Un homme qui a connu une trahison amoureuse, ou qui a énormément de pression au travail par exemple va avoir besoin de temps avant de totalement se lâcher et se sentir réellement bien dans sa relation. Malheureusement, même si je sais que vous voudriez qu’il s’engage plus vite, ce n’est pas le cas mais cela ne signifie en rien qu’il ne le fera pas.
Bonjour anashka, hier dans la matinée je lui avais adresser un message ou je lui demandais si l’on pouvais se parler sur skype le soir, et dans l’apres midi il m’a répondu, SALUT JE SERAI ABSENT CE SOIR AVEC DES COLLEGUES, NOUS POUVONS PARLEZ PLUS TARD…. ET JE LUI EST REPONDUS ….. OK PAS DE PROBLEME BONNE SOIREE… ET DANS LA SOIREE VOICI CE QU’IL M’A ENVOYER COMME MESSAGE A 23H…. je tenais à vous faire lire ce message que j’ai reçus de cet homme hier soir : le voici : vous êtes dans mes pensées chaque jour, même si je n’ai pas de sms de vous tout les jours. S’il vous plait garder cela à l’esprit. Vous êtes spécial pour moi, mais je ne sais pas comment gérer mes sentiments……. Je ne l’est toujours pas répondue, car je ne sais pas quoi lui répondre à cela, je suis completement bloquer, et je ne sais meme pas s’il y a lieu de répondre, et si oui quoi dire sans le faire fuir à nouveau?? Aidez moi..svp…. Merci…..
hllo mimi ca va? je viens de lire ton msg et je sais pas si c que je vais t dire, ça va t aider, bref! la 1ere des choses sache que tu n peux pas etre un remede pour klk1 pck tu passeras tt ta vie a panser ses plaies et a la fin tu t épuisera, parce que tu seras pas en train de recevoir cet amour tant rever. si il a été sincere avc toi, tourne la page et pour que tu puisses l oublier, prend tes distances and move on!! tu vas souffrir une fois pr toi, j sais ma chere d koi j t parle et j suis passée par la et c est apres que l type s est rendu compte qu’il m aimait et il est revenu so si il tient a toi il reviendra sinon il n sera pas a toi et au lieu de souffrir par un etr cher, vaut mieux rester seule. courage ma chere c pas facile!
Tu veux faire revenir ton homme ? Applique les bonnes méthodes et améliore-toi ! Comme dans n’importe quelle situation de couple, la communication est le secret d’un couple en bonne santé. Donc, il est important de ne pas oublier d’en parler à son copain. Partage-lui tes sentiments, fais lui part de ce qui te ronge. Si quelqu’un doit te redonner le sourire et la joie de vivre, c’est bien lui !
Voilà j’ai rencontré un homme sur un site de rencontres nous avons échangé et très vite sa a collé, nos conversations était sur tout et rien et nous avions de nombreux points en commun il cherchait une relation sérieuse et nous avons eu envie de se voir le soir même, nous nous sommes vu et plue immédiatement, au final nous avons fini chez lui et nous n’avons même pas vraiment échangé, nous avons fini par s’embrasser et coucher ensemble, le lendemain je l’ai trouvé très distant même en me ramenant chez moi il ne m’a pas décroché un mot remettant la faute, aux nombreuses choses qu’il avait à faire et être préoccupé. Je l’ai vu discuter sur son téléphone avec une demoiselle, le devinant uniquement par le sourire sur son visage. Arrivée chez moi je le lui ai fait la remarque et lui précise que je lui avait bien demandé, si il voulait un “plan cul” de me le dire que, ça servait à rien de mentir et sur le fait qu’il parlait à d’autres et ces intentions. Il était gênée et ne savait pas quoi répondre….. Cela m’avais fais énormément de peine car il me plaisait beaucoup et je savais qu’en couchant avec lui c’était une erreur… Mais à cette instant je ne l’ai pas vécu ainsi.

bonjour alors voici mon histoire je suis sortie avec un mec et il m’avait presenter a ses amis puis ns avons rompu du coup je suis restée ami avec ses amis A et B .on se voit presque tout les jours et on sortait toujours ensemble. bref avec A nous nous sommes rapprochés et ns sommes devenu intimes on s’est embrassé la premiere fois en decembre et sa a continué jusqu’a ce jour. en fevrier je lui ai demandé de sortir ensemble par ce que je ne supportait plus cette situation. il m’avait repondu que je lui plaisait mais qu’il ne sait pas encore si il va partir a l’etranger où rester ici et qu’il veut pas s’engager avec moi par ce que je compte pour lui et qu’il ne veux pas se moquer de moi alors je lui ai dit qu’on restera amis simplement amis mais on ne pouvais pas rester des simples amis. bref un jour j’ai decidé de sortir avec un autre garçon et j’en ai en parler à A qui c’etait mis en colere et m’avait interdit de sortir avec aucun autre mec je lui ai demandé des explications tout ce qu’il m’avait dit c’etait je tiens a toi je ne veux pas te perdre je ne veux pas que quelqu »un d’autre te touche…. je ne sais plus quoi faire avec ce mec ni se qu’il me veux exactement . merci de bien vouloir m’aider parce que je n’arrive pas a trouver de solution… des fois je me dis que je ferai mieux de s’eloigner des fois je me dis que je reste amis et ce qui arrivera arrivera mais je souffre :/


Quand ça devient trop acquis, quand on a un peu cramé toutes les étapes, ok on a un bonheur intense sur le moment, mais ensuite on tombe très vite dans la routine. Je ne pense pas que ce soit immature de chercher comment échapper à cette routine, à cette perte progressive de désir qui peut en découler, ce qui conduit finalement à une sorte de relation où l’on se voit « par défaut », on se voit non pas parce qu’on a envie de ce voir, mais parce que l’on vit ensemble et que c’est comme ça, ce qui ne veut pas dire qu’on en n’a pas envie mais disons que la satisfaction du besoin précède le besoin en quelques sortes. Il ne faut pas oublier que le désir, c’est vouloir quelque chose que l’on n’a pas (c’est pour ça qu’un soupçon de manque et de frustration sont nécessaire à mon avis).
Bonsoir alexandre.. J’ai un problème il ya de cela 5 jours j’ai eu des rapports sexuels avec un homme et depuis ce jour je l’appelle il répond pas je l’écris rien et quand il daigne me répondre il est froid et distant sais plus quoi faire… Je rappelle que je ne sors pas avec cet homme il me plaît seulement mais je ne sais plus quoi faire… Aidez moi svp

