Je pense que ce qu’entend guismo33 par se protéger de ses sentiments, c’est la notion de perte de contrôle de soi provoquée par le sentiment amoureux, un peu comme lorsque l’on est sous l’emprise d’alcool ce sentiment nous fait faire naturellement des choses que nous ne ferions jamais en faisant appel à notre bon sens (comme se taper 6h de train) par exemple, des choses qui ne nous ressemble pas au final et pour lesquelles nous aurons une sorte de répulsion une fois retrouvé notre état normal (la fameuse gueule de bois). Ainsi le sentiment d’emballement déclencherait un signal de relation toxique à venir contre lequel nous nous protègerions via la prise de distance. Par opposition une relation qui démarre de façon plus progressive via de l’amitié serait perçue comme plus saine. (J’utilise le pronom nous mais je ne souhaite pas faire de généralité c’est juste mon interprétation masculine du propos de guismo33 mais peut être qu’il voulait dire autre chose).

Pour manquer à un homme, vous devez partager des moments inoubliables à deux. Non seulement pour passer un bon moment avec lui et profiter de votre temps libre ensemble, mais en plus c’est en créant des souvenirs communs forts que vous allez pouvoir construire votre relation progressivement et faire en sorte qu’il puisse penser à vous, même lorsque vous êtes loin l’un de l’autre.
11 « C’est le moment où les vôtres rentrent à la maison. L’atmosphère qu’ils attendent de vous, c’est encore vous qui devez la créer : le sourire, une bonne table, l’intimité du foyer » [11]. Jusque dans les années 70, l’objectif de la maîtresse de maison, qu’elle travaille professionnellement ou non, était de bien tenir son intérieur, mais également de rendre la plus agréable possible une vie conjugale et familiale qui s’inscrivait dans la durée et la stabilité. En cette période de fragilité conjugale, la majorité des auteurs de ces nouveaux manuels de « conseils conjugaux » va s’appesantir sur la difficulté d’être un homme dans une relation avec une femme à l’ère post-féministe et sur le nécessaire travail que celle-ci doit réaliser pour renouer avec une féminité propre à répondre aux espérances masculines. Féminité certes réactualisée puisque la femme contemporaine doit démontrer à la fois son autonomie et sa capacité à nouer des relations désintéressées et amoureuses [12], mais se définissant encore et toujours par des qualités « naturelles » de sensibilité, de tact, de sollicitude, de persévérance et de patience.
et donc le peu de fois où il me répond, ça ne ressemble pas un tit mots d'amour comme avant, pas de "tu me manques", pas de "je pense très fort à toi"...la chose la plus mimi qu'il dise dedans c'est "gros bisous" ou "tit friandise" (qui est mon tit nom) et en général ça fini par "je te tel ce soir" l'air de dire me renvoi pas de textos, ça me soule (ce dont je suis sure puisque kil me l'a laissé entendre de vive voix)
Voilà pourquoi un homme peut soudain paraître absent. Sa femme doit cesser de se creuser la cervelle pour comprendre ce qu’elle à fait afin de mériter une telle indifférence et admettre que cela n’a rien à voir avec elle. Elle doit apprendre que lorsqu’un homme peut se rendre sans encombre dans sa caverne dès qu’il en ressent le besoin, il ne tarde pas à en ressortir. Tout rentre alors dans l’ordre. Cela est d’autant plus difficile à admettre pour une femme qu’une régle d’or féminine commande de ne jamais abandonner quelqu’un en détresse. Tourner le dos à son homme favori au moment ou il est perturbé lui semble donc la négation de l’amour. Puisqu’elle tient à lui, elle cherchera plutôt à le suivre dans sa réclusion pour tenter de l’aider à arranger les choses. Et comme l’homme ne l’entendra pas de cette oreille, c’est là que les soucis commencent.
