“Quand les hommes se comportent mal (ils trompent, s’énervent ou essaient de contrôler leur partenaire, par exemple), c’est souvent parce qu’ils craignent de ne pas être à la hauteur vis-à-vis de leur partenaire”, explique-t-elle. “Ensuite, les couples se retrouvent pris dans un cercle vicieux : la femme se sent seule alors elle critique. Plus elle critique, moins l’homme se sent à la hauteur. Moins il se sent à la hauteur, plus il abandonne son mariage et adopte un comportement auto-destructeur qui nuit à sa relation. C’est un cycle sans fin et très douloureux.”
Pour le moment j’ai l’impression qu’il n’est pas plus investi que ça, sans pour autant être distant. De mon côté j’ai peur de me réinvestir dans une relation “plan cul”, ce qui me rend un peu parano et me fait aussi rester sur la défensive. J’aimerais lui proposer des activités à 2 pour éviter d’être “la fille avec qui il finit en fin de soirée” mais j’ai peur de paraître trop entreprenante, trop romantique…
Finalement, on veut tout, mais on déteste l’ennui. Paradoxal => quand on a tout (l’engagement, la confiance, la sûreté) on s’ennuie. Maintenant j’essaie d’apprécier le manque, la jalousie, le doute, la confrontation. Ça procure des sensations pouvant être a priori perçues comme désagréables, et pourtant on se rend compte qu’il y a souvent une contrepartie qui vaut vraiment la peine (savoir qu’on a quelqu’un qui nous manque et à qui l’on manque, quelqu’un à qui penser, savoir que notre chéri(e) pourrait aller avec ces bombes qui lui tournent autour mais qu’il préfère être avec nous, la réconciliation après s’être chamaillés, être rassuré sur nos doutes, en discuter etc…).

J’ai rencontré un homme sur un site de rencontre. On a discuté pas mal de temps avant de se voir. On a remarqué qu’on avait pas mal de points communs. On c’est vu 2 fois en un mois. Il est très attentionné, m’envoie tout le temps des messages. Et la mercredi il me dit sincèrement on devrait peut-être arrêter de se voir car on s’attache tout les 2 et je me sens pas prêt pour recommencer quelque chose j’ai trop de choses à régler dans ma vie. Il me dit ensuite qu’il aimerait qu’on se voit la semaine prochaine pour qu’on en parle. Et depuis plus de nouvelles. Je dois en déduire quoi? Que c’est fini?
Par contre j’ai remarqué que l’un comme l’autre, on a du mal à parler de l’avenir. On est étudiants, on vit au jour le jour, et puis ça ne va pas plus loin. Pourtant il y a des choses que j’aimerais bien aborder : comme prendre un appart tous les deux, l’an prochain. Ca aussi, c’est une étape importante de l’engagement, tiens… Je n’arrête pas de retarder l’échéance du moment où je lui en parlerai sans très bien avoir ce qui me fait peur. En fait ce n’est pas tant sa réaction où le fait qu’il puisse refuser qui me retient mais plutôt le fait que plus j’attends, plus j’en fais un truc important, plus je me prends là tête avec et moins je prends les choses à la légère. Du coup je me sens obligée d’attendre le bon moment (alors que, soyons honnête, « le bon moment » est la meilleure excuse de tous les temps pour retarder quelque chose ^^).
Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, 18il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs.…
"Les femmes qui sont dans des mariages frustrants, sexuellement parlant, se sentent épuisées et en demande affective", poursuit-elle. "Parfois, le problème est plutôt de savoir si le couple peut se témoigner de l’affection sans que cela mène toujours au sexe. L’intimité sexuelle peut aisément devenir un problème qui les partenaires l’un contre l’autre au sein du mariage."

