J’ai fais la connaissance d’un homme via les réseaux sociauX depuis quelques mois, nous avons construit une relation à distance depuis nous habitons à plusieurs kilomètres loin l’un de l’autre, nous nous ne sommes jamais rencontré vu que je suis toujours occupé avec mes enfants nés de mon premier mariage et lui avec son travail qui lui prend énormément de temps..Mais je doute souvent de ses situations pour moi, j’ai quitté mon ex mari un pervers narcissiques qui m’a énormément fait souffrir et j’ai peur de retomber dans la même situation..Cet homme s’est retrouvé en difficulté financière malgré le peu de moyens que j’ai je l’ai toujours soutenu et aidé, je devais souvent insisté parce qu’au début il refusait mon aide, il vit seul loin de ses proches et amis et j’ai toujours été moralement présente à le rassurer..Il me dit de temps à autre qu’il est reconnaissant..A la base c’est lui qui m’a séduit j’étais très réticente mais j’ai l’impression que depuis qu’il sait que j’ai beaucoup de sentiments pour lui, il se montre froid et distant..quand je réclame plus d’attention j’ai l’impression de lui demander la lune..quand je lui demande de me prouver ses sentiments il se vexe et me fait culpabiliser à me dire que je ne lui fais pas suffisamment confiance..J’ai voulu prendre mes distances il s’est mis en colère en me disant que je joue avec ses sentiments et que je l’abandonne et il avait décidé de me quitter mais il est revenu en me disant qu’il ne pouvait pas se passer de moi et qu’il m’aimait mais que je devais changer et arrêter de lui faire des reproches…mais j’ai pas l’impression de lui demander grand chose juste qu’il me soutient aussi quand je vais mal, qu’il prend de mes nouvelles parce que si moi je ne lui envoie pas de messages lui ne le fait jamais et des fois il voit mes messages et ne me répond pas..Il flirte des fois avec des filles en commentaires sur les réseaux sociaux et me dit qu’il le fait exprès pour me tester si je le surveille ou non car il déteste ça…j’ai envie de nouveau de prendre mes distances pour voir si je compte vraiment pour lui mais j’ai du mal car je suis très attaché et le voir m’ignorer lui aussi me fait trop de mal..Surtout qu’il ne se remet jamais en question c’est toujours moi la fautif et pour lui c’est à moi de faire des efforts. .Je me pose des fois la question s’il m’aime vraiment ou ne fait en réalité que profiter de moi..Je me demande si je devrais plutôt mettre fin à cetrès relation qui me détruit à petit feu..

Dans ce cas bien précis, il sera difficile, même si cet homme éprouve des sentiments réels, de le faire adhérer à une relation officielle. Rares sont ceux prêts à tout plaquer pour une autre femme avec qui ils ne partagent finalement que les « bons moments ». Soyons honnêtes : la vie de couple, ils connaissent et la vivent au quotidien, c’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison qu’il a une relation extra-conjugale. Ce type de relation peut rapidement devenir nocif car il y a forcément plus d’investissement et de sentiments d’un côté que de l’autre. Une relation comme celle-ci, est à accepter telle quel ou à fuir pour se préserver !
Enfin voilà quoi, c’est cette présence ponctuelle et incessante dans ma vie depuis 6mois qui font que je suis devenue complètement raide dingue de lui. Pour la première fois en 3ans je n’ai eu qu’un seul homme en 6mois alors que nous ne sommes même pas ensemble. Il hante mes rêves, mes pensées. Et en même temps cette passion n’est pas dévorante, au contraire elle m’apaise. J’ai le sentiment qu’il nous faut du temps pour apprendre à nous aimer, à se mettre au diapason. Nous nous connaissions à peine lorsque nous avons tenter quelque chose ensemble, aujourd’hui nous sommes plus à l’aise l’un avec l’autre. C’est tellement étrange.
Quand on est avec un homme depuis mois voire même plus d’un an dans certaines situations, et qu’il ne souhaite toujours pas s’engager on se pose énormément de questions, on doute de l’avenir et on ne sait pas si c’est une bonne idée de continuer. On se demande s’il est vraiment fait pour nous mais j’aimerais plutôt que l’on analyse le couple dans lequel vous êtes et l’histoire que vous souhaitez construire.
mon histoire est un peu compliqué mon mec voulait demander ma main on s est connu ya 5 mois on etaitent bien mais j ai fais des erreures a plusieurs reprises il ma pardonner la premier et la deuxieme fois et la il n en peux plus et je le comprend parfaitement maintenant il me dit le jour ou tu seras mature on parlera j ai pris un peu mes distances je l appel de temps en temps pr demander de ses nouvelles mais il me parle froidement je l aime beaucoup et je suis prete a changer pour lui je ne veux surtout pas le perdre il m appel plus il ne rappel jamais la derniere fois je lui ai dis je t aime et il m a repondu par un merci !! je lui ai dis si tu veux plus de moi tu n a qu’a le dire mais il veux pas repondre par un oui ou non il me laisse dans le doute et c’est ce qui me tue… je me dis comment il peut m oublier et cesser de m aimer apres 2 semaines de dispute! que dois je faire pour le recuperer ?

