J’ai rencontré un homme il y a un an et 6 mois. Il m’a pas dit qu’il était marié (mais divorcé). J’ai vécu avec lui 4 mois au bout de 8 mois et c’est la que j’ai découvert qu’il l’était avant nous vivions dans des villes différentes. En fait sa femme l’avait quitter sur à ses infidélités. A la suite de cela, il y a eu beaucoup de tensions entre nous et il a décidé de me quitter. J’en ai énormement souffert mais je lui ai pas couru derrière .

C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.

C’est ce qui est le plus douloureux dans cette « histoire » : pas la « perte » de l’autre, je ne m’accroche jamais à un homme. J’ai assez de vécu pour savoir que le monde est plein d’autres garçons charmants, j’en ai rencontré un par la suite avec qui je suis toujours. Mais j’ai perdu mes dernières illusions. J’ai enterré beaucoup trop de rêves et d’espoirs.
Bonjour je m’appel Gaëlle j’ai déjà flirter avec quelqu’un mais je n’ai jamais été amoureuse, enfin si mais mes relations ne dirais j’amais très longtemps, donc c’est pour cela que j’ai décider un jour de ne plus être amoureuse, a l’époque j’allait a l’école comme tous les enfants ou les adolescents, sauf que ce n’est pas une école comme les autre elle permet de rencontrer des personnes qui ont le même handicap, je me suis jurer de ne plus tomber amoureuse mais un jour l’amour m’est tomber dessus sans que je m’en aperçoive, mais sauf que c’est un amour de jeuness, mais malgré des années je crois que j’aime encore cet amour de jeunesse et c’est réciproque sauf que nous ne sommes pas rester en contact et ça me manque un peut
La communication entre les individus, avec l’environnement les relations humaines sont si souvent complexes, par endroit inexplicables, insaisissables dans certains cas, lorsqu’on tente d’élargir sa compréhension des événements, introduire le paradoxe, du destin en lieu de quoi débarque souvent le paranormale, etc. L’immuabilité en somme. Ainsi va la vie.

Tout ce que je souhaiterais, c’est un véritable amour, ou chacun respecte l’autre pour lui/elle-même, une véritable égalité, une véritable complicité sans lien financier (le tue-l’amour par excellence) et avec une véritable logique de long terme (et non pas une logique d’individualisme/égoïsme égocentrique basé sur le plaisir constant et immédiat sur le court terme malgré de belles paroles d’engagement alors que dans 75% des cas c’est vous qui brisez cette belle promesse d’engagement)… mais 99% d’entre vous veulent toujours plus, encore et encore et ensuite nous sortent tous les reproches possibles, nous trompent, nous donnent presque honte d’être né homme et se plaignent que les hommes veulent de moins en moins s’engager…

Je crois qu'il faut vivre ses histoires d'amour à fond... Moi, j'ai vraiment tout donné et j'ai essayé 1001 techniques pour que notre couple se consolide. Comme rien n'y faisait, j'ai fini par me décourager tout naturellement et pour terminer, je n'y croyais plus... C'est seulement à ce moment-là que j'ai eu la force de rompre définitivement et de rester sur ma position. Actuellement, même si je me sens malheureuse et très seule, j'ai au moins la certitude d'une chose: me remettre avec lui ne me rendra pas plus heureuse. La rupture en est ainsi facilitée... Bref, un petit conseil: ne fais jamais rien si tu n'en ressens pas l'envie ou le besoin!
Waow je viens d’avoir un choc : je suis un homme^^ C’est un grand classique chez moi : je m’emballe en un regard / une soirée, pour refroidir ensuite à toute vitesse une fois que je connais suffisamment le mec pour savoir que ça « ne collera pas »… Mais sans avoir vraiment essayé de construire quelque relation que ce soit avec lui, trop peur qu’entre-temps il s’attache et que je le fasse souffrir (et je suis une fille gentille, je n’aime pas ça !). Et puis je me suis toujours dit que l’intuition dans le domaine était sans faille… Parfaitement résumé dans ton « les hommes pourront aisément penser l’amour comme un état. Quelque chose qui est là ou qui n’est pas là. Un truc un peu magique contre lequel la volonté ne peut rien. » Ce qui favorise les OI soit dit en passant, tellement c’est facile de se dire que lui c’est sûr c’est Mr Perfect quand on n’est pas dans une relation avec lui, justement…
Mais on perd nos amis et on se retrouve que tout les deux. Il me demande de l’embrasser plusieurs fois. On parle de nos vie ect. Je suis une fille qui aime drague et séduire et faut l’avouer je suis douée.Bien sûr ça il l’a remarqué.Alors dès que nous sommes ensembles il pose des questions qui s’apparentent plus à des minis-crises de jalousies qu’à de la curiosité.D’ailleurs à un moment il me dit : ” au début je pensais que tu étais une fille bien mais maintenant je pense que tu joues avec les garçons tu les fais galèrer ect” ce qui est vrai j’adore ça mais se n’est pas pour autant que je ne suis pas une fille bien. Je crois qu’il a peur que je lui fasse à l’envers,que je le manipule.