En revanche, plus tu agiras dans la peur et avec de la pression, moins il s’attachera et aura de doutes. Donc, la seule chose que tu peux faire, c’est d’être autonome et bienveillante, de profiter de ta vie avec lui sans te poser de questions et sans rien attendre de plus. Tu le dis d’ailleurs toi même : tu n’as pas besoin de lui. Certes, il te fait du bien. Mais ne vis pas dans la peur. Tu as tout à y perdre.
Exemple concret: si tu quittes quelqu’un, mais que finalement, tu sais pas trop, la personne te manque un peu, ben tu attends d’être un peu plus au clair dans ta tête pour la recontacter plutôt que de souffler le chaud et le froid. En général, même si je déteste faire des choix, j’essaie d’être à peu près sûre de mon coup avant de prendre de graves décisions (genre quitter quelqu’un), ce qui signifie aussi que je suis prête à en assumer les conséquences derrière. Pareil, si tu veux faire marche arrière faut être sûr de soi, c’est pas pour au final dire « Ah ben en fait non, tu me manquais un peu mais finalement on était mieux séparés ». Enfin je trouve ça un peu cruel, même si ça n’est pas volontaire.
Il se peut qu’un homme se lasse d’une femme parce qu’il ne retrouve pas dans le couple celle qu’il avait cru déceler lors des premiers rendez-vous. Il y a ainsi une déception qui apparait de son côté et qui éloigne rapidement la passion qui existait entre vous deux. Cela peut avoir plusieurs causes. Si lorsque vous le séduisiez vous jouiez un personnage, ou du moins vous n’étiez pas vraiment vous-même, il y a de forts risques que vous ne parveniez pas à garder ce rôle dans la durée. L’homme avec lequel vous êtes ne retrouve donc pas la femme avec laquelle il avait commencé à avoir une relation. Cela ne peut que le refroidir et éliminer toute la passion qui existait entre vous. Lutter contre cela une fois que votre relation a commencé est assez compliqué : vous devrez petit à petit lui révéler votre vraie personnalité, en douceur. Mais la prochaine fois évitez surtout de jouer un personnage pour le séduire : soyez vous-même.
merci pour tes reponses hanane. je comprend ce que tu traverse et je te soutien dans ta decision de refaire ta vie, il ne faut pas qu’un homme gache ta vie, meme si tu l aime et qu’il ne voit plus ce que tu represente pour lui, vaut mieux le quitter et tourner la page( c’est pas facile, je le sais) et continuer ta vie.Mais Hanane moi je suis une personne qui ne conseille jamais et jamais les personnes mariées a divorcer si il n’y a pas la violence conjugale parce que je me dis que il y a toujours une solution…comment? peut etre que ton mari, l’amour qu’il avait pour toi est éteint et c a toi de le rallumer. Hanane sache que dans un coupl il y a des hauts et des bas et fait tout ce qui est a ton pouvoir pour sauver votre coupl. cherche ce qu’il a poussé a se comporter ainsi, si ce n’est pas la monotonie qui l’a degouté et finalement il a opté de faire ce qu’il lui plait. Hanane si tu accepte de collaborer avec moi, essayons quelque chose pour voir si ca va donner des resultats. il est vrai que tu as essayé de parler avec lui et ca n’a donné aucun résultat mais avant de la quitter, essayons autre chose. so Hanane je te demande de lui dire chaque matin ou chaque soir ou a chaque que tu le vois,tu lui dit  » JE T AIME » OU

Sbrianne… je crois qu’on est d’accord, sur la question du risque. Mais si j’ai bien compris ton point de vue, tu dis qu’il est impossible de tout contrôler, et donc on ne peut pas garantir la durée d’un engagement sur simple décision. D’autre part, on ne peut pas décider de s’engager sans connaître l’autre personne, donc il serait impératif de suivre un certain nombre d’étapes avant de le faire.


En couple depuis presque 6 ans nous avons eu un enfant qui a 15 mois maintenant . Bcp de disputes et d’éloignement depuis la naissance de notre petit , donc plus vraiment de relations …Depuis nous nous sommes dits nos 4 vérités et ça va mieux sauf que j’ai l’impression que nous sommes juste amis … je prends soin de moi et je vais bcp vers lui mais il ne semble pas réceptif à mes efforts … je me sens terriblement seule , seule avec de mauvaises pensées du coup …merci de votre point de vue
Il y a maintenant 2semaines je suis allée à une soirée électro avec un pote. Lors de cette soirée j’ai fait la connaissance d’un garçon. Je suis du genre très entreprenante avec les hommes surtout en soirée c’est donc moi qui lui adresse la parole en premier. On a très vite accroché et il est rentré dans un jeux de séduction laissant les autres filles qui lui faisaient les yeux doux seuls. En fin de soirée il me dit que je suis pas une “fille bien” car je suis présente à cette soirée. Pendant la soirée on fait connaissance on rigole il veut apprendre à me connaître,jusqu’à 6h du mat ou je pars avec mon ami sans lui dire en revoir.
Bref, il m’a séduite, café, resto, ciné pour finalement m’embrasser après 3 jours de sorties. Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé à ce moment là, j’ai pris peur et il l’a ressentit. Je n’étais plus du tout naturelle avec lui, je ne savais plus comment me comporter et moins d’une semaine après notre premier baiser il a décider de mettre un terme à tout ceci. Je le sentais, il s’était renfermé, ne riais plus et semblait mal à l’aise en ma présence.
Comme cela a été démontré en première partie, la personne qui vient en aide à un individu n’est jamais inférieure (sauf à deux exceptions), sans pour autant être systématiquement supérieure. Finalement, le statut de l’aidé et de l’aidant est souvent proche, ou du moins le devient, affirme D.J.A. Clines, lorsque l’aidant choisit de se mettre à la hauteur de l’aidé pour lui apporter son soutien73. Le mot « aide » prend donc une coloration différente de celle dont on veut habituellement le revêtir : l’aide ne concerne pas les tâches domestiques, c’est-à-dire inférieures, voire ingrates, que l’homme ne veut pas faire. D.J.A. Clines a également raison de souligner que le texte de la Genèse ne laisse aucun indice décrivant l’aide d’Ève comme une assistance générale de l’homme pour toutes ses diverses tâches74. L’aide est une aide dont l’homme a nécessairement besoin, une aide sans laquelle il ne peut arriver à bout de ses responsabilités, une aide essentielle.

