Les thèses de cette nouvelle discipline alliant biologie de l’évolution, sociobiologie et psychologie repose sur un postulat principal : les conduites dominatrices des hommes sont des comportements d’origine biologique, qui sont eux-mêmes le fruit d’une sélection naturelle depuis les temps préhistoriques. Cet ordre hiérarchique entre les sexes aurait perduré pour la seule et unique raison qu’il aurait été le plus efficace pour la survie et la reproduction de l’espèce et les arguments à l’appui de cette théorie sont présentées comme très scientifiques puisqu’ils se fondent sur l’évolution du cerveau, l’étude des sociétés animales et les sciences cognitives. Ce courant est particulièrement à l’œuvre dans les best-sellers d’Allan et Barbara PEASE, Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et les femmes ne savent pas lire les cartes routières, Paris, Editions Generales First, 2001 ; et de John GRAY, Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, Paris, Michel Lafon, 1997.
Voilà le point que tout le monde attendait tant il est évident. Ça n’est pas pour rien si, même dans l’industrie pornographique, les mêmes matures sont de plus en plus plébiscitées : contrairement aux jeunes femmes qui ne voient le sexe que comme un objet de consommation (ce qui tend à être de plus en plus le cas avec notre société décomplexée), une femme plus âgée sait parfaitement comment gérer le désir des hommes
J’ai fais 2 ans avec un mec mais j’ai rompu il y a 3 mois parce qu’il etait manipulateur et que je souffrais trop pendant non moment de crise j’ai repris contact avec une vieille connaissance et CD dernier m’a avoué ses sentiments on s’entend bien et il me laisse le temps nécessaire pour réfléchir il y a pas pression rien mais j’ai du mal a faire confiance et me trompé sur son compte
Mais il m’a demandé de faire des efforts en incoherence complete avec ce qu’est un couple (pas tactile, pas d’sms, pas de demande …) mais de meme au vu de votre article si je n’ecoute pas ses mots mais que je regarde ses actes : il fait des pas vers moi, se livre sur ses sentiments/ressentiments, repond à mes sms (que je reduis), partage ses musiques preferé, regarde les emissions que j’aime a la tv, me prend dans ses bras, me regarde dans les yeux …

Au bout de la troisième semaine j’ai eu un problème familiale et j’ai du supplier mon copain pour qu’il puisse venir chez moi parce que je ne n’avait pas la force de me déplacer, et en un an de relation c’était la toute première fois que je demandais de l’aide, il me répétait sans cesse qu’il oulait rester seul et qu’il ne voulait pas faire le déplacement.
Ensuite j’ai demandé si j’avais fais quelque chose de mal; elle m’a dit  » non je t’assure tu n’a rien fais de mal je suis franche je te l’aurais dit » , j’ai aussi demandé si elle avait changé d’avis , elle a répondu avec hésitation non qu’elle m’a toujours vu comme un ami et elle a enchainé sur le fait qu’elle ne veut pas se mettre en couple avec qui que ce soit parce que son boulot est contraignant (elle se déplace beaucoup) et qu’un « compagnon » ne ferait que de l’attendre et que ça finirait forcément mal …
Je le prend au mot et le lendemain comme convenu je l’appelle, en faisant la fille mature et pas affectée plus que ça par la rupture. Mais là, la discussion devient bizarre, car malgré quelques blagues, à la fin, j’ai eu l’impression que s’il voulait qu’on se parle, c’était surtout pour qu’il se déculpabilise et que j’aille mieux suite à la rupture et non parce qu’il tient toujours à moi…c’était plus du genre “à la prochaine” que “on se reparle très vite”…:(
Je crois qu'il faut vivre ses histoires d'amour à fond... Moi, j'ai vraiment tout donné et j'ai essayé 1001 techniques pour que notre couple se consolide. Comme rien n'y faisait, j'ai fini par me décourager tout naturellement et pour terminer, je n'y croyais plus... C'est seulement à ce moment-là que j'ai eu la force de rompre définitivement et de rester sur ma position. Actuellement, même si je me sens malheureuse et très seule, j'ai au moins la certitude d'une chose: me remettre avec lui ne me rendra pas plus heureuse. La rupture en est ainsi facilitée... Bref, un petit conseil: ne fais jamais rien si tu n'en ressens pas l'envie ou le besoin!
Bonjour j’ai 21ans je vie une situation amoureuse très difficile en ce moment , je suis avec un homme sa fait quelques jours mais nous avons une relation à distance , des fois il est très froid, des fois il me dit qu’il m’aime ,quand je lui fais une reproche avec douceur il s’en fou de ma gueule , il ne m’accorde pas assez de temps , je l’aime vraiment beaucoup et je ne veux pas le perdre svp aidez moi , malheureusement je suis au Congo je ne pourrais pas bénéficier de votre coaching avec vous en face mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé de profiter de vos conseils

Ce travail de « care » demandé aux femmes dans le couple n’est pas sans rappeler le discours managérial du développement personnel en entreprise. En ce sens, il est contaminé pourrions-nous dire, par l’idéologie gestionnaire. Cette piste est développée dans Irène JONAS, « Le nouveau travail féminin dans l’entreprise-couple », Les Cahiers du genre (à paraître 2006).

Mon mari s’est fait opéré il y a 1 an et demi et depuis, il n’est plus comme avant. Il était un amant incoroyable, il me désirait tout le temps, me complimentait tout le temps, je me sentais aimée, belle et séduisante. Depuis son opération, il ne fait plus attention à moi en tant que femme. Il est gentil certes mais il semble ne plus m’aimer. Dans un premier temps il a nié d’un bloc ce que je ressentais pretextant la fatigue, le speed de la vie…maintenant, il avoue avoir changé et ne plus m’aimer comme avant. Il dit quand même pouvoir être heureux comme ça. Il avoue quand même ne plus être aussi heureux. Il ne veut pas en parler, et si je lui en parle, il dit que je lui mets la pression… Je suis très malheureuse forcément. J’ai du mal à vivre normalement à ses côtés et je passe de période où je vis avec en faisant semblant de m’y accomoder à d’autres où je craque et exprime mon malaise. Il ne veut en aucun cas passer par un médiateur et je sens bien que c’est à moi de m’adapter ou de partir… Je ne sais pas si vous l’exliquer m’aidera. Nous sommes en couple depuis plus de 20 ans. Il a conscience d’un changement de son amour mais ne se l’explique pas. Il a choisi de faire l’autruche chose que je suis de mon côté incapable de faire. J’ai vécu dans le bonheur, j’en ai eu conscience. Maintenant que faire ? C’est long. Merci pour votre aide.
De ce fait, elles se lancent trop rapidement dans des déclarations sentimentales et en oublient l’importance de construire une relation de séduction basée sur le partage, sur l’équilibre mais également sur la notion de défi. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un homme a toujours besoins d’idéaliser la femme qu’il côtoie et qu’il est nécessaire pour vous d’éviter de vous montrer acquise trop rapidement pour profiter pleinement de votre rencontre.
×