Dans la première partie de ce midrash, Ève est présentée comme une aide au sens domestique du terme puisqu’elle est censée épauler Adam dans tout ce qu’il entreprend. Mais R. Éléazar propose une autre interprétation de cette aide à la lumière de la suite du texte de la Genèse. Ève a été créée pour qu’elle puisse avoir des rapports sexuels avec Adam, chose impossible avec les animaux. Ce qui permet à Adam de s’exclamer : « cette fois, voici celle qui est os de mes os et chair de ma chair ».
C’est le tout le contraire pour ma part, je suis un peu perdu de ce côté là. Il me reproche justement de ne pas donner assez de nouvelles et que c’est tout le temps lui vient me parler. Ce qui est vrai… Mais j’ai l’impression d’être un pot de colle si c’est moi qui vient lui parler. Cela fait 8 mois qu’on se parle, nous nous sommes vus que 2 fois alors que nous sommes de la même ville… J’ai eu beau arrêter de lui parler parce que j’en avais marre de lui proposer qu’on se revoit après notre premier rencard et qu’il me sorte une excuse bateau… Il revenait toujours me parler et malgré cela, nous avons quand même une bonne complicité. Mais dès qu’un sujet devient un peu plus sérieux, il ne répond plus à mes messages. Je ne sais pas ce qu’il veut… Peut-être est-il indécis ? Il a tout le temps l’attitude dragueur à me charrier mais on a toujours pas passer la vitesse supérieure… Je me suis remise en question longtemps, mais je jette l’éponge, je suis patiente mais au bout d’un moment il faut arrêter de se payer ma tête.
Cela me paraissait irréel tellement il était exactement le genre d’homme que je cherchais depuis des années de celiba jamais j’avais eu ce cas de figure, j’étais charmé…Et nous avons coucher ensemble à nouveau ce soir là, malgré nous avions convenu de ne pas aller jusque là,il a été plusqu’adorable le lendemain puis nous nous sommes revue 5 jours après chez moi, pour un repas et film, super soirée, Par la suite et je pense par peur de le perdre car je me rendais compte qu’il ne se confiait pas tant que ça a moi, ni ne me parlait pas trop dans une journée tant que je ne lui envoyais pas de message. J’ai eu peur qu’à nouveau une autre prenne sont attention me le prenne, j’ai fais toutes les erreurs, lui envoyer un message la première, être tjrs celle qui le contacte et me déclare en me mettant en demande, j’ai été même à lui dire qu’a sa question de savoir si je voulais être sa chérie qu’il m’avait posé le soir du dîner je lui répondais oui car je n’avais plus envie d’attendre de savoir si ça ira j’ai envi d’essayer d’apprendre à le connaître et partager de bons moments….
Autre point à relativiser : celui de la distance. Et aussi la durée de la relation à distance. Même si elle est récurrente et que ton copain est loin, garde en tête que ça ne durera pas… Un jour ou l’autre, les choses vont bouger et tu seras apaisée de l’avoir à tes côtés. Tu t’installeras avec lui et là tu verras d’autres problèmes arriver : la routine… 😉 Mon copain me manque, mais plus pour longtemps.
La négativité a pris le dessus et il semble clair qu’il est en colère. Tu vas donc devoir faire un silence radio et cesser d’être en réaction ou de te mettre en demande. La première étape consiste à reprendre le dessus, à sortir de ta dépendance affective car je pense que tu en souffres et ensuite de mettre en place un plan d’action efficace. Pour cela, je te recommande d’être accompagnée et de réserver une séance de coaching avec moi ou un membre de mon équipe.
L’indifférence est particulièrement frustrante puisqu’elle fait perdre toute marge de manœuvre. Un homme indifférent est par définition un homme qui ne réagit à aucune de vos actions. Comment le faire réagir ? Vous n’avez pas d’autre choix que de ne rien faire et d’attendre de voir s’il se manifeste. S’il ne réagit pas, nous vous conseillons vivement de passer à autre chose car rappelez-vous que l’indifférence est le pire des mépris. Voulez-vous continuer à être méprisée ? Non ! Next !
Je suis en couple depuis plus de 2 mois avec un homme que je connais depuis quelques années et qui habitent à 400km de chez moi. Depuis que nous nous connaissions, nous nous étions vu 2/3 fois. Je pense que tous les deux étions attirés mais avions peur de prendre une claque. Et lors d’un week-end nous avons passé beaucoup de temps ensemble et nous sommes rendu compte que notre attirance était mutuelle. Nous avons sauté le pas et au début de la relation nous avions de nombreux échanges. En discussion quasi non-stop toute la journée via whatsapp. Quelques coup de téléphone mais beaucoup plus rare. Nous nous sommes vu quelques week-end lors desquels j’ai rencontré ses amis et lui les miens. Il était particulièrement à fond et cela me faisait peur car notre relation était récente. Puis, les messages ont commencé à diminuer. Nous étions tous les 2 pris dans nos boulots respectifs. Luis se lèvent très tôt. Cependant, ils ne se sont pas arrêtés. Nous etions toujours en discussion whatsapp quotidienne. Mais, il a commencé à ne plus répondre à mes rares tentatives d’appels. Et surtout il ne rappelait pas derrière. Néanmoins nous échangions toujours par message. Lui était beaucoup moins entreprenant aussi.

