En France, cette période de dating s’installe de plus en plus avant de construire une relation stable et de faire en sorte que l’homme s’engage durablement. Pour autant, il existe encore une phase de séduction à prendre en compte lors de laquelle vous allez pouvoir faire en sorte que l’homme vous donne de l’intérêt et qu’il n’hésite pas à tout faire pour vous conquérir.

             Pour démystifier les pseudo amours, pour apprendre à ne pas confondre ses propres sentiments avec ceux de l'autre, pour oser reconnaître ses propres désirs et accepter de ne pas les imposer, pour mieux se définir face aux désirs de l'autre, pour mieux entendre ses peurs, ses résistances et ses possibles, pour pouvoir respecter ses valeurs et ses croyances.
D’une certaine manière, tu étais encore en période de validation : celle où il ne sait pas trop ce qu’il veut, avec qui il le veut, il fait des rencontres et tu fais partie des potentielles. D’avoir réagit en « petite copine » ou « futur petite copine » l’a fait partir dans une invalidation. Pas vraiment ta faute. Mais, tant qu’on est dans la période de rencontre je serais pour un multi-targetting : http://www.seduireunhomme.fr/2013/04/tips-seduction-le-multi-targeting/
Or dans ce même lit, symbole de l’amour, il arrive que d’amour, il n’y ait plus la moindre goutte, et qu’il soit remplacé par de l’indifférence, voire du dégoût ou de la haine. Dans l’enquête que je mène sur la chambre à coucher, je découvre avec effroi que certains passent la nuit entière agrippés au bord du matelas, pour se sentir le plus loin possible de leur ennemi intime !
Je vais te dire pourquoi il a rompu, moi : parce qu’à la base, il n’a jamais décidé de rester. Soit qu’il ne sait pas ce qu’il veut, qu’il n’a jamais pris de décision sérieuse dans sa vie, soit qu’il n’a pas joué franc-jeu et a fait semblant de donner l’espoir qu’il pouvait y avoir plus (si affinité… mouais). En tous les cas, rester aux côté de l’autre n’a jamais été sa priorité. La priorité, c’est satisfaire l’envie du moment… ok, et le moment d’après, il se passe quoi ? Et si moi, j’ai une autre envie ? Faut-il vraiment que quelqu’un souffre ? Si oui, alors le problème est la nature même de notre relation.
Une des problématiques majeures que vous rencontrez en séduction est votre capacité à transmettre vos intentions aux hommes, y compris lorsque vous êtes derrière votre écran et que vous draguez sur internet. En somme, vous êtes un peu trop prévisible ou alors vous vous emballez souvent trop vite. Si certaines sont à l’aise, d’autres ont du mal à faire valoir leurs diverses qualités.

Or, il n’y a pas que des dépendants affectifs : il se peut en effet, que ton partenaire se montre lassé de toi. Ou qu’il ne te donne pas d’attention. Qu’il ne prenne pas soin de toi. Pour la plupart des garçons et hommes (surtout ceux qui appartiennent à un groupe de potes), ils ne savent mettre sur un piédestal leur compagne. Certains peuvent même mettre leurs potes toujours en avant. Et bien oui ce n’est pas nouveau, les hommes sont maladroits. Et tu en paies les conséquences…
"Lorsqu’une femme sent qu’elle ne peut pas provoquer de changement, on commence à entendre des choses comme 'Tu ne m’écoutes jamais' ou 'Tes excuses ne valent rien'" analyse Mme Bloch. "C’est particulièrement difficile si le problème est lié à une addiction. La femme finit par délaisser la relation et à chercher un moyen d’en sortir car elle n’a plus d’autre choix."
En effet, les jours qui suivirent, j’ai entamé un sérieux silence radio… il a suffit de 4 jours pour qu’il fasse signe par des messages auxquelles je ne répondais pas toujours, et si je le faisais c’est vraiment vaguement et sans le moindre intéret… (sachant qu’on ne cause jamais par téléphone, on n’aime pas ca, on a pas cette patience, on préfere communiquer par écrit). Une semaine plus tard, il me demande de se voir ayant besoin de moi, j’ai été présente et il était tres sympa, et me faisait rire comme avant… juste apres, je repris mon silence radio alors qu’il s’attendait a une reprise… il a du perséverer encore en m’avouant qu’il tentait de se racheter vu qu’il n’était pas cool les derniers temps… j’ai continué a être présente quand je pouvais mais toujours en reprenant le SR et sans jamais aborder notre conflit… une situation que j’ai fait durer plus de 3 semaines, jusqu’qu jour, ou il me prit la main au moment ou je le désirais fortement au fond de moi, toutes nos émotions étaient exprimés par l’étreinte passionée de nos mains, je fus tres émue et soulagée apres tant de patience… l’atmosphere s’était beucoup allégée, a la suite de quoi on a parlé du conflits, en faisant preuve de beaucoup d’empathie, et au final on s’est bien réconciliés…

