Ce n’est pas triste mélie, je suis quelqu’un de joyeux et d’optimiste au quotidien. Je ne parviens plus à avoir des étoiles dans les yeux après une rencontre, c’est tout. Ce n’est même pas volontaire, c’est juste que j’ai perdu ça… Du coup je suis prudente mais ce n’est pas un mal, et ça n’a pas empêché mon chéri de tomber amoureux (je pense même que ça a provoqué ses sentiments, cette distance : toujours le « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis »)
Vous n’avez pas la chance de profiter du quotidien ensemble, vos moments à deux sont rares et vous n’avez qu’une envie : en profiter ! Plus que n’importe quel couple, si vous n’avez pas l’occasion de passer beaucoup de temps ensemble, il va falloir rendre chaque rencontre inoubliable. Quoi de plus frustrant que de se retrouver seule et de se dire qu’on aurait pu faire telle ou telle chose ensemble mais qu’on y a pas pensé, et maintenant, c’est trop tard.
Aujourdhui comme prévu, il vient de repartir en NZ me laissant moi seule en Andorre sans savoir quand est ce que je le reverrai… Je suis au plus bas et lui aussi parce que c’est aussi difficile pour lui de me laisser que pour moi de rester. C’est un peu malgré nous que nous en sommes là mais je ne peux plus me permettre de le suivre, il faut que je pense à moi…mais je suis perdue, je ne vois plus la fin de ce cycle, on parle de faire des enfants mais dans cette situation tous les ans ça ne sera jamais possible…je me demande s’il ne vaidraot mieux pas arrêter là ou continuer à espérer que la stabilité est au bout su chemin. Je suis perdue et je recherche des conseils!

Ah… voilà qui pique mon petit cœur ! Tu ne trouves pas dangereux de baser une relation sur quelque chose d’aussi fragile que le désir, ou le sentiment de surprise ? Je veux dire, je comprends très bien qu’on choisisse de le vivre ainsi, mais je me demande toujours : si le désir est caractérisé par une satiété, tôt ou tard, alors baser la relation sur le désir de l’autre, l’adrénaline, la passion fusionnelle, veut dire que la relation ne durera que tant que durera le plaisir. C’est à dire qu’on condamne la relation à mourir d’une mort certaine, la question c’est qui va souffrir (celui qui sera rassasié le premier, partira le premier en disant : désolé pour toi, mais je ne me sens plus heureux dans notre relation…) et il ira voir ailleurs, plus jeune, plus belle, enfin la nouvelle source d’adrénaline.
je viens vers pour une autre fois voila pour vous raconter un peu le probleme voila apres un ans de relation et avec la reprise du boulot et detudes au meme temps mon compagnon me demande de diminuer le taux de conversation partager sous pretexte durant la journée on es occuper tous les deux ; il avait dis si on sera en ligne le soir au meme temps on parle sinn je te reveil pas de temps a autre yaura des msgs des petis appeles mais pas trop genre ay debut jetais pas daccord mais jai fini par accepter par amour par tt ce on a comme projet en commun en plus je suis presenter a sa famille donc voila pour lui c’est la preuve quil est serieux et quil tien a moi mais pour cette année le rhytme va changer car on a depasser cette periode je suis comprehensive quil veux avancer et reussir cette année comme il a vecu un echec lanné passer dans ces etudes mais jai peur de craquer car il va trop me manquer meme si de mon coter je suis occuper moi aussi merci de me repondre