Du coup je me sens super coupable vis à vis de lui, car j’ai l’impression de l’avoir allumé sans rien lui donner, alors je lui propose des sorties sport car je sens qu’il m’en veut, qu’il s’est senti rejeté. J’aurai bien aimé en faire un ami et du coup je pense que c’est foiré. Mais on ne peut pas deviner avant de connaître la personne si ça va coller…
Bonsoir voilà je rencontrai un homme ya un peux plus d un mois on ses vu deux fois avent s allez plus loin donc on a depuis passer 3 weekend ensemble il me dit que il n’est pas texto pas téléphone on vie pas dans la même ville la dernier fois je passer un weekend de 3jour avec lui il m’as même présenté sa fille et m’a fait comprendre que j’étais la 3ème depuis deux ans et que c’était important pour lui mais quand il m’a ramené chez moi le dimanche je plus eu de nouvelle et les deux texto que je eu c’est parce que je lui envoyer alors comme je savais plus où j’en n’étais avec lui ya 4 jour je lui demandez de me dire ce que il voulais vraiment il m’a répondu que pour lui y’ avais pas de souci on été toujours ensemble.alors lundi je suis allez jeté un regarde sur un sit de rencontre que lui été di compte d une amie a moi un l’a vu aussi alors je lui es dit que j’avais une amie qui l’avais vu sur un site de rencontre et si c’était vrais et la il m’a répondu que pas du tout que il a toujour été claire avec moi et sincère et que il voulais toujour me voir et faire un bout de chemin avec moi pour voir ou ca mène et que il allais faites des effort niveau texto mais depuis lundi plus nouvelle mon souci à moi c’est que il plait plus que me plaire et je suis très mal que dois je faire ou penser

