Le mouvement pour enseigner des communications plus vivantes à l'école, mouvement amorcé il y a quelques années, semble aujourd'hui bien conscientisé. Les projets prennent de la consistance, de l'ampleur, il y a de plus en plus d'écoles qui ont su créer un programme pour favoriser chez l'enfant l'acquisition de compétences dans le domaine des relations. Compétences pour pouvoir mieux se confronter et s'intégrer à son entourage proche et moins proche..Ces programmes sont mis en œuvre dans des ateliers de parole, des groupes de partage, des " cours de vie relationnelle ", des temps de rencontres et de mise en pratique …
Je suis avec une femme depuis deux mois, j’ai été très attachée à elle et on s’est vu tout le mois de Février, début Mars je l’ai sentie plus distante et elle m’a sorti qu’elle avait l’impression d’etouffer avec moi et qu’elle savait pas si elle était amoureuse de moi. Suite à cela j’ai fait silence radio pendant une semaine, et quand on s’est revu c’était très fort et je l’ai senti se rapprocher. Maintenant on ne se voit que deux fois par semaine en moyenne (mais quand on se voit je la sens caline mais ne dévoile pas ses sentiments) et je fais en sorte d’écrire très rarement le premier message mais cela peut durer trois jours et pour elle tout semble normal mais moi je ne vis pas très bien le fait de pas avoir de nouvelles pendant une journée alors qu’elle semble pouvoir se passer de moi 3 jours sans nouvelle… Que faire?
Ne soyez pas déçue si ça ne fonctionne pas. Si vous avez tout essayé et que votre homme refuse de s'engager, alors ne soyez pas déçue. Dans la vie tout ne se passe pas toujours comme prévu. Vous devriez vous rappeler que vous avez fait tout votre possible et vous réconforter en vous disant que vous y avez mis du vôtre pour faire fonctionner la relation. Lorsque votre homme ne souhaite pas s’engager, il y a deux choses que vous pouvez faire :
Cela peut venir des attentes qu’avait votre homme, dès le départ, en se lançant dans cette relation. Il se peut qu’il vous ait dit et affirmé qu’il recherchait le grand amour, une vie de couple stable. Et il n’est pas impossible qu’il le croyait en vous le disant. Peut-être qu’il s’est dit qu’il était temps pour lui de se caser véritablement, d’arrêter d’enchainer les histoires et qu’il a réussi à se convaincre de cela. Ce n’est pas pour autant que son envie première ne pouvait pas reprendre le dessus : s’il n’est pas prêt pour cela, il ne pourra pas se forcer à continuer à avoir des sentiments pour vous. Si tel est le cas, vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, vous ne pourrez pas, à vous seule, continuer à entretenir la flamme de votre couple.
Enfin, ne jamais oublier la force du bonheur quotidien. Etre toujours positive et légère, ne pas penser à l’engagement mais juste au bonheur du moment : c’est ainsi que l’homme s’attachera peu à peu. Et dans cette légèreté, il faut bien se rappeler de ne pas placer l’homme sur un piédestal ainsi que de toujours garder le contrôle de ses émotions. Il ne faut pas avoir peur de perdre l’autre, car l’homme doit absolument se dire « il me la faut ». C’est pourquoi pour être stratège au départ de la relation, il ne faut pas trop donner : plus la femme est « gentille », moins l’homme s’engage profondément. Il faut donc essayer de se rappeler d’une règle : un couple fait 100% ; si je donne 90, l’autre donnera 10 ; si je donne 40, il donnera 60.
Bonjour Quand j’ai lu les témoignages de mes soeurs je resens leurs désarroi et je partage leurs peine et leurs souffrances sauf moi je suis un homme j’ai 11 ans de vie commune dont un ans de mariage avec ma femme avec qui j’ai deux magnifiques garçons âgé de 10 ans 4 ans. Ma souffrance ,je me sens seul et délaissé elle s’intéresse plus à son téléphone et la télévision malgré je lui ai expliqué ça me rend triste je suis en manques d’amour et d’affection elle a rien à foutre de moi et maintenant j’ai décidé de la faire la même chose je l’accorde pas trop d’importance pour qu’elle puisse ressentir ce que je récent. Ma question je voudrais savoir est ce que je suis pas de commettre l’irréparable .