« Dans tous les cas de figure, l’irrespectueux n’est pas dans le souci de l’autre, ajoute Patrick Estrade. Il peut être dans le souci de donner une bonne image de lui à l’extérieur et considérer que, une fois rentré chez lui, il peut se vautrer dans l’intimité car il pense qu’il n’a plus d’efforts à faire. C’est aussi cela le manque de respect : prendre ses aises, s’avachir, se permettre… » Maxime, 34 ans, se souvient d’une petite amie qui s’épilait les jambes à la cire sur le canapé du salon et laissait traîner ses Coton-Tige usagés sur le lavabo de leur salle de bains. « À l’extérieur elle était toujours impeccable, et à la maison c’était presque une souillon ! Elle l’a très mal pris quand je lui en ai fait la remarque, elle m’a traité de maniaque coincé ! »

Il y a des hommes qui ne sont peut-être tout simplement pas faits pour être pères. La nature trouvant toujours un chemin, la femme s'arrange pour tomber enceinte sans le consentement de son compagnon, sans même le lui dire. C'est ce qui m'est arrivé. J'ai aimé mes enfants une fois qu'ils ont été là, mais si j'avais pu choisir, je n'en aurais pas eu. Ce n'était pas mon projet de vie.


Je suis avec mon copain depuis 4 mois (c’est ma 1ere relation), et comme j’ai 18 ans, j’ai dû partir pour mes études (depuis 4 semaines maintenant). Lui est encore au lycée, en 1ère, et j’ai la chance de ne pas être partie trop loin ce qui fait que je peux rentrer tous les week ends, et le voir à ce moment là (c’est une petite distance qui peut paraître insignifiante mais c’est quand même une distance). Jusqu’à maintenant je n’avais pas trop de problèmes avec ça, même si à des moments il me manque et j’aimerais l’avoir vers moi, je sais que je le vois les week ends, et les semaines passent assez vite je trouve. Du côté de mon copain, c’est un peu différent, il a plus de mal avec cette distance (sachant que sa dernière relation était aussi à distance) , il a un vrai manque niveau affection (câlins, bisous etc..) et ça lui pèse énormément. Il n’envisage pas de me quitter, car il ne veut pas me perdre (ce qui est également mon cas), mais la distance lui fait peur, et il ne veut pas que cette distance le bouffe. Malheureusement, il n’y a pas de solution immédiate, et il faudrait attendre quelques années avant qu’on puisse se poser tous les deux, à cause des études. Le fait qu’il me parle de ça m’a fait prendre conscience du risque que la distance soit trop dure, malgré le fait qu’on s’aime vraiment et qu’on ne veut pas se perdre, et qu’elle ne soit pas “compatible” avec notre couple, qu’elle crée un manque trop important qui ne permettrait pas à notre relation de durer sur le long terme. C’est aussi le fait que ce manque pèse déjà au début de la séparation qui me fait réfléchir. On parle tous les jours, assez régulièrement au cours de la journée, mais c’est vrai que parfois on manque de sujets de conversation. Je me dis que trouver de bons sujets de conversations, qui changent des traditionnels “ça va?” ou “tu fais quoi?” pourraient aider à un peu mieux gérer la distance, mais c’est pas toujours évident d’en trouver.

Comment faire pour ne pas souffrir de ce manque ? Certes, le manque n’est pas quelque chose à éviter en soi. La vérité, c’est que tu ne souffres pas à cause de ceci, mais plutôt du fait que tu refuses l’idée même que tu es en relation à distance. Cette distance, tu la trouves injuste, digne d’une malédiction et tu la déteste. Ce qui peut se répercuter sur ta relation avec ton copain.


