Je vois les différents types de mecs qui peuvent avoir « peur » de l’engagement, je pense en particulier à une courte histoire de 3 mois avec un mec qui venait de rompre après 3 ans avec sa copine ( on avait 22 ans, autant dire que c’était sa plus grande histoire), alors que je venais aussi de me séparer de mon copain de 4 ans : il avait tellement aimé cette nana, et il avait tellement donné pour elle, qui était d’une jalousie maladive, qu’il avait une peur bleue de s’engager. Quand il a remarqué que la passion était trop forte entre nous deux, il m’a quittée. Sur le coup ça m’a fait mal, parce que nous deux c’était génial, mais dans le fond, j’aimais toujours mon ex, alors ça m’est vite passé, et c’est resté « une courte mais magnifique rencontre ».
Bjr alexandre. Ça fait 4 ans que je suis en relation avec un garçon. Nous nous sommes rencontres a l universite moi j etais en 2eme annee et lui 1ere annee de licence. C etait vraiment Un amour fort . Arrive a Un moment je lui avais demande qu on puisse arreter avec la vie sexuelle là c etait apres 2 ans. On a commence a vivre une relation sans sexe c etait bon et tout le monda appreciait notre couple. Et apres il s est fait que moi j ai quitte le pays mais on s est pas separe on continue toujours avec notre relation malgre la distance et cela fait deja 1an. Le probleme qui me derange est que je n ai resident plus rien pour ce garçon now je suis amoureuse d Un gars car avec lui je sense la maturite… et surtout qu il est fort sur le plan sexuel car mon autre cheri ne connaitre rien. Mais le gars en question n est pas vraiment attaché a moi par rapport a l autre malgre la distance mais moi je l aime et je n arrive pas a controler ma jalousie vis a vis de lui. Je l aime mais lui c est comme ci il ne s interesse plus a moi comme avant il montre pas l amour romantic comme l autre mais je l aime j aime son character Un peu dur mais ca va . Il m a toujours dit qu il m aime et ce n est pas important qu il me le disease a tout le temps et m a toujours dit que ce qu il n aime pas chez moi est que moi je me face facilement, je change d avis facilement, je n ai pas la cinfiance en moi meme… aide moi stp que puts je faire?
L’étude sémantique d’ʿēzer permet de dégager quelques généralités sur son usage. Cependant, il faut souligner que ce mot, en Gn 2,18, 20, est complété par un qualificatif obscur. L’expression kᵉneg̱dô (כְּנֶגְדּוֹ), en effet, est un hapax legomenon, c’est-à-dire une expression que l’on ne retrouve qu’à cette unique occasion dans l’Ancien Testament. Elle est composée de trois éléments : la préposition k (כְּ) « comme », le nom nēgēd (נֶגֶד) et le suffixe ō (וֹ) désignant la troisième personne au masculin singulier « à lui ». Le HALOT19 propose de nombreux sens pour le nom nēgēd tel que « en face de » ou « correspondant à », mais suggère que l’expression de Gn 2,18.20 devrait être traduite par : « qui en est l’opposé » ou « qui lui correspond ».
Et lorsque ces personnes sur qui nous comptons ne sont pas à la hauteur de ce que nous attendons d’elles, nous sommes blessés ou en colère. En pensant comme ça, nous finirons toujours déçus et amers car nous demandons à des êtres humains de faire le travail de Dieu. Et ils ne pourront jamais y arriver même avec toute la bonne volonté de la terre ! Dieu seul peut combler nos besoins affectifs, Dieu seul peut guérir nos blessures, Dieu seul peut nous aider à nous débarrasser de nos insécurités, Dieu seul peut nous rendre complets.
Au terme de cette étude, deux options de lecture de notre passage de Gn 2,18.20 semblent se dessiner. D’une part celle qui, sans hésiter, relègue Ève (et donc toute femme) à une position d’aide domestique subordonnée. D’autre part celle qui, s’appuyant sur les mentions d’un Dieu-ʿēzer, place la femme sur un piédestal. Ni l’une ni l’autre de ces options ne sont convaincantes. En effet, bien que l’étude des champs sémantiques d’ʿēzer et de boêthos permette de tirer plusieurs conclusions pertinentes, il convient de souligner que le sens d’un mot dépend toujours de son contexte. Ainsi, le fait que le mot ʿēzer apparaisse en Gn 2,18.20 dans un contexte de création pourrait lui attribuer un tout autre sens que lorsqu’il apparaît dans un contexte militaire par exemple. De plus, nulle femme de l’Ancien ou du Nouveau Testaments n’est jamais qualifiée d’ʿēzer ou de boêthos. Il convient donc de rester prudent quant au sens qu’on lui attribue pour Ève. Une esquisse peut toutefois être tentée.
Faudrait envoyer ce texte aux grands imams de la région de Montréal qui encore une fois en fin de semaine dans leur mosquée ont profité de ce qui est arrivé en Nouvelle Zélande pour diaboliser tous les Québécois . Car Le nom de Bissonnette était sur une des fusils que le tueur s'est servi. Le grand imam a dit que tous les Québécois étaient islamophobes de même que notre premier ministre qui avait déclaré qu'Il n'y avait pas d'islamophobie au Québec. Pour le bien vivre ensemble après pareille déclaration on en reparlera. Curieux que ce qu'a dit l'imam n'ai pas dépasse le JdeQ faut croire que les autres médias ont peur de la contreverse.

