Quant au chaud/froid, ça ne marche pas sur moi. Si un mec souffle le chaud et le froid, je me dis qu’il ne sait pas ce qu’il veut. Et je vais me lasser, donc laisser tomber. Je n’ai pas envie de courir après un mec. Pour moi, les choses doivent être simple. Et de mon côté je suis assez claire. Soit j’aime bien et je suis réceptive, soit je n’ai pas envie de quelque chose, et dans ce cas je suis froide, sympa, cordiale ce qu’on veut car je suis polie, mais je ne relance pas et on voit vite a priori que je ne suis pas intéressée, sinon je le dis tout simplement. C’est vrai que parfois, souvent, il y a des mecs qui ne comprennent pas, plus vous allez dire non, plus ils vont vous vouloir…mais je me dirais plus qu’ils ont un comportement lourd et y a rien de valorisant à ça. Ils vont perdre de la crédibilité/ »valeur » à mes yeux.
Je précise que je lui ai dit tout aussi cash ma vision des choses bien différente de la sienne : mariage, gamins, investissement à deux. On s’est écoutés, mais on a rien changé dans notre comportement : il n’a pas eu l’air de prendre ses distances suite à ces discussions (y’en a eu plusieurs sur les différents sujets), et je ne lui en ai pas tenu rigueur pour le moment, contrairement à mon cerveau qui a du mal depuis que je suis de nouveau loin de lui physiquement…
Je vais voir s’il se réveille tout à fait ,je vais passer quelques jours avec lui la semaine prochaine. En tout cas , points positifs: il sait que j’aime les motos, il a changé la sienne pour une plus grosse 3 jours après que je lui ai dis avoir pris mes billets, et il fait un peu de muscu après que je lui ai conseillé des exercices pour son mal de dos. Je vois au moins qu’il veut faire le beau hahagaga
Bonjour Alexandre, je vis une histoire d’amour avec un homme depuis 1 ans,cette personne est atteinte d’une maladie chronique à vie. J’ai décidé de me mettre en couple avec sachant que j’étais capable de le soutenir dans sa maladie. Cependant c’est quelqu’un de nerveux et qui n’accepte toujours pas sa maladie et qui le vit très mal. durant ces 1 ans on a vécu des bon moments comme des mauvais , je suis quelqu’une de calme posée et sensible du coup je supporte mal les cris et les énervement, donc à chaque fois qu’on senguelais je disais rien et une fois parti chez lui je le menaçait de le quitter si il changeait pas son comportement envers moi. Je lui ai tellement dis des choses blessant qu’a larrivée on se comprenait plus et la flamme a commencé à s’eteindre de son coté car trop de mot blessant de ma part. La dernière fois qu’on s’etait vu , je lui avait exprimé mes sentiments envers lui et que c’etait pas correcte, du coup il a decidé de faire une pause parceque je lui ai poussé. Mais durant cette pose il a embrassé une autre fille et me l’a dit qu’il l’a fait sans aucun regret. J’ai essayé de lui faire comprendre que je l’aimais et que c’est pas ce que je voulais car je l’aime profondément. Bien entendu il ma dit que je l’ai poussé à le faire, après c’est un peu de ma faute aussi car je lui aie pas vraiment montré que je tenai à lui durant ces 1 ans, car j’ai refusé de rencontrer sa famille et ses amis par manque de confiance en moi , j’ai meme prit du poids ce qui a encore plus détaché mon homme de moi. Hier on s’est revu pour parler il m’a dit qu’il m’aimais toujours mais plus autant qu’avant on a de ce fait décidé de se donner le temps jusqu’a fin janvier pour y voir plus clair mais j’ai peur que cette coupure l’eloigne plus qu’autre chose sachant qu’il a embrassé une autre fille. Aujourdhui je suis dans le doute car j’ai peur de la rupture definitive , j’ai meme pas pu passer la journée sans l’écrire car il me manquait trop. J’ai besoin de vos conseils, je me suis mit au régime depuis que j’ai senti que ça allait mal ,sauf qu’il persiste à me dire qu’il est trop tard. Il a aussi prit des conseils auprès de ses proches qui lui ont dit de laisser tomber lhistoire donc aujourdhui malgré lui avoir fait comprendre que jy tenais à notre relation j’ai le sentiment de le perdre. aidez moi à le recuperer svp
Pour commencer, je ne veux aucun lien financier : mariage, colocation, compte commun… et même enfants ! Bah oui, un enfant c’est un lien financier pour 30 ans impossible à supprimer. On peut même être obligé à reconnaitre un enfant via un tribunal (alors que la femme a le droit d’avorter, d’accoucher sous X…). La plupart des couples se séparent (dans 75% des cas à l’initiative de la femme d’ailleurs) maintenant et dans 85% des cas (en France) la femme obtient la garde au détriment de l’homme. Dans la majorité de ces cas là, l’homme doit payer une pension alimentaire (en cas de refus il risque la prison dans 98% des cas…). Bref, avec seulement 6% de chance de voir son enfant grandir jusqu’à son indépendance, en France, pour un homme, avoir un enfant est très, très loin de l’image idyllique que les femmes veulent leur vendre. En fin de compte ils ont plus de chance de souffrir autant psychologiquement que financièrement. Alors, pourquoi un homme rationnel ferait cet effort d’avoir un enfant (symbole ultime de l’engagement pour pas mal de femmes) ? Il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’hommes refusent d’avoir des enfants dans ce cas.
