Assurez-vous qu'il soit prêt à s'engager. Une fois que vous êtes sure de vouloir réellement aller plus loin dans la relation, il est important de s'assurer également que votre homme soit sur la même longueur d'onde. Si de votre côté vous êtes tout à fait prête, mais que du sien l'idée de s'engager ne lui effleure même pas l'esprit, alors vous courrez droit vers des complications. Voici comment savoir qu'il est prêt :
En faite j’ai une relation amoureuse j’aime énormément mon partenaire lorsqu’il me parle or il me fasse l’amour j’ai vue qu’il m’aime lui aussi mais ça ne l’empêche pas qu’il voie d’autre fille en cachette et ça ne leur empêchent pas de le courir apres et il ya des jours qu’il veut que de moi aussi ya des jours je pense qu’il en a marre de moi j’aimerais le rendre dingue de moi le rendre fou pour qu’il ne voit pas que d’autre fille que moi ,comment penses-tu je px entamé cela? Vient en mon aide svp
Voilà mon problème est que j’ai un petit copain très particulier : voilà on c rencontré au boulot il y a 6 ans j’avais donc 21 ans et lui 26. J’étais marier et lui aussi nous étions voisin et nous le savons même pas jusqu’au moment ou on travailler ensemble à Paris 11ème. Nous rentrons ensemble tous les soir et petit à petit un bisous c envoler. Donc nous avons tromper nos époux. Moi entre temps j’ai quitter mon mari car il était vraiment méchant jaloux de moi mon boulot etc… Lui a acquis une maison avec sa femme, je lui ai dis fait ta vie avec ta femme elle est super bref… J’ai déconner car il est parti voir sa femme et lui a tous balancer juste pour ouf que j’ai des histoires. Depuis je lui ai fait l’enfer car il a tous balancer alors que moi je voulais son bien. Ensuite je lui ai fais la misère ! Exemple = Il m’appelait je lui disait oublie moi vieux mec ! Nous avons quitter nos boulot pour changer chacun de son coté.
Pour que votre homme ait envie de s’engager encore plus avec vous et dans votre relation, vous ne devez pas le brusquer, le forcer et vous devez laisser les choses se faire d’elles-mêmes. Mais comment faire en sorte que cette envie lui vienne ? Pas de formules magiques ou de rites à invoquer, il vous suffit simplement de faire en sorte qu’il se sente bien dans la relation qu’il a avec vous. Qu’il s’y sente bien et qu’il n’y soit pas enfermé et contraint. Vous devez lui laisser sa liberté. Un homme cherchera à rester avec vous et à s’engager un peu plus dans votre relation s’il vous aime et que vous avez réussit à instaurer une harmonie dans votre relation. Même si vous formez un couple, vous restez deux personnes indépendantes, ce que vous ne devez pas oublier. Ainsi, laissez-lui sa liberté, il n’en profitera pas pour vous quitter, au contraire, ce sera l’une des raisons pour laquelle il restera avec vous.
Je suis avec mon copain depuis 6 mois (on a la quarantaine), les 3 premiers mois ont été idylliques (il a été tout de suite à fond et se projetait déjà énormément avec moi, tout semblait organisé dans sa tête) malgré sa situation un peu compliquée (il vit toujours sous le même toit que son ex en attendant qu’elle accepte enfin la séparation mais c’est terminé entre eux depuis plusieurs années). Il a commencé à devenir distant ensuite quand la séparation a commencé à réellement se profiler (rupture du PACS, discussions concernant la maison et la garde des enfants etc et prises de tête car son ex et lui ont beaucoup de rancœur…). Il a commencé à visiter des maisons et à se renseigner pour son crédit. À ça s’ajoute des démarches qu’il doit faire pour régler la succession de son père décédé il y a un an…
On évite de penser, car comme tu dis, cela peut « entraîner une torture mentale », un peu comme ces cours de math à l’école qui donnent des migraines. Que fait-on, dans ce cas ? Eh bien on abandonne simplement les commandes à la providence, autrement dit : aux envies du moment, à l’humeur du jour, voire à la météo ou à son horoscope. C’est l’image d’un navire sans gouvernail, avec toutes voiles levées (toutes les passions du monde, et parfois des « je t’aime »), en se laissant guider par le vent, n’importe où, nord, sud, récif de pierre. Ce navire n’a pas de boussole, n’a pas de but, et pire que tout : il y a deux capitaines à bord. Qu’on me répondre simplement : comment voulez-vous voyager sur un bateau pareil ?
