Alors je voudrais donner mon point de vue. Il vaut ce qu'il vaut, mais si vous savez lire entre les lignes, il vous sera très utile car il est révélateur du fonctionnement masculin ( pour une part, car je me considère psychiquement assez étranger à tout ça pour une bonne part. Assez pour observer ce qui se passe en moi, assez pour que certains niveaux fonctionnent, mais toujours avec un cran de recul ).
Le dernier rendez-vous cancellé il m’a demandé quand j’allais dans son bout car je vais dans la ville où il habite le mardi, je lui ai répondu: Mardi prochain. Il pensait que j’irais avant, je lui ai dit que j’étais occupée pour la fin de semaine. Nous avons convenu de nous voir mardi prochain après mon rendez-vous. Je lui ai fait savoir gentiment que si il cancellait mardi que je vais commencer à croire qu’inconsciemment il désir pas me rencontrer.
Merci beaucoup pour ton point de vue ! Ce serait tellement mieux si toutes les femmes pensait comme toi un peu plus simplement… Une dernière question: Quand tu n’es pas intéressée; on est d’accord que ça ne se fait pas d’accepter un rdv à la St Valentin puis dire un mois plus tard que tu n’a jamais été interressée ? Même avant ça quand un mec commence à demander si tu es en couple ; si pas intéressée vous le dites clairement non ?

Ici, le choix vient rapidement (je pense qu’il y a des gens sensibles au coup de foudre et que j’en suis). Pour d’autres ils viendront plus tard. D’ailleurs, il est même possible que l’on fasse des choix qui verrouillent de plus en plus notre amour pour l’autre : vient un moment où l’on choisit de faire confiance à l’autre, par exemple. Vient un moment où l’on s’engage entre soi et soi à rester avec l’autre même si ça devient compliqué, etc…
Moi je parle de l’engagement dans le sens où c’est TOTAL, c’est-à-dire que la personne donne la priorité à son couple. Je pense qu’il y aura problème, si le partenaire n’a pas les mêmes priorités. Pour sa carrière par exemple, l’un délaissera un peu sa vie à deux et l’autre peut trouver ça blessant, à moins qu’il ne fasse pareil avec sa propre vie professionnelle.
en meme temps j’ai peur de me relancer, pour qu’apres il me redise qu’il ne peux pas continuer, car il m’a déjà fais le coup deux fois. Comment faire?? Est ce que le laisser me courir apres serai t il une bonne solution? Provoquer un manque chez lui de moi, l’inquiéter ect…. Qu’en penser vous? Pensez vous que cela pourrai fonctionner en ma faveur? JE tiens vraiment à lui et je ne tienspas refaire quelque chose qui pourrai le faire fuir à nouveau, maintenant que je sens qu’il commence à revenir vers moi tout doucement, sans trop vouloir ce qu’il veux et attends de moi exactement…….

J’ai decidé de mettre les point sur les i en l appelant . Je lui est dis me ressentiement vis a vis de ca . Que je ne suis pas un plan cul et que si je ne voulais que ça je n allais pas m en priver durant mes 5 ans avant lui et pour moi la relation doit etre faite sur un paratge : qu on puisse partager d agreable moments ( cafe . Ciné . Diner . Sortie ) pas seulement le coté intime car la relation ne se limite pas qu à ça .

J’ai été avec quelqu’un pendant 7ans. Je suis partie il y a 3 mois, je suis beaucoup mieux maintenant, soulagée. Quelques semaines après cette rupture officielle j’ai eu des relations sexuelles avec un copain que je connais depuis de nombreuses années (qui connait mon ex depuis qu’ils sont enfants). J’ai apprécié ces moments et j’ai aimé les discussions que nous avions, ça nous a rapproché. Mais on a arreté car c’était toujours moi qui le contactais, il n’avait pas de marques d’affection, nous ne partagions pas d’activités.
J’aimerais avoir vos conseils car je fréquente un homme depuis bientôt 4 mois. Au début de la relation, nos allions au restaurant et faisions des sorties mais depuis quelques temps il ne veut plus. De plus, il ne m’a toujours pas présenté à ses ami(e)s alors qu’ils sont au courant que j’existe, je lui ai proposé de voir les miens mais il trouve toujours une excuse. Cela me donne qu’il a honte d’être vu avec moi même s’il me dit le contraire.

Bref, je décide comme toujours de passer à autre chose,c’était sans compter le fait d’être obligé de le recroiser constamment dans l’association où nous nous sommes rencontrés. 2 mois après notre « rupture » il me recontacta, il rentrait de 15jours en Roumanie, il voulait juste qu’on se voit « pour pas que je crois qu’il me zappe malgré ce qu’il s’est passé ». J’étais ravie mais laissa tout de même passer une journée avant de lui répondre prétextant avoir autre chose à faire pour le moment. Ce fut une merveilleuse soirée, beaucoup de fou rire, mais on se quitte en tout bien tout honneur. On se revoit le lendemain pour aller voir une expo (que nous devions voir chacun de notre coté, comique!!), puis un dernier verre chez lui, il ne tenta rien jusqu’à ce que je pris la décision de rentrer. J’ai essayé de résister mais mon manque de volonté fut le plus fort. L’amour fut merveilleux, comme toujours, très tendre,loin de tous ces bourrins que j’ai pu connaitre en trois ans. Puis il lacha cette phrase « pourquoi c’est si compliqué? » « parce que tu te pose trop de question » lui ai je répondu. s’en était trop pour moi, je me leva et parti sans même l’embrasser.