Bonjour , je suis en relation depuis 10 mois avec mon 1 er flirt, après 40ans de séparation, nous sommes tous les 2 mariés avec des enfants, on ne se voit pas souvent ( café ) soit 1 fois par mois, nous sommes très amoureux, mais ne conçoit pas d’un avenir à nous 2. Que penser de cette relation? nous voulons vivre notre histoire jamais consommée, et nous en sommes conscients tous les 2. Que faire? Merci
Quand vous vous demandez comment lui manquer, il faut bien comprendre que le fait de se montrer inaccessible va être un atout considérable. Automatiquement, vous poussez votre ex à réagir vous créez une frustration car vous allez montrer que vous n’êtes pas acquis(e) malgré le fait que vous souhaitez le/la reconquérir. Cela va donc le/la conduire à se poser des questions et ses certitudes qui précédaient la rupture tomberont en lambeaux.
Il n’y a pas de règles dans une relation. Cependant, il est tout à fait « normal » d’avoir envie de rencontrer les amis de votre partenaire après un an. Je suis d’ailleurs surpris que cela n’ait pas été fait avant. Concernant la famille, c’est moins simple car cela peut troubler la relation et je pense qu’il ne faut pas être pressé de ce côté-là (en ce qui concerne mon couple, j’ai rencontré mes beaux parents après 2 ou 3 ans. Au final, nous sommes ensemble depuis 9 ans et avons eu un bébé, ce n’est donc pas négatif).
Préparer des retrouvailles est très bon pour mettre de côté le manque. Vous ne pensez qu’au positif, à un instant qui sera plein de bonheur et qui vous redonnera toute l’énergie dont vous manquez lorsqu’il est absent. C’est également un bon moyen de se donner un objectif, un but. Vous savez qu’après vos 2 semaines intenses d’examens, loin l’un de l’autre, vous vous retrouverez, et pas n’importe comment. Même si la motivation n’est pas au rendez-vous pendant la période d’examens, vous gardez en tête l’objectif, afin de voir la lumière au bout du tunnel. Cela ne fera qu’intensifier vos retrouvailles !
La traduction grecque la plus commune du mot ʿēzer, comme vu précédemment, se fait par l’usage des mots boêth-. Il est donc intéressant de prolonger notre étude de ce vocable dans le Nouveau Testament, pour percevoir quel sens il revêt alors. Cette racine, notons-le, n’apparaît que peu fréquemment dans le Nouveau Testament (11 occurrences). Dans une majorité des cas (7/11), les auteurs de l’aide sont Jésus ou Dieu, qui interviennent en faveur d’hommes et de femmes dans des circonstances de possession démoniaque (Mt 15,25 ; Mc 9,22), d’incrédulité (Mc 9,24), de tentation (He 2,18 ; 4,16), de danger face aux ennemis (He 13,6) et même de besoin de salut (2 Co 6,2). Là encore, la dimension d’une aide qui délivre, voire qui sauve, se confirme.