Aujourd’hui, malgré qu’il à décider de tout arreter, je le sens revenir vers moi, la semaine derniere nous nous sommes échangé nos mails, par ce qu’il m’a annoncer qu’il partait pour une formation d’un ans en mer loin des cotes et que nous pourrions nous communiquer par mail, il à apprecier des photos de moi que je lui es envoyer il y a quelques jours, et je sais que souvent il se connecte sur le site juste pour échager avec moi, je le sens un peu perdu, il ne me montre rien de cela, mais je vois bien qu’il veux revenir avec tres certainement des questions qui le perturbe. Moi je veux absolution garder contacte avec cet homme, je suis prete à attendre le temps qu’il faut, car je sens qu’il peux se passer quelque chose de merveilleux entre si le temps veux bien nous le permettre, mais la seul question qui me fais peur est combien de temps cela prendra t il? Ai je bien raison d’attendre ou meme d’espérer dans une relation comme celle la? malgré que mon coeur me demande d’être patient et de lui laisser le temps, mais lui revient il pour me reconquérir, ou tout simplement par amitier? Je ne sais pas faire, aider moi si vous pouvez. Merci
Bonjour depuis 5 mois je parle avec un homme sur internet.au début on se parlait tt le temps et il se montrait plus entreprenant en me disant que je lui plaisais qu il avt envie d être avec moi.puis nos messages se st espaces mais des qu on se parle on sent qu il y a Tjrs qqchose entre nous et me dit que je lui plais.on se parle au téléphone.par message et je m aperçois que je suis accroché à lui et que qd on ne se parle pas il me manque.on ne s’est Tjrs pas rencontré,pbs garde de ses enfants,Boulot mais continue à me dire qu on finira bien par se rencontrer.bcp d amis m ont dit de laisser tomber,que s il voulait me voir il serait déjà venu.mais moi j ai pas envie d abandonner.c Tjrs moi qui envoit message en premier et il répond Tjrs de suite.je sais qu il faudrait que je me montre distante pour voir s il revient mais j y arrive pas c trop dur .pfff ca me fait souffrir .j aurais envie de lui dire que j ai envie d être avec lui,le voir,le toucher.mais en faisant ca il risque de me fuir.et si je ne dis rien il ne se passe rien.alors que faire,je veux tt faire pour etre avec lui.
Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.
Mais qu'est -ce que de s'engager à tout prix apporte réellement après une semaine , 2 mois , 5 mois ? Nous les femmes on a besoin d'etre rassuré . On prefererait etre l'officielle d'un homme qui nous aime à moitié tant qu'on est sur de le posséder . Le secret d'une relation stable c'est la liberté . Arretons de vouloir tout posséder et soyons heureuse seules .
La manière dont les versions anciennes de la Bible hébraïque ont traduit l’expression ʿēzer kᵉneg̱dô offre une lumière supplémentaire. Du côté des versions en langues sémitiques, elles essaient de trouver un équivalent à l’expression hébraïque difficile. La traduction araméenne du Targum, par exemple, a un « soutien lui correspondant », tandis que la version syriaque de la Peshitta propose « une aide comme lui ». Le guèze24 signifie, quant à lui, « une compagne (ou amie) qui l’aiderait ». Cependant, on constate que ces traductions sont relativement tardives et le texte de certaines d’entre elles s’appuie sur l’Ancienne Septante ou s’en inspire dans leur exégèse. Ceci nous amène donc à consulter la première traduction du Pentateuque réalisée dans l’Antiquité, la Septante.