Je suis avec mon copain depuis 4 mois (c’est ma 1ere relation), et comme j’ai 18 ans, j’ai dû partir pour mes études (depuis 4 semaines maintenant). Lui est encore au lycée, en 1ère, et j’ai la chance de ne pas être partie trop loin ce qui fait que je peux rentrer tous les week ends, et le voir à ce moment là (c’est une petite distance qui peut paraître insignifiante mais c’est quand même une distance). Jusqu’à maintenant je n’avais pas trop de problèmes avec ça, même si à des moments il me manque et j’aimerais l’avoir vers moi, je sais que je le vois les week ends, et les semaines passent assez vite je trouve. Du côté de mon copain, c’est un peu différent, il a plus de mal avec cette distance (sachant que sa dernière relation était aussi à distance) , il a un vrai manque niveau affection (câlins, bisous etc..) et ça lui pèse énormément. Il n’envisage pas de me quitter, car il ne veut pas me perdre (ce qui est également mon cas), mais la distance lui fait peur, et il ne veut pas que cette distance le bouffe. Malheureusement, il n’y a pas de solution immédiate, et il faudrait attendre quelques années avant qu’on puisse se poser tous les deux, à cause des études. Le fait qu’il me parle de ça m’a fait prendre conscience du risque que la distance soit trop dure, malgré le fait qu’on s’aime vraiment et qu’on ne veut pas se perdre, et qu’elle ne soit pas “compatible” avec notre couple, qu’elle crée un manque trop important qui ne permettrait pas à notre relation de durer sur le long terme. C’est aussi le fait que ce manque pèse déjà au début de la séparation qui me fait réfléchir. On parle tous les jours, assez régulièrement au cours de la journée, mais c’est vrai que parfois on manque de sujets de conversation. Je me dis que trouver de bons sujets de conversations, qui changent des traditionnels “ça va?” ou “tu fais quoi?” pourraient aider à un peu mieux gérer la distance, mais c’est pas toujours évident d’en trouver.
Dans le cas où il ne souhaiterait pas répondre à vos questions et en discuter, la spécialiste conseille vivement de lui laisser du temps. Nous ne sommes pas disponibles forcement au même moment pour échanger sur ce types de sujets délicats. Montrez-lui que vous restez ouverte à la discussion, ne le braquez pas et laissez-le revenir quand il se sentira prêt à en parler.
Enfin, ne jamais oublier la force du bonheur quotidien. Etre toujours positive et légère, ne pas penser à l’engagement mais juste au bonheur du moment : c’est ainsi que l’homme s’attachera peu à peu. Et dans cette légèreté, il faut bien se rappeler de ne pas placer l’homme sur un piédestal ainsi que de toujours garder le contrôle de ses émotions. Il ne faut pas avoir peur de perdre l’autre, car l’homme doit absolument se dire « il me la faut ». C’est pourquoi pour être stratège au départ de la relation, il ne faut pas trop donner : plus la femme est « gentille », moins l’homme s’engage profondément. Il faut donc essayer de se rappeler d’une règle : un couple fait 100% ; si je donne 90, l’autre donnera 10 ; si je donne 40, il donnera 60.
Bonjour Alexandre, j’ai rencontré un homme depuis peu dont je suis totalement “accro” mais je me cache bien de le lui avouer. Je fais la fille distante et le silence radio mais cela ne marche pas… il ne m’envoie jamais de sms le premier et semble pourtant enthousiaste lorsque je commence une conversation avec lui. Je crois surprendre des regards dans ma direction de temps à autre mais rien de plus… N’est-il juste pas intéressé ? Ou fait-il le “silence radio” comme moi de peur d’être trop collant ?