Je pense que votre ex ne vous a jamais intégré dans sa vie, et il est le seul à en connaître la raison. Il faudrait donc lui demander tout simplement (sans chercher à revenir, juste pour comprendre et avancer). Je vous conseille donc de lui en parler en face à face et de ne pas le faire sous forme de reproches mais dans une approche de compréhension.

D’ailleurs, le sujet n’est jamais traité avec « sérieux ». Présent dans les mauvais magazines, il n’est pas étudié en psychologie universitaire (où l’on est censé traiter du vécu humain !). On le découvre avec les formations sur la thérapie de couple. Alors que l’amour, c’est aussi important dans la constitution d’un être humain que le cheese-cake et la tisane camomille.
Je vous explique, j’ai rencontré mon mari il y’a 12 ans et sommes marié depuis 11 ans et demi. Mon conjoint fut le premier à avoir déclarer sa flamme. Moi je me sentais en confiance avec lui…après qq temps j’ai appris à le connaître et finalement suis tombé amoureuse de lui. Après 4 ans de vie commune, nous avons eu notre premier enfant et là il a changé, notre enfant est devenu sa priorité. Je suis passée au second degré. Sa première excuse était que j’étais devenue une mère et que mes changements physiques le déstabilisaient…j’ai perdu par la suite presque tout les kilos superflus mais voyait que les choses ne changeaient pas…mon mari m’avouera après que l’accouchement l’a traumatisé! On en a discuté plusieurs fois, au final il m’a dit que cet épisode est fini et qu’on pouvait recommencer comme avant….or la situation ne s’est pas notablement améliorée, pour ma famille j’ai préféré fermé les yeux et continuer dans l’espoir que les choses s’arrangent avec le temps…un deuxième enfant, des nuits blanches, du stress et une dépression post-partum….mon mari s’est éloigné d’avantage…aucune aide quand j’étais malade, aucun rapprochement, aucune consolation, je voyais qu’il était fatigué, désorienté et surtout aucune lueur dans les yeux! Deux ans après, lors d’une mise au point-dispute, je lui demanda de partir pour y voir plus clair, et là surprise totale, la claque, le coup de point qu’on ne voit pas venir, il me lança que ça faisait qq temps qu’il ne me considérait plus comme une femme ni comme son épouse et qu’il n’éprouvait aucun sentiment à mon égard!
bonjour je suis en couple depuis deux ans avec un homme.j’aille souvent le voir car n’habitant pas la même région dernièrement je suis tomber malade problème au oreille je ne peut plus prendre les transport pendant un temps je lui est demander de venir il venu rarement rarement il ma dit qu’il avais des chose a faire que c’était pas a lui de venir je lui est dit que c’était le temps de me remettre que je reprendrai la relève quand j’irai mieux.quand pensais vous
Last but not least, on se doit de rappeler que le contexte littéraire de Gn 1–2 entre en ligne de compte pour l’interprétation de Gn 2,18.20. Si cette péricope revêt de toute évidence des aspects poétiques, elle n’en demeure pas moins un récit de création à portée universelle. Ainsi, présenter Ève comme la mère et la maîtresse du monde dans ce poème sur la création du monde et de l’humanité place celle-ci à un rang de choix. La création d’Ève intervient comme accomplissant la volonté de Dieu pour le monde et l’humanité. Celui qui espérerait lire derrière ce récit un guide de la réussite du couple verrait vite ses espoirs déçus, car là n’est pas son rôle. Le récit de la création en Gn 1–2 n’est pas comparable à la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » et encore moins à un cahier des charges sur la répartition des tâches domestiques entre l’homme et la femme.