Je suis en couple depuis plus de 2 mois avec un homme que je connais depuis quelques années et qui habitent à 400km de chez moi. Depuis que nous nous connaissions, nous nous étions vu 2/3 fois. Je pense que tous les deux étions attirés mais avions peur de prendre une claque. Et lors d’un week-end nous avons passé beaucoup de temps ensemble et nous sommes rendu compte que notre attirance était mutuelle. Nous avons sauté le pas et au début de la relation nous avions de nombreux échanges. En discussion quasi non-stop toute la journée via whatsapp. Quelques coup de téléphone mais beaucoup plus rare. Nous nous sommes vu quelques week-end lors desquels j’ai rencontré ses amis et lui les miens. Il était particulièrement à fond et cela me faisait peur car notre relation était récente. Puis, les messages ont commencé à diminuer. Nous étions tous les 2 pris dans nos boulots respectifs. Luis se lèvent très tôt. Cependant, ils ne se sont pas arrêtés. Nous etions toujours en discussion whatsapp quotidienne. Mais, il a commencé à ne plus répondre à mes rares tentatives d’appels. Et surtout il ne rappelait pas derrière. Néanmoins nous échangions toujours par message. Lui était beaucoup moins entreprenant aussi.
avec le temps l’homme veut laisser sa partenaire toujours à sa merci , lui il fait tout ce qu’il veut et il s’impose sur elle , il oublie ce qui peut faire plaisir à sa femme , il n’essaie pas de réaliser un de ses rêves tant qu’il a les moyens financiers, même si il n’a rien il peut très bien l’encourager à avancer dans ce qu’elle se sent alaise .bref la femme est traitée comme une machine qu’on l’épuise aux cours des années, bon courage les filles
En revanche, plus tu agiras dans la peur et avec de la pression, moins il s’attachera et aura de doutes. Donc, la seule chose que tu peux faire, c’est d’être autonome et bienveillante, de profiter de ta vie avec lui sans te poser de questions et sans rien attendre de plus. Tu le dis d’ailleurs toi même : tu n’as pas besoin de lui. Certes, il te fait du bien. Mais ne vis pas dans la peur. Tu as tout à y perdre.
J’ai rencontré un homme il y a 3 sem de cela, Il semble distant mais me tx au moins une fois sem, question de me garder standby j’ai limpression…il me demande ce que je veux envers lui mais je suis pas demonstrative et vite sur mes émotions et j’ai comme le doute que ca le tracas mais dans le bon sens parcontre je sais quil parle avec beaucoup d’autre femme mais il m’a presque fait une de ses crises de jalousie lorsque je parlais a un ami en facetime… on a eu deux rapport sexuel mais pas a chaque fois que lon se voit…mais il me donne quand meme de laffection lorsqu’on dort emsemble…bref j’adore tous ses points positifs mais il est tres caracteriel et je me demande si il joue un jeu et quil est tres bon joueur ou si il a vraiment des émotions envers moi…on a fait un cour voyage recement et il m’a embrasser devant ses amis mais bon j’ai du mal a croire en ses bonnes intentions puisqu’il me critique toujours et ca mempeche encore plus de me laisser aller
J’ai beau relire l’article je ne vois pas le passage ou il est mentionné que c’est à cause des femmes… Après je ne m’abaisserai pas à répondre à ce genre de commentaire qui mélange tout et caricature les rapports hommes femmes. Vous avez l’air d’avoir beaucoup de colère de vous, quelle qu’en soit la raison tous les hommes de la terre n’en sont pas responsables.
On relèvera encore qu’aucune femme n’est jamais auteure de l’aide, si ce n’est en Gn 2,18.20. Dans la totalité des occurrences bibliques, la source de l’aide se trouve toujours auprès d’individus masculins. Le récit de la création fait donc du mot ʿēzer un usage tout à fait unique. C’est avec beaucoup de discernement et de prudence, donc, qu’il faut comprendre les observations tirées de l’analyse sémantique de ce terme.
cela deviens régulier a chaque rencontre par son attitude je vois qu’il craque de plus en plus et moi aussi il me propose de partir qq jours avec lui cette ete .. Mais il reste mysterieux je reçois des sms tout les jours mais peu le dimanche ou presque pas il me parle de sa vie bcp de ses enfnat de ses parents mais jamais je n’ai vu un de ses proche ni photo .
Mais comment faire en sorte que cette envie vienne de lui ? Un homme cherchera à rester avec vous et à s’engager un peu plus dans votre relation s’il vous aime et que vous avez réussit à instaurer une harmonie dans cette relation. La base est surtout la confiance. Montrez-lui que vous respectez son indépendance et sa liberté. Cette attitude vous sera bénéfique à long terme. Ne vous inquiétez pas, il n’en profitera pas pour vous quitter, au contraire, ce sera l’une des raisons pour laquelle il restera avec vous. Bref, pour qu’il s’engage encore plus avec vous, il doit se sentir bien et heureux dans votre couple.
Donc voilà 4 mois que l’on vit cette jolie relation mais sur laquelle on me met pas de mots… Il n’est pas prêt à être à 100% avec moi… Mais « espère avoir le déclic », me dit que je suis une fille parfaite… Il m’a dit que si cette relation était trop dure pour moi il comprendrait que je parte mais qu’il n’espérait pas parce qu’il tenait énormément à moi et qu’il aimait être avec moi, ne veut pas me perdre…
Alors voilà, je suis séparée du père de mon fils depuis plusieurs mois, et je me suis beaucoup rapprochée d’un de mes collègues de travail ces derniers temps… Au point que je redoute même de tomber amoureuse… Nous échangeons énormément de textos, de mots gentils, petites attentions… Il a l’air d’apprécier ces moments mais je n’en suis pas sure… j’ai peur d’être trop “collante”, mais je ne peux pas m’en empêcher, je pense à lui consentement… J’aimerai pouvoir lui dire que j’ai envie qu’il me serre dans ces bras, m’embrasse…. Mais j’ai tellement peur de prendre “un râteau”…. J’essaies de le laisser venir vers moi, il le fait la plupart du temps, dos-je comprendre qu’il en a envie aussi? Peut être doute-t-il du fait que je ne me soit séparée que récemment… comment lui faire comprendre tout en douceur???? Lui aussi est séparé, et donc célibataire, pas de souci de se côté là!
Elle est bien sûr capable de hausser le ton si jamais quelque chose se passe mal, mais pas pour une broutille : elle n’a jamais de réactions disproportionnées et préfère au contraire relativiser pour agir toujours de la meilleure des façons. Une façon de voir les choses idéale pour tous les hommes qui cherchent un couple au sein duquel la dispute est inexistante ou presque !
Bonjour Alexandre, j’aurais besoin d’un conseil. Je suis en couple depuis 12 ans et ça fonctionne très bien. En décembre dernier, j’ai rencontré un homme qui est aussi en couple (depuis 16 ans). Ça vraiment cliqué nous deux et on a commencé par se texter presqu’à tous les jours afin de se connaître davantage. Ni l’un ni l’autre, on a l’intention de quitter nos conjoints mais on est énormément attiré l’un envers l’autre. À cause de nos horaires, nous nous sommes vu seulement 3 semaines plus tard mais il ne s’est jamais rien passé (seulement embrassé). On avait même prévu quelques rendez vous doux (!)… eh oui, on était prêt à sauter la clôture mais il y a toujours quelque chose qui nous en empêchait (travail, horaire, etc.). La semaine dernière, il y a eu quelques incidents (décès, accident, etc.) dans son entourage et là, il est en mode panique. Il veut rester auprès de sa famille et il ressent maintenant de la culpabilité auprès de sa blonde (”je ne peux pas faire ça à ma blonde, bla bla bla). Avant tout était ok mais là pcqu’ils vivent des drames (que je comprend), j’ai comme ”pogné” le bord. Il dit qu’il veut mettre notre relation sur la ”glace” pour l’instant… peut être que dans 1 mois, 2 mois, etc. mais pour l’instant il dit qu’il ressent beaucoup de peine (qu’il est désolé) et se sent mal de me faire ça. Je lui ai dit qu’on était mieux de ne plus s’écrire pour quelques semaines et on verrait après mais je ne sais plus quoi penser. Il a dit qu’il était d’accord et qu’on arrêterait de s’écrire ”pour un moment” (?). Est-ce que effectivement, c’est mieux de faire ”silence radio”…..
Enfin voilà quoi, c’est cette présence ponctuelle et incessante dans ma vie depuis 6mois qui font que je suis devenue complètement raide dingue de lui. Pour la première fois en 3ans je n’ai eu qu’un seul homme en 6mois alors que nous ne sommes même pas ensemble. Il hante mes rêves, mes pensées. Et en même temps cette passion n’est pas dévorante, au contraire elle m’apaise. J’ai le sentiment qu’il nous faut du temps pour apprendre à nous aimer, à se mettre au diapason. Nous nous connaissions à peine lorsque nous avons tenter quelque chose ensemble, aujourd’hui nous sommes plus à l’aise l’un avec l’autre. C’est tellement étrange.
Bonjour alexandre, j ai suivi vis conseils Je me suis concentree sur moi et j ai creer en distance en disant que le voir d ici un mois etait important pr moi , avant lui ( il me fesait tourner en bourrique j en avais marre , ) par contre Je lui ai proposè une activity afin de casser la routine des Amants … Mais voila ma ? , est ce que au rdv prochain Je dois voucher av lui ( suivre mon envie) ou affirmer la distance … Et lui dire ” ds un mois” comme je lui avais noté… Suivre son envie ou accepter de repressed le rythme ? ( risquer qu il Soit a nouveau distant froid Etc) Merci de m aider . Sarah
Le truc c’est qu’il n’a jamais tenu ce discours auparavant, et je ne pense que je sois la cause du problème parce que je ne suis pas le genre de personne a forcément besoin de quelqu’un pour exister et je ne dépend pas de lui (affecttivement). Je ne suis pas le genre de personne qui s’en cesse répète je t’aime ou demande en retour si la personne m’aime.

