C’est ce qui est le plus douloureux dans cette « histoire » : pas la « perte » de l’autre, je ne m’accroche jamais à un homme. J’ai assez de vécu pour savoir que le monde est plein d’autres garçons charmants, j’en ai rencontré un par la suite avec qui je suis toujours. Mais j’ai perdu mes dernières illusions. J’ai enterré beaucoup trop de rêves et d’espoirs.
Je suis dans une situation particulière. Je me suis séparé il y a 8 mois et j’ai ressentie le manque de mon ex 1 mois après être parti. Nous avons tous les 2, ainsi que nos enfants, très mal vécu cet épisodes de séparation. Je me disais, tu es partie, tu dois assumer ton choix. Mon ex a vécu une relation avec une autre femme mais difficilement parce que selon lui, j’étais toujours dans sa tête. Pour ma part, je n’ai pas réussi à passer à autre chose. Et un jour, j’ai craqué et je lui ai dis que j’étais toujours attaché à lui et que j’arrivais pas à avancer, ceci au mois de mai.
Cependant, ça fait maintenant deux semaines à peu près qu’il a déménagé et il ne me contacte quasiment plus (il m’a appelée une fois et réponds à mes messages mais prends rarement l’initiative de me contacter, à croire que d’un pays à l’autre, il m’a oubliée ou s’est détaché…). Que penser de tout ça ? Est-il vraiment intéressé ? Le fait qu’il se soit éloigné la première fois fait-il qu’il a peur d’être à nouveau comme il l’a été avec moi ou est-ce simplement le temps qu’il prenne un nouveau rythme ? Ses sentiments ont-ils changé ou est-ce seulement sa manière d’être qui a changé ? Le silence radio fonctionnerait-il dans cette situation ?

Bonjour ou bonsoir, j ai un problème, et c’est totalement le brouillard pour moi ! J’ai rencontré un garçon, on est sorti juste deux ou trois fois ensemble, il m’a dit que lui il veut juste une relation sans engagement, car il aime les femmes et que il ne peut pas se résoudre a la monogamie !moi je lui ai dit carrément que c’est le contraire que je veux. On s’est plus parle pendant 1mois. Mais il y’a une semaine il m’a appelé me disant que je lui manquais et que finalement il s’est rendu compte qu’il m’aimait, bref il m’a dit qu’il veut qu’on sorte ensemble. Pendant 3 jours c’était le paradis, mais le 4ème jour il y’a eu un désaccord et j’ai pris un peu les distances. Le dimanche suivant j’ai été chez lui, il était au téléphone avec une ex et il lui disait les mots d’amour. Exactement les mêmes qu’il me disait à moi quelques jours avant.il a commencé à m’expliquer que c’est a cause de moi qu’il l’a appelé car j’avais pris les distances. Après il m’a dit qu’il m’aimait mais qu’elle aussi elle l’aimait, puis après il a dit que la fille l’énervait avec ses messages et que pour se débarrasser d’elle, il lui a dit les mots d’amour qu’elle souhaitait entendre pour qu’elle lui laisse la paix. Finalement après j’ai pu comprendre la vérité qu’avec ce mec, tout est perdu d’avance car en plus d’être un menteur, il nage en pleine incertitude car je ne peux pas comprendre quelqu’un qui te dit qu’il t’aime et qu’il veut s’engager avec toi et la semaine d’après il te dit clairement que l’engagement n’est pas son truc. Aidez-moi à comprendre ce genre de comportement car je n’y comprends rien.
Je sais ou j’ai fait l’erreur. Ma question est: comment renverser la chose? Comment le faire a nouveau s’inquieter de me plaire et m’aimer plus dans le temps? Je ne peux pas lui dire  » j’enleve ce que j ai dit , il faut que tu te plies en 4 pour avoir mon amour » ou bien  » tu sais mon amour je peux le reprendre ». c’est nul et puis il n’existe aucune tension je ne peux pas pôndre ça du jour au lendemain.