Bonjour monsieur Cormont, je suis en couple depuis 4 ans 1/2 avec un homme de 26 ans, j’en ai 39. Nous nous aimons vraiment très fort et notre couple va plutôt bien. Cependant, notre relation n’évolue plus en raison de notre différence d’âge qu’il n’assume pas. Il vient de m’annoncer qu’il souhaite faire un break pour réfléchir à la suite… selon lui soit on se marient et on fait des enfants soit on s’arrêtent là. Il est d’origine arménienne, élevé dans une famille très pieuse et a très peur du jugement de ses parents sur moi car il pense qu’ils ne m’accepteront pas ; il ne veut pas les décevoir et s’est mis tout seul sur ses épaules une pression énorme. Il ajoute également qu’il est quelques fois pris d’angoisses (notamment dans ses cauchemars) et à peur de ne plus m’aimer lorsque notre différence d’age sera plus marquée (ex : quand j’aurai 50 ans et qu’il n’en aura que 37). Je lui ai dis que le plus important c’est les sentiments d’amour que l’on a l’un pour l’autre et qu’aucune relation ne donne de garantie à 100 % avant de se lancer (même si la jeune fille à son âge et partage sa culture). Il ne sait plus où il en est et souhaite du temps pour réfléchir et prendre une décision… Je souffre beaucoup car ici ce n’est pas une histoire de manque de sentiments qui se joue. Qu’en pensez-vous ?
"Si tu savais comme tu me manques ! A chaque instant, j'essaie de t'imaginer, pour me sentir plus près de toi. Là en ce moment même, je suis sur la plage et j'observe les couples qui semblent heureux ensemble. Je nous vois, à leur place, main dans la main. Je me dis que ce sera bientôt notre tour de vivre ce genre choses... Je te promets que nos retrouvailles seront un véritable feu d'artifice !"
Mais voilà qu’à mon tour je tombe amoureuse, et là, ça me fait peur. J’ai tendance à moins prendre soin de moi, à m’occuper plus de lui, à avoir des pensées négatives comme la peur qu’il aille voir ailleurs ou autre. Je deviens possessive. Alors j’essaie de prendre du recul et de me remettre en position séduction. Mais avec les sentiments c’est beaucoup plus difficile. Avez-vous des conseils à me donner pour ne surtout pas l’étouffer et continuer à vivre une belle histoire ?
 La vie à deux est complexe, elle est perçue par certains hommes comme un véritable challenge. En ce sens, les challengers sont frileux car nombre de ceux qui s’y sont frottés, ont compris qu’il était parfois plus simple de courir un marathon. Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas leur compagne, mais bel et bien qu’ils ont justement peur de briser l’existant en permettant une évolution de leur relation. Il est essentiel de respecter ce choix de ne pas s’engager tout en apportant des petites preuves au quotidien, montrant qu’autre chose est aussi possible en partageant un peu plus. 

Merci pour cet article qui sort des sentiers battus. Il est très humain, on est le miroir les uns des autres somme toute. Dans le cas d'un deuil respectif de sa mère c'est encore plus complexe. Mais si on cherche des preuves de l'amour de l'autre, n'est-ce pas tout simplement par ce qu'on doit comprendre que l'amour est déjà là, en soi-même et pour soi-même ?

J’ajouterais Anash’… j’ai lu presque tous les commentaires et ça me laisse un sentiment de désillusion, de froid assez triste… c’est dur, j’ai l’impression qu’on peut pas être spontanées, que si on montre un peu d’intérêt bim le mec prend peur et s’enfuit. Purée. Dans mon cas, mon souci, c’est que le mec, H, je sais pas s’il garde ses distances pour se protéger (et donc, je suis encore in the game, puisque je garde une influence sur lui) OU si vraiment, c’est un désintérêt pur et dur. OK, il était fou de moi (de mon physique en tout cas !) et on a partagé de bons moments mais je suppose qu’il n’a pas de sentiments, puisqu’il ne m’écrit pas. Je ne sais pas.