Le grand problème c’est qu’il est en couple il me la dit… lui et moi est juste une aventure mais j’ai l’impression que je suis attiré je veux plus je sais pas comment faire. Pour qu’il ne puisse plus m’en voir comme une simple aventure je sais qu’en cest pas facile de quitter sa petite amie pour sa maîtresse mais j’ai quand même de l’espoir je sais pas comment faire

Bonsoir, j’ai 18 ans et je suis amoureuse de mon ancien prof qui a 27ans. Ca commence depuis un mois meme plus quand j’etait passé a la salle de prof pour demander a ma prof un truc dans son cours que je le comprend pas, et là j’lai vu devant la salle et il m’a expliquer tout!. L’histoire commence ici. Ces regard, son sourire, la brillance de ses yeux, son prononciation a mon prenom.. Depuis ce jour il veut plus sortir de ma tete, de mes penser, a chaque fois que j’le rencontre dans le couloire, mon coeur commence a battre tres vite, quand il me parle et me regarde dans les yeux, j’oublie tous ce que je viens de le dire ou d’le demander.. Mais malheureusement, j’ai un probleme.. puisque j’ai honte de le regarde dans les yeux quand il me parle ou meme de le passer le bonjour, il me parle plus, il me souris plus et il me regarde meme plus


S’il est du style indépendant et qu’il ne veut pas une relation amoureuse en continue, alors, il ne faut surtout pas le bousculer. Mais, plutôt y aller en douceur, progressivement. Avec le temps, vous finirez par l’attirer dans vos filets. Car vous allez tout mettre en œuvre pour que subtilement, il (elle) reste avec vous de plus en plus longtemps, mais sans qu’il (elle) s’en rende compte ; Mon ex ne veut pas s’engager, mais je vais réussir par tous les moyens à le reconquérir pour qu’il revienne…
bonsoir je suis en relation à distance depuis un an et demi. je travaille dans un cabinet de placement du personnel et c’est pendant un recrutement que l’un des candidats m’a rappelé pour prendre des nouvelles et m’a ensuite dit que je ne l’avais pas laissé indifférent. il a commencé à m’appeler régulièrement de ces appels est né notre amour. nous avons passé plusieurs weekend ensemble et tout allait bien sauf que depuis un moment il est devenu distant je me pose des questions? n’est -il pas en relation avec une autre? la distance est elle pas un problème? 

Je suis en ” couple ” depuis 4 ans. Nous ne vivons pas encore ensemble … Il y a des moments ou je ne le comprends plus. Il dit être fou amoureux de moi , me fait comprendre vendredi dernier qu’il aimerait qu’on se marie . Nous nous voyons a des fréquences d’un week-end sur deux .. et je ne le vois que le week-end. Nous vivons à 45 min l’un de l’autre. Lorsque je lui fais comprendre que j’aimerais le voir plus , qu’il me fasse des surprises et venir me voir un après midi sans pour autant m’en avertir. Ce qui me montrerais à quel point je peux lui manquer , il me réponds dès lors ne pas y ” penser “. Je commence à douter de ses reels sentiments à mon égard. Lui ne comprends pas car il m’a demander de l’épouser …. et je lui reproche de ne pas avoir l’envie de me voir plus souvent. Le problème vient-il reellement de moi ?

Après avoir trompé sa femme, il ne faut pas se demander comment lui manquer mais justement te reconstruire car si elle a en face d’elle un homme qui tremble qui ne parle pas, tu ne peux pas la reséduire. Le but n’est plus de lui demander pardon mais de montrer une nouvelle image. Pour le moment il est normal qu’elle soit énervée car elle voit l’homme qui l’a trompé. Dans ta situation, le coaching est nécessaire de manière à la récupérer car nous devons mettre en place certaines actions spécifiques.
4 La racine ʿzr a également permis la formation de noms propres, tels que le prénom Ezer lui-même (par ex. 1 Ch 25,4), Abiezer « mon père est une aide » (par ex. Jos 17,2) ou Achiezer « mon frère est une aide » (par ex. Nb 1,12), ainsi qu’un certain nombre de noms théophores comme Eliezer « mon Dieu est une aide » (par ex. Gn 15,2) ou Yoezer « Yhwh est une aide » (par ex. 1 Ch 12,7).

Si on classe les relations en deux groupes, celles qui sont du plaisir (physique) pur et ne durant pas plus d’une nuit ou deux, et celles qui sont destinées à perdurer par choix des deux partenaires, il reste cette troisième catégorie dont tu parles, et qui est un genre de relation « au jour le jour », et dont on ne connait pas la suite ou la fin. C’est un genre de situation où l’on ne pense à rien, où l’on essaie de prendre du plaisir, plus longtemps que dans un ONS et avec plus de sentiment, mais en faisant très attention à ne rien promettre et surtout à ne pas penser.