Sincèrement, « peur de s’engager », c’est de la foutaise pour moi ! c’est pourtant pas compliqué de dire qu’on veut vivre sa vie, qu’on cherche juste le coup d’un soir, et comme ça au moins personne ne souffre. C’est infiniment mieux d’assumer une vie solitaire et hédoniste que de faire souffrir les autres. Pourquoi attendre cinq années avant de s’en aller sans même donner le dixième d’une bonne raison ? Ah j’en ai la rage, je vous jure !
j’ai remarqué que les hommes qui sont tombés amoureux de moi c’est parce que moi je n’étais pas amoureuse j’avais juste de l’affection pour eux ,j’étais naturelle du coup et relax .mais quand vous ressentez un peu plus pour un homme …vous devenez vulnérable et face à la distance à l’hesitation au changement complet du comportement de l’homme vous doutez vous avez plus trop confiance et du coup ça réveil vos peurs….

Nombreux sont les hommes qui sont toujours partant pour le coup d’un soir mais dès que la relation commence à devenir sérieuse, certains d'entre eux partent en courant vers une autre, avec laquelle le même scénario se reproduira. Je vous invite à découvrir quelques raisons qui peuvent expliquer ce genre de comportement « léger » de certains hommes.

bonsoir kamel , je veux avoir votre avis sur ma situation actuelle, avec un accord de famille, nos parents nous on mis en contacte afin de se connaitre. sa fait maintenant un mois, on a pu se voir une fois, et c’était bien passé, et depuis il m’appelais, sinon on se texto de temps a autre. mais disant que j’adore les texto et franchement, je lui envois afin de prendre de ces nouvelles, et je reçoit des réponses mais pas sur le champs…mais il sait excuser sur sa car il est tjr occupé !!! mais dérniérement, je lui est envoyé en lui disant que je voulais avoir de ces nouvelles chaque jours afin de connaitre ces habitudes si c’est possible et si il le veut bien, mais rien de rien, 2 jours et j’ai pas eu de réponse, et je boude vraiment.. je veux bien savoir quoi faire.. merci a vous


Mais lui c’est pas la même chose maintenant si je lui demande pas de sortir il me demandera jamais et je lui dis pas qu’il me manque il me le dira jamais… J’ai essayé de faire la séduction avec lui mais ne lui faisait ni chaud ni froid …et là sa commence a me dégoûté cette situation sachant qu’il est passé par un divorce avant mais ce n’est pas le cas parce qu’il a sorti déjà avec une femme après son divorce ils ont resté 2ans et demi ensemble et après 5mois de séparation j’ai apparu moi
Quelques semaines après, souhaitant savoir ce qu’il devenait et ne voulant pas me torturer l’esprit à savoir s’il fallait que je le contacte ou pas, je l’ai appelé. Il m’a appris qu’il était à l’étranger et qu’il avait dégoté un travail qui le pousserait à déménager dans quelques semaines. Pendant ce temps-là, nos échanges sont plus ou moins redevenus comme avant. Nous nous envoyions des textos (moins fréquemment qu’au début) et nous appelions ; on retrouvait la même complicité qu’au début. On a même envisagé que chacun vienne voir l’autre (alors qu’avant, il ne le voulait pas) mais il a préféré « attendre un peu, histoire de parler, de passer du bon temps, rigoler… » (il prévoyait il y a 2 semaines, de venir début décembre). Le fait que je sois moins dans la demande lui plaisait clairement et faisait qu’il m’appelait ou m’envoyait de petits messages ne serait-ce que pour me dire bonjour (comme avant…).
Profiter ? Moi je trouve ça merveilleux de pouvoir faire l'amour. Maintenant, c'est vrai qu'aller raconter des craques à une femme pour pouvoir faire l'amour avec elle, faut vraiment être en manque. Je comprends mais sans approuver. Moi je ne peux pas raconter des conneries, c'est plus fort que moi mais je n'y arrive pas. Et puis je ne profite de personne, parce que si la femme se donne à l'homme, dans ma conception personnelle moi je me donne aussi, donc c'est un partage, pas un profit. Mais bon, je comprends que certains profitent, usent et abusent...

Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir. 