Pour commencer, je ne veux aucun lien financier : mariage, colocation, compte commun… et même enfants ! Bah oui, un enfant c’est un lien financier pour 30 ans impossible à supprimer. On peut même être obligé à reconnaitre un enfant via un tribunal (alors que la femme a le droit d’avorter, d’accoucher sous X…). La plupart des couples se séparent (dans 75% des cas à l’initiative de la femme d’ailleurs) maintenant et dans 85% des cas (en France) la femme obtient la garde au détriment de l’homme. Dans la majorité de ces cas là, l’homme doit payer une pension alimentaire (en cas de refus il risque la prison dans 98% des cas…). Bref, avec seulement 6% de chance de voir son enfant grandir jusqu’à son indépendance, en France, pour un homme, avoir un enfant est très, très loin de l’image idyllique que les femmes veulent leur vendre. En fin de compte ils ont plus de chance de souffrir autant psychologiquement que financièrement. Alors, pourquoi un homme rationnel ferait cet effort d’avoir un enfant (symbole ultime de l’engagement pour pas mal de femmes) ? Il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’hommes refusent d’avoir des enfants dans ce cas.


Je reprends suite à tes réponses, je sais plus ou (j’ai tellement écrit de partout je retrouve plus!) tu me disais qu’on était peut être pas sur la même longueur d’onde en gros que pour moi il sera prioritaire (c’est le cas) et que lui il serait plus dans le « je fréquente… » Dernièrement cela semble continuer à avancer il m’a proposé semaine dernière d’aller à une fête foraine dimanche soir pour retrouver 2 potes à lui (que je connais) et passer un peu la soirée là bas, moi ravie bien sûr (je lui dit quand je suis contente de ses agissements); lui 2 ou 3 fois dans la semaine il m’a envoyé des messages qu’il languissait dimanche (très bon signe non ?) et dimanche on a passé une bonne soirée malgré un temps pourri. Sur la route il me parlait « on ira 1 journée à la mer cet été si tu veux comme on a pas pu le faire l’année dernière », puis « mi aout je travaille dans tel ville on pourrait y passer la journée et ensuite on va à la fête foraine ou je bosse », bref cela fait assez plaisir quand même, je voudrais ton avis du coup cela veut bien dire qu’il se projette avec moi, est ce de l’investissement sur la relation ça ou non ? ce qui est juste difficile avec lui c’est qu’on se voit qu’1 fois/semaine à cause de son boulot donc c’est dur pour moi mais sinon la relation se passe très bien quand même!
J’ai vécu une relation avec un homme ……… je l’aime mais il m’étouffe , voudrait qu’on soit toujours collé 24hres sur 24 .. il me disait et me dit toujours que je suis la femme de sa vie et que je la resterait toujours …… on s’est laissé à plusieurs reprises …… dès qu’on se laisse il se tire dans les bras d’une autre femme ….. toujours la même …..mais malgré cela il continue de me contacter …….. il me semble que c’est un manque de respect pour cette femme … et pour moi …….

Bonjour, voila je suis dans une situation compliquée j’ai quittée mon mari avec qui j’ai 2enfants pour mon collègue de travail, c’etait un coup de foudre on s’est cherché pendant quelques mois il etait tres attentionné souvent des messages des tu me manques des compliments des regards des petits gestes tendre et aujourdhui ca fait seulement 1mois et demi qu’on est “ensemble” et il ne montre plus ses sentiments il me dit qu’il n’est pas comme ca qu’il ne sait pas s’il est fait pour vivre en couple. Je pense lui avoir fait peur en lui disant que j’aimerais deja vivre avec lui pourtant il mavais dit avant que je quitte mon mari qu’il se voyais dans une maison avec moi et mes enfants. Comment faire pour lui manquer et pour qu’il s’ouvre au niveau de ses sentiments, j’ai beaucoup de mal à ne pas lui envoyer de message je suis tres amoureuse j’ai besoin de lui
C’est sûr qu’à travers le roman, la relation entre les personnages peut évoluer, mais je vous invite à faire la carte relationelle au début de votre rédaction et quand il y a un changement, vous pouvez le noter sur la carte relationnelle ou bien en créer une nouvelle, sans jamais effacer celle de base. Parce qu’il faut toujours se rappeler d’où on vient pour savoir où on va. Qui a dit ça déjà… ? Peu importe, cette personne était sage!