Je pense qu’il te considére comme acquise, le simple fait qu’il soit encore inscrit sur des sites de rencontre et que tu lui pardonnes montre bien qu’il est dans une position trop confortable. Je te conseille fortement de passer par le coaching de manière à ce que nous puissions le faire changer mais surtout faire en sorte que tu lui montres un nouveau visage.

Bonjour! Je pense que c’est très simple, il te considéré certainement comme sa maîtresse régulière. Le café, les dîner et les sorties ce n’était sans doute que pour te plaire et te mettre en confiance. Il l’a dit lui même “en dehors du mariage, les autres relations ne sont pas des infidélités pour lui”. Maintenant que tu lui as demandé des explications, il ne répond plus. Pour moi tout est dit. CDL.


bonjour, j’ai rencontré un homme il y a quelques mois ; il habite à 400kms . nous éprouvons tous les deux des sentiments amoureux . il est revenu en couple avec son ex simplement par confort car il ne trouve pas de solution pour se rapprocher de moi. travail, argent . il me dit vouloir trouver une solution mais ne veut pas de mon aide. donc je le laisse faire. moi en parallèle je continue ma vie de femme indépendante ; que dois faire ou ne pas faire pour le pousser à me rejoindre sans qu’il ne se sente inférieur. je pense lui dire de prendre son temps pour le laisser trouver une solution et que lorsqu’il l’aura fait je ne sais pas si je serais là si mon homme ne veut pas s’investir à 100% et s’occuper de moi à 100%. qu’en pensez vous? merci et bonne fin de journée
On ne peut pas en vouloir aux hommes d'avoir envie de faire l'amour. On dit la chair est faible, mais je regrette, l'attirance sexuelle, le désir sexuel, sont des choses inscrites profondément dans nos instincts. Que l'homme soit attiré par la femme, c'est ainsi, et ce n'est pas parce qu'un homme a envie de jouir dans le bras d'une femme que pour autant il s'envisage père. Et je ne vois pas pourquoi on devrait trouver à y redire. Pourquoi les gens ont-ils des fantasmes, se masturbent, regardent des pornos ( ou s'en abstiennent au nom de je ne sais quels principes, ça, c'est leur problème ), délirent-il sur leur voisine de palier, sur leur chef de bureau, sur leur secrétaire ? C'est la libido, ça ne date pas d'hier, ça existe et existera tant qu'il y aura des hommes et des femmes. Et les femmes aussi ont une libido, elles aussi aiment s'envoyer en l'air, et elles auraient bien tort de se gêner. Partant de là, s'agit simplement que ce qui se passe le soit en toute connaissance de cause, entre personnes adultes et responsables, d'accord sur ce qu'elles veulent faire, et non pas l'un manipulant l'autre. Qu'un homme manipule une femme juste pour se l'envoyer, c'est pas très joli. Qu'une femme manipule un type pour se servir de lui comme machine à inséminer, c'est pas très jojo non plus mais ça l'engage à vie à être père et ça porte à conséquences. Une femme a tous les droits de s'envoyer tous les types qu'elle veut, du moment que chacun d'eux le sait et l'accepte. Celui qui n'aime pas ça, en trouve une autre qui est fidèle et basta. Pour moi les choses sont simples du moment qu'on est entre personnes qui disent clairement leurs désirs, leurs envies, et tiennent intelligemment compte de ce que l'autre dit, soit en trouvant un consensus, soit en reprenant leurs billes.
