La vie à deux est complexe, elle est perçue par certains hommes comme un véritable challenge. En ce sens, les challengers sont frileux car nombre de ceux qui s’y sont frottés, ont compris qu’il était parfois plus simple de courir un marathon. Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas leur compagne, mais bel et bien qu’ils ont justement peur de briser l’existant en permettant une évolution de leur relation. Il est essentiel de respecter ce choix de ne pas s’engager tout en apportant des petites preuves au quotidien, montrant qu’autre chose est aussi possible en partageant un peu plus. 

Je me demande si mon comportement d’évitement n’est pas le problème. Je fais semblant de m’en foutre alors que c’est tout le contraire. Hier, après avoir tâté le terrain et su qu’il n’avait pas et ne pensait pas avoir de sentiments amoureux pour moi, je lui ai dit que c’était correct. Qu’on pouvait être des amants sans que ça veule dire quoi que ce soit. Que je voulais le revoir quand même.


Mon conjoint, ma fait tomber sous son charme par sa gentillesse, son sourire, sa politesse… Après un échec amoureux ou régnait l’hostilité mon critère principal pour un homme était devenu, la bonté ! Au début j’ai trouvé mon compte mais Au fil des ans il est devenu morose, distant, de mauvaise humeur… tout le contraire de ce que j’aimais en lui ! Je l’ai quitté car ça me rendait malheureuse, et il m’a reconquérit à coup de pétales de roses et de beaux mots. Seulement je suis tombé enceinte et c’est de pire en pire, j’assume toutes responsabilité seules, il donne plus damour au chats qu’à moi, n’a aucun intérêt pour ce que je dit, perd constamment patience après moi. Hier je me suis foulé la cheville, je narrive plus a marcher, je suis enceinte et il part travailler sans meme m’offrir quelques chose sachant que je ne pourrais me lever (je rampe) de la journée. Il ne me regarde pas et dit aurevoir au chat en les caressants … Jai limpression de ne valoir rien a ses yeux, Je suis inconsolable !!!! Je commence à regretter très fort d’être enceinte de cet homme ! Je rêvais d’une famille uni… l’enfant n est même pas arrivé que je déteste être avec mon conjoint ! C’est dans ces moments où j’ai besoin de lui que je réalise que je ne serai jamais heureuse à ses côté….. Je pleure durant des heures, rien ne me console….. J’ai l’impression que je ne vaut rien à ses yeux ! Plus je lui fais savoir que j’ai besoin davantage de sa présence… plus il est froid ! Il ne m’aime plus j’en suis sûr alors pourquoi fonder une famille avec lui ! … Je pleure parfois durant des heures et je ne trouve rien pour me consoler… rien pour me soulager… J’ai tant rêver d’une autre histoire, une histoire d’amour et de partage.. le pire c’est que j’ai beau parler en Je et m’exprimer de manière respectueuse sur ce que J aimerais améliorer au sein de notre couple…. il ne veut rien entendre… J’ai donc perdu espoir que ca change… Je met de l’essence mais lui l’appui pas sur la pédale….

Or, il n’y a pas que des dépendants affectifs : il se peut en effet, que ton partenaire se montre lassé de toi. Ou qu’il ne te donne pas d’attention. Qu’il ne prenne pas soin de toi. Pour la plupart des garçons et hommes (surtout ceux qui appartiennent à un groupe de potes), ils ne savent mettre sur un piédestal leur compagne. Certains peuvent même mettre leurs potes toujours en avant. Et bien oui ce n’est pas nouveau, les hommes sont maladroits. Et tu en paies les conséquences…
Posez-vous alors la question du projet de vie : comme nous indique Elisabeth Couzon, nous n’avons pas forcement le même projet de vie, et il ne s’agit pas de rester avec quelqu’un sous prétexte que vous l’aimez, quitte sacrifier vos envies profondes. Les projets constituent le fil rouge d’une relation amoureuse, si vous n’êtes pas d’accord, avancer ensemble risque d’être compliqué. Par exemple, si vous souhaitez avoir des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, « arrêtez de vous trahir en acceptant de mettre de côté ce désir d’enfant ». Cette situation ne sera pas vivable de toute façon sur le long terme, et votre relation se dégradera si vous reprochez à votre moitié de ne pas vous avoir suivi sur tel ou tel projet.

Il m’a aussi dit que s’il m’avait choisie, il aurait dû renoncer à sa famille. Sa famille ne me connaît pas mais il est tous les jours au téléphone avec. J’ai appris ce soir que son frère connaît mon prénom et a vu ma photo, je n’étais pas au courant. Il m’a expliqué plusieurs fois qu’ils ne parlent pas de choses intimes comme le couple ou les fréquentations dans sa famille. Pourtant il parle tous les jours avec son frère et ses sœurs mais ne m’a jamais évoquée au téléphone alors qu’à ses amis et collègues, si.
cependant il dit qu’il m’aime et certaines fois je le crois, mais son caractere me fait parfois douter. mais aussi quelques petites choses qu’il fait me font penser qu’il m’aime vraiment. par exemple j’ai eu une relation avec un de ses amis pendant qu’on s’etait quitte lui et moi, mais malgre tout ca l’a enormement blesse mais il m’a tout de meme pardonne. pour le moment on est ensemble, et je peux dire que ca va pour le mieux avec lui. cependant, il y a une fille qui vit a l’etranger avec qui il semble avoir une relat pas trop age apeine deux ou trois mois mais qui fait des commentaires plutot personnel sur ses photos sur facebook par exemple.
Je suis dans le cas où un homme et moi-même, nous sommes rencontrés il y a presque un mois. Ca a été très connecté tout de suite, un sentiment de plénitude, sans que nous ayons eu besoin de séduction. On a été naturel l'un envers l'autre tout de suite, et dans une confiance mutuelle. On rigole, on se parle des heures, mais on ne se voit pas tout le temps non plus.