on se connait depuis plus d’1ans il était mon confidant jlui disais tout et meme consernant mon ex parck en ce moment javai 1e relation ,bref il avait tjrs des solutions à mes problemes en plus il s’inquiétait plus pour moi k mon ex sur tout sur mes études d’ailleurs c’est tjrs le et cè pour cela k jl’apprécie mes études compte plus à ces yeux que moi mêmes et c’est justement là le problème depuis 3mois, nous sortons ensemble ,cè 1homme sérieux mais sur le plan romantique il est nul .il n’est pas brutal , mais consernant les ptites choses ki donnent du tonus à la relation amoureuse ,il s’y connait pas par exemple depuis kon est ensemble a jamais diner en amoureux, il ne mas pas encore fait de cadeaux, ………… bref toutes ces ptites choses que les amoureux fond. en fait, jpense k tout est de ma faute parck ce ki s’est passé entre nous était plus fort k moi il ne mas pas dragué cè ptit à ptit k les sentiments naissaient en nous sans le savoir moi biensur prck lui il le savai et il se comportait de manière a m’amener à tomber amoureuz de et cè cki est arrivé juskà ck 1jour on s’est retrouvé klk part seuls entrain de discuter comme d’hab et on s’est embrassé tt est parti de là donc jétè tellement emporter k jme controlais plus et il a compris à kel point j l’aime de ce fait li ne se tracasse pas pour notre couple .Presentement nous somme en tension jlui reproche d’être 1peu trop absent son boulot passe avant tt il n’arriv pas à équilibrer les choses. en plus ya 1trucs k je remarque cè kil n’aime pas dépenser jtrouv k cè mauvais k1 homme ait du mal à dépenser pour une fille surtout à nos début . malgré ca j l’aime cè la premiere foi k cela m’arriv et cè la premiere relation serieuse k j’ai , j’aimerai construire klk chose de vraiment serieux avec lui c’est également ce kil veut ,mais jpeu pas le changer comme ca du jour au lendemain .svp aidez moi j’ai sincèrement besoin de vous
Il y a plusieurs causes pour que ça n’aille plus dans un couple. Un des deux partenaires peut s’avérer être un dépendant affectif. Cette personne est en effet trop envahissante, demande énormément de choses à son partenaire… Et celui-ci ne peut la satisfaire. Il se voit alors de plus en plus distant, et se retrouve piéger lui aussi. Le couple est alors en danger.
Bonne question. Perso, j’écris des articles, je parle à mes amis hommes, je reprend sur beaucoup de choses mon compagnon : « non, ce n’est pas parce que toi = homme, moi = femme », je laisse de la place et valorise la « non-virilité »/ »le sentiment » / « la rencontre de l’autre », j’essaie de ne pas tomber dans le sacrifice, j’invite à ce que les femmes cessent l’amour sacrifice…
Cela me paraissait irréel tellement il était exactement le genre d’homme que je cherchais depuis des années de celiba jamais j’avais eu ce cas de figure, j’étais charmé…Et nous avons coucher ensemble à nouveau ce soir là, malgré nous avions convenu de ne pas aller jusque là,il a été plusqu’adorable le lendemain puis nous nous sommes revue 5 jours après chez moi, pour un repas et film, super soirée, Par la suite et je pense par peur de le perdre car je me rendais compte qu’il ne se confiait pas tant que ça a moi, ni ne me parlait pas trop dans une journée tant que je ne lui envoyais pas de message. J’ai eu peur qu’à nouveau une autre prenne sont attention me le prenne, j’ai fais toutes les erreurs, lui envoyer un message la première, être tjrs celle qui le contacte et me déclare en me mettant en demande, j’ai été même à lui dire qu’a sa question de savoir si je voulais être sa chérie qu’il m’avait posé le soir du dîner je lui répondais oui car je n’avais plus envie d’attendre de savoir si ça ira j’ai envi d’essayer d’apprendre à le connaître et partager de bons moments….

Merci bcp pour votre réponse. Par contre, je crois que je n’arrive pas totalement à voir la différence entre être inaccessible et faire complètement le silence. Vu que pour moi être inaccessible c’est ne pas envoyer de messages la première par exemple, mais du coup si lui en n’envoie pas non plus c’est quand même le silence radio mais des deux côtés…Et dans ce cas je serai bien obligée de lui parler…? Je crois que ces deux notions sont un peu floues dans ma tête, je ne sais pas si j’ai bien compris le sens de comment faire pour se montrer inaccessible…

2 La fragilisation des liens conjugaux, comme d’autres problèmes de société, est un sujet dont se sont emparés psychologues et spécialistes en communication ou en développement personnel. Cette place laissée au « psy », concernant les problèmes de couple, n’est pas anodine, elle s’inscrit en effet dans un vaste mouvement de « psychologisation » des problèmes de société [1]qui tend à saisir les faits sociaux comme relevant de façon dominante du psychologique et à ne plus voir conflits et tensions que sous un jour relationnel et affectif. Alors que n’existent plus d’impératifs sociaux, religieux ou économiques tels qu’ils avaient cours, et qu’il est devenu courant de considérer que nulle norme ne vient aujourd’hui interférer dans la construction du couple et ses règles de vie, ces « experts » prétendent viser l’amélioration des relations entre les sexes. Ils ont pour objectif d’aider les couples à parvenir à une construction durable et vivante du lien conjugal. Qu’ils s’appellent « psy », « coach », ou « spécialistes en développement personnel », ces nouvelles figures rassurantes, détenteurs de l’information et des savoirs spécifiques qu’il faut maîtriser pour élaborer une construction affective « saine », ne cessent, depuis une vingtaine d’années, d’inonder le marché de leur production.