Oui, en effet, je lui en ai parlé. Il me dit qu’il n’est pas très portable, mais d’ici là à ne rien m’envoyer du tout… Pour le fait de me laisser à l’écart, il m’a dit qu’il voulait profiter de la soirée avec ses potes, alors qu’on ne se voit pas très très régulièrement (2 fois par semaine). En fait, je sens le très indépendant, plus que moi, enfin en ce qui concerne une relation amoureuse. C’est pareil, une fois, je suis partie en vacances pendant deux semaines, donc on ne s’est pas vus, et rien du tout, il a fallu que je lui envoie (quand même) quelques messages, sinon rien… J’ai besoin de quelque chose de très fusionnel, comme je le disais, on communique oui, mais que deux fois par semaine, sinon c’est vide. Il m’a dit que ce n’était pas pour ça qu’il ne pensait pas à moi, mais c’est mieux de le montrer je pense… Enfin voilà :/
Dés que je commence à lui parler d’amour, il dit qu’il faut arrêter car il somatise par la suite… aprés avoir insister lourdement j’ai fini par passer la soirée chez lui il y a 15 jours et nous avons franchi le pas. Depuis je le sens froid, je n’arrête pas de le harceler (erreur de débutante) pour le rassurer mais il dit que c’est plus fort que lui, mal au ventre, des pensées chaotiques sur l’avenir etc…
Malgré la rupture, vos sentiments sont intacts, vous avez toujours une envie très forte de donner une chance à votre histoire et c’est justement pour cela que vous avez besoin d’être guidé(e). Pour récupérer son ex il ne faut pas faire de grandes déclarations, il ne faut surtout pas se mettre en demande, et au contraire il faut utiliser des techniques fortes et mettre de la distance.
coucou kamal je viens de lire votre article et je le trouve super interessant et si vous permetez j’aimerai prendre conseil de quelqu’un comme vous j’aimerai vous raconter mon histoire et j’ai vraiment besoin d’aide et d’avoir l’avis d’une personne qui a du bon sens bon moi c’est myriam j’ai 23ans l’année derniere j’ai rencontré un mec c’est mon camarade de classe a la fac et ça c’est developpé on est sorti ensemble mais au bout de deux mois tout a basculer il a rompu avec moi tt en me disant qu’on n’est pas fait l’un pour l’autre mais le probleme c’est ch8 tomber follement amoureuse de lui et c’est une premiere pour moi et aprés 3 long et penible mois de separation on est resorti ensemble mais pas de chance toujours le meme probleme j’ai toujours ressenti qu’il ya vais un truc qui cloche mais lui il me disait toujours que non et qu’il veut pas me faire du mal et c’est vrai c’est vreaiment quelk1 de bien bref moi j’ai pas sue comment l’oublier et je l’aime encore en ce moment mais en novembre dernier j’ai decouvert que avant qu’il me rencontre il avait sorti avec une fille pendant 8ans elle est l’amour de ça vie et il a voulu l’oublier avec moi mais il n’a pas sue et c’etait la raison pour laquelle il a rompu avec moi et il m’a meme avoué qu’il m’a tromper tant de fois avec elle au debut j’etais furieuse mais le probleme c’est que les parents de sa copine on refusé tt relation avec lui et ils ont refusé de le lui accorder sa main et ils l’on meme mariée contre son propre gré lui il a ete anéanti et j’etais la seule personne qui etait a ces cotés et qui l’avais aidé j’etais vraiment rriste pour lui et dire meme que j’ai oublié tt le mal qu’il m’avais causé non seulement parseque je l’aime mais parque c’est vraiment quelk1 de bien je sais qu’il m’a fait du mal mais c’etait pas expré bref moi ch8 encore folle de lui et je sais qu’il m’appreci bcp et dire qu’il veut que je reste tt le temps avec lui mais il m’a dit qu’il n’est pas amoureux de moi il m’a dit que je dois voir ma vie avec un autre et que si ça pouvais fonctionner il aurait etait capable d’oublier son ex avec moi mais moi je pense que c’est pas vrai j’ai encore de l’espoir je veux qu’il retombe amoureux se moi comme au debut de notre relation l’an dernier et je sais pas quoi faire je suis peu etre folle mais je l’aime et j’imagine pas ma vie sans lui aidez moi je vous en supplit on a rompu depuis mai dernier et j’arrive pas encore a l’oublier je pleure tt les soirs et malgré tt la verité que j’ai decouvert j’arrive pas encore merci de m’ecouter
Si, par exemple, il s'est montré très distant avec toi ces deux dernières semaines, tu devrais te demander ce qui s'est passé dans sa vie et qui a pu le conduire à se comporter comme il le fait. Il peut tout simplement ne pas être lui-même si sa grand-mère vient de mourir, s'il doit passer un examen important ou s'il est enrhumé. Essaye de comprendre que son comportement n'a pas forcément quelque chose à voir avec toi-même.
