s’il voulait mettre un mur .. Je ne sais plus quoi faire .. Il me manque .


             Le mouvement pour enseigner des communications plus vivantes à l'école, mouvement amorcé il y a quelques années, semble aujourd'hui bien conscientisé. Les projets prennent de la consistance, de l'ampleur, il y a de plus en plus d'écoles qui ont su créer un programme pour favoriser chez l'enfant l'acquisition de compétences dans le domaine des relations. Compétences pour pouvoir mieux se confronter et s'intégrer à son entourage proche et moins proche..Ces programmes sont mis en œuvre dans des ateliers de parole, des groupes de partage, des " cours de vie relationnelle ", des temps de rencontres et de mise en pratique …
3 Dans les années 50, Théodor W. Adorno montrait comment, dans une société où les individus sont plus « libres », la « mainmise » opérée sur eux ne cessait d’augmenter. Une analyse approfondie de la rubrique astrologique du « Los Angeles Times » l’avait conduit à considérer l’astrologie comme une idéologie de la dépendance, une tentative de renforcer et de justifier des conditions d’existence pénible et comme une manipulation de l’idée que se font les lecteurs de leurs problèmes afin de les orienter dans une certaine direction [2]. Dans la continuité de cette approche, nous faisons l’hypothèse que les ouvrages « psy » modèlent certaines façons de penser de leurs lectrices, alors que, pour « vendre », ils font mine de s’adapter aux besoins, aux souhaits et aux questionnements de ces mêmes lectrices. Le mythe de l’amour épanouissant, sain, transparent et les nouvelles normes qui dictent l’obligation en matière de sentiments, de communication et de sexualité véhiculés par ces « experts » exigent implicitement un investissement spécifiquement « féminin ». C’est du bien-être masculin que dépend le statut social de bonne santé du couple et un nouveau travail de « care », invisible de la femme, se trouve au cœur de ce processus attendu par les différents partenaires.
Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
Un couple est constitué de deux personnes : chacune de ses personnes a son passé, ses envies, son rythme. Un couple est constitué de deux personnes différentes. Pour qu’un couple fonctionne, il faut que chacun soit patient avec l’autre, cela dans les deux sens. Les femmes ont l’habitude de pouvoir demander à l’homme d’attendre qu’elles soient prêtes, elles ont aussi parfois la fâcheuses habitude de penser que lorsqu’elles sont prêtes, il n’y a pas de raison que leur homme ne le soit pas. Vous avez envie de vous installer avec votre homme mais peut-être que pour lui les choses sont un peu trop précipitées et qu’il préfèrerait garder son appart pour inviter ses amis quand il en a envie. De même, il ne souhaite peut-être pas d’enfant tout de suite pour voir aboutir les projets qu’il a commencé sans devoir se freiner. De même pour ce mariage que vous souhaitez tant, il n’a peut-être pas envie de se sentir enfermé dans ce couple, bloqué par un contrat.
Mon probleme avec mon mari est que chui mnt loin de lui et il m as evoqué derinerement le divorce à force d etre trop mechante evc lui et a force de se plaindre bcp et demander le divorce aussi de ma part malgréeV le faite qu il rtait fout de moi et moi aussi ..mais apres la reconciliation je sent qu il s est éloigné de moi… je ne sait plus quoi faire mnt est ce commencer a l appler pour reconstruire cette confiance et cet amour ou comme est mentionné fuir pr qu il me suit ??
Il est vrai que peu d’hommes donnent l’impression d’être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne veulent pas l’être! C’est plutôt qu’ils ne pensent pas l’être. Ils hésitent à tenter de l’être parce qu’ils perçoivent le risque d’être humilié ou d’échouer comme trop grand. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine en encourageant leurs tentatives et en définissant autrement ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais elle pourrait aussi y voir une invitation à s’échapper de la maison pour faire quelque chose avec lui. N’est-ce pas romantique?
J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.

Je comprends ce que tu veux dire. Tout dépend de ce que tu attends d’une relation. Si c’est le désir, la passion, le sentiment qui prime, l’engagement peut être un frein s’il intervient trop tôt, s’il ne se fait pas « naturellement ». Si c’est justement construire, fonder, l’engagement semble une clef de voûte qui dépasse les questions de désir. Finalement, après de loooongue discussion avec les lectrices, l’engagement se positionne différemment selon l’objectif que l’on veut remplir.

×