mes parents me mettaient la pression et je lui mettais aussi la pression.. ne voyant pas de retour vis a vis de ses parents, je pensais qu’ils ne voulaient pas de moi… dimanche 28 je me suis vexée lorsque ses parents de retour de vacances ont pensé a offrir un cadeau à tout le monde sauf moi et je lui ai fait part assez agressivement ma douleur et ma déception et que je refusais de me conduire comme une femme mariée sans avoir la sécurité de l’être en contre partie… il a pété un plomb et a pris ses affaires et m’a quitté.
cet article est intéressant et je suis tout à fait d’accord. Je me retrouve dans plusieurs des attitudes à adopter. Cela fait 2 mois que je suis avec un homme (j’ai 29 et lui 31 ans). On a tous les deux des passifs de relations sérieuses. Pour ma part, j’en suis vraiment amoureuse, je le veux pour la vie. Il est à la fois indépendant et très attentionné. M’appelle tous les soirs, me caresse, me caline beaucoup, il récclame à ce qu’on fasse une virée en montagne, en ski, moto, cheval, parachute tous les week end, on a déjà de merveilleux souvenirs ensembles. on a tous les deux des professions très prenantes, des hobbies, des potes et une famille à laquelle nous sommes attachés. Nous nous sommes présentés nos familles respectives. Mais voilà, il me lance des messages du genre « je n’arrive jamais à me projeter quelque soit le domaine », « je n’ai pas été suffisemment célibataire, je n’ai pas assez eu d’histoires courtes »; ce dimanche, j’étais chez lui et il m’a fait les yeux doux pour que je reste jusqu’au lundi matin ce qui signifie reveil à 5 h (il se lève avec moi et me prépare le petit dej et me conduit à la gare qd je n’ai pas ma voiture). Je l’ai un peu poussé à me dire qu’il voudrait que je reste et il m’a répondu  » je ne suis pas amoureux, j’en ai pas la sensation mais je suis vraiment bien avec toi ». Je suis restée stoïque, j’ai rien répondu on a continué la soirée et au petit matin il m’a remercié d’être restée. Il est en pleine reconversion professionnelle, me parle beaucoup, se confie énormément. Il m’a dit une fois que j’étais rassurante. Mais depuis qu’il m’a dit ça je suis mal… très mal! comment est ce possible d’être aussi attentionné aussi calin sans être amoureux. Il ne se projette pas, j’ai du mal à lui parler du mois qui vient. Il me dit ne pas être amoureux mais ses yeux me disent le contraire. Je ne comprend pas; vous pourriez m’éclairer? Moi je fais la morte je répond peu à ses sms, je ne fais pas cas de ce qu’il m’a dit mais je souffre. Je me dis que je vais me ramasser à la fin; qu’il va me planter… Comment faire?

Toutefois, ce n’est pas le seul facteur qui rentre en compte pour qu’un homme s’engage dans une relation amoureuse. En effet, au-delà du physique le fait d’être une femme qui a une vie passionnante, qui est indépendante, qui a des tas de projets est un atout majeur.  Si vous faites du sport, si vous avez de nombreuses amies, si vous sortez, si vous avez des activités originales à lui proposer chaque weekend, vous allez le surprendre et vous marquerez des points. Cela tout simplement parce que très peu de femmes agissent ainsi.