Un couple est constitué de deux personnes : chacune de ses personnes a son passé, ses envies, son rythme. Un couple est constitué de deux personnes différentes. Pour qu’un couple fonctionne, il faut que chacun soit patient avec l’autre, cela dans les deux sens. Les femmes ont l’habitude de pouvoir demander à l’homme d’attendre qu’elles soient prêtes, elles ont aussi parfois la fâcheuses habitude de penser que lorsqu’elles sont prêtes, il n’y a pas de raison que leur homme ne le soit pas. Vous avez envie de vous installer avec votre homme mais peut-être que pour lui les choses sont un peu trop précipitées et qu’il préfèrerait garder son appart pour inviter ses amis quand il en a envie. De même, il ne souhaite peut-être pas d’enfant tout de suite pour voir aboutir les projets qu’il a commencé sans devoir se freiner. De même pour ce mariage que vous souhaitez tant, il n’a peut-être pas envie de se sentir enfermé dans ce couple, bloqué par un contrat.
La distance ne va pas faciliter les choses c’est une certitude, mais ce qui m’inquiète le plus ne se situe pas à ce niveau. C’est en effet la soudaineté de son sa décision qui me laisse perplexe et le fait qu’il revienne quelques jours après. Pour aller plus loin dans l’analyse, une séance de coaching me semble indispensable car ce n’est pas une situation fréquente.
Cessez de mettre la pression à vos mecs pour qu'ils s'engagent. On n'est pas à l'armée, ni dans la légion étrangère. Laissez venir à vous, et si un mec se sent heureux, il restera. Si vous lui mettez la pression pour qu'il signe des papelards, fasse des promesses devant un maire ou un curé, vous gagnerez à court terme mais vous perdrez forcément à long terme. On n'enferme pas une personne. On lui donne envie de rester.
En effet, il faudra lui demander directement pourquoi il ne veut pas refaire sa vie avec vous. Peut-être que tout simplement il ne s’est même pas poser la question, et que la vie qu’il mène en ce moment lui convient tout à fait. Il devra donc se remettre en question lui-même et réfléchir à la situation pour pouvoir vous donner une réponse franche et directe une fois pour toute.
Continuez à faire VOS activités et à voir VOS amis de VOTRE côté. Oubliez l’idée de tout faire en couple ! De même, laissez-lui SES amis et SES moments de SON côté. Bien sûr, vous pouvez absolument mélanger les deux, surtout si tout le monde s’entend bien mais il faut vraiment que vous alterniez vos moments en solo et en couple, c’est extrêmement important pour rendre un homme fou amoureux de vous.
Lui m’a clairement fait part de son envie d’y aller doucement. Il n’est pas prêt à me présenter à ses amis, même si, lorsqu’on en croise un, il ne va pas me lâcher la main pour autant… (Je pense que le dire, c’est le rendre officiel et étant encore marié, il n’arrive pas à franchire le pas dans sa tête… Ce que je comprends parfaitemement.. Après tout ça ne fait que 4 mois).
Bonjour Alexandre, j’ai rencontré un homme depuis peu dont je suis totalement “accro” mais je me cache bien de le lui avouer. Je fais la fille distante et le silence radio mais cela ne marche pas… il ne m’envoie jamais de sms le premier et semble pourtant enthousiaste lorsque je commence une conversation avec lui. Je crois surprendre des regards dans ma direction de temps à autre mais rien de plus… N’est-il juste pas intéressé ? Ou fait-il le “silence radio” comme moi de peur d’être trop collant ?
Article on ne peut plus juste !! Je viens de vivre cette expérience en live… Rencontre par un site… Messages enflammés du monsieur sous mes yeux ébahis… Les photos lui plaisent. Ma voix au téléphone est géniale ! On parle des heures… Ça dure 10 jours avant qu’il ne revienne de ses vacances… Puis rencontre en « vrai »… Et flop… Je ne suis pas sa « princesse »… Il voit ça au premier coup d’œil…. Sans me laisser aucune chance… Et la Ben mes licornes sont effectivement dans mon garage…. Et moi je suis la au bord de la route, me demandant ce que j’ai pu rater dans mon « casting »… C’est très déstabilisant…

j’avais prévu de partir en vacances seule, et il a souhaité venir avec moi. Nous sommes donc partis ensemble en Sicile y a une semaine de cela. Nous avons partagés de très bons moments, nous avions les mêmes envies. Je pensais que cela allait nous rapprocher mais les gestes affectueux venaient que très rarement de son côté, sauf au moment de passer à l’acte
j’avais prévu de partir en vacances seule, et il a souhaité venir avec moi. Nous sommes donc partis ensemble en Sicile y a une semaine de cela. Nous avons partagés de très bons moments, nous avions les mêmes envies. Je pensais que cela allait nous rapprocher mais les gestes affectueux venaient que très rarement de son côté, sauf au moment de passer à l’acte
Cette entreprise est à l’avant-garde du monde des rencontres en ligne et offre une portée mondiale inégalée. Lancée depuis plusieurs années,streamingvous.com cette entreprise couvre maintenant plus de 32 pays et offre la technologie qui permet aux membres d’aller plus loin que jamais. leut ambition est de relier les célibataires où qu’ils soient et d’inspirer le…
En résumé, comment manquer à un homme ?  La réponse tient en 3 mots : Distance, Attention et Beauté. Si vous êtes au tout début de votre relation, ce triptyque vous permettra de passer à l’étape supérieure. Si vous voulez reconquérir votre ex, certains conseils proposés ici seront utiles. J’écrirais prochainement sur ce thème. Posez vos questions dès maintenant en dessous cet article et partagez le sur les réseaux sociaux s’il vous a plu.
Mais certaines femmes ont le même rapport à un enfant qu'un gamin aux jouets. Il me le faut, maintenant, tout de suite... Urgence, il y a le feu ! ! ! Je comprends, c'est l'horloge biologique, mais c'est LEUR horloge biologique, donc en dernier ressort, LEUR fantasme, LEUR désir... L'enfant, lui, n'est que la conséquence de tous ces fantasmes. Si un enfant est là, faudrait au moins que ce soit la conséquence non pas d'un fantasme, mais d'une décision prise intelligemment par deux personnes lucides. Certaines se font faire un enfant avec la même attitude qu'un gamin capricieux finit par se faire offrir un jeu vidéo à force de le demander un milliard de fois à sa mère. Par l'usure. Certaines femmes ont un rapport à leur enfant de cet ordre. Comme un gamin qui a envie d'une peluche, un joujou. Mais un enfant n'est pas une peluche, ni un shi-tzu, ni un jouet.
J’ai 21 ans et mon copain à 24 ans ça fait 5mois qu’on est ensemble je suis bien avec lui , lui aussi me le dis mais le problème c’est que il n’est pas démonstratif du tout il fait beaucoup defors pour nous mais j’aimerai parfois quoi sois plus câlin etc .. il me dis défois que j’en demande trop mais bon j’ai besoin moi .. Défois quand je lui demande tu m’aime il me dis arrête j’aime pas parler de ça .. donc voilà il ma dis aussi qu’il avait besoin de temps mais bon .. vous en pensez quoi je devrais moins le coller etc .. besoin de conseils
Bonsoit.je sortais avec un garcon pendant 3ans. Un probleme est survenu et j’ai du le quitter.Notre separation a durer 4mois, et pendant Ces 4mois j’avais difficil a l’oublier et passer a autres choses, mais lui de son coté sortait deja evec d’autres filles.la surprise est qu’aujourd’hui il me recontact et me dit qu’il m’aimait Toujours mais apparament il ne pas vraimet stable et ne sait pas cequ’il veut vraimet. Que fair pour qu’il se lance a nouveau dans une relation amoureuse stable avec moi? J l’aime beaucoup