Le next total et définitif en s’interdisant tout espoir de retour est la seule solution, en effet… Pour les repérer je n’ai pas de solution miracle, si ce n’est la prudence et essayer de toujours garder la tête froide en début de relation. Et encore… Dans les exemples « typiques » du problème que je donnais, je les connaissais bien (études et vacances ensemble, même vécu, beaucoup d’amis communs), je n’aurais jamais, jamais pensé qu’ils feraient (à moi ou une autre) un coup pareil.


Pour résumer, la distance est parfois bonne dans un couple pour manquer à son homme. Ne sois pas trop présente et ne montre pas que tu es acquise. Profite de ta vie personnelle une fois que tu n’es pas à ses côtés. S’il te croit acquise, c’est à ce moment-là que ton homme sera de plus en plus distant. Laisse-le prendre des initiatives afin qu’il en prenne l’habitude. Trouve le moyen de passer des moments incroyables et exceptionnels quand tu es avec lui.

L'aide relationnelle, bien qu'à la portée de la plupart des gens, ne s'improvise pas, tant elle va à l'encontre de nos automatismes relationnels. Elle se dégage résolument des rapports de force, des regards moralisateurs, des attitudes intellectuelles sur les autres et sur la vie. Elle est humble et respectueuse, elle ouvre un vrai espace de liberté de parole, une conquête de notre humanité.
Le désir amoureux fait en effet des aller-retours, va et vient, et un grand emballement est tout naturellement suivi par une période de repli. C’est que l’amour passionnel et profond conduit à de telles réformes de vie, qu’il fait peur. Un homme peut faire des pauses dans l’engagement sans pour autant être immature ou un salaud. Il faut le savoir, et si on est soi-même amoureux, cela peut valoir le coup de ne pas se fermer complètement et d’avoir, à son retour, si l’amoureux revient, une explication franche et ouverte à son discours.

Mn problem c’est ke je trouve ca et la des hommes a ki je plais mais celui ki me plait il est un peu negligent. Vu ma timidite et le fait de me refermer sur moi-mm je n’arrive pas a avr une relation durable. Mais g rencontre un homme on vit pas ds le mm pays mais il a fait le premier pas et mm trois pas il a ete le premier a me donner son numero a me dire k’il m’aime et k’il est serieux. Le problème c’est ke ca fait preske 3 mois je ss sans nouvelles de lui,il est militaire francais je sais k’il pt peut etre etre en mission mais je craque g peur ke cette relation tombe a l’eau cmme les autres et je sais ke je l’aime sincerement. Tt est contre moi,la majorite de ses potes militaires me cour après il y en a mm eu un ki a subtilise son tel pr m’ecrire et me demander de me casser g pense ke ctait lui mais il a fait encor le premier pas et il s’est excuser et m’a dit ke ctait un de ses potes jaloux. Je ss perdue aidez moi svp merci


Je connais Pierre depuis 2007, un amour. Doux, attentionné, prevenant, galant et généreux!! Le hic c’est qu’il a tendance à disparaitre sans explications ne répondant pas au téléphone et ne rappelant pas!! Puis il réapparait plus amoureux, présent et plus généreux. J’ai découvert qu’il a 2 femmes dans sa vie dont une de la même région que je lui. Je lui ai envoyé un texto pour rompre, sans mentionner les 2. Je suis deçue mais je l’aime. On se comprend et avons des projets. Il ne me parle plus à cause du sms et menace de rompre si je rebellotte, sans autres explications!!! que faire? S.O.S……
Je te remercie pour ton commentaire. Je n’ai malheureusement pas la possibilité de te répondre avec précision car j’ai reçu énormément de messages de la part des personnes que j’accompagne avec la Saint Valentin. Pour te répondre au mieux, je te conseille de réserver une séance de coaching afin que je prenne vraiment le temps de cibler ta problématique et de te répondre avec précision.
Je vie un cas similaire à Marie. Je suis en break après un an de relation car il ne se sentais plus bien dans notre couple et n’était plus sûr de m’aimer comme avant… Nous sommes amis en ce moment et il me dit qu’il refoule ses sentiments en ce moment car il n’est pas prêt d’être en couple et qu’il ne veut pas me refaire du mal. Je sens qu’il est bien lorsqu’on est ensemble et il dit encore tenir beaucoup à moi… Je fais un court sr pour reposer mes sentiments et pour qu’il puisse réfléchir de son côté… Avez-vous des conseils pour moi?

