choses , mais depuis jé ressentis qu’il se retiré petit à petit et ne m’écrit pas comme avant (pas tt le temps) et encore il ne parle pas trop, je lui ai demandé quesqe ne va pas il me disait que c’est sa nature , je lui ai demandé de se voir encore une fois pour bien parler de ce qui ne vas pas alors j’ai fait des centaine de kilometre quand je me suis rendu au lieu de RDV il m’appelait pour me dire qu’il ne viendras pas car j’ai fait un peu de retard alors il a des choses a faire, mais bon j’ai laissé tombé et ça continue encore cette allure bizzare et que je lui avoué que je l’aprécie autant alors jé demandé quece qu’il ressens a mon égard il me dis franchement qu’il n’est pas amoureux de moi alors que depuis quand s’est connu il ne cessait pas de m’eblouir par ces jolis mots et compliments et de m’avouer que je le plait autant, il ma brisé par cette vérité , que je lui ai demandé d’arrété tout avec lui , alors il ne voulais pas il me demandé de rester avec lui et qu’on garde contact mais moi je suis triste je ne supporte pas encore de le voir ce moquer de ma franchise ; un jour on s’est vu lors d’une rencontre au travail , il ma offert un parfum comme cadeau , le soir je l’ai appelé pour lui demandé se voir le lendemain pour on parlé si serieux de sort de la relation il ma avoué encore que il n’est pas amoureux de moi et qu’il refuse de tomber amoureux , il ma rassuré qu’il na pas de copine dans sa vie , il veut que je reste avec lui mais il trouve toujours d’exscuses sous pretexte il ne vois pas de tout le mariage pour l’instant ni dans un futur proche maintenant qu’il sait bien ce que je ressent pour lui ,,,aider moi par conseils svp je ne sais quoi faire
Je pense que pour être respecter, il faut aussi mettre dans sa conscience ce qu’on entend par le mot « respect », avoir le désir d’être respecté et enfin travailler pour obtenir le respect durable en combunant les cinq élements suivant: 1. Se rendre respectable par le soin du corps. 2. Etre lent à parler mais prompt à écouter. 3. Etre une personne modèle et compétant dans un seul domaine qu’on mettrise bien. 4. Etre un homme/femme d’actes et non des paroles. 5. Avoir une chose ou une expérience à partager avec les autres.
J’ai eue quelques périodes compliquées. Et, la rupture « physique » de quelque chose, je vois à quoi elle correspond. Je vois cette « usure », « fatigue » sur un sujet. Je n’ai plus la même confiance en l’amitié : non, on ne peut pas compter sur l’autre comme on le croit à 16 ans. La distance, les amours, les transformations de vie, ou les reproches intégrées usent tout ça. En l’amour, je fais à nouveau (et à ma plus grande surprise) un pari : je paris qu’on peut s’aimer quand même. Qu’on peut créer des choses. Qu’on peut surpasser l’illusion. Qu’on peut aller se chercher. Qu’on peut prendre plaisir à perdre des illusions ENSEMBLE. Bref, je fais le pari sur ce gars. Mais, je sens profondément que c’est mon dernier pari. Après ça (si autre chose que la mort nous sépare et encore, je ne pense pas que cette sale pute de mes deux nous séparera), j’arrête. Pas les hommes, pas la tendresse que j’ai pour eux, pas le sexe, pas la séduction… mais je me boucherai les oreilles à me faire éclater la tête à la moindre promesse.
Surtout ne forcez rien. Un couple est constitué de deux personnes différentes. Pour qu’il fonctionne, il faut que chacun soit patient avec l’autre, cela dans les deux sens. Les femmes ont l’habitude de croire que lorsqu’elles sont prêtes, il n’y a pas de raison que leur homme ne le soit pas. Vous avez envie de vous installer avec votre homme mais peut-être que pour lui les choses sont un peu trop précipitées et qu’il préfère garder son appart pour inviter ses amis quand il en a envie.
