Je pense que tu devrais discuter de tout ça avec lui lorsqu’il reviendra vers toi. Et lui dire que tu ne supportes plus ses prises de distances soudaines, que tu ne comprends pas pourquoi il cherche du réconfort auprès de ses amis et non auprès de toi… Demande lui ce qu’il attend de cette relation et à quelle place il veut mettre son couple dans sa vie (premier, deuxième plan?). Et dis-lui que dans tous les cas, si les choses ne changent pas, cette histoire va se terminer et ce n’est pas ce que tu veux.
Bonjour, il m a quitté il y a 3semaines. D après lui il n arrive plus à vivre comme ça. Trop de disputes. C est vrai mais toutes ces disputes sont à cause de lui il a trop d addictions et en oublie notre couple et notre famille. Je l ai appelé il y a 4 jours il a dit que c est facile pour lui mais c est tout. Aucun texto ni pour moi ni pour notre fille. Comme s il voulait nous oublier . Il y a t il une chance qu il est un déclic ? Avt ça j avais fait sr j ai craqué j ai appelé pour parler de notre fille et depuis Sr. Comment lui manquait quand il veut m oublier ?
Il en est de même pour ses amis, ne vous mettez pas ses amis à dos. A l’oppose, n’en faites pas trop, ne tentez pas de créer une complicité factice avec eux. Sachez juste garder le sens de la mesure et vous comporter avec eux en adulte civilisée et mature. Si vos amis tentent de devenir ses amis également, ce sera au fil des mois, et non pas après quelques semaines lorsque vous leur avez forcé la main !

Salut.je me nomme Nancy,je suis de la cote d’Ivoire .je voudrais partagé mon histoire avec vous afin d’avoir quelques conseils.j’ai 25 pareil que mon homme. Voilà mtn 4ans que nous somme en couple.je l’aime bien et je pense que lui aussi.au début je n’avais aucun doute sur lui .jusqu’au jour ou il me fassent assoir avec son frère pour m’annoncer qu’il a engrossé une fille.j’ai vraiment été toucher et je n’avais plis confiance en lui .mais plusque je l’aime j’ai essayer de lui pardonner et de lui accorder une seconde chance. Nous ne vivons pas ensemble.il m’avais dis que c’etais juste un accident qu’il n’avait vraiment pas voulut de cette grossesse et ke plusieurs foi ils on essayé d’enlever mais se n’étais pas passer.donc il a a décider de garder .il m’avais aussi dit qu’il n’est plus avec la fille et ke ces l’enfant seulement qui était en eux.je les cru.la fille a accoucher l’enfant a mtn 1ans.a ma grande surprise je constate qu’il es toujours avec la fille et même ke souvent elle par chez lui le vol tout sa.j’ai tout faire j’ai mener mon enquête et j’ai causer avec la fille qui ma tout expliquer. Il refuse de m’en parler,quan je lui parle de sa il s’énerve et me dis de ne pas écouter la fille comme si comme ça.il s’en fiche de cke je peu ressentir. Je souffre énormément je l’aime a mourir mais je suis fatiguer de tout sa.que doije faire?la fille m’as di qu’elle ne l’aime plus mais lui il lui dire kil nous aime tout les 2et qu’il va nous marié tout les 2.pourtant a moi il me dit qu’il nés plus avec ces dernière. J’ai profondément mal ,pourtant je l’aime. Elle es très loin de lui et moi je suis dans la mem commune que lui et on se voir pratiquement tous les jours .j’ai sévèrement mal d’apprendre kil cou toujours après cette fi.aidez moi

Dés que je commence à lui parler d’amour, il dit qu’il faut arrêter car il somatise par la suite… aprés avoir insister lourdement j’ai fini par passer la soirée chez lui il y a 15 jours et nous avons franchi le pas. Depuis je le sens froid, je n’arrête pas de le harceler (erreur de débutante) pour le rassurer mais il dit que c’est plus fort que lui, mal au ventre, des pensées chaotiques sur l’avenir etc…


Bonsoit.je sortais avec un garcon pendant 3ans. Un probleme est survenu et j’ai du le quitter.Notre separation a durer 4mois, et pendant Ces 4mois j’avais difficil a l’oublier et passer a autres choses, mais lui de son coté sortait deja evec d’autres filles.la surprise est qu’aujourd’hui il me recontact et me dit qu’il m’aimait Toujours mais apparament il ne pas vraimet stable et ne sait pas cequ’il veut vraimet. Que fair pour qu’il se lance a nouveau dans une relation amoureuse stable avec moi? J l’aime beaucoup
Bonjour, actuellement mon copain m’a quittée car il n’avait plus assez de sentiments amoureux pour moi, tandis que moi je suis éperdument amoureuse de lui. Il me dit qu’il se connait et qu’il sait qu’il ne retombera jamais amoureux de moi.. Mais en revanche il m’a proposée qu’on garde contact comme des meilleurs amis et j’ai accepté. Mais j’ai qu’une envie c’est de le voir et de l’embrasser alors que je ne peux pas. Et hier, il m’a proposé de devenir sa “sexfriend” donc de faire du sexe entre amis et j’ai accepté. Sauf que moi j’ai toujours des sentiments j’ai donc peur de souffrir. Et est ce que lui pourra retrouver des sentiments amoureux si on reste dans cette situation la ?