Pour Basile de Césarée, Grégoire de Nysse et Jean Chrysostome, par contre, l’homme et la femme sont égaux en dignité grâce à leur ressemblance à l’image de Dieu, qui les différencie tous deux des animaux68. Jean Chrysostome en tire la conclusion que dans un état primitif, la femme portait le rôle d’aide égale, une aide bien différente que celle que pourrait offrir le cheval qui combat aux côtés de l’homme, le bœuf qui participe aux tâches agricoles, ou encore l’âne qui contribue aux transports69. Les animaux, s’ils sont de toute évidence des « aides », n’ont cependant pas été reconnus comme « aide semblable à lui » par Adam. Ève, quant à elle, est capable de parler, d’apporter du réconfort et de la consolation70. Nul lien n’est fait à la procréation ici, l’aide d’Ève se situant bien plus sur une dimension relationnelle et de partage émotionnel.
Quant aux étapes à suivre : vivre petit à petit, laisser les projets apparaître, s’attacher ou s’engager progressivement, cela reste sujet à débat. Je dis que je ne suis pas d’accord parce que cela n’a jamais marché pour moi, c’est un avis personnel mais objectif. Contrairement à toi, moi je pense qu’il faut au fond avoir d’abord pris le choix et la décision de s’engager afin de pouvoir bien diriger sa relation de couple, et ne pas la laisser dévier. Et je pense que c’est logique, parce que si on n’a pas fait ce choix, comment pourrait-on faire face ensemble aux problèmes éventuels du couple ? Au premier différent qui apparait, la tentation de dire que ça ne marchera pas est tellement grande que le couple ne tient jamais qu’à un fil.
Bonjour, mon mari et moi nous nous sommes mariés il y a 7ans de ca, notre situation est pas si simple j’était mère célibataire de 2 enfants quand on s’est connus… maintenant on en a 4. J’ai suivi mon mari à l’autre bout du monde par amour.Aujourd’hui sa seule préoccupation c’est les petits, sa famille et quand je dit sa famille j’entends par la ses parents. Je suis dépassée j’ai tellement pas de soutien de sa part que je baisse les bras. Quand je dit en pleurant que je souffre il est insensible. Je dois prendre une décision et j’aimerai votre aide s’il vous plait. Meme si je l’aime toujours.Merci
malgres l interdiction de se parent nous continuons a nous voir tout les week end et moi ma mere me dis qu il veut simplement passer son temps et elle a peur pr moi depuis deux ans nous avons fais bcp de chose ensemble vacance week end ect encor une fois je ne doute pas de son amour mais je pense au fond de moi qu il n envisage pas se marier ac moi mais qu il a peur de me le dire pour ne pas me perdre
Parfois une personne s’éloigne de nous. Une dispute, un quiproquo, une blessure et elle ne fait plus partie de notre paysage. Il peut même arriver qu’elle s’éloigne sans que rien de spécial ne ce soit passé. Nous ne comprenons pas, nous nous posons des questions, nous demandons à Dieu ce que nous avons fait de mal. Lorsque le Seigneur permet que nos chemins se séparent, c’est qu’il y a une raison précise derrière. Quelle peut être cette raison ? Pourquoi Dieu enlève-t-Il de ma vie des personnes que j’aime vraiment?
Sbrianne… je crois qu’on est d’accord, sur la question du risque. Mais si j’ai bien compris ton point de vue, tu dis qu’il est impossible de tout contrôler, et donc on ne peut pas garantir la durée d’un engagement sur simple décision. D’autre part, on ne peut pas décider de s’engager sans connaître l’autre personne, donc il serait impératif de suivre un certain nombre d’étapes avant de le faire.