Je me suis lassé quand je me suis rendu compte que je l’aimais plus qu’elle ne m’aimait. Toujours moi pour proposer des restos, des sorties, pour entretenir la flamme du début…elle ce n’était pas son pb…avec le recul quand je vois tous mes amis qui traitent les femmes comme des serpillières et toutes ces femmes qui les suivent je me dis…ça doit être ça l’amour.
On en vient au problème : parents divorcés, vision extrêmement pragmatique de la vie, presque dénuée de sentiments, interdiction d’aimer et de se laisser aimer pendant toutes ses années, pas de mariage (« l’amour ne doit pas être contractuel »), pas d’appartement à prendre ensemble en vue (ok, ça fait 2 mois qu’on est ensemble, mais quand il remontera sur Paris ça en fera 5, ok encore, ça fait un peu tôt même pour moi), on parlait d’acheter rapidement dès qu’on aurait une stabilité professionnelle tous les deux, il veut acheter mais parlait d’acheter seul sans émettre l’hypothèse d’un achat à deux (je parle bien d’une vision globale et générale des choses, je dis pas qu’on pourrait parler déjà d’achat ensemble, mais à deux, que ça soit avec moi ou quelqu’un d’autre).
puis on s’est échanger nos numéros ;mais il na jamais appeler( on se parle juste sur facebook) ; après un ans de notre connaissance sur facebook il me parlais, il racontais ses problémes (me racontais presque tout mm ses problémes familiale )il arrive qu’il me dit” si je trouve une comme toi ça me suffit “,moi aussi je lui raconte toujours je le trouve a mes coté et quand je reste longtemps que je n’ai pas connecter sur facebook il va pas appeler , mais le jour ou je connecte le seul mot qui dis en premier “tu me manque ,nos discutions me manque” j’étais trés contente de trouver enfin quelqu’un de bien mais s’intéresse a moi je sait pas???

Concernant keneg̱dô, la Septante présente un choix de traduction qu’il convient de relever. En Gn 2,18, elle traduit le terme kᵉneg̱dô en qualifiant l’aide de l’homme de kat auton (κατ᾽ αὐτόν) « selon lui », « conformément à lui » ou encore « contre lui ». Ensuite, en Gn 2,20, cette aide devient omoios autô (ὅμοιος αὐτῷ) « de même nature que lui ». En fait, la Septante fait une distinction entre Gn 2,18, qui précède la recherche d’une aide parmi les animaux, et Gn 2,20 qui lui succède. Dans le premier verset, l’aide revêt un sens global et qui rend volontairement compte de l’ambiguïté de l’expression hébraïque. Dans le second, en revanche, le changement de formulation semble préciser la nature de l’aide attendue40. Pourquoi cette évolution ? Le passage de la rencontre d’Adam avec les animaux permet au lecteur de comprendre que, bien que les animaux aient pu être d’une certaine aide à l’homme (travail au champ, source de nourriture, monture, etc.), ils ne peuvent cependant pas devenir des vis-à-vis satisfaisants pour l’homme. S’ils sont alter et pourraient convenir comme aide « selon lui » (kat auton), ils ne sont pas ego et la recherche d’une aide « de même nature que lui » (omoios autô) se poursuit et se voit précisée au fil de ses expériences.