C’est la raison pour laquelle votre objectif doit avant tout consister à contrôler vos émotions pour conquérir un homme sur vos qualités et pour garder en tête que la rencontre amoureuse ne débouche pas de suite sur une relation de couple. Prenez plus de temps pour bien apprendre à connaître cette personne, pour créer des affinités et pour définir un projet commun de relation sur lequel les bases seront fortes.
Dans le cas où il ne souhaiterait pas répondre à vos questions et en discuter, la spécialiste conseille vivement de lui laisser du temps. Nous ne sommes pas disponibles forcement au même moment pour échanger sur ce types de sujets délicats. Montrez-lui que vous restez ouverte à la discussion, ne le braquez pas et laissez-le revenir quand il se sentira prêt à en parler.
Cela fait maintenant 3 semaine que je fréquente un homme et la semaine de notre rencontre tout ces bien passée ils voulaient que l’on ce renvoi sa fait 2 semaine que l’on ces pas vue il me dit tout le temps ce week-end je bosse pas on va pouvoir ce voir OK le week-end arrive on ce parle comme d’habitude par texto il ne parle pas de notre fameux week-end un jour n’ayant pas de ces nouvelles je me suis inquiété de son silences deux jours vue le travail qu’il fait j’ai eu un peut peur quand ils es revenu de mission il me dis j’ai vue tes nombreux appel et messages et tout je lui explique il me dis sa fait 3 semaines que l’ont se fréquente et tu t’attache déjà ? Je lui es répondu non alors que en faite si aider moi je ne ces pas quoi faire continuer ou arrêter ? Aider moi svp merci
Assurez-vous qu'il soit prêt à s'engager. Une fois que vous êtes sure de vouloir réellement aller plus loin dans la relation, il est important de s'assurer également que votre homme soit sur la même longueur d'onde. Si de votre côté vous êtes tout à fait prête, mais que du sien l'idée de s'engager ne lui effleure même pas l'esprit, alors vous courrez droit vers des complications. Voici comment savoir qu'il est prêt :
Un couple brisé et démembré est le fruit d’heures interminables de discussions où le respect et l’affection se sont peu à peu estompés pour laisser place à l’insatisfaction. Le simple fait de ne pas être capables d’accepter le point de vue de l’autre ou ses besoins constitue là les piliers des infidélités et des ruptures. Sans pardon il est impossible de sauver une relation.
Cette raison prend beaucoup d’importance quand l’homme est amoureux. Il arrive qu’un homme ne sache plus très bien qui il est, et comment il doit agir. Il peut craindre qu’une intimité trop grande n’affaiblisse son pouvoir. Il a besoin de définir le degré d’intimité acceptable pour lui sinon il redoutera de perdre le contrôle de lui-même. Dans ce cas son système d’alarme interne se déclenche, ce qui le précipitera automatiquement au fond de sa caverne. C’est là qu’il arrivera à se retrouver et à retrouver sa force et sa capacité d’aimer.
Un homme qui a connu une trahison amoureuse, ou qui a énormément de pression au travail par exemple va avoir besoin de temps avant de totalement se lâcher et se sentir réellement bien dans sa relation. Malheureusement, même si je sais que vous voudriez qu’il s’engage plus vite, ce n’est pas le cas mais cela ne signifie en rien qu’il ne le fera pas.