Nous habitions ensemble depuis presque 2 ans à Lyon à l’opposé de notre famille et amis (donc seulement ensemble )… Malheureusement un tragique évènement familiale nous a poussé à retourner sur Lille près de notre famille… Pendant ces 2 ans je me suis oubliée, et lui aussi je crois que nous avons été toxic l’un pour l’autre… Aujourd’hui nous avons pris du recul chacun chez nos parents et notre solution pour ne pas pourrire notre relation, car nos sommes fatigué tous les 2 .. c’est de s’éloigner lui voudrait que je sois plus indépendante, que mon bonheur dépende de moi seule.. et non entièrement de lui … j’ai beaucoup de mal a être indépendante affectivement pour lui donner ce qu’il veut c’est à dire de la distance je me torture et craque souvent toutes les semaines par des angoisses ou pleurs que je garde pour moi et parfois pas je lui en parle ce qui finit souvent en prise de tête … Je me demande si je ne devrait pas flirter avec d’autres hommes discrètement, afin de me redonner confiance, me sentir comblée affectivement, et ne plus être dépendante de lui ou encore ne plus avoir un comportement “acquise”…
Je suis vraiment en souffrance je suis en couple depuis 4 ans ,nous avons deux enfants 3 ans et 4 mois.nous avons déménagé le 25 août suite à une mutation professionnelle de mon conjoint, c’est tout récent ,il à fallu qui revienne à l’ancien logement qui se trouve à 600 km pour faire l’État des lieux, il est parti avec un collègue mais qui habite à 300 km de chez nous c’est lui qui s’est proposé puis j’ai eu très peu de nouvelles, il m’a envoyé en texto qu’il se barrait sans faire l’État des lieux qu’il en avait marre de tout de la route nos engueulades etc et que je lui foute la paix et qu’il avait besoin de respirer.quand je l’appelais il ne me répondait pas au tel.puis quand il est revenu il m’a dit qu’il avait besoin de réfléchir et de prendre ses distances,il dort sur le canapé. Il me dit qu’il a personne d’autres je lui fait confiance.il est parti tout un week end avec ce collègue à la pêche, il ne m’a pas appelé si une fois pour les enfants puis il me disait je te rappelle ce soir mais il ne me rappelait pas.quand il est revenu de ce week-end il ne me regardait pas,je lui ai demandé comment se passait ce week-end je l’ai senti gêne puis je lui ai exprimé qu’il m’a manquait que j’ai besoin de lui et que je l’aime et je lui ai posé la question et toi?il m.à répondu honnêtement je n’ai pas pensé à toi de tous le week-end cela m’a fait très mal donc je lui ai posé une autre question:m’aimes tu encore ? Il m’a répondu je n’ai pas dit que je ne t’aimais plus mais je n’arrive plus à avoir ce truc cet étincelle. Je sais plus aidé moi svp j’ai l’impression de l’avoir perdu
Mais n’oubliez pas une chose : ce n’est pas parce qu’il ne veut pas s’engager avec vous et qu’il s’engage avec une autre, que que vous n’avez pas de valeur. Notre valeur ne dépend de personne. C’est nous qui nous donnons de la valeur. Et plus on se donne de la valeur, plus on est respectés. Moins on s’en donne et moins les autres nous en donnent. Idem pour l’amour et le respect.
Je suis avec un homme de 10 ans de plus que moi soit 53 ans et qui est ingénieur. Je le vois peu car il.est très occupé et habite à 130 kil de chez moi. Je crois être très amoureuse de lui mais je souffre de ses absences et j’ai très peur que notre histoire n’évolue pas. Bien qu’il m’ai dit vouloir vivre avec moi à long terme. Bref je ne sais quoi faire et penser.

Lors d’une soiree je suis tombée sur une ancienne connaissance pour qui il y a une très grande attirance il m’a fait savoir que je l’attirai enormement aussi malheureusement quand j’ai voulu l’embrasser il a tourné la tete puis il m’a donné des explications pas clair que ce n’etait pas serieux , d’arreter de le regarder comme je le faisais et quand je lui demandais pourquoi ? Ou comment ?