Voici comment je vois les choses, lorsqu’il s’agit de s’engager : se dire qu’on attend de voir comment évoluent les choses, ne pas prendre la décision d’aller de l’avant, c’est déjà ouvrir une grosse porte au doute, et au manque de confiance dans le couple. C’est une manière de fragiliser la relation, c’est à dire qu’on ne prend pas la décision de la défendre, mais on laisse faire les choses. Les deux partenaires ne savent jamais ce qui les attend, chacun a peur de poser la question à l’autre, on ne sait jamais quand on va changer d’avis, ni ce qui va arriver. C’est une sorte de test continu, et tant qu’on s’amuse, qu’on prend du plaisir, tout va bien, on est tranquille. Mais dès que la routine s’installe, on se demande si on a raison d’être là… et c’est une mauvaise question, posée pour les mauvaises raisons, à moins qu’on assume le fait que vivre avec l’autre ne nous intéresse que dans la mesure où l’autre nous apporte ce que nous attendons de lui (dans un sens égocentrique, je veux dire).
Certains coachs vous diront que vous avez «inconsciemment dégagé de mauvaises vibrations» qu'il a «inconsciemment détectées» et que c'est cela qui l'a repoussé. Et il y en a d'autres aussi qui vous diront que vous avez été trop comme ceci ou pas assez comme cela, que vous ayez eu un comportement dépendant ou trop distant, bref, vous pouvez facilement vous rendre dingue à essayer de deviner sur quel pied danser.
Enfin voilà quoi, c’est cette présence ponctuelle et incessante dans ma vie depuis 6mois qui font que je suis devenue complètement raide dingue de lui. Pour la première fois en 3ans je n’ai eu qu’un seul homme en 6mois alors que nous ne sommes même pas ensemble. Il hante mes rêves, mes pensées. Et en même temps cette passion n’est pas dévorante, au contraire elle m’apaise. J’ai le sentiment qu’il nous faut du temps pour apprendre à nous aimer, à se mettre au diapason. Nous nous connaissions à peine lorsque nous avons tenter quelque chose ensemble, aujourd’hui nous sommes plus à l’aise l’un avec l’autre. C’est tellement étrange.
Bonjour, moi même je suis dans une situation identique.m, ça fait quelques mois qu’on a enménagé ensemble, j’ai perdu mon emploi en Août 2015 et mon copain me reproche de ne pas avancer, il dit que je suis pas motivée, pas celle qu’il lui faut, alors qu’il y a quelques jours tout allait bien,.. J’ai décidé de me prendre en main de faire les choses pour moi tout d’abord m, il sait que j’ai fais les démarches qu’il attendait mais rien n’y fait il dit qu’il est décidé que c’est trop tard cela fait 3j qu’on s’ignore qu’il dort au salon, il me manque c’est peut être que 3j, mais 3j en passant à côté de lui comme une inconnue sans contact c’est vraiment dure ,je ne sais plus comment renouer ce contact et lui montrer que j’ai eu ce déclic parce que lui me dit qu’il ne changera pas d’avis je suis perdu je ne veux pas me que ce soit un échec je le vois comme mon idéal.. Svp dites moi comment faire .. Cordialement
Une relation sérieuse à deux vitesses peut être difficile à gérer, surtout s’il refuse catégoriquement l’engagement. Un couple est constitué de deux personnes avec des caractères différents, des façons d’aborder la vie différentes et un regard sur le futur qui l’est tout autant. Il serait intéressant de connaître la définition de l’engagement pour la femme et pour l’homme. Il y a fort à parier qu'elle ne sera pas du tout identique et pour cause : les attentes en matière de vie de couple sont totalement différentes. Un engagement est un accord entre deux personnes définit par une promesse ou une preuve.
Salut! Je suis une étudiante et j’aime un garçon. Notre situation est que nous sommes dans la même « gagne  » et nous dînons avec nos amis chaque midi. On s’entend bien tous les deux et depuis quelques mois j’ai constaté qu’il a arrêté de me faire des blagues chiantes et il s’est rapproché à moi . Dès que j’ai un problème il me dit  » veut tu qu’on en parle ? ». Cela a pas mal surpris mes amies . Je suis allé sur internet , déterminer à sortir de la fameuse « friendzone  » et j’ai trouvé un livre . Les résultats sont extraordinaires sur ses lectrices mais j’ai pas l’argent pour le payer malheureusement… J’aimerai bien que vous m’aidiez selon ma situation ! Je vous en prie ! Merci d’avoir pris le temps de lire mon message :)

"Les femmes qui sont dans des mariages frustrants, sexuellement parlant, se sentent épuisées et en demande affective", poursuit-elle. "Parfois, le problème est plutôt de savoir si le couple peut se témoigner de l’affection sans que cela mène toujours au sexe. L’intimité sexuelle peut aisément devenir un problème qui les partenaires l’un contre l’autre au sein du mariage."
Il a des pensées pour moi (par exemple en voyant quelque chose à la TV il s’empresse de m’envoyer un message pour me le dire), il dit m’apprécier beaucoup et ne pas voir le temps passé lorsqu’on se voit. Je précise qu’il m’invitait tous les jours et que je refuse en moyenne 3 fois sur 4. Nous avons des conversations variées ou tous les sujets peuvent être abordés facilement. Et lorsqu’il me regarde il y a de la tendresse.
Bonjour Alexandre 🙂 je suis dans le même cas que Marine : “frustrée” par le manque d’implication de Mr, je lui dis avoir besoin de me retirer pour prendre du recul … eh ben c’est exactement là que Mr réagit ! Alors 2 explications, 1. il a peur de me perdre dans cette prise de recul et/ou 2. il veut me garder “sous le coude” pour que personne d’autre ne puisse accéder à moi. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ouvrira + son coeur…. Dur dur… Qu’en pensez-vous Alexandre ? Comment faire bouger et parler ce Mr à cœur ouvert et savoir exactement comment il se/nous projette ?? Merci d’avance 🙂
Tu déformes mes propos. Je n’ai jamais dit qu’il fallait renoncer sous prétexte qu’il y a un risque d’être déçu(e). Le risque d’être déçu(e), pour moi, est lié au fait de vouloir un engagement aussi bien matériel que spirituel à tout prix. Le risque est partie intégrante d’une relation amoureuse. Débuter une histoire d’amour, c’est assumer le fait que tout peut s’arrêter du jour au lendemain.
La plupart des hommes et des femmes ont tendance à se précipiter vers leur ex dès que la rupture est prononcée. Le lendemain même vous envoyez des tonnes de messages, vous vous excusez pour tout ce que vous avez fait (même si vous n’êtes pas responsable de tout !) mais cela ne fonctionne pas. Pire, bien souvent en agissant ainsi vous faites empirer une situation qui n’est déjà pas simple ni pour l’un ni pur l’autre. En effet, ce n’est pas parce que l’autre a pris la décision de rompre que tout est simple pour lui !
Hanane c pour te dire que ce n’est pas qu’il te regardait que tu pens qu’il t a vraiment écouté. tu sais que tu peux regarder quelqu’un en faisant semblant de l’ecouter alors que tu es perdu dans tes pensées ( meilleur exempl, c un eleve, qui fait semblant d’écouter le prof alors qu’il est ailleurs) a moins qu’il t a répondu et t a vu qu’il a bien compris de ce que tu lui as dit. que ça ne l derange pas ou qu’il est conscient, tu n es pas sur, parce que certains hommes cachent leurs sentiments, ca peut par contre le deranger mais il veut te montrer qu’il sait ce qu’il fait, il te fait croir que tu vas bien et qu’il sait ce qu’il fait. arrete de prendre des decisions hatives, tu risque de le regretter.