La première chose que l’on fait en étant confrontée à ce type de situation, c’est de se demander qu’est-ce qu’on a mal fait ou pas fait du tout ? Nous sommes souvent persuadées que le problème vient de nous. Et c’est possible, en effet. C’est une raison que vous ne devez pas écarter. Néanmoins, comme toujours en matière de couple, les tords sont souvent partagés. Si vous devez apprendre à vous remettre en question, vous devez aussi rester objective et ne pas vous flageller inutilement. Prenez le temps d’analyser l’histoire de votre couple et la façon dont vous en êtes arrivés là. Vous vous rendrez certainement compte qu’il y a des tords des deux côtés.
Après, remarque purement théorique, mais est-ce que les hommes n’ont pas tendance à s’emballer au début à cause du rôle de séduction active qui leur est attribué? L’implication dans la séduction est plus grande (ou du moins ressentie comme telle), du coup l’attente d’un résultat l’est aussi, on a envie que ça marche, la machine s’emballe (et on s’imagine un week-end aux baléares avec la fille qu’on aurait rencontré la veille), et au final, le tout s’essoufle? (Imaginez un mec lambda – pas un athlète de haut niveau quoi – qui piquerait un sprint, je ne lui donne pas plus de 200 ou 300m avant de s’écrouler mort de fatigue, dégouté à vie de la course à pied. C’est peut-être un peu la même chose pour les sentiments)
Et nous on s est vu revu, et ç était sympa à chaque fois. Puis on s est mis ensemble, cela fait un mois et demi environ. Les sms allaient à foisons, beaucoup d attentions, mais depuis 15 jours j ai l impression qu il fait ce que son ex lui faisait… Il fait passer tout avant et quand il a envie de me voir il me voit, m écris moins, et est souvent fatigue quand on se voit… On se voit qu a son appart et plus de ballade ou autre… Après il a vraiment un travail prenant qu il le fatigue beaucoup mais il fait énormément de soirées…

Je suis avec mon copain depuis 4 mois (c’est ma 1ere relation), et comme j’ai 18 ans, j’ai dû partir pour mes études (depuis 4 semaines maintenant). Lui est encore au lycée, en 1ère, et j’ai la chance de ne pas être partie trop loin ce qui fait que je peux rentrer tous les week ends, et le voir à ce moment là (c’est une petite distance qui peut paraître insignifiante mais c’est quand même une distance). Jusqu’à maintenant je n’avais pas trop de problèmes avec ça, même si à des moments il me manque et j’aimerais l’avoir vers moi, je sais que je le vois les week ends, et les semaines passent assez vite je trouve. Du côté de mon copain, c’est un peu différent, il a plus de mal avec cette distance (sachant que sa dernière relation était aussi à distance) , il a un vrai manque niveau affection (câlins, bisous etc..) et ça lui pèse énormément. Il n’envisage pas de me quitter, car il ne veut pas me perdre (ce qui est également mon cas), mais la distance lui fait peur, et il ne veut pas que cette distance le bouffe. Malheureusement, il n’y a pas de solution immédiate, et il faudrait attendre quelques années avant qu’on puisse se poser tous les deux, à cause des études. Le fait qu’il me parle de ça m’a fait prendre conscience du risque que la distance soit trop dure, malgré le fait qu’on s’aime vraiment et qu’on ne veut pas se perdre, et qu’elle ne soit pas “compatible” avec notre couple, qu’elle crée un manque trop important qui ne permettrait pas à notre relation de durer sur le long terme. C’est aussi le fait que ce manque pèse déjà au début de la séparation qui me fait réfléchir. On parle tous les jours, assez régulièrement au cours de la journée, mais c’est vrai que parfois on manque de sujets de conversation. Je me dis que trouver de bons sujets de conversations, qui changent des traditionnels “ça va?” ou “tu fais quoi?” pourraient aider à un peu mieux gérer la distance, mais c’est pas toujours évident d’en trouver.