Slt Kamal j’ai vu votre vidéo etse voij’ai été très intéressé voici mon blême j’ai été avec un garçon il y’a de cela un an TT au début on s’entendait bien et tout mais je ne voulais pas rendre notre relation publique car je venais de sortir d’une relation assez compliqué avec le temps la distance s’est installé entre nous et moi je voyais plus ses défauts que le prqw je me suis mise avec lui et peu après un autre me faisait la cour il était gentille et tout et donc j’ai rompu pour me mettre avec ce dernier mais deux semaines ont suffit pour que je me rendes compte pour la première fois que j’aimais vraiment mon ex qu’il était alors je l’ai fait comprendre à la personne avec qui je suis et j’ai dit à mon ex que je regrettais et que je l’aimais il a accepté être de nouveau avec moi le problème est que cela n’est plus comme avant il est distant je l’ai ask à savoir s’il y avait un problème il m’a fait comprendre qu’il doutait sur ses sentiments pour moi qu’il fallait le temps et qu’il fallait que je réveille cet amour là le soucis c’est que je ne sais pas comment m’y prendre en plus avec l’amour que j’ai pour lui j’ai tendance à attendre plus de nos discussion vu qu’on est très occupé par nos études et qu’on ne se voit vraiment pas j’ai besoin de vos conseil car j’ai tt le temps peur qu’il me dise que c’était une erreur de se remettre avec moi
je suis mineues et je suis tomber amoureuse de quelqu un qui est marier et je c pas quoi parce que je lui ai dis qu on etais juste amie mais en realiter je pense qu a lui . Je voudrais savoir si je dois l oublier ou continuer de le frequenter ou bien je lui dis la veriter sauf que je suis beaucoup timide . J ai 16 ans et lui 35ans . Je c pas toute a fais s il meme ou pas mais en tous cas il aime mes cheveux . Peut etre qu il m aime mais en amie parce qu a chaque fois qu il embrasse sa femme j ai le seum qu esf ce que vous me conseiller ?
Je ne pense pas avoir une vision destructrice de l’amour. Elle m’est propre et je respecte celle des autres qui peuvent différer de la mienne. Cependant, je ne me reconnais pas dans celle que tu véhicules Anaïs, qui est davantage traditionnelle. Et être dans une relation du type que tu décris me rendrait malheureuse. La réciproque est apparemment vraie pour ma vision des choses dans ton cas ^^.
snifffffff hey mimine arrete tu m fais pleurer.ca m fait chaud au coeur. ca a été un plaisir de causer avec toi et de faire ta connaissance. on reste en contact si t a besoin d un conseil ou m faire un ptit coucou n hesite pas, et moi je faire pareil. mon e mail est dadabazik@hotmail.com. ca m fera plaisir de te lire. bonne continuation a toi aussi.
je viens vers pour une autre fois voila pour vous raconter un peu le probleme voila apres un ans de relation et avec la reprise du boulot et detudes au meme temps mon compagnon me demande de diminuer le taux de conversation partager sous pretexte durant la journée on es occuper tous les deux ; il avait dis si on sera en ligne le soir au meme temps on parle sinn je te reveil pas de temps a autre yaura des msgs des petis appeles mais pas trop genre ay debut jetais pas daccord mais jai fini par accepter par amour par tt ce on a comme projet en commun en plus je suis presenter a sa famille donc voila pour lui c’est la preuve quil est serieux et quil tien a moi mais pour cette année le rhytme va changer car on a depasser cette periode je suis comprehensive quil veux avancer et reussir cette année comme il a vecu un echec lanné passer dans ces etudes mais jai peur de craquer car il va trop me manquer meme si de mon coter je suis occuper moi aussi merci de me repondre
Posez-vous alors la question du projet de vie : comme nous indique Elisabeth Couzon, nous n’avons pas forcement le même projet de vie, et il ne s’agit pas de rester avec quelqu’un sous prétexte que vous l’aimez, quitte sacrifier vos envies profondes. Les projets constituent le fil rouge d’une relation amoureuse, si vous n’êtes pas d’accord, avancer ensemble risque d’être compliqué. Par exemple, si vous souhaitez avoir des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, « arrêtez de vous trahir en acceptant de mettre de côté ce désir d’enfant ». Cette situation ne sera pas vivable de toute façon sur le long terme, et votre relation se dégradera si vous reprochez à votre moitié de ne pas vous avoir suivi sur tel ou tel projet.
Ne change pas pour lui. Tu devrais faire marche arrière le plus tôt possible, si tu as l'impression que tu devrais changer quelque chose chez toi pour convaincre ton petit ami. Tu devrais en fin de compte accepter que ton petit ami apprécie et aime la personne que tu es vraiment et non pas une version parfaite et artificielle de ce que tu crois qu'une petite amie devrait être, bien que tu puisses prendre certaines mesures pour améliorer ta relation et pour être plus compréhensive.
Quelles sont donc les astuces pour savoir comment le faire s’engager ? De quelle manière se comporter pour qu’un homme se donne à fond dans la relation ? Faut-il lui mettre la pression pour qu’il prenne conscience qu’il doit faire plus ou au contraire y aller en douceur ? Ce n’est pas toujours simple à gérer car vous ne voulez pas créer de conflits, vous ne souhaitez pas que vos attentes mettent à mal le couple.
Selon G.J. Wenham20, cette expression refléterait plus la complémentarité que l’identité sans quoi ce serait la préposition kāmōhû (כָּמֹהוּ), « comme lui », qui aurait été employée. Pour M. de Merode, l’expression ne doit pas être entendue dans un sens hiérarchique, mais indique au contraire la similarité, l’égalité21. C’est d’ailleurs dans ce sens-là que l’aurait compris la Septante, en traduisant par homoios (ὅμοιος) « de même nature que ». Pour l’exégète, la traduction adéquate du mot serait : « en face de lui », « vis-à-vis de lui ». L’expression tout entière ʿēzer kᵉneg̱dô pourrait dès lors être résumée par les termes : « son partenaire », « son correspondant ».