S’il suffisait uniquement de poster des photos pour récupérer son ex je ne servirai à rien ! Malheureusement ce n’est pas de cette façon que l’on peut faire revenir une femme après une rupture. Bien sûr cela peut aider à démontrer ton évolution mais il existe encore d’autres facteurs à améliorer ou à modifier. A mon sens, tu dois donc aller encore plus loin afin de vraiment lui manquer et qu’elle se rapproche progressivement !
Je trouve que cet article explique le point de vue d’un homme pour le confort d’un homme… en somme: attendre, ne pas le brusquer, attendre qu’il se sente prêt, ne pas provoquer de frustrations chez lui, être patiente…, le laisser se décider…. balblabla… => grand confort pour ces messieurs et la possibilité pour eux de nous laisser poireauter devant le miroir aux alouettes durant des plombes !!! 2,5 ans que j’en suis là et maintenant ça suffit : je n’en peux plus. Maintenant j’ai compris : plus tu es tolérante avec un homme, plus il en abuse.
Et malheureusement il se peut aussi que malgré vos efforts et votre sincérité à tous les deux, ce soit votre relation de couple qui ne fonctionne pas. On peut croire que l’amour vient à bout de tout, mais si vous n’arrivez pas à vous entendre sur vos valeurs communes, sur une organisation de vie, sur des moments à partager tous les deux, il se peut que la passion retombe très vite. Et cela peut vous blesser tous les deux, aussi bien vous que l’homme avec lequel vous étiez. Cela n’est pas toujours facile à percevoir, il faut parfois du temps pour l’admettre, mais c’est une réalité à laquelle vous devez penser.
10 Dans la période actuelle, où les normes du « bon couple à produire » sont inflationnistes, il apparaît que quand le couple va mal, les femmes sont discréditées et leurs compétences mises en doute. Tout est de leur faute, elles ne savent pas s’y prendre comme il faut. Ces ouvrages, en supposant qu’une bonne communication amoureuse suffit pour s’affranchir des rapports sociaux de sexe, en sous-estimant, voire en occultant, les indices de la domination masculine sur le destin des femmes (l’égalité est déjà là), sur le contexte (la difficile articulation famille/travail), et les situations (partage inégal du travail domestique), renvoient les femmes à une psychologisation de leurs difficultés. Glissant du modèle d’une « parole » qui écoute le couple en souffrance et réconforte à une « parole » normative, nombre d’auteurs « psy » tendent à s’adresser exclusivement aux femmes en leur expliquant la façon dont fonctionnent les hommes et en leur montrant ce dont leur conjoint a besoin pour être bien avec elles et donc les rendre heureuses. Ce faisant, ils prêchent en faveur d’un nouveau travail de « care » au sein du couple.
Montrez que vous êtes généreuse. Une partie d'être dans une relation exclusive, de vivre ensemble ou d'être marié signifie être capable de faire des compromis et de comprendre le point de vue de l'autre. Votre homme a besoin de savoir que vous pouvez avoir une conversation constructive, savez quand prendre du recul, et êtes à l'aise avec le fait de ne pas toujours arriver à vos fins.