Merci beaucoup pour votre réponse ! Il n’avait jamais eu d’autre relation qu’avec sa femme (relation de 10 ans) qu’il connaît depuis qu’il était étudiant. Sa nouvelle amie, je la connais. Elle ne se cachait pas d’être très “libérée” l’année dernière, quand elle travaillait chez nous. Elle est aujourd’hui dans un autre établissement. C’est elle qui s’est vantée d’habiter chez lui depuis peu. Le bruit est parvenu sur notre lieu de travail. Il a été très surpris de savoir ce qui pouvait se raconter. Quand je lui ai posé la question, il n’a pas nié, mais n’a toujours pas eu le courage de me dire si c’était la vérité. Il m’a simplement dit avoir d’autres préoccupations (une de ses filles était gravement malade). Je me demande seulement quel rôle j’ai pu jouer dans cette histoire, à part celle de la “pauvre cruche” à qui on vient se confier… Et lui ne comprend pas ce que je puis lui reprocher : c’est très énervant ! Est-il possible qu’il ne m’ait considérée comme une simple amie depuis le départ, malgré les marques d’affections que j’ai pu percevoir ?
tu m'as bien fait rire. et tu as tout à fait raison, sauf sur un point, je peux te dire que certains père n'en ont rien à faire de leur progéniture une fois qu'ils ont rencontré quelqu'un et meme parfois avant et que certaines femmes sont obligéde courir après pour qu'il y  ait un lien entre enfant et père..certains seront ravi qu'un mère ait la garde exclusivve e meme de ne jamais revoir leur enfant, la chair est faible et certaines femmes sont pretes aussi à tout pour les détacher de leur progéniture, le sexe, l'attirance, la manipulation, on dirait que les hommes en sont friands et les femmes qui exigent un "engagement" souvent veulent "posséder" l'homme en reniant sa vie passée, c'est moins glamour que ce q'uon peut lire sur le forum defemmes soit disant aimantes...
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…
Dés que je commence à lui parler d’amour, il dit qu’il faut arrêter car il somatise par la suite… aprés avoir insister lourdement j’ai fini par passer la soirée chez lui il y a 15 jours et nous avons franchi le pas. Depuis je le sens froid, je n’arrête pas de le harceler (erreur de débutante) pour le rassurer mais il dit que c’est plus fort que lui, mal au ventre, des pensées chaotiques sur l’avenir etc…
C’est sûr qu’à travers le roman, la relation entre les personnages peut évoluer, mais je vous invite à faire la carte relationelle au début de votre rédaction et quand il y a un changement, vous pouvez le noter sur la carte relationnelle ou bien en créer une nouvelle, sans jamais effacer celle de base. Parce qu’il faut toujours se rappeler d’où on vient pour savoir où on va. Qui a dit ça déjà… ? Peu importe, cette personne était sage!
Le dernier point est sans doute le plus sensible. Il va s’agir de montrer à ton homme qu’il peut te perdre à tout moment. Le but ici n’est pas du tout de le rendre jaloux, de flirter avec un autre ou de ne pas prendre de nouvelles pendant des semaines. Mais plutôt, grâce à tous ces points, de montrer que tu es exceptionnelle, sans tomber dans la dépendance affective de sa part. Car on ne voudrait pas non plus avoir un effet négatif au niveau du manque recherché.
Je suis avec un homme avec lequel la relation est très enrichissante, fluide, simple, nous avons passé depuis un an et demi que de beaux moments de découverte. Je sens qu’il est attaché à moi, plusieurs signes me le montrent. Nous reconstruisons tous les deux notre vie après 40 ans et chacun deux garçons. Nous avons passés des vacances à 6. Nous avons mutuellement rencontré tous nos amis, les membres de notre famille. Nous avons l’un pour l’autre des attentions, nos relations sexuelles sont de jolis moments. Cependant il a des doutes et me dit parfois qu’il est insatisfait, qu’il attend un déclic. Je ne le sens pas toujours amoureux, je ne sens pas d’élan vers moi même si chaque moment disponible il me le consacre, nous ne vivons pas ensemble mais chaque jour nous nous appelons. Je suis parfois assaillie par des moments de doutes, peur qu’il ne m’aime pas et que je sois de passage. Je lui en ai fait part et nous avons décidé de nous laisser un peu de temps sans être en contact pour prendre du recul. Je lui ai dit que j’avais besoin qu’il se positionne ou tout du moins que je ne pouvais plus entendre qu’il attendait de tomber amoureux. Je sais mon besoin peut être un peu pressant de sécurité affective mais je ne suis pas dans l’hyper sollicitation non plus. Je sais que je peux vivre sans lui mais j’ai trouvé tellement de bien être auprès de lui et de signes malgré tout de son attachement à moi, que je ne peux pas me résoudre à laisser péricliter notre relation. Mais j’ai peur qu’il ne s’autorise pas à recevoir l’amour que je lui offre. Il pense qu’il serait plus heureux en étant plus passionnel et attend cela entre nous. Je suis un peu perdue.
Selon G.J. Wenham20, cette expression refléterait plus la complémentarité que l’identité sans quoi ce serait la préposition kāmōhû (כָּמֹהוּ), « comme lui », qui aurait été employée. Pour M. de Merode, l’expression ne doit pas être entendue dans un sens hiérarchique, mais indique au contraire la similarité, l’égalité21. C’est d’ailleurs dans ce sens-là que l’aurait compris la Septante, en traduisant par homoios (ὅμοιος) « de même nature que ». Pour l’exégète, la traduction adéquate du mot serait : « en face de lui », « vis-à-vis de lui ». L’expression tout entière ʿēzer kᵉneg̱dô pourrait dès lors être résumée par les termes : « son partenaire », « son correspondant ».
En Amour, vous hésitez très peu, d’autant plus que vous connaissez vos sentiments et vous êtes prête à surmonter les épreuves du quotidien. Vous savez que la vie de couple n’est jamais simple mais qu’avec des efforts, vous pourriez facilement vous épanouir. Lorsque vous ressentez un feeling avec un homme, cela vous suffit à prendre la décision de vous engager pleinement car il s’agira à vos yeux d’une personne intéressante et avec qui vous voudrez construire une relation forte.
Bonjour j’ai 21ans je vie une situation amoureuse très difficile en ce moment , je suis avec un homme sa fait quelques jours mais nous avons une relation à distance , des fois il est très froid, des fois il me dit qu’il m’aime ,quand je lui fais une reproche avec douceur il s’en fou de ma gueule , il ne m’accorde pas assez de temps , je l’aime vraiment beaucoup et je ne veux pas le perdre svp aidez moi , malheureusement je suis au Congo je ne pourrais pas bénéficier de votre coaching avec vous en face mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé de profiter de vos conseils
Il peut être risqué d'envoyer un sexto ou une photo suggestive et dans la plupart des cas, il vaudrait mieux s'abstenir de le faire. Si vous voulez être romantique et aguichante, vous pouvez envoyer un message pour lui dire qu'il vous manque et que vous désirez sa présence. Par exemple, essayez quelque chose comme « je pense justement à la dernière nuit que nous avons passée ensemble... » ou « j'attends impatiemment la prochaine nuit pour vous revoir... »
Cette situation n’est plus possible, vous en souffrez. Alors vous en demander plus : une vie normale de couple. Pouvoir être ensemble définitivement. Cependant, votre ex ne le souhaite pas. Il ne veut pas s’engager. Alors que faire ? Si mon ex ne veut pas s’engager, pourquoi ne veut-il pas s’engager ? Comment le faire changer d’avis ? Est-ce seulement possible ? Existe-t-il des solutions ? Mon ex ne veut pas s’engager, comment m’y prendre …
Parfait me direz vous! Seulement voilà… On est pas en couple… Il n’est pas prêt. En effet, il a été marié pendant 5 mois avant que l’on se rencontre (en couple depuis 2 ans en tout avec cette femme). Je suis arrivée dans sa vie au moment ou son ex-femme pétait un gros câble et le larguait. Au début, c’était de l’amitié totale. Plus comme une confidente, il m’avait clairement dit qu’il ne voulait rien tant qu’il ne serait pas divorcé, même s’il m’appréciait beaucoup.
Je suis d’accord sur le fait que ça ne soit pas d’actualité de parler d’engagement, mais je pense que si la porte semble complètement fermée d’avance, et les clés jetés par la fenêtre, ça ne sert peut-être à rien d’avancer dans le couloir… Par contre, si la porte est fermée et que la clé est dans la serrure, je veux bien avancer et tenter de l’ouvrir… Super métaphore, je sais, mais tu vois où je veux en venir ?
Choisissez le bon moment. C'est une conversation sérieuse et vous devriez l’avoir sans qu’aucune distraction ne vienne l’interrompre. Éteignez le téléviseur et mettez vos téléphones en mode silencieux. Assurez-vous de ne pas avoir cette conversation au cours d'une semaine très chargée ou stressante dans la vie de votre homme ou il ne serait pas aussi réceptif que vous le souhaitez.