C’est donc une autre approche qu’il faut adopter pour que votre reconquête amoureuse avance et ne soit plus bloquée. Cela va consister par prendre la distance nécessaire pour ne plus commettre d’erreurs. Il faut bien avoir à l’esprit que l’impact d’une telle action ne se fait pas uniquement ressentir sur votre ex. Il faut cesser de ne voir uniquement qu’ à travers lui/elle car il faut penser à votre bonheur pour vous épanouir.
bonjour ma situation est très compliquée ! j’ai connu un homme depuis une semaine dans le mariage de son frère ! je me suis tombée amoureuse de lui ! il y avait un coup de foudre mais malheureusement ce n’était pas réciproque ! ma tante vue qu’elle le connais nous a mis en contact ( apropos d’un sujet débile sur son travail ) la premiere conversation etait plus ou moins réussite mais aprés quand je l’envoyai un msg il m’ignore il s’enfou de moi et il me répond aprés une heure ou deux … bref
salut kenla…first, sache que tu ne peux quitter une hutte pour aller dans une tente, c pareil! bien dit, tu es attirée par ton prof et c sentiment n dure pas…au lieu d essayer de sauver votr coupl, n cherch pas a l quitter pr un autr pck tu risqu d etr deçu et de regretter ton choix et rien n t garantie k c prof t aim…so si tu n aim plus ton gars, dites l lui mais n l quitte pas pour un autr mais par contr essaie d chercher la solution pour sauver votr coupl! tu risques de fair un mauvais choix pck tu n l connais pas!
Je ne peux pas réaliser d’analyse personnalisée sur l’espace des commentaires car pour cela il faut une conversation et que je puisse poser mes questions afin d’analyser son comportement. Je t’oriente donc vers une séance de coaching avec moi ou un membre de mon équipe. Pour découvrir les différentes prestations c’est par ici : https://boutique.alexandrecormont.com/coaching/
Le temps n’est pas votre ennemi. Je sais que certaines de mes coachées se disent « si dans 2 mois il ne me dit pas je t’aime ça ne sert à rien ou si au bout d’un an on ne vit toujours pas ensemble je le quitte ! ». Toutes ces pensées je les comprends mais si vous les analysez, vous vous rendrez compte qu’elles vous ont menées ici, ce sont ce genre d’idées qui sont néfastes. Poser un ultimatum à son homme pour obtenir plus de sa part n’est donc pas forcément une bonne idée. Je ne prétends que cela ne peut pas fonctionner, mais il faut aussi se rendre compte que c’est un jeu dangereux.
Pour ce qui est des autres types d’engagements, c’est un constat similaire. Comme dit un peu avant, la plupart des couples se séparent et le plus souvent (75% des cas environ) c’est de l’initiative de la femme… et les séparations ne sont pas toujours sans soucis. Dans beaucoup de cas cela finit par une tromperie (et les femmes le font tout autant que les hommes), de l’indifférence ou même de la haine. Franchement, savoir que j’ai autant de chance de me faire jeter, malgré tous mes efforts, surement même en étant haï et rabaissé par la personne qui, hypocritement, me disait m’aimer sincèrement, cela ne donne vraiment pas envie.
Je ne donne jamais de faux espoirs à quelqu’un et s’il m’arrive de ne pas savoir ce que je veux, ça peut arriver, je le dis aussi. C’est-à-dire qu’il m’arrive parfois d’être immédiatement séduite et parfois où je laisse le temps au temps, je ne dis pas non tout de suite et j’attends de voir si déclic il y a, parfois par contre, je sais d’emblée que je ne veux rien avec la personne et je le dis simplement aussi.
Pour que votre homme accepte de s’engager, vous devez être sûre de vous. Commencez par faire une check-list des raisons qui vous incite à officialiser votre relation. Elles doivent être évidentes. Le pousser à s’engager seulement parce que vous êtes ensemble depuis des années n’est pas un bon argument. En amour, la logique n’existe pas.  Si vous voulez passer à cette nouvelle étape par le  simple désir de ressembler aux autres couples, c’est aussi une erreur. Chaque relation diffère et certains amoureux ont tendance à progresser rapidement. Il faut également exclure de vos arguments les avis de vos proches ou de vos amis. Ils n’ont pas à décider à votre place.