Bonjour , moi c’est assez compliqué après 19 de vie commune on cette éloigné par ce que c’est un homme qui parle pas , on vie séparément depuis 2 ans . On n’est ensemble sens y être par ce qui vient quand il veux reste jamais et je n’est droite de rein savoir , pas venir où on habité venir a l’improviste il veux pas , parle toujours pas . Pour lui il y a que moi et vous personnes d’autres la séparation viendriez du a des problème d’argent l’aure du décès de sa mère . Comprend pas pourquoi je n’est plus le droit de rein savoir après toutes c’est année .
Mon probleme avec mon mari est que chui mnt loin de lui et il m as evoqué derinerement le divorce à force d etre trop mechante evc lui et a force de se plaindre bcp et demander le divorce aussi de ma part malgréeV le faite qu il rtait fout de moi et moi aussi ..mais apres la reconciliation je sent qu il s est éloigné de moi… je ne sait plus quoi faire mnt est ce commencer a l appler pour reconstruire cette confiance et cet amour ou comme est mentionné fuir pr qu il me suit ??
Nous sommes resté 5 mois ensemble au bout du 5ème mois nous nous sommes disputé. Les choses étaient allé un peu vite, il est rapidement venu vivre à la maison forcément les tensions sont apparu avec la routine et le reste… Nous nous sommes donc séparé il m’avait alors dit vouloir être seul. Jai respecté son choix et l’ai laissé seul deux semaines, nous avons par la suite décidé de réessayé en prenant notre temps mais je le sentais toujours distant. Il avait emménagé dans son propre appartement dc nous ne nous voyons moin. Je me posait pas mal de question parce que les moments passé était top mais des que nous n’étions plus ensemble un courant froid s’installait. Il m’a alors avoue qu’il aimait passé du temps avec moi mais ne ressentais pas de manque… Je l’ai alors laisser sans nouvelle et il est réapparu en me demandant si il pouvait passer chez moi récupérer des affaires. Il est venu et après ça m’a dit qu’il était content de m’avoir vu et que ça lui avait fait bizarre. Je lui ai demandé si il était vraiment sur de ne plus vouloir qu’on soit ensemble il m’a repondu quil pensais vouloir être seul et que s’il voulais être avec quelqu’un il viendrait vers moi
cela deviens régulier a chaque rencontre par son attitude je vois qu’il craque de plus en plus et moi aussi il me propose de partir qq jours avec lui cette ete .. Mais il reste mysterieux je reçois des sms tout les jours mais peu le dimanche ou presque pas il me parle de sa vie bcp de ses enfnat de ses parents mais jamais je n’ai vu un de ses proche ni photo .
Il y a 2 semaines, il m’a appelé pour annuler notre rdv car il préfère quitter son amie avant d’entamer quoi que ce soit. Il m’a dit de ne pas l’attendre qu’il rappellera ou peut-être pas. que je pouvais l’appeler pour prendre la température. je ne l’ai pas contacté depuis cet appel il y a 2 semaines et là il m’envoie un sms de bonne année à 22h. Pourquoi maintenant, il veut reprendre le contact ? Je ne sais pas ce que je dois faire, je lui ai répondu, merci bonne année à toi aussi, bisous (j’aurais peut etre du m’abstenir du bisous mais bon c’est fait). Je ne l’appelerai comme je pense il s’y attends. S’il me rappelle dois-je passer le voir (je serai dans sa ville car il sait que je dois dormir la bas) s’il me le propose car moi je ne le ferai pas ? Et si j’y vais j’ai peur de céder physiquement !!

Moi cette situation pas possible, un choix à faire mais besoin de temps, ma demandé d’être patiente! On s’est revu et là il me dit une fois que je lui ai tiré les vers du nez sinn il ne dit rien, je ne sais plus ou j’en suis, je suis perdue!!! Je lui ai prit le tête pour savoir et maintenant c’est finit, car il sait que cette situation me fait souffrir et me rend malheureuse!!!