Bonsoit.je sortais avec un garcon pendant 3ans. Un probleme est survenu et j’ai du le quitter.Notre separation a durer 4mois, et pendant Ces 4mois j’avais difficil a l’oublier et passer a autres choses, mais lui de son coté sortait deja evec d’autres filles.la surprise est qu’aujourd’hui il me recontact et me dit qu’il m’aimait Toujours mais apparament il ne pas vraimet stable et ne sait pas cequ’il veut vraimet. Que fair pour qu’il se lance a nouveau dans une relation amoureuse stable avec moi? J l’aime beaucoup
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
Au troisieme mois, il avait décroché un boulot, donc chaque jour il était épuisé, il commencait a prendre distance et devenir froid: je ne m’en plaignais pas, je lui laissais tout l’espace pour respirer et j’étais présente a chaque fois qu’il le souhaitait… pour mes vacances de printemps, il me demanda de faire un deal: ne plus de donner de nouvelles, j’ai accepté me disant que c’est une maniere d’évaluer notre attachement et ma dépendance… et ca nous permettra de prendre du recul et faire un break a tout pour se reposer et revenir en force… chose faite!
Voila mon soucis : nous avons ete ensemble pendant 2ans durant lesquels nous avions peur de nous attacher, elle c est battu pour notre couple jai fait que de la quitte et de revenir pendant notre relation paradoxalement pour qu’elle me prouve son attachement. Resultat il y a 1 mois apres un dernier weekend chez elle, elle m annonce n etre plus du tout attire et n avoir plus du tout envie car a force de la quitte jai tout effacer. Elle me reproche d’etre parti trop de fois. Durant 1 mois elle m a dit ” tant que je te dit rien nous sommes ensemble laisse moi revenir qui sais” jai tout foiré Harcèlement de message, appel, declaration au point de la saouler. Hier elle m a dit ecoute nous ne somme plus ensemble je te quitte on verra si tu me manque laisse moi revenir mais je ne te promet rien. J’ai l impression d avoir tout foiree en faisant toute les erreurs. Du coup j attend comme elle a dit mais elle est plus avec moi.
c’ast vrai que moi aussi j’ai commencé à entendre mon coeur battre pour lui, mais le problème c’est que malheureusement lui il me voyait par cam par contre moi à chaque que je lui demande de le voir il me dit qu’il est au boulot et il me jure qu’il n’a pas de cam et le jour où il m’a promis que le lendemain il va en installer une pour que je puisse le voir je n’ai plus aucune nouvelle de lui même si je l’ai trouvé connecté le matin je lui ai parlé mais il n’a pas répondu.
Donc au mois de mai, nous nous sommes revus très souvent, nous avons fait des sorties, nous avons aussi beaucoup parlé de ce qu’il n’allait pas dans notre relation d’avant, de ce que nous avions vécu pendant notre séparation. Nous nous voyons très souvent pour les enfants. Nous avons échangé beaucoup de message. Quand j’étais chez moi, il me demandait de venir chez lui ou alors il venait chez moi. Et récemment, environ depuis 2 semaines, j’étais quotidiennement chez lui à sa demande. Et hier, après avoir passé un week-end en famille et entre amis dans les Vosges, il me dit qu’il n’arrive pas à ravoir de sentiments et qu’il ne sait pas si ça reviendra un jour. Je peux tout à fait comprendre mais pourquoi m’avoir laissé revenir vers lui ?
Si vous lisez mes différents articles vous savez que je fais souvent au relooking pour retrouver son estime de soi après la rupture amoureuse, mais vous pouvez également songer à une séance maquillage ou même quelques U.V pour avoir un teint hâlé. L’objectif n’est pas de dépenser de l’argent chez le coiffeur ou dans une boutique de vêtements par simple plaisir (quoi que !) mais avec comme idée sous-jacente de créer un nouvel impact chez votre ex. Lorsqu’il/elle verra votre changement physique, lorsqu’il/elle sera de nouveau attiré(e)par vous, dans son esprit votre souvenir réapparaitra presque comme par enchantement. Et par la même occasion les regrets commenceront à naitre.
Il n’y a pas de règles dans une relation. Cependant, il est tout à fait « normal » d’avoir envie de rencontrer les amis de votre partenaire après un an. Je suis d’ailleurs surpris que cela n’ait pas été fait avant. Concernant la famille, c’est moins simple car cela peut troubler la relation et je pense qu’il ne faut pas être pressé de ce côté-là (en ce qui concerne mon couple, j’ai rencontré mes beaux parents après 2 ou 3 ans. Au final, nous sommes ensemble depuis 9 ans et avons eu un bébé, ce n’est donc pas négatif).
Posez-vous alors la question du projet de vie : comme nous indique Elisabeth Couzon, nous n’avons pas forcement le même projet de vie, et il ne s’agit pas de rester avec quelqu’un sous prétexte que vous l’aimez, quitte sacrifier vos envies profondes. Les projets constituent le fil rouge d’une relation amoureuse, si vous n’êtes pas d’accord, avancer ensemble risque d’être compliqué. Par exemple, si vous souhaitez avoir des enfants et que votre partenaire n’en souhaite pas, « arrêtez de vous trahir en acceptant de mettre de côté ce désir d’enfant ». Cette situation ne sera pas vivable de toute façon sur le long terme, et votre relation se dégradera si vous reprochez à votre moitié de ne pas vous avoir suivi sur tel ou tel projet.

En couple depuis 12ans,avec 2 enfants 1 garçon de 6 ans et une petite fille de 3 mois.Ces derniers temps nous n arrêtions pas de nous quereller . Mon mari m a quitté une 1ère fois après une violente dispute mais il est revenu vers moi quelques jours après . Cela fait déjà 1 semaine que nous sommes séparés il me dit qu il n epprouve plus aucun amour pour moi et que si on se remet ensemble ça va recommencer et on risque de terminer mal. Il ne veut plus mais moi je veux encore car c est l homme de ma vie . Que dois je faire pour le reconquérir ? Merci
Je revois mon ex (mon premier amour) qui est en couple depuis 1 an. Le probleme que je rencontre c’est qu’il voulait au début me voir comme “sex friends” ce qu’on a fait, ensuite il m’a mis 2 plans alors qu’on devait se voir , il m’a s’est excusé et m’a dit que désormais on se verrait pour se voir..c’est là que je ne suis plus ! Il se comporte avec moi comme un copain ce qui est très dur pour moi car je suis amoureuse de lui …il m’a dit que cela lui avait manquer de me voir, que lorsque j’avais choisi d’arrêter le sex friends il pensait à moi..quand je vais en soirée il ne veut pas que je fasse “de bêtises” tout cela en étant avec sa copine.