En effet, plus vous vous montrer « distante » ou du moins, si vous êtes constamment derrière son dos et plus le manque va se créer. Plus une femme s’éloigne ou se montre inaccessible plus l’homme a tendance à aller vers elle, vous pouvez notamment vous en rendre compte dans le processus de drague. Si vous n’êtes pas celle qui fait le premier et qui ne prend pas l’initiative de le contacter, vous allez l’obliger à venir vers vous, mais mieux que ça vous serez dans ses pensées.
Bonjour Alexandre, il y a 3 mois mon ex a décider de rompre. Nous allions vivre ensemble, car durant notre relation nous avons été a distance vu qu’elle a du quitter notre region pour ses etudes, a une semaine de la fin de celle ci elle a voulu rompe pour se retrouver, se recentrer sur elle même car elle veut s’aimé et qu’elle etait heureuse à travers moi et non à travers elle. Alors dès que je voulais faire un SR elle revenait, pi un jour je lui ai demandé ce qu’elle voulait et depuis dès que nous parlions elle se braque. Il y a 15 jours, elle m’as demandé de l’oublier et la laisser vivre sa vie. Je ne lui parle pu depuis, et je suis un peu perdu, car j’aimerais la reconquerir et je ne sais pas comment m’y prendre. Je suis a Reims et elle part a Paris en septembre. J’essaye de travaillé sur moi, mais plus le temps passe, plus son manque me fais mal.
Les semaines passent, il m’invite à aller le voir dans les fêtes foraines ou il bosse pour un pote, là il est un peu plus dans la séduction mais cela reste assez subtile. En même temps je le sens garder une certaine distance enfin pas pressé quoi comme si il était attiré mais ne voulait pas aller vite et me connaitre d’avantage. On fait comme ca tout l’été, je vais le voir dans les fêtes foraines à toute celle ou il est il me demande de venir, une ou je n’ai pas pu aller, il me dit qu’il manquait plus que moi; desfois j’y vais 2 soirs de suite et c’est lui qui m’emmène etc… Ensuite son père tombe très malade et décéde. Gros gros coup dur il ne sera pas bien pendant 3-4 mois jusqu’a octobre-novembre. Le soir meme ou son père est décédé il était chez moi. Il garde ensuite toujours le contact mais on se voit moins quand même. En novembre -décembre de nouveau on se rapproche (je ne sais pas si on s’est attendu tout les 2 au final ? ou si lui avait des angoisses) et le réveillon du nouvel an nous voilà enfin ensemble, pfiouuu.
Cela peut paraître un peu paradoxale, mais on remarque depuis quelques années que les jeunes filles se maquillent de plus en plus jeunes, souvent pour paraître un peu plus vieilles que leur âge, alors que les femmes mures n’ont pas besoin d’en faire des tonnes pour avoir de la classe ! Souvent, c’est même la sobriété qui apporte à une femme plus âgée une élégance qui mettrait tous les hommes du monde à ses pieds !
Il se peut aussi que cela soit du à un problème de confiance. Vous avez toujours vos raisons. Que ce soit lui ou toi, la confiance est dur à obtenir dans votre couple. Tu ne fais simplement pas confiance aux hommes, par apport à ton passé ou les histoires que tu as entendu, et cela est très compréhensible. En revanche, ton partenaire ne doit pas le subir constamment. Même si tu attends qu’il te prouve des choses tout le temps, il arrivera à bout de sa patience. Et inversement. Si il ne te fait pas confiance, cela va créer un froid dans votre couple et la jalousie deviendra dure à gérer.
Ou alors, pour quelque chose d’un peu plus soft, prend volontairement du temps pour toi. Recentre-toi sur toi-même. Fais les choses que tu as envie de faire, et ne te prive pas pour lui. Ne sacrifie pas les activités que tu souhaiterais faire pour aller faire celle de ton mec. Détends toi avec TES activités et TES potes, fais des petites folies en te faisant plaisir. Va au spa, achète des fringues… En bref, fais ce que toi tu veux. 