Mais certaines femmes ont le même rapport à un enfant qu'un gamin aux jouets. Il me le faut, maintenant, tout de suite... Urgence, il y a le feu ! ! ! Je comprends, c'est l'horloge biologique, mais c'est LEUR horloge biologique, donc en dernier ressort, LEUR fantasme, LEUR désir... L'enfant, lui, n'est que la conséquence de tous ces fantasmes. Si un enfant est là, faudrait au moins que ce soit la conséquence non pas d'un fantasme, mais d'une décision prise intelligemment par deux personnes lucides. Certaines se font faire un enfant avec la même attitude qu'un gamin capricieux finit par se faire offrir un jeu vidéo à force de le demander un milliard de fois à sa mère. Par l'usure. Certaines femmes ont un rapport à leur enfant de cet ordre. Comme un gamin qui a envie d'une peluche, un joujou. Mais un enfant n'est pas une peluche, ni un shi-tzu, ni un jouet.
Si vous pensez que le problème c’est la situation et non les valeurs intrinsèques de votre homme, alors soyez patiente ! Et essayez à nouveau de le faire s’engager à un meilleur moment. Mais vous devez connaître la différence entre l'attendre pendant qu'il traverse une période difficile et le fait qu'il donne constamment des excuses pour masquer sa phobie de l'engagement.
Le sixieme mois fut merveilleux avec une plus grande complicité et des éclats de rire: on s’était beaucoup attaché l’un a l’autre… je note que les sentiments ont étaient durant tout ce temps un sujet tabou, donc j’en ai eu de mal a ne pas savoir si il était amoureux ou pas, a ne pas entrendre  » je t’aime  » apres 6 mois de relation (il considere la rupture comme faisant parie des épreuves de la relation)…etc, je faisais mon maximum pour me contenter des gestes d’affections, même si les baisers étaient vraiment rares, en moyenne un seul par deux mois, donc oui j’ai aussi souffert de ca pensant qu’il n’aimait pas, il m’a fallu du courage pour lui en parler, et j’ai su que ce n’est pas qu’il n’aimait pas, mais que c’est juste que ca ne lui faisait ni chaud ni froid… et depuis, il lui arrivait d’être vraiment généreux sur ce point…
tu m'as bien fait rire. et tu as tout à fait raison, sauf sur un point, je peux te dire que certains père n'en ont rien à faire de leur progéniture une fois qu'ils ont rencontré quelqu'un et meme parfois avant et que certaines femmes sont obligéde courir après pour qu'il y  ait un lien entre enfant et père..certains seront ravi qu'un mère ait la garde exclusivve e meme de ne jamais revoir leur enfant, la chair est faible et certaines femmes sont pretes aussi à tout pour les détacher de leur progéniture, le sexe, l'attirance, la manipulation, on dirait que les hommes en sont friands et les femmes qui exigent un "engagement" souvent veulent "posséder" l'homme en reniant sa vie passée, c'est moins glamour que ce q'uon peut lire sur le forum defemmes soit disant aimantes...
Alors peut-être que je semble capricieuse, que j’ai des exigences élevées, mais pourtant je pense que je suis capable d’aimer quelqu’un pour tous ses aspects, les bons, les moins bons. Je ne pense pas être égoïste et je ne supporterais pas de faire du mal à la personne que j’aime ou que j’ai aimée. C’est pour ça aussi que j’attends pour le « je t’aime ». C’est à mon sens un mot très fort, une sorte de promesse que je ne veux pas faire sans être sûre que je le ressens vraiment, que je ne vais pas ensuite agir en contradiction avec cette parole. Dire « je t’aime » ça peut d’une certaine façon donner l’impression que c’est bon, que l’autre a réussi à nous « conquérir », que « c’est dans la poche » (je met des guillemets car je trouve ces termes un peu tristes). Alors que finalement, ma vision des choses, c’est qu’il faut toujours se reconquérir, ne jamais penser que c’est acquis, sinon c’est là que le désir commence à s’éteindre. Alors bien sûr, il y a plein de manières de montrer à l’autre qu’on l’aime, et je ne m’en prive pas, seulement, le formuler, je trouve que ça a tendance à « figer ». A cause de toutes les images clichées qu’on a en tête, le « je t’aime » a pris un peu le sens de « je t’aime pour toute la vie », comme un état permanent, alors qu’il devrait signifier « je ressens de l’amour pour toi » comme une sensation au moment présent.