Actuellement en couple, mon copain est plutôt quelqu’un d’introverti et donc ne fait aucune déclaration, et ne me prouve qu’il tient à moi. Au départ notre relation était très forte et nous avions développé une certaine complicité. Mais depuis 1 mois, il multiplie les sorties avec ses amis, sorties Durant lesquelles il est fortement alcoolisé au point de ne plus pouvoir marcher (tous les vendredi et samedi) il était comme ça avant mais du faite que je ne connaissais pas ses amis il arrivait à refuser des sorties avec eux pour les passer avec moi. Je perd petit à petit confiance mais reste sereine dans le faite qu’il ne fréquente personne d’autre (je lui ai demandé), après une discussion avec lui il l’avoue qu’il n’a jamais été en couple et qu’il ne sait pas comment faire (pourtant je lui rappel que notre relation était parfaite avant donc qu’il est capable d’être attentionné). Je ne sais pas comment m’y prendre pour qu’il ne soit plus perdu. Il m’a admit qu’il ne pensait pas à moi quand il était en soirée car il est trop absorbé par la boisson. Je suis compréhensive, mais je lui ai expliqué que tant qu’il est encore possible, il doit arrêter de consommer de l’alcool dans l’excès (au risque de finir addicte et comme son père). Il m’a dit qu’il se projetait en couple et heureux mais pas avec la même attitude qu’actuellement, il m’a dit qu’il tenait à moi mais qu’il était perdu…. du coup je suis aussi un peu perdue et je suis peut être pas objective du faite de mes sentiments.
Bonjour! Contente d’avoir trouvé ce site par hasard! Plein d’articles super intéressants cela fait du bien! Moi je suis avec un homme que j’ai rencontré sur un site de « rencontre » en 2012, c’est lui qui est venu me parler, on a discuté un peu, puis perdu de vue (c’est moi qui ai pas répondu). Il y a 1 an je le croise près de la pension de mon cheval et reprend contact en lui envoyant un message. Lui tout content que je reprenne contact etc.. Il demande à ce qu’on se rencontre, je fais trainer je m’en méfie j’ai peur que ce soit un séducteur qui veut m’ajouter à son carnet de chasse car très bel homme et très courtisé que ce soit sur ce site à ce qu’il me dit mais aussi sur FCB comme je le verrais plus loin…
Relation très bien commencé, en douceur. Homme très gentil, tendre, respectueux mais très très occupé qui bosse énormément même le week end donc il faut beaucoup faire par rapport à lui pour se voir, ca c’est difficile pour moi. On ne s’est encore pas disputé. Là on est donc à 2 mois et j’ai beaucoup d’angoisses en ce moment, je me sens très très attaché et j’ai peur de le perdre, peur qu’il me laisse tomber etc… Lui il me rassure pas trop trop car je pense qu’il vit la relation au jour le jour ou alors il fait des plans mais dans sa tête c’est quelqu’un de très très réservé, qui est aussi assez pudique je pense. J’ai oublié de dire qu’avant qu’on soit ensemble il me lançait des petites perches par moment, peut être pour voir ma réaction, en me disant « on se prendra un appartement ». J’aimerais sentir plus d’engagement de sa part pour être rassuré car j’ai un caractère il est vrai qui a besoin de ça. Mais peut être s’engage t’il naturellement de son côté et ne le dit pas nécessairement ? Faut il en parler ? Je ne veux pas trop mettre la pression non plus! Cette article m’a quand même fait du bien à le lire. Il faudrait que j’arrive à vivre ma relation au jour le jour sans prise de tête car depuis quelques semaines je vis dans une angoisse permanente et ce n’est pas bon du tout!
Il me jure qu’il est divorcé mais je ne suis pas allez chez lui encore .. quel interet à t’il de me mentir pendant plus d’1 an c’est un risque pour sa vie privee de m’avoir si il est marrie j’aimerai bcp un début de conseil . En tout cas le coté sexuelle ma complétement rendu accro ce type à une perfommence hors du commun à jouirr des tonnes de fois des que j’ai un orgasme etc ….. c’est un volcan et je deviens comme lui plus on fais l’maour plus c’est archi mieux et par la suite ses dialogues ses invitations m’ont fais tomber amoureuse accro à lui …. c’est un tout mais le point de départ et le sexe passionelle parfait des heures et des heures . je lui ai dis que je l’aimais recemment et que je ne voulais que du temps et que je n’etais pas prete à vvre à 2 sous le meme toit mais que son temps étais important . pas de dispute tout ce passe bien mais j’ai du mal a comprendre son coté tres mysterieux et si lui est tout comme moi tres attiree . dsl pour les fautes vraiment
Or dans ce même lit, symbole de l’amour, il arrive que d’amour, il n’y ait plus la moindre goutte, et qu’il soit remplacé par de l’indifférence, voire du dégoût ou de la haine. Dans l’enquête que je mène sur la chambre à coucher, je découvre avec effroi que certains passent la nuit entière agrippés au bord du matelas, pour se sentir le plus loin possible de leur ennemi intime !