Ce fut de pire en pire et au final, je me suis tarée. Au point de ne plus sortir, à l’attendre, à m’oublier et réfléchir sans cesse à une solution. Finalement, je l’ai quitté, ne supportant plus son comportement. Il a refusé la rupture, au point de se mettre à genoux pour m’empêcher de partir mais je suis quand même partie et j’ai prit un appartement, seule. Après quelques mois de séparation. Nous nous sommes revus et avons décidé de reprendre notre relation en repartant sur de nouvelles bases et en vivant chacun de son côté. Tout se passait à merveille les premiers temps, avant que la situation ne redevienne comme avant. Lui, disait qu’il était normal de moins se voir parce qu’on habitait plus ensemble et que cela était différent. Malheureusement, je ne pouvais faire des efforts uniquement de mon côté et c’en suivit une longue discussion, où il me promit de faire plus d’effort pour  » sauver notre couple « .

Clément d’Alexandrie offre quant à lui une lecture beaucoup plus littérale de l’aide fournie par la femme63. Pour lui, il faut principalement comprendre ce terme dans le cadre du mariage. La femme permet d’une part à l’homme d’envisager la procréation et donc la continuité de sa lignée. D’autre part, elle offre un soutien et un réconfort à l’homme, qu’il ne trouverait pas auprès de sa famille ou d’amis. Ainsi, la femme vient en aide à l’homme sur deux plans : la procréation et la tenue paisible de la maison64. Sa compréhension du texte de la création relègue donc la femme à une position inférieure, d’assistante dépendante de l’homme. Saint Augustin rejoindra également cette lecture, de manière plus radicale encore, puisque dans certains de ses textes il affirme ne voir dans l’aide apportée par la femme qu’une seule et unique dimension possible : la procréation65. La femme, en effet, fait son apparition au moment où Dieu mandate l’humanité pour qu’elle se reproduise et assujettisse la terre (Gn 1,27s), c’est donc dans le cadre de ce mandat qu’elle se doit d’être une aide. Pour saint Augustin, cependant, seule la première partie de ce mandat se partage avec la femme. Si l’homme avait eu besoin d’aide pour travailler la terre, alors un autre homme aurait été plus utile. De même, si l’homme avait eu besoin de compagnie, celle d’un ami eut été préférable à celle d’une femme66. Seule la gestation d’un enfant ne pouvait être accomplie par un homme. La femme, de fait, est une aide gestatrice, qui se doit d’obéir à son mari, tandis que celui-ci accomplit le reste de son mandat créationnel et dirige sa femme. À un second niveau de lecture, saint Augustin propose une interprétation plus allégorique, où la femme ici encore représenterait la partie charnelle de l’être que l’individu doit tenir assujettie par sa raison, symbolisée par l’homme67.
Et sinon, c’est vrai que le break permet de réfléchir un peu. Avant de quitter mon exe, on avait fait une sorte de petit break car elle est partie une semaine en vacance. J’ai donc eu un peu le temps de réfléchir (c’était pas une période évidente). Je me suis rendue compte que j’étais beaucoup plus active lorsqu’elle n’était pas là, que ça me forçait à aller de l’avant etc, et puis j’ai réalisé que j’appréhendais son retour (ça, ça voulait dire que je pré-sentais qu’à son retour ça ne seraient pas d’heureuses retrouvailles mais probablement la rupture parce quelque chose ne fonctionnait plus). Après, faut pas non plus que le break dure trop longtemps, et puis faut que ce soit un vrai break par contre, histoire de voir si on arrive à gérer le manque.

Je suis exactement dans cette situation. Il s’éloigne, je pense que je lui fais peur car nous sommes tous les deux en transition. Il revient dans sa région d’origine et moi aussi mais on ne sait pas encore comment, où . Il me pose souvent des questions sur mon travail car je recherche actuellement dans la région étant basée dans une autre ville pour le moment et je crois que ça l’angoisse et le repousse. Il faut savoir que nous sommes sortis ensemble pour la première fois il y a 3 semaines, il est déjà avec quelqu’un mais ne vit pas avec (je le connaissais depuis 17 ans, nous avons une petite histoire à 24, il en a maintenant 40). Le week-end a pris une tournure que je n’attendais pas. Petit diner préparé, vin, etc. Tout était parfait, il voulait passer du temps avec moi que je reste plus longtemps (4 jours au total et nous avons bien sûr couché ensemble mais c’est lui qui est venu alors qu’il me dit qu’il n’a plus de libido). Je suis repartie et j’ai attendu 2 jours avant de lui envoyer un sms pour savoir s’il voulait qu’on se revoit. Il était prêt à tout et il a même demandé à sa mère si je pouvais loger chez elle (il est chez elle pour les fêtes), je lui ai dit que ça me gênait un peu mais je pense que je n’ai pas été claire, je voulais dire que ça me gênait car il était encore avec son amie. Puis il m’a rappelé et proposé de passer le 1er de l’an en amoureux diner aux chandelles, j’ai accepté ce que je n’aurais pas du faire car là il vient de me rappeler pour me dire qu’il devait mettre les choses au clair avec son amie (la quitter) avant de commencer autre chose car il avait la boule au ventre et qu’il ne pouvait pas avoir une double vie. Mais en même temps il me dit que je ne dois pas l’attendre, qu’il va me rappeler ou pas mais que je peux le rappeler dans 3 semaines lorsque je passerai dans sa ville pour prendre la température. J’hésite, dans 3 semaines cela fera seulement 2 semaines qu’il ne sera plus avec elle, dois-je le laisser me recontacter ou le recontacter mais plus tard ?? Sachant que j’ai peur qu’il en rappelle jamais. Il me dit qu’il ne se projette pas, or on ne s’est vus qu’un week-end. Quand j’étais chez lui il me disait qu’ils s’aimaient avec son amie mais que c’était platonique depuis un an (ils ne vivent pas ensemble et ne dorment pas ensemble) et là il me dit au téléphone qu’il n’est plus dans une relation amoureuse avec elle. De l’autre côté, il me dit que le week-end était génial, il m’a emmené se balader, préparer à manger tout le week-end, dit qu’il a passé de bons moments avec moi, il m’a exposé toute sa vie et une partie de ses blessures, il dit ne pas vouloir d’enfants et me demande jusqu’ à quand je peux en avoir, m’expose même les prénoms d’enfants qu’il aime et là pouf. Alors que c’est lui qui s’est enflammé à me proposer de se revoir et le jour où je suis partie je lui ai dit oui on peut se revoir et on voit comment ça se passe (donc pas de pression). Je ne sais pas comment réagir, au téléphone je lui ai dit de faire ce qu’il avait faire, de prioriser que je n’attendais rien à la base que je voulais voir comment les choses allaient évoluer maintenant est-ce que le manque va se créer si je ne l’appelle pas sachant que cela ne fera que 2 semaines de séparation avec son amie et qu’il a aussi son retour/déménagement à préparer, je fais quoi j’attends un mois et demi histoire d’être aussi moi aussi en bonne position (boulot, appart) pour le recontacter sachant que je le connais un peu, je sais qu’il ne rappellera pas. MErci