Je veux partager mon témoignage avec tout le monde. Après 4 ans de mariage, mon mari m'a quitté pour une autre femme, ce qui m'a frustrée. J'ai tout fait pour le récupérer, mais rien n'a été fait, jusqu'à ce qu'un vieil ami me parle d'un lanceur de sorts prêtre manuka sur Internet qui l'aide à résoudre un problème similaire. Au début, j'en ai douté, mais j'ai décidé de lui donner try.J'ai contacté prêtre manuka (lovesolutiontemple1@gmail.com), il m'a aidé à jeter un sort à mon mari et, sept jours plus tard, mon mari est revenu chez moi. Je ne peux pas arrêter de remercier grâce à Manuka, le prêtre. Contactez ce grand lanceur de sorts pour n’importe lequel de vos problèmes, il est capable de fournir une solution durable à tous vos problèmes: Whatsapp +393512671600.
Bonjour, je suis en première et je sors avec une fille depuis 10 mois (je suis également une fille), je l’aime profondément. Seulement elle part aujourd’hui (le 23 décembre) en Bretagne (c’est à dire, très loin de chez moi) pour rejoindre sa famille pour Noël, elle revient que le 28 décembre (on s’est “quitté” le 22) et déjà je remarque que je ne lui manque pas, comme d’habitude. J’en ai marre car j’ai l’impression qu’elle ne m’aime que pour mon physique, je pleure tout le temps, elle jamais. C’est impossible pour moi de me sentir mieux si personne ne me comprend, même pas elle, c’est pour ça que je suis là. J’aimerais ainsi créer le manque…
moi et mon futur mari sont amoureux ;mais on vit une relation à distance;;;je sais qu’il est fou de moi meme ces amis lui dit souvent;car jamais ;il peut passer ces amis avant moi;voir meme ces amis ont remarqué;enfaite il ya tjrs ds filles qui courent deriere lui;comment garder mon homme pour tjrs alors que je suis loin de lui;;et je ne peux pas laisser mes études pour le rejoindre;et comment faire comprendre ces filles que je suis la bien aimé;sans les insultés;merci
2 La fragilisation des liens conjugaux, comme d’autres problèmes de société, est un sujet dont se sont emparés psychologues et spécialistes en communication ou en développement personnel. Cette place laissée au « psy », concernant les problèmes de couple, n’est pas anodine, elle s’inscrit en effet dans un vaste mouvement de « psychologisation » des problèmes de société [1]qui tend à saisir les faits sociaux comme relevant de façon dominante du psychologique et à ne plus voir conflits et tensions que sous un jour relationnel et affectif. Alors que n’existent plus d’impératifs sociaux, religieux ou économiques tels qu’ils avaient cours, et qu’il est devenu courant de considérer que nulle norme ne vient aujourd’hui interférer dans la construction du couple et ses règles de vie, ces « experts » prétendent viser l’amélioration des relations entre les sexes. Ils ont pour objectif d’aider les couples à parvenir à une construction durable et vivante du lien conjugal. Qu’ils s’appellent « psy », « coach », ou « spécialistes en développement personnel », ces nouvelles figures rassurantes, détenteurs de l’information et des savoirs spécifiques qu’il faut maîtriser pour élaborer une construction affective « saine », ne cessent, depuis une vingtaine d’années, d’inonder le marché de leur production.