On m’a présenté un homme il y a deux semaines au cours d’un repas chez des amis. Cet homme avait l’air bien intéressé de part son attitude et des dire de mon amie. Il m’a donné son numéro de téléphone lui ai envoyé un SMS le lendemain matin rien de bien concret à part à bientôt. Suis partie une semaine en vacances pas de nouvelles de lui ai pensé qu’il ne voulait pas m’ennuyer, à mon retour lui ai envoyé un SMS pour qu’il sache que je suis rentrée c’était une simple conversation. Que dois je penser et faire?
Et je m'appuierai sur une citation de Philippe MEIRIEU (non présent au colloque) (Université Lumière - Lyon 2). " L'éducation ne peut se réduire à l'administration d'une " pédagogie bancaire ", comme disait Paulo Freire, où les élèves doivent simplement rendre le jour de l'examen les savoirs qui leur ont été donnés pendant les cours… " Elle ne peut se réduire à une pédagogie bancaire politico - administrative qui, par exemple, miserait principalement sur l'équipement en ordinateurs de classes complètes. C'est ici, me semble-t-il, qu'il faut poser la question des enjeux des compétences, et surtout des compétences psychosociales et relationnelles. Ne pas les réduire, dans les actes et au quotidien de la relation professionnelle, à des savoirs, dans un contexte d'évaluation forcée. Ne pas les réduire, c'est envisager des comportements relationnels et des attitudes relationnelles en assurant un mouvement bilatéral constructif entre ces compétences, ces comportements et ces attitudes. " Cela ne peut être qu'expérientiel ", selon Jacques FORTIN (Université de Lille). Sans reprendre son exclusive, cela nécessite en effet d'être expérientiel, à tous les échelons de la structure. " Former les enfants à la médiation et à la gestion des conflits… " induit la prévention des conflits par le repérage ou la détection de signes précurseurs. Cette prévention ou cette détection peuvent s'organiser en s'appuyant sur certains comportements relationnels qu'évoque le point 3 de l'article intitulé : " Quelques outils " relationnels " pour mieux communiquer " coécrit par Maryse LEGRAND et Jacques SALOME. Et je cite à nouveau Jacques FORTIN : " Repousser les conflits, c'est faire de l'autoritarisme. En refusant la verbalisation des émotions, on favorise la " cocotte minute ". Comment aider les enfants à verbaliser les émotions, comment apporter du vocabulaire dans le champ des émotions des enfants : cela fait partie des missions de l'école. " Ainsi la technique de visualisation, dont vous parlez au point 3 de l'article précité, va-t-elle dans ce sens et permet-elle une " médiation ". Elle ouvre aussi de nouvelles perspectives sur l'accueil et la gestion d'émotions (comme la colère), l'expression de violences (comme le ressentiment) des adultes. Elle peut faciliter le dialogue, dans le cadre d'une formation continue, autour des " jugements de valeur " derrière lesquels on peut découvrir un matériau d'analyse : des croyances, l'expression symbolique de blessures, de messages paradoxaux, le " biberon éducationnel ". Le décodage cadré de ces " produits de la pensée ", de ces jugements sur les personnes ou les messages, permet parfois de désamorcer, réduire ces " ferments de la discorde ". Il engage un travail sur soi qui ne relève pas d'une thérapie mais d'un accompagnement relationnel. " La violence est un langage… Langage ultime du désespoir… Langage de l'impuissance… " C'est aussi celui des peurs que peut réveiller, chez l'autre, l'adulte plus que l'enfant, des comportements relationnels. En avoir conscience facilite une écoute centrée sur la personne, une utilisation plus efficace et une intégration plus subtile des outils. " Sensibiliser à la responsabilité affective et sexuelle " nécessite de se réinterroger sur la distinction entre relation, sentiment, ressenti, émotion. " Sensibiliser… " me semble une approche plus complexe et plus délicate sur le plan des comportements et des attitudes que sur celui des compétences et des savoirs. Voici un exemple dans le milieu scolaire. Dans la formation du futur personnel des crèches , de nombreuses pages de cours sont consacrées à la diététique et parfois, un seul paragraphe concerne la toilette intime des poupons et des tout-petits, qui ne fait l'objet d'aucun temps de parole en classe. Or nettoyer ou laver le sexe des petits me semble un acte relationnel qui mérite plus qu'un paragraphe et un commentaire éventuel de simple référence. Le contexte, le rapport au corps de l'autre, la qualité du geste, la conscience du geste posé constituent, selon mon point de vue, des éléments incontournables d'un cours destiné à de futurs professionnels. Les mêmes remarques peuvent s'appliquer au " temps des repas ". N'est-il pas important d'accepter d'entendre que ces gestes de " soin " comme d'autres, posés très tôt dans la vie de l'enfant, faciliteront peut-être chez lui le renforcement du " respect de soi, de l'estime de soi, de la confiance en soi et de l'amour de soi " grâce à l'Autre surtout si les ancrages de l'Autre, adulte ou enseignant, sont réalisés ? Axer un cours sur des compétences et des savoirs ne garantit pas des attitudes ou des comportements relationnels. Il reste donc beaucoup à faire, à construire …ensemble dans le respect mutuel des individualités tout en tenant compte du groupe. Débattre du cadre me semble primordial. Clarifier les attentes, repérer ce qui est négociable ou pas, réajuster sont des actes de responsabilisation par rapport à cet " enjeu " de respect mutuel citoyen, à distinguer, me semble-t-il, du concept " saloménien " de responsabilisation.
Malheureusement, il est indispensable de devoir faire face à ce genre de situation. Même si il me manque, je vais de voir avoir les épaules fortes. C’est ce que tu dois te dire, pour te motiver à avancer pendant ce temps défini ou infini. Tu dois digérer ce changement afin de limiter le combat que tu mènes pour réduire la douleur de la rupture. Tu devras peu à peu t’apaiser, accepter et gagner en sagesse face à ce manque et cette absence. Mais sans pour autant oublier la personne que tu as aimé ou qui t’attends…