Un couple solide est un couple qui communique, tu ne dois pas avoir peur d’avouer tes sentiments car ton histoire a besoin d’avancer pour être heureuse en amour il faut échanger avec son partenaire sans forcément lui parler de projets trop important comme un mariage ou un bébé mais au moins lui avouer ce que tu ressens en ne lui mettant pas de pression.
Premièrement merci de votre conseil en coaching j’ai si longtemps chercher comment inverser les rôles quand je suis couple et rendre accro mon mec. Ce n’est pas le hasard mais il était temps lorsque suis tombée sur l’une de vos vidéo j’ai suivi votre astuce et sa à donner de bon résultat mais j’ai encore du parcours à faire et de revoir mes erreurs.
Voici ma situation. Il y a six mois je rencontre chez des amis communs un homme que je trouve charmant, nous avons un très bon contact, nous passons la soirée à nous parler, et nous échangeons nos numéros. Nous nous revoyons pour boire un verre, mais il ne se passe rien d’autre, je comprends à ses réticences qu’il n’est pas dispo. Il y a un mois il me recontacte, après plusieurs tentatives de rdv ratées, il me propose de partir 3 jours, ce que nous faisons, mais je le revois avant cela, nous nous embrassons une bonne partie de la soirée, il est tendre, à l’aise avec moi devant ses amis, etc. Nous passons ensuite un merveilleux week-end prolongé, il y a une grande compatibilité, sensuelle, intellectuelle, philosophique, en tous cas je pressens tout ca. À notre retour pas de relation vraiment, il ne demande pas à me voir, nous allons dîner un soir et je lui parle de ma situation passée, et lui demande la sienne. Il me dit qu’il s’est séparé il y a peu et qu’il ne veut pas d’une relation. Nous dînons et nous nous séparons, sans passer la nuit ensemble. 2 semaines plus tard on se revoit, il m’embrasse de nouveau, s’excuse de n’avoir pas parle de sa situation émotionnelle plus tôt. Mais se dit toujours perdu émotionnellement. Je quitte la soirée gentiment. Une semaine après, on se voit pour un concert, nous allons boire des verres avec des amis, il semble toujours intéressé. Nous nous embrassons de nouveau, nous tenons la main, mais quand je lui demande où il en est, toujours la réponse qu’il ne peut pas me proposer une relation, qu’il est blessé de son histoire passe, et meme fâché contre lui-même de ne pas arriver à passer à autre chose car ça n’était meme pas une histoire heureuse, il n’a rien à regretter avec elle (mais à beaucoup donné sans recevoir rien en retour). Je lui ai dit qu’on pouvait se voir tranquillement, apprendre à se connaître, mais pas coucher de façon “casual”. Toujours beaucoup de plaisir à se voir, mais il est clair que je ne veux pas être la roue de secours. Quelle attitude à votre avis pour l’amener doucement à moi ? J’ai compris qu’il voulait juste qu’on lui fiche la paix. Ce que je fais 🙂
Bonjour Alexandre 🙂 je suis dans le même cas que Marine : “frustrée” par le manque d’implication de Mr, je lui dis avoir besoin de me retirer pour prendre du recul … eh ben c’est exactement là que Mr réagit ! Alors 2 explications, 1. il a peur de me perdre dans cette prise de recul et/ou 2. il veut me garder “sous le coude” pour que personne d’autre ne puisse accéder à moi. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ouvrira + son coeur…. Dur dur… Qu’en pensez-vous Alexandre ? Comment faire bouger et parler ce Mr à cœur ouvert et savoir exactement comment il se/nous projette ?? Merci d’avance 🙂
Il ya 3 ans de sa il partie en France pour ces études et moi je suis rester au pays mais il a voulue continuer malgres la distance bien-sûr il y a eu quelque soucis mais on a tenue le coup et après son BTS il a trouver un boulot donc je suis partie en France également je suis sur bordeaux lui sur Paris. On ce vois les week-ends mais il parfois trop distant avec moi sans raison il dit qu’il m’aime et que c’est avec moi qu’il veut être les actes ne reflète pas ce qui dit ressentir pour moi. Et moi j’ai tout laisser pour lui déjà pardonner plein de chose mais lui prend tout a la je m’en fou quan je lui demande de me rassurer il me dit pense ce que tu veut et reviens s’excuser chaque fois ou quan je lui ce que je ressent ne me répond pas vraiment il a toujours eu du mal à dit ce quil ressent mais la pire qu’avant SOS jsui perdue.
Bonsoir .il y a quelques semaines j ai recontacter une ancienne connaissance on a beaucoup discuter par sms il me disait que je lui plaisait qu il souhaitait me revoir etc… qu il etait jaloux des hommes qui m approcher alors que lui et en couple donc j ai accepter de le revoir on a passer la soiree ensemble et ensuite quelques jours plus tard il me dit la soiree etait pas top physiquement ca la pas fait on en reste la voila ce qui ma dit et depuis plus de nouvelles.
N'arrête jamais d'être amoureuse. Tu ne devrais jamais oublier les sentiments romantiques que tu as éprouvés dans les premiers jours de votre rencontre, si tu veux que cette relation garde sa fraicheur et son enthousiasme. Bien que tu ne puisses pas être douce et romantique tout le temps, tu devrais tout de même faire l'effort d'être aimante et de montrer à ton petit ami qu'il compte beaucoup pour toi afin de préserver votre passion. Voici ce que tu peux faire.
D’abord, on ne peut pas dire que l’engagement ne doit PAS être une finalité. Je ne suis pas d’accord avec la tournure de cette phrase, parce que l’engagement est un choix, de même que le non-engagement si je peux dire. Je suis absolument libre de choisir de prendre du plaisir dans des (ONS), autant que je suis libre de choisir de chercher une relation longue-durée. L’engagement peut être, par choix personnel, une finalité. Avec mon homme, comme je l’ai dit plus haut, j’ai été directe avec lui et expliqué que je cherchais vraiment à me fixer, quelqu’un qui resterait avec moi. Cela n’a pas causé problème, pas le moindre du monde. Si cela ne convient pas à l’autre, ce n’est pas la fin du monde, on peut aller chercher ailleurs, il y a quatre milliards de mecs dans la planète.