Mais, au fond, quel est le sens de cette « aide » dans le contexte de la Genèse ? La notion d’aide inclut-elle un rapport de soumission de la femme à l’homme ? De plus, comment rendre au mieux l’expression qui qualifie le rapport de cette aide avec Adam ? Est-ce une aide « qui lui soit semblable » (Pléiade), « qui lui soit assortie » (Bible de Jérusalem), « qui sera son vis-à-vis » (Nouvelle Bible Second) ou « qui lui soit accordée » (TOB) ?
Bonjour monsieur Cormont, je suis en couple depuis 4 ans 1/2 avec un homme de 26 ans, j’en ai 39. Nous nous aimons vraiment très fort et notre couple va plutôt bien. Cependant, notre relation n’évolue plus en raison de notre différence d’âge qu’il n’assume pas. Il vient de m’annoncer qu’il souhaite faire un break pour réfléchir à la suite… selon lui soit on se marient et on fait des enfants soit on s’arrêtent là. Il est d’origine arménienne, élevé dans une famille très pieuse et a très peur du jugement de ses parents sur moi car il pense qu’ils ne m’accepteront pas ; il ne veut pas les décevoir et s’est mis tout seul sur ses épaules une pression énorme. Il ajoute également qu’il est quelques fois pris d’angoisses (notamment dans ses cauchemars) et à peur de ne plus m’aimer lorsque notre différence d’age sera plus marquée (ex : quand j’aurai 50 ans et qu’il n’en aura que 37). Je lui ai dis que le plus important c’est les sentiments d’amour que l’on a l’un pour l’autre et qu’aucune relation ne donne de garantie à 100 % avant de se lancer (même si la jeune fille à son âge et partage sa culture). Il ne sait plus où il en est et souhaite du temps pour réfléchir et prendre une décision… Je souffre beaucoup car ici ce n’est pas une histoire de manque de sentiments qui se joue. Qu’en pensez-vous ?
J’ai vécu une relation avec un homme ……… je l’aime mais il m’étouffe , voudrait qu’on soit toujours collé 24hres sur 24 .. il me disait et me dit toujours que je suis la femme de sa vie et que je la resterait toujours …… on s’est laissé à plusieurs reprises …… dès qu’on se laisse il se tire dans les bras d’une autre femme ….. toujours la même …..mais malgré cela il continue de me contacter …….. il me semble que c’est un manque de respect pour cette femme … et pour moi …….

Bonjour, je suis en première et je sors avec une fille depuis 10 mois (je suis également une fille), je l’aime profondément. Seulement elle part aujourd’hui (le 23 décembre) en Bretagne (c’est à dire, très loin de chez moi) pour rejoindre sa famille pour Noël, elle revient que le 28 décembre (on s’est “quitté” le 22) et déjà je remarque que je ne lui manque pas, comme d’habitude. J’en ai marre car j’ai l’impression qu’elle ne m’aime que pour mon physique, je pleure tout le temps, elle jamais. C’est impossible pour moi de me sentir mieux si personne ne me comprend, même pas elle, c’est pour ça que je suis là. J’aimerais ainsi créer le manque…
Apres des annees de regards prolongés, de fous rires et de flirts avec M. F je suis devenue celibataire en meme temps que lui. Il a alors decidé de me conquerir et au bout de quelques rdv (de fevrier à aout) j’ai cedé, on s’est mis ensemble et ce fût une belle decision pour moi. Il s’est montré tres amoureux tres vite et j’ai eu tres peur mais j’ai brisé mes propres codes afin d’etre heureuse avec lui. Et nous y sommes arrivé. Pour des raisons pro j’emmenagé pour 2 ans en octobre à 500km, et il a decidé de me suivre. Au bout de 2 mois de relation nous emmenagions donc ensemble, et c’etait un engagement fort pour nous car c’etait la premiere fois qu’on vivait en couple … Et puis en fevrier il est partit, il a demissionner de son poste (cdi) pour repartir là où nous vivions avant et m’as dit qu’il ne m’aimais plus.