J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.

Bonjour, moi même je suis dans une situation identique.m, ça fait quelques mois qu’on a enménagé ensemble, j’ai perdu mon emploi en Août 2015 et mon copain me reproche de ne pas avancer, il dit que je suis pas motivée, pas celle qu’il lui faut, alors qu’il y a quelques jours tout allait bien,.. J’ai décidé de me prendre en main de faire les choses pour moi tout d’abord m, il sait que j’ai fais les démarches qu’il attendait mais rien n’y fait il dit qu’il est décidé que c’est trop tard cela fait 3j qu’on s’ignore qu’il dort au salon, il me manque c’est peut être que 3j, mais 3j en passant à côté de lui comme une inconnue sans contact c’est vraiment dure ,je ne sais plus comment renouer ce contact et lui montrer que j’ai eu ce déclic parce que lui me dit qu’il ne changera pas d’avis je suis perdu je ne veux pas me que ce soit un échec je le vois comme mon idéal.. Svp dites moi comment faire .. Cordialement


En résumé, comment manquer à un homme ?  La réponse tient en 3 mots : Distance, Attention et Beauté. Si vous êtes au tout début de votre relation, ce triptyque vous permettra de passer à l’étape supérieure. Si vous voulez reconquérir votre ex, certains conseils proposés ici seront utiles. J’écrirais prochainement sur ce thème. Posez vos questions dès maintenant en dessous cet article et partagez le sur les réseaux sociaux s’il vous a plu.
Que faire quand t’as couru après un mec en le rappelant irrégulièrement (tous les trois ou quatre mois) pour prendre des news/un café, que lui non (jamais rappelé) mais jamais envoyé promener non plus, toujours accepté le pot. On a un petit historique, gros désir mutuel, jamais couché ensemble cependant ni même de bisou parce que j’étais pas libre. Bref. Et je lui repropose un verre pour se revoir après des lustres… en fait, je m’étais fâchée la dernière fois et lui avais dit qu’on en restait là. Puis je l’ai rappelé, des mois plus tard, pour tâter le terrain :/ j’aurais pas dû mais bref, c’est fait. Et il me dit, que ça lui ferait plaisir de me revoir, que ça dépend de moi, qu’il me laisse décider… qu’il a l’impression que je passe pas à autre chose. Que s’il a des doutes il arrête la relation. Je n’ai pas compris cette tirade, dans la mesure où on se parle peu, que je sais que je lui plais beaucoup, et qu’il s’était mis en retrait à l’origine parce que, je le cite  » Tu me plais trop, ça peut te donner du pouvoir sur moi et je veux plus flirter « . Perdue je suis. Il s’est trouvé une copine, mais il n’est pas amoureux apparemment. Moi, je m’en fiche qu’il soit en couple, ce que je veux, c’est une relation spéciale avec lui, comme avant en fait…
En plus d’être la femme de ses rêves de par vos attributs physiques, votre conversation et votre sens de l’humour, sachez emprunter aux autres femmes de sa vie leurs qualités, au lieu d’être jalouse d’elles et d’angoisser parce que vous ne pourrez jamais les remplacer dans son cœur. Elles pensent probablement la même chose. La différence est que contrairement à elles, vous pouvez emprunter leurs qualités, ce qui n’est pas réciproque !

Petit rappel : tous les hommes agissent de la même manière quand il s’agit de fuir l’engagement. Richard Bandler, le co-fondateur de la PNL l’a très bien expliqué dans es ouvrages. Même lorsque tout va bien dans une relation et qu’elle semble presque « passionnelle », tout peut s’arrêter du jour au lendemain : l’homme fuit, se mure, il rentre dans a grotte et le couperet tombe : « je ne suis pas/plus amoureux » !