J’ai suivi tout vos conseils pas à pas et aujourd’hui je revois mon ex 1 fois par semaine, nous étions dans un CFP 1 mois et cela fait un an que l’on se voit maintenant comme ca (on se fait a manger, on rigole, il est avenant, on dort ensemble (avec ou sans contact physique). Le problème est que nous avons peu de temps à cause du travail, sport, activités de chaque coté, il dit qu’il ne veut rien partager avec moi à l’extérieur de chez lui ou de chez moi, il répond de suite à mes sms et mes appels mais ne me contacte jamais de lui même, je comprends pas trop son comportement. Pour plaisanter, je lui ai dit vu comme cela se passe entre nous pourquoi refaire un test et se remettre ensemble et la il le prend mal, dit qu’il n’est pas amoureux et qu’on sera jamais ensemble. Il me reproche des choses souvent mais vu qu’on est pas ensemble, pourquoi il fait ca? Une idée de ce qu’il se passe? C’est comme si on était en couple mais sans y être, merci de ton aide…


Bonsoir, je me pose des questions Alexandre. Voilà je travaille depuis des années dans la même boîte et depuis 3 ans j ai l impression que mon patron se rapproche de moi. Il est marié et moi en couple. Il me regarde droit ds les yeux sans cligner et sans détourner son regard et semble assez nerveux en ma présence. je le surprends régulièrement entrain de me regarder des que je lève la tête. Ça lui arrive de m effleurer bras bas du dos .il me souris tout le temps. Me parle de plus en plus perso ou boulot et ce confié au niveau de la boîte. Passe souvent près de moi et par période fait tout pour ne pas me toucher. Voilà je sais pas à quoi il joue. Je le trouve très séduisant.
Excuse-toi quand tu as fait une erreur. Tu devrais être capable d'admettre quand tu t'es trompée si tu veux que ton petit ami t'aime et te respecte vraiment. Regarde-le dans les yeux, range ton téléphone et montre-lui que tu es vraiment désolée. Ne lui donne pas l'impression de t'excuser rien que pour obtenir quelque chose de lui ou parce que tu crois que tu es obligée de le faire. Montre-lui que ce que tu as fait te gêne vraiment et que tu es déterminée à ne plus le refaire.
Bonjour Alexandre, depuis un mois et Demi , je frequente un garçon qui me plait Beaucoup , il me veut pas a engager disant sortir d une longue relation mal finie. J aimerai le pousser à prendre des initiatives, le faire Bouger Vers moi. J ai peur en utilisant la technique du silence le perdre , ou si Je refuse un de ces rdv qu ils me rappellent plus. Comment le faire changer d Avis ?il me trouve Beaucoup de qualités qui me font peur presque …bref pourtant il Crée sans cesse des freins…qui me rendent folle..me dit que Je dois le laisser proposer le rdv…mais il decide du rythme …ne veut pas s organiser ….que faire faire ?prochaine fois qu il me propose Je refuse ?avez vous un Bon conseil ? Tout Ca me rends Triste .Merci / sasa

Alors peut-être que je semble capricieuse, que j’ai des exigences élevées, mais pourtant je pense que je suis capable d’aimer quelqu’un pour tous ses aspects, les bons, les moins bons. Je ne pense pas être égoïste et je ne supporterais pas de faire du mal à la personne que j’aime ou que j’ai aimée. C’est pour ça aussi que j’attends pour le « je t’aime ». C’est à mon sens un mot très fort, une sorte de promesse que je ne veux pas faire sans être sûre que je le ressens vraiment, que je ne vais pas ensuite agir en contradiction avec cette parole. Dire « je t’aime » ça peut d’une certaine façon donner l’impression que c’est bon, que l’autre a réussi à nous « conquérir », que « c’est dans la poche » (je met des guillemets car je trouve ces termes un peu tristes). Alors que finalement, ma vision des choses, c’est qu’il faut toujours se reconquérir, ne jamais penser que c’est acquis, sinon c’est là que le désir commence à s’éteindre. Alors bien sûr, il y a plein de manières de montrer à l’autre qu’on l’aime, et je ne m’en prive pas, seulement, le formuler, je trouve que ça a tendance à « figer ». A cause de toutes les images clichées qu’on a en tête, le « je t’aime » a pris un peu le sens de « je t’aime pour toute la vie », comme un état permanent, alors qu’il devrait signifier « je ressens de l’amour pour toi » comme une sensation au moment présent.
Et enfin le fait de choisir d’avoir de l’amour pour l’autre au début j’étais dubitatif en lisant cette phrase car choisir d’avoir de l’amour pour quelqu’un c’est un peu comme contrôler ses sentiments, est ce vraiment possible ? Mais posé dans la continuité de ta notion de travail cela prend tout son sens, en fait au final nous sommes sur la même longueur d’ondes simplement ton « choix » semble être une étape intermédiaire alors que me poser la question de ce choix ne me viendrait jamais à l’idée, ce serait une évidence.