Je pense que je suis amoureuse de mon superviseur au boulot. Sa fait 2 an et demi que je travail ds cette boîte mais sa fait 1an que j’ai le beguin pr mon superviseur. Je sais parfaitement que je lui plais aussi. On ne s’ai jamais dis les choses ouvertement mais on flirte sans arrêt le hic c qu’il est marié , je sais qu’il n’est pas heureux ds son menage à travers un collègue qui est notre ami commun. J’ai eu la stupide idée de lui donné mon numero de portable en inventant un faux pretexte(il ne ma jamais contacter d’ailleurs)je suis lasse de ce pti jeu mais je ne sais pas trop comment m’en sortir. Je n’ai pas non plus envie que tout le monde au boulot soit au courant pr ma réputation et pr son mariage aussi pas envie d’être une briseuse de ménage. IL m’arrive assez souvent d’être distante,voir de l’ignorer complètement mais je recolte tjr l’opposé, il revien tjr vers moi et recommence avec les flirt . IL est indeniable qu’il me desire et c réciprok car il y a une très forte tension sexuelle entre nous. Que puis je faire?

je ne peux pas analyser les choses de cette façon et ta question est trop vague. Sur l’espace des commentaires je peux éclaircir des points vu dans l’article ou donner un conseil mais pas réaliser une analyse totale. Pour obtenir une réponse précise et pointue à ta problématique, je t’oriente donc vers le coaching que ce soit avec moi ou avec un des membres de mon équipe car chaque situation est spécifique.
Est-ce que vous essayez de faire en sorte que votre homme s'engage, mais il ne s'y intéresse pas? Est-ce quelque chose d'extrêmement important pour vous et pas du tout important pour lui? Vous demandez-vous si vous verrez un jour les choses dans les yeux? De nombreux hommes craignent de s'engager, alors que d'autres ne voient aucune raison de s'inquiéter. Voici ce que vous devez savoir pour être satisfaits de vos problèmes d’engagement.

Bon, je parle en me basant sur mon expérience personnelle, en disant que le but d’un couple – pour ceux qui veulent un couple qui dure – n’est pas l’intensité des sentiments, qu’on réclame chaque jour en plus ! Je te comprends trop bien lorsque tu dis que tu essaies d’apprécier chaque étape dans ta relation, et que tu laisses traîner au maximum avant de dire « je t’aime ». J’avais ce schéma dans ma tête il y a longtemps, et j’ai changé (peut-être l’âge.. oups). Il y a beaucoup de plaisir dans la séduction, et chacune de ses parts a son propre délice : les regards échangés ont un plaisir particulier, les premières paroles, les sourires, chaque geste nous donne un sentiment plus ou moins intense et très plaisant, surtout que c’est nouveau. Si tu revois ces plaisirs, tu trouveras que beaucoup de nos sentiments viennent de notre propre égo flatté ou de nos hormones (tu peux revoir l’article d’Anashka sur l’égoïsme en séduction, lui je suis sûr qu’il existe^^). Donc, une fois passée l’étape de la séduction, si on ne sait pas (ou qu’on ne veut pas) vivre d’autres plaisirs du couple, alors on se sent un manque et un besoin de vivre autre chose, que le couple ne peut pas nous procurer.

Merci Anashka je suis contente d’avoir ton avis! Oui j’essaierais de le relancer pour le mois de mai mais desfois j’avoue ne pas oser de peur d’aller trop vite et de le « brusquer » mais vu que c’est lui qui en a parlé … Que veut tu dire quand tu dis « Mais, visiblement, c’est le travail que le pèse mais il n’y a pas de désinvestissement » est ce que tu veux dire que malgré le fait qu’il bosse beaucoup tu trouves qu’il est investi dans la relation quand même ? je ne le sens pas très investi pour le moment on se voit 1 soir ou 2/semaine mais c’est vrai qu’avec ce qu’il m’a dit ces derniers 15 jours il m’a assez rassuré pourvu que cela dure ;-)
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…
×