En couple, on a tendance à tolérer quelques dépassements pour préserver l’harmonie. Tant mieux. Le hic, c’est que c’est souvent le même qui accepte et l’autre qui abuse. Vous acceptez qu’il tape systématiquement dans votre placard sans prendre la peine de le remplir ? Ce n’est pas grave. Mais le jour où vous vous retrouverez privée de vos biscuits préférés un dimanche après-midi, vous vous rendrez compte qu’il a dépassé vos limites. Pas touche aux Pépitos sans renouvellement des stocks !

« Je n’aurais jamais cru qu’elle/il aurait pu me faire ça un jour… » Avez-vous déjà eu cette pensée ? Une personne chère à votre cœur, une relation de longue date détruite à cause d’un mensonge, d’une trahison, d’une infidélité. Vous êtes surpris et avez du mal à vous en remettre mais Dieu Lui ne l’est pas. Il savait ce qui allait se produire. Voilà pourquoi parfois, Il éloigne de nous certaines personnes qui ont le potentiel de nous faire du mal, beaucoup de mal. Il ne veut pas que nous souffrions inutilement, alors comme un bon Père, Il nous protège de tout ce qui constitue une menace pour notre bien-être, notre famille et notre avenir.


Nous avons échangé sans grand débat encore 2 jours puis, 10 jours ont passé sans aucun échanges et le revoilà qui me recontacte en me demandant de lui laisser une seconde chance de se voir et me montre que je lui plaît et qu’il peut faire les choses bien…. Qu’il regrettait sont comportement, qu’il souhaitait se rattraper… J’ai accepté parce qu’il me plaît beaucoup.
Oui, en effet, je lui en ai parlé. Il me dit qu’il n’est pas très portable, mais d’ici là à ne rien m’envoyer du tout… Pour le fait de me laisser à l’écart, il m’a dit qu’il voulait profiter de la soirée avec ses potes, alors qu’on ne se voit pas très très régulièrement (2 fois par semaine). En fait, je sens le très indépendant, plus que moi, enfin en ce qui concerne une relation amoureuse. C’est pareil, une fois, je suis partie en vacances pendant deux semaines, donc on ne s’est pas vus, et rien du tout, il a fallu que je lui envoie (quand même) quelques messages, sinon rien… J’ai besoin de quelque chose de très fusionnel, comme je le disais, on communique oui, mais que deux fois par semaine, sinon c’est vide. Il m’a dit que ce n’était pas pour ça qu’il ne pensait pas à moi, mais c’est mieux de le montrer je pense… Enfin voilà :/