Pour vous deux, je ne sais pas exactement comment votre relation s’est passée, peut-être croyait-elle vraiment que vous n’étiez qu’amis?…Tout dépend de comment votre rencontre s’est passée, ce que vous vous êtes dit, les échanges que vous avez eus (avec ou sans séduction) etc. Si votre relation était somme toute platonique dans sa forme et dans son fond alors peut-être que pour elle tu n’étais qu’un ami…C’est toi qui doit savoir comment tu as mené le truc…
En revanche, plus tu agiras dans la peur et avec de la pression, moins il s’attachera et aura de doutes. Donc, la seule chose que tu peux faire, c’est d’être autonome et bienveillante, de profiter de ta vie avec lui sans te poser de questions et sans rien attendre de plus. Tu le dis d’ailleurs toi même : tu n’as pas besoin de lui. Certes, il te fait du bien. Mais ne vis pas dans la peur. Tu as tout à y perdre.
Que ce soit à travers le sourire, le physique et une personnalité intéressante il faut justement lui montrer qu’on le comprend et que l’on ne veut pas lui mettre de pression. C’est en apportant du positif, en partageant des moments forts que l’on va justement le pousser à s’engager petit à petit. Mais attention vous ne devez pas vous attendre à quelque chose que vous aurez vu dans un film Hollywoodien, la réalité est bien loin de ce cliché !

salut lilou…. wow wow wow chapeau! tu as bien fait de continuer ta vie!! tu merites mieux ma chere!! au lieu de te culpabiliser, tu devrais te feliciter parce que souvent, nous les filles, nous aimons avec tout notre coeur( ame, corps et espris.lol) mais toi par contre tu l as aimé en gardant ta tete, tu as pu réflichir et voir ce qui est bien pour toi; parce que souvent on s oublie quand nous aimons. et toi tu n as pas laissé les sentiments te dominer mais tu es allée au dessus d eux, ce qui rare cheez les filles. so ma chere s’il te veux, il reviendra que pour toi seule. courage ma soeur et tiens bon, tu en es capable!