c’est parce qu’Il ne veut pas recommencer la même histoire, pour se protéger mais aussi vous protéger, pour éviter un nouveau drame : la rupture.  Car si on recommence, est-ce que cela risque de bien se passer ? Tout le problème est là. Est-ce que cette fois-ci le couple va tenir dans le temps ? En fait, le doute s’est installé dans la tête de votre ex ; Il n’est plus confiant et ne veut donc plus s’engager, c’est tout à fait normal. Il ou elle ne veut plus du tout faire la même erreur.

Tout d’abord merci pour toutes ces infos, je viens de te découvrir se soir par hasard en fouillant sur le net! Du coup j’ai lu plusieurs articles et vu plusieurs video et je vois tout cela comme une révélation je vais tout faire pour mettre en application. J’aimerais juste avoir ton avis si possible voilà cest assez surprenant mais jai fais la rencontre d’un homme sur un site de rencontre nous avions convenu histoire sans prise de tête… sauf que j’avais pas vraiment prévu d’avoir un réel coup de cœur pour lui… mais voilà je sais pas trop ce que lui pense vraiment on s’est vu plusieurs fois il m’a récemment posé des questions sur mon passé… et dernière avant que je part de chez lui il m’a pris ds ses bras j’étais agréablement surprise bien sûr le lendemain je lui ai écrit on a discuté et voilà depuis j’ai décidé de pas écrire mais bon apparemment il a décidé de faire de même… je sais pas vraiment si je dois continué mon silence ou craqué qu’en penses tu?
Bonsoir voilà je rencontrai un homme ya un peux plus d un mois on ses vu deux fois avent s allez plus loin donc on a depuis passer 3 weekend ensemble il me dit que il n’est pas texto pas téléphone on vie pas dans la même ville la dernier fois je passer un weekend de 3jour avec lui il m’as même présenté sa fille et m’a fait comprendre que j’étais la 3ème depuis deux ans et que c’était important pour lui mais quand il m’a ramené chez moi le dimanche je plus eu de nouvelle et les deux texto que je eu c’est parce que je lui envoyer alors comme je savais plus où j’en n’étais avec lui ya 4 jour je lui demandez de me dire ce que il voulais vraiment il m’a répondu que pour lui y’ avais pas de souci on été toujours ensemble.alors lundi je suis allez jeté un regarde sur un sit de rencontre que lui été di compte d une amie a moi un l’a vu aussi alors je lui es dit que j’avais une amie qui l’avais vu sur un site de rencontre et si c’était vrais et la il m’a répondu que pas du tout que il a toujour été claire avec moi et sincère et que il voulais toujour me voir et faire un bout de chemin avec moi pour voir ou ca mène et que il allais faites des effort niveau texto mais depuis lundi plus nouvelle mon souci à moi c’est que il plait plus que me plaire et je suis très mal que dois je faire ou penser