Bonjour kamel, moi je suis en couple depuis 2 ans et demi, et depuis un moment ça ne va pas très bien, j’ai essayé un peux tout mais rien du tout il trouve que j’exagere trop et qu’il a toujours été comme ça, même si je l’aime je suis de plus en plus attirée par mon prof avec qui je travaille et qui a 7ANS de plus que moi et avec qui j’ai des relations plus amicales et même plus !!! maintenant je pense à quitter mon copain et essayer de séduire plus mon prof mais j’ai peur de faire un mauvais choix !! aidez moi
12 Dans la mesure où le langage masculin est « naturellement » centré sur l’information, la vie des hommes ne comporte pas beaucoup d’introspection, affirment nos auteurs. « Il est difficile de discuter de sentiments et d’émotions dans un langage qui privilégie les faits » [13], peut-on lire. Ou encore : « La transformation de l’institution met au grand jour une évidence qu’elle contribuait probablement à masquer. Le féminin semble avoir une évidente facilité d’accès à la parole, là où le masculin – qui pourtant avait l’exclusivité officielle des mots – est souvent en difficulté pour parler de lui » [14]. Or, suggèrent ces auteurs, les hommes, pour être à même de rendre les femmes heureuses et ainsi endiguer cette épidémie de séparations, ont besoin d’arriver à s’exprimer émotionnellement et d’accéder à un épanouissement affectif dont la nature les a privés. Leur première partenaire dans ce système devrait être leur femme ou compagne. « A la différence des femmes qui, pour la plupart expriment ce qu’elles ressentent, les hommes ont en effet un mal fou à s’ouvrir aux autres » [15], énoncera Alon Gratch, psychologue clinicien « spécialisé » dans une clientèle masculine, en ajoutant que son livre s’adresse d’abord aux femmes parce que, décoder les comportements masculins afin d’améliorer leurs relations avec les hommes constitue pour elles un enjeu prioritaire. « A l’intérieur de tout homme « fermé » sommeille un homme « ouvert » et affectueux qui n’attend que sa libération » [16], écriront d’autres. Cet homme intérieur, complètent-ils, est malheureusement incapable de s’évader seul, a besoin que quelqu’un fasse le premier pas pour lui tendre la main, déverrouiller la porte des stéréotypes masculins et éloigner la crainte de la dépendance qui le tient enfermé.
Aujourd’hui lorsque je lui reproche de ne pas assez s’investir et en l’occurrence de ne pas me parler de projet ” lui fait peur ” et il prend la fuite ( il m’ignore quelques jours ) mais revient lorsque je lui dit ok j’arrête de te ” prendre la tête “. Sauf que j’ai envie de me marier, sa famille sait pour nous ( mais ils sont très ouvert d’esprit) la mienne aussi mais l’est moins. Ma mère me pressionne pour que j’officialise cette relation et de mon côté j’aimerai qu’on puisse vivre ensemble sans être dans le pêché et puis 4 mois que nous vivons ensemble il me connaît par coeur ! lol
Mais qu'est -ce que de s'engager à tout prix apporte réellement après une semaine , 2 mois , 5 mois ? Nous les femmes on a besoin d'etre rassuré . On prefererait etre l'officielle d'un homme qui nous aime à moitié tant qu'on est sur de le posséder . Le secret d'une relation stable c'est la liberté . Arretons de vouloir tout posséder et soyons heureuse seules .
C’est toujours compliqué quand une relation est inconfortable, de poser les questions pour soi, de ne pas reprocher à l’autre l’échec de la relation. D’autant plus quand on s’est battu pour l’autre, quand on a un peu « forcé » la relation. Il arrive souvent que l’un des deux donne plus et pour lui, se dire que c’est son don qui est à mettre en question, c’est pas évident.
bonjour ma situation est très compliquée ! j’ai connu un homme depuis une semaine dans le mariage de son frère ! je me suis tombée amoureuse de lui ! il y avait un coup de foudre mais malheureusement ce n’était pas réciproque ! ma tante vue qu’elle le connais nous a mis en contact ( apropos d’un sujet débile sur son travail ) la premiere conversation etait plus ou moins réussite mais aprés quand je l’envoyai un msg il m’ignore il s’enfou de moi et il me répond aprés une heure ou deux … bref
Vous pouvez faire l’exercice avec chacun des sens du dictionnaire, et vous verrez que votre compagnon peut légitimement avoir très peur de l’engagement. Ne seriez-vous pas vous-même paniquée à l’idée de faire un choix définitif, sans possibilité d’erreur, étouffant, voire mortel (pour les claustrophobes, entrer dans un ascenseur et ne pouvoir en sortir provoque des attaques d’angoisse incontrôlables), avec la pression de devoir subvenir financièrement aux besoins de votre famille ?