Bonjour, moi sa fait 6 mois qu’on est ensemble avec mon homme et j’ai l’impression qu’il est distant , qu’il se paie ma tête car j’ai un gros caractère et des que je n’ai pas de bisous , câlins je me met dans tout mes états , il pense qu’à lui et je ne dois rien dire qui pourrais le contrarier . Aujourd’hui je pars une semaine et j’ai peur quand revenant il me dise que c’est fini car il me dit qu’il m’aime mais j’ai vraiment du mal à y croire , il as trop changé. Il a pris trop de distance . J’aimerais lui manqué mais j’ai du mal à croire que ça arrive . Je suis déjà passée par un coaching mais la j’ai juste envie de lui manqué qu’il ouvre les yeux que je ne suis pas un objet ou une plante verte que faire ? Merci
Bonsoir je vous contacte car je parle a un homme que j’ai rencontré sur un site internet et on se parle depuis maintenant plus d’un mois mais l’on ne s’est toujours pas vu au debut il avait du mal à s’ouvrir mais petit il est devenu de plus en plus gentil et part apres il s’est meme ouvert il se comportait avec moi comme si j’etais sa compagne alors que l’on ne s’etait jamais vu , on passe notre vie a se parler par message ou telephone et il m’a avoué qu’il tombait amoureux de moi mais pour je ne sais quelle raison il a eu peur tout à coup et il a peur des sentiments développés pour moi ( il a un lourd passé avec son ex ) et il a voulu s’isoler car quand il a des soucis ils s’isole et la il m’a dit qu’il avait besoin de prendre du temps , de savoir ou il en est que ça lui faisait peur et moi je ne ne sais pas quoi faire .. Il avait l’air de tenir tellement à moi et aujourd’hui il se comporte avec comme moi si j’étais une amie comme s’il voulait mettre un mur .. Je ne sais plus quoi faire .. Il me manque .

Vous êtes dans une relation amoureuse depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois. Vous êtes amoureuse et les choses se passent bien entre vous et lui (ou elle). Vous vous languissez des retrouvailles, pensez souvent à son rire, son sourire, et vous aimeriez lui dire qu'il ou elle vous manque, que vous tenez à sa personne, que vous avez vite envie de le ou la revoir. 
Une femme plus âgée que son compagnon aura tendance à tout faire pour rester auprès de lui si ce dernier lui apporte du bonheur. Elle n’est pas du genre à faire des caprices, pour la simple et bonne raison qu’après avoir multiplié les relations éphémères, elle souhaite désormais profiter d’une véritable histoire, qui pourra s’épanouir avec le temps. Elle veut construire quelque chose, réaliser de grands projets, et elle est prête à tout pour cela.
Je vais avoir 36 ans. Je n’ai pas d’enfant. J’ai eu des histoires plus tordues les unes que les autres… les dépressifs, les alcooliques, les drogués, les pervers narcissiques, j’ai même vécu 3 ans avec quelqu’un qui ne faisait jamais l’amour… je ne suis jamais réstée dans des situations qui ne me convenaient pas (mieux vaut être seule…) Bref, j’ai de plus en plus peur de finir vieille fille.
Bonjour, ce thème semble me correspondre et je suis en plein désarroi, je ne sais plus quoi faire. J’ai vécu deux ans avec un homme plus âgé que moi, il a 37 ans, j’en ai 26. Nous nous sommes séparés une première fois un mois après me début de notre relation. Nous nous sommes remis ensemble, avions pris un appartement plus grand. Sauf qu’il a toujours été fêtard et privilégié ses amis et me laissée souvent seule. Je l’ai quitté et pris un appartement seule. Mais je n’arrive pas à me détacher de lui, je l’aime plus que tout. Aujourd’hui nous essayons de vivre un relation en vivant chacun chez soi mais je n’ai pas l’impression de lui manquer. Si je ne lui écris pas, il peut se passer plusieurs sans qu’on se voit ou qu’il ne me donne des nouvelles. Au final je reviens toujours vers lui. Et aujourd’hui, je me demande s’il m’aime encore. Il dit que oui.. sans pour autant me le prouver ? Que faire ?
Vous devrez apprendre à ressortir vos armes de séduction. Quel trait de votre personnalité lui a-t-il le plus plu lors de vos débuts ? Pour raviver la flemme du début, vous devrez titiller la curiosité de votre homme, lui montrer qu’il en a encore à apprendre sur vous, que vous avez plus d’un tour dans votre sac. En découvrant ces facettes cachées de votre personnalité, vous ferez renaître le désir en lui et vous lui donnerez l’envie d’aller vers vous. Vous devrez faire preuve d’imagination, en organisant par exemple une soirée surprise rien que tous les deux, en portant des tenues affriolantes…. Vos efforts pour le reconquérir paieront ! Le fait que vous essayiez de lui plaire, lui prouvera que vous tenez à lui et que vous n’avez pas envie de le perdre.