Il y a des méthodes pour que les femmes, qui comme vous, veulent trouver l’amour commencent à séduire. Un sourire, un regard appuyé, un geste… Ce sont autant d’éléments qu’un homme va interpréter comme un signe d’intérêt. C’est en le charmant qu’il se sentira obliger de vous séduire également car il doit être à la hauteur de la femme qui lui fait face.
Le dernier rendez-vous cancellé il m’a demandé quand j’allais dans son bout car je vais dans la ville où il habite le mardi, je lui ai répondu: Mardi prochain. Il pensait que j’irais avant, je lui ai dit que j’étais occupée pour la fin de semaine. Nous avons convenu de nous voir mardi prochain après mon rendez-vous. Je lui ai fait savoir gentiment que si il cancellait mardi que je vais commencer à croire qu’inconsciemment il désir pas me rencontrer.
La psychologue explique l’importance de se fixer tout de même une limite, mais attention il n’est pas question de mettre la pression à son partenaire, mais de se fixer des limites pour soi. Par exemple, si l’année prochaine la situation n’a pas évoluée, que vous souffrez toujours de la situation, et que votre chéri ne souhaite toujours pas aller plus loin (pour différentes raisons évoquées précédemment), il sera peut être temps de prendre une décision…
Je ss Lyne ,je lis avec attention votre texte ,j’aime beaucoup vos conseilles.Pour le moment je traverse une situation vraiment difficile dans mon couple ,j’ai tout essaye mais ca ne fonctionne pas donc je cherchais sur internet quelques astuces pour rendre mon amoureux fou de moi donc je ss tombe sur vous j’aimerais que vous m’ aidiez a rendre mon homme fou amoureux de moi pr qu’il puisse me demander en mariage sous peu.Nous sommes ensemble depuis 2 ans mais ca fait quelque mois qu’il prennes sa distance il ne m’appelle plus il m’ecrit a peine ,je lui ai demander souvent qu’est ce qui ce passe entre nous ,il me dit toujours que c’est rien.Je lui ai demander s’il a trouve une autre femme qu’il aime plus que moi il m’a dit non.Je ne sais que faire aidez moi a le rendre amoureux fou de moi
Vous devrez apprendre à ressortir vos armes de séduction. Quel trait de votre personnalité lui a-t-il le plus plu lors de vos débuts ? Pour raviver la flemme du début, vous devrez titiller la curiosité de votre homme, lui montrer qu’il en a encore à apprendre sur vous, que vous avez plus d’un tour dans votre sac. En découvrant ces facettes cachées de votre personnalité, vous ferez renaître le désir en lui et vous lui donnerez l’envie d’aller vers vous. Vous devrez faire preuve d’imagination, en organisant par exemple une soirée surprise rien que tous les deux, en portant des tenues affriolantes…. Vos efforts pour le reconquérir paieront ! Le fait que vous essayiez de lui plaire, lui prouvera que vous tenez à lui et que vous n’avez pas envie de le perdre.
Ce n'est pas toujours facile de s'admettre à soi-même que nous sommes la source du problème. J'entends souvent des célibataires protester que «non, ce n'est pas vrai, je fais plein d'efforts pour rencontrer, je prends bien soin de moi et de mon apparence, je suis sur trois sites de rencontre différents, je fais plein d'activités sociales...» Mais voilà, comme l'a si bien dit Carl Jung «Peu importe votre attitude consciente, votre inconscient a mainmise absolue et peut faire ce que bon lui semble.» Ainsi donc, la seule solution possible pour régler le problème est d'augmenter votre niveau de conscience, de rendre l'inconscient conscient afin qu'il cesse de contrôler votre vie amoureuse. Pour plus d'information sur le sujet, j'aimerais vous inviter à télécharger mon ebook gratuit Amour: mode d'emploi. Il est un excellent point de départ pour vous mettre sur le chemin qui mène à l'amour...
Quelques semaines après, souhaitant savoir ce qu’il devenait et ne voulant pas me torturer l’esprit à savoir s’il fallait que je le contacte ou pas, je l’ai appelé. Il m’a appris qu’il était à l’étranger et qu’il avait dégoté un travail qui le pousserait à déménager dans quelques semaines. Pendant ce temps-là, nos échanges sont plus ou moins redevenus comme avant. Nous nous envoyions des textos (moins fréquemment qu’au début) et nous appelions ; on retrouvait la même complicité qu’au début. On a même envisagé que chacun vienne voir l’autre (alors qu’avant, il ne le voulait pas) mais il a préféré « attendre un peu, histoire de parler, de passer du bon temps, rigoler… » (il prévoyait il y a 2 semaines, de venir début décembre). Le fait que je sois moins dans la demande lui plaisait clairement et faisait qu’il m’appelait ou m’envoyait de petits messages ne serait-ce que pour me dire bonjour (comme avant…).

Oui, on ne s’engage pas avec avec un inconnu (évident, cher Watson). Je ne suis pas d’accord sur le fait qu’il faille passer un laps de temps indéfini avant d’affirmer qu’on connait quelqu’un, et que là seulement on est prêt à s’engager. La découverte de l’autre est un processus qui ne s’arrête pas, même après des dizaines d’années de vie commune. La différence dans nos points de vue est ici : tu penses qu’il faut vivre avec l’autre pour pouvoir s’engager, et moi je pense qu’il faut s’engager pour pouvoir vivre avec l’autre (j’ai bien compris cette fois, j’espère^^)


J’aurais aimée savoir comment faire pour convaincre un homme qui a l’habitude d’avoir des plans régulier avec des femmes d’arrêter sa et qu’il se dise que je suis la pour lui donner l’amour qui n’a pas l’habitude d’avoir sa et surtout pour lui donner de l’amour et lui et à sa fille.. comment faire pour qu’il ce dise que je suis la pour l’aimer et lui donner tout l’amour que je peux lui accordée ?
Je sais qu’il tient à moi et je sais qu’un jour tout sera terminé, par je ne sais quelle force. Je ne sais pas comment réagir, agir comme d’habitude car nous sommes très bien ou renoncer de moi-même ? Si c’était à une amie que ca arrivait, je ne saurais même pas lui conseiller de profiter ou de partir. Je me projetais un peu avec lui, des fois non. Je voulais savoir pourquoi il m’a dit une chose si catégorique, c’est tôt pour décider. Il m’a dit que c’était en rapport avec une conversation qu’on a eu sur la confiance récemment, qu’il devait me dire tout ça sinon il aurait eu l’impression de profiter de moi et de me trahir.