Nous nous sommes rencontrés sur un site il y a plus d’un an déjà et notre pseudo relation n’a jamais abouti qu’à des rendez-vous sexuels (chez lui ou chez moi) mais j’ai toujours voulu plus. Il y a bien eu 2 ou 3 soirées avec des amis à lui avec qui il a l’habitude de faire la fête; mais rien de plus. Pas de concret car il ne veut pas s’engager. Il veut profiter de son célibat sous-entendu se « taper » un maximum de nanas et surtout ne pas s’engager. Malgré moi, j’en suis tombée amoureuse. Et malgré moi encore je lui avoué mes sentiments etj’ai juste eu droit de sa part à un petit rire crispé, gêné voir caustique. Il sait qu’il plait aux femmes et il cherche par tous les moyens à plaire à un maximum de public féminin.
“J’entends souvent des hommes dire : ‘On n’a plus rien en commun’ : il veut aller faire de la plongée dans les Caraïbes tandis que sa femme préfère séjourner dans un hôtel de luxe parisien. Il veut aller au cinéma, mais ils n’arrivent pas à s’entendre sur le film”, raconte-t-elle. “Ces petites différences qui ont l’air banales font que l’on ne se sent plus respecté, aimé ou sur la même longueur d’onde que son partenaire.”
Ma situation, j’ai fréquenté un homme que je connaissais alors que j’étais en instance de divorce. Nous avons couché ensemble. Mon ex a réussi à nous filmer et a essayé de me faire croire que c’était mon copain qui avait filmé. Paniqué j’appelle mon copain qui a du mal à me croire. Résultat il souhaite qu’on arrête de se voir (il a eut déjà une relation houleuse avec une femme mariée et ne veut pas recommencer) et me demande ce que je veux vraiment. Je lui dis que je ne compte pas l’épouser mais que je souhaite conserver une relation avec lui, qu’il me plait et que l’on verra où on va plus tard. On s’est revu régulièrement car on a les mêmes amis, tout reste cordial. Il m’a présenté sa fille nous sommes sortis ensembles en bon copains avec nos enfants respectifs. Il est venu à la maison car j’ai quitté mon ex pour bricoler. Il aime discuter et rire avec moi et ne me propose plus rien d’intime. On vient de faire une randonnée avec les copains pendant 3 jours. Il s’arrange pour être à côté de moi, aime discuter, m’a aidé (j’ai eu un accident), me souri, me regarde dans les yeux. Je sais qu’il est très timide et un peu coincé. Moi depuis 8 mois je ne force rien, j’attends, je souris, je discute, je plaisante avec lui. Mais là je me demande si je dois continuer à attendre qu’il se déclare (je vis ma vie sans trop m’occuper de lui ) où si il ne faut pas le  » brusquer » un peu ? Je suis aussi timide mais moins que lui. Faut-il que je lui parle directement ? Pouvez-vous m’aider ?
Bonjour, il y a 2 semaines j ai rencontré un homme sur un site de rencontres ou s est très rapidement attaché l un à l autre avec énormément de feeling on parlait non stop et en 3 jours on s est rencontré et sorti ensemble . Seulement le wk suivant il est passé chez moi pour une soirée et une nuit et malheureusement j ai un petit peu trop bu (et pas du tout mon habitude) et j ai bcp trop parlé que sa soit sentiment , réseaux sociaux enfin tout se qu il ne fallait pas dire . Depuis ce wk il ne sait plus ou il en est je lui ai expliqué que malheureusement j avais vraiment trop bu et que j en étais désolée. Il a mis une distance entrent nous mais est tjr présent on continue à se parler . Je l ai revu un matin et il m à pris à bras et on a fini par s embrasser il m à dit qu il ne savait pas se qu il voulait qu il était perdu il ne savait si il préférait continue ou rompre mais il parle comme si tout n était pas perdu entrent nous . Que dois je faire ? J ai pensé à continue à être là pour lui mais en y allant bcp plus doucement dans cette relation
L'aide relationnelle, bien qu'à la portée de la plupart des gens, ne s'improvise pas, tant elle va à l'encontre de nos automatismes relationnels. Elle se dégage résolument des rapports de force, des regards moralisateurs, des attitudes intellectuelles sur les autres et sur la vie. Elle est humble et respectueuse, elle ouvre un vrai espace de liberté de parole, une conquête de notre humanité.