Mais pour s’engager, à mon avis, si on n’est pas capable d’affronter l’ennui, qui pour moi n’est que de la fatigue périodique, comment voulez-vous affronter LES ennuis ? Une relation à deux, c’est pour le meilleur et pour le pire. Je ne reste pas avec toi parce que je t’aime, mais je reste avec toi même si je te déteste. Là, vous aurez touché à la confiance fondamentale du couple.


C’est le merveilleux qu’il désirait. Parfois, en amour : on s’ennuie, on s’engueule, on se passe à côté : bref, nous ne sommes pas en train d’être « amoureux ». Aimer, c’est être « auprès » quand même. Se sentir ensemble quand même. Même si le moment n’est pas un grand moment. Si les efforts sont conjoints et naissent d’un véritable dialogue (et pas de projections que l’on a sur les attentes de l’autre), alors nous sommes au creux de l’amour : tenter d’être ensemble, de se rendre heureux, même quand les choses ne sont pas facilités par l’euphorie de émerveillement constant.
En définitive, il ne sert à rien de jouer un rôle et de vouloir dévoiler une autre personnalité que la vôtre. N’essayez pas de coller à un idéal qu’il évoquera car vous vous heurterez à des critiques continues et régulières puisqu’en réalité ça ne vous ressemblera pas ! Pour qu’un homme s’engage dans une relation, restez vous-même en toutes circonstances.
Je vous explique, j’ai rencontré mon mari il y’a 12 ans et sommes marié depuis 11 ans et demi. Mon conjoint fut le premier à avoir déclarer sa flamme. Moi je me sentais en confiance avec lui…après qq temps j’ai appris à le connaître et finalement suis tombé amoureuse de lui. Après 4 ans de vie commune, nous avons eu notre premier enfant et là il a changé, notre enfant est devenu sa priorité. Je suis passée au second degré. Sa première excuse était que j’étais devenue une mère et que mes changements physiques le déstabilisaient…j’ai perdu par la suite presque tout les kilos superflus mais voyait que les choses ne changeaient pas…mon mari m’avouera après que l’accouchement l’a traumatisé! On en a discuté plusieurs fois, au final il m’a dit que cet épisode est fini et qu’on pouvait recommencer comme avant….or la situation ne s’est pas notablement améliorée, pour ma famille j’ai préféré fermé les yeux et continuer dans l’espoir que les choses s’arrangent avec le temps…un deuxième enfant, des nuits blanches, du stress et une dépression post-partum….mon mari s’est éloigné d’avantage…aucune aide quand j’étais malade, aucun rapprochement, aucune consolation, je voyais qu’il était fatigué, désorienté et surtout aucune lueur dans les yeux! Deux ans après, lors d’une mise au point-dispute, je lui demanda de partir pour y voir plus clair, et là surprise totale, la claque, le coup de point qu’on ne voit pas venir, il me lança que ça faisait qq temps qu’il ne me considérait plus comme une femme ni comme son épouse et qu’il n’éprouvait aucun sentiment à mon égard!
Il se peut qu’un homme se lasse d’une femme parce qu’il ne retrouve pas dans le couple celle qu’il avait cru déceler lors des premiers rendez-vous. Il y a ainsi une déception qui apparait de son côté et qui éloigne rapidement la passion qui existait entre vous deux. Cela peut avoir plusieurs causes. Si lorsque vous le séduisiez vous jouiez un personnage, ou du moins vous n’étiez pas vraiment vous-même, il y a de forts risques que vous ne parveniez pas à garder ce rôle dans la durée. L’homme avec lequel vous êtes ne retrouve donc pas la femme avec laquelle il avait commencé à avoir une relation. Cela ne peut que le refroidir et éliminer toute la passion qui existait entre vous. Lutter contre cela une fois que votre relation a commencé est assez compliqué : vous devrez petit à petit lui révéler votre vraie personnalité, en douceur. Mais la prochaine fois évitez surtout de jouer un personnage pour le séduire : soyez vous-même.
Après 3 ans de relation il est évident qu’il ne t’a pas oublié, maintenant je ne suis pas à sa place pour affirmer qu’il est amoureux. Il a tout de même raison sur un point, le fait de se parler tout le temps n’est pas la solution. Vous vous revoyez, vous passez du bon temps j’ai peur que tu sois dans le déni de rupture et que par conséquent tu ne puisses pas avancer. Je te conseille de lire 70 conseils de pro pour récupérer son ex pour tout savoir de la méthode à utiliser
Pour l’exemple de la rupture, le break pré-rupture, me semble souvent une bonne idée. Il permet, justement, de vivre sans l’autre un temps, de gérer le manque, d’être au clair sur les raisons de la rupture et de prendre une décision sur laquelle on ne revient pas. Le défaut du break, c’est qu’il est pénible pour celui qui le subit, car il a une épée de Damoclès sur la tête. Et, souvent, même être « propre » peut impliquer de la souffrance.