Bonjour Alexandre, j’ai rencontré un mec on parle chaque mais des fois j’arrive pas à trouver la discussion y’a toujours de silence entre nous je sais pas quoi faire et quoi dire par exemple qu’est que je dois dire comment montrer lui ma vie n’est pas vide et qu’est que je dois faire ainsi comment lui apporter le bonheur j’ai pas fait des relations depuis longtemps… svp aidez moi
Une part de l’amour se souvent construit sur la passion : on refabrique des illusions. Faudra certes les enterrer plus tard, ou les vivre avec lucidité, ou se galvaniser de ce qui nous parait réel « nous sommes le couple le plus fort de la terre (<= illusion de tous les couples très amoureux), parce que nous prenons systématiquement le temps du dialogue après un conflit (<= stratégie amoureuse lucide, qui, je pense, marchera à long terme)"
Il est normal de dire que ton ex te manque après la rupture. Une semaine après, c’est bien différent de 4 ans. Celui qui n’arrive pas à oublier son ex après 4 ans a des sentiments sincères et tenaces. En revanche, lorsque la rupture date de quelques jours et qu’elle est encore ouvert, l’absence de ton ex dépose un vide énorme dans ta vie. Et tu es persuadé que tu ne pourras jamais combler ce manque sans ton ancien partenaire.
Je l’ai revu comme ça 2-3 fois sans qu’il n’y ait de contact entre nous ce qui m’avait laissé penser que ce que je ressentais n’était pas réciproque et je ne l’intéressais pas du tout. Je ne l’ai plus revu c’est pourquoi il y a 4 mois de ça je lui ai envoyé un message, il m’a répondue, on a échangé quelques mots et silence radio de sa part jusqu’à il y a deux semaines ou il m’a réecrit parce qu’il croyait m’avoir vu en ville. J’ai coupé cours à la conversation et je suis revenu vers lui 1 semaine après car j’avais un petit prétexte pour engager la conversation (en fait je l’ai revu mais de loin mais je ne pouvais pas l’approcher en fait mais il va de soi que lui ne m’a pas remarquée). On a parlé un peu il m’a posée quelques questions sur ce que je devenais, où j’étais maintenant, et s’il m’arrivait de revenir là où j’habitais avant et depuis 1 semaine plus de nouvelles après avoir répondu à une de ses questions.
Je jetais de temps à autre des regards sur ses connections avant même ce deuxième rdv. Il disait que je lui plaisais beaucoup mais était quand meme connecté certaines fois. Bon je me dis que nous ne sommes pas encore ensemble mais ça me laissait perplexe quand même surtout quand je vois les changements de ville avec son pseudo (il cherche des filles dans toute la France ou quoi?)
4 Plusieurs raisons ont présidé au choix d’une analyse des dimensions de ce processus au sein d’un matériau écrit. Pour une part des limites pratiques à cette recherche m’ont contrainte de me concentrer sur du matériau imprimé plutôt que sur l’étude des réactions des lecteurs et pour une autre part, ce matériau est apparu particulièrement abondant et facilement accessible, la littérature « psy » et de développement personnel sur le couple connaissant une forte diffusion ces dernières années. La première question qui s’est posée était de savoir quel choix réaliser parmi les ouvrages « psy » pour proposer une interprétation des changements du travail de « care » des femmes dans le couple [3]. Marie-Claude Hurtig et Marie-France Pichevin [4]ont analysé comment toute une psychologie sauvage de la différence des sexes se transmet, se module selon les sociétés, les groupes, les époques et comment l’emprise de celle-ci est considérable lorsqu’elle alimente des préjugés qui fondent ou justifient un système discriminatoire et inégalitaire. Dans la continuité de leurs travaux, j’ai choisi d’étudier les ouvrages « psy » qui se référent aux différences de sexe et qui les organisent de façon stable et cohérente en un système d’explication du réel. On peut repérer actuellement trois grands types d’ouvrages « psy » différentialistes. Ceux qui s’appuient sur la psychologie évolutionniste [5]et qui fournissent une raison « scientifique » pour dresser l’inventaire des différences innées entre hommes et femmes. Ceux qui se réfèrent au rapport inconscient à la mère (le petit garçon dont le silence serait la seule liberté face au désir de la mère et la petite fille pour qui la parole permettrait de nouer une relation avec cette même mère). Et enfin, ceux qui s’attachent à la dimension sexuée de la socialisation dès le premier âge. La séparation entre ces ouvrages est loin d’être aussi tranchée et l’hypothèse d’un déterminisme biologique garde un impact certain, même dans la littérature « psy » qui saisit les différences de comportements entre les garçons et les filles par le biais de l’inconscient ou de la fabrication sociale de l’identité sexuée. La décision de travailler sur un corpus d’ouvrages “psy” sur le couple en apparence hétéroclite, repose donc sur l’hypothèse, qu’au-delà de ce qui les différencie, ils s’appuient sur des présupposés communs et véhiculent un même message en matière de rapports sociaux de sexe. En effet, l’ensemble de ces ouvrages sur le couple s’élabore à partir de deux lignes fondatrices, l’une affirmant que l’égalité entre les sexes est “déjà-là” et l’autre supposant que les apprentissages sociaux ne jouent qu’un rôle infime dans la construction des identités sexuées.