ce que vous dit votre entourage vous semble difficile à accepter car il est difficile d’accepter que quelqu’un dont on a reçu l’amour se comporte si mal avec soi. La question que je vous invite à vous poser est : si je restais avec lui pendant dix ans encore, comment ce serait ? Mieux ou pire ? Nous pouvons travailler ensemble votre défaut de confiance en soi et vous aider à la retrouver au plus vite. Je propose des entretiens que vous pouvez retrouver sur la page coaching du site. Bien à vous,
Je vous écris je suis dans une grosse galère… J’ai trompé et menti à la femme que j’aime.. elle veut que nous nous separions en se moment je suis à la recherche d’un appartement.. tout le monde me dit qu’il faut lui laisser du temps pour qu’elle puisse se retrouver et réellement savoir si je par la suite on pourrait reprendre ensemble.. Mais j’ai peur que si je part de chez nous .. Nous ne nous retrouvions jamais … nous avons 2 supers enfants ensemble.. nous étions ensemble depuis 14ans.. Quand je suis dans la même pièce qu’elle je tremble je ne sais comment me tenir quoi dire je me suis excusé même si je sais qu’elle n’entend pas mes excuses… Tout les jours j’espère qu’elle va me parler… qu’on pourra rire comme avant.. que je pourrai la prendre dans mes bras… que je pourrai l’embrasser… Mais rien à part la haine que je lis dans ses yeux… j’ai mal de lui avoir fait du mal… Et je suis malheureux ..
Quels sont les petits signes que la relation va bien ? Au quotidien, quelles sont les preuves que votre relation vous apporte ce dont vous avez besoin, vos besoins sont-ils comblés ? Regardez du côté des petits engagements au quotidien. Certes il ne souhaite pas emménager avec vous, mais c’est lui qui propose des escapades en amoureux, c’est lui aussi qui vous surprend régulièrement, qui prend soin de vous et qui vous rend heureuse. Essayez de voir le verre à moitié plein et non plus à moitié vide…
Je dis « personne » ici, mais ça peut être une sphère de vie tout simplement. Vous pouvez représenter les sphères de vie par la forme que vous désirez. Je suggère personnellement que plutôt que de représenter le « travail » comme étant conflictuel, de cibler précisément les personnes avec qui il y a des problématiques (par exemple Éric, le patron, ou Joël, le collègue). Tout dépend si cela est important à votre histoire. C’est à votre goût!

Mon homme et moi ne nous supportons plus il est susceptible et prend tout en agression et moi je suis plutôt 10000 volts et n’ai pas le temps de prendre des gants pour parler aux gens mais il me connaît il sait que je suis comme ça. Oui est Jean foutiste et réagit souvent comme un gamin ce qui a tendance à m’énerver. Alors qu on est censé se marier en 2019 je pense que c’est vraiment mal barrer entre nous et suis prête à tout stopper entre nous . A moins qu il ne décide de bouger et de se préoccuper un peu plus de moi et les enfants . Que faire ?

De manière générale, on le comprend, certains Pères ont choisi en leur temps de limiter le sens du mot « aide » aux activités domestiques ou de procréation de la femme71. On peut y voir, comme M. de Merode, une influence du contexte de l’époque, où les femmes n’ont effectivement d’autres responsabilités que les deux précédemment mentionnées72. L’aide de la femme est-elle donc d’ordre reproductif comme ces derniers le suggèrent ?