Cessez de mettre la pression à vos mecs pour qu'ils s'engagent. On n'est pas à l'armée, ni dans la légion étrangère. Laissez venir à vous, et si un mec se sent heureux, il restera. Si vous lui mettez la pression pour qu'il signe des papelards, fasse des promesses devant un maire ou un curé, vous gagnerez à court terme mais vous perdrez forcément à long terme. On n'enferme pas une personne. On lui donne envie de rester.

Donne-lui toute latitude pour ses propres activités. Tu devrais respecter les limites de son propre univers et le laisser continuer à mener sa propre vie, si tu veux que ton petit ami t'aime vraiment. Tu donneras l'impression d'être collante et dépendante, ce que la plupart des garçons n'aiment pas, si tu cherches à passer chaque seconde avec lui et si tu veux constamment savoir ce qu'il fait quand il n'est pas avec toi. Tu devrais plutôt apprécier le temps que tu passes avec et sans lui, en sachant qu'il est sain pour vous deux d'avoir des centres d'intérêt séparés.


4 Plusieurs raisons ont présidé au choix d’une analyse des dimensions de ce processus au sein d’un matériau écrit. Pour une part des limites pratiques à cette recherche m’ont contrainte de me concentrer sur du matériau imprimé plutôt que sur l’étude des réactions des lecteurs et pour une autre part, ce matériau est apparu particulièrement abondant et facilement accessible, la littérature « psy » et de développement personnel sur le couple connaissant une forte diffusion ces dernières années. La première question qui s’est posée était de savoir quel choix réaliser parmi les ouvrages « psy » pour proposer une interprétation des changements du travail de « care » des femmes dans le couple [3]. Marie-Claude Hurtig et Marie-France Pichevin [4]ont analysé comment toute une psychologie sauvage de la différence des sexes se transmet, se module selon les sociétés, les groupes, les époques et comment l’emprise de celle-ci est considérable lorsqu’elle alimente des préjugés qui fondent ou justifient un système discriminatoire et inégalitaire. Dans la continuité de leurs travaux, j’ai choisi d’étudier les ouvrages « psy » qui se référent aux différences de sexe et qui les organisent de façon stable et cohérente en un système d’explication du réel. On peut repérer actuellement trois grands types d’ouvrages « psy » différentialistes. Ceux qui s’appuient sur la psychologie évolutionniste [5]et qui fournissent une raison « scientifique » pour dresser l’inventaire des différences innées entre hommes et femmes. Ceux qui se réfèrent au rapport inconscient à la mère (le petit garçon dont le silence serait la seule liberté face au désir de la mère et la petite fille pour qui la parole permettrait de nouer une relation avec cette même mère). Et enfin, ceux qui s’attachent à la dimension sexuée de la socialisation dès le premier âge. La séparation entre ces ouvrages est loin d’être aussi tranchée et l’hypothèse d’un déterminisme biologique garde un impact certain, même dans la littérature « psy » qui saisit les différences de comportements entre les garçons et les filles par le biais de l’inconscient ou de la fabrication sociale de l’identité sexuée. La décision de travailler sur un corpus d’ouvrages “psy” sur le couple en apparence hétéroclite, repose donc sur l’hypothèse, qu’au-delà de ce qui les différencie, ils s’appuient sur des présupposés communs et véhiculent un même message en matière de rapports sociaux de sexe. En effet, l’ensemble de ces ouvrages sur le couple s’élabore à partir de deux lignes fondatrices, l’une affirmant que l’égalité entre les sexes est “déjà-là” et l’autre supposant que les apprentissages sociaux ne jouent qu’un rôle infime dans la construction des identités sexuées.
j’ai fais une prise de distance d’une semaine pour essayer de lui manquer et surtout pour me reconstruire mais je n’ai pas l’impression qu’il y a eu un impact. J’ai repris contact avec elle tout de suite après la semaine de coupure en lui écrivant tous les 4 jours et en essayant de ne pas paraître envahissant et de bonne humeur mais elle parait très froide à chaque message, comme si pour elle avait déjà tourner la page. Je crois aussi savoir qu’elle est déjà sur quelqu’un d’autre.. J’aimerai lui manquer et je ne sais pas trop comment faire. Dois-je continuer à lui écrire ou alors prendre plus de distance ?