Une femme est très importante pour ne pas presser son élu. Les innombrables questions «m'aimes-tu?» Ou «comment me traites-tu?» Sont une cause de malaise, d'embarras et de déséquilibre émotionnel. L'amour des hommes se manifeste dans des centaines d'autres nuances et les mots ne reflètent pas la réalité. Si un homme ne s'est pas encore rendu compte de lui-même et de ses sentiments, s'il n'est pas complètement sûr de celui qu'il a choisi, le questionnement constant détruira la relation qui vient tout juste de naître.
Mais quant il ya un soucis je préfère le régler et en finir. Pour lui ya pa s problème tout doit aller dans son sens comment lui faire comprendcomprendre que dans un couple ce n’est pas que dans un seul sens que sa soit aller. Il m’aime je l’aime mais j’ai juste mar de me sentir coupable de ses mauvais comportements envers moi et de toujours trouver un moyen de les justifiés.

Tu veux faire revenir ton homme ? Applique les bonnes méthodes et améliore-toi ! Comme dans n’importe quelle situation de couple, la communication est le secret d’un couple en bonne santé. Donc, il est important de ne pas oublier d’en parler à son copain. Partage-lui tes sentiments, fais lui part de ce qui te ronge. Si quelqu’un doit te redonner le sourire et la joie de vivre, c’est bien lui !
Il tombe à pic cet article! Ca fait 2 ans que je vis ça. Dans mon cas, après auto analyse, c’est pas une question de déception de l’autre en tant que personne. C’est un peu ce que tu écris; L’envie de retrouver un sentiment perdu. Tu tombes sur une personne qui est bien. Dont les défauts t’amusent ou te laissent indifférents. Tu te dis « ca y est! Je le tiens ce boumboum dans mon coeur, je la tiens cette obsession quotidienne qui s’estompe uniquement quand tu la vois ». Et je pense qu’à en attendre trop (non pas de l’autre, mais du sentiment), on est déçu. Comme il ne sert à rien de faire souffrir l’autre (en admettant que l’autre commence à s’attacher), tu mets un terme à la relation(de façon plus ou moins classe en fonction des gens). Les questions que je me pose sont « est-ce qu’on se protège inconsciemment pour ne pas revivre les souffrances passées? (quand on est le largué -ce qui a été mon cas-) », « est-ce qu’on est simplement devenu des sur-consommateurs de « corps humain »? », « Est-ce qu’on pourra un jour retomber amoureux? »… Pour en avoir déjà un peu parlé à droite à gauche, je confirme que les plus touchés en général dans ces histoires se sont nous. Et cette fameuse phrase « tu mérites mieux » est vraiment sincère. Tu sais très bien que tu n’apporteras jamais à l’autre ce dont elle a besoin, ou la réciproque de ce qu’elle te donne…