C’est le tout le contraire pour ma part, je suis un peu perdu de ce côté là. Il me reproche justement de ne pas donner assez de nouvelles et que c’est tout le temps lui vient me parler. Ce qui est vrai… Mais j’ai l’impression d’être un pot de colle si c’est moi qui vient lui parler. Cela fait 8 mois qu’on se parle, nous nous sommes vus que 2 fois alors que nous sommes de la même ville… J’ai eu beau arrêter de lui parler parce que j’en avais marre de lui proposer qu’on se revoit après notre premier rencard et qu’il me sorte une excuse bateau… Il revenait toujours me parler et malgré cela, nous avons quand même une bonne complicité. Mais dès qu’un sujet devient un peu plus sérieux, il ne répond plus à mes messages. Je ne sais pas ce qu’il veut… Peut-être est-il indécis ? Il a tout le temps l’attitude dragueur à me charrier mais on a toujours pas passer la vitesse supérieure… Je me suis remise en question longtemps, mais je jette l’éponge, je suis patiente mais au bout d’un moment il faut arrêter de se payer ma tête.
Je ne comprends pas! Pourquoi m’avoir embrassée et puis friendzonée? C’est évident pour moi qu’il n’est pas un drageur en série. Y a-t-il un moyen de réparer cette catastrophe? Ca peut paraître stupide mais je n’ai pas envie de laisser tomber, je ne craque pour un mec qu’une fois par an (maximum!) mais quand ça arrive je sais ce que je veux. Et j’ai déjà accepté de le revoir “comme amis”… Help!!!

             Pour permettre à l'enfant de pouvoir se confronter à la loi, à des règles, aux exigences et contraintes de la réalité. Pour les aider à mieux différencier leurs besoins de leurs désirs. Leur apporter soutien et appui concret pour cultiver l'affirmation (et non la passivité ou l'opposition) pour leur permettre de passer de l'affrontement à la confrontation.

Au début tout était clair et nous nous sommes rencontrés. Nous avons passé plusieurs soirées sympas et avons dès la première rencontre défini que nos relations étaient purement amicales (encore qu’il m’ait avoué que les choses auraient été différentes s’il n’avait pas été en couple). Malheureusement, en début de semaine, nous avons eu un flirt qui a failli dérapé et s’en est suivi des échanges par message tout aussi axés sur le flirt. Evidemment le dérapage a eu lieu.
De toute évidence, traduire cette expression relève d’un véritable défi pour le traducteur contemporain tant celle-ci est ambivalente. S’agit-il d’une aide « en vis-à-vis de » ou bien « semblable à » ? Il faut se refuser de trancher, car l’hébreu comporte ces deux notions, et tenter de les préserver dans notre traduction française. À ce stade de notre enquête, c’est une expression latine qui semble le mieux s’approcher de l’ambivalence du terme hébraïque : celle de l’alter ego22 . C’est celui qui m’est opposé, différent, autre (alter) mais aussi le même que moi (ego). Ici, ce qui est partagé c’est l’espèce, l’humanité, tandis que ce qui sépare Ève d’Adam c’est le sexe, le féminin. Cette notion d’alter ego se retrouve d’ailleurs exprimée dans la morphologie des noms employés pour désigner l’homme et la femme en hébreu : ʾîš (אִישׁ) « l’homme » et ʾîššāh (אִישָּׁה) « la femme ». Bien que ces deux noms soient quasiment identiques (ego), ils proviennent en réalité de deux racines sémitiques différentes (alter). Contrairement aux idées reçues ʾîššāh n’est pas le féminin de ʾîš, mais d’une autre racine23.
Bref, je décide comme toujours de passer à autre chose,c’était sans compter le fait d’être obligé de le recroiser constamment dans l’association où nous nous sommes rencontrés. 2 mois après notre « rupture » il me recontacta, il rentrait de 15jours en Roumanie, il voulait juste qu’on se voit « pour pas que je crois qu’il me zappe malgré ce qu’il s’est passé ». J’étais ravie mais laissa tout de même passer une journée avant de lui répondre prétextant avoir autre chose à faire pour le moment. Ce fut une merveilleuse soirée, beaucoup de fou rire, mais on se quitte en tout bien tout honneur. On se revoit le lendemain pour aller voir une expo (que nous devions voir chacun de notre coté, comique!!), puis un dernier verre chez lui, il ne tenta rien jusqu’à ce que je pris la décision de rentrer. J’ai essayé de résister mais mon manque de volonté fut le plus fort. L’amour fut merveilleux, comme toujours, très tendre,loin de tous ces bourrins que j’ai pu connaitre en trois ans. Puis il lacha cette phrase « pourquoi c’est si compliqué? » « parce que tu te pose trop de question » lui ai je répondu. s’en était trop pour moi, je me leva et parti sans même l’embrasser.
Et je m'appuierai sur une citation de Philippe MEIRIEU (non présent au colloque) (Université Lumière - Lyon 2). " L'éducation ne peut se réduire à l'administration d'une " pédagogie bancaire ", comme disait Paulo Freire, où les élèves doivent simplement rendre le jour de l'examen les savoirs qui leur ont été donnés pendant les cours… " Elle ne peut se réduire à une pédagogie bancaire politico - administrative qui, par exemple, miserait principalement sur l'équipement en ordinateurs de classes complètes. C'est ici, me semble-t-il, qu'il faut poser la question des enjeux des compétences, et surtout des compétences psychosociales et relationnelles. Ne pas les réduire, dans les actes et au quotidien de la relation professionnelle, à des savoirs, dans un contexte d'évaluation forcée. Ne pas les réduire, c'est envisager des comportements relationnels et des attitudes relationnelles en assurant un mouvement bilatéral constructif entre ces compétences, ces comportements et ces attitudes. " Cela ne peut être qu'expérientiel ", selon Jacques FORTIN (Université de Lille). Sans reprendre son exclusive, cela nécessite en effet d'être expérientiel, à tous les échelons de la structure. " Former les enfants à la médiation et à la gestion des conflits… " induit la prévention des conflits par le repérage ou la détection de signes précurseurs. Cette prévention ou cette détection peuvent s'organiser en s'appuyant sur certains comportements relationnels qu'évoque le point 3 de l'article intitulé : " Quelques outils " relationnels " pour mieux communiquer " coécrit par Maryse LEGRAND et Jacques SALOME. Et je cite à nouveau Jacques FORTIN : " Repousser les conflits, c'est faire de l'autoritarisme. En refusant la verbalisation des émotions, on favorise la " cocotte minute ". Comment aider les enfants à verbaliser les émotions, comment apporter du vocabulaire dans le champ des émotions des enfants : cela fait partie des missions de l'école. " Ainsi la technique de visualisation, dont vous parlez au point 3 de l'article précité, va-t-elle dans ce sens et permet-elle une " médiation ". Elle ouvre aussi de nouvelles perspectives sur l'accueil et la gestion d'émotions (comme la colère), l'expression de violences (comme le ressentiment) des adultes. Elle peut faciliter le dialogue, dans le cadre d'une formation continue, autour des " jugements de valeur " derrière lesquels on peut découvrir un matériau d'analyse : des croyances, l'expression symbolique de blessures, de messages paradoxaux, le " biberon éducationnel ". Le décodage cadré de ces " produits de la pensée ", de ces jugements sur les personnes ou les messages, permet parfois de désamorcer, réduire ces " ferments de la discorde ". Il engage un travail sur soi qui ne relève pas d'une thérapie mais d'un accompagnement relationnel. " La violence est un langage… Langage ultime du désespoir… Langage de l'impuissance… " C'est aussi celui des peurs que peut réveiller, chez l'autre, l'adulte plus que l'enfant, des comportements relationnels. En avoir conscience facilite une écoute centrée sur la personne, une utilisation plus efficace et une intégration plus subtile des outils. " Sensibiliser à la responsabilité affective et sexuelle " nécessite de se réinterroger sur la distinction entre relation, sentiment, ressenti, émotion. " Sensibiliser… " me semble une approche plus complexe et plus délicate sur le plan des comportements et des attitudes que sur celui des compétences et des savoirs. Voici un exemple dans le milieu scolaire. Dans la formation du futur personnel des crèches , de nombreuses pages de cours sont consacrées à la diététique et parfois, un seul paragraphe concerne la toilette intime des poupons et des tout-petits, qui ne fait l'objet d'aucun temps de parole en classe. Or nettoyer ou laver le sexe des petits me semble un acte relationnel qui mérite plus qu'un paragraphe et un commentaire éventuel de simple référence. Le contexte, le rapport au corps de l'autre, la qualité du geste, la conscience du geste posé constituent, selon mon point de vue, des éléments incontournables d'un cours destiné à de futurs professionnels. Les mêmes remarques peuvent s'appliquer au " temps des repas ". N'est-il pas important d'accepter d'entendre que ces gestes de " soin " comme d'autres, posés très tôt dans la vie de l'enfant, faciliteront peut-être chez lui le renforcement du " respect de soi, de l'estime de soi, de la confiance en soi et de l'amour de soi " grâce à l'Autre surtout si les ancrages de l'Autre, adulte ou enseignant, sont réalisés ? Axer un cours sur des compétences et des savoirs ne garantit pas des attitudes ou des comportements relationnels. Il reste donc beaucoup à faire, à construire …ensemble dans le respect mutuel des individualités tout en tenant compte du groupe. Débattre du cadre me semble primordial. Clarifier les attentes, repérer ce qui est négociable ou pas, réajuster sont des actes de responsabilisation par rapport à cet " enjeu " de respect mutuel citoyen, à distinguer, me semble-t-il, du concept " saloménien " de responsabilisation.