J’ai fais la connaissance d’un homme via les réseaux sociauX depuis quelques mois, nous avons construit une relation à distance depuis nous habitons à plusieurs kilomètres loin l’un de l’autre, nous nous ne sommes jamais rencontré vu que je suis toujours occupé avec mes enfants nés de mon premier mariage et lui avec son travail qui lui prend énormément de temps..Mais je doute souvent de ses situations pour moi, j’ai quitté mon ex mari un pervers narcissiques qui m’a énormément fait souffrir et j’ai peur de retomber dans la même situation..Cet homme s’est retrouvé en difficulté financière malgré le peu de moyens que j’ai je l’ai toujours soutenu et aidé, je devais souvent insisté parce qu’au début il refusait mon aide, il vit seul loin de ses proches et amis et j’ai toujours été moralement présente à le rassurer..Il me dit de temps à autre qu’il est reconnaissant..A la base c’est lui qui m’a séduit j’étais très réticente mais j’ai l’impression que depuis qu’il sait que j’ai beaucoup de sentiments pour lui, il se montre froid et distant..quand je réclame plus d’attention j’ai l’impression de lui demander la lune..quand je lui demande de me prouver ses sentiments il se vexe et me fait culpabiliser à me dire que je ne lui fais pas suffisamment confiance..J’ai voulu prendre mes distances il s’est mis en colère en me disant que je joue avec ses sentiments et que je l’abandonne et il avait décidé de me quitter mais il est revenu en me disant qu’il ne pouvait pas se passer de moi et qu’il m’aimait mais que je devais changer et arrêter de lui faire des reproches…mais j’ai pas l’impression de lui demander grand chose juste qu’il me soutient aussi quand je vais mal, qu’il prend de mes nouvelles parce que si moi je ne lui envoie pas de messages lui ne le fait jamais et des fois il voit mes messages et ne me répond pas..Il flirte des fois avec des filles en commentaires sur les réseaux sociaux et me dit qu’il le fait exprès pour me tester si je le surveille ou non car il déteste ça…j’ai envie de nouveau de prendre mes distances pour voir si je compte vraiment pour lui mais j’ai du mal car je suis très attaché et le voir m’ignorer lui aussi me fait trop de mal..Surtout qu’il ne se remet jamais en question c’est toujours moi la fautif et pour lui c’est à moi de faire des efforts. .Je me pose des fois la question s’il m’aime vraiment ou ne fait en réalité que profiter de moi..Je me demande si je devrais plutôt mettre fin à cetrès relation qui me détruit à petit feu..
Dans la très grande majorité des cas (102/128), la Septante rend le mot ʿēzer ou ʿezrāh par les noms boêthos (βοηθός) ou boêtheia (βοήθεια), à savoir « l’aide »25, ou encore par le verbe boêtheô (βοηθέω), « venir en aide »26 – désormais boêth-. D’autres termes grecs sont également employés et revêtent des nuances légèrement différentes. Tout d’abord, on peut relever un ensemble de traductions portant la signification d’assistance. Cette assistance, selon les contextes, peut s’appliquer à différents domaines tel que le soutien accordé à quelqu’un de manière générale27, dans une situation militaire ou de danger28. D’autres termes grecs, quant à eux, ont trait à l’idée de gagner en puissance. Dans ces cas-là, le soutien se vit principalement dans le domaine de la force, pas seulement physique, mais aussi morale29. Une série d’autres traductions laisse apparaître une nuance différente, plus précise, celle d’un soutien militaire30, qui reflète bien l’usage principal du terme en hébreu. Dans un tout autre registre, il convient aussi de relever qu’à cinq reprises, la Septante choisit de traduire ʿēzer par le verbe sôzô (σῴζω), qui signifie « sauver », « secourir »31, souvent dans un sens sotériologique32.
Nous avons fait silence pendant 2 mois et depuis 1 mois nous nous revoyons 3 fois par semaine. Nous dormons ensemble. Cela me fait du bien mais je n attends rien de plus de lui. Je ne sais pas trop ce qu’ il me veut car c est toujours lui qui me recontacte mais voilà je pense que il faut vivre de son côté. Et avancer sans se poser de questions. Car c est décourageant de se dire que c est de notre faute.
Cela fais maintenant 8 mois que je suis un couple avec mon homme , au début sa allai très bien mais maintenant voila 4 mois que plus rien ne va c’est je t’aime moi non plus , suis moi je te fuis , fuis moi je te suis. Les gueulades font parti du quotidien malheureusement , nos sujet de conflits son jalousie , cachoterie, mensonge , de plus les petit gestes attendrissant se font de plus en plus rare pour ma pars, il en réclame et donc je le lui en fais pour ne pas avoir de conflit , n’y de réflexion désobligeante de sa pars . Nous vivons ensemble depuis peu mais rien ne va comment faire … Les sentiment sont bien la on s’aiment mais on se détruit
Pour être franche, quand j’avais la vingtaine j’imaginais aussi un amour plein de surprises, de voyages en montgolfière, de rêves à deux, de quelque chose de vibrant chaque weekend (minimum bien sûr). Aujourd’hui je pense différemment, se réveiller chaque matin, la bouche pâteuse et le visage brillant, en sachant qu’il y a à vos côtés une personne qui dort (oh le fainéant!) et qui est là jusqu’au bout, parce qu’il l’a décidé, c’est une routine qui est pour moi la plus chose à vivre. Chacun ses goûts, hein !