Après une relation difficile de deux ans ou je me suis faite trompée, j’ai rencontrer mon copain en vacance, depuis sa fais 8 mois que nous sommes ensemble, mais le problème c’est que z je n’est pas confiance et je l’harcèle de question et d’appel. Je remet toujours ses propos en doute. Il reste avec moi malgres tous mais je sens quil commence a être distant et au final il n’y a plus l’étincelle entre nous. Je ne lui manque pas, et l’envie d’être l’un avec l’autre n’est plus . Pourtant on s’aime, que faire pour raviver la flamme? Que dois-je faire pour changer ?
Ne change pas pour lui. Tu devrais faire marche arrière le plus tôt possible, si tu as l'impression que tu devrais changer quelque chose chez toi pour convaincre ton petit ami. Tu devrais en fin de compte accepter que ton petit ami apprécie et aime la personne que tu es vraiment et non pas une version parfaite et artificielle de ce que tu crois qu'une petite amie devrait être, bien que tu puisses prendre certaines mesures pour améliorer ta relation et pour être plus compréhensive.
Il ya aussi cet problème de la barrière de la langue, on utilise le plus souvent encore le traducteur pour communiquer,mais souvent le traducteur ne retraduit pas toujours exactement ce que l’on se dis, et parfois cela porte confusion dans nos échanges. Que me conseil tu alors, est ce qu’il faut que je continue à communiquer avec sans plan sur la commette, juste lui laisser le temps de se ressentir en confiance avec moi et de revenir tout seul tout doucement? Combien de temps pense tu que cela peux durer ainsi, car j’ai encore jamais vécus une tel relation, si incertain, mais si passionnelle et indépendant, mais peut’être par ce que comme lui je n’ai vraiment jamais connue le vraie amour avec un homme qui me plait en tout points, sortant d’un divorce épuisant avec un homme que je me demande encore aujourd’hui si je l’ai vraiment aimé?
Dans mon couple, j’avais peur parce que je n’avais aucune idée de qui j’étais. Les seules parties de moi-même que je connaissais ne valaient rien. Je ne me voyais pas comme quelqu’un de bien, alors qui aurait bien pu vouloir être avec moi ? Je me suis convaincu que c’était pour son bien que je n’épousais pas Mary et que je ne lui faisais pas d’enfant.

Une question me prends la tête depuis quelques temps.. J ai rencontré C. avec qui j ai vécu une belle histoire on se ressemble on s entend parfaitement bien on vit on rit nos enfants s entendent …tout son entourage m accepte m apprecie. .. il est heureux …. un jour des problèmes lui passe son temps a mater draguer d autres filles pas devant moi mais je l apprends je lui en parle il le fait devant moi … Je me dis qu’on est ensemble que je me prends la tête pour rien.. peu de temps après je craque nerveusement à cause du travail et après notre histoire stop … il drague et sort avec une autre nana devant moi mes amis ma fille …
Bonne question. Perso, j’écris des articles, je parle à mes amis hommes, je reprend sur beaucoup de choses mon compagnon : « non, ce n’est pas parce que toi = homme, moi = femme », je laisse de la place et valorise la « non-virilité »/ »le sentiment » / « la rencontre de l’autre », j’essaie de ne pas tomber dans le sacrifice, j’invite à ce que les femmes cessent l’amour sacrifice…

Ceci dit, après lui avoir parlé de son manque de « signes affectueux » de sa part hier, j’ai été rassurée. C’est quelqu’un qui me donne envie de m’améliorer, qui pense comme j’aimerais un jour arriver à penser, mais le plus bizarre : c’est quelqu’un chez qui je ne veux rien changer, je veux juste qu’il se « lâche » et abandonne ses peurs à mes côtés, au fur et à mesure. Mais c’est quand même très difficile, pour moi qui ai l’habitude des mecs autocollants, des relations plutôt fusionnelle ou tout du moins, des mecs beaucoup plus démonstratifs, de me faire à un caractère de célibataire endurci par la vie… Je ne comprends pas toujours sa façon de voir les choses, je lui ai dit, et il a eu l’intelligence de me répondre « mais moi je peux comprendre que tu n’ais pas la même vision des choses que moi, et je l’accepte. Alors si quelque chose te dérange, dis-le moi. »
Oui, les hommes ressemblent à des élastiques : lorsqu’ils se réfugient dans leur caverne, ils ne peuvent s’y enfoncer que jusqu’à un certain stade avant d’être ramenés à leur point de départ. L’élastique est donc le symbole idéal pour nous aider à comprendre le cycle de l’intimité masculine, cycle fait d’un rapprochement suivi d’un éloignement, puis d’un nouveau rapprochement plus serré.