Voici ma situation. Il y a six mois je rencontre chez des amis communs un homme que je trouve charmant, nous avons un très bon contact, nous passons la soirée à nous parler, et nous échangeons nos numéros. Nous nous revoyons pour boire un verre, mais il ne se passe rien d’autre, je comprends à ses réticences qu’il n’est pas dispo. Il y a un mois il me recontacte, après plusieurs tentatives de rdv ratées, il me propose de partir 3 jours, ce que nous faisons, mais je le revois avant cela, nous nous embrassons une bonne partie de la soirée, il est tendre, à l’aise avec moi devant ses amis, etc. Nous passons ensuite un merveilleux week-end prolongé, il y a une grande compatibilité, sensuelle, intellectuelle, philosophique, en tous cas je pressens tout ca. À notre retour pas de relation vraiment, il ne demande pas à me voir, nous allons dîner un soir et je lui parle de ma situation passée, et lui demande la sienne. Il me dit qu’il s’est séparé il y a peu et qu’il ne veut pas d’une relation. Nous dînons et nous nous séparons, sans passer la nuit ensemble. 2 semaines plus tard on se revoit, il m’embrasse de nouveau, s’excuse de n’avoir pas parle de sa situation émotionnelle plus tôt. Mais se dit toujours perdu émotionnellement. Je quitte la soirée gentiment. Une semaine après, on se voit pour un concert, nous allons boire des verres avec des amis, il semble toujours intéressé. Nous nous embrassons de nouveau, nous tenons la main, mais quand je lui demande où il en est, toujours la réponse qu’il ne peut pas me proposer une relation, qu’il est blessé de son histoire passe, et meme fâché contre lui-même de ne pas arriver à passer à autre chose car ça n’était meme pas une histoire heureuse, il n’a rien à regretter avec elle (mais à beaucoup donné sans recevoir rien en retour). Je lui ai dit qu’on pouvait se voir tranquillement, apprendre à se connaître, mais pas coucher de façon “casual”. Toujours beaucoup de plaisir à se voir, mais il est clair que je ne veux pas être la roue de secours. Quelle attitude à votre avis pour l’amener doucement à moi ? J’ai compris qu’il voulait juste qu’on lui fiche la paix. Ce que je fais 🙂

Continuez à faire VOS activités et à voir VOS amis de VOTRE côté. Oubliez l’idée de tout faire en couple ! De même, laissez-lui SES amis et SES moments de SON côté. Bien sûr, vous pouvez absolument mélanger les deux, surtout si tout le monde s’entend bien mais il faut vraiment que vous alterniez vos moments en solo et en couple, c’est extrêmement important pour rendre un homme fou amoureux de vous.
Mais qu'est -ce que de s'engager à tout prix apporte réellement après une semaine , 2 mois , 5 mois ? Nous les femmes on a besoin d'etre rassuré . On prefererait etre l'officielle d'un homme qui nous aime à moitié tant qu'on est sur de le posséder . Le secret d'une relation stable c'est la liberté . Arretons de vouloir tout posséder et soyons heureuse seules .
Je souligne que j’ai mauvaises gérance financier je dépense comme un malade et la fille me donnait des conseil, elle m’apprenait a géré l’argent, et aussi elle aimait pas mes amis parce-que ils profitaient de mon argent, elle parlait a chaque fois moi je continuais de sorti avec eux lorsque j’avais de l’argent et je dilapidait tous mon argent, jusqu’au point d’oublier ces besoins ce que je lui avait promît je ne lui est pas donner. je remettait toujours c’est besoins en dernière position, elle évitait que je dépense afin que puis épargné. Mais mettais pas ces conseils en pratique et y’a une semaine qu’elle ma dire merde or je l’aime fort.

Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…

×