Je ne me perd pas de vue, garde ma vie, mes activité et accepte de le voir/ lui parler que lorsque je me sens en phase et tout cela sans cette maudite peur de voir un homme partir si je ne réponds pas à ses appels/SMS, et le comble c’est qu’il semble s’accrocher et me reproche de mettre trop de temps pour le revoir alors que c’est lui qui était parti sur un silence radio au début malgré une attirance évidente lol (c’est à ce moment que je suis tombé sur ce site ce qui m’as permis de comprendre un grand nombre de choses !)

En plus de ne pas vouloir (ou pouvoir je ne sais pas trop) s’installer avec moi pour le moment, il n’arrive jamais à prévoir quoi que ce soit avec moi (nouvel an, week-end, vacances), je suis toujours obligé d’insister et de le pousser. J’aimerai le faire réagir, et arrêter de le faire passer avant tout et tout le monde car de son côté ce n’est pas le cas. Je ne sais pas comment faire et ça me rend malheureuse tout ça…
Je ss Lyne ,je lis avec attention votre texte ,j’aime beaucoup vos conseilles.Pour le moment je traverse une situation vraiment difficile dans mon couple ,j’ai tout essaye mais ca ne fonctionne pas donc je cherchais sur internet quelques astuces pour rendre mon amoureux fou de moi donc je ss tombe sur vous j’aimerais que vous m’ aidiez a rendre mon homme fou amoureux de moi pr qu’il puisse me demander en mariage sous peu.Nous sommes ensemble depuis 2 ans mais ca fait quelque mois qu’il prennes sa distance il ne m’appelle plus il m’ecrit a peine ,je lui ai demander souvent qu’est ce qui ce passe entre nous ,il me dit toujours que c’est rien.Je lui ai demander s’il a trouve une autre femme qu’il aime plus que moi il m’a dit non.Je ne sais que faire aidez moi a le rendre amoureux fou de moi