Tout d'abord, Il y a une coquille vide qui sert de base à votre argumentation. La neutralité de l'état. Un état moderne et laïc, n'est pas neutre, il est impartial de manière absolu, ce qui est essentielle pour maintenir l'authorité éthique des institutions qui la composent. Il a pour devoir démontrer aucune préférence pour une croyance particulière et a le devoir de le rappeler en tout temps et particulièrement quand l’état fait figure d’autorité. Hors votre argumentation démontre une partialité en vers les religions vous permettez aux individus d’afficher leur partialité. De plus, est-ce qu'un individu qui n'est pas capable de s’adapter à un code vestimentaire va être capable de trancher des questions indépendantes de ces croyances. La psychologie moderne nous donne comme réponse que c'est non.


- Il peut sortir d’une relation pas encore totalement réglée. Il en veut encore à la personne avec qui il a vécu une précédente histoire, il y a des blessures pas encore refermées, le deuil n’est pas encore fait, ce qui l’empêche d’aller plus loin avec vous. Il peut avoir peur aussi de recommencer le même schéma qui l’a fait souffrir dans le passé.


tu m'as bien fait rire. et tu as tout à fait raison, sauf sur un point, je peux te dire que certains père n'en ont rien à faire de leur progéniture une fois qu'ils ont rencontré quelqu'un et meme parfois avant et que certaines femmes sont obligéde courir après pour qu'il y  ait un lien entre enfant et père..certains seront ravi qu'un mère ait la garde exclusivve e meme de ne jamais revoir leur enfant, la chair est faible et certaines femmes sont pretes aussi à tout pour les détacher de leur progéniture, le sexe, l'attirance, la manipulation, on dirait que les hommes en sont friands et les femmes qui exigent un "engagement" souvent veulent "posséder" l'homme en reniant sa vie passée, c'est moins glamour que ce q'uon peut lire sur le forum defemmes soit disant aimantes...