Bonjour,je vous aie laissez un commentaire la dernière fois sur mon sexe friands car il avait des tendances ou sa faisait plus couple qu’autre choses. Genre il me tenait la main m’offrait des cadeaux et tout et vous m’aviez dit que c’était plus de l’amour sauf que la depuis quelques semaines j’ai couché avec on ce voit quasiment tout les jours . Mais la dernière fois une amie lui a dit »et Laura? toi tu part à l’étranger et sa te fait pas chié de la laissez toutes seul?et il a dit non elle trouvera un autre mec. Du coup à la voiture à un moment il m’a sortit « tu sais il y a que de l’amitié entre nous on sortira pas ensemble et même si j’allais pas à l’étranger on serai pas en couple si tu veux qu’on arrête dis moi et en soiré si tu vois un mec qui te plait chope le je m’en fou si tu peut être heureuse sa me dérange pas ». Du coup sa m’a décomposé,j’ai fait style que sa me touché pas mais j’ai remarqué qu’il arrête pas de me piqué genre( « oui je vais me faire beau ce soir , j’ai envie de chopé ») pour voir si j’ai des réactions ou pas .Et même hier quand il est parti de chez moi alors que l’on s’embrasse toujours la non ,il m’a fait la bises en partant , du coup je lui aie dit »a ouai tes comme sa toi tu m’embrasse et après tu me tape la bise » et la il ma sortit en mode taquin on est pas en couple hein?on est juste ami,du coup sa ma vexé mais j’ai fait genre que je m’en foutait et je suis partit et il ma dit » j’avais juste envie de te faire chié une dernière fois aujourd’hui ».Et la il est de plus en plus distant même si c’est lui qui vient me parlé toujours. Du coup je sait pas si il veux mettre des barrières ou essaye de caché et ce dissuadé qu’il a pas de sentiments pour moi.Car quand on est ensemble on est vraiment bien donc je suis perdu .J’aimerais avoir votre avis merci d’avance.

Pour info, je suis en cours de création (et finalisation) d’une formation vidéo de 4 mois qui a pour vocation à mieux réussir ses histoires d’amour, notamment en travaillant sur l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi, et beaucoup d’autres choses. Si tu es abonnée à mes mails, tu recevras un message le jour où la formation sera disponible.
La distance ne va pas faciliter les choses c’est une certitude, mais ce qui m’inquiète le plus ne se situe pas à ce niveau. C’est en effet la soudaineté de son sa décision qui me laisse perplexe et le fait qu’il revienne quelques jours après. Pour aller plus loin dans l’analyse, une séance de coaching me semble indispensable car ce n’est pas une situation fréquente.
Donc, plutôt que de vous demander «Qu'est-ce que j'ai dit?» ou «Qu'est-ce que j'ai fait?», vous devriez plutôt vous demander: «mais pourquoi toujours cette situation?». Et là, nous arrivons à la partie du ce-qui-vous-appartient. Je crois que vous avez déjà compris que le fait que l'autre personne ait un seuil de tolérance d'intimité bas ne vous appartient pas. Vous ne pouvez être tenue responsable des insécurités affectives des autres, c'est évident. Mais la vérité est qu'il y a une raison pour laquelle vous vous retrouvez toujours dans ce type de situation. Le fait est que c'est vous qui choisissez inconsciemment ce type de partenaire. Comme je l'ai fréquemment mentionné dans le passé, c'est votre inconscient qui contrôle votre vie amoureuse. Si vous choisissez constamment des partenaires qui ne sont pas émotionnellement libres, c'est que vous n'êtes vous-même pas émotionnellement disponible. Ils sont le morceau de casse-tête qui correspond à votre morceau de casse-tête. Toutes les rencontres que vous faites sont une rétroaction, un miroir, si vous préférez, de ce qui se passe à l'intérieur de vous-même.