Monsieur Crevier, qui me téléphona un jour, est un bon journaliste intègre. J'eusse aimé être interviewé par lui sur la laïcité. «Second Regard » disparaît : de deux choses l'une :1, On a voulu fermé cette émission qui était tout de même de la pub gratuite pour les organisations religieuses, même si M. Crevier faisait son possible pour lui conserver une distanciation critique digne d'un bon journalisme.2, Ou on le trouvait justement trop critique et on va remplacer «Second Regard» par une émission téléguidée cette fois-ci par des intégristes de toute farine.Ma critique : «Second Regard» était un nom un peu cloche : en modernité, il n'y a qu'un regard de qualité : celui de la Raison, et qui accepte toutes les optiques, registres, opinions, valeurs et perceptions. Mais toutes ces facettes soumises à la Raison. La Raison s'oppose toujours au délire religieux et à ses extravagances.La Raison des Lumières, de Jean Meslier, de Descartes, de Kant, de Spinoza, de Fuerbarch, d'Aristote, de Démocrite, de Stefan Sweig, de Nancy Houston, de Comte-Sponville et de Michel Onfray.
Je suis en couple depuis une semaine avec un homme qui habite à 8h de vol de chez moi. On s’est rencontres il y a un an et demi au mariage d’une amie. Il ne m’avait pas plue. Lui par contre oui. Ainsi qu’a son meilleur ami. Je leur ai laisse mon facebook. J’ai repris ma vie tranquillement. Je n’ai rien vu venir. Depuis quelques mois on a commence a se parler sur facebook puis sur what’s ap. Nos échanges ont commencé à etre quotidiens. En réalité c’est lui qui prenait toujours l’initiative. Puis il y a une semaine il est venu dans mon pays. Il a quelques missions ici donc il sera la tous les 2-3 mois. La distance n’est pas vraiment un problème parce que si ça devient serieux je pourrai le suivre. Le problème c’est que j’ai peur. J’ai peur qu’il se lasse, qu’il ne tienne pas autant à moi qu’il le dit, qu’il me quitte. Si tu peux me donner quelques conseils je te remercie.
Oui. Parce que finalement, je ne contrôle rien des sentiments de l’autre, ni de son envie d’engagement, ni de l’investissement qu’il veut mettre dans la relation. En revanche, je peux contrôler ce que je désire apporter à la relation. Donc, je fais ce que je peux… Autrement dit, j’arrose, je prends soin, je m’occupe de ma part… ça, je peux. Le reste ne regarde que l’autre, pas moi.
La différence avec les hommes est que je m’arrête avant de commencer une relation sexuelle avec la personne. Sûrement car je sens avant de commencer la relation que je vais devoir quitter la personne rapidement et ça me plombe le moral. Alors que les hommes sentent sûrement qu’ils vont devoir quitter la personne après couché avec, ils reprennent leurs esprits.

Le désir amoureux fait en effet des aller-retours, va et vient, et un grand emballement est tout naturellement suivi par une période de repli. C’est que l’amour passionnel et profond conduit à de telles réformes de vie, qu’il fait peur. Un homme peut faire des pauses dans l’engagement sans pour autant être immature ou un salaud. Il faut le savoir, et si on est soi-même amoureux, cela peut valoir le coup de ne pas se fermer complètement et d’avoir, à son retour, si l’amoureux revient, une explication franche et ouverte à son discours.
J’aimerais avoir vos conseils car je fréquente un homme depuis bientôt 4 mois. Au début de la relation, nos allions au restaurant et faisions des sorties mais depuis quelques temps il ne veut plus. De plus, il ne m’a toujours pas présenté à ses ami(e)s alors qu’ils sont au courant que j’existe, je lui ai proposé de voir les miens mais il trouve toujours une excuse. Cela me donne qu’il a honte d’être vu avec moi même s’il me dit le contraire.

bonjour Kamal. il ya un mois j’ai rencontre celui qui est a mes yeux l’homme ideal. mais faute de conseils, sans le savoir d’ailleurs, j’ai applique tout ce qui est ecrit dans cet article. je suis a la fois une soeur, une amie, et bien sure je reste mysterieuse. il me croyait timide jusqu’au jour ou il m’a vue en soiree, festive et tout, riant a gorge deployee. et voila qu’il me dit qu’il aime les femmes mysterieuses. le lendemain au bureau, je lui dit bonjour et je fis mon travail, calmement comme si de rien n’etait. a un moment, pendant la pause, il me laisse un mot qui dit « j’aimerais te connaitre encore plus. » alors, qu’est ce que je fais? Je n’ai pas l’intention de tout lui servir d’un coup. mais je suis un petit peu a court d’idees….Peux tu m’aider?
Cela était sans doute dû au fait que les nanas n’arrivaient pas vraiment à se lâcher par peur de passer pour des salopes (au contraire, être authentique augmente les chances de créer un lien sincère et profond). Alors que, paradoxalement, on aime les salopes au lit (ce qui ne veut pas dire que l’on ne les respecte pas en dehors). Ou par peur de mal faire (y’a des nanas qui malheureusement préfèrent ne rien faire que de faire imparfaitement et donc ne se lancent jamais). Peut-être aussi était-ce dû à l’inexpérience de la plupart des nanas. Enfin, je ne sais pas, ça pouvait être dû à énormément de choses mais l’important ici c’est de retenir que la plupart des filles ne sont pas fameuses au lit (même si ça nous fait toujours plaisir de coucher avec).
Le dernier rendez-vous cancellé il m’a demandé quand j’allais dans son bout car je vais dans la ville où il habite le mardi, je lui ai répondu: Mardi prochain. Il pensait que j’irais avant, je lui ai dit que j’étais occupée pour la fin de semaine. Nous avons convenu de nous voir mardi prochain après mon rendez-vous. Je lui ai fait savoir gentiment que si il cancellait mardi que je vais commencer à croire qu’inconsciemment il désir pas me rencontrer.
je viens vers pour une autre fois voila pour vous raconter un peu le probleme voila apres un ans de relation et avec la reprise du boulot et detudes au meme temps mon compagnon me demande de diminuer le taux de conversation partager sous pretexte durant la journée on es occuper tous les deux ; il avait dis si on sera en ligne le soir au meme temps on parle sinn je te reveil pas de temps a autre yaura des msgs des petis appeles mais pas trop genre ay debut jetais pas daccord mais jai fini par accepter par amour par tt ce on a comme projet en commun en plus je suis presenter a sa famille donc voila pour lui c’est la preuve quil est serieux et quil tien a moi mais pour cette année le rhytme va changer car on a depasser cette periode je suis comprehensive quil veux avancer et reussir cette année comme il a vecu un echec lanné passer dans ces etudes mais jai peur de craquer car il va trop me manquer meme si de mon coter je suis occuper moi aussi merci de me repondre
Bonjour, j’aurais besoin de conseils pour une situation qui m’arrive en ce moment. Il y a un gars qui me plaît vraiment, on s’est vus et on a mangé ensemble un soir et on va se revoir ce weekend. On a passé un super moment, sauf qu’il m’a dit plusieurs jours après qu’il était en kiff sur une personne et qu’en gros, il tenterait peut-être quelque chose avec. Je pensais qu’il voulait plutôt avoir une relation avec moi, mais il est attiré par qqn d’autre et ça me rend folle. Comment je pourrais faire pour l’attirer et pour qu’il s’intéresse plus à moi, pour qu’il finisse par me trouver plus intéressante qu’elle ?
Encore une fois, j’agis dans cette relation comme je n’aurai jamais pensé agir… La patience n’a jamais été mon truc, et pourtant cette fois-ci, j’ai cette force en moi d’attendre… Le pardon m’a toujours été difficile, ou en tout cas vivre avec le fait qu’on m’ait trahi… Mais cette fois-ci, j’ai trouvé la force de pardonner et de poser un cadre précis…
Ma situation, j’ai fréquenté un homme que je connaissais alors que j’étais en instance de divorce. Nous avons couché ensemble. Mon ex a réussi à nous filmer et a essayé de me faire croire que c’était mon copain qui avait filmé. Paniqué j’appelle mon copain qui a du mal à me croire. Résultat il souhaite qu’on arrête de se voir (il a eut déjà une relation houleuse avec une femme mariée et ne veut pas recommencer) et me demande ce que je veux vraiment. Je lui dis que je ne compte pas l’épouser mais que je souhaite conserver une relation avec lui, qu’il me plait et que l’on verra où on va plus tard. On s’est revu régulièrement car on a les mêmes amis, tout reste cordial. Il m’a présenté sa fille nous sommes sortis ensembles en bon copains avec nos enfants respectifs. Il est venu à la maison car j’ai quitté mon ex pour bricoler. Il aime discuter et rire avec moi et ne me propose plus rien d’intime. On vient de faire une randonnée avec les copains pendant 3 jours. Il s’arrange pour être à côté de moi, aime discuter, m’a aidé (j’ai eu un accident), me souri, me regarde dans les yeux. Je sais qu’il est très timide et un peu coincé. Moi depuis 8 mois je ne force rien, j’attends, je souris, je discute, je plaisante avec lui. Mais là je me demande si je dois continuer à attendre qu’il se déclare (je vis ma vie sans trop m’occuper de lui ) où si il ne faut pas le  » brusquer » un peu ? Je suis aussi timide mais moins que lui. Faut-il que je lui parle directement ? Pouvez-vous m’aider ?