Je ne sais justement pas vraiment ce qui me conviendrait. Si j’ étais sûre du fait qu’ il ne veut pas surmonter cette peur alors je choisirais l’ option numéro 2 sans hésiter. Mais le problème c’est que je n’en ai aucune idée, et je pense que lui aussi d’ ailleurs! Résultat, l’ option 1 me tente car ça répondrait à mes questions (si ça ne marche pas, alors je passe sans regret à autre chose, sans me demander « mais que ce serait-il passé si… ? »). Mais bon, parfois c’est mon orgueil qui s’ exprime à coup de « allons Mel, tu ne vas quand même pas courir après cette nouille vu le coup qu’ il t’a fait, tu mérites mieux, même si la nouille en question est très attachante! » ;)
Tout d’abord merci pour toutes ces infos, je viens de te découvrir se soir par hasard en fouillant sur le net! Du coup j’ai lu plusieurs articles et vu plusieurs video et je vois tout cela comme une révélation je vais tout faire pour mettre en application. J’aimerais juste avoir ton avis si possible voilà cest assez surprenant mais jai fais la rencontre d’un homme sur un site de rencontre nous avions convenu histoire sans prise de tête… sauf que j’avais pas vraiment prévu d’avoir un réel coup de cœur pour lui… mais voilà je sais pas trop ce que lui pense vraiment on s’est vu plusieurs fois il m’a récemment posé des questions sur mon passé… et dernière avant que je part de chez lui il m’a pris ds ses bras j’étais agréablement surprise bien sûr le lendemain je lui ai écrit on a discuté et voilà depuis j’ai décidé de pas écrire mais bon apparemment il a décidé de faire de même… je sais pas vraiment si je dois continué mon silence ou craqué qu’en penses tu?