Je te suggère non pas de tomber dans un silence mais plutôt d’appliquer le fuis moi je te suis. L’idée est de prendre de la distance et de souffler le chaud et le froid afin de le déstabiliser. Pour aller plus loin et le pousser à s’engager, je t’encourage à suivre ma formation séduire un homme et le pousser à s’engager que tu trouveras ici dans ma boutique : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/attirer-un-homme/
#6 Vous n’êtes pas une priorité. Il ne se voyait pas dans une relation sérieuse avec vous. Bien-sûr, il aime passer du temps avec vous et coucher avec vous, mais ce n’était pas censé devenir aussi intense. S’il ne vous a jamais traitée comme une priorité ou s’il vous traite désormais comme une option, il vous faut couper les ponts dès que possible.
Marlene Engola, résidente d’un des centres d’hébergement de La rue des Femmes, utilise la ressource depuis bientôt deux ans. «Quand la fin du mois arrive, je me creuse la tête, est-ce que je vais avoir un papier qui me dit que je peux rester? Si tu n'as pas de papier, tu quittes», a raconté Marlene Engola, qui aimerait bientôt tenter de partir en appartement.
Une femme plus âgée a connu plusieurs relations amoureuses dans sa vie, qui se sont plus ou moins bien terminées. Et parce qu’elle a vécu tout un tas de situations, qu’elle est passée par des épreuves parfois difficiles, elle connaît parfaitement le comportement masculin et tout ce que ça implique : elle sait ce dont un homme un besoin, notamment sur le plan émotionnel alors que les mecs ne sont pas du genre à étaler leurs sentiments facilement. Même avec votre carapace de virilité, elle saura lire à travers vous comme dans un livre ouvert !
Cela peut donner l’impression que tu ne fais pas partie de ses plans utopiques. Mais il se dit sûrement qu’il ne te méritera que quand il aura conquis le monde. Qu’il faut qu’il fasse ses preuves pour avoir le droit d’être heureux. Ces pensées lui mangent le cerveau en permanence et il attend désespérément le moment où il pourra souffler, où il aura réussi. Le problème, c'est que ça n’arrive jamais.
L'ASBL est destinée à héberger et soutenir, pour une période maximale de 2 ans, 33 femmes, de 18 à 50 ans, afin qu'elles puissent surmonter les situations de précarité et d'exclusion qu'elles vivent et (re)construire, petit à petit, un projet afin de (re)devenir actrices de leur vie. Ces situations de précarité sont caractérisées par des problèmes multiples et complexes tels que: absence de logement, rupture sociale et familiale, violences sexistes et intrafamiliales, difficultés administratives et financières, troubles de santé physique et mentale, dépendances ou encore sorties d'institutions pénales, de la jeunesse, médicales… Le “ sans-abrisme ” renfermant des problématiques complexes et variées, même si chaque demande d'aide part d'une situation de perte d'un “ chez-soi ”, la personne est bien souvent fragilisée tant du point de vue personnel que relationnel et/ou social. Il nous semble dès lors primordial, dans notre accompagnement au sein de la maison d'accueil, de s'intéresser tout particulièrement à la personne, d'écouter ce qui est important, motivant pour elle et ce qui relève de ses valeurs car c'est cette qualité relationnelle qui va non seulement lui permettre de se (re)construire mais qui va également nous permettre la mise en place d'un accompagnement sur mesure et le plus respectueux possible. Toute personne étant en effet à considérer dans sa globalité, avec ses capacités et ses limites. Pendant la durée du séjour, l'intervenant aidera la personne à définir clairement ce qu'elle veut comme projet, et par la suite les moyens et les actions à mettre en œuvre en vue de sa réalisation. Tout est mis en œuvre, avec la personne, pour qu'elle puisse avancer et se (re)construire. L'asbl se veut ouverte à chacun sans discrimination raciale, religieuse ou philosophique. Notre projet est participatif et reconnaît chaque personne comme sujet de sa démarche.
Oui j ai essaye de lui parler mais quand je prend la parole il m ecoute tres attentivement. Donc je pensse qu il est conscient de se que nous vivont mais sa ne le derange pas. J ai pris une descision je pense que je vais me prendre un appartement pour prendre du recul! Qu’ est ce que tu en pense car je suis dans une phase de ma vie ou je n arrive plus a rien controler, je suis mal et je pense tjrs negativement?? Que dois je faire??
Vous voulez rapidement qu’il vous dise « je t’aime » vous souhaitez qu’il vous présente à tout le monde, ses amis, sa famille et même ses collègues et que vous ayez des projets ensemble. C’est généralement ce que les femmes que je coach veulent d’un homme, quelqu’un qui s’investisse pleinement dans la relation rapidement. Quand on termine ses études et que l’on commence à entrer dans la vie active et donc dans la « vraie vie », quand on vient de connaitre une rupture et que l’on est déjà maman on ne veut pas perdre de temps, on ne veut pas s’engager avec un homme qui ne répond pas à nos attentes et qui ne ferait que jouer.
c’étais un plan SEXE au départ que j’ai provoqué et au bout de 6 mois je tombe amoureuse mais grave alors que pendant 6 mois je ne ressenter rien pour lui une fois finis j’avais meme hate de partir lui me montrer bcp de tendresse de cadeau toujours dans son bureau ou à l’hotel …… Me fais de plus en plus jolie lui offre des cadeaux régulierment lui fais bcp des effort : 2 nuits passee avec visite qui dure toute la journee 1 fois par semaine en gros il me donne de plus en plus de tant et garde un contact régulier par mail et sms et pourtant c’est un PDG bcp pris
"Lorsqu’une femme sent qu’elle ne peut pas provoquer de changement, on commence à entendre des choses comme 'Tu ne m’écoutes jamais' ou 'Tes excuses ne valent rien'" analyse Mme Bloch. "C’est particulièrement difficile si le problème est lié à une addiction. La femme finit par délaisser la relation et à chercher un moyen d’en sortir car elle n’a plus d’autre choix."
Vous en êtes à deux mois, ces questions d’engagement évolueront probablement par la suite. Je comprends qu’après l’engouement dans ta précédente histoire, ce soit un peu difficile de fonctionner autrement. Mais, s’il ne se refroidit pas à ces questions, c’est déjà la preuve qu’il tient à toi et qu’il pense que ce n’est simplement pas d’actualité de parler de tout ça…
Bonjours je m’adresse a vous car je suis en couple depuis 2 ans et demis nous avons traverser des tempête tous les deux nous avons repris notre relation au mois de juin depuis un mois j’ai l’impression d’être acquis j’ai l’impression qu’il y’a que lui qui décide quand on doit se voir et même si je ne l’appelle pas ou que je viens pas lui parles via Facebook y ne le fera pas de lui même et sa m’agace de plus qu’il n’est pas démonstrative dans c’est sentiment je n’est pas un je t’aime de sa part je ne reçois pas de l’infection j’aimerais lui manquer lui faire comprendre que je ne suis pas acquis que j’ai besoin d’avoir aussi un minimum de l’infection la communication ne change à rien j’ai déjà essayer plusieurs fois sa ne marche pas
salut je suis amouraux d un homme mais je sais pas quoi dire lui il est comment je vais dire . dans lepremier jour qu il ma vu il a demender faire une relation avec moi mais je nait pas accpeter car il était encouple avec une autre fille mais mainetenant je sais pas quoi je sais que sait ma faute mais dfemain il vois voire une autre fille je vais le laiser tomer d amoure avec moi