Comme cela a été démontré en première partie, la personne qui vient en aide à un individu n’est jamais inférieure (sauf à deux exceptions), sans pour autant être systématiquement supérieure. Finalement, le statut de l’aidé et de l’aidant est souvent proche, ou du moins le devient, affirme D.J.A. Clines, lorsque l’aidant choisit de se mettre à la hauteur de l’aidé pour lui apporter son soutien73. Le mot « aide » prend donc une coloration différente de celle dont on veut habituellement le revêtir : l’aide ne concerne pas les tâches domestiques, c’est-à-dire inférieures, voire ingrates, que l’homme ne veut pas faire. D.J.A. Clines a également raison de souligner que le texte de la Genèse ne laisse aucun indice décrivant l’aide d’Ève comme une assistance générale de l’homme pour toutes ses diverses tâches74. L’aide est une aide dont l’homme a nécessairement besoin, une aide sans laquelle il ne peut arriver à bout de ses responsabilités, une aide essentielle.
Je vous explique, j’ai rencontré mon mari il y’a 12 ans et sommes marié depuis 11 ans et demi. Mon conjoint fut le premier à avoir déclarer sa flamme. Moi je me sentais en confiance avec lui…après qq temps j’ai appris à le connaître et finalement suis tombé amoureuse de lui. Après 4 ans de vie commune, nous avons eu notre premier enfant et là il a changé, notre enfant est devenu sa priorité. Je suis passée au second degré. Sa première excuse était que j’étais devenue une mère et que mes changements physiques le déstabilisaient…j’ai perdu par la suite presque tout les kilos superflus mais voyait que les choses ne changeaient pas…mon mari m’avouera après que l’accouchement l’a traumatisé! On en a discuté plusieurs fois, au final il m’a dit que cet épisode est fini et qu’on pouvait recommencer comme avant….or la situation ne s’est pas notablement améliorée, pour ma famille j’ai préféré fermé les yeux et continuer dans l’espoir que les choses s’arrangent avec le temps…un deuxième enfant, des nuits blanches, du stress et une dépression post-partum….mon mari s’est éloigné d’avantage…aucune aide quand j’étais malade, aucun rapprochement, aucune consolation, je voyais qu’il était fatigué, désorienté et surtout aucune lueur dans les yeux! Deux ans après, lors d’une mise au point-dispute, je lui demanda de partir pour y voir plus clair, et là surprise totale, la claque, le coup de point qu’on ne voit pas venir, il me lança que ça faisait qq temps qu’il ne me considérait plus comme une femme ni comme son épouse et qu’il n’éprouvait aucun sentiment à mon égard!

Mais je le trouve changer ces derniers temps, il n’est pas le même, et ça me fait peur alors je lui pose souvent des questions du type “tu m’aimes comme avant?” “nos engagement tiennent-ils encore?” “tu ne veux plus de moi”, je suis un peu du type à être parano, et c’est ce qu’il me reproche il dit que c’est n’importe quoi, que je suis pas assez forte et que je suis en train de tout détruire, il me demande de changer mais je suis de nature parano et le changement c’est difficile, à plusieurs reprise j’ai essayé de changer sur ce côté là mais son changement m’insupporte et mes “efforts” échoue, je suis obligé de me poser ces questions car il est passé du tout au tout, il pouvait pas se passer de moi et maintenant il peut passer plusieurs jours sans me parler, et par reflex je met toujours ses sentiments en suspend, car je ne veux pas le perdre.
Pour que votre homme accepte de s’engager, vous devez être sûre de vous. Commencez par faire une check-list des raisons qui vous incite à officialiser votre relation. Elles doivent être évidentes. Le pousser à s’engager seulement parce que vous êtes ensemble depuis des années n’est pas un bon argument. En amour, la logique n’existe pas.  Si vous voulez passer à cette nouvelle étape par le  simple désir de ressembler aux autres couples, c’est aussi une erreur. Chaque relation diffère et certains amoureux ont tendance à progresser rapidement. Il faut également exclure de vos arguments les avis de vos proches ou de vos amis. Ils n’ont pas à décider à votre place.
Beaucoup de personnes sont intéressées. Elles nous aimeront tant qu’elles auront quelque chose d’utile à tirer de nous. Elles ne se préoccupent que de ce qu’elles peuvent gagner en étant en contact avec nous. Souvent, nous ne nous en rendons compte que lorsqu’une situation grave arrive. Mais Dieu sait tout en avance. Il sait que telle personne ne nous aime pas pour qui nous sommes mais est là uniquement pour profiter de nous. Tant que nous faisons ce qu’elle veut, elle est contente mais dès que nous n’allons plus dans son sens, alors là c’est la catastrophe : disputes, tensions et chantage affectif !