Cela a débuté pour moi à mon avis trop rapidement car il a tout de suite planté le décor, me demandant si j’étais libre (lui l’étais), si je voulais une relation sérieuse (lui aussi), si je pouvais le supporter avec ses horaires et emplois du temps décalé (que les autres femmes n’avaient pas supportées)… en face à face sur le coup de l’émotion et malgré tout en stress total (un passé plus que difficile sur le plan affectif pour moi…), j’avais peur, j’ai dit oui à tout, tout de même, en me disant de ne pas laisser filer quelque chose d’aussi magnifique… mais maintenant en réfléchissant il y a des choses que je ne comprends pas très bien…quand je lui ai demandé son nom de famille, il n’a pas voulu répondre, son mail, il a hésité sans me le donner… en me disant que c’était pour son job (secret défense)…entretemps, j’ai essayé de le contacter par téléphone, mais il n’était pas disponible… …ensuite, nous sommes revus la semaine suivante où il a été vraiment direct avec moi, qu’il souhaitait qu’on se rejoigne chez moi ou dans un autre endroit car pour lui, il était le « bon numéro » pour moi… nous avons été au cinéma… nous nous sommes embrassés, c’était comme je l’imaginais.. lui je l’ai trouvé très fusionnel avec moi, le top !!! et puis j’ai eu l’impression que c’est lui qui a eu peur…il a enlevé son bras et s’est refermé très froidement en regardant la fin du film… ensuite, nous nous sommes quittés et il m’a dit « prend soin de toi », sans me fixer un autre RDV… que dois-je penser concrètement de lui… serait-ce pour vous vulgairement « un plan cul » qu’il recherchait, plutôt qu’il ait eu peur de l’amour !!! ou qu’il a pris conscience qu’il n’a pas le temps d’une relation sérieuse avec moi ???depuis, je n’ai plus de nouvelles de lui et ne répond plus à mes SMS…merci de me dire quels comportements dois-je adopter pour le reconquérir, car cela me fait souffrir ?
Bonjour, moi même je suis dans une situation identique.m, ça fait quelques mois qu’on a enménagé ensemble, j’ai perdu mon emploi en Août 2015 et mon copain me reproche de ne pas avancer, il dit que je suis pas motivée, pas celle qu’il lui faut, alors qu’il y a quelques jours tout allait bien,.. J’ai décidé de me prendre en main de faire les choses pour moi tout d’abord m, il sait que j’ai fais les démarches qu’il attendait mais rien n’y fait il dit qu’il est décidé que c’est trop tard cela fait 3j qu’on s’ignore qu’il dort au salon, il me manque c’est peut être que 3j, mais 3j en passant à côté de lui comme une inconnue sans contact c’est vraiment dure ,je ne sais plus comment renouer ce contact et lui montrer que j’ai eu ce déclic parce que lui me dit qu’il ne changera pas d’avis je suis perdu je ne veux pas me que ce soit un échec je le vois comme mon idéal.. Svp dites moi comment faire .. Cordialement
Bonjour. Moi je suis marié avec un homme qui a 50 ans et moi 21 ans. Je l’aime de tout mon coeur et lui aussi. Mais c’est un homme a femme et les filles ne font que le draguer surtout ses ex. Je sais pas quoi faire pour qu’elle arrête. J’aime mon mari et je l’ai toujours soutenu dans les moments difficiles. Et ces filles me connaissant presque toutes car il me présente à elle comme sa belle et douce épouse sans savoir que je sais tout ce qui ce passe. Aidez moi
Je suis avec mon compagnon ca va bientot faire 6ans..deux ensemble et les quatres autres années nous l avions faire à distance.nous communiquons via les reseaux sociaux…les appels sont tres rares..mais rares sont les fois où il m ecrit en premier..je dois toujours l ecrire et il me repond ensuite avant d emtamer une discussion.souvent apres les salutations on a plis rien a se dire…je lui est fais le reproche..il dit qu il travail trop et qu il na pas trop le temps.j ai l impression de lui courir apres..

Ca fait sept semaines que nous avons rompu (précision qu’il a rompu). Depuis deux semaines, je lui envoie un/deux/trois textos par semaine pour la reprise de contact mais aussi pour créer le manque. Nous nous sommes croisé et décidé de rester amis éventuellement nous nous reverrons officiellement. J’écris parce que j’ai peur de faire des erreurs dans ma reconquete particulièrement lors de cette phase. Pour l’instant, il répond toujours à mes textos et on s’est appelé une ou deux fois pour une discussion plus efficace. J’essaie de ne jamais parler de notre ancienne relation, une seule fois ce sujet a été abordé rapidement.
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort… 
×