Nous les rencontrons. Ils nous plaisent. Rapidement, nous voulons plus. Pourtant, au bout de quelques rendez-vous, ils se font plus distants. Ils répondent moins aux appels, disent moins de mots d’Amour. Déjà, les promesses passées ne sont plus d’actualité. Au cas où nous n’avons pas compris le message, ils reviennent du tatoueur avec un « Carpe Diem » sur le bas-ventre.
hllo hanane, je viens de lire ton msg et ca trop touché, pck j en connais une histoire pareil d’un proche…bref! so hanane ck j peux t dire c avant tout prier demander a Dieu de le toucher, precisement de toucher son coeur afin qu’il puisse s rendre compte a kel point tu l’aimes et t aimerai passer l restant de ta vie avec lui et sache que Dieu l fera. autre chose, c n est pas pr t faire de la peine mais ça s pourrait k il n ressente plus rien pour toi mais il a peur de t l dir ou bien il t tromp et il attend une occasion pour vs vs disputiez et maybe t dir que c’est fini mais j t dis pas k c ça, c ck j pens…so hanane pr savoir ck il l pousse a se comporter ainsi, demande lui le tps k tu veux lui parler pck j pens k ds votr coupl il y a manque de communication, apres tu lui diras ck tu ressens au fond ton coeur, k tu l aim et ck il aimerai k tu fasse pr k il puisse rester a tes cotés pck il t manque…
Profiter du moment présent, de la relation saine qui est vécue par un couple heureux est primordial. L’âge aidant, avec un peu de patience, toutes relations évoluent et débouchent naturellement sur de nouvelles étapes. Il est important de prendre son temps, d’écouter et de comprendre les choix de l’autre. Chaque couple est différent et son bonheur est définit par divers critères communs. "M'aime-t-il, même s'il ne veut pas s'engager ?" la réponse est très probablement "oui", mais à sa façon.
"Les femmes qui sont dans des mariages frustrants, sexuellement parlant, se sentent épuisées et en demande affective", poursuit-elle. "Parfois, le problème est plutôt de savoir si le couple peut se témoigner de l’affection sans que cela mène toujours au sexe. L’intimité sexuelle peut aisément devenir un problème qui les partenaires l’un contre l’autre au sein du mariage."

Quelles sont donc les astuces pour savoir comment le faire s’engager ? De quelle manière se comporter pour qu’un homme se donne à fond dans la relation ? Faut-il lui mettre la pression pour qu’il prenne conscience qu’il doit faire plus ou au contraire y aller en douceur ? Ce n’est pas toujours simple à gérer car vous ne voulez pas créer de conflits, vous ne souhaitez pas que vos attentes mettent à mal le couple.
Apres les 15 jours de vacances, on s’est retrouvé le plus normalement du monde, mais on avait comme perdu un peu de notre complicité… la situation devenait pesante avec ses froideurs, je lui accordais alors moins d’interet, ce qui créa une guerre froide entre nous… j’ai tenté d’améliorer la situation sans harcelement et avec beaucoup de tacts… il n y a pas eu d’amélioration convainquantes…
×