Ce fut de pire en pire et au final, je me suis tarée. Au point de ne plus sortir, à l’attendre, à m’oublier et réfléchir sans cesse à une solution. Finalement, je l’ai quitté, ne supportant plus son comportement. Il a refusé la rupture, au point de se mettre à genoux pour m’empêcher de partir mais je suis quand même partie et j’ai prit un appartement, seule. Après quelques mois de séparation. Nous nous sommes revus et avons décidé de reprendre notre relation en repartant sur de nouvelles bases et en vivant chacun de son côté. Tout se passait à merveille les premiers temps, avant que la situation ne redevienne comme avant. Lui, disait qu’il était normal de moins se voir parce qu’on habitait plus ensemble et que cela était différent. Malheureusement, je ne pouvais faire des efforts uniquement de mon côté et c’en suivit une longue discussion, où il me promit de faire plus d’effort pour  » sauver notre couple « .
En effet, les jours qui suivirent, j’ai entamé un sérieux silence radio… il a suffit de 4 jours pour qu’il fasse signe par des messages auxquelles je ne répondais pas toujours, et si je le faisais c’est vraiment vaguement et sans le moindre intéret… (sachant qu’on ne cause jamais par téléphone, on n’aime pas ca, on a pas cette patience, on préfere communiquer par écrit). Une semaine plus tard, il me demande de se voir ayant besoin de moi, j’ai été présente et il était tres sympa, et me faisait rire comme avant… juste apres, je repris mon silence radio alors qu’il s’attendait a une reprise… il a du perséverer encore en m’avouant qu’il tentait de se racheter vu qu’il n’était pas cool les derniers temps… j’ai continué a être présente quand je pouvais mais toujours en reprenant le SR et sans jamais aborder notre conflit… une situation que j’ai fait durer plus de 3 semaines, jusqu’qu jour, ou il me prit la main au moment ou je le désirais fortement au fond de moi, toutes nos émotions étaient exprimés par l’étreinte passionée de nos mains, je fus tres émue et soulagée apres tant de patience… l’atmosphere s’était beucoup allégée, a la suite de quoi on a parlé du conflits, en faisant preuve de beaucoup d’empathie, et au final on s’est bien réconciliés…
Bonjour . Sa fai 6 mois mon copain ma quitter mes on ce voi toujour par rappor a no jumeaux et il dort chez moi et on a tjr des relation sexuel. Toultemp il me repete je sui pa sa meuf ou qu’on es pa ensemble. Il fréquente beaucoup fille quand jetai enceinte il i a 18 mois sa il etai avc une fille et lavai di qu’il es celibataire et jai decouver quil la frequente toujour. Tou les jour en pleure car je laime bcp . Que dois je fair pour le recuperer ou pour qu’il revient vers moi
7 Quel serait alors le véritable message de ces ouvrages ? Ne participeraient-ils pas, à la faveur de nouvelles formes de conjugalités, d’un processus de recomposition du travail de « care » familial, traditionnellement assigné aux femmes ? Ne se chargeraient-ils pas d’expliquer aux femmes comment harmoniser une relation au sein de laquelle un des membres, leur partenaire masculin, continuera de résister au changement ?
Or, autant certains sont trop pressés et fuient à la moindre broutille, autant d’autres s’accrochent à leur situation même quand elle devient invivable. En évoquant parfois les enfants, pour qui le divorce serait un drame – mais les laisser dans un couple qui ne s’aime plus ne vaut guère mieux –, en évoquant parfois des raisons financières, en évoquant parfois le logement, parce qu’ils n’ont pas où aller ailleurs.
Mais le 27 août après 10 jrs de retrouvailles il m’a demandé du recul car le deuil de mon père ya un an ma rendue souvent triste et parfois comme une petite fille que je ne suis plus .de ce fait il m’a appelée dimanche dernier le 2 septembre en me disant qu’il pense beaucoup a moi qu’il ne veut pas effacer les sentiments quil à pour moi qu’il désire que moi mais pas folle je suis actuellement que je dois voir psy pour tristesse et parfois comportements tristes ou mal je l’ai fait. Me suis remise au sport. Et vais changer de look. Ça fait une semaine aujourd’hui qu’il ne m’écrit pas ma dit qu’il a besoin de recul et veut créer le manque. Mais j’ai peur car mavaut dit si j’ai un coup de foudre j’hésiterais pas mais après me dit qu’il veut que moi Que manque et que lui de son côté veut se reconstruire financement et finir les travaux de sà maison et passer stade supérieur son emploi .je me sens vide scindée car je suis de mon côté lui du sien mais veut qu’on se retrouve différemment. Il a pu être très intransigeant très souvent et trop dur. J’ai peur de les perdre qu’il rencontre quel un d’autre mais m’aime moi aussi je l’imagine à chaque instant
Arrive le temps des retouvailles de l’aventure et de la fin du contrat. sauf que cette fois on est restés dans ma famille quelques mois. Entre temps on lui a proposé un contrat d’un an en Andorre pour coacher l’équipe nationale. Il a du partir un mois avant mois et je l’ai rejoint pkus tard à cause de mes contraintes professionnelles. Là déjà je commençais à ne plus supporter la distance et le manque. Après l’avoir de nouveau rejoint, j’ai retrouvé du travail et je me suis adaptée au pays à la langue et au climat. Mais encore une fois je savais que ça serait temporaire et je me suis éloignée de lui inconsciemment parce qie je savais qu’en Juin on reprendrait encore tout à zero. On a même rompu quelques semaines récemment à cause de mon appréhension sur la distance et le faot de devoir refaire ma vie encore et encore… On s’est remis ensemble encore plus amoureux que jamais mais cela ne l’a pas empêché de devoir partir! Je n’ai jamais douté de son amour pour moi et je suis toujours aussi amoureuse de lui!
Mettre fin à la relation. Si vous avez essayé de l'amener à vous demander de l'épouser pendant de nombreuses années et que ça ne fonctionne pas, alors vous devez accepter le fait qu’il n'est peut-être pas le genre d’homme à se marier, et que vous avez des objectifs différents quand il s'agit de votre relation. Si le mariage est vraiment ce que vous voulez et êtes sûr qu'il ne s'engagera pas avec vous, alors il est temps de passer à autre chose.
Il n’est pas toujours simple d’être dans les pensées d’un homme et de susciter un manque. Beaucoup de femmes se demandent comment savoir si je lui plais, et certaines pensent savoir s’y prendre correctement mais commettent en réalité des erreurs qui provoque une distance néfaste entre elles et leur compagnon, ou leur cible (si elles sont toujours dans une phase de séduction). Pourtant vouloir créer un manque est loin d’être mauvaise idée lorsque l’on débute une relation ou que l’on se lance en séduction. En effet, c’est de cette manière que vous allez pouvoir, en partie, prendre conscience des réels sentiments de votre homme à votre égard mais également le rendre accro.
Je me demande si mon comportement d’évitement n’est pas le problème. Je fais semblant de m’en foutre alors que c’est tout le contraire. Hier, après avoir tâté le terrain et su qu’il n’avait pas et ne pensait pas avoir de sentiments amoureux pour moi, je lui ai dit que c’était correct. Qu’on pouvait être des amants sans que ça veule dire quoi que ce soit. Que je voulais le revoir quand même. 
×