7 Quel serait alors le véritable message de ces ouvrages ? Ne participeraient-ils pas, à la faveur de nouvelles formes de conjugalités, d’un processus de recomposition du travail de « care » familial, traditionnellement assigné aux femmes ? Ne se chargeraient-ils pas d’expliquer aux femmes comment harmoniser une relation au sein de laquelle un des membres, leur partenaire masculin, continuera de résister au changement ?

Salut… J’ai rencontré ce gars hyper sexy que je connais très très peu. On ne se verra jamais « par hasard » parce qu’il n’est pas dans la même école ou quoi que ce soit. Le seul moyen que j’ai pour le revoir est de lui proposer. J’aimerais vraiment que ça fonctionne cette fois, je ne veux pas tout gâcher. Seulement, je pars bientôt en vacances et j’aimerais le séduire rapidement… Des conseils? S’il vous plaît…


Au bout d un mois on s est rencontré. La c est lui qui a pris l initiative de me prendre dans ses bras et de m embrasser. Mais depuis il m à dit qu il avait passe une tres ageeable soiree mais n était pas prêt mais qu il voulait garder le contact, qu on soit amis ! Moi je lui ai répondu que ce n était pas une amitié que je cherchais et que même si on allait pas se marier demain je ne comprenais pas trop son changement d attitude. Bref j ai pris mes distances, il continu très régulièrement à m envoyer des.messages, auxquels je réponds de façon brève, polie mais agréable quand même. Cependant je lui ai propose deux fois qu on se fasse une sortie il a décliné. Et pourtant c est toujours lui qui me relance par message….à n y rien comprendre ! Que devrais je faire ?

Une relation sérieuse à deux vitesses peut être difficile à gérer, surtout s’il refuse catégoriquement l’engagement. Un couple est constitué de deux personnes avec des caractères différents, des façons d’aborder la vie différentes et un regard sur le futur qui l’est tout autant. Il serait intéressant de connaître la définition de l’engagement pour la femme et pour l’homme. Il y a fort à parier qu'elle ne sera pas du tout identique et pour cause : les attentes en matière de vie de couple sont totalement différentes. Un engagement est un accord entre deux personnes définit par une promesse ou une preuve.


c’ast vrai que moi aussi j’ai commencé à entendre mon coeur battre pour lui, mais le problème c’est que malheureusement lui il me voyait par cam par contre moi à chaque que je lui demande de le voir il me dit qu’il est au boulot et il me jure qu’il n’a pas de cam et le jour où il m’a promis que le lendemain il va en installer une pour que je puisse le voir je n’ai plus aucune nouvelle de lui même si je l’ai trouvé connecté le matin je lui ai parlé mais il n’a pas répondu.
Mais il m’a demandé de faire des efforts en incoherence complete avec ce qu’est un couple (pas tactile, pas d’sms, pas de demande …) mais de meme au vu de votre article si je n’ecoute pas ses mots mais que je regarde ses actes : il fait des pas vers moi, se livre sur ses sentiments/ressentiments, repond à mes sms (que je reduis), partage ses musiques preferé, regarde les emissions que j’aime a la tv, me prend dans ses bras, me regarde dans les yeux …

Et savourer l’instant présent, cela ne signifie pas à mon sens ne pas penser, ne SURTOUT pas faire de projections parce que ouhlala, tu risques d’avoir une migraine. Cela ne t’empêche pas de faire des projets. Cela ne veut pas dire que tu ne donnes pas un cap à ta relation. Mais cela vient petit à petit. Tu apprends à connaître l’autre, tu t’y attaches, tu t’engages progressivement. Mais je crois qu’entamer le début d’une relation avec cet état d’esprit, permet de rester lucide. Et évite bien des déconvenues.

"Si tu savais comme tu me manques ! A chaque instant, j'essaie de t'imaginer, pour me sentir plus près de toi. Là en ce moment même, je suis sur la plage et j'observe les couples qui semblent heureux ensemble. Je nous vois, à leur place, main dans la main. Je me dis que ce sera bientôt notre tour de vivre ce genre choses... Je te promets que nos retrouvailles seront un véritable feu d'artifice !"
Je souhaiterais partager avec vous ma situation et si possible avoir un retour de vous. Tout d’abord je trouve votre description de l’engagement si belle que j’en pleure. De mon côté je suis en relation avec un homme turc depuis un an et 18 mois. Nous sommes amoureux l’un de l’autre nous partageons des moments inoubliables. quand je suis avec lui je me sens femme et je suis heureuse. Il y a de cela 6 mois j’ai abordé le sujet de l’engagement matériel et depuis nous sommes sous une bulle de stress et d’angoisse à en arriver à penser de se quitter. Il y a pour cela deux raisons il a en même temps peur de souffrir par la suite et donc de s’engager et le deuxième à ma grande peine il me reproche qu’il ne soit pas mon premier homme. Il est musulman, je le suis également mais pour moi la virginité n’est qu’un critère et que ma personnalité est beaucoup plus importante. Il me dit que je suis la femme parfaite pour lui mais qu’il n’arrive pas à ne pas être jaloux du fait qu’il n’a pas été le premier. Je suis un peu perdue, je n’ai pas envie de le perdre mais en même temps je ne sais pas si un jours il pourra dépasser cette idée. Comment faire, dois je le quitter ou dois je rester avec cette situation ? Merci
J’ai la même vision des choses que toi. Après, je ne peux pas dire si je suis dans une relation aussi sérieuse que ce que tu vis là, ni que je me projette pour toute la vie – sauf par moments, dans mes pensées ^^. Par contre j’ai dit très rapidement « je veux pas être un plan cul ». Après on a officialisé, on est un couple mais j’attends encore un peu avant de déterminer si c’est « the one » (ce qui est fort probable, en tout cas dans ma tête). :) En tout cas, bravo pour ta façon de vivre ta relation et ta franchise envers lui. J’adorerais être capable d’assumer mes envies et mes sentiments comme ça – c’est en cours.
×