salut, mon histoire est un peu compliquée…j’ai rencontré un homme il y a quelques mois a notre premiere rencontre tout etait parfait on parle de moi de lui de tous de rien on blague des silences avec des longs moments ou il me fixait droit dans les yeux le grand sourire aux levres. c’etait u bon moment. deuxieme rendez vous puis plus rien pas de message ni d’appels (bon il m’avait dis qu’il detestait parler au tel ce que j’ai compris car moi aussi!!) mais il coupe tous contacts du jour au lendemain. pendant des semaines rien de chez rien puis un jour je l’ai croisé on a parlé m’a dis que je l’avais oublié (ah les hommes toujours a rejeté la faute sur l’autre tellement plus simple) moi je lui reponds heu non c’est toi je t’es demandé a plusieurs reprises des news ou u’on sorte boire un verre mais tu n’a jamais repondu » la il ne dis rien puis on decide de se revoir il passe chez moi on prend un café il me dis qu’il a des sentiments et tout, me parle de mariage et moi de lui repondre de prendre notre temps histoire de mieux nous connaitre puis plus rien pendant des semaines….Quand je l’ai revu pour demander des explications il me dis qu’il ne sait pas ou il en est dans sa vie qu’il ressent quelque chose pour moi mais ne sait pas si il veut s’engager et qu’il ne m’a jamais rien promis. Marre de son comportement je lui pose une sorte d’ultimatum s’il ne veut pas de relation avec moi alors je tourne la page et basta!! le lendemain il m’envoie un message pour savoir si je vais bien et depuis un message de temps en temps mais jamais de rendez vous rien je sais plus quoi pensez c’ets dur de faire la part des choses quand ca nous concerne. Je tiens a lui mais je ne comprends pas son comportement. je sais plus ce qu’il faut faire? notre relation est elle vouée a l’echec?
Plus spécifiquement maintenant, dans les livres bibliques de la Septante du canon protestant, on trouve 161 occurrences du mot boêth-. 100 de ces occurrences traduisent les mots ʿēzer, ʿezrāh ou ʿazar. Le reste des occurrences traduisent d’autres mots hébreux. Une étude de ces mots révèle qu’ils sont principalement utilisés pour traduire un sens de soutien33, de protection34, ou encore de salut35. D’autres occurrences font l’objet d’une traduction non littérale du texte massorétique36, du moins en ce qui concerne les leçons en notre possession aujourd’hui.
Je dis « personne » ici, mais ça peut être une sphère de vie tout simplement. Vous pouvez représenter les sphères de vie par la forme que vous désirez. Je suggère personnellement que plutôt que de représenter le « travail » comme étant conflictuel, de cibler précisément les personnes avec qui il y a des problématiques (par exemple Éric, le patron, ou Joël, le collègue). Tout dépend si cela est important à votre histoire. C’est à votre goût!

En faite j’ai une relation amoureuse j’aime énormément mon partenaire lorsqu’il me parle or il me fasse l’amour j’ai vue qu’il m’aime lui aussi mais ça ne l’empêche pas qu’il voie d’autre fille en cachette et ça ne leur empêchent pas de le courir apres et il ya des jours qu’il veut que de moi aussi ya des jours je pense qu’il en a marre de moi j’aimerais le rendre dingue de moi le rendre fou pour qu’il ne voit pas que d’autre fille que moi ,comment penses-tu je px entamé cela? Vient en mon aide svp

Afin de récupérer un amour perdu, il faut savoir utiliser les bonnes méthodes et ne pas commettre les erreurs qui ont fait que bon nombre de personnes n’ont pas su raviver la flamme et sauver leur couple. Vous-même avez peut-être déjà fait quelques bourdes mais le simple fait que vous soyez sur ce site est le signe que vous vous reprenez en main et que vous recherchez, dorénavant, les meilleures solutions pour faire revenir cette personne qui compte tant à vos yeux.
Je le remarque depuis 2007 et le début de mon activité de coach en amour, la plupart des femmes possède un problème de confiance, que ce soit dans la vie de couple ou bien lors d’une phase de séduction. En effet, elles ne savent pas si l’homme qui leur plait est sincère, s’il est réellement attiré par elle ou s’il cherche juste à flirter… Sans oublier les nombreux clichés qui font passer les hommes pour des infidèles qui n’aident pas à vous sentir mieux et à leur accorder une totale confiance.
×