Vous devez donc rester concentrée sur l’essentiel, à savoir la notion de bonheur et de bien-être que vous pouvez lui apporter. Cela afin de profiter de l’instant présent et de le pousser à vouloir s’engager un peu plus chaque jour. Cette notion de progressivité est essentielle pour éviter qu’il ne prenne peur et qu’il tente de vous fuir parce que “ça va trop vite entre nous” !
Vous estimez que par le passé vous avez été suffisamment blessé(e) et que vous ne devriez plus faire confiance à l’amour ? Pour autant, ce n’est pas en montrant une fausse image et en vous empêchant de vivre la séduction que vous arriverez à stabiliser vos histoires. Au contraire, vous allez devoir changer d’attitude et ne plis laisser le passer guider vos choix actuels.
J’ai vécu 4 ans avec mon homme mais cela fait deux mois qu’il est parti après un mois de séparation il m’a envoyé un immense mail d’amour auquel j’ai répondu négativement pour qu’il comprenne à quel point tout ça m’a anéanti mais pour toute réponse il s’est éloigné encore plus après m’avoir recontacter le premier au bout d’un mois de SR que dois-je faire maintenant c’est moi qui essaie de l’appeler mais son téléphone est tout le temp éteint je deviens dingue
cet article est intéressant et je suis tout à fait d’accord. Je me retrouve dans plusieurs des attitudes à adopter. Cela fait 2 mois que je suis avec un homme (j’ai 29 et lui 31 ans). On a tous les deux des passifs de relations sérieuses. Pour ma part, j’en suis vraiment amoureuse, je le veux pour la vie. Il est à la fois indépendant et très attentionné. M’appelle tous les soirs, me caresse, me caline beaucoup, il récclame à ce qu’on fasse une virée en montagne, en ski, moto, cheval, parachute tous les week end, on a déjà de merveilleux souvenirs ensembles. on a tous les deux des professions très prenantes, des hobbies, des potes et une famille à laquelle nous sommes attachés. Nous nous sommes présentés nos familles respectives. Mais voilà, il me lance des messages du genre « je n’arrive jamais à me projeter quelque soit le domaine », « je n’ai pas été suffisemment célibataire, je n’ai pas assez eu d’histoires courtes »; ce dimanche, j’étais chez lui et il m’a fait les yeux doux pour que je reste jusqu’au lundi matin ce qui signifie reveil à 5 h (il se lève avec moi et me prépare le petit dej et me conduit à la gare qd je n’ai pas ma voiture). Je l’ai un peu poussé à me dire qu’il voudrait que je reste et il m’a répondu  » je ne suis pas amoureux, j’en ai pas la sensation mais je suis vraiment bien avec toi ». Je suis restée stoïque, j’ai rien répondu on a continué la soirée et au petit matin il m’a remercié d’être restée. Il est en pleine reconversion professionnelle, me parle beaucoup, se confie énormément. Il m’a dit une fois que j’étais rassurante. Mais depuis qu’il m’a dit ça je suis mal… très mal! comment est ce possible d’être aussi attentionné aussi calin sans être amoureux. Il ne se projette pas, j’ai du mal à lui parler du mois qui vient. Il me dit ne pas être amoureux mais ses yeux me disent le contraire. Je ne comprend pas; vous pourriez m’éclairer? Moi je fais la morte je répond peu à ses sms, je ne fais pas cas de ce qu’il m’a dit mais je souffre. Je me dis que je vais me ramasser à la fin; qu’il va me planter… Comment faire?

Outre ses attentes, envies et besoin qu’il avait peut-être mal compris, il se peut que l’homme avec lequel vous étiez n’ait en réalité cherché qu’un simple pansement à ses blessures dans votre relation. Là encore il a pu commencer votre histoire en toute sincérité, en croyant vraiment que cela allait marcher. Mais des blessures anciennes ont pu refaire surface dès les premières joies de la séduction passées. Ces situations peuvent se produire s’il vient de rompre avec une femme qu’il aimait réellement ou bien s’il a toujours des sentiments pour l’une de ses ex. Et s’il se cache cette vérité à lui-même, il est normal que vous n’ayez pas pu la déceler avant que la passion retombe entre vous.