J’ai remarqué que les amis, la famille, bref votre entourage de manière général n’étaient que très rarement de bons conseils en matière de vie sentimentale. Cela, dans la mesure où leur jugement est faussé par les relations qu’ils entretiennent avec nous. Ils craignent de vous blesser ou de vous décevoir. Ou tout simplement ils ne détiennent pas les clés.
Oui, les hommes ressemblent à des élastiques : lorsqu’ils se réfugient dans leur caverne, ils ne peuvent s’y enfoncer que jusqu’à un certain stade avant d’être ramenés à leur point de départ. L’élastique est donc le symbole idéal pour nous aider à comprendre le cycle de l’intimité masculine, cycle fait d’un rapprochement suivi d’un éloignement, puis d’un nouveau rapprochement plus serré.
Je suis avec mon copain, cela fait 4 ans mais aujourd’hui j’ai rencontré mon ex avec qui la relation n’était pas terminée mais nous nous étions perdus de vue. Son retour me fait oublier mon copain parce que je l’aime comme nous nous sommes laissés. Et lui il me montre la même chose. Comment savoir qu’il est sincère et ne pas gâter les quatre ans de l’autre.
Bonjour, voilà 8 mois que je suis avec quelqu’un, j’ai eu carrément un coup de foudre quand je l’ai vu la première fois et donc il n’a pas fallu longue pour que je tombe amoureuse. Nous ne nous connaissions pas avant de se mettre ensemble donc les débuts ont été plutôt difficile et ça l’est encore parfois. On se disputait plus souvent les 4 premiers mois et nous avons eu une rupture très courte à ce moment là ce qui nous à rapprocher. Aujourd’hui il nous arrive de nous prendre là mais à chaque fois très fort. Comme je l’ai dis au début moi j’en suis tomber amoureuse, je ferais tous pour lui, je ressens le besoin de l’avoir dans ma vie, je pense que justement que j’en ai trop fais pour lui puisque hier quand je lui ai demander si il était amoureux, il m’a répondu que non mais qu’il m’aimait et qu’il voulait continuer avec moi et qu’il espérait tomber amoureux un jour. Alors ma question est, ne le serait-il pas déjà si tout ce passait bien entre nous comme il me l’a affirmé pour me rassurer ? Il m’a dit doucement, il y a quelques mois qu’il m’aimait plus que tout et il y a quelques jours il m’a dit avant un rapport qu’il me ferait peut-être un jour un enfant, je n’ai absolument pas répondu à ça parce que je n’y croyais pas de sa part parce qu’il a toujours été du genre à ne rien montrer ou rien dire par rapport au futur mais en attendant ça m’a fait espéré qu’il soit peut-être bien amoureux mais sans le montrer et maintenant tout s’est effondrer. Je sais que je dois mettre distance mais le problème c’est qu’il est du genre à s’éloigné aussi pour rester fière de lui même, donc je ne sais plus comment agir face à son comportement qui parfois est contradictoire. Que dois-je faire? le quitté ou faire un effort sur moi même et ne plus le prendre pour mon ami, mon amour, mon amant? Merci de votre réponse
Si j’ai pu apprendre quelque chose de mon expérience de coaching et notamment en séduction c’est que les hommes et les femmes ont tendance à aller vers ce qui est inaccessible, d’être attiré(e) par ce qu’ils n’ont pas. Par exemple, c’est en grande partie pour cela que le luxe est tant recherché par les personnes n’y ayant pas accès. Il faut appliquer ce même raisonnement à votre situation.
Tu indiques avoir l’impression de ne pas être aimable. Il y a peut être quelque chose à creuser de ce côté. En tant qu’homme, on a généralement envie de poursuivre une histoire avec quelqu’un qui nous donne envie de passer du temps avec elle, qui s’accorde avec nous, et que l’on sent un minimum intéressée. On n’a pas envie d’être avec quelqu’un qui ne nous semble pas aimable 😉 Tout dépend de ce que tu mets derrière ce mot. Mais qu’en pensent tes amis proches, qui te connaissent bien et qui te côtoient en soirée quand tu parles à des inconnus ?
Oui j ai essaye de lui parler mais quand je prend la parole il m ecoute tres attentivement. Donc je pensse qu il est conscient de se que nous vivont mais sa ne le derange pas. J ai pris une descision je pense que je vais me prendre un appartement pour prendre du recul! Qu’ est ce que tu en pense car je suis dans une phase de ma vie ou je n arrive plus a rien controler, je suis mal et je pense tjrs negativement?? Que dois je faire??