Bonjour à tous ; je me suis remise avec mon ex il y a quelques temps, et nous nous sommes promis de repartir sur de nouvelles bases. Monsieur ne voulait pas qu’une de mes amies soit au courant de l’avancée de notre relation parce que d’après lui, elle se mêlait trop de notre relation. Seulement voilà j’ai commis l’erreur de lui en parler en gros sans rentrer dans les détails et j’ai même parlé du gars avec beaucoup de légèreté comme si je m’en foutais, or ce n’est pas le cas. Mon intention n’était pas mauvaise mais j’avoue j’ai exagéré. Il a lu tous nos messages avec cette fille et l’a mal pris, il est venu chez moi pour qu’on s’explique mais il était trop énervé, je me suis excusée et lui ai dit ne pas me faire çà parce qu’au fond il savait que j’ai des sentiments je ne mens pas par rapport a çà. Après nous avons flirté, quelques jours après c’est son anniversaire, je lui offre son cadeau et là M me dit qu’il a fait exprès de ne pas me parler pendant deux semaines ^parce que mon comportement l’a énervé et que c’était pour me donner une bonne leçon. J’ai pris sur moi, et on a dormi ensemble ce soir là. Seulement voilà, depuis lors il ne me parle presque plus, messages rarissimes, appels idem. quand il me parle c’est juste pour me demander ou je suis pour qu’on se voit et quand c’est la cas j’ai l’impression que c’est juste pour du bon temps. quand je lui demande, il me sors qu’il n’a pas eu le temps la semaine et il dit ne plus vouloir parler du passé et que mes questions le font fuir et le mettent sur la défensive. d’un autre coté, M a une sexfriend et j’ai l’impression qu’il l’a relancé ; leur histoire c’était quand on était plus ensemble et mon amie en question m’a dit que c’est devenu sérieux entre eux, et que c’est pour çà que le gars ne voulait pas qu’elle sache pour nous deux. je n’ai aucune preuve mais je suis vraiment perdue…que faire ?
En France, cette période de dating s’installe de plus en plus avant de construire une relation stable et de faire en sorte que l’homme s’engage durablement. Pour autant, il existe encore une phase de séduction à prendre en compte lors de laquelle vous allez pouvoir faire en sorte que l’homme vous donne de l’intérêt et qu’il n’hésite pas à tout faire pour vous conquérir.
Je précise que je lui ai dit tout aussi cash ma vision des choses bien différente de la sienne : mariage, gamins, investissement à deux. On s’est écoutés, mais on a rien changé dans notre comportement : il n’a pas eu l’air de prendre ses distances suite à ces discussions (y’en a eu plusieurs sur les différents sujets), et je ne lui en ai pas tenu rigueur pour le moment, contrairement à mon cerveau qui a du mal depuis que je suis de nouveau loin de lui physiquement…
Si vous voulez savoir comment lui manquer, retenez que vous devez apprendre à mettre de la distance entre vous. Les hommes ont en horreur des femmes qui leur courent après tout le temps (les femmes aussi d’ailleurs !). Ils ont besoin d’espace et d’un peu de tranquillité de temps en autre. En respectant leur intimité, vous augmentez d’emblée l’affection qu’ils peuvent vous porter.