Bonsoir malgré tous vos bons conseils je reste perdue.j’ai rencontré un homme sur meetic il y a quelque mois et la première rencontre été superbe pour lui comme pour moi.nous avons 2h de route qui nous separe.il vient presque tous les week end,m’ecri tous les jours semble bien et amoureux mais je n’arrive pas a m’enlever ce mechant doute car il es toujours actif sur meetic.il me dis que c’est moi pour toute sa vie,qu’il faudra trouver une solution pour nous pour se rapprocher etc etc mais….ce doute…que je n’arrive pas a m’enlever..pas envie de lui mettre la pression parce que je m’attache a lui..beaucoup..est ce que je lui en parle et il me prend pour ine psychopate ou jalouse malade alors que non,c’est juste que je veux pas donner a 100% pour me ramasser..ou je di rien..et malgré la distance je donne ma confiance a 100%???comment dire…c comme un brouillard epais lol..car en amour je donne sans compter..
#8 Il voit quelqu’un d’autre. Voici une autre des grandes raisons qui expliquent qu’il s’éloigne. Mais je vous l’accorde, il y aura d’autre signes. Par exemples, il deviendra secret, cessera de vous toucher et d’avoir des rapports intimes avec vous. Et si en plus il est distant, il est fort probable que vous ne soyez pas la seule. Questionnez-le avant de vous faire avoir.
Je suis de l’autre côté mais je suis un peu pareil , dès que j’ai la confirmation que je plait à la fille et que la relation commence , je me lache ! câlins, bisous, sms tout les jours … en général ça dure pas longtemps après ça lol A chaque nouvelle relation j’essai d’en faire moins mais même si j’ai la volonté de changer cela n’est pas dans ma nature, j’ai toujours l’impression d’être enchainé quand on me demande moins d’affection…
Cela a débuté pour moi à mon avis trop rapidement car il a tout de suite planté le décor, me demandant si j’étais libre (lui l’étais), si je voulais une relation sérieuse (lui aussi), si je pouvais le supporter avec ses horaires et emplois du temps décalé (que les autres femmes n’avaient pas supportées)… en face à face sur le coup de l’émotion et malgré tout en stress total (un passé plus que difficile sur le plan affectif pour moi…), j’avais peur, j’ai dit oui à tout, tout de même, en me disant de ne pas laisser filer quelque chose d’aussi magnifique… mais maintenant en réfléchissant il y a des choses que je ne comprends pas très bien…quand je lui ai demandé son nom de famille, il n’a pas voulu répondre, son mail, il a hésité sans me le donner… en me disant que c’était pour son job (secret défense)…entretemps, j’ai essayé de le contacter par téléphone, mais il n’était pas disponible… …ensuite, nous sommes revus la semaine suivante où il a été vraiment direct avec moi, qu’il souhaitait qu’on se rejoigne chez moi ou dans un autre endroit car pour lui, il était le « bon numéro » pour moi… nous avons été au cinéma… nous nous sommes embrassés, c’était comme je l’imaginais.. lui je l’ai trouvé très fusionnel avec moi, le top !!! et puis j’ai eu l’impression que c’est lui qui a eu peur…il a enlevé son bras et s’est refermé très froidement en regardant la fin du film… ensuite, nous nous sommes quittés et il m’a dit « prend soin de toi », sans me fixer un autre RDV… que dois-je penser concrètement de lui… serait-ce pour vous vulgairement « un plan cul » qu’il recherchait, plutôt qu’il ait eu peur de l’amour !!! ou qu’il a pris conscience qu’il n’a pas le temps d’une relation sérieuse avec moi ???depuis, je n’ai plus de nouvelles de lui et ne répond plus à mes SMS…merci de me dire quels comportements dois-je adopter pour le reconquérir, car cela me fait souffrir ?
Bonjour, mon mari et moi nous nous sommes mariés il y a 7ans de ca, notre situation est pas si simple j’était mère célibataire de 2 enfants quand on s’est connus… maintenant on en a 4. J’ai suivi mon mari à l’autre bout du monde par amour.Aujourd’hui sa seule préoccupation c’est les petits, sa famille et quand je dit sa famille j’entends par la ses parents. Je suis dépassée j’ai tellement pas de soutien de sa part que je baisse les bras. Quand je dit en pleurant que je souffre il est insensible. Je dois prendre une décision et j’aimerai votre aide s’il vous plait. Meme si je l’aime toujours.Merci
Je le prend au mot et le lendemain comme convenu je l’appelle, en faisant la fille mature et pas affectée plus que ça par la rupture. Mais là, la discussion devient bizarre, car malgré quelques blagues, à la fin, j’ai eu l’impression que s’il voulait qu’on se parle, c’était surtout pour qu’il se déculpabilise et que j’aille mieux suite à la rupture et non parce qu’il tient toujours à moi…c’était plus du genre “à la prochaine” que “on se reparle très vite”…:(
Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.
Mon mari s’est fait opéré il y a 1 an et demi et depuis, il n’est plus comme avant. Il était un amant incoroyable, il me désirait tout le temps, me complimentait tout le temps, je me sentais aimée, belle et séduisante. Depuis son opération, il ne fait plus attention à moi en tant que femme. Il est gentil certes mais il semble ne plus m’aimer. Dans un premier temps il a nié d’un bloc ce que je ressentais pretextant la fatigue, le speed de la vie…maintenant, il avoue avoir changé et ne plus m’aimer comme avant. Il dit quand même pouvoir être heureux comme ça. Il avoue quand même ne plus être aussi heureux. Il ne veut pas en parler, et si je lui en parle, il dit que je lui mets la pression… Je suis très malheureuse forcément. J’ai du mal à vivre normalement à ses côtés et je passe de période où je vis avec en faisant semblant de m’y accomoder à d’autres où je craque et exprime mon malaise. Il ne veut en aucun cas passer par un médiateur et je sens bien que c’est à moi de m’adapter ou de partir… Je ne sais pas si vous l’exliquer m’aidera. Nous sommes en couple depuis plus de 20 ans. Il a conscience d’un changement de son amour mais ne se l’explique pas. Il a choisi de faire l’autruche chose que je suis de mon côté incapable de faire. J’ai vécu dans le bonheur, j’en ai eu conscience. Maintenant que faire ? C’est long. Merci pour votre aide.

Merci pour tous tes articles. Je vis depuis près de 3 ans une relation avec un homme plus âgé que moi (j’ai 32 ans et lui 49 ans-2 enfants) et nous habitons ensemble dans sa maison depuis 2 ans. Il m’a tout d’abord dit ne pas vouloir être à nouveau père au bout de 3 mois. Finalement, après quelques mois de montagnes russes, il me dit que je porterai son enfant et que je serai son épouse. Nous tombons d’accord pour que j’arrête la pilule en août 2017, il repousse à novembre et là, miracle, je tombe enceinte. Il achète même une bague de fiançailles. Malheureusement, je fais une fausse couche. Suite à cela, il se met de nouveau à repousser à deux reprises le moment de retenter le bébé. Arrivés au mois de septembre je décide de ne pas lui mettre la pression. Finalement, il me devance : il m’annonce en pleurs qu’il a finalement tourné le problème dans tous les sens dans sa tête et qu’il ne veut vraiment plus d’enfant. Il me dit que la seule chose qui pourrait le faire changer d’avis c’est la peur de me perdre. Nous avons décidé que je retournerais vivre quelques semaines dans mon ancien appartement afin de voir ce que cette distance allait provoquer en lui. J’ai décidé de ne plus répondre à ses messages (je l’avais plus ou moins prévenu). Je dois dire que c’est dur car il me sollicite plusieurs fois par jour avec des messages d’amour mais toujours aucune allusion au bébé. Et je souffre. D’ici une semaine, si rien n’a changé, je pense lui demander quelle est sa décision. Que penses-tu de ma situation et selon toi y’a-t-il un espoir pour qu’un déclic se produise (au risque de me répéter c’est lui qui décidé que l’on soit temporairement séparé pour « avoir la rage » et revenir)?