Il n’est pas évident de faire réagir un homme fier. D’apparence sûr de lui, cet homme a du mal à dévoiler ses sentiments. Souvent, l’homme fier est un sanguin, sa fierté peut aussi cacher une grande sensibilité. Vous pouvez donc le faire réagir en lui faisant une déclaration d’amour ou en vous montrant particulièrement attentionnée. L’homme fier est le plus souvent un homme qui a besoin d’être rassuré et de se sentir aimé. Plus vous le caresserez dans le sens du poil, plus vous obtiendrez des résultats probants !
Profiter du moment présent, de la relation saine qui est vécue par un couple heureux est primordial. L’âge aidant, avec un peu de patience, toutes relations évoluent et débouchent naturellement sur de nouvelles étapes. Il est important de prendre son temps, d’écouter et de comprendre les choix de l’autre. Chaque couple est différent et son bonheur est définit par divers critères communs. "M'aime-t-il, même s'il ne veut pas s'engager ?" la réponse est très probablement "oui", mais à sa façon.
Elle est bien sûr capable de hausser le ton si jamais quelque chose se passe mal, mais pas pour une broutille : elle n’a jamais de réactions disproportionnées et préfère au contraire relativiser pour agir toujours de la meilleure des façons. Une façon de voir les choses idéale pour tous les hommes qui cherchent un couple au sein duquel la dispute est inexistante ou presque !
12 Dans la mesure où le langage masculin est « naturellement » centré sur l’information, la vie des hommes ne comporte pas beaucoup d’introspection, affirment nos auteurs. « Il est difficile de discuter de sentiments et d’émotions dans un langage qui privilégie les faits » [13], peut-on lire. Ou encore : « La transformation de l’institution met au grand jour une évidence qu’elle contribuait probablement à masquer. Le féminin semble avoir une évidente facilité d’accès à la parole, là où le masculin – qui pourtant avait l’exclusivité officielle des mots – est souvent en difficulté pour parler de lui » [14]. Or, suggèrent ces auteurs, les hommes, pour être à même de rendre les femmes heureuses et ainsi endiguer cette épidémie de séparations, ont besoin d’arriver à s’exprimer émotionnellement et d’accéder à un épanouissement affectif dont la nature les a privés. Leur première partenaire dans ce système devrait être leur femme ou compagne. « A la différence des femmes qui, pour la plupart expriment ce qu’elles ressentent, les hommes ont en effet un mal fou à s’ouvrir aux autres » [15], énoncera Alon Gratch, psychologue clinicien « spécialisé » dans une clientèle masculine, en ajoutant que son livre s’adresse d’abord aux femmes parce que, décoder les comportements masculins afin d’améliorer leurs relations avec les hommes constitue pour elles un enjeu prioritaire. « A l’intérieur de tout homme « fermé » sommeille un homme « ouvert » et affectueux qui n’attend que sa libération » [16], écriront d’autres. Cet homme intérieur, complètent-ils, est malheureusement incapable de s’évader seul, a besoin que quelqu’un fasse le premier pas pour lui tendre la main, déverrouiller la porte des stéréotypes masculins et éloigner la crainte de la dépendance qui le tient enfermé.
Ce n’est pas à moi de te dire si tu dois rompre ou pas mais si tu veux que ta reconquête marche tu dois reprendre confiance en toi. Uniquement en lisant ton commentaire je sens ton désespoir et ton ex doit le sentir aussi au quotidien. Pour l’attirer tu dois te reconstruire afin qu’il ait l’image d’une femme forte, qui sait ce qu’elle veut et qui n’est pas abattue !
j’ai fais une prise de distance d’une semaine pour essayer de lui manquer et surtout pour me reconstruire mais je n’ai pas l’impression qu’il y a eu un impact. J’ai repris contact avec elle tout de suite après la semaine de coupure en lui écrivant tous les 4 jours et en essayant de ne pas paraître envahissant et de bonne humeur mais elle parait très froide à chaque message, comme si pour elle avait déjà tourner la page. Je crois aussi savoir qu’elle est déjà sur quelqu’un d’autre.. J’aimerai lui manquer et je ne sais pas trop comment faire. Dois-je continuer à lui écrire ou alors prendre plus de distance ?
Je le remarque depuis 2007 et le début de mon activité de coach en amour, la plupart des femmes possède un problème de confiance, que ce soit dans la vie de couple ou bien lors d’une phase de séduction. En effet, elles ne savent pas si l’homme qui leur plait est sincère, s’il est réellement attiré par elle ou s’il cherche juste à flirter… Sans oublier les nombreux clichés qui font passer les hommes pour des infidèles qui n’aident pas à vous sentir mieux et à leur accorder une totale confiance.
×