Dans la première partie de ce midrash, Ève est présentée comme une aide au sens domestique du terme puisqu’elle est censée épauler Adam dans tout ce qu’il entreprend. Mais R. Éléazar propose une autre interprétation de cette aide à la lumière de la suite du texte de la Genèse. Ève a été créée pour qu’elle puisse avoir des rapports sexuels avec Adam, chose impossible avec les animaux. Ce qui permet à Adam de s’exclamer : « cette fois, voici celle qui est os de mes os et chair de ma chair ».
Le sixieme mois fut merveilleux avec une plus grande complicité et des éclats de rire: on s’était beaucoup attaché l’un a l’autre… je note que les sentiments ont étaient durant tout ce temps un sujet tabou, donc j’en ai eu de mal a ne pas savoir si il était amoureux ou pas, a ne pas entrendre  » je t’aime  » apres 6 mois de relation (il considere la rupture comme faisant parie des épreuves de la relation)…etc, je faisais mon maximum pour me contenter des gestes d’affections, même si les baisers étaient vraiment rares, en moyenne un seul par deux mois, donc oui j’ai aussi souffert de ca pensant qu’il n’aimait pas, il m’a fallu du courage pour lui en parler, et j’ai su que ce n’est pas qu’il n’aimait pas, mais que c’est juste que ca ne lui faisait ni chaud ni froid… et depuis, il lui arrivait d’être vraiment généreux sur ce point…

Je suis sandrine moi j’ai fais connaissance un homme sur un dating site.Ont rencontrer il m’as dit qu’il m’aime bien et ont as fait l’amour comme un couple amoureux….le lendemain il m’as dit ont reste en contact mais le problem lui il m’ecris pas…Moi j’en voit de temps en temps mais sa reponse est direct sans un mot doux…Mais il dit m’aime bien toujour…Mais moi je crois j’ai u un coup de foudre pour lui….Mais le problem j’ai honte je ve pas l’envoyer de sms par peur q’il me trouve collant et jepeux pas lui avouer mes sentiment…De plus il a 17ans plus que moi….
Malgré tout, le fait que nous n’ayons que de rares échanges par téléphone sachant que nous vivons à distance, me gêne. Nous avons besoin d’entendre nos voix pour créer de l’intimite. Je n’ai pas voulu aborder le sujet car je partais en vacances 15 jours à l’etranger et je préférais voir ça à mon retour. Je suis donc partie en vacances pendant 15 jours et toujours le même comportement quelques messages dans la journée. Souvent en réponse aux miens et la seule fois où j’ai tenté de l’appeler, il n’a pas répondu.
Cela fait trois que je suis en couple avec mon copain qui des le début de notre relation à voulus s’engager avec moi en m’offrant une bague de promesse et en rencontrant mes parents mais il y a quelque temps il répond rarement à mes messages j’ai donc décider de ne plus parler ou du moins de prendre les distances avec lui c’est un homme qui a posé c’est exigences des le début de notre relation et je n’ai pas eu le temps d’ipposer les miennes alors Alexandre ai-je tors ou raison et que dois-je faire pour ravoir notre complicité et qu’il me parle sachant que l’on a pas les mêmes âges a t-il d’autre besoin d’autre attente envers une femme je ne comprends plus.
Le passage de Gn 2,18-20 n’est pas repris tel quel dans le Nouveau Testament41. L’attitude de Jésus toutefois révèle une attention toute particulière accordée aux femmes et ce, de façon plutôt révolutionnaire pour l’époque. Elles prennent une place non négligeable dans son ministère42 et sont les premiers témoins de sa mort, de son ensevelissement et de sa résurrection43. Par ailleurs, « Jésus ne juge pas seulement les femmes d’après leur rôle d’épouse, de mère ou de maîtresse de maison comme la plupart des énoncés favorables ou dépréciatifs du judaïsme et même de l’Ancien Testament sur les femmes »44. Bien au contraire, c’est par leur foi et leurs actes que les femmes entrent en relation avec Jésus. La femme ʿēzer de l’homme, dans l’expérience de Jésus, n’est donc pas une assistante, mais prend un rôle tout aussi important que celui de l’homme. On pourrait penser en particulier à l’attitude respective de Marthe et Marie, lorsque Jésus demeure chez elles. Parmi ces deux femmes, l’une s’affairant aux tâches domestiques, l’autre prenant le temps d’écouter Jésus, c’est la seconde qui est décrite comme ayant choisi « la bonne part » (Lc 10,38-42). Le comportement et le discours de Jésus ne résument donc pas la femme à une aide domestique sous les ordres d’un mari dont elle est la subordonnée et qui entrerait dans la même catégorie que l’aide apportée par les animaux, mais donne à la femme un rang semblable, égal, à celui de l’homme, quelles que soient ses tâches (Lc 13,15s).
Une rencontre, c’est souvent le pari de souffrir ou faire souffrir. C’est un des risques. Bien sûr, une éthique est toujours une ligne conductrice qui permet à l’autre de se positionner, mais dans la réalité émotionnel, nous sommes parfois, nous-mêmes, en décalage avec notre éthique, nous avons besoin de la franchir, de la dévier, de la questionner.

Arrive le temps des retouvailles de l’aventure et de la fin du contrat. sauf que cette fois on est restés dans ma famille quelques mois. Entre temps on lui a proposé un contrat d’un an en Andorre pour coacher l’équipe nationale. Il a du partir un mois avant mois et je l’ai rejoint pkus tard à cause de mes contraintes professionnelles. Là déjà je commençais à ne plus supporter la distance et le manque. Après l’avoir de nouveau rejoint, j’ai retrouvé du travail et je me suis adaptée au pays à la langue et au climat. Mais encore une fois je savais que ça serait temporaire et je me suis éloignée de lui inconsciemment parce qie je savais qu’en Juin on reprendrait encore tout à zero. On a même rompu quelques semaines récemment à cause de mon appréhension sur la distance et le faot de devoir refaire ma vie encore et encore… On s’est remis ensemble encore plus amoureux que jamais mais cela ne l’a pas empêché de devoir partir! Je n’ai jamais douté de son amour pour moi et je suis toujours aussi amoureuse de lui!
Apres les 15 jours de vacances, on s’est retrouvé le plus normalement du monde, mais on avait comme perdu un peu de notre complicité… la situation devenait pesante avec ses froideurs, je lui accordais alors moins d’interet, ce qui créa une guerre froide entre nous… j’ai tenté d’améliorer la situation sans harcelement et avec beaucoup de tacts… il n y a pas eu d’amélioration convainquantes…
×