Bonsoir mr Cormont,je suis Cadet Cleeftara,âgé de 19 ans,je mon mec qui a 29 ans,je vis en haiti,et lui USA,il est tres jaloux, je penses q’il ne m’aime pas,il me fait pas confiance,moi je l’aime beaucoup,je veux qu’il m’aime, que je lui manque,je veux lui rndre gou de moi, mais je ne save pas comment y pavenir,je voulais ue vous m’aidiez ca fais 2semaine qu’il ne me pale plus, c’est comme si je ne suis pas important pour lui

Pour faire ça court, j’ai rencontré un homme sur tinder il y a un mois (jai 20 lui 26 ans). On n’a parler environs 1 semaine avant qu’il me propose de se voir (on vit a 40 min l’un de l’autre). Il savait bien mon âge, la distance qui nous séparait (pas trop pire je trouve) et le fait qu’il me reste encore au moins 4 ans d’études tandis que lui, il travail depuis longtemps (dans la construction donc très bon salaire et tout). En début de semaine (dimanche 4 oct.), après avoir passé pour la première fois une journée presque complète avec, j’ai des doutes depuis quelques jour, il agit et ne me parle plus de la même façon, alors je décide de lui demander en texto (et oui…)le lendemain s’il est bien avec moi et s’il envisage un avenir avec moi. Il me répond qu’il y pense souvent depuis et qu’il dit qu’on est pas rendu au même stade dans la vie, du fait que j’ai 20, que je vis pas proche et qu’il me reste plusieurs années d’étude… il dit se questionner bcp! Je lui propose d’en discuter la prochaine fois qu’on se verra, il me dit pas de problème 🙂 On finit par se voir quelques jours plus tard en fin de soirée, il revenait du travail. On n’a jaser 15-20 min et il m’a dit qu’il croyait au coup de foudre blabla que sa cliquait peut-être pas assez a son goût et bon. Le problème pour moi c’est qu’en tout et partout on sais vu quoi? 6-7 fois maximum, et 2-3 s’était bref, en fin de journée, dodo puis bye bye le lendemain car il travaillais a 7h du mat. Pense-tu Alexandre qu’il ne sais pas donner assez de temps pour me connaître (1 mois à se voir peu c’est trèèèès court). Pour moi, développer un attachement puis éventuellement des sentiments plus forts ça prend plus qu’un mois et aussi de passer de vrais moments de qualités ensemble…
Le dernier rendez-vous cancellé il m’a demandé quand j’allais dans son bout car je vais dans la ville où il habite le mardi, je lui ai répondu: Mardi prochain. Il pensait que j’irais avant, je lui ai dit que j’étais occupée pour la fin de semaine. Nous avons convenu de nous voir mardi prochain après mon rendez-vous. Je lui ai fait savoir gentiment que si il cancellait mardi que je vais commencer à croire qu’inconsciemment il désir pas me rencontrer.
Je sais que vous ne répondez pas toujours mais je tente. Nous sommes ensemble depuis presque 6 mois, et nous avons passé toutes nos journées et nuits ensemble depuis. Nous pouvons tout nous dire, tout est parfait tous les jours, on s’adore. Il veut que je l’accompagne aux soirées de ses amis, à ses soirées professionnelles, à ses soirées entre collègues, à l’étranger etc, sinon on reste tous les deux à s’embrasser et plus. On joue même à la console ensemble alors que ça ne l’intéresse pas de base. Il m’a fait une grosse place dans sa vie, j’ai mis plus de temps que lui mais maintenant nous sommes au même niveau. On adoucit les défauts de l’autre grâce à nos personnalités, on rit de tout, on parle sérieusement de tout. Nous n’avons pas de secret quoi.
Que ce soit à travers le sourire, le physique et une personnalité intéressante il faut justement lui montrer qu’on le comprend et que l’on ne veut pas lui mettre de pression. C’est en apportant du positif, en partageant des moments forts que l’on va justement le pousser à s’engager petit à petit. Mais attention vous ne devez pas vous attendre à quelque chose que vous aurez vu dans un film Hollywoodien, la réalité est bien loin de ce cliché !