Un petit dernier pour la route. Votre copain a une mère qui râle tout le temps après son père, lequel s’écrase pour qu’elle lui fiche la paix. D’ailleurs, son oncle vit la même chose, avec sa tante qui n’arrête pas de lui reprocher d’être désordonné et de ne pas participer aux tâches ménagères. Quelle belle vision d’une relation amoureuse engagée… Il a peut-être peur que vous ne vous transformiez en mégère une fois l’engagement pris.
bonsoir kamal , voila maintenant 2 mois que je vois un homme dont jai toujours eprouver des sentiments pour lui , le probleme c est qui à deja une copine ! au debut on se parlais , on c est avouer qu’on se plaisait mutuellement , il m a expliquer sa situation avec sa copine il ne ma rien cacher! on a tout de meme fini par sortir ensemble et c etait super mais la j ai l impression qu il s investit moins et quand je lui pose la question il me dit que si et su on sera mieux tout les 2 quand il l’aura quitter, d etre patiente ! j arrive pas a le comprendre ,il ne me montre pas assez qu il tient a moi et j ai peur de trop lui en demander car moi je l’aime vraiment! et jaimerai vraiment qu il soit amoureux de moi ! que dois je faire?
Cela fait trois ans que je suis en couple mais il vient de me quitter car il ne se sent pas capable de faire une relation à distance (sachant qu’il part poursuivre ses études à l’autre bout de la France..). Il dit qu’il ne ressent pas le manque lorsque l’on est loin l’un de l’autre (rarement plus d’une semaine) et qu’il n’a pas envie de me parler tout le temps, cependant il dit qu’il m’aime .. Je tente de le récupérer mais je n’arrive pas à savoir si c’est une bonne idée ou même à savoir pourquoi il ressent ça.. M’aime t’il encore vraiment comme il le dit ? Et sachant que lorsque que l’on se retrouve il est très heureux veut me voir et tout se passe très bien lorsque nous passons du temps ensemble.
Tout essayer revient à ne rien essayer car c’est en général la peur qui parle et dans cette situation on ne laisses pas le temps à nos actions de porter leurs fruits. Tu dois donc avant tout construire un plan de reconquête et t’y tenir. Si tu as besoin d’aide pour cela, n’hésite pas à réserver une séance de coaching avec un des membres de mon équipe de coach ou avec moi 😉

Quand début Novembre arrive.. Les jours avant le départ arrivèrent à grand pas, les sentiments étaient de plus en plus fort, le stress monta.. J’avais compris que c’était bientôt le jour J… Puis le Jour J commença.. nuit blanche pratiquement, on se rassurer comme on pouvait, on essayer de gérer un max nos émotions et ce stress qui nous envahissait à l’idée de se perdre en route.. Puis tôt le matin avant d’aller travailler, je l’ai accompagné à la gare avec ses proches..
Éric, 44 ans, évoque une ex-compagne qui se débrouillait toujours pour souligner leur différence de salaire. « C’était tellement subtil, bien enrobé, que je ne pouvais pas le prendre mal, en tout cas, je ne savais pas comment riposter sans paraître geignard, j’étais humilié et réduit au silence. » Ponctuelles ou régulières, ces marques d’irrespect ne sont jamais, aux yeux des thérapeutes de couple, anodines et inoffensives. Et elles peuvent prendre de multiples formes.
Ceci dit, je ressens désormais un 'éloignement' de sa part. Il m'a confié avoir du mal à accepter son coeur, à accepter ses sentiments, il a besoin d'être seul, alors que les sentiments sont là. Je n'ai pas envie qu'il "s'échappe", on va dire. Et je ne sais pas trop comment le rassurer, du moins comment l'aider à gagner une force psychologique suffisante pour faire face à ces sentiments.
Ici, tout est une question d’habitude. Il faudra faire en sorte que cet homme chez qui tu souhaites susciter le manque ait l’habitude de prendre des initiatives. On entend ici par initiatives, l’envoi de messages, le premier appel de la journée, les propositions de rendez-vous, etc. Il aura alors l’habitude de penser à toi et le manque sera créé naturellement petit à petit. Son cerveau va imprégner cette situation.
Cela était sans doute dû au fait que les nanas n’arrivaient pas vraiment à se lâcher par peur de passer pour des salopes (au contraire, être authentique augmente les chances de créer un lien sincère et profond). Alors que, paradoxalement, on aime les salopes au lit (ce qui ne veut pas dire que l’on ne les respecte pas en dehors). Ou par peur de mal faire (y’a des nanas qui malheureusement préfèrent ne rien faire que de faire imparfaitement et donc ne se lancent jamais). Peut-être aussi était-ce dû à l’inexpérience de la plupart des nanas. Enfin, je ne sais pas, ça pouvait être dû à énormément de choses mais l’important ici c’est de retenir que la plupart des filles ne sont pas fameuses au lit (même si ça nous fait toujours plaisir de coucher avec).

Mois j suis perdue.je l’ai rencontré pendant les vacances d’été et tout allait très bien mais en août il a dût aller continuer ses études à l’autre bout du pays et depuis j’ai mis de la distance pour pas l’étouffer.au début il m’écrivait quand même mais maintenant nous parlons de moins en moins et e ne sais plus où j’en suis même s’il me dit qu’il m’aime encore..
Pour résumer mon histoire, j’ai rencontré mon amoureux il y a 7 ans à ce moment là nous étions en couple tous les deux. Nous avons eu une attirance dès le premier jour. Nous nous sommes séparés de nos conjoints et vivons pleinement notre histoire d amour depuis plus d’un an. Seulement voilà il travaille souvent à l étranger malgré le manque notre relation est intacte. J’ai juste souvent l impression d être trop sur lui a son retour de mission alors que lui semble à chaque fois avoir besoin d’un temps de décompression. Nous ne vivons pas encore ensemble alors quand il rentre j aimerais qu’il soit h 24 à mes côtés, alors que lui attend 2 ou 3 jours pour venir à moi… De la même façon qu’il peut ne pas répondre à mes messages ou mes appels durant quelques jours ce qui me rend folle à l’idée qu’il doit repartir rapidement et que chaque instant compte. Que faire ? Dois-je marquer une distance pour qu’il veuille être davantage à mes côtés ? Merci d’avance.

Il semble composer les choses différemment ce garçon. Avec lui, le dialogue semble la clée. Même si ça peut sembler assez froid, il y a quelque chose de rassurant dans son comportement. N’hésites donc pas à parler, évoquer tes doutes (notamment sur le très long terme, bien que tout le monde puisse changer d’avis dessus, encore une fois, vous êtes jeune, il est tôt, il a bien le temps de voir venir. Quand ça fera quelques temps/années que vous êtes ensemble, si le mariage est important pour toi, il posera la question autrement qu’aujourd’hui où c’est tout neuf.)

×