Dans le cas où il ne souhaiterait pas répondre à vos questions et en discuter, la spécialiste conseille vivement de lui laisser du temps. Nous ne sommes pas disponibles forcement au même moment pour échanger sur ce types de sujets délicats. Montrez-lui que vous restez ouverte à la discussion, ne le braquez pas et laissez-le revenir quand il se sentira prêt à en parler.
Bonjour. Je suis en couple depuis 20 ans avec mon homme et mariés depuis bientôt 15 ans. Je suis en reconversion professionnelle ce qui me procure une perte de confiance en moi. Mais c’est très enrichissant. Ca bouscule, c’est ce que j’avais besoin de venir chercher peut etre aussi. Mon mari est très occupé par son travail. Mon changement de cap a fragilisé notre couple je pense. Notre couple était fusionnel jusqu a il y a encore un peu plus d’un an. Et aujourd’hui, Il ne me désire plus comme avant et ne me témoigne plus de son amour. J’ai peur de le perdre. Il est différent qu’avec moi, cest ce sue j’analyse mais je ne oense pas trop me tromper. Est ce moi qui en attend trop ? J’ai besoin de son réconfort au quel il m’a tant habitué mais c’est le néant. Je suis dans l’attente de quelque chose qui n’arrivera plus. Et dès que je lui en parle, il se bloque et ne dit rien de peur de me faire souffrir. On se respecte beaucoup. Il na jamais eu de parole blessantes envers moi. Je suis plus entière mais j’ai beaucoup évolué suite à ses remarques car il me disait que j’étais trop cash des fois. Alors je pense avoir évoluer. Mais j’ai peur de ne plus retrouver l’homme que je connaissais si attentionné, amoureux, bienveillant, hyper à l’écoute. Je suis perdue mais je ne veux pas le perdre. C’est l’homme de ma vie. Merci de vos conseils

Nombreux sont les hommes qui sont toujours partant pour le coup d’un soir mais dès que la relation commence à devenir sérieuse, certains d'entre eux partent en courant vers une autre, avec laquelle le même scénario se reproduira. Je vous invite à découvrir quelques raisons qui peuvent expliquer ce genre de comportement « léger » de certains hommes.
Ce fut de pire en pire et au final, je me suis tarée. Au point de ne plus sortir, à l’attendre, à m’oublier et réfléchir sans cesse à une solution. Finalement, je l’ai quitté, ne supportant plus son comportement. Il a refusé la rupture, au point de se mettre à genoux pour m’empêcher de partir mais je suis quand même partie et j’ai prit un appartement, seule. Après quelques mois de séparation. Nous nous sommes revus et avons décidé de reprendre notre relation en repartant sur de nouvelles bases et en vivant chacun de son côté. Tout se passait à merveille les premiers temps, avant que la situation ne redevienne comme avant. Lui, disait qu’il était normal de moins se voir parce qu’on habitait plus ensemble et que cela était différent. Malheureusement, je ne pouvais faire des efforts uniquement de mon côté et c’en suivit une longue discussion, où il me promit de faire plus d’effort pour  » sauver notre couple « .