Cela peut donner l’impression que tu ne fais pas partie de ses plans utopiques. Mais il se dit sûrement qu’il ne te méritera que quand il aura conquis le monde. Qu’il faut qu’il fasse ses preuves pour avoir le droit d’être heureux. Ces pensées lui mangent le cerveau en permanence et il attend désespérément le moment où il pourra souffler, où il aura réussi. Le problème, c'est que ça n’arrive jamais.
bonjour lilou ; je compren parfaitement ta situation sache que je vis un peu pres la meme choz pir encor j connai mon homme depui 19ans on a fait lecol primaire ensembl et depui on é de super bon ami les inséparale quoi , j 26ANS bref ya troi ans il mavou kil maim kil ne peu pa imaginer sa vie san moi …… sachan ke j né jamé u de relation avan et il le c apres refléxion j tenter lavantur on a vecu la plu belle histoir damour il été a la hoteur d mé esperanc mieu meme tt le mond été jalou d ns meme no ami marié MAIS ya deu semaine il me larg pour son ex pir encor lor d’un apel routinier il me di ke peu etr jété comme soeur pour lui po plus ALALALALA franchement j t po choké j di ke bon voila apres tt ya po d raison pr ce suicider sa arriv on é ami mnt comm avan et pui jesper trouvé mieu ce ke j veu te dir c ke laiss le un peu de temp serieu c homme d merd (avec mes respects pr ceu ki savent la valeur d sentimen humain ) nou trait avc tan de culot san se dir par momen kil son chanseu de trouver ki lé aim san rien en contre parti c po eviden de trouvé klkun ki taime parmi 7 milliar dhabitan sur tere et pourtant il nariv jamé a ce decider il ne sav jamé c kil veulent ecout moi soi distante laiss le il doi se rendre compte ke tu é indispensable comme vrai partenair et non po kom nounou kil veille sur lui laiss lui le temp pr se re sésir sinon sache ke c po le bon é croi moi ya tjrs klkun ki nous mérit fo juste etr patiente é tres prudente avan de ce lancer
Quand on aime, surtout les premiers jours, on ne sait parfois pas comment exprimer ses sentiments. Vous lui avez peut-être déjà dit "je t'aime", mais les mots ont dû mal à sortir. C'est là qu'intervient cette invention géniale : le téléphone portable. En quelques phrases, parfois quelques émojis, vous pourrez faire plaisir à votre chéri(e) et lui manifester votre affection de la plus simple des façons. Suivez le guide et n'oubliez pas : soyez toujours sincère. En cas de manque d'inspiration, le meilleur est toujours de laisser parler votre cœur. 
Bonjour, il y a 2 semaines j ai rencontré un homme sur un site de rencontres ou s est très rapidement attaché l un à l autre avec énormément de feeling on parlait non stop et en 3 jours on s est rencontré et sorti ensemble . Seulement le wk suivant il est passé chez moi pour une soirée et une nuit et malheureusement j ai un petit peu trop bu (et pas du tout mon habitude) et j ai bcp trop parlé que sa soit sentiment , réseaux sociaux enfin tout se qu il ne fallait pas dire . Depuis ce wk il ne sait plus ou il en est je lui ai expliqué que malheureusement j avais vraiment trop bu et que j en étais désolée. Il a mis une distance entrent nous mais est tjr présent on continue à se parler . Je l ai revu un matin et il m à pris à bras et on a fini par s embrasser il m à dit qu il ne savait pas se qu il voulait qu il était perdu il ne savait si il préférait continue ou rompre mais il parle comme si tout n était pas perdu entrent nous . Que dois je faire ? J ai pensé à continue à être là pour lui mais en y allant bcp plus doucement dans cette relation

Bonjour anashka, hier dans la matinée je lui avais adresser un message ou je lui demandais si l’on pouvais se parler sur skype le soir, et dans l’apres midi il m’a répondu, SALUT JE SERAI ABSENT CE SOIR AVEC DES COLLEGUES, NOUS POUVONS PARLEZ PLUS TARD…. ET JE LUI EST REPONDUS ….. OK PAS DE PROBLEME BONNE SOIREE… ET DANS LA SOIREE VOICI CE QU’IL M’A ENVOYER COMME MESSAGE A 23H…. je tenais à vous faire lire ce message que j’ai reçus de cet homme hier soir : le voici : vous êtes dans mes pensées chaque jour, même si je n’ai pas de sms de vous tout les jours. S’il vous plait garder cela à l’esprit. Vous êtes spécial pour moi, mais je ne sais pas comment gérer mes sentiments……. Je ne l’est toujours pas répondue, car je ne sais pas quoi lui répondre à cela, je suis completement bloquer, et je ne sais meme pas s’il y a lieu de répondre, et si oui quoi dire sans le faire fuir à nouveau?? Aidez moi..svp…. Merci…..