J’ai vécu une histoire étrange avec un homme pendant trois ans…une histoire un peu cachée car peu de nos amis et de nos proches étaient au courant de notre relation…il préfèrait vivre heureux et cachés ! Je l’ai quitté parce qu’il était toujours en contact avec son ex et je trouvais leur relation ambigu, mais bref. Il y a une semaine, je l’ai revu au cours d’une soirée entre amis. Il a alors repris contact avec moi après plusieurs longs mois de rupture…il m’a sorti le grand jeu, des phrases d’amour, des projets etc. Nous nous sommes revus samedi soir pour un restaurant suivi d’une belle nuit d’amour. Et dès le lendemain, alors que je rentrais chez moi, je l’ai senti distant. Moins “in love”, moins emballé…c’est à peine s’il répond à mes sms maintenant. Que dois-je en conclure??? Quand j’étais distante et réticente, il venait vers moi, maintenant que j’ai recouché avec lui et lui ai ouvert mon coeur, il repart. Expliquez-moi, je suis perdue!


La traduction grecque la plus commune du mot ʿēzer, comme vu précédemment, se fait par l’usage des mots boêth-. Il est donc intéressant de prolonger notre étude de ce vocable dans le Nouveau Testament, pour percevoir quel sens il revêt alors. Cette racine, notons-le, n’apparaît que peu fréquemment dans le Nouveau Testament (11 occurrences). Dans une majorité des cas (7/11), les auteurs de l’aide sont Jésus ou Dieu, qui interviennent en faveur d’hommes et de femmes dans des circonstances de possession démoniaque (Mt 15,25 ; Mc 9,22), d’incrédulité (Mc 9,24), de tentation (He 2,18 ; 4,16), de danger face aux ennemis (He 13,6) et même de besoin de salut (2 Co 6,2). Là encore, la dimension d’une aide qui délivre, voire qui sauve, se confirme.
Quand j’ai abordé le sujet avec lui, j’ai eu l’impression de passer pour une fille dépendante en attente, alors que je suis active ce n’est pas dans mon tempérament d’attendre après quelqu’un. Néanmoins, il me paraît judicieux après un an de relation de chercher à construire un peu plus en profondeur une histoire et cela ne veux pas pour autant dire que l’on est dépendant…
Nous en sommes tous passés par là et la plupart d’entre nous ne comprennent pas comment on peut infliger ça à quelqu’un d’autre. Mais ça arrive. Il m’est une fois arrivés d’avouer mon amour à un homme, qui m’a répondu qu’il n’était pas certain à 100%. À ce jour, je pense que ce n’était qu’une excuse foireuse, mais enfin… Il s’éloigne parce qu’il pense que si vous êtes la bonne et que s’il réagit malgré tout comme ça, c’est que lui n’est pas l’homme de votre vie.
Oui, pour la vie à deux, tout le monde n’est pas prêt, c’est vrai, et tout le monde n’en a pas envie. Mais parfois c’est une question de savoir vivre : le sujet a démarré par l’histoire d’une personne qui a largué une autre personne en lui disant « je t’aime mais je ne sais pas pourquoi je le fais ». Ensuite, il demande chaque jour de ses nouvelles pendant que l’autre pleure toute seule le cœur brisé. Moi je me pose des questions…

En début de soirée,un tas de gars ce colle à moi pour danser et comme j’étais très alcoolisé et que je voulais le rendre jaloux je n’en ai pas recalée beaucoup. Il ne me calcule que très peu à ce moment car il avait pris des stupéfiants ou autres. Plus tard en soirée quand il est “redescendu” nous parlons tout les deux à plusieurs reprises. À partir de la il me cherche et veut me parler. On retourne danser et la c’est comme si il se réveillait. Il me dit de l’embrasser. Je refuse jusqu’à ce qu’il m’agrippe.
Au 7 eme mois, on se découverait sensuellement et tres lentement… on a appris a entretenir des conversations quand ca ne va pas quelque part (plus de guerre froide), et il y avait de moins en moins de tabous, il me disait souvent  » je t’adore  » qui me laissait perplexe mais bon lol (car il disait n’être jamais tombé amoureux avant mais qu’il y croyait a l’existance de l’amour vu que ca aveugle le monde entier)… on a appris a s’ouvrir l’un a l’autre sans avoir peur de nos jugements, ou d’embeter, ou de se prendre la tete… c’est beaucoups d’efforts, mais ca en vaut le coup vraiment, et c’est tres beau a vivre… ces hauts et ces bas… des aléas de la vie d’ou on en sort toujours plus fort…
×