bonjour lilou ; je compren parfaitement ta situation sache que je vis un peu pres la meme choz pir encor j connai mon homme depui 19ans on a fait lecol primaire ensembl et depui on é de super bon ami les inséparale quoi , j 26ANS bref ya troi ans il mavou kil maim kil ne peu pa imaginer sa vie san moi …… sachan ke j né jamé u de relation avan et il le c apres refléxion j tenter lavantur on a vecu la plu belle histoir damour il été a la hoteur d mé esperanc mieu meme tt le mond été jalou d ns meme no ami marié MAIS ya deu semaine il me larg pour son ex pir encor lor d’un apel routinier il me di ke peu etr jété comme soeur pour lui po plus ALALALALA franchement j t po choké j di ke bon voila apres tt ya po d raison pr ce suicider sa arriv on é ami mnt comm avan et pui jesper trouvé mieu ce ke j veu te dir c ke laiss le un peu de temp serieu c homme d merd (avec mes respects pr ceu ki savent la valeur d sentimen humain ) nou trait avc tan de culot san se dir par momen kil son chanseu de trouver ki lé aim san rien en contre parti c po eviden de trouvé klkun ki taime parmi 7 milliar dhabitan sur tere et pourtant il nariv jamé a ce decider il ne sav jamé c kil veulent ecout moi soi distante laiss le il doi se rendre compte ke tu é indispensable comme vrai partenair et non po kom nounou kil veille sur lui laiss lui le temp pr se re sésir sinon sache ke c po le bon é croi moi ya tjrs klkun ki nous mérit fo juste etr patiente é tres prudente avan de ce lancer
Je ne donne jamais de faux espoirs à quelqu’un et s’il m’arrive de ne pas savoir ce que je veux, ça peut arriver, je le dis aussi. C’est-à-dire qu’il m’arrive parfois d’être immédiatement séduite et parfois où je laisse le temps au temps, je ne dis pas non tout de suite et j’attends de voir si déclic il y a, parfois par contre, je sais d’emblée que je ne veux rien avec la personne et je le dis simplement aussi.
Bonjour, excusez-moi du dérangement, voilà ça fait un mois que j’ai rencontré un garçon, j’étais en couple mais ça n’allait plus trop m. Au début je ne voulais rien savoir de lui puis petit à petit j’ai commencé a l’apprécier on s’ai vu deux à trois fois tout allait pour le mieux mais a un certain moment il était fort distant je l’harcelais être pas de réponse et quand je passais à autre choses il revenait vers moi puis rebelote plus de nouvelles ou fort distant je voulais des explications finalement j’ai jusqu’à ce qu’il m’avoue qu’il s’était remis avec son ex mais que c’était compliquer… Je me suis emporté, lui ai demandé de supprimer mon numéro de ne plus me parler et mtn je regrette comment faire pour qu’il revienne seul et me cours après

C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
Je l’ai revu comme ça 2-3 fois sans qu’il n’y ait de contact entre nous ce qui m’avait laissé penser que ce que je ressentais n’était pas réciproque et je ne l’intéressais pas du tout. Je ne l’ai plus revu c’est pourquoi il y a 4 mois de ça je lui ai envoyé un message, il m’a répondue, on a échangé quelques mots et silence radio de sa part jusqu’à il y a deux semaines ou il m’a réecrit parce qu’il croyait m’avoir vu en ville. J’ai coupé cours à la conversation et je suis revenu vers lui 1 semaine après car j’avais un petit prétexte pour engager la conversation (en fait je l’ai revu mais de loin mais je ne pouvais pas l’approcher en fait mais il va de soi que lui ne m’a pas remarquée). On a parlé un peu il m’a posée quelques questions sur ce que je devenais, où j’étais maintenant, et s’il m’arrivait de revenir là où j’habitais avant et depuis 1 semaine plus de nouvelles après avoir répondu à une de ses questions.

17 En dépit de l’amorce de changements au sein du couple, deux constatations peuvent être avancées. Pour une part, comme le souligne Pascale Molinier [19], le désarroi masculin continue d’inquiéter, de déranger et d’interpeller, et introduit un régime de crise dans la masculinité (la souffrance n’est pas masculine), alors que la souffrance des femmes, elle, n’inquiète ni l’ordre social ni « l’harmonie entre les sexes » mais s’inscrit dans la continuité de la féminité. Et pour une autre part, il semblerait que les hommes se réservent la part gratifiante de la communication et du travail sur eux-mêmes pour mieux communiquer dans le travail, en témoignent les nombreux stages en développement personnel qu’ils suivent ou les coaching dans lesquels ils s’engagent. Ainsi, les femmes conservent le monopole de la communication gratifiante dans le couple et donc la charge de l’évaluation de la qualité des affaires de la sphère privée [20].
"Si tu savais comme tu me manques ! A chaque instant, j'essaie de t'imaginer, pour me sentir plus près de toi. Là en ce moment même, je suis sur la plage et j'observe les couples qui semblent heureux ensemble. Je nous vois, à leur place, main dans la main. Je me dis que ce sera bientôt notre tour de vivre ce genre choses... Je te promets que nos retrouvailles seront un véritable feu d'artifice !"
×