Je suis mariée et j’ai 1 enfant. Il y a 2 ans je suis partie en déplacement avec un collègue qui ‘m’attire beaucoup. Nous avons entretenu une relation par SMS depuis qui petit à petit s’est transformé en sentiment amoureux et quelques déjeuner ensemble. Il m’a toujours dit qu’il avait peur qu’il avait beaucoup souffert dans le passé et que ça ne pouvait ps aller plus loin..inapte à la vie de couple, dit-t-il


Mon probleme avec mon mari est que chui mnt loin de lui et il m as evoqué derinerement le divorce à force d etre trop mechante evc lui et a force de se plaindre bcp et demander le divorce aussi de ma part malgréeV le faite qu il rtait fout de moi et moi aussi ..mais apres la reconciliation je sent qu il s est éloigné de moi… je ne sait plus quoi faire mnt est ce commencer a l appler pour reconstruire cette confiance et cet amour ou comme est mentionné fuir pr qu il me suit ??
cela fait plusieurs mois que nous avons abordé l’envie d’habiter ensemble. Il me dit qu’il est très amoureux de moi et que je suis son cadeau de la vie . Lorsque nous avons abordé de façon plus sérieuse le fait de trouver une maison pour construire ensemble notre futur , il en parlait sans que je vois ou ressentes quoi que ce soit comme action concrète de sa part. J’ai donc souhaité échanger avec lui sur mon ressenti et il m’a alors avoué avoir besoin de temps pour construire les choses dans sa tête avant de pouvoir habiter ensemble. Quitter sa grotte (sa maison où il a pu se reconstruire après son ancienne rupture il y a 3 ans) lui est difficile.
Bonjour. Je suis en couple depuis deux ans et nous habitons dans ma maison. J’ai 58 ans et lui 62. Mon mari est décédé depuis plus de 5 ans et mon conjoint est en fin de procédure de divorce. Je suis en activité professionnelle et lui est en retraite depuis 3 mois. Des le début de notre relation je suis très amoureuse de lui. J’ai des doutes sur ses sentiments. Petit à petit nous avons eu des anicroches, de plus en plus fréquemment, notamment au sujet de ma soi-disant jalousie maladive selon mon conjoint. Il se trouve que je ne supporte pas qu’il regarde d’autres femmes et encore moins la manière dont il les reluque. J’ai également du mal à supporter la manière dont il s’intéresse à son physique… Il dit qu’il ne trouve pas la tranquillité avec moi et sais que notre couple ne tiendra pas. Je souffre de cette situation et aimerais sauver notre couple.
À propos de style, le psychanalyste Gérard Bonnet, auteur de L'irrésistible pouvoir du sexe (Payot), remarque que les hommes et les femmes ont des manières distinctes d’être irrespectueux. Les premiers seraient plus agressifs, plus directs ; les secondes, plus allusives. « Les hommes écrasent, les femmes déstabilisent, mais la violence est présente chez les uns et chez les autres. Et le grand perdant, c’est toujours le couple. »
hello lola, je viens de lire ton histoire, franchmt tu merites mieux!! oublie-le, je sais que c’est pas facile mais n perds pas l tps avc lui alors qu’il t a dit qu’il aime une autre! coe kamal l’a ditds son article, il faut prendre des distances, il faut lui texter ou l’appeler tout l temps, les hommes detestent ça! le secert est  » IL FAUT SE FAIRE RARE POUR ETRE DESIRER »! autre chose  » vaut mieux rester seul que d’etr mal accompagné »
×