J’applique tes méthodes et cela me fait être centrée sur moi de faire la méthode fuis moi, je te suis. Je vois clairement la différence du avant d’avoir tes méthodes et le après. Je me sens plus détaché et je sens cela plus sain pour un début de relation, je réalise que l’homme en ayant pas de pression est plus enclin à faire des approches. Merci 😉

Dans ce cas bien précis, il sera difficile, même si cet homme éprouve des sentiments réels, de le faire adhérer à une relation officielle. Rares sont ceux prêts à tout plaquer pour une autre femme avec qui ils ne partagent finalement que les « bons moments ». Soyons honnêtes : la vie de couple, ils connaissent et la vivent au quotidien, c’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison qu’il a une relation extra-conjugale. Ce type de relation peut rapidement devenir nocif car il y a forcément plus d’investissement et de sentiments d’un côté que de l’autre. Une relation comme celle-ci, est à accepter telle quel ou à fuir pour se préserver !

Vous avez envie d’être la seule à qui il pense à longueur de journée et vous n’avez pas tort de vouloir utiliser cette méthode afin d’y parvenir. Si vous lisez mes articles sur la psychologie masculine, vous savez que se montrer distante ou encore mieux inaccessible est encore plus attirant pour les hommes car vous devenez alors un véritable challenge pour eux. Mais encore faut-il savoir comment s’y prendre….
Les personnages sont la pierre angulaire de la plupart des intrigues narratives. C’est grâce à eux qu’on apprécie les péripéties et qu’on réussit réellement à embarquer dans l’histoire. Je vous suggère de mettre toutes les chances de votre côté et d’utiliser des techniques différentes. Vous retrouverez une fiche résumé de la carte relationnelle, dans la section «Documents pratiques». Vous y trouverez une liste de légendes et un exemple. Bonne rédaction!
             Le mouvement pour enseigner des communications plus vivantes à l'école, mouvement amorcé il y a quelques années, semble aujourd'hui bien conscientisé. Les projets prennent de la consistance, de l'ampleur, il y a de plus en plus d'écoles qui ont su créer un programme pour favoriser chez l'enfant l'acquisition de compétences dans le domaine des relations. Compétences pour pouvoir mieux se confronter et s'intégrer à son entourage proche et moins proche..Ces programmes sont mis en œuvre dans des ateliers de parole, des groupes de partage, des " cours de vie relationnelle ", des temps de rencontres et de mise en pratique …
bonsoir, j’ai conrenré quelqu’un il y’a 5 MOIS lors d’une sortie de travail , nous avons échangé nos contact pour se donner de nouvelles, alors depuis on s’ecrivait presque tout le temps , il m’a avoué qu’il s’intéressé a moi , alors on a continuer a se connaitre on se racontant nos vies alors que de plus en plus il me confirmé qu’il s’attaché encors davantage a moi et que je suis un reve pour lui, un jour il me demandé franchement si j’ai personne dans ma vie on pourrait etre ensembles, il va me chérir et il va m’aimer , deux mois sont passé on partageant des écrits et moi aussi aprés l’avoir lu et connu à travers ces écrits , je m’attaché a lui ; un jour il m’avouer qu’il a peur de me perdre car il n’envisage pas encore le mariage même il me désire bien alors je lui ai rassurer que je vais l’attendre car moi aussi il m’interèsse , bon deux mois plutard , on s’est donné le premier rendez vous , on s’est bien amusé à parler de beaucoup de

Je comprends ce que tu veux dire. Tout dépend de ce que tu attends d’une relation. Si c’est le désir, la passion, le sentiment qui prime, l’engagement peut être un frein s’il intervient trop tôt, s’il ne se fait pas « naturellement ». Si c’est justement construire, fonder, l’engagement semble une clef de voûte qui dépasse les questions de désir. Finalement, après de loooongue discussion avec les lectrices, l’engagement se positionne différemment selon l’objectif que l’on veut remplir.
×