Clément d’Alexandrie offre quant à lui une lecture beaucoup plus littérale de l’aide fournie par la femme63. Pour lui, il faut principalement comprendre ce terme dans le cadre du mariage. La femme permet d’une part à l’homme d’envisager la procréation et donc la continuité de sa lignée. D’autre part, elle offre un soutien et un réconfort à l’homme, qu’il ne trouverait pas auprès de sa famille ou d’amis. Ainsi, la femme vient en aide à l’homme sur deux plans : la procréation et la tenue paisible de la maison64. Sa compréhension du texte de la création relègue donc la femme à une position inférieure, d’assistante dépendante de l’homme. Saint Augustin rejoindra également cette lecture, de manière plus radicale encore, puisque dans certains de ses textes il affirme ne voir dans l’aide apportée par la femme qu’une seule et unique dimension possible : la procréation65. La femme, en effet, fait son apparition au moment où Dieu mandate l’humanité pour qu’elle se reproduise et assujettisse la terre (Gn 1,27s), c’est donc dans le cadre de ce mandat qu’elle se doit d’être une aide. Pour saint Augustin, cependant, seule la première partie de ce mandat se partage avec la femme. Si l’homme avait eu besoin d’aide pour travailler la terre, alors un autre homme aurait été plus utile. De même, si l’homme avait eu besoin de compagnie, celle d’un ami eut été préférable à celle d’une femme66. Seule la gestation d’un enfant ne pouvait être accomplie par un homme. La femme, de fait, est une aide gestatrice, qui se doit d’obéir à son mari, tandis que celui-ci accomplit le reste de son mandat créationnel et dirige sa femme. À un second niveau de lecture, saint Augustin propose une interprétation plus allégorique, où la femme ici encore représenterait la partie charnelle de l’être que l’individu doit tenir assujettie par sa raison, symbolisée par l’homme67.
Le lendemain matin il me demande si par hasard j’aurais une imprimante (il était sur le point de partir pour quelques jours au Portugal) et si je pouvais lui imprimer ses tickets. J’accepte et on se revoit pour que je lui donne… Et pendant 2 heures autour d’un caffé, pas un blanc, des rigolades mais aucun flirt de sa part, il paraît timide, voire pas intéressé. Mais il décide me raccompagner jusqu’à chez moi et soudainement m’embrasse avant de se sauver en assurant me revoir après son retour (4 jours). Là je dois avouer que le baiser n’était pas fantastique, probablement trop maladroit…
Au vu de ce qui se passe au PQ, son temps semble venu à échéance sauf si un redressement ''radical'' ne s'opère en fin de semaine à 3 Rivières. Les neuf élus qui restent doivent ouvrir les échanges et ne pas bâillonner la parole des membres pas des règles d'un statut lui aussi dépassé. L'organisation Stalinienne qui fait que la communication est à sens unique n'est pas pour aider à un développement des relations avec la population. SI les membres ne sont pas autoriser à exprimer leurs idées il faut comprendre que la démission de la jeune Catherine Fournier est justifiée. En libérant la parole de ses membres les élus comprendront que l'Identité, la culture, les valeurs sont celles de la majorité qui a élu ses gouvernants… Cette majorité dit : Une laicité sans compromis, un crucifix au musée, les religions dans la sphère privée et tous des citoyens égaux dev ant la loi...
L'engagement véritable se fait au jour le jour. Ce n'est pas une promesse faite un jour précis, ni un bail, ni un contrat. C'est tous les jours qu'on doit garder celui qu'on aime, en lui donnant le meilleur de soi. Ce n'est pas en le tenant avec les traites à payer ou le fait qu'on a des gamins ensemble, ou une baraque achetée ensemble. Ce ciment là ne tient rien : quand ça doit merder, ça merde, enfants, baraque, traites ou pas.

La rencontre amoureuse n’est pas toujours facile malgré des moyens toujours plus novateurs. Comme vous le savez je suis américain et je réalise souvent des comparaisons entre les différentes cultures. Aux USA, il existe un mode de dating où on apprend à connaître à la personne, on couche avec elle et on flirt mais pourtant ni l’un ni l’autre ne se considère « en couple ». C’est encore la phase d’apprentissage.
Si, par exemple, il s'est montré très distant avec toi ces deux dernières semaines, tu devrais te demander ce qui s'est passé dans sa vie et qui a pu le conduire à se comporter comme il le fait. Il peut tout simplement ne pas être lui-même si sa grand-mère vient de mourir, s'il doit passer un examen important ou s'il est enrhumé. Essaye de comprendre que son comportement n'a pas forcément quelque chose à voir avec toi-même.
Vous souriez dès que vous entendez son nom, vous avez des papillons dans le ventre et vous n’imaginez pas votre futur avec quelqu’un d’autre que lui. Cependant, il y a une ombre à votre bonheur : votre partenaire. Il ne vous regarde plus, ne communique plus avec vous, pire, il s’éloigne. Veut-il mettre un terme à votre relation ? Trouve-t-il que votre couple va trop vite ? Comprendre les hommes n’est jamais chose facile ! Avant de vous angoisser et de claquer la porte en larmes, voici nos conseils pour bien réagir face à un homme distant.
×