Cette année, nous avons le privilège de compter sur le soutien et la détermination d'Isabelle Ménard comme ambassadrice de La rue des Femmes pour le Défi caritatif de la Banque Scotia! Isabelle relèvera le défi du 21K le 28 avril au Parc Jean-Drapeau et s’est fixé comme défi de collecter 4 000 $ pour notre organisme. Soutenez-la dans son objectif et faites un don 👇👇 Merci pour Elles 💕
Pour terminer, nous souscrivons aux mêmes conclusions générales que J.-L. Ska, concernant les caractéristiques du mot ʿēzer16. Premièrement, c’est un mot qui apparaît la plupart du temps dans des contextes poétiques, dans des cantiques, des Psaumes ou des prières. Deuxièmement, lorsque l’aide est accordée, il s’agit d’aide personnelle (soutien, délivrance) et rarement d’aide matérielle. Troisièmement, c’est lorsque l’aidé se trouve dans des situations menaçantes, très dangereuses, voire mortelles, qu’il cherche de l’aide. Quatrièmement et dernièrement, l’aide attendue n’est pas accessoire ou confortable, mais nécessaire et même indispensable. Sans elle, la vie de l’aidé est grandement menacée. Toute l’existence de l’individu dépend de la réponse positive ou négative de celui qui est appelé à l’aide. Dans bien des contextes, alors, l’aide devient même un synonyme de secours17 . « En résumé, le secours décrit dans ces textes suppose toujours une intervention qui se déroule non loin de la frontière qui sépare la vie de la mort. Elle est indispensable pour ramener le fidèle dans le monde de la vie. On comprend dès lors que ce soit à peu près toujours Dieu qui entre en scène »18.

Pour ma part, mon problème est le suivant : je sors avec un garçon depuis environ 2 mois, ca se passe très bien, on s’entend bien. Je commence à développer des sentiments pour lui, ce qui m’inquiète car je ne sais pas trop ce qu’il en est de son coté.. Et ce qui m’inquiète d’autant plus c’est qu’il compte partir 2 ans travailler à l’étranger d’ici environ 6 mois.. Je n’ai pas envi de rompre avec lui maintenant car je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve et je passe vraiment de super moments avec lui ce dont je n’ai pas envi de me priver.. J’aimerais vraiment le rendre accro à moi.. Qu’en pensez vous? Pensez vous qu’un garçon puisse renoncer à un voyage pour une fille? Je m’inquiète un peu sur l’évolution de mes sentiments et j’aimerais bien savoir ce qu’il en est de son côté..
Une fois que tu montres à ton homme que tu es trop acquise, il va être difficile pour lui de ressentir le manque. Il faudra alors reprendre le fameux « fuis-moi je te suis », mais pas dans le mauvais sens. Tu vas devoir être heureuse sans ton homme à tes côtés. Beaucoup trop de femmes ne se sentent pas épanouies lorsqu’elles se retrouvent loin de leurs hommes. Le but ici est donc que tu  trouves des passions, des activités à faire en parallèle quand tu n’es pas avec lui.
Après, dans ma (très) faible expérience amoureuse, il m’est arrivé de commencer très bien et de très vite perdre mon intérêt envers la fille qui en était l’objet, mais à chaque fois c’était parce que j’avais l’impression de me taper tout le boulot et de ne pas avoir de feed-back en face (aucun retour de signe d’affection, aucune initiative, aucun message qui ne soit pas une réponse aux miens), même quand la fille, alors que je disais que c’était fini, me disait qu’elle voulait vraiment que ça aille quelque part.
J’ai la même vision des choses que toi. Après, je ne peux pas dire si je suis dans une relation aussi sérieuse que ce que tu vis là, ni que je me projette pour toute la vie – sauf par moments, dans mes pensées ^^. Par contre j’ai dit très rapidement « je veux pas être un plan cul ». Après on a officialisé, on est un couple mais j’attends encore un peu avant de déterminer si c’est « the one » (ce qui est fort probable, en tout cas dans ma tête). :) En tout cas, bravo pour ta façon de vivre ta relation et ta franchise envers lui. J’adorerais être capable d’assumer mes envies et mes sentiments comme ça – c’est en cours.
×