À l’étude de l’ensemble de ces occurrences, il est possible de dégager quelques généralités sur l’usage du mot ʿēzer. Tout d’abord, notons que plus de la moitié des occurrences d’ʿēzer (71/128) est d’ordre militaire, à savoir dans le contexte d’une bataille ou face à la menace d’un ennemi. Or, on relève avec R. Kessler que l’aide militaire implique deux dimensions : l’égalité et la solidarité11. Égalité parce qu’un soutien militaire ne peut être moins puissant que celui à qui il vient en aide, sinon son intervention est inefficace. Solidarité, car c’est à l’aidant de prendre la décision de se mettre à disposition de l’aidé, faisant ainsi preuve de compassion, du désir personnel de soutenir. Tout ceci prouve, toujours selon R. Kessler, que le mot ʿēzer ne peut être simplement traduit par « assistant », « aide »12. Il relève aussi que même lorsque le mot « aide » est employé dans d’autres contextes que le contexte militaire, les deux aspects d’égalité et de solidarité sont toujours respectés. En conclusion, pour lui, la traduction la plus adéquate serait en réalité le mot « allié », qui reflète les deux aspects précédemment cités13. À notre sens, R. Kessler ne tient pas suffisamment compte de près de la moitié des occurrences bibliques (61/128) qui n’ont pas lieu dans un contexte militaire. Si l’observation dégagée des usages militaires du mot semble correcte, on ne peut que difficilement les plaquer sur un contexte différent et tout particulièrement sur celui de Gn 2, qui décrit un contexte de création et non de bataille. De plus, puisque Dieu est très souvent le sujet de ce qualificatif, faut-il alors le considérer comme un « égal » de l’individu auquel il vient en aide ? Cela semble inapproprié.

J’ai le sentiment que vous démarré une histoire qui peut se dérouler tranquillement (sans empressement). Il semble vouloir te voir (il t’indique qu’il est dispo), il se demande ce que tu attends. Ne pose ni refus, ni engagement directe. Bref, prends ton temps, savoure… (évites de te poser les questions de l’engagement pendant un ou deux mois) et vois. Mais, ça a l’air plutôt cool. ^^
Quand on est immature et que finalement seul le jeu de la séduction les interressant de rêver la femme et d’eyre incapable de faire face à la réalité à l’imperfection de l’autre c’est ce qui fais son charme encore faut il apprendre à connaître l’autre ces dans ces moments que l’attachement se créer ds des moments magiques mais dans des moments simples et parfois dans des moments un peu compliqué …une relation c’est un tout du bon et parfois du un peu moins bon .
Mon homme et moi ne nous supportons plus il est susceptible et prend tout en agression et moi je suis plutôt 10000 volts et n’ai pas le temps de prendre des gants pour parler aux gens mais il me connaît il sait que je suis comme ça. Oui est Jean foutiste et réagit souvent comme un gamin ce qui a tendance à m’énerver. Alors qu on est censé se marier en 2019 je pense que c’est vraiment mal barrer entre nous et suis prête à tout stopper entre nous . A moins qu il ne décide de bouger et de se préoccuper un peu plus de moi et les enfants . Que faire ?
×