J’ai rencontré un homme il y a huit mois , il a pris la décision de cesser notre relation prétextant ne pas avoir les papillons , mais reconnaît avoir passé de bons moments avec moi et réciproquement pour ma part, me disant mes qualités et mes défauts. J’étais vraiment loin de penser qu’il prendrait cette décision , je suis étonnée car je pense que ça fonctionnait bien entre nous!

j’entretiens une relation amoureuse avec un homme depuis 16 mois , au début il me disait souvent je t’aime , on se voyait régulièrement , il m’envoyait souvent des sms mais avec le temps je le trouve plus distant , il répond à mes messages que rarement prétestant qu’il a beaucoup de travail . Je l’avoue j’ai tendance à lui envoyer un peu trop de messages . Que dois je faire pour le faire réagir ?
Je suis avec mon copain depuis 4 mois (c’est ma 1ere relation), et comme j’ai 18 ans, j’ai dû partir pour mes études (depuis 4 semaines maintenant). Lui est encore au lycée, en 1ère, et j’ai la chance de ne pas être partie trop loin ce qui fait que je peux rentrer tous les week ends, et le voir à ce moment là (c’est une petite distance qui peut paraître insignifiante mais c’est quand même une distance). Jusqu’à maintenant je n’avais pas trop de problèmes avec ça, même si à des moments il me manque et j’aimerais l’avoir vers moi, je sais que je le vois les week ends, et les semaines passent assez vite je trouve. Du côté de mon copain, c’est un peu différent, il a plus de mal avec cette distance (sachant que sa dernière relation était aussi à distance) , il a un vrai manque niveau affection (câlins, bisous etc..) et ça lui pèse énormément. Il n’envisage pas de me quitter, car il ne veut pas me perdre (ce qui est également mon cas), mais la distance lui fait peur, et il ne veut pas que cette distance le bouffe. Malheureusement, il n’y a pas de solution immédiate, et il faudrait attendre quelques années avant qu’on puisse se poser tous les deux, à cause des études. Le fait qu’il me parle de ça m’a fait prendre conscience du risque que la distance soit trop dure, malgré le fait qu’on s’aime vraiment et qu’on ne veut pas se perdre, et qu’elle ne soit pas “compatible” avec notre couple, qu’elle crée un manque trop important qui ne permettrait pas à notre relation de durer sur le long terme. C’est aussi le fait que ce manque pèse déjà au début de la séparation qui me fait réfléchir. On parle tous les jours, assez régulièrement au cours de la journée, mais c’est vrai que parfois on manque de sujets de conversation. Je me dis que trouver de bons sujets de conversations, qui changent des traditionnels “ça va?” ou “tu fais quoi?” pourraient aider à un peu mieux gérer la distance, mais c’est pas toujours évident d’en trouver.
Bonjour Alexandre, je m’appelle rose, j’ai 23 ans, je suis une très belle femme et pourtant j’enchaîne les échecs et les déceptions. Ca fait maintenant un ans que je suis seule. Et a chaque relation c’est toujours moi qui souffre et c’est toujours moi qu’on quitte. Je sais que mon problème est que j’ai trop besoin de quelqu’un, trop besoin d’amour, et je suis sans cesse en recherche. Je rentre dans le cadre de la dépendance affective. Je rencontre des hommes, je leurs plait et du jour au lendemain plus de nouvelles, disparition. J’ai perdue ma mère et je sais que le manque affectif vient de la. Je ne sais pas comment faire pour changer les choses et je souffre vraiment de la situation. Pouvez vous m’aider?
Autre point à relativiser : celui de la distance. Et aussi la durée de la relation à distance. Même si elle est récurrente et que ton copain est loin, garde en tête que ça ne durera pas… Un jour ou l’autre, les choses vont bouger et tu seras apaisée de l’avoir à tes côtés. Tu t’installeras avec lui et là tu verras d’autres problèmes arriver : la routine… 😉 Mon copain me manque, mais plus pour longtemps.
Malgré tout, le fait que nous n’ayons que de rares échanges par téléphone sachant que nous vivons à distance, me gêne. Nous avons besoin d’entendre nos voix pour créer de l’intimite. Je n’ai pas voulu aborder le sujet car je partais en vacances 15 jours à l’etranger et je préférais voir ça à mon retour. Je suis donc partie en vacances pendant 15 jours et toujours le même comportement quelques messages dans la journée. Souvent en réponse aux miens et la seule fois où j’ai tenté de l